Diplômes compatibles avec la VAE

Le niveau indiqué est celui que vous obtiendrez.

TP formateur professionnel d'adultes

Niveau obtenu : Bac +2 / DUT / BTS

Par sa double expertise, pédagogique et technique, le formateur contribue au développement des compétences favorisant l'insertion sociale et professionnelle, l'accès à la qualification, la professionnalisation et l'accès ou le maintien dans l'emploi.
Afin de permettre l'adaptation aux évolutions techniques et professionnelles, le formateur analyse des demandes de formation d'origine et de nature variées. Il identifie les compétences à acquérir ou à développer et détermine les situations d'apprentissage et les modalités pédagogiques. Il organise la progression des apprentissages et définit les étapes clés des séquences. Il choisit, adapte ou crée les activités d'apprentissage et les ressources pédagogiques. Il anime les temps de formation en présence ou à distance et évalue les acquis des apprenants.
Le formateur actualise en permanence ses connaissances sur sa spécialité et sur la formation professionnelle. Il repère les évolutions professionnelles, pédagogiques, technologiques et réglementaires qui lui permettent d'adapter ses contenus aux besoins du secteur professionnel. Il intègre les apports et les effets des environnements numériques dans ses pratiques. Le formateur participe à la démarche qualité et veille au respect du cadre contractuel et financier de l'action de formation. Il s'assure du respect des règles d'hygiène et de sécurité et du respect de la législation sur la non-discrimination. Il inscrit ses actes professionnels dans une démarche de responsabilité sociale et environnementale.
Le formateur adapte l'action de formation à l'hétérogénéité des demandes. Il choisit, adapte ou crée les activités d'apprentissage et d'évaluation, les ressources pédagogiques favorisant l'individualisation des apprentissages et les outils de suivi. Le formateur accueille les personnes et identifie leurs acquis et leurs besoins. En concertation avec l'apprenant, il construit le parcours individuel et en planifie les étapes clés. Il assure le suivi des parcours et co-construit avec les apprenants les éventuels ajustements. Le formateur repère les difficultés et sécurise les parcours. Il utilise des techniques de remédiation, accompagne l'apprenant dans son projet d'insertion professionnelle et mobilise les acteurs relais internes ou externes, en réponse aux besoins des apprenants. Le formateur analyse régulièrement sa pratique afin de la faire évoluer.
Le formateur est responsable de la préparation et de l'animation des actions de formation. Il peut être référent, sans fonction hiérarchique, sur un produit ou une action de formation, ou référent d'un ou de plusieurs apprenants. Il adopte une posture en adéquation avec les valeurs de son employeur et respecte l'éthique et la déontologie du métier.
Les apprenants sont les interlocuteurs principaux du formateur. Il travaille en équipe et entretient des relations avec l'environnement professionnel et institutionnel local.
Le formateur intervient dans les locaux des organismes de formation, dans ceux de l'employeur, dans des locaux extérieurs dédiés à l'action de formation, ou à distance. Il s'appuie sur les technologies numériques pour concevoir les contenus, animer les formations et accompagner les apprenants. Les conditions d'exercice, très diversifiées, dépendent étroitement des types de structures et des organisations du travail. Le formateur peut être salarié, salarié occasionnel ou travailleur indépendant.

1. Préparer et animer des actions de formation collectives en intégrant des environnements numériques
Elaborer la progression pédagogique d'une action de formation à partir d'une demande.
Concevoir le scénario pédagogique d'une séquence de formation intégrant différentes modalités pédagogiques.
Concevoir les activités d'apprentissage et les ressources pédagogiques d'une séquence en prenant en compte l'environnement numérique.
Animer un temps de formation collectif en présence ou à distance.
Evaluer les acquis de formation des apprenants.
Inscrire ses actes professionnels dans le cadre réglementaire et dans une démarche de responsabilité sociale, environnementale et professionnelle.
Maintenir son niveau d'expertise et de performance en tant que formateur et professionnel dans sa spécialité.
2. Construire des parcours individualisés et accompagner les apprenants
Concevoir l'ingénierie et les outils d'individualisation des parcours en utilisant les technologies numériques.
Accueillir les apprenants en formation et coconstruire leurs parcours.
Former et accompagner les apprenants dans des parcours individualisés.
Remédier aux difficultés individuelles d'apprentissage.
Accompagner les apprenants dans la consolidation de leur projet professionnel.
Analyser ses pratiques professionnelles.

Diplôme Responsable de projets de formation

Niveau obtenu : Bac +3 ou +4

Le responsable de projets de formation est un professionnel de l’ingénierie de formation. Ses
principales activités sont les suivantes :
-    l’ingénierie de formation à partir d’une analyse du travail ;
-    la mise en œuvre d’une stratégie de développement des compétences articulant travail et formation ;
-    le management d’un projet de formation ;
-    l’inscription du projet dans la politique générale d’un territoire, d’une branche professionnelle, d’une institution ou d’une organisation ;
-    le montage juridico-financier et la gestion administrative d’un projet de formation ;
-    l’accompagnement et le suivi des publics bénéficiaires de la formation.

Pour occuper ce métier, le responsable de projets de formation doit être capable :
- d’analyser des besoins et/ou des demandes de formation émanant d’entreprises, de branches professionnelles, d’organismes collecteurs, d’institutions et d’organismes publics et privés, de collectivités territoriales, de personnes en voie de professionnalisation ou de réorientation professionnelle ;
- d’analyser les situations de travail pour construire un dispositif et des outils de formation contribuant au développement des compétences et à la professionnalisation des personnes ;
- de concevoir, mettre en œuvre et évaluer des dispositifs de formation destinés à développer les compétences des bénéficiaires et des organisations qui les emploient ;
- de piloter un projet de formation et coordonner des équipes d’intervenants ;
- de participer à la professionnalisation des formateurs ;
- d’anticiper l’impact des modifications  des organisations du travail sur les compétences ;
- d’accompagner les décideurs dans le montage de leur plan de formation et des dispositifs de développement des compétences.

Diplome Formateur de l'alternance

Niveau obtenu : Bac +2 / DUT / BTS

Le formateur de l'alternance  dispense aux apprentis et personnes en alternance soit une formation générale, soit une formation pratique et technologique qui s’appuie sur la formation reçue en entreprise et s’articule avec elle.
Ses principales activités sont les suivantes :
–    Partir des situations de travail du salarié sous contrat pour concevoir, animer et évaluer des séquences de formation en alternance ;
–    Gérer et faire vivre l’alternance (assurer l’interface salariés/tuteurs/maîtres d’apprentissage) et accompagner le salarié sous contrat vers une insertion professionnelle durable ;
–    Concevoir, mener et évaluer un projet d’actions pédagogiques en alternance ;
–    Se situer et agir efficacement dans un système de formation en alternance. Participer à la vie interne de son établissement, collaboration avec un collectif pluridisciplinaire et promouvoir l’alternance à l’extérieur.

Le titulaire de la certification est capable de :
•    Concevoir les séquences de formation en lien avec le travail réel de l’alternant en entreprise,
•    Assurer le face-à-face pédagogique,
•    Evaluer les effets d’une séance ou d’un module de formation en alternance,
•    Questionner sa pratique pédagogique,
•    Animer l’alternance OF/entreprises,
•    Accompagner l’alternant dans une insertion professionnelle durable,
•    Concevoir, faire vivre et évaluer un projet d’actions pédagogiques en alternance,
•    Se situer dans le système de formation en alternance,
•    Agir dans un collectif de travail, un territoire, un réseau, un secteur professionnel.

MASTER METIER DE L’ENSEIGNEMENT DE L’EDUCATION ET DE LA FORMATION MENTION PRATIQUES ET INGENIERIE DE FORMATION

Niveau obtenu : Bac +5 et plus

Le titulaire de ce Master, ayant suivi l'un des 19 parcours proposés, pourra exercer les activités suivantes dans les métiers tels que formateurs, ingénieurs et coordinateurs de formation, cadres et chargés d’étude dans les domaines de l’enseignement, les publics à besoins spécifiques, la formation professionnelle, la formation des adultes, le travail social, la santé, le numérique et la culture, à partir de la production de la recherche :

1)     Formation de formateurs d’enseignants  1er degré 2° degrés

2)     Formation de formateurs options EPS, Sciences (avec Université Paris Sud)

3)     Formation de formateurs en mathématiques (avec Université Diderot Paris 7)

4)     Didactique des disciplines, spécialisation Didactique de l’histoire et de la géographie

5)     Formation de formateurs à l'accompagnement professionnel

6)     Conseil, Projet et Actions sociale, territoriale et associative

7)     Encadrement, Pilotage et Développement en Intervention Sociale

8)     Fonction de direction d’établissement, de sections ou de services spécialisés (avec INSHEA)

9)     Direction, pilotage et coordination dans l’intervention sociale et médico-sociale (avec INSHEA)

10) Formations aux métiers du livre et de la lecture pour jeunes publics (Littérature de jeunesse)

11) Conception de projets artistiques et culturels en partenariat,

12) Conseil en accessibilité et accompagnement des publics à besoins éducatifs particuliers, (avec INSHEA)

13) Analyse, Conception et Recherche dans le Domaine de l’Ingénierie des Technologies en Éducation

14) Recherche en éducation, didactique et formation

15) Technologie de la formation

16) Didactique des disciplines,  spécialisation Mathématiques (avec Université Diderot Paris 7)

17) Accessibilité pédagogique, remédiation, inclusion pour les élèves ayant des besoins éducatifs particuliers. Options A, B, C, D, (avec INSHEA)

18) Accessibilité pédagogique, remédiation, inclusion pour les élèves ayant des besoins éducatifs particuliers. Options D, E, F

19) Français pour intégrer par la langue.

 

Savoir élaborer une problématique de recherche

Mettre en relation la recherche et les domaines de formation

Construire un écrit argumenté, théorique et référencé.

Opérer un déplacement vers une posture de chercheur à partir des pratiques et des problématiques professionnelles

Utiliser les apports de la recherche  pour situer les enjeux dans les dynamiques européennes et internationales

 

Compétences visées

Détenir les compétences nécessaires à la conduite de projets dans le domaine de l’éducation en s’appuyant sur les méthodologies de la recherche

Analyser des situations professionnelles complexes.

Concevoir, mettre en œuvre et évaluer un module de formation

Conduire une mission de conseil ou d’intervention dans le contexte éducatif  et socio-éducatif. Développer des fonctions de pilotage et de développement dans des situations complexes

Mobiliser les ressources nécessaires dans le cadre de démarches partenariales et en réseaux

Etre capable de recueillir et d’interpréter des données afin d’analyser les dynamiques  institutionnelles des secteurs

Détenir des compétences opérationnelles méthodologiques qu’elles soient à finalité de recherche ou bien pour montrer des dispositifs de formation innovants avec les TICE

Maîtriser les spécificités de l’Enseignement A Distance

Développer  une connaissance experte des problématiques du domaine tout en disposant d’une bonne connaissance des institutions nationales et internationales des différents secteurs (enseignement, formation d’adultes, travail social, numérique, culture, sanitaire) et de leur fonctionnement

Maitriser les étapes clés du montage d’un dispositif de formation avec les technologies, sur le plan conceptuel et pratique

Maîtriser les techniques de l’information et de la communication.

 

}

Licence Professionnelle Gestion et accompagnement de projets pédagogiques (fiche nationale)

Niveau obtenu : Bac +3 ou +4

- Réalisation de modules de formation assurant le transfert des compétences visées
- Animation des modules créés
- Granulation des modules de formation et suivi de ces modules sans intervenir au niveau global du dispositif

Développer puis déployer les technologies éducatives sur le web
Concevoir puis mettre en œuvre un programme de formation
Adapter l’offre de formation aux besoins et à la diversité des publics

 

 

 

 

·         Utiliser les outils numériques de référence et les règles de sécurité informatique pour acquérir, traiter, produire et diffuser de l’information ainsi que pour collaborer en interne et en externe.

·         Identifier, sélectionner et analyser avec esprit critique diverses ressources dans son domaine de spécialité pour documenter un sujet et synthétiser ces données en vue de leur exploitation.

·         Analyser et synthétiser des données en vue de leur exploitation.

·         Développer une argumentation avec esprit critique.

·         Se servir aisément des différents registres d’expression écrite et orale de la langue française.

·         Communiquer par oral et par écrit, de façon claire et non-ambiguë, dans au moins une langue étrangère.

·         Identifier et situer les champs professionnels potentiellement en relation avec les acquis de la mention ainsi que les parcours possibles pour y accéder.  

·         Caractériser et valoriser son identité, ses compétences et son projet professionnel en fonction d’un contexte.  

·         Identifier le processus de production, de diffusion et de valorisation des savoirs.

·         Situer son rôle et sa mission au sein d'une organisation pour s’adapter et prendre des initiatives. 

·         Respecter les principes d’éthique, de déontologie et de responsabilité environnementale.

·         Travailler en équipe et en réseau ainsi qu’en autonomie et responsabilité au service d’un projet.

·         Analyser ses actions en situation professionnelle, s’autoévaluer pour améliorer sa pratique.

 

Dans certains établissements, d'autres compétences spécifiques peuvent permettre de décliner, préciser ou compléter celles proposées dans le cadre de  la mention au niveau national. Pour en savoir plus se reporter au site de l'établissement.

 

}

MASTER Mention METIER DE L'ENSEIGNEMENT, DE L'EDUCATION ET DE LA FORMATION, PRATIQUES ET INGENIERIE DE LA FORMATION

Niveau obtenu : Bac +5 et plus

Le diplômé exerce son activité auprès d’adultes ou dans le cadre de l’animation culturelle en partenariat avec l’éducation nationale ou les collectivités territoriales.

Les activités du diplômé sont les suivantes :

 - Concevoir et animer des formations en présentiel et/ou à distance, dans le cadre d’une commande (cahier des charges) ou d’une analyse du travail et dans un cadre institutionnel ou partenarial,

 - Concevoir, mettre en œuvre et évaluer les stratégies de conseil, d’accompagnement et d’intervention en formation initiale par alternance, en formation continuée ou en VAE,

-  Mettre en œuvre des outils et des méthodes pédagogiques adaptés à différents publics,

-  Accompagner les différents publics dans leur projet et trajectoire de formation (individualisation, groupes de besoin, insertion professionnelle,

-  Évaluer les acquis de la formation, apprécier les compétences et le développement professionnel des formés,

- Mobiliser des connaissances concernant l'égalité des chances entre femmes et hommes au travail, la prise en compte du handicap, les effets du travail et des relations interpersonnelles sur la santé.

- Développer l’usage innovant d’outils numériques pour diversifier les pratiques pédagogiques,

-  Adopter une posture réflexive pour observer puis analyser la pratique ou l’activité professionnelle en contexte de travail. Sur ce point, un intérêt particulier sera porté à l’articulation opérée entre théorie et pratique et à la rigueur méthodologique d’une initiation «par » et « à » la recherche en Sciences Humaines et Sociales « visant le développement de capacités de synthèse et d’analyse, l’autonomie, l’adaptation à des questions nouvelles, l’attention portée au "facteur humain", la compréhension de repères culturels différents et de l’évolution des pratiques et des modes d’organisation de l’entreprise.

-  Connaître et maîtriser l’environnement des certifications et l’usage de référentiels

-  Concevoir des dispositifs répondant aux besoins de publics ciblés dans le cadre d'établissements et de structures relevant des secteurs de la formation et du travail social (associations, organismes de formation, collectivités territoriales) ;

- Concevoir et organiser des médiations familiales, culturelles et scientifiques ;

- Intervenir en milieu éducatif, organiser l’animation pédagogique ;

- Mettre en œuvre des outils et des méthodes pédagogiques adaptés à différents publics.

Être capable de développer des compétences d’ingénierie de formation afin de répondre aux besoins des organisations qui cherchent des professionnels capables d’analyser, de s’adapter, d’inventer et de proposer des solutions de formation innovantes.

-        Conception, élaboration, suivi et régulation de dispositifs de formation ;

-        Problématisation de l’expérience, modélisation de sa pratique ;

-        Animation, coordination, supervision d’équipe de formateurs ;

-        Analyse des besoins, accompagnement de projet, coaching ;

-        Conception, élaboration, évaluation et régulation de cursus de formation ;

-        Accompagnement dans l’élaboration et l’élaboration de dispositifs de formation adaptés à des publics variés ;

-        Communication interpersonnelle et de groupe

}

MASTER Gestion des Ressources Humaines

Niveau obtenu : Bac +5 et plus

Le responsable des ressources Humaines met en place la stratégie des RH au sein de l’entreprise ou de l’une de ses entités (filiale, établissement, catégorie de personnel…). Il a pour fonctions principales de :

1. Participer à la politique des Ressources Humaines et représenter l'entreprise auprès des différentes instances privées et publiques

2. Superviser la paie, optimiser la rémunération et la couverture sociale

3. Appliquer et faire appliquer la législation du travail dans un contexte international et piloter les relations sociales

4. Apprécier et évaluer le personnel pour bâtir une politique de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences en optimisant le processus de recrutement et de mobilité des salariés, et en élaborant une politique de formation adaptée

5. Manager de nouveaux projets en ressources Humaines, animer et diriger une équipe

6. Piloter la communication interne et intégrer les ressources humaines dans une démarche « qualité » et de RSE

Le titulaire de la certification est capable de :

1- Etablir un diagnostic stratégique et de formuler des recommandations de politique sociale. Etablir et déployer au niveau de son entité un plan d’actions stratégiques, respectant les impératifs budgétaires de l’entreprise et les orientations définies au niveau de la DRH

2- Entretenir le dialogue social et négocier avec les IRP afin d'accompagner les changements et prévenir des conflits sociaux

3- Respecter et s'assurer du respect par tous les acteurs de l’entreprise, de la législation sociale en droit social

4- Superviser la paie et le système d’information des ressources humaines (SIRH), établir et suivre les indicateurs de performances pour anticiper les risques sociaux

5 - Définir une politique de rémunération, de formation et de recrutement en mettant en place les process nécessaires pour son application au niveau des managers

6 - Mobiliser les techniques d’évaluation, d’appréciation du personnel et de la gestion des carrières et des compétences pour mettre en place un système de GPEC

7 - Initier et coordonner des projets RH selon une méthodologie établie

8 - Développer des outils de communication interne, de e-réseaux, marketing RH et Responsabilité social de l'entreprise

}

Licence Professionnelle Métiers de la GRH : formation, compétences et emploi (fiche nationale)

Niveau obtenu : Bac +3 ou +4

- Préparation du plan de formation
- Assistance à la gestion et l’administration du personnel en charge de la formation
- Utilisation des outils du système d'information RH
- Assistance à la direction RH dans la réalisation des entretiens et enquêtes auprès des salariés notamment pour ce qui concerne le plan de formation
- Assistance à la réflexion sur la GPEC et à son opérationnalisation
- Application à la formation d’une démarche Qualité
- Veille sur les nouveaux outils de formation
- Utilisation de sites d’information sur la formation professionnelle

• Rédiger des appels d’offre formation
• Gérer la logistique des sessions de formation
Identifier les compétences des salariés
• Réaliser des bilans de compétences internes
• Mettre en place le plan de formation de l'entreprise en analysant les besoins en développement des compétences

• Identifier les besoins de formation des salariés
Identifier les compétences professionnelles nécessaires à la conduite des missions de l’organisation
• Elaborer le plan de formation

• Réaliser des enquêtes de suivi (satisfaction du personnel formé, évaluation de leurs acquis de formation...)
• Appliquer la démarche qualité aux actions de formation  

 

 

·         Utiliser les outils numériques de référence et les règles de sécurité informatique pour acquérir, traiter, produire et diffuser de l’information ainsi que pour collaborer en interne et en externe.

·         Identifier, sélectionner et analyser avec esprit critique diverses ressources dans son domaine de spécialité pour documenter un sujet et synthétiser ces données en vue de leur exploitation.

·         Analyser et synthétiser des données en vue de leur exploitation.

·         Développer une argumentation avec esprit critique.

·         Se servir aisément des différents registres d’expression écrite et orale de la langue française.

·         Communiquer par oral et par écrit, de façon claire et non-ambiguë, dans au moins une langue étrangère.

·         Identifier et situer les champs professionnels potentiellement en relation avec les acquis de la mention ainsi que les parcours possibles pour y accéder.  

·         Caractériser et valoriser son identité, ses compétences et son projet professionnel en fonction d’un contexte.  

·         Identifier le processus de production, de diffusion et de valorisation des savoirs.

·         Situer son rôle et sa mission au sein d'une organisation pour s’adapter et prendre des initiatives. 

·         Respecter les principes d’éthique, de déontologie et de responsabilité environnementale.

·         Travailler en équipe et en réseau ainsi qu’en autonomie et responsabilité au service d’un projet.

·         Analyser ses actions en situation professionnelle, s’autoévaluer pour améliorer sa pratique.

 

Dans certains établissements, d'autres compétences spécifiques peuvent permettre de décliner, préciser ou compléter celles proposées dans le cadre de  la mention au niveau national. Pour en savoir plus se reporter au site de l'établissement.

 

}

Licence Professionnelle Intervention sociale : insertion et réinsertion sociale et professionnelle (fiche nationale)

Niveau obtenu : Bac +3 ou +4

- Analyse de besoins de formation
- Réalisation de bilans de compétences
- Aide à la construction de projets d’insertion ou ré insertion
- Accompagnement social

• Identifier  et utiliser les dispositifs publics liés à l’orientation et l’emploi

• Evaluer et formaliser les compétences professionnelles
• Accompagner les constructions de projets professionnels  

·         Utiliser les outils numériques de référence et les règles de sécurité informatique pour acquérir, traiter, produire et diffuser de l’information ainsi que pour collaborer en interne et en externe.

·         Identifier, sélectionner et analyser avec esprit critique diverses ressources dans son domaine de spécialité pour documenter un sujet et synthétiser ces données en vue de leur exploitation.

·         Analyser et synthétiser des données en vue de leur exploitation.

·         Développer une argumentation avec esprit critique.

·         Se servir aisément des différents registres d’expression écrite et orale de la langue française.

·         Communiquer par oral et par écrit, de façon claire et non-ambiguë, dans au moins une langue étrangère.

·         Identifier et situer les champs professionnels potentiellement en relation avec les acquis de la mention ainsi que les parcours possibles pour y accéder.  

·         Caractériser et valoriser son identité, ses compétences et son projet professionnel en fonction d’un contexte.  

·         Identifier le processus de production, de diffusion et de valorisation des savoirs.

·         Situer son rôle et sa mission au sein d'une organisation pour s’adapter et prendre des initiatives. 

·         Respecter les principes d’éthique, de déontologie et de responsabilité environnementale.

·         Travailler en équipe et en réseau ainsi qu’en autonomie et responsabilité au service d’un projet.

·         Analyser ses actions en situation professionnelle, s’autoévaluer pour améliorer sa pratique.

Dans certains établissements, d'autres compétences spécifiques peuvent permettre de décliner, préciser ou compléter celles proposées dans le cadre de  la mention au niveau national. Pour en savoir plus se reporter au site de l'établissement.

 

}

MASTER Domaine Sciences Humaines et Sociales Mention « Didactique des langues »

Niveau obtenu : Bac +5 et plus

 

Le Master Mention « Didactique des langues » certifie les étudiants et les professionnels dans le cadre des activités suivantes :

- L’enseignement des langues étrangères auprès de publics variés

- La conception et la gestion de formations en langues étrangères

- La conception et l’élaboration de matériels didactiques pour l’enseignement des langues étrangères à l’aide des technologies de l’information et de la communication (TICE)

 

Le Master Mention « Didactique des langues » propose les trois parcours suivant :

 

- Sociodidactique, contact des langues et des cultures (Université Jean Monnet Saint-Etienne)

- Ingénierie des formations en langues, FLE, plurilinguisme interculturel (Université Jean Monnet Saint-Etienne)

- Didactique des langues étrangères et TICE (Université Lumière Lyon 2 – M2 Uniquement)

 

 

- Parcours « Sociodidactique, contact des langues et des cultures » :

- Vous pouvez consulter le site de l’Université Jean Monnet Saint-Etienne : www.univ-st-etienne.fr

 

- Parcours « Ingénierie des formations en langues, FLE, plurilinguisme interculturel » :

- Vous pouvez consulter le site de l’Université Jean Monnet Saint-Etienne : www.univ-st-etienne.fr

 

- Parcours « Didactique des langues étrangères et TICE » :

- Maîtriser la langue étrangère d’enseignement

- Maîtriser des techniques d’enseignement et d’apprentissage des langues étrangères

- Concevoir et mettre en œuvre une formation en langue étrangère en s’adaptant à différents publics

- Sélectionner et mobiliser l’ensemble des outils informatiques nécessaires pour l’élaboration de matériels didactiques

 

- Capacités transversales au diplôme de Master :

- Capacité d’abstraction, d’analyse et de synthèse

- Capacité de mobiliser ses connaissances pour identifier et poser une problématique

- Capacité à communiquer et développer une argumentation écrite et orale

- Capacité à circonscrire un objet de recherche et adopter la méthodologie appropriée

 

}

MASTER Arts Lettres Langues à finalité recherche et professionnelle Mention Sciences du Langage Spécialité Gestion des connaissances, formations et médiations numériques

Niveau obtenu : Bac +5 et plus

La spécialité s’attache à former des étudiants dans 3secteurs mais toujours en relation avec des environnements technologisés  et à faire acquérir les compétences dans les secteurs de la (1) communication numérique (2) de la conception/ organisation de formation numérique (hybride et complètement à distance) et (3) de  la recherche et du développement : La formation est ainsi liée aux métiers suivants: (1) chargé/chargée de mission de communication, chargé/chargée de communication interne, (2) responsable pédagogique conseiller/consultant/ conseillère/consultante en formation, concepteur-organisateur/Conceptrice-organisatrice en formation, ingénieur d’études en formation, ingénieur d’études en ingénierie de la formation, Ingénieur en Technologie de la formation (3) expert et chargé de mission en TICE, ingénieur de recherche. Dans ces cadres, une place spécifique sera constamment donnée à la prise en compte de la communication et de la formation de personnes séjournant en milieu contraint ou  porteurs de handicap de la perception.

 

Les compétences suivantes seront acquises selon les trois types de métiers :

(1) communication numérique :

-Recueillir (au moyen d'entretiens, réunions, enquêtes, reportages...), vérifier et sélectionner, les informations actualisées relatives à la vie de l'entreprise, pour les diffuser à l'intérieur ou à l'extérieur.

- Proposer les moyens et choisir les supports de communication (écrits, audio et audiovisuels)  en tenant compte des spécificités des handicaps de la perception ;

- savoir mettre en place des situations de travail collaboratif

- Concevoir les contenus des messages, avec un langage et un style adaptés ;

- Mettre en œuvre les actions de communication les plus efficaces ;

 (2) conception/ organisation de formation numérique (hybride et complètement à distance)

- Réaliser ou participer à la réalisation de l'audit de fonctionnement d'une structure (entreprise, établissement, service...), analyser les besoins de formation.

- Concevoir ou participer à la conception d'un dispositif de formation qui peut en autres être destiné à des personnes formées en milieu contraint et porteurs de handicap de la perception.

- Connaître les techniques de gestion.

- Planifier les actions de formation (plan de formation).

- Animer et coordonner une équipe pour la réalisation et les développements logiciels nécessaires au projet

- Elaborer et négocier les cahiers des charges fonctionnels pour la réalisation des ressources

- Établir le budget nécessaire à la réalisation des objectifs de formation.

- Déterminer les moyens humains nécessaires (compétences pédagogiques).

}

MASTER Sciences humaines et sociales - mention: éducation et formation - spécialité : recherche en éducation

Niveau obtenu : Bac +5 et plus

.

Les compétences associées sont : (les n° renvoient aux n° des activités ci-dessus)

Définir un objectif d’apprentissage et établir la programmation des activités pédagogiques associées

Collecter les informations, préparer les leçons et les séances au point de vue pédagogique

Encadrer, animer les cours, les travaux dirigés ou pratiques et enseigner les connaissances, les techniques aux étudiants

Animer des groupes d’adultes en Formation

Evaluer les connaissances des apprenants et valider les travaux

Réaliser des travaux de recherche fondamentale et appliquée

Diriger les travaux de recherche (thèse, mémoire d'études, ...)

Transmettre des connaissances selon les avancées de la recherche et les programmes d'enseignement nationaux.

Coordonner une équipe recherche

L’ensemble des activités s’appuie sur la base commune des capacités et connaissances attestées suivantes :

Rédiger avec aisance et connaître les logiques argumentatives et logiques du discours.

Maîtriser les Technologies de l’Information et de la Communication pour l’Education

Maîtriser les connaissances suivantes :

Théories de l’apprentissage, Théories de l’évaluation, Théories  en didactique, Philosophie de la connaissance et de l’éducation, Epistémologie

Maîtriser la méthodologie de la Recherche  en Sciences Humaines  et Sociales

Maîtriser les Politiques éducatives (O.C.D.E., UNESCO ; évaluations PISA, …)

Pratiquer l’Anglais au niveau B1/B2 du cadre européen commun de référence pour les langues.

Faire preuve de créativité.

 

}

MASTER Arts, lettres, langues ; Mention Arts

Niveau obtenu : Bac +5 et plus

Spécialité Arts, paysages et curating.

Le titulaire de cette certification peut exercer les activités (ou fonctions) suivantes :

- analyser les composantes paysagères en milieu urbain ou périurbain

- réaliser un inventaire de la biodiversité floristique

- réaliser un diagnostic écologique des sites

- communiquer avec sa hiérarchie et les décideurs sur la gestion durable des espaces verts.

- informer sur les potentialités de trames vertes et sur les éco certifications possibles.

- élaborer un plan de gestion des espaces verts suivant les objectifs fixés par sa hiérarchie et le mettre en oeuvre

Ce professionnel conçoit et restaure des zones paysagères dans le respect de l’environnement (gestion économe de l’eau et des ressources énergétiques, réhabilitation des  zones délaissées et des zones humides, réduction des intrants chimiques, utilisation de plantes dépolluantes, indigènes, adaptées aux contraintes urbaines, restauration des berges) et du public (comité d’usagers, plantes peu allergisantes…). Il gère les espaces verts de manière différenciée.

Il prend des mesures pour favoriser et réguler la biodiversité.

Il développe le recyclage des déchets verts.

Il dirige une équipe d’agents de maîtrise ou de jardiniers.

Il encadre les travaux dans le respect de l’environnement et du cahier des charges.

Il les accompagne dans ces modifications liées à cette démarche de gestion environnementale.

Il élabore une base de données pour le suivi du patrimoine végétal arboré. Il utilise les outils informatiques pour en assurer le traitement.

Il anime des manifestations autour de l’écologie urbaine et sensibilise le public à l’environnement.

Le titulaire de cette certification est capable de :

- analyser un site paysager

- reconnaître une large palette de plantes horticoles traditionnelles et indigènes

- identifier des végétaux spontanés

- utiliser les connaissances scientifiques de biologie végétale, de botanique de zoologie et d’écologie pour réaliser un diagnostic écologique

- planifier la gestion d’un site dans le respect de l’environnement

- proposer des solutions pour restaurer une zone délaissée

- proposer des solutions pour réhabiliter des zones humides

- choisir une palette végétale adaptée aux contraintes urbaines

- prendre des mesures pour favoriser et réguler la biodiversité,

- conduire des travaux de création et d’entretien d’aménagements paysagers dans une logique du développement durable

- traiter l’information (mise à jour des données, notes, supports de communication)

- énoncer les critères d’éco certification

- proposer des solutions de recyclage des déchets verts

- animer des manifestations culturelles autour du thème des plantes

}

MASTER Sciences humaines et sociales, mention Sciences sociales

Niveau obtenu : Bac +5 et plus

Le titulaire du diplôme peut exercer les activités suivantes :

- Porter un diagnostic sociologique face à une demande sociale

- Concevoir, piloter et mettre en oeuvre une étude sociologique

 

Le titulaire du diplôme est capable de :

De façon transversale aux parcours:

- Mettre en oeuvre divers outils méthodologiques (conception de questonnaire, conduite d'entretien, réalisation d'observation, techniques de sociologie visuelle)

- Mener des enquêtes à partir de logiciels d'analyse statistique (Sphinx, SPSS, XI-stat) et d'analyse contextuelle (Alceste, NVivo, Prospero)

- Gérer un projet en travaillant en réseau et en communiquant de façon efficiante

- S'adapter à la diversité des terrains et des interlocuteurs

Parcours Chargé d'études sociologiques :

- Animer une équipe d'enquêteurs

- Planifier une recherche en construisant un rétroplanning

- Bâtir un budget dans le cadre d'une réponse à un appel d'offre

- Savoir construire une cartographie

Parcours Intervention et innovation sociales :

- Connaître les contextes sociaux et les politiques publiques

- Analyser les situations de publics

- Elaborer, mettre en oeuvre et évaluer les réponses les plus adaptées dans une double perspective d’innovation sociale et territoriale & d’accroissement du pouvoir d’agir des acteurs professionnels et des publics

Parcours Métiers du politique :

- Identifier les attentes des élus et savoir les mettre en perspective

- S'adapter aux contraintes politiques, financières et juridiques encadrant l'activité d'un élu

- Agir en contexte d'interpénétration des niveaux de représentation politique (local, national et européen)

Parcours Problèmes sociaux et politiques urbaines :

- Animer une équipe d'enquêteurs

- Planifier une recherche en construisant un retroplanning

- Bâtir un budget dans le cadre d'une réponse à un appel d'offre

- Enquêter sur les politiques urbaines

Parcours Science politique et sociologie comparatives :

- Planifier une recherche en construisant un retroplanning

- Déconstruire les catégories ordinaires de pensée (faire un état de l'art, construire une question de recherche, construire un protocole d'enquête, restituer les résultats de recherche à un public de spécialistes et/ou de non-spécialistes)

- Faire preuve de réflexivité par rapport aux méthodes

- Maîtriser les grandes constructions théoriques de la sociologie, en saisir la cohérence interne et savoir les lire de façon diacritique

}

MASTER Psychologie de l’éducation et de la formation (fiche nationale)

Niveau obtenu : Bac +5 et plus

- Conseil en orientation scolaire et professionnelle tout au long de la vie

- Accompagnement psychopédagogique dans les transitions éducatives, les apprentissages et la réussite des parcours scolaires et professionnels

- Accompagnement scolaire et professionnel des publics à problématiques spécifiques 

- Conduite de bilans psychologiques, personnels et professionnels 

- Recherche et développement dans les champs de l’éducation, de l’orientation et de l’insertion professionnelle 

- Ingénierie et évaluation des actions des dispositifs d’éducation, de formation et d’insertion

- Evaluation des capacités cognitives des personnes en difficulté, remédiation cognitive et bilan de compétences

- Supervision d’équipes de formateurs, formation initiale et continue de professionnels de l’enfance et de la petite enfance

- Appliquer les aspects théoriques et pratiques relatifs à l’accompagnement de la trajectoire scolaire et professionnelle 

- Concevoir, développer et mettre en œuvre des dispositifs individuels et collectifs d’accompagnement scolaire et professionnel 

- Accompagner les publics à problématiques spécifiques (situation de handicap, précarité, chômage, décrochage scolaire…) 

- Concevoir et réaliser des bilans d’évaluation 

- Mettre en application l’éthique et la déontologie du psychologue

- Élaborer et mettre en œuvre une stratégie de recherche d'informations

- Analyser et déterminer les besoins de la personne pour l’informer sur la démarche et les possibilités d’intervention psychologiques (arrêter les modalités avec la personne ou l’orienter vers un médecin, service social, personnel paramédical…)

 

 

- Identifier les usages numériques et les impacts de leur évolution sur le ou les domaines concernés par la mention

 

- Se servir de façon autonome des outils numériques avancés pour un ou plusieurs métiers ou secteurs de recherche du domaine

 

- Mobiliser des savoirs hautement spécialisés, dont certains sont à l’avant-garde du savoir dans un domaine de travail ou d’études, comme base d’une pensée originale

 

- Développer une conscience critique des savoirs dans un domaine et/ou à l’interface de plusieurs domaines

 

- Résoudre des problèmes pour développer de nouveaux savoirs et de nouvelles procédures et intégrer les savoirs de différents domaines

 

- Apporter des contributions novatrices dans le cadre d’échanges de haut niveau, et dans des contextes internationaux

 

- Conduire une analyse réflexive et distanciée prenant en compte les enjeux, les problématiques et la complexité d’une demande ou d’une situation afin de proposer des solutions adaptées et/ou innovantes en respect des évolutions de la règlementation

 

Identifier, sélectionner et analyser avec esprit critique diverses ressources spécialisées pour documenter un sujet et synthétiser ces données en vue de leur exploitation

 

- Communiquer à des fins de formation ou de transfert de connaissances, par oral et par écrit, en français et dans au moins une langue étrangère

 

- Gérer des contextes professionnels ou d’études complexes, imprévisibles et qui nécessitent des approches stratégiques nouvelles

 

- Prendre des responsabilités pour contribuer aux savoirs et aux pratiques professionnelles et/ou pour réviser la performance stratégique d'une équipe

 

- Conduire un projet (conception, pilotage, coordination d’équipe, mise en œuvre et gestion, évaluation, diffusion) pouvant mobiliser des compétences pluridisciplinaires dans un cadre collaboratif

 

- Analyser ses actions en situation professionnelle, s’autoévaluer pour améliorer sa pratique dans le cadre d'une démarche qualité

 

- Respecter les principes d’éthique, de déontologie et de responsabilité environnementale

 

 

 

Dans certains établissements, d'autres compétences spécifiques peuvent permettre de décliner, préciser ou compléter celles proposées dans le cadre de la mention au niveau national.

 

Pour en savoir plus se reporter au site de l'établissement.

 

 

}

MASTER Psychologie sociale, du travail et des organisations (fiche nationale)

Niveau obtenu : Bac +5 et plus

Liste des activités visées par le diplôme, le titre ou le certificat

- Ingénierie de formation (analyse des besoins, élaboration de dispositifs de formation, évaluation d'actions de formation)

- Animation de formations professionnelles dans les domaines du management, des relations interpersonnelles, de la communication et du développement personnel

 - Intervention psychosociale dans les organisations (accompagnement des changements sociotechniques, diagnostic et conseil, élaboration de plans de communication)

- Gestion des Ressources Humaines (mise en place de dispositifs de recrutement, sélection du personnel, évaluation, gestion des compétences, élaboration d'un plan de formation)

- Amélioration des conditions de travail

- Interventions ergonomiques

- Prévention des risques psychosociaux, préservation de la santé au travail ;

- Aide à l'orientation et à l'insertion ou au reclassement professionnels auprès de demandeurs d'emploi, de salariés en reconversion professionnelle, de jeunes sans qualification, de personnes handicapées

- Mettre en œuvre des études psychosociales rigoureuses, quantitatives ou qualitatives pour identifier les représentations, perceptions, motivations, usages et comportements existants

- Construire des dispositifs expérimentaux destinés à tester et/ou évaluer l’acceptabilité, l’impact et les évolutions induits par un changement ou une innovation

- Élaborer des préconisations concrètes et adaptées centrées sur la dynamique du changement et ses modalités (design, formes, contenus)

- Assurer la supervision et l’animation de stratégies de communication et de démarches de concertation ou de participation

- Mettre en place des indicateurs et des modalités d’évaluation et des outils de veille et de suivi

 

-  Mettre en œuvre une méthodologie de recherche et d'intervention psychosociales

- Utiliser les techniques de recueil et de traitement de données d'enquête

- Analyser les problématiques du changement dans les organisations et savoir mettre en œuvre une démarche d'accompagnement du changement

- Analyser des enjeux, objets et moyens de l'intervention psychosociale

- Élaborer des actions de formation professionnelle continue en réponse à des demandes de terrain

- Concevoir des dispositifs d'intervention dans le champ du travail social

- S'informer des avancées de la recherche en psychologie sociale, du travail et des organisations- Mettre en œuvre une démarche d'accompagnement à l'orientation et à la mobilité professionnelle.

- Élaborer un dispositif de recrutement et utiliser les techniques et outils d'évaluation et de sélection du personnel (entretien, tests)

- Développer une analyse critique de différentes approches pour le traitement de problématiques de terrain

- Identifier les activités, les rôles de missions des psychologues sociaux et du travail en des champs d'intervention diversifiés

- Situer les activités du psychologue social et du travail dans les contextes juridiques qui règlement le monde du travail

- Prendre en compte les dimensions éthique et déontologique des différentes activités et interventions du psychologue

- S'insérer dans des réseaux professionnels et créer des relations de partenariat avec des acteurs du monde socio-économique

 

- Identifier les usages numériques et les impacts de leur évolution sur le ou les domaines concernés par la mention

- Se servir de façon autonome des outils numériques avancés pour un ou plusieurs métiers ou secteurs de recherche du domaine

- Mobiliser des savoirs hautement spécialisés, dont certains sont à l’avant-garde du savoir dans un domaine de travail ou d’études, comme base d’une pensée originale

- Développer une conscience critique des savoirs dans un domaine et/ou à l’interface de plusieurs domaines

- Résoudre des problèmes pour développer de nouveaux savoirs et de nouvelles procédures et intégrer les savoirs de différents domaines

- Apporter des contributions novatrices dans le cadre d’échanges de haut niveau, et dans des contextes internationaux

- Conduire une analyse réflexive et distanciée prenant en compte les enjeux, les problématiques et la complexité d’une demande ou d’une situation afin de proposer des solutions adaptées et/ou innovantes en respect des évolutions de la règlementation

Identifier, sélectionner et analyser avec esprit critique diverses ressources spécialisées pour documenter un sujet et synthétiser ces données en vue de leur exploitation

- Communiquer à des fins de formation ou de transfert de connaissances, par oral et par écrit, en français et dans au moins une langue étrangère

- Gérer des contextes professionnels ou d’études complexes, imprévisibles et qui nécessitent des approches stratégiques nouvelles

- Prendre des responsabilités pour contribuer aux savoirs et aux pratiques professionnelles et/ou pour réviser la performance stratégique d'une équipe

- Conduire un projet (conception, pilotage, coordination d’équipe, mise en œuvre et gestion, évaluation, diffusion) pouvant mobiliser des compétences pluridisciplinaires dans un cadre collaboratif

- Analyser ses actions en situation professionnelle, s’autoévaluer pour améliorer sa pratique dans le cadre d'une démarche qualité

- Respecter les principes d’éthique, de déontologie et de responsabilité environnementale

 

Dans certains établissements, d'autres compétences spécifiques peuvent permettre de décliner, préciser ou compléter celles proposées dans le cadre de la mention au niveau national.

Pour en savoir plus se reporter au site de l'établissement.

}

MASTER Sciences de l’éducation (fiche nationale)

Niveau obtenu : Bac +5 et plus

- Établissement d’un diagnostic de la situation, du contexte local en fonction des données économiques, démographiques, sociales

- Analyse des besoins et définition des actions dans les champs de la formation, la pédagogie, le secteur de la santé

- Élaboration des projets et des actions dans le champ de l’éducation, de la formation, de la santé et du médico-social

- Pilotage d’une équipe, développement et gestion des réseaux professionnels au regard des besoins locaux
- Conception, pilotage, mise en œuvre et évaluation des interventions socioéducatives en réponse à des commandes sociales

- Coordination des politiques éducatives

- Formation, Conseil, Expertise, Analyse, Accompagnement,

- Aide à la prise de décision politique dans les champs de l’Education, de la Formation, de l’Encadrement et de la Recherche

- Conception, pilotage, mise en œuvre et évaluation d’un projet de recherche (tout type de recherche : praxéologique, recherche-action, recherche opérationnelle...)

- Détermination et développement des méthodes de recherche, de recueil et d’analyse de données

- Conception, pilotage, mise en œuvre et évaluation des programmes de formation

- Mise en place des modalités de fonctionnement de la structure

- Planification des activités du service

- Animation des équipes pédagogiques

- Élaborer et mettre en œuvre des projets et des actions dans le champ de l’éducation, de la formation, de la santé et du médico-social

- Établir un diagnostic de problèmes éducatifs en prenant en compte le contexte local, les données économiques, démographiques, sociales…

- Piloter une équipe pluridisciplinaire et développer et gérer des réseaux professionnels au regard des besoins locaux en matière d'éducation
- Concevoir, piloter, mettre en œuvre et évaluer des interventions socioéducatives en réponse à des commandes sociales

- Mobiliser la culture scientifique générale (épistémologie, théorie et méthodologie) des SHS et celle plus spécialisée des objets de recherche relevant des Sciences de l’Éducation (éducation, formation, professionnalisation...)

- Développer et mettre en application des idées dans un contexte de recherche en utilisant les méthodologies et les techniques de recherche (recueil et traitement de données bibliographiques et d’enquête)

- Valoriser les travaux de recherche (communications pédagogique et sociale, vulgarisation, diffusion élargie...)

- Coordonner le déploiement de politiques éducatives

- Evaluer des politiques éducatives puis conseiller/accompagner les porteurs de projets/structures décisionnaires

 

- Identifier les usages numériques et les impacts de leur évolution sur le ou les domaines concernés par la mention

- Se servir de façon autonome des outils numériques avancés pour un ou plusieurs métiers ou secteurs de recherche du domaine

- Mobiliser des savoirs hautement spécialisés, dont certains sont à l’avant-garde du savoir dans un domaine de travail ou d’études, comme base d’une pensée originale

- Développer une conscience critique des savoirs dans un domaine et/ou à l’interface de plusieurs domaines

- Résoudre des problèmes pour développer de nouveaux savoirs et de nouvelles procédures et intégrer les savoirs de différents domaines

- Apporter des contributions novatrices dans le cadre d’échanges de haut niveau, et dans des contextes internationaux

- Conduire une analyse réflexive et distanciée prenant en compte les enjeux, les problématiques et la complexité d’une demande ou d’une situation afin de proposer des solutions adaptées et/ou innovantes en respect des évolutions de la règlementation

Identifier, sélectionner et analyser avec esprit critique diverses ressources spécialisées pour documenter un sujet et synthétiser ces données en vue de leur exploitation

- Communiquer à des fins de formation ou de transfert de connaissances, par oral et par écrit, en français et dans au moins une langue étrangère

- Gérer des contextes professionnels ou d’études complexes, imprévisibles et qui nécessitent des approches stratégiques nouvelles

- Prendre des responsabilités pour contribuer aux savoirs et aux pratiques professionnelles et/ou pour réviser la performance stratégique d'une équipe

- Conduire un projet (conception, pilotage, coordination d’équipe, mise en œuvre et gestion, évaluation, diffusion) pouvant mobiliser des compétences pluridisciplinaires dans un cadre collaboratif

- Analyser ses actions en situation professionnelle, s’autoévaluer pour améliorer sa pratique dans le cadre d'une démarche qualité

- Respecter les principes d’éthique, de déontologie et de responsabilité environnementale

 

Dans certains établissements, d'autres compétences spécifiques peuvent permettre de décliner, préciser ou compléter celles proposées dans le cadre de la mention au niveau national.

Pour en savoir plus se reporter au site de l'établissement.

}

MASTER Sciences de l'éducation

Niveau obtenu : Bac +5 et plus

 

Conception de dispositifs

Analyse de dispositifs de formation
Ingénierie de projet
Expertise de dispositifs, de projets, de politiques
Formation, conseil en formation
Médiation
Accompagnement

Recherche action en sciences de l'éducation

- Mobiliser les théories, approches, courants de pensée en sciences humaines et sociales, en sciences de l’éducation afin d’élaborer une analyse multi référentielle
- Maîtriser les savoirs et techniques de conception, de pilotage, de coordination de projets et d’actions éducatives et/ou formatives et/ou d’accompagnement (publics en éducation ou en formation, trajectoires professionnelles individuelles ou collectives, équipes de travail, établissements…)
- Analyser les réalités et phénomènes éducatifs et/ou formatifs pour en interpréter le sens et adapter l’action dans un contexte d’évolutions sociétales et de transformations des pratiques éducatives et/ou formatives


- Comprendre les conditions, les effets de l’acte éducatif, notamment en milieu scolaire
- Analyser les dynamiques éducatives institutionnelles et individuelles
- Développer et mettre en œuvre une réflexion clinique de l’éducation et de la formation et une compréhension socio-historique des mouvements pédagogiques, de l’éducation populaire, de l’éducation spécialisée

- Analyser les faits éducatifs à travers l’histoire des dispositifs, des établissements éducatifs
- Superviser ou réaliser des analyses de pratiques, en prenant en compte les dimensions relationnelles subjectives et inter subjectives des situations éducatives et/ou de soin
- Comprendre les transformations de l’exercice professionnel, les déplacements de posture en tant formateur et/ou encadrant
- Analyser la relation de formation et d’encadrement dans une approche clinique et socio-clinique

- Concevoir, conduire, évaluer des projets éducatifs, ainsi que des dispositifs de formation, de formation tout au long de la vie, de médiation, d’orientation, de production de savoirs, d’accompagnement, d’éducation à la santé
- Identifier et analyser les apprentissages informels et élaborer, conceptualiser l’expérience
- Outiller les démarches de réflexivité à partir d’approches d’écriture : journaux, histoires de vie, créations artistiques
- Concevoir, animer un projet dans une dimension interculturelle

- Elaborer une double posture de praticien-chercheur
- Mener des études à visée diagnostic et/ou de recherche concernant des dispositifs, des actions, des interventions éducatives, formatives (recherche-action, observation)
- Expertiser des politiques, des stratégies éducatives et formatives : politique d’association, projet d’établissement
- Répondre à des appels d’offre sur des questions d’éducation, de formation

}