Diplômes compatibles avec la VAE

Le niveau indiqué est celui que vous obtiendrez.

TP Monteur/monteuse audiovisuel

Niveau obtenu : Bac +2 / DUT / BTS

Le monteur audiovisuel effectue des montages de produits audiovisuels, destinés à différents médias de diffusion, en tenant compte de la finalité de chaque produit, des publics visés ainsi que des contraintes techniques.
A partir d'un cahier des charges, d'instructions reçues d'un réalisateur, d'un journaliste ou d'un responsable de la production, il analyse la demande, prépare et configure le poste de montage et son environnement technique et monte les éléments image et son préalablement importés et organisés. En fonction de la finalité de chaque produit monté, il opère des modifications techniques et/ou esthétiques afin d'être en conformité avec la commande.
Pour la réalisation des montages, il utilise un poste de montage informatique équipé d'un système d‘exploitation (Windows ou Mac OS) et de logiciels professionnels de montage, complété par des logiciels de traitement d'images et de son, d'outils de correction colorimétriques et de compositing (« composition » de séquences d'images et d'animations 2D/3D).
Le monteur peut intervenir dans un contexte de diffusion de l'information et d'actualités : chaînes de télévision généralistes ou d'information, chaînes thématiques, diffuseurs de contenus d'infos sur internet. Sous la contrainte d'un temps imposé et en suivant les indications d'un journaliste, il réalise des sujets courts (tels des spots info, des reportages, des portraits) pour des JT, des magazines, des chaînes de sport. Il peut effectuer le montage de produits courts qui ont une visée commerciale : bandes annonces de programmes, spots de parrainage et de publicité, clips vidéo (vidéogrammes). Le monteur réalise également des produits en vue d'une diffusion sur le web via des plates-formes et hébergeurs de vidéos.
Il utilise différents outils de correction et de trucages d'images (défauts visuels et techniques) afin de modifier et d'améliorer les séquences d'un montage. Pour perfectionner l'esthétique d'un produit ou dans un but créatif, il peut se servir de logiciels de compositing ou d'animation graphique.
Le monteur audiovisuel, avec de l'expérience professionnelle, peut collaborer à des montages plus importants, tels des reportages, des films documentaires, des films institutionnels, des séries et des fictions TV.
Le monteur audiovisuel a une certaine autonomie dans les phases techniques et créatives de son activité. En fonction de la structure de l'entreprise et des projets, il est en relation avec d'autres professionnels : réalisateur, journaliste, rédacteur, assistants techniques de labo numérique, monteur son, ingénieur du son/mixeur, étalonneur ou coloriste.
L'emploi s'exerce dans une société de postproduction, d'une chaîne de TV nationale ou régionale, généraliste ou thématique, une agence de communication ou un service de communication intégré d'une entreprise, une agence de services spécialisés web. Il nécessite une station assise prolongée et un travail de façon continue face à des écrans et souvent dans un environnement à luminosité réduite. Selon le type d'activité, les horaires peuvent être très variables et parfois avec un rythme soutenu en particulier dans le domaine de l'information. L'activité s'exerce souvent avec des contrats de travail soumis au régime de l'« intermittence du spectacle », ou parfois de l'auto-entreprenariat.

1. Préparer et effectuer le montage de différents produits courts


Configurer un poste de montage.
Préparer les médias d'un montage audiovisuel.
Réaliser des montages de sujets d'information courts.
Monter des produits courts à finalité commerciale.
Monter de courts produits de fiction (programmes de formats courts, web-séries, courts métrages).
Modifier et optimiser un montage (vidéo et son).


2. Mettre en œuvre des techniques avancées du montage


Etalonner un montage 
Concevoir et réaliser un montage compositing (multicouches).
Effectuer des montages son multipistes et les préparer pour le mixage.
Effectuer un montage « multi-caméras ».

BTS Métiers de l’audiovisuel - option : métiers du son

Niveau obtenu : Bac +2 / DUT / BTS

Analyser

Préparer et installer les équipements son

Capter le son

Traiter et réaliser la postproduction du son

Mettre en place les réseaux d’ordres

Réaliser des sonorisations de petite puissance

Récupérer ou transférer les éléments sonores traités

Préparer et/ou assurer l’archivage des éléments sonores et métadonnées d’une production

Garantir la sureté de fonctionnement        

Le titulaire du brevet de technicien supérieur Métiers de l’audiovisuel, option : Métiers du son a la charge de la captation sonore, du montage du son et de son mixage, de l’illustration sonore et de la diffusion sonore dans le cadre de productions audiovisuelles.

Impliqué techniquement et artistiquement dans le processus global de la réalisation d’un programme audiovisuel, le « technicien Son » intervient sous la responsabilité d’un réalisateur, d’un ingénieur du son ou d’un responsable éditorial ou artistique.

L’exercice de ce métier requiert des compétences professionnelles ainsi que des qualités personnelles nécessaires au travail en équipe.

BTS Métiers de l’audiovisuel, option : métiers de l’image

Niveau obtenu : Bac +2 / DUT / BTS

Lire, analyser, comprendre

Préparer avant le tournage

Préparer la mise à disposition du média et assurer son suivi

Mettre en œuvre de la captation

Entretenir le matériel et gérer les consommables

Le titulaire du brevet de technicien supérieur Métiers de l’audiovisuel, option : Métiers de l’image a la charge de mettre en œuvre les moyens de captation de l’image. Il est capable d’assurer la mise en forme des prises de vues d’un programme audiovisuel.

Les pratiques professionnelles que recouvre ce champ d’activité s’appuient sur une culture ouverte acquise dans les domaines artistiques, sportifs et de l’information et de la communication. C’est un professionnel spécialisé des techniques de l’image et de son traitement.

Impliqué techniquement et artistiquement dans le processus global de la réalisation d’un programme audiovisuel, le « technicien Image » intervient sous la responsabilité d’un réalisateur, d’un chef de car ou d’un responsable éditorial.

L’exercice de ce métier requiert des compétences professionnelles ainsi que des qualités personnelles nécessaires au travail en équipe.

BTS Métiers de l’audiovisuel, option : métiers du montage et de la postproduction

Niveau obtenu : Bac +2 / DUT / BTS

S’approprier et traiter les informations initiales de la production

Participer à l’élaboration de la production

Configurer les outils

Analyser et classer les images et les sons

Partager, regrouper les ressources d’un projet

Concevoir un montage en mettant en œuvre des techniques de narration

Construire le montage

Constituer la bande sonore et préparer le mixage

Préparer le “compositing”

Composer une séquence multicouche

 Effectuer la conformation

Assurer les finitions 

Le titulaire du brevet de technicien supérieur Métiers de l’audiovisuel : option Métiers du montage et de la postproduction a la charge de concevoir, de mettre en œuvre, de mettre en forme et de réaliser le montage et la postproduction d’une œuvre ou d’un programme audiovisuel selon les indications d’un réalisateur et en tenant compte des contraintes de production. Les pratiques professionnelles que recouvre ce champ d’activité, s’appuient sur une culture générale acquise, notamment, dans les domaines de la télévision, du cinéma, de l’internet, de la littérature et des arts plastiques et sonores.

Le titulaire du diplôme a la capacité d’anticiper les besoins de la réalisation quelque soit le type de programme monté (fiction, documentaire, reportage, actualité...). Il doit travailler en réseau, maitriser le « workflow » et, de manière plus générale, les techniques et les technologies de l’image et du son. Par son travail, il participe à la construction du sens d’un programme (articulation des niveaux sémantiques présents dans les plans), grâce à l’utilisation d’outils spécifiques et de supports appropriés autorisant la diffusion et la reproductibilité.

Professionnel spécialisé, le monteur intervient sous la responsabilité d’un réalisateur, d’un producteur, d’un journaliste et/ou d’un responsable de post production ou d’un chef de projet « effets visuels ». Intégré dans l’équipe de réalisation d’un programme audiovisuel, son intervention s’articule avec celle des autres professionnels spécialisés engagés dans le projet.

Son métier requiert des compétences professionnelles, mais aussi des qualités humaines telles que la créativité, la sensibilité artistique, la curiosité technologique et la capacité à s’intégrer dans une équipe de production et dans une entreprise.