Diplômes compatibles avec la VAE

Le niveau indiqué est celui que vous obtiendrez.

BAC PRO Industries de procédés

Niveau obtenu : Bac / BP / BT

Ce bachelier est un technicien de fabrication. Il travaille principalement dans les entreprises chimiques, parachimiques et de raffinage mais aussi dans les industries qui utilisent des procédés de production comparables : ciment, plâtre, verre, céramique, papier, pharmacie, agroalimentaire, production d'énergie, traitement des rejets, des déchets, etc.
Il conduit une unité de production ou une partie de chaîne de production.
Il vérifie et prépare les installations.
Il lance, surveille, arrête le procédé.
Il contrôle la qualité des produits. Il effectue des prélèvements d'échantillons.
A partir des bulletins d'analyse et des mesures, il repère les anomalies. Il établit le diagnostic et intervient en conséquence.
Sur les appareillages, il exécute des opérations de maintenance. Il met l'installation en sécurité pour les interventions du service maintenance. Il veille au respect des règles de sécurité et de protection de l'environnement.
.

TP Technicien (ne) de fabrication de l’industrie chimique

Niveau obtenu : Bac / BP / BT

Le (la) technicien(ne) de fabrication de l’industrie chimique pilote, seul ou en équipe, une installation complexe de production chimique. Il a la responsabilité technique d’une ou plusieurs fabrications et un rôle de référent technique auprès des opérateurs. Placé sous la responsabilité d’un hiérarchique, il l’assiste dans la gestion des équipes et l’organisation de la production. Pour cela, il (elle) :

- prépare des opérations de productions chimiques, met en route et arrête une installation de production généralement à partir d’un système numérique de contrôle et de commande centralisé ;

-  surveille un grand nombre de paramètres autorégulés et effectue des réglages du process en fonction d’écarts repérés ;

-  met en œuvre des méthodes de suivi de fabrication et assure la conformité des produits en prenant en compte les résultats d’analyses ;

-  diagnostique les dysfonctionnements sur les équipements et intervient lui-même ou fait intervenir le bon interlocuteur, principalement : instrumentiste, automaticien, technicien de maintenance, pour y remédier ;

-  participe à la réalisation d’essais et à des études techniques visant à l’amélioration de la qualité et de la productivité ;

-  participe à la gestion technique et à l’optimisation de la production au quotidien en assistance ponctuelle à son agent de maîtrise.

Le titulaire de l’emploi travaille généralement dans une unité de production, depuis une salle de contrôle d’où il commande les appareils à distance. Il peut également se rendre sur site pour effectuer des actions ou vérifications ponctuelles.

Il veille constamment à adapter ses interventions et son comportement aux exigences de sécurité, d’hygiène, de qualité, d’environnement et de développement durable inhérentes au site, aux produits et aux procédés, pour lui, les personnes et les biens. Une vigilance permanente et le port d’équipements de protection individuelle sont indispensables compte tenu des matières traitées et des techniques utilisées.

Les horaires de travail sont majoritairement de type posté ou en continu : 2 × 8, 3 × 8, 5 × 8, plus rarement en journée. Il peut être parfois détaché de son poste pour travailler en journée lors de missions ponctuelles particulières, pour des études par exemple.

 

1.Piloter une installation complexe de production de l’industrie chimique

 Organiser et préparer une production chimique.

Démarrer, réguler et arrêter une installation de production chimique.

Contrôler la conformité des flux matières d’une production chimique.

Diagnostiquer et résoudre des dysfonctionnements techniques d’une installation de production chimique.

 

2.Contribuer à l’organisation technique et à l’optimisation d’un système de production chimique

 

Participer à des études techniques relatives à une installation de production chimique.

Coordonner les activités techniques d’opérateurs de production de l’industrie chimique.

Former des opérateurs à un poste de travail ou à de nouvelles technologies ou productions de l’industrie chimique.



BTS Chimiste

Niveau obtenu : Bac +2 / DUT / BTS

Le titulaire de ce BTS a des connaissances en chimie et génie chimique. Spécialiste du produit chimique, de son élaboration, de son analyse, il est le collaborateur direct de l'ingénieur. Dans l'entreprise, il exerce plusieurs types d'activités :
- en production, il assure la mise en route de la fabrication et l'amène à un fonctionnement optimal. Il vérifie la conformité du produit avec les prévisions et les consignes. Il participe à l'organisation du travail et à l'animation des équipes ;
- en contrôle, il organise une chaîne d'acquisition de mesures, choisit les capteurs, les technologies et les interfaces informatiques, exploite les résultats ;
-en recherche-développement, il conçoit un nouveau processus physico-chimique, ou bien il réalise une synthèse organique. Il met au point un protocole expérimental, l'applique à une production en unité pilote. Il établit un rapport-diagnostic du protocole et définit le mode opératoire de production ;
- en application, il identifie de nouveaux besoins, et met au point les modifications nécessaires ;
- en sécurité, il doit comprendre, respecter et faire respecter les consignes de sécurité.
La fonction technico-commerciale lui est également ouverte.
.

BAC PRO Bio-industries de transformation

Niveau obtenu : Bac / BP / BT

Le titulaire de ce baccalauréat professionnel cconduit une ligne de fabrication ou de conditionnement automatisée ou semi-automatisée. Grâce à ses compétences et ses savoirs dans les domaines du génie alimentaire, de la biologie, du génie industriel et de la gestion de production, il :
- applique un planning de production, met en service le matériel et veille à son bon fonctionnement.
- surveille la fabrication du produit (par étalonnage, prélèvement et réalisation de tests)
- assure la maintenance de premier et deuxèième niveau
- maîtrise les opérations prescrites dans le cadre d'un système d'assurance qualité.
- contrôle les installations.
-participe à l'optimisation de la production
.

BTS Peintures, encres et adhésifs

Niveau obtenu : Bac +2 / DUT / BTS

Ce technicien supérieur travaille dans les industries qui fabriquent les peintures, encres et adhésifs ainsi que dans les centres techniques des entreprises qui les utilisent : construction automobile, aéronautique, transport, bâtiment, électroménager, centre anticorrosion. Il eput être amené à exercer les fonctions suivantes :
- Recherche : il conçoit le produit sous la direction de l'ingénieur responsable du laboratoire. Il choisit les matières premières, élabore la formule, ébauche le processus de fabrication, procède aux essais d'application ;
- Fabrication : il assure la production industrielle en tant que chef d'atelier ;
- Contrôle : il contrôle la qualité des matières premières, du produit avant et après son application ;
- Assistance technique en clientèle : il identifie les besoins du client à partir du cahier des charges, les communique au formulateur, présente les solutions, effectue les démonstrations, assiste le client dans la mise en oeuvre du produit.
- Technico-commercial : il établit avec le client le cahier des charges du produit. et le transmet au laboratoire de formulation ;
.

BP Conducteur d'appareils des industries chimiques

Niveau obtenu : Bac / BP / BT

Le titulaire du BREVET PROFESSIONNEL CONDUCTEUR D'APPAREILS DES INDUSTRIES CHIMIQUES est chargé, sous la tutelle des responsables de production, d'assurer et/ou de faire assurer la conduite d'installation mettant en œuvre des procédés de transformations ou de traitements physiques et chimiques de la matière et/ou de l'énergie. Ses activités s’exercent dans le respect des conditions d'hygiène, de sécurité, de qualité et de protection de l'environnement. Au sein d'une équipe qu'il peut être amené à animer, il met en œuvre des compétences liées aux activités suivantes:
- la prise en charge d'une production
- la conduite des installations
- l'entretien courant préventif; l'exécution ou la délégation de la maintenance curative de niveau 1 et 2 dans le cadre des habilitations
- la gestion de la production
- la mise en œuvre des mesures de prévention des risques professionnels et de protection de l'environnement
- la collaboration à l'organisation du travail et la contribution à l'exploitation et à la communication des données concernant la production.

.

BTS brevet de technicien supérieur à référentiel commun européen "des industries plastiques" (EUROPLASTIC)

Niveau obtenu : Bac +2 / DUT / BTS

Le technicien supérieur de production des industries plastiques exerce principalement son activité dans les entreprises industrielles de plasturgie : dans les petites entreprises, il assure la coordination et la gestion de l’atelier de production ; dans les moyennes et les grandes entreprises, il est responsable et anime un îlot de production.
- Il est associé et participe aux différentes phases de la production, depuis son organisation et son lancement jusqu’à son suivi.

- Il maîtrise l’ensemble de la chaîne de production et de son environnement : il est garant de la « bonne pratique » des personnels et des équipements dans le respect des indicateurs de performance imposés par les conditions techniques et économiques de la production et le respect des mesures de prévention des risques industriels et de protection de l’environnement.

- Il assure la gestion optimale de la production et de la qualité des produits fabriqués dans le respect du cahier des charges et des normes de production.

- Il concourt à l’amélioration continue du procédé de fabrication : c’est un acteur important dans la résolution des problèmes liés à la production et sa contribution est déterminante dans la recherche des solutions.

- Il contribue à maintenir le haut degré de performance de la chaîne de production.

- Il participe aux échanges de l’entreprise et constitue un interlocuteur potentiel des clients de l’entreprise, capable de prendre en charge et de satisfaire leur demande.

- Il est une force de propositions dans l’aventure du produit et dans l’organisation de la production : choix des matières, conformation des produits, modifications des outillages, amélioration des processus de production, respect de la qualité, respects des délais et des coûts.

- Il participe à l’organisation de la production et à la gestion des projets. Il contribue à la prévention des risques professionnels, à la protection de l’environnement et à la sécurité des personnes et des équipements.

- Ses connaissances industrielles s’appuient sur des savoirs scientifiques et technologiques associés étroitement à des savoirs pratiques.

- Ses compétences en communication et ses qualités humaines lui permettent d’assurer le rôle d’animateur et de management capable d’entraîner les personnels de son équipe : valorisation des compétences, capacité à prévoir, gestion des hommes, échange de l’information, démarche de progrès, adaptation aux évolutions économiques et sociales.

Des connaissances plasturgistes solidement établies, une approche à la fois pratique et pragmatique des différentes étapes qui concourent à la production depuis le montage et le réglage des outillages jusqu’au management des hommes et une mobilité dans l’esprit et dans les faits sont les éléments qui conditionnent la place du technicien supérieur de production dans les entreprises européennes de plasturgie : c’est un technicien et un manager opérationnel.
.

TP Conducteur d'appareils de l'industrie chimique

Niveau obtenu : CAP / BEP

Le conducteur d'appareils de l'industrie chimique assure la surveillance et la conduite du cycle de fabrication de produits chimiques selon un programme défini et des consignes précises, dans le respect des normes de qualité, d'hygiène, d'environnement et de sécurité définies par l'entreprise.
Pour cela, il :


- participe aux opérations de préparation des fabrications, au démarrage et à l'arrêt des appareils ;
- assure l'alimentation, le déplacement et l'évacuation des matières à son poste de travail ;
- surveille et régule les paramètres de fabrication et le circuit de matières en fonction de consignes précises, sur des équipements qui peuvent être automatiques et informatisés ;
- procède à des échantillonnages et à des mesures et analyses chimiques simples, afin de vérifier la conformité des produits par rapport à un cahier des charges ;
- corrige la marche de l'installation pour la maintenir dans les limites des valeurs des consignes ;
- effectue un premier diagnostic de dysfonctionnement et réalise les opérations correctives autorisées.


Dans le cas d'anomalies d'origine matérielle, selon la gravité, il peut soit procéder au remplacement d'éléments défectueux, soit mettre l'installation en sécurité pour que le service maintenance puisse intervenir.
Il travaille sous la responsabilité de son hiérarchique direct, à qui il rend compte de son activité et l'informe de tout incident.
Sa propre responsabilité est limitée à l'application stricte des consignes et des procédures. Cependant, en cas de dysfonctionnement important il est capable de prendre rapidement des initiatives : intervenir sur un paramètre de réglage, arrêter en urgence un équipement, mais toujours dans le respect strict des procédures.
Il travaille généralement en atelier de production ou dehors sur site.
Une vigilance permanente et une réactivité à l'événement en cas de dérive des paramètres ou d'incidents sont indispensables compte tenu des matières traitées et des techniques utilisées. Le port d'équipements de protection individuelle est nécessaire et obligatoire.
Il travaille le plus souvent en station debout prolongée. Certaines tâches nécessitent des déplacements en hauteur et des manipulations et ports de charges. Il peut être amené à travailler en salle de contrôle d'où il commande les appareils à distance.
Il veille constamment à adapter ses interventions et son comportement aux exigences de sécurité, d'hygiène, de qualité et d'environnement, pour lui, les personnes et les biens.
Les horaires de travail sont majoritairement de type posté ou en continu : 2 × 8, 3 × 8, 5 × 8, plus rarement en journée.

1. Conduire une opération unitaire de transformation physique de base.
Préparer des solutions de produits nécessaires à une production.
Conduire une opération de production par purification de produits.
2. Conduire une opération unitaire de transformation chimique de base.
Réaliser une production chimique.
Contrôler les paramètres qualités des flux matières d'une production chimique.
Réaliser des opérations de maintenance productive sur des équipements de production chimique.
3. Conduire une opération complexe de l'industrie chimique et régler les paramètres.
Réaliser une opération de séparation liquide-liquide ou liquide-gaz, dans le cadre d'une production chimique.
Réaliser une synthèse organique ou minérale, dans le cadre d'une production chimique.
Contrôler les paramètres qualités des flux matières d'une production chimique.
Réaliser des opérations de maintenance productive sur des équipements de production chimique.
Préparer la mise en sécurité d'une partie d'installation de l'industrie chimique.