Diplômes compatibles avec la VAE

Le niveau indiqué est celui que vous obtiendrez.

TP Opérateur(trice) régleur(se) d'usinage en commande numérique

Niveau obtenu : CAP / BEP

L'opérateur régleur en usinage est un professionnel qui règle et conduit des machines-outils à commande numérique (MOCN) pour produire, en série, des pièces, en grande majorité, métalliques ou en d'autres matériaux tels que les plastiques ou les composites.
Un ordre de fabrication l'informe de la référence des pièces à usiner, des opérations à réaliser et du nombre de pièces à produire, pour préparer le changement de production.
Pour chaque référence de pièce, il dispose d'un dossier de fabrication créé, mis au point et stabilisé par le service des méthodes en collaboration avec les techniciens d'atelier en usinage.
Le dossier de fabrication, est un descriptif des différentes phases de transformation avec les moyens et les conditions nécessaires au réglage de la machine pour assurer la production.
Il s'assure de la conformité des moyens et des pièces à usiner, pour le réglage. Puis, il initialise la machine, charge le programme d'usinage avec les paramètres correspondants, équipe la machine avec les montages et les outils en respectant les instructions du dossier, il effectue le réglage final des outils à l'aide des correcteurs d'usure.
A l'issue du réglage, il conduit la machine pour usiner le nombre de pièces indiqué sur l'ordre de fabrication en contrôlant sa production conformément aux consignes qui lui ont été transmises.
En cours de production il corrige les dérives relatives à l'usure des outils. En cas d'incident ou d'aléa dépassant son cadre d'intervention, il lui appartient d'alerter son responsable hiérarchique pour rétablir les conditions normales de production.
Il assure la traçabilité de sa production en renseignant différents documents de suivi : journaux de bord, fiches d'activités et procès-verbaux de contrôle, conformément aux spécifications du contrôle qualité.
L'emploi s'exerce en atelier d'usinage. Le parc machine est composé, en majorité de machines-outils à commande numérique. Le nombre de machines et leurs caractéristiques, varient en fonction de la taille de l'entreprise, du marché sur lequel elle est positionnée et du type de fabrication.
L'opérateur régleur peut être amené à travailler sur différentes machines pour adapter les ressources humaines et matérielles aux objectifs et contraintes de production. Sa production peut correspondre au début, milieu ou fin de cycle de la transformation des pièces.
L'opérateur régleur en usinage travaille debout devant sa machine. Quand les cycles d'usinage le permettent, il peut avoir à réaliser des opérations d'ébavurage, de préparation et de contrôle, en position assise. Le travail est souvent posté. Quand les investissements sont importants et que le marché absorbe la production, le travail de nuit et VSD est fréquent. Les conditions de travail s'améliorent régulièrement dans les ateliers notamment l'éclairage, les moyens de manutention et la circulation autour des machines. Le niveau de bruit reste généralement inférieur aux seuils nécessitant un dispositif de protection.
En règle générale, le travail effectué par l'opérateur régleur en usinage s'effectue dans des conditions plus moderne que par le passé : les machines sont équipées de carénages performants qui permettent de maintenir l'environnement des machines propre et en ordre.
Il utilise de plus en plus fréquemment des moyens informatiques, notamment pour le suivi de production et la gestion des programmes.

1. Conduire une production de séries stabilisées sur tour à commande numérique


Produire sur tour à commande numérique en conformité avec les procédures.
Effectuer le contrôle de sa production.
Réaliser des tâches annexes en cours de production.


2. Conduire une production de séries stabilisées sur fraiseuse à commande numérique


Produire sur fraiseuse à commande numérique en conformité avec les procédures.
Effectuer le contrôle de sa production.
Réaliser des tâches annexes en cours de production.


3. Régler un tour à commande numérique pour produire une série stabilisée


Préparer, hors machine, tous les éléments nécessaires aux réglages d'usinage.
Configurer un tour à commande numérique suivant les instructions d'un dossier de fabrication, pour produire une série stabilisée de pièces.
Contrôler les pièces produites pour validation de la pré série.


4. Régler une fraiseuse à commande numérique pour produire une série stabilisée


Préparer, hors machine, tous les éléments nécessaires aux réglages d'usinage.
Configurer une fraiseuse à commande numérique suivant les instructions d'un dossier de fabrication, pour produire une série stabilisée de pièces.
Contrôler les pièces produites pour validation de la pré série.

TP Conducteur d’installations et de machines automatisées

Niveau obtenu : CAP / BEP

Dans le respect des règles d'Hygiène, de Sécurité et d'Environnement (règles HSE), des procédures et modes opératoires définis par l'entreprise, le conducteur d'installations et de machines automatisées assure la production de produits conformes en qualité, quantité, coûts et dans le délai requis.
Il intervient sur des installations composées de machines automatisées de production, souvent équipées de robots de chargement-déchargement-transfert de pièces et d'équipements périphériques tels que des bols vibrants, des moyens de marquage, des fours de chauffe, des moyens de conditionnement.
Un système de supervision, quelquefois situé dans une salle de commande centralisée, aide à la conduite de l'installation, à la surveillance des paramètres de fonctionnement et affiche certains résultats de production.
Le conducteur assure tout ou partie des tâches suivantes :


- préparation du poste de travail ;
- approvisionnement en matières, composants, contenants et consommables ;
- mise en fonctionnement des robots et des équipements périphériques ;
- démarrage, lancement et arrêt de l'installation ;
- éventuellement, montage et démontage des outillages ;
- conduite de l'installation et réalisation des opérations de production ;
- surveillance et régulation des paramètres de l'installation ;
- contrôle et traçabilité des produits fabriqués ;
- maintenance de premier niveau de l'installation ;
- nettoyage des outillages et de l'installation ;
- proposition d'amélioration technique ou organisationnelle.


Les moyens de production mis en œuvre intègrent généralement plusieurs technologies : mécanique, électrique, pneumatique, hydraulique, automatique, robotique et informatique industrielle.
Le conducteur de machines travaille en atelier de production dans des entreprises de taille, d'organisation et de secteur d'activités variables. Il se conforme aux normes spécifiques en vigueur.
Les conditions de travail sont fonction de l'activité industrielle.
Les horaires sont en équipes postées, par roulement ou fixes.
Seul ou dans une équipe, il travaille sous la responsabilité de son hiérarchique, à qui il rend compte de son activité et l'informe de tout incident. Sa propre responsabilité se limite à l'application stricte de règles, de consignes, de procédures et de modes opératoires. L'emploi oblige à une vigilance accrue, une anticipation permanente et à une réactivité immédiate à l'événement.
L'exécution des tâches s'effectue le plus souvent debout avec des déplacements fréquents autour de l'installation de production.
Le port d'équipements de protection individuelle tels que des chaussures de sécurité, un vêtement de travail et des protections anti-bruit est obligatoire.
Le port d'équipements d'hygiène de type coiffe, sur-bottes est exigé selon le secteur de production.
Le poste requiert parfois la maîtrise de la conduite d'engins de manutention de type gerbeur ou chariot élévateur. Une homologation de type CACES est appréciée pour la tenue de l'emploi.
Aucune habilitation technique particulière n'est requise. Toutefois, certaines entreprises requièrent les habilitations électriques pour non électricien BS et BE Manœuvre pour tenir l'emploi.
L'utilisation des terminaux d'ordinateurs, des écrans tactiles des installations est nécessaire.

1. Préparer, lancer et arrêter une installation de production automatisée équipée ou non de robots.
Préparer et approvisionner le poste de travail et les équipements périphériques.
Démarrer, mettre en cadence et arrêter une installation de production.
Proposer des améliorations techniques ou organisationnelles dans un secteur de production.
2. Conduire une installation de production automatisée équipée ou non de robots.
Réaliser les opérations de production.
Contrôler les produits fabriqués.
Réaliser les opérations de maintenance de premier niveau et de nettoyage d'une installation de production.
Proposer des améliorations techniques ou organisationnelles dans un secteur de production.

CAP Mise en forme des matériaux

Niveau obtenu : CAP / BEP

Le titulaire du CAP de mise en forme des matériaux intervient -dans la préparation décentralisée des opérations de forgeage,
-dans le montage des outillages,changement de fabrication avec les réglages
-dans l'éxecution des opérations et la vérification des résultats
-dans le contrôle dimensionnel,la fiabilité des produits
.