Diplômes compatibles avec la VAE

Le niveau indiqué est celui que vous obtiendrez.

CAP assistant(e) technique en milieu familial et collectif

Niveau obtenu : CAP / BEP

Le titulaire du CAP assistant(e) technique en milieux familial et collectif assure des activités de maintien en état du cadre de vie des personnes, de préparation et de services des repas en respectant les consignes données et la réglementation relatives à l'hygiène et à la sécurité.
En milieu familial il exerce des activités :
- liées à l'alimentation : approvisionnement, entreposage des denrées et des plats préparés ; réalisation d'entrées froides, chaudes, de desserts ; réalisation de plats principaux ; préparations de collations ; mise en place et service des repas ; remise en état des matériels et des espaces de repas.

- à l'entretien du cadre de vie en milieu rural : approvisionnement et entreposage des produits d'entretien des locaux, des matériels ; entretien du logement ou des espaces privés.

- à l'entretien du linge et des vêtements.

En collectivité il exerce des activités de :
- production alimentaire : réception, stockage, entreposage de denrées, de préparations culinaires élaborées à l'avance ; préparation préliminaires des denrées en vue de leur cuisson ou de leur assemblage ; réalisation par asemblage de préparations servies froides ; réalisation de préparations culinaires simples ; adaptation de préparations culinaires à des spécifications diététiques prescrites ; préparations de collations ; conditionnement en vue d'une distribution différée dans le temps ou dans l'espace ; maintien et remise en température des préparations culinaires élaborées à l'avance ; service et distribution ; remise en état des espaces de préparation et de service des repas.

- d'entretien du cadre de vie en collectivité : gestion des matériels et des produits d'entretien des locaux ; entretien des espaces privés et des espaces collectifs.

- d'entretien du linge et des vêtements en collectivité : gestion du linge de la collectivité traité sur place ou à l'extérieur ; gestion des produits et des matériels d'entretien du linge traité sur place ; entretien du linge traité sur place.

Il travaille seul ou en équipe selon le contexte professionnel dans lequel il se trouve.




.

DE accompagnant éducatif et social (DEAES - remplace le DEAVS et DEAMP)

Niveau obtenu : CAP / BEP

L’accompagnant éducatif et social de proximité réalise une intervention sociale au quotidien visant à compenser les conséquencesd'un handicap, quelles qu’en soient l’origine ou la nature. Il prend en compte les difficultés liées à l'âge, à la maladie, ou au mode de vie ou les conséquences d'une situation sociale de vulnérabilité, pour permettre à la personne d’être actrice de son projet de vie.Il accompagne les personnes tant dans les actes essentiels de ce quotidien que dans les activités de vie sociale, scolaire et de loisirs.Il veille à l’acquisition, la préservation ou à la restauration de l’autonomie d’enfants, d’adolescents, d’adultes, de personnes vieillissantes ou de familles, et les accompagne dans leur vie sociale et relationnelle.

Le diplôme est structuré sur la base :

o    d’un socle commun de compétences représentant 70% des enseignements théoriques

o    de trois spécialités spécifiques au contexte d’intervention : accompagnement de la vie à domicile, accompagnement à la vie en structure collective, accompagnement à l’éducation inclusive et à la vie ordinaire.

Le DEAES comporte 4 domaines de compétences :

Domaine de compétences 1 - Se positionner comme professionnel dans le champ de l’action sociale ; 

Domaine de compétences 2 - Accompagner la personne au quotidien et dans la proximité ; 

Domaine de compétences 3 - Coopérer avec l’ensemble des professionnels concernés ; 

Domaine de compétences 4 - Participer à l’animation de la vie sociale et citoyenne de la personne ;

Ces compétences se déclinent en compétences socle et en compétences « spécialités » en fonction du lieu de l’intervention choisie

L’enseignement comporte une période de formation théorique et d’une formation pratique  

TP Assistant(e) de vie aux familles

Niveau obtenu : CAP / BEP

L'assistant(e) de vie aux familles (ADVF) contribue au bien-être des personnes au sein de leur foyer en respectant leur dignité, leur intégrité, leur vie privée et leur sécurité. Pour permettre aux personnes âgées ou malades, aux personnes en situation de handicap de maintenir leur autonomie et de continuer à vivre à domicile, l'ADVF les aide en mettant en œuvre les gestes et techniques appropriés dans le respect de l'intimité et l'écoute de la personne. Il (elle) assure la garde d'enfants vivant à domicile.
L'ADVF réalise pour les particuliers l'entretien courant de leur logement et de leur linge en veillant à la qualité de sa prestation et en respectant les règles d'hygiène. Il (elle) intègre dans sa pratique les principes du développement durable.
Il (elle) accompagne les personnes fragilisées dans les actes essentiels de la vie quotidienne. L'ADVF les assiste pour s'habiller, pour faire leur toilette et pour se déplacer. Il (elle) les aide à préparer les repas et à faire les courses, à préserver les relations et les activités sociales. Il (elle) tient compte des attentes, des besoins et des consignes de la personne aidée et de son entourage. Il (elle) organise son travail de façon rationnelle et est réactif (réactive) face aux changements, aux imprévus et aux différentes façons de faire et d'être des personnes. L'ADVF adapte ses activités en fonction du degré de dépendance des personnes, en fonction des conditions matérielles et de la présence éventuelle d'autres intervenants. Il (elle) peut être amené(e) à utiliser un cahier de liaison permettant la transmission d'informations et la passation de consignes.
L'ADVF assure essentiellement la garde de jeunes enfants, mais il (elle) peut également intervenir auprès d'enfants scolarisés (hors soutien scolaire).
Il (elle) intervient dans le respect des consignes des parents et des habitudes familiales pour le lever et le coucher des enfants, la toilette et le repas. Sa prestation est réalisée dans l'objectif de contribuer aux apprentissages de base des enfants. Il (elle) organise des activités ou des sorties en fonction de l'âge et du nombre d'enfants.
L'ADVF peut intervenir auprès de personnes en situation de handicap vivant à domicile.
Dans l'exercice de ses activités, l'ADVF peut être amené(e) à mettre en œuvre les compétences attestées par le certificat d'acteur prévention secours du secteur de l'aide à domicile (APS-ASD) (1) ou par le certificat de sauveteur-secouriste du travail (SST). Il (elle) veille à la sécurité des personnes et préserve sa propre sécurité en appliquant les gestes et les postures adaptés. En situation d'urgence, il (elle) applique les gestes de premiers secours et alerte les intervenants concernés.
L'ADVF tient compte des limites de sa fonction et du cadre d'intervention convenu avec la personne aidée ou les parents.
Il (elle) est en relation avec les proches de la personne aidée et les parents des enfants, avec l'encadrant de l'entreprise ou de l'association, des professionnels de la santé et avec d'autres prestataires de services. Il (elle) respecte la confidentialité des informations reçues.
L'emploi s'exerce le plus souvent à temps partiel. Les horaires sont en discontinu et les plannings variables. Le travail peut s'effectuer durant la journée et parfois la nuit, tous les jours de la semaine, y compris le week-end. Il nécessite des déplacements sur les différents lieux d'intervention. La possession du permis de conduire et d'un véhicule est souvent nécessaire.

(1) Jusqu'en septembre 2015, cette formation portait le titre de "certificat prévention secours" (CPS) intervenant à domicile.

1. Entretenir le logement et le linge d'un particulier

Etablir une relation professionnelle dans le cadre d'une prestation d'entretien chez un particulier.
Prévenir les risques domestiques et travailler en sécurité au domicile d'un particulier.
Entretenir le logement avec les techniques et les gestes professionnels appropriés.
Entretenir le linge avec les techniques et les gestes professionnels appropriés.


2. Accompagner la personne dans les actes essentiels du quotidien

Etablir une relation professionnelle avec la personne aidée et son entourage.
Prévenir les risques, mettre en place un relais et faire face aux situations d'urgence dans le cadre d'une prestation d'accompagnement.
Contribuer à l'autonomie physique, intellectuelle et sociale de la personne.
Aider la personne à faire sa toilette, à s'habiller et à se déplacer.
Assister la personne lors des courses, de la préparation et de la prise des repas.


3. Relayer les parents dans la prise en charge des enfants à leur domicile

Définir avec les parents le cadre de l'intervention auprès des enfants.
Prévenir les risques et assurer la sécurité des enfants.
Accompagner les enfants dans leurs apprentissages de base, dans leur socialisation et lors de leurs activités.
Mettre en œuvre les gestes et les techniques professionnels appropriés lors des levers et couchers, de la toilette, de l'habillage et des repas.


Compétences transversales de l'emploi

Adopter une posture de service orientée vers la personne aidée.
Communiquer avec les personnes aidées et leur entourage.
Evaluer la qualité de la prestation d'aide aux personnes.


Activité de spécialisation de l'emploi

Accompagner la personne en situation de handicap vivant à domicile

Prendre en compte la personne en situation de handicap dans son cadre de vie et en lien avec son entourage.
Aider la personne en situation de handicap à maintenir le lien social et l'accompagner dans la réalisation de son projet de vie.
Mettre en œuvre les techniques et gestes professionnels appropriés dans l'aide à la personne en situation de handicap.

MC5 Aide à domicile

Niveau obtenu : CAP / BEP

Le titulaire de la Mention Complémentaire Aide à  Domicile exerce ses fonctions auprès de familles, de personnes âgées ou handicapées vivant en logement privé, individuel ou collectif. Il travaille en étroite collaboration avec les différents partenaires sanitaires et sociaux intervenant auprès de ces catégories d'usagers. Il contribue au maintien de leur vie sociale. Les activités qui lui sont confiées relèvent :

- du diagnostic de situation ( repérage des besoins, des attentes, et des potentialités des personnes : évaluation des ressources et des contraintes des situations ; recueil des consignes à respecter ; identification des tâches prioritaires à effectuer ; repérage des limites de compétences et identification des personnes à solliciter).

- de la communication (prise de contact avec la personne et son entourage ; écoute, dialogue, négociation avec la personne, la famille ; sécurisation de la personne, participation au soutien psychologique... ; relations avec les autres partenaires intervenant à domicile ; transmission d'informations...).

- du maintien et de la restauration de l'autonomie (stimulation des fonctions intellectuelles, sensorielles et motrices par les activités de vie quotidienne ; aide au repérage temporel et spatial ; stimulation des relations sociales).

- d'accompagnement de la personne dans les actes de la vie quotidienne (participation à l'élaboration et/ou la réalisation de repas équilibrés et conformes aux régimes prescrits, service des repas ; veille, si nécéssaire, à la prise de médicaments selon les indications médicales ; aide aux activités de loisirs et de la vie sociale, à la mobilisation, aux déplacements et à l'installation de la personne, au retrait et à la mise en place d'appareillages, aux soins d'hygiène et de confort, à l'habillage et au déshabillage, aux fonctions d'élimination).

- d'entretien et d'aménagement du cadre de vie : (entretien courant du linge, des vêtements, du logement...)

- d' organisation et de gestion (gestion des produits courants, du budget alloué pour les achats, aide au classement des documents familiaux et aux démarches administratives).

- de gestion de la qualité (évaluation de la qualité de l'action ; réajustement de l'action ; participation aux action qualité).

Les compétences acquises par le titulaire du diplôme sont celles décrites dans l'ensemble des blocs de compétences.

BEPA Services aux personnes

Niveau obtenu : CAP / BEP

Le titulaire du diplôme est un employé qualifié de niveau V qui assure des activités de services aux personnes, qui se définissent comme l'ensemble des activités contribuant au mieux-être des personnes. Il s'agit d'un secteur très diversifié qui s'étend de l'assistance à la vie quotidienne jusqu'aux prestations de bien- être dans le domaine des loisirs.
Le titulaire du diplôme exerce son métier aussi bien auprès des publics dits fragiles (petite enfance, personnes handicapées, personnes âgées dépendantes) qu'à des publics “non fragiles” qui souhaitent bénéficier de prestations de confort, de loisirs.
Il est employé au sein de structures diverses (publiques ou privées) correspondants aux :
lieux de vie : domicile ou structure collective d’hébergement (de  type maisons de retraite, EHPAD, foyer-logement…)
lieux d’accueil journalier : crèche, garderie, hôpital de jour…
lieux de loisirs : hôtel, ferme-auberge, chambre d’hôte, gîte, village de vacances…
lieux de travail : établissement scolaire, entreprise, même si cela est une caractéristique plutôt urbaine.
Il organise ses activités sous le contrôle d'un encadrement ou de l’employeur, mais il est autonome dans les tâches d'entretien et d'hygiène et dans les relations qu'il entretient avec les personnes dont il a la charge.
En outre, il assure la liaison entre les personnes dont il a la charge et les différents services spécialisés.
Après une expérience professionnelle significative, il sera susceptible d'assurer seul l'ensemble des tâches ou d'en mettre au point l'organisation. Il peut également développer une activité à titre individuel

Capacités générales

C 1 : Mobiliser les bases de la communication nécessaires à la vie professionnelle, sociale et citoyenne

C 2 : Mobiliser des repères historiques, géographiques et socio-économiques pour se situer dans la société

C 3 : Mobiliser des connaissances de base dans les domaines scientifiques et techniques

C 4 : Utiliser les technologies de l'information et de la communication en autonomie et de manière responsable

 

Capacités professionnelles

C5- Identifier les éléments de contexte de l’activité de services aux personnes

C6- Présenter les composantes d’une activité d’aide à la personne

C7- Organiser son travail dans une perspective de sécurité

C8- Mettre en place une communication dans le cadre d’une activité d’aide à la personne

C9- Réaliser des travaux d’entretien du cadre de vie dans une perspective de confort, d’hygiène et de sécurité

C10- Réaliser des activités d’aide à la personne visant l’autonomie dans le respect des règles d’hygiène et de sécurité

Diplome Responsable associatif

Niveau obtenu : Bac +3 ou +4

Le responsable d’association exerce des fonctions de direction et/ou d’encadrement au sein d’une association ou d’un réseau d’associations, il exerce sa fonction par délégation du conseil d’administration, en lien étroit avec le président et les membres du bureau. Le périmètre de responsabilité s’adapte à la taille de la structure : le responsable d’association dirige soit la structure, soit un service au sein de cette structure, mais les compétences mises en œuvre sont identiques.
Le métier visé par la certification « responsable d’association » est directeur d’une petite association (moins de 9 ETP), ou responsable de service (cadre) dans une association ou réseau associatif plus important. Les responsables associatifs managent de petites associations ou exercent des fonctions d’encadrement dans des associations plus importantes.

Le responsable d’association exerce les fonctions suivantes :
1)    Il dirige l’association/le service et son développement en cohérence avec l’objet social de l’association et en adéquation avec les évolutions de l’environnement socio-économique
2)    Il assure la gestion administrative et budgétaire de l’association/du service de manière à garantir la pérennité de la structure et son développement
3)    En tant que directeur/chef de service, il anime et gère une équipe de salariés, de bénévoles et d’adhérents et en tant que représentant institutionnel, il anime un réseau de partenaires
4)    Il conçoit et conduit des projets de nature diverse afin de mettre en œuvre le projet social de l’association et pour cela s’inscrit dans des logiques de travail en réseau