Diplômes compatibles avec la VAE

Le niveau indiqué est celui que vous obtiendrez.

BAC PRO Conducteur transport routier marchandises

Niveau obtenu : Bac / BP / BT

Le titulaire du baccalauréat professionnel conducteur transport routier marchandises est un professionnel qui réalise des opérations de transport de marchandises à l'aide d'ensembles de véhicules du groupe lourd, au sein et à l'extérieur de l"union européenne. Il peut pratiquer tout type de transport de marchandises, y compris ceux nécessitant la mise en oeuvre de contrats spécifiques. 

 Il exerce son activité au sein d'une entreprise effectuant des transports marchandises pour compte propre ou pour compte d'autrui.

Les impératifs de sécurité, de respect de l'environnement  sont des composantes essentielles de son activité. Son action se situe  dans le cadre d'une démarche de service qui implique une préoccupation constante de qualité.

- Il prépare et organise sa mission de transport (collecte et exploite les informations nécessaires, organise le chargement, détermine l'itinéraire, programme ses activités en fonction des réglementations en vigueur),  réalise les opérations d'enlèvement et de chargement (prépare le véhicule, réalise - le cas échéant avec des moyens de manutention adaptés -et/ou contrôle le chargement).

- Il réalise le transport (1) et la livraison (conduit le véhicule en sécurité, en exploitant les moyens embarqués de contrôle, de communication, d'aide à la conduite.., gère ses temps de conduite et de repos, met la marchandise et les documents à disposition du client, gère les supports de charge, les conditionnements, les rebuts).

- Il rend compte à son entreprise, communique avec le cilent et les acteurs du domaine public, gère les litiges les anomalies et incidents.

- Il restitue le véhicule  et les documents relatifs à son activité en suivant les procédures de l'entreprise.

(1) Lorsque le baccalauréat professionel est préparé par la voie de la formation, celle-ci inclut la préparation aux permis de conduire B, C et CE

 

 

.

CAP Conducteur routier marchandises

Niveau obtenu : CAP / BEP

Le titulaire du CAP conducteur routier marchandises est amené à : - préparer une opération de transport (prise en charge du véhicule et des documents, préparation de l'itinéraire),
- participer aux activités d'enlèvement et de chargement,
- réaliser le transport (1),
- livrer la marchandise,
- finaliser l'opération en restituant le véhicule, les documents et en rendant compte de son activité.

(1) Lorsque le CAP est préparé par la voie de la formation, celle-ci inclut la préparation aux permis de conduire B, C et E(C). La délivrance du diplôme est conditionnée par l'obtention de ces permis.
L'action du conducteur routier 'marchandises' est organisée et réalisée dans le cadre d'une démarche de service. Elle implique un comportement visant des objectifs de qualité :
• Dans la relation avec la hiérarchie
• Dans le travail d'équipe
• Dans le travail de conduite
• Dans les relations avec les clients
• Dans le respect des procédures et des consignes

Son activité s'exerce dans un environnement qui implique un respect scrupuleux des règles de circulation et de sécurité routière, de prévention des risques professionnels, d'ergonomie, d'hygiène, de sécurité, de protection de l'environnement et de respect des règles conventionnelles, en particulier celles concernant les temps de service et de repos.

TP Conducteur(trice) du transport routier marchandises sur tous véhicules

Niveau obtenu : CAP / BEP

Afin d'effectuer des opérations de transports national et international de marchandises par route, le conducteur routier conduit tout type de véhicule routier d'une masse en charge maximale admissible supérieure à 3,5 tonnes dont des ensembles de véhicules ou des véhicules articulés pour acheminer des marchandises et utilise les moyens de manutention associés pour en assurer l'enlèvement ou la livraison.
Dans le respect des consignes reçues, des réglementations applicables et parallèlement aux opérations de conduite pure, il satisfait aux engagements contractuels de l'entreprise en matière de transport. Il vérifie l'état du véhicule et des équipements de sécurité. Il renseigne ou vérifie la présence à bord et la validité des documents nécessaires au transport.
Il organise son activité. Il vérifie les véhicules et notamment l'attelage correct des remorques ou semi-remorques. Pour les besoins de ses missions, selon les consignes du service exploitation, le conducteur est amené à dételer et atteler le véhicule tracteur à d'autres remorques ou semi-remorques. Il prend en charge la marchandise et la manutentionne éventuellement. Il conduit le véhicule jusqu'au point d'enlèvement ou de livraison. Il adopte en permanence un comportement écocitoyen.
Au chargement, comme au déchargement, il met en œuvre les équipements du véhicule. Il renseigne ou fait renseigner les documents administratifs et commerciaux ou supports justifiant la réalisation correcte de l'acte de transport et rend compte de son activité.
Le conducteur met en œuvre les consignes qu'il reçoit du service exploitation dans les limites de ses responsabilités et de l'autonomie dont il dispose.
En cas de danger imminent, il prend les mesures de sécurité visant à la préservation de l'intégrité des personnes et des biens.
Représentant de l'entreprise, il est garant du chargement, de l'arrimage et du contrôle quantitatif et qualitatif de la marchandise.
En cas d'accident ou d'infraction de son fait, sa responsabilité civile et/ ou pénale peut être mise en jeu.
Le conducteur est le principal interlocuteur de l'expéditeur et du destinataire. Il représente l'entreprise qui l'emploie. Il est un vecteur commercial de premier ordre.
Il est aussi interlocuteur des forces de l'ordre et des agents chargés du contrôle routier ou douanier.
Avant la prestation, il prend les consignes auprès du service exploitation.
En cours ou en fin de prestation, il transmet au service exploitation les éléments liés à son activité. Il doit faire face aux aléas qui se présentent et informer les interlocuteurs concernés.
Le conducteur routier réalise l'essentiel de son activité dans les locaux d'entreprises qui l'accueillent lors de livraisons ou d'enlèvements de marchandises. Il respecte les protocoles de sécurité et véhicule l'image de l'entreprise qui l'emploie.
Son métier s'exerce pour la partie conduite sur le domaine public. Il est amené à exercer son activité de jour comme de nuit dans des conditions météorologiques parfois difficiles.
Tout au long de sa prestation, le conducteur doit faire preuve de vigilance au regard d'éventuels risques tels que la criminalité ou le trafic de clandestins.
Selon l'activité de l'entreprise, il doit s'adapter à des réglementations et des contextes spécifiques. Il peut aussi être amené à travailler les dimanches et jours fériés. Il peut prendre des repas et des repos hors du domicile. Il peut exercer son activité hors des limites du territoire national. Il est en contact avec des interlocuteurs dont il ne maîtrise pas ou peu la langue lorsqu'il réalise des transports internationaux.

Réaliser en sécurité un transport routier de marchandises avec tout type de véhicule d'une masse en charge maximale admissible supérieure à 3,5 tonnes

 
Assurer les contrôles de sécurité avant, pendant et après le transport de marchandises.
Atteler, dételer un véhicule articulé ou un ensemble de véhicules.
Conduire et manœuvrer en sécurité, de façon écologique et économique, tout type de véhicule d'une masse en charge maximale admissible supérieure à 3,5 tonnes et acheminer des marchandises.
Identifier, contrôler, renseigner les documents réglementaires du transport routier national et international de marchandises.
Prendre en charge et livrer la marchandise.
Préparer le véhicule en vue d'un chargement ou déchargement, charger, décharger le véhicule.
Prévenir les risques et réagir en cas d'incident ou d'accident à l'arrêt comme en circulation.
Détecter, décrire les dysfonctionnements du véhicule et effectuer une intervention mineure.

 

TP Conducteur(trice) du transport routier de marchandises sur porteur

Niveau obtenu : CAP / BEP

Afin d'effectuer des opérations de transports de marchandises par route, le conducteur routier conduit des véhicules porteurs d'une masse en charge maximale admissible supérieure à 3,5 tonnes pour acheminer des marchandises et utilise les moyens de manutention associés pour en assurer l'enlèvement ou la livraison.
Dans le respect des consignes reçues, des réglementations applicables et parallèlement aux opérations de conduite pure, il satisfait aux engagements contractuels de l'entreprise en matière de transport. Il vérifie l'état du véhicule et des équipements de sécurité. Il renseigne ou vérifie la présence à bord et la validité des documents nécessaires au transport.
Il organise son activité. Il prend en charge la marchandise et la manutentionne éventuellement. Il conduit le véhicule jusqu'au point d'enlèvement ou de livraison. Il adopte en permanence un comportement éco-itoyen.
Au chargement, comme au déchargement, il met en œuvre les équipements du véhicule. Il renseigne ou fait renseigner les documents administratifs et commerciaux ou supports justifiant la réalisation correcte de l'acte de transport et rend compte de son activité.
Le conducteur met en œuvre les consignes qu'il reçoit du service exploitation dans les limites de ses responsabilités et de l'autonomie dont il dispose.
En cas de danger imminent, il prend les mesures de sécurité visant à la préservation de l'intégrité des personnes et des biens.
Représentant de l'entreprise, il est garant du chargement, de l'arrimage et du contrôle quantitatif et qualitatif de la marchandise.
En cas d'accident ou d'infraction de son fait, sa responsabilité civile et/ ou pénale peut être mise en jeu.
Le conducteur est le principal interlocuteur de l'expéditeur et du destinataire. Il représente l'entreprise qui l'emploie. Il est un vecteur commercial de premier ordre.
Il est aussi interlocuteur des forces de l'ordre et des agents chargés du contrôle routier ou douanier.
Avant la prestation, il prend les consignes auprès du service exploitation.
En cours ou en fin de prestation, il transmet au service exploitation les éléments liés à son activité. Il doit faire face aux aléas qui se présentent et informer les interlocuteurs concernés.
Le conducteur routier réalise l'essentiel de son activité dans les locaux d'entreprises qui l'accueillent lors de livraisons ou d'enlèvements de marchandises. Il respecte les protocoles de sécurité et véhicule l'image de l'entreprise qui l'emploie.
Son métier s'exerce pour la partie conduite sur le domaine public. Il est amené à exercer son activité de jour comme de nuit dans des conditions météorologiques parfois difficiles.
Tout au long de sa prestation, le conducteur doit faire preuve de vigilance au regard d'éventuels risques tels que la criminalité ou le trafic de clandestins.
Selon l'activité de l'entreprise, il doit s'adapter à des réglementations et des contextes spécifiques. Il peut aussi être amené à travailler les dimanches et jours fériés, en cohérence avec la réglementation, éventuellement hors des limites du territoire national.

Réaliser en sécurité un transport routier de marchandises avec un porteur d'une masse en charge maximale admissible supérieure à 3,5 tonnes, de façon autonome et optimisée dans le contexte commercial de l'entreprise


Assurer les contrôles de sécurité avant, pendant et après le transport de marchandises.
Conduire et manœuvrer en sécurité, de manière écologique et économique, un porteur d'une masse en charge maximale admissible supérieure à 3,5 tonnes et acheminer des marchandises.
Identifier, contrôler, renseigner les documents réglementaires du transport routier de marchandises.
Prendre en charge et livrer la marchandise.
Préparer le véhicule en vue d'un chargement ou déchargement, charger, décharger le véhicule.
Prévenir les risques et réagir en cas d'incident ou d'accident à l'arrêt comme en circulation.
Détecter, décrire les dysfonctionnements du véhicule et effectuer une intervention mineure.