Diplômes compatibles avec la VAE

Le niveau indiqué est celui que vous obtiendrez.

BTS Assistance technique d'ingénieur

Niveau obtenu : Bac +2 / DUT / BTS

Le titulaire du BTS Assistance techniques d'ingénieur assure les liaisons entre les différents partenaires scientifiques, techniques, commerciaux d'un projet industriel sous la direction d'un ingénieur ou d'un cadre. Selon l'entreprise qui l'emploie, il exercera les fonctions suivantes:
études : actualiser une documentation, mettre à jour une base de données, rédiger un cahier des charges, concevoir ou modifier une solution technique... ;
organisation de projets : préparer les réunions et en faire la synthèse, diffuser l'information,
recherche et développement : mise en place d'expériences de laboratoire,
réalisation d'essais et de mesures, compte rendu d'expérimentation,
participation à la veille technologique de l'entreprise.
Autres activités possibles : gestion de production, gestion commerciale, actualisation des dossiers de maintenance...
La polyvalence et les capacités organisatinnelles du titulaire du BTS Assistance technique d'ingénieur lui permettent de s'adapter à des contextes très variés: - coordination entre différents services,
- organisation de réunions, de salons,
- rédaction de documentation technique...
}

BTS Assistant de gestion de PME-PMI à référentiel commun européen.

Niveau obtenu : Bac +2 / DUT / BTS

Le titulaire du BTS 'Assistant de gestion PME-PMI' est le collaborateur direct d'un patron de PME ou d'un cadre dirigeant. Sa mission se caractérise par une forte polyvalence à dominante administrative qui lui permet de participer à la gestion opérationnelle de l'entreprise dans ses dimensions administrative, comptable, commerciale, humaine...
L'assistant a, d'une manière générale, un rôle d'alerte vis-à-vis du chef d'entreprise dont il attire l'attention sur les problèmes ou les opportunités qu'il a repérés et pour lesquels il formule des propositions d'actions.

Deux types d'activités caractérisent la mission d'assistant :
- Les activités de soutien au chef d'entreprise
- Les activités de support au fonctionnement de l'entreprise.

Dans les activités de soutien, l'assistant aide le chef d'entreprise dans son action et sa prise de décision en lui apportant des informations nécessaires à la conduite de l'entreprise, à son développement ou à la mise en place de projets.
En revanche, dans les activités de support, l'assistant prend en charge des activités, en totalité ou partiellement.

L'assistant de gestion exerce des activités regroupées autour des huit domaines suivants :
- gestion de la relation avec la clientèle : l'assistant met en place certaines actions de prospection. Il s'assure de la bonne exécution des contrats de vente et participe au développement de la relation avec la clientèle.
- gestion de la relation avec les fournisseurs : l'assisitant participe à la recherche et au choix des fournisseurs.
- gestion et développement des ressources humaines : l'assistant prend en charge l'essentiel de la gestion administrative du personnel et s'assure de l'exécution de l'ensemble des tâches nécessaires à la préparation de la paie.
- organisation et planification des activités : l'assistant aide à la gestion du temps du chef d'entreprise (agenda, planning...) ainsi qu'à l'organisation et la planification d'activités (réunions, déplacments, événements...)
- gestion des ressources :l'assisitant participe à la gestion des immobilisations et des ressources financières.
- pérennisation de l'entreprise : l'assistant participe activement à des démarches concourant au développement de l'entreprise ( démarche qualité, gestion des connaissances, contrôle de gestion...)
- gestion des risques : l'assistant participe activement à la mise en place des dispositifs de prévention des risques liés à l'activité de l'entreprise (risques financiers, informatiques, environnementaux). Il intervient également pour assurer la protection des salariés en termes de santé et de sécurité au travail et pour assurer la sauvegarde du patrimoine de l'entreprise.
- communication globale : l'assistant participe à la réalisation d'actions de communication interne et externe (rédaction et diffusion de documents, accueil en face à face et au téléphone, communication institutionnelle et commerciale).

La plupart de ces activités doit pouvoir être effectuée en langue nationale ou étrangère.


.}

Diplôme Assistant de gestion

Niveau obtenu : Bac +2 / DUT / BTS

L’assistant de gestion est un professionnel polyvalent qui prend en charge, sous la responsabilité de cadres d’entreprise, l’élaboration de dossiers et en assure le suivi. Dans ce cadre, ce professionnel est en charge des activités suivantes au sein de l’entreprise ou d’une entité :
1. la gestion administrative (préparation de documents administratifs et juridiques en veillant à suivre la règlementation en cours) ;
2. la gestion comptable courante (élaboration et suivi des documents comptables et fiscaux en vue du bilan comptable ou fiscal);
3. la gestion commerciale et la gestion de la relation client (accueil et le conseil de la clientèle, suivi de la commercialisation d’un produit, gestion de stocks ou du suivi d’envoi de marchandises ;
4. la gestion du personnel.

Le titulaire de la certification est capable de :
-  présenter l’entreprise et ses produits, adapter son discours à des interlocuteurs variés,
-  rechercher, enregistrer et présenter des données comptables, financières, techniques ou marketing,
-  participer aux réunions de diagnostics de besoin en service ou produit de différents publics,
-  élaborer des outils et des documents techniques en appui des projets de leur département ou de leur service,
-  prendre, en délégation de responsabilité, une partie du développement de projets, de produits ou de services en lien avec ses compétences en gestion,
-  travailler dans des équipes pluridisciplinaires et pluriprofessionnelles,
-  assurer le suivi technique et commercial des dossiers qui lui sont confiés et en rendre compte.

Licence Professionnelle Management et gestion des organisations

Niveau obtenu : Bac +3 ou +4

Le titulaire du diplôme peut exercer les activités suivantes :
•Gérer, auprès du Directeur, une PME-PMI dans ses différentes dimensions (administrative et financière, commerciale, humaine...) et organiser l'activité dans un objectif de rentabilité économique ou selon les missions fixées par les pouvoirs publics ; réaliser le management et le suivi de certains projets : conduite et suivi d’une démarche qualité, suivi d’un projet global QHSE, organisation d’événements spécifiques (séminaires, salons…) ;
•En collaboration avec le Directeur, définir et superviser la gestion administrative (procédures, fonctionnement, affaires juridiques, ...) et financière (trésorerie, contrôle de gestion, ...) d'une PME-PMI dans le respect des réglementations (financières, fiscales et commerciales) nationales ou internationales ; centraliser les données commerciales, industrielles ou financières pour établir balances de comptes, comptes de résultat, bilans… ; contrôler l’exactitude des écritures comptables et rendre compte de la situation économique de la PME-PMI ;
•De concert avec le Directeur, définir et mettre en œuvre la stratégie commerciale de l'entreprise selon des objectifs de rentabilité économique ; assurer une veille technologique, juridique, commerciale ; superviser le traitement commercial et administratif des commandes des clients dans un objectif de qualité (service, coût, délai…) ; organiser la communication à la clientèle des informations techniques sur les produits/services de la PME-PMI ; coordonner la prospection de la clientèle et la vente des produits/services ; organiser et développer l'activité commerciale à l'international
•En coordination avec le Directeur, définir et mettre en œuvre la politique de management et de gestion des ressources humaines d’une PME-PMI dans le respect de la législation sociale, la réglementation du travail ; élaborer ou superviser la gestion administrative du personnel (suivi et mise à jour des dossiers individuels des salariés, réalisation des déclarations réglementaires...) ; contrôler l'application des obligations légales et réglementaires relatives aux conditions et aux relations de travail ; organiser le dialogue social et participer aux opérations de communication interne liées aux mutations de l'entreprise.

Le titulaire du diplôme est capable de :
•    Décliner les orientations stratégiques d'une PME-PMI définies en accord avec le Directeur ; organiser et mettre en place les modalités de fonctionnement, les procédures de gestion administrative et financière ainsi que les indicateurs nécessaires au suivi d'activité et au reporting (échéanciers, tableaux de bord...) ; suivre et analyser les données d'activité de la PME-PMI, notamment à l’international, et proposer des axes d'évolution au Directeur ; communiquer les informations sur les résultats d'activité, les évolutions, les enjeux en interne ou à des partenaires ; préparer (définir le cahier des charges, la lettre de mission et constituer l’équipe), animer (les différentes phases : lancement, expérimentation, amélioration, déploiement) et évaluer (indicateurs de réussite, états des relations...) certains projets spécifiques (démarche qualité ; projet global QHSE, développement import/export, séminaires, salons…)
•    Elaborer le budget prévisionnel de la PME-PMI et effectuer les ajustements ; suivre l'évolution des résultats financiers de la structure et établir le plan de financement ; superviser, contrôler la gestion de la trésorerie (préparation des éléments constitutifs des payes, de la facturation et des mandatements, codification et saisie des factures, des mandats, des titres, déblocage des fonds, relance de financeurs...), en valider la fiabilité et soumettre au Directeur des recommandations sur l'allocation des ressources financières ; veiller au paramétrage des systèmes de traitement des données comptables (taux de cotisation sociales…) ; superviser l’établissement et l’envoi des déclarations fiscales ; superviser et coordonner le contrôle de gestion et l'audit interne (évaluation des risques financiers, validation de choix fiscaux...) ; superviser et coordonner l'action des services, des conseils juridiques en matière de litige et de montages financiers ; rechercher des partenaires (banque, société d'affacturage, ...) et des solutions de financement d'importation ou de recouvrement d'exportations ;
•    Elaborer la stratégie commerciale de la PME-PMI selon l'objectif de rentabilité économique conçu conjointement avec le Directeur, notamment sur une zone géographique internationale ; décliner les plans d'actions annuels (promotion des produits, marchés à investir, activité commerciale à l'export...) ; organiser la force commerciale de l'entreprise (déploiement du réseau, formations commerciales...) ; organiser le traitement des demandes (informations sur les modalités techniques et commerciales des produits/services, établissement des devis), l’enregistrement et le suivi des commandes ; vérifier les conditions de réalisation (délais de livraison, mode de conditionnement…) et la transmission de l’information au client ou au commercial ; contrôler le suivi des éléments de paiement des commandes (règlement, facturation…) ou la transmission au service concerné (comptable, contentieux…) ; réaliser le suivi des clients de la PME-PMI et analyser le potentiel de clients/prospects ; réaliser la veille concurrentielle des produits (marché, prix, nouvelles tendances, ...)
•    Elaborer la politique de management des ressources humaines selon les orientations stratégiques arrêtées avec le Directeur et définir les plans d'action ; concevoir et piloter les opérations liées à la gestion des emplois et des compétences (recrutement, rémunération, mobilité, gestion des carrières, formation continue...) ; organiser la concertation et le dialogue social avec les membres du personnel ou leurs représentants ; contrôler la conformité d'application des obligations légales et réglementaires et mettre en place les actions appropriées ; superviser la gestion administrative du personnel (contrats, absences, visites médicales, déclarations aux organismes sociaux, bulletins de salaires…) ; élaborer ou faire évoluer les procédures, les supports de suivi et de gestion du personnel de la PME-PMI (tableaux de bord sociaux, grilles de salaires, planning des congés...) ; suivre et mettre à jour les informations professionnelles et réglementaires

}

LICENCE Economie Gestion

Niveau obtenu : Bac +3 ou +4

Le titulaire de ce diplôme est un professionnel qui peut être chargé de :

- Tenir une comptabilité générale courante ou une comptabilité analytique et établir les documents de la comptabilité générale ;

- Analyser une situation comptable et financière ;

- Mettre en place, surveiller et analyser des indicateurs de gestion pour fournir des informations à la direction ;

- Conduire des analyses de marché (études de terrain et études externes) ;

- Conseiller et assister les responsables hiérarchiques des différentes fonctions de l’entreprise (gestion des ressources humaines, finance, contrôle de gestion, marketing, gestion de production).

Afin d'assurer l'ensemble de ces activités le diplômé doit mobiliser des compétences dans :

- La tenue d’une comptabilité et l’établissement des documents comptables (liasse fiscale) ;

- Les techniques du diagnostic financier ;

- Le calcul et l’analyse des coûts partiels, complets et de la rentabilité ;

- Les modes de financements de l’entreprise à long et court terme, la construction des outils liés au financement (tableaux de bord, plans de trésorerie, plans de financement) ;

- Les techniques de l’étude de marché ;

- Les outils de la gestion de production ;

- Les principes de la sociologie des organisations et du travail ;

- Le cadre juridique des activités économiques et les critères de choix d’une structure juridique adaptée aux entreprises.

Il est aussi capable de gérer des situations ordinaires d’entreprise en anglais.

}

Licence Professionnelle Gestion des organisations de l’économie sociale et solidaire

Niveau obtenu : Bac +3 ou +4

 - Conception et conduite de projets associatifs permettant le développement de la structure

 - Établissement du budget et aide au pilotage financiers des projets

 -   Impulsion à la création de nouvelles associations,

  -  Formation aux dirigeants des associations, leurs salariés et leurs bénévoles,

  -  Mise en réseau des associations,  aide pour les fusionner,

  -  Création de partenariats durables avec d'autres organisations et avec des collectivités territoriales,

 

 -  Mettre en œuvre une démarche projet, fixation des objectifs, mobilisation des ressources

-  Respecter les délais

-  Suivre les résultats du projet et de ses impacts

-  Organiser la mobilisation et l’animation d’un réseau de bénévoles et de volontaires

-  Développer le réseau de partenaires grâce à sa connaissance des différents acteurs de l’environnement institutionnel

-  Connaitre les mécanismes de financements publics et parapublics

-  Connaitre  la réglementation juridique et fiscale applicable aux associations, coopératives, mutuelles, structures de production de biens et services d’utilité sociale ou collective ...)

-  Maitriser des outils et techniques de la comptabilité, de la gestion budgétaire et de l’informatique appliquée à la comptabilité et à la gestion.

}