Diplômes compatibles avec la VAE

Le niveau indiqué est celui que vous obtiendrez.

BTS Assistance technique d'ingénieur

Niveau obtenu : Bac +2 / DUT / BTS

Le titulaire du BTS Assistance techniques d'ingénieur assure les liaisons entre les différents partenaires scientifiques, techniques, commerciaux d'un projet industriel sous la direction d'un ingénieur ou d'un cadre. Selon l'entreprise qui l'emploie, il exercera les fonctions suivantes:
études : actualiser une documentation, mettre à jour une base de données, rédiger un cahier des charges, concevoir ou modifier une solution technique... ;
organisation de projets : préparer les réunions et en faire la synthèse, diffuser l'information,
recherche et développement : mise en place d'expériences de laboratoire,
réalisation d'essais et de mesures, compte rendu d'expérimentation,
participation à la veille technologique de l'entreprise.
Autres activités possibles : gestion de production, gestion commerciale, actualisation des dossiers de maintenance...
La polyvalence et les capacités organisatinnelles du titulaire du BTS Assistance technique d'ingénieur lui permettent de s'adapter à des contextes très variés: - coordination entre différents services,
- organisation de réunions, de salons,
- rédaction de documentation technique...
}

BTS Assistant de gestion de PME-PMI à référentiel commun européen.

Niveau obtenu : Bac +2 / DUT / BTS

Le titulaire du BTS 'Assistant de gestion PME-PMI' est le collaborateur direct d'un patron de PME ou d'un cadre dirigeant. Sa mission se caractérise par une forte polyvalence à dominante administrative qui lui permet de participer à la gestion opérationnelle de l'entreprise dans ses dimensions administrative, comptable, commerciale, humaine...
L'assistant a, d'une manière générale, un rôle d'alerte vis-à-vis du chef d'entreprise dont il attire l'attention sur les problèmes ou les opportunités qu'il a repérés et pour lesquels il formule des propositions d'actions.

Deux types d'activités caractérisent la mission d'assistant :
- Les activités de soutien au chef d'entreprise
- Les activités de support au fonctionnement de l'entreprise.

Dans les activités de soutien, l'assistant aide le chef d'entreprise dans son action et sa prise de décision en lui apportant des informations nécessaires à la conduite de l'entreprise, à son développement ou à la mise en place de projets.
En revanche, dans les activités de support, l'assistant prend en charge des activités, en totalité ou partiellement.

L'assistant de gestion exerce des activités regroupées autour des huit domaines suivants :
- gestion de la relation avec la clientèle : l'assistant met en place certaines actions de prospection. Il s'assure de la bonne exécution des contrats de vente et participe au développement de la relation avec la clientèle.
- gestion de la relation avec les fournisseurs : l'assisitant participe à la recherche et au choix des fournisseurs.
- gestion et développement des ressources humaines : l'assistant prend en charge l'essentiel de la gestion administrative du personnel et s'assure de l'exécution de l'ensemble des tâches nécessaires à la préparation de la paie.
- organisation et planification des activités : l'assistant aide à la gestion du temps du chef d'entreprise (agenda, planning...) ainsi qu'à l'organisation et la planification d'activités (réunions, déplacments, événements...)
- gestion des ressources :l'assisitant participe à la gestion des immobilisations et des ressources financières.
- pérennisation de l'entreprise : l'assistant participe activement à des démarches concourant au développement de l'entreprise ( démarche qualité, gestion des connaissances, contrôle de gestion...)
- gestion des risques : l'assistant participe activement à la mise en place des dispositifs de prévention des risques liés à l'activité de l'entreprise (risques financiers, informatiques, environnementaux). Il intervient également pour assurer la protection des salariés en termes de santé et de sécurité au travail et pour assurer la sauvegarde du patrimoine de l'entreprise.
- communication globale : l'assistant participe à la réalisation d'actions de communication interne et externe (rédaction et diffusion de documents, accueil en face à face et au téléphone, communication institutionnelle et commerciale).

La plupart de ces activités doit pouvoir être effectuée en langue nationale ou étrangère.


.}

Diplôme Assistant de gestion

Niveau obtenu : Bac +2 / DUT / BTS

L’assistant de gestion est un professionnel polyvalent qui prend en charge, sous la responsabilité de cadres d’entreprise, l’élaboration de dossiers et en assure le suivi. Dans ce cadre, ce professionnel est en charge des activités suivantes au sein de l’entreprise ou d’une entité :
1. la gestion administrative (préparation de documents administratifs et juridiques en veillant à suivre la règlementation en cours) ;
2. la gestion comptable courante (élaboration et suivi des documents comptables et fiscaux en vue du bilan comptable ou fiscal);
3. la gestion commerciale et la gestion de la relation client (accueil et le conseil de la clientèle, suivi de la commercialisation d’un produit, gestion de stocks ou du suivi d’envoi de marchandises ;
4. la gestion du personnel.

Le titulaire de la certification est capable de :
-  présenter l’entreprise et ses produits, adapter son discours à des interlocuteurs variés,
-  rechercher, enregistrer et présenter des données comptables, financières, techniques ou marketing,
-  participer aux réunions de diagnostics de besoin en service ou produit de différents publics,
-  élaborer des outils et des documents techniques en appui des projets de leur département ou de leur service,
-  prendre, en délégation de responsabilité, une partie du développement de projets, de produits ou de services en lien avec ses compétences en gestion,
-  travailler dans des équipes pluridisciplinaires et pluriprofessionnelles,
-  assurer le suivi technique et commercial des dossiers qui lui sont confiés et en rendre compte.

Licence Professionnelle Management et gestion des organisations

Niveau obtenu : Bac +3 ou +4

Parcours type: Management opérationnel des entreprises

Cette licence professionnelle forme des managers capables d’opérer dans le monde digital : management en mode agile, orienté vers la satisfaction clients et le “délivery”, la gestion de projet, le management à distance et la capacité à évoluer dans un environnement international et interculturel. Elle forme des managers capable de gérer différents types d’équipes : unités autonomes, business units, centres de profits, équipes en mode plateau, équipe-projet...

En particulier les titulaires de la LP « MOE » doivent être capables de  :

- participer activement au développement de l’entreprise 

- organiser, motiver et gérer une équipe avec une vision transversale

- assurer un rôle de relais entre la direction et les salariés 

- maîtriser les outils de gestion et prendre les décisions argumentées et raisonnées au moment opportun 

- communiquer les décisions et les informations par des moyens appropriés.

Le profil d’activité est très diversifié. A titre d’exemples (tâche) :

o   Manager un projet: définition, préparation des modalités de mise en œuvre, rédaction d’un cahier des charges

o   Assister un manager dans la gestion d’une Business Unit

o   Organiser l'activité d’une équipe dans le but d'atteindre les objectifs fixés

o   organiser un évènement (salon, conférence, …)

o   Animer, motiver et impulser une dynamique d'équipe

o   Effectuer le reporting d’une activité

o   Participer, en tant que personne ressource, à des projets d'optimisation de l'organisation des activités (process, outils, systèmes d'information…) ou à des missions transverses

o   Réaliser une veille concurrentielle

o   Réaliser des tableaux de bord de pilotage

o   Accompagner un chef d’entreprise dans son projet de création, reprise, fusion

o   préparer un plan d’investissement

o   Répondre et suivre différents appels à projets (innovation, programmes européens pour la recherche)

o   Rédiger un dossier de demande de financement pour l’entreprise et participer à sa présentation

o   Suivre et gérer un portefeuille clients ou prospects

o   Participer à l’élaboration et au suivi d’un plan d’action commercial

o   Identifier et proposer des opportunités de développement

o   Contribuer au développement/mise à jour d’un site web (anglais ou autre langue étrangère)

o   Aide à la réalisation de supports de communication (langue étrangère)

o   Assister une équipe projet dans un environnement international

La formation est en adéquation avec les attentes des entreprises (start-up, ETI, grandes entreprises) organisées en centres de profit et /ou en groupe projets. Elle forme des managers qui mettent en œuvre la stratégie de l'entreprise (ou savent la co-construire avec leurs équipes) et gèrent l'activité dont ils sont responsables dans le respect du budget et des objectifs qui leur sont imposés.

Le titulaire de cette licence est capable de :

- comprendre la stratégie de son entreprise et de la décliner au niveau des équipes (anticiper les évolutions, préparer ses collaborateurs, ...)

- savoir réaliser la mise en oeuvre opérationnelle (prioriser les projets, remonter les risques importants, gestion des problèmes opérationnels, maîtrise des coûts, gestion du temps)

- maîtriser les outils de gestion  (tableau de bord, lean management,...) et de communication (être un bon communicant et être à l’écoute) notamment digitaux (RSE, visio, new media literacy,...)

- se comporter en leader (diriger et animer une équipe, donner du feed-back, impliquer les collaborateurs, se  focaliser sur le bien-être, ...)

Par ailleurs, le programme vise à développer dix compétences du manager à l’ère digitale :

  • Exprimer (Sensmaking) en profondeur la signification ou le sens de ce qui se vit 
  • Créer du lien (Intelligence sociale et relationnelle) dans un monde en réseau, numérique et nomade (travail à distance, …)
  • Répondre de manière adaptative et innovante aux situations inattendues (Novel and adaptive thinking),
  • Agir dans une culture différente de la sienne (Compétence cross cultural)
  • Traduire d’énormes masses de données en concepts abstraits (Computational  thinking)
  • Communiquer au travers des nouveaux médias (New-media literacy)
  • Aborder les sujets complexes dans leur globalité (Transdisciplinarité)
  • Savoir concevoir des services et des politiques (design thinking)
  • Gérer sa propre charge mentale
  • Collaboration virtuelle : travailler à distance et par l’intermédiaire d’outils numériques
}

Licence Professionnelle Gestion des organisations de l'économie sociale et solidaire (fiche nationale)

Niveau obtenu : Bac +3 ou +4

- Analyse de l'environnement dans ses différentes composantes : contexte humanitaire, sécuritaire, politique, économique et social
- Collaboration à la rédaction du projet associatif et son management
- Etablissement du budget et aide au pilotage financier des projets
- Surveillance de l'activité de la structure grâce aux indicateurs de gestion
- Gestion de la politique de qualité des services sanitaires, sociaux ou médicosociaux
- Appui technique au management

• Appréhender les besoins et formuler des propositions en s’appuyant sur des méthodes de diagnostic appropriées à un territoire, à un secteur d’intervention, à une catégorie de personnes

• Maitriser le cadre juridique et administratif, les outils de gestion comptables et analytiques
• Elaborer et suivre un budget

 • Connaissance des mécanismes de financements publics et parapublics
• Connaissance de la réglementation juridique et fiscale applicable aux associations, coopératives, mutuelles, structures de production de biens et services d’utilité sociale ou collective ...)

 

 

·         Utiliser les outils numériques de référence et les règles de sécurité informatique pour acquérir, traiter, produire et diffuser de l’information ainsi que pour collaborer en interne et en externe.

·         Identifier, sélectionner et analyser avec esprit critique diverses ressources dans son domaine de spécialité pour documenter un sujet et synthétiser ces données en vue de leur exploitation.

·         Analyser et synthétiser des données en vue de leur exploitation.

·         Développer une argumentation avec esprit critique.

·         Se servir aisément des différents registres d’expression écrite et orale de la langue française.

·         Communiquer par oral et par écrit, de façon claire et non-ambiguë, dans au moins une langue étrangère.

·         Identifier et situer les champs professionnels potentiellement en relation avec les acquis de la mention ainsi que les parcours possibles pour y accéder.  

·         Caractériser et valoriser son identité, ses compétences et son projet professionnel en fonction d’un contexte.  

·         Identifier le processus de production, de diffusion et de valorisation des savoirs.

·         Situer son rôle et sa mission au sein d'une organisation pour s’adapter et prendre des initiatives. 

·         Respecter les principes d’éthique, de déontologie et de responsabilité environnementale.

·         Travailler en équipe et en réseau ainsi qu’en autonomie et responsabilité au service d’un projet.

·         Analyser ses actions en situation professionnelle, s’autoévaluer pour améliorer sa pratique.

 

Dans certains établissements, d'autres compétences spécifiques peuvent permettre de décliner, préciser ou compléter celles proposées dans le cadre de  la mention au niveau national. Pour en savoir plus se reporter au site de l'établissement.

 

}