Recherche

Supervision d'exploitation éco-industrielle

Avril vous propose 17 diplômes pour les métiers Supervision d'exploitation éco-industrielle :

- Enquête et détection des difficultés/ situations à risques et proposition de solutions/ d’accompagnement
- Appui auprès de dirigeants/responsables publics ou privés (TPE, PME, TGE) dans leur politique QHSSE
- Elaboration, déploiement et contrôle du plan de prévention : procédures, gestion des risques, actions correctives, sensibilisation, évaluation, …
- Pilotage et animation de groupes projets QHSSE
- Mise en œuvre et animation des normes de management QHSSE
- Adhésion de l’ensemble des personnels à la démarche de gestion et de prévention des risques
- Mobilisation d’outils d’animation et de systèmes documentaires
- Assistance au management d’une équipe technique
- Rédaction de procédures, de rapports d’analyse
- Veille règlementaire et technique

... lire la suite

BTS Métiers de l'eau

Niveau Bac +2 / DUT / BTS

Le secteur de l’eau regroupe toutes les activités du cycle de l’eau, depuis le captage jusqu’au rejet dans le milieu naturel en tenant compte des contraintes réglementaires et environnementales. Les principales activités sont :

- Les études d’environnement et d’ingénierie de procédés et de conception d’installations ;

- Les forages ou captage, le transport, le stockage ;

- La conception et la construction d’installations de dépollution, de traitement pour la production d’eau potable et d’eau de process ;

- La construction de matériels destinés aux industries et entreprises du cycle de l’eau ;

- Le traitement, le transport et la distribution de l’eau destinée à la consommation ;

- Le traitement, le transport et la distribution de l’eau sur sites industriels ;

- La collecte, le transport et le traitement des eaux usées et des eaux pluviales ;

- La construction d’équipements d’assainissement non collectif ;

- L’utilisation de l’eau non potable dans l’habitat.

Ces activités concourent à assurer la qualité de l’eau en tenant compte de l’usage qui en est fait, des économies d’énergie et de l’impact environnemental.


... lire la suite

Evaluation des risques professionnels, technologiques et environnementaux:

- Identification des sources de dangers et évaluation des risques en Santé Sécurité au travail

- Identification des sources de dangers et évaluation des risques pour les installations industrielles

- Identification des sources de dangers et évaluation des risques majeurs pour la population

- Identification des nuisances pour l’environnement et des pollutions liées aux activités anthropiques

- Evaluation des impacts environnementaux des polluants et des activités anthropiques

- Rédaction et mise à jour des documents réglementaires dédiés

- Pilotage de la démarche d’évaluation dans une approche interdisciplinaire, scientifique, globale et intégrée


Prévention des risques professionnels, technologiques et environnementaux :

- Conception, mise en œuvre et contrôle de l’efficacité de plans de maitrise des risques en Santé Sécurité au Travail

- Conception, mise en œuvre et contrôle de l’efficacité de plans de maitrise des risques industriels

- Conception, mise en œuvre et contrôle de l’efficacité de plans de maitrise des risques majeurs pour la population

- Conception, mise en œuvre et contrôle de l’efficacité de plans de maitrise des risques environnementaux

Réponse aux situations d’urgence et de crise :

- Organisation et coordination des interventions d’urgence

- Participation à la gestion des situations d’urgence et de crise

- Anticipation des situations d’urgence et de crise et conception des réponses techniques, humaines et organisationnelles pour assurer l’efficacité des secours

- Rédaction des procédures d’urgence, des plans d’intervention, de continuité et de reprise d’activité

- Préparation et participation à la communication de crise

- Organisation et analyse des exercices de mise en situation d’urgence et des Retours d’Expérience

- Collaboration avec les acteurs de la gestion des situations d’urgence et de crise internes et externes à la structure


Animation de la démarche Qualité Hygiène Santé Sécurité Environnement (QHSSE):

- Sensibilisation du personnel, des employeurs, de la population aux problématiques QHSSE

- Formation du personnel, des employeurs, de la population aux risques et aux mesures de prévention et protection adaptées,

- Elaboration et utilisation de moyens informatifs professionnels pour accompagner une politique QHSSE (affichage, signalétique, procédure, note, flash sécurité…)

- Mobilisation de différents acteurs de la santé au travail, de la protection de l’environnement et des populations autour de projets QHSSE

Accompagnement de la direction dans son management QHSSE :

- Mission de conseil et d’alerte du chef d’établissement sur ses responsabilités

- Représentation de la direction auprès des acteurs institutionnels de la santé Sécurité au travail, de la protection de l’environnement et des populations

- Réalisation d’une évaluation diagnostic de la politique QHSSE pour apporter des conseils

- Participation aux revues de direction et à la définition des orientations stratégiques de la politique QHSSE de la structure

- Présentation de la politique, du plan pluriannuel et des résultats QHSSE auprès des différentes instances

- Accompagnement de l’entreprise dans les démarches d’obtention et de suivi de certifications QHSSE

- Mise en oeuvre d’un système de management intégré QHSSE

... lire la suite

Comment bien choisir son diplôme

Bien choisir un diplôme VAE

Choisir le diplôme qui correspond le mieux à votre expérience peut-être compliqué. N'hésitez pas à consulter notre rubrique de conseils sur le sujet ! Vous y apprendrez par exemple que même si vous n'avez aucun diplôme vous pouvez obtenir directement une licence par la VAE, si votre expérience le justifie !

Il intervient dans trois grands segments :

  • la production d'eau potable
  • la production d'eaux spécifiques pour les entreprises (eaux de chaudières, eaux de refroidissement, eau déminéralisée, eaux de process…) ou le grand public (piscines, aquariums, campings…)
  • le traitement des eaux usées (stations d'épuration, assainissement non collectif…) et des boues d'épuration

Il intervient sur les installations, les équipements et les instruments d'une unité de traitement d'eaux appartenant soit à une collectivité territoriale (en gestion directe ou déléguée) en unité de potabilisation ou d'épuration, soit à un établissement industriel ou agricole en unité de conditionnement ou de dépollution.

Il conduit différents équipements de traitement d'eau, manuellement ou à partir d'un système numérique de contrôle et de commande centralisé. En fonction des sites, les équipements sont plus ou moins automatisés et numérisés.

Il surveille un nombre important de paramètres, il repère les écarts, en diagnostique les causes et effectue des réglages du process pour revenir à un fonctionnement optimum.

Il procède à des analyses et à des tests chimiques et biologiques sur des échantillons d'eaux ou de boues et interprète les résultats afin d'ajuster les process de traitement.

Il effectue des opérations de maintenance sur les appareils, équipements ou instruments, le plus souvent complexes et automatisés.

Il réalise l'entretien courant des réseaux de distribution d'eau potable et d'assainissement.

Il suit et analyse un nombre important de données en temps réel par le biais d'outils numériques (tels que des tablettes numériques nomades, des logiciels de traitement de données…), ce qui lui permet de détecter des dysfonctionnements ou de prévoir des interventions de maintenance préventive par exemple.

Il s'adapte aux évolutions technologiques et particulièrement à l'évolution des procédés, de la réglementation et des normes en vigueur.

Selon les organisations, il travaille seul, en autonomie, (cas des stations d'épuration de communes de petite taille par exemple) ou au sein d'une petite équipe, (cas des unités de conditionnement ou d'épuration en usine par exemple), sous l'autorité de son responsable hiérarchique, à qui il rend compte de son activité.

Il adapte ses interventions et son comportement aux exigences de sécurité, d'hygiène, de qualité, d'environnement et de développement durable, pour lui, les personnes et les biens.

L'emploi est souvent posté : 2 × 8, 3 × 8, 5 × 8 par exemple, mais s'exerce également de jour avec des astreintes éventuelles en soirée, la nuit ou le week-end.

Une grande partie des opérations exigent des déplacements entre divers postes à l'extérieur, quelles que soient les conditions atmosphériques.

Certaines conditions de travail telles que : sols glissants, ambiances humides, bassins profonds, manutention de charges lourdes, produits toxiques, corrosifs, échantillons contenants des germes pathogènes, travail en hauteur, risque électrique… requièrent beaucoup de vigilance et impliquent l'utilisation de matériel de protection collective et individuelle.

Une habilitation électrique pour non-électricien (BS, BE manœuvre…) ou électricien (B1, BR…) est souvent requise par les entreprises ainsi que la certification pour les interventions en espaces confinés (CATEC ®).

... lire la suite

- Gestion de déchets dangereux issus de l’industrie nucléaire ou du secteur médical
- Réalisation d’études techniques quant à la gestion et au traitement de déchets nucléaires
- Suivi logistique des déchets : caractérisation et reconditionnement des colis de déchets
- Etudes techniques de scénario de démantèlement
- Mise en œuvre du démantèlement d’installations nucléaires, de l’assainissement et de la décontamination associée
- Prévention des risques conventionnels et radiologiques des personnels

... lire la suite

L’ingénieur diplômé du CNAM, en spécialité énergétique, est appelé à  intervenir dans toutes les phases du projet d’installations énergétiques, de la conception à la réalisation, de l’exploitation à la maintenance en position de maître d’ouvrage, de maître d’oeuvre, d’ingénieur conseil, d’auditeur technique ou d’entrepreneur.

Il exerce particulièrement dans les domaines professionnels suivants :

I - utilités dans les installations industrielles : production de chaleur et de froid, génération de vapeur, récupération thermique, valorisation des rejets thermiques, stockage de
chaleur et de froid.

II - dispositifs de motorisation des équipements de transport : moteurs, turbomachines.

III - installations frigorifiques pour les procédés agro-alimentaires et industriels : production de froid, conception des échangeurs et autres composants thermiques, audits d’installations.

IV - systèmes énergétiques pour le bâtiment et le milieu urbain : chauffage et climatisation, traitement de l’air , réseau de chaleur de chaleur et de froid, cogénération,
applications des énergies renouvelables.

... lire la suite

L’ingénieur de l’ENGEES est un professionnel qui exerce des activités de conception, de réalisation, de mise en oeuvre, de gestion et de recherche. Les solides connaissances techniques et scientifiques, mais aussi économiques, juridiques et sociales permettent d’exercer le métier d’ingénieur en cohérence avec les objectifs d’un développement durable. Les domaines de compétence sont :

  • l’hydraulique appliquée, orientée vers l'ingénierie des milieux naturels (eaux de surface continentales et eaux souterraines), la gestion et l’équipement des services publics, le conseil aux collectivités locales ainsi qu’aux acteurs institutionnels du domaine de l’eau,
  • l'étude et la réalisation des projets concourant à la protection et au développement de la ressource en eau, à la gestion des déchets, à la prévention des risques naturels.

Il inscrit ses actions dans une perspective d'aménagement durable de l'espace.

... lire la suite

- Réalisation d’expérimentations en laboratoire :

- Conception, analyse et préparation de composé chimiques, organiques et inorganiques et rédige les  protocoles associés

- Recueil et gestion de données

- Assistance à une activité de recherche fondamentale ou appliquée

... lire la suite
  • Analyse des besoins en vue de la conception d’un système complexe
  • Conception d’installations, de procédés ou de produits dans une stratégie de développement durable, de maîtrise de l’énergie et d’exploitation de nouvelles ressources
  • Spécification des installations nécessaires (choix des appareillages et équipements) pour répondre aux attentes en matière d'analyse et/ou de production
  • Dimensionnement et modélisation des différentes opérations à mettre en œuvre pour atteindre les objectifs fixés
  • Acquisition, exploitation et modélisation de données expérimentales
  • Analyse multi-physique et modélisation expérimentale ou numérique, des phénomènes présents dans les installations, les procédés ou les produits
  • Contrôle et optimisation de l’efficacité des systèmes au regard du cahier des charges (productivité, économie, efficacité énergétique, impact environnemental, réglementation hygiène, santé et environnement)
  • Analyse des dysfonctionnements de procédés de production, suivi des opérations de maintenance, mise en place d’une démarche d’amélioration des performances et adaptation des procédures
  • Définition, mise en application et contrôle de systèmes de management environnemental et des procédures d’hygiène et de sécurité sur les postes de travail et sur le site
  • Réalisation de veille technique, technologique et réglementaire
  • Réalisation d’audits, d’études techniques et de conseils en recherche et développement et production
  • Rédaction de rapports d’essais, de protocoles de fabrication, de notes de synthèse
  • Management d’une équipe, organisation des plannings de travail, animation des réunions de projet ou de services - Diffusion des connaissances (rédaction de rapports, présentations orales, etc.)
... lire la suite