Recherche

Conduite d'installation de production des métaux

Avril vous propose 5 diplômes pour les métiers Conduite d'installation de production des métaux :

Le diplôme donne accès à un métier dans les secteurs industriels dont les processus sont plutôt automatisés, coordonnés ou intégrés. Le titulaire du diplôme évolue dans les secteurs de l’agroalimentaire, la pharmacie, la cosmétique, la transformation des pâtes papiers et cartons, l’électronique, la production et transformation des métaux, la sidérurgie, l’automobile, l’industrie textile, cuirs et peaux, la céramique, la transformation des déchets…

Le titulaire du baccalauréat professionnel pilote de ligne de production (PLP) est un technicien dont les activités principales consistent à :

–        Préparer la production à réaliser sur une ligne automatisée ou semi-automatisée

–        Conduire la ligne de production en coordonnant les opérateurs ou agents

–        Suivre et réguler les dérives du processus de production

Il intervient :

-          soit sur la partie de transformation primaire du produit et alors ses tâches sont assez centrées sur la conduite de l’installation de production à partir de contraintes physico-chimiques qu’il appréhende,

-          soit hors de la transformation  primaire du produit sur des activités telles que le conditionnement en aval ou, en amont, l’approvisionnement. L’activité peut concerner alors plusieurs lignes ou systèmes de production.

Les situations professionnelles rencontrées conduisent le pilote à effectuer les réglages des machines, le changement de format des productions et à orienter, superviser, coordonner et former à l’utilisation des équipements, une équipe constituée de plusieurs opérateurs.

Le titulaire du baccalauréat professionnel pilote de ligne de production (PLP) exerce ses activités dans des entreprises appartenant à des secteurs économiques extrêmement diversifiés. Il est fonctionnellement rattaché au responsable de production, et travaille en équipe.

Pour l’ensemble des activités, il s’implique dans le système de management « Qualité – Santé – Sécurité – Environnement » (QSSE) en respectant et en faisant respecter les règles de ce système.

  

• Perspectives d’évolution

 

Ce niveau d’emploi qui peut conduire à terme à un emploi d’encadrement de proximité (cas d’entreprises fortement automatisées) lorsqu’il est nécessaire d’assister techniquement et d’encadrer les conducteurs d’installations. C’est un niveau de premier encadrement d’atelier qui fait le lien entre la zone de production et les secteurs techniques de maintenance et de gestion de production. 

Avec l’expérience, le pilote de ligne de production pourra évoluer vers des postes de qualification supérieure.

La reconnaissance, par la validation des acquis de l’expérience, des compétences acquises contribuera également à élargir ses possibilités d’évolution professionnelle.

... lire la suite

Le Conducteur d’Installation de Production (CIP) intervient dans la majorité des cas au sein d’une équipe d’opérateurs coordonnés par un pilote de ligne de production, sous l’autorité du responsable de production. Il a en charge un équipement dont il assure la conduite selon des modes opératoires élaborés.

Le diplôme de Conducteur d’Installation de Production (CIP) donne accès à un métier qui concerne tous les secteurs industriels dont les processus sont plutôt automatisés, coordonnés ou intégrés. Cela concerne donc les industries de transformation, d'élaboration et de conditionnement, continus, discontinus ou mixtes. Il évolue dans les secteurs de l’agroalimentaire, la pharmacie, la cosmétologie, la transformation des pâtes papiers et cartons, l’électronique, la production et transformation des métaux, la sidérurgie, l’automobile, l’industrie textile, cuirs et peaux, la céramique, la transformation des déchets…

Ce diplôme est transversal et permet d’adapter les compétences aux différentes possibilités d’emploi. Travail posté, le métier de conducteur se pratique souvent en équipes sur un même poste, afin d'assurer un fonctionnement de l’installation de production le plus long possible, équipes qui se succèdent alors.

• Perspectives d’évolution

 

Ce niveau d’emploi peut déboucher, au sein d’une entreprise, vers la conduite de plusieurs installations, voir le pilotage de lignes de production. 

Avec l’expérience, le titulaire du CAP CIP peut aussi évoluer vers des fonctions liées à la maintenance des équipements.

La reconnaissance, par la validation des acquis de l’expérience, des compétences acquises contribuera également à élargir ses possibilités d’évolution professionnelle.

Le diplôme peut aussi permettre de poursuivre une formation professionnelle en préparant un baccalauréat professionnel (par exemple le baccalauréat Pilote de ligne de production ou le baccalauréat Maintenance des équipements industriels)

 

... lire la suite

- Mise en œuvre des différents procédés de traitement de surface
- Intégration des procédés de Traitement de surface dans les filières de production
- Choix des procédés en fonction des matériaux des cahiers des charges
- Mise en œuvre des techniques de caractérisation des surfaces ainsi que des méthodes et les normes de contrôle associées aux revêtements pour vérifier la qualité des produits
- Prise en compte des normes environnementales

... lire la suite

Comment bien choisir son diplôme

Bien choisir un diplôme VAE

Choisir le diplôme qui correspond le mieux à votre expérience peut-être compliqué. N'hésitez pas à consulter notre rubrique de conseils sur le sujet ! Vous y apprendrez par exemple que même si vous n'avez aucun diplôme vous pouvez obtenir directement une licence par la VAE, si votre expérience le justifie !

Le titulaire du CAP des Métiers de la fonderie est un opérateur qui intervient dans tout type d’unités de fonderie pour des productions unitaires ou en séries mécanisées, de pièces en alliages ferreux ou non. Ses activités sont les suivantes:
• PRÉPARATION DE LA PRODUCTION
- Préparer les matériaux : moulage, noyautage, fusion…
- Préparer les outillages, les matériels et les produits consommables nécessaires à la production
• MISE EN ŒUVRE DE LA PRODUCTION
- Réaliser les différentes parties du moule
- Réaliser les noyaux
- Mettre le moule en conditions de coulée
- Procéder à la fusion de l’alliage
- Procéder à la coulée
- Procéder aux opérations d’extraction de grappes
- Procéder aux opérations de parachèvement
• MAINTENANCE
- Assurer le rangement et la propreté du poste de travail
- Appliquer les instructions de maintenance de premier niveau
• DÉMARCHE DE PROGRÈS
- Contribuer à des actions d’amélioration
- Renseigner les outils de la qualité

... lire la suite

BAC PRO Fonderie

Niveau Bac / BP / BT

Les activités du titulaire du baccalauréat professionnel « Fonderie » s’exercent au niveau de l’atelier et, en fonction du type d’entreprise, dans tout ou partie des secteurs suivants : - Préparation de la production.
- Production de moules, de noyaux ; élaboration d’alliages et obtention de pièces parachevées.
- Contrôle.
Il peut être amené à coordonner une équipe d’opérateurs et participer à l’organisation de leurs activités.
Les titulaires d’un baccalauréat professionnel « fonderie » peuvent exercer leurs activités dans des fonderies intégrées ou non mettant en œuvre différents types de matériaux :
- alliages ferreux (fontes, aciers…),
- alliages légers (base aluminium, magnésium),
- alliages cuivreux (bronzes, laitons, cupro-aluminium),
- alliages de zinc (kayem, zamak).
Ces fonderies utilisent différents procédés pour produire des pièces de petites ou de grandes dimensions :
- moulage main,
- moulage mécanisé,
- moulage en moule métallique, coulée gravitaire,
- moulage en moule métallique, coulée sous pression,
- obtention de pièces mécaniques par moulage en cire perdue,
- moulage d’art





... lire la suite