Diplômes compatibles avec la VAE

Le niveau indiqué est celui que vous obtiendrez.

BTS Conception et réalisation de systèmes automatiques

Niveau obtenu : Bac +2 / DUT / BTS

Le technicien supérieur en Conception et réalisation de systèmes automatiques (CRSA) exerce son métier dans des entreprises de toutes tailles concevant, réalisant, ou exploitant des systèmes automatiques. Il peut intervenir dans de nombreuses activités du cycle de vie technique d'un système, de sa conception à son amélioration continue, dans un contexte réglementaire et normatif fortement contraint, tout en intégrant à la fois des préoccupations commerciales, économiques, de développement durable et de consommation énergétique. Il est un agent de maîtrise régulièrement amené à travailler dans le cadre de projets ou d'interventions techniques où ses compétences sont exploitées pour conduire en autonomie une équipe. En contact avec les utilisateurs, les clients, les services de l'entreprise, il met en oeuvre ses compétences relationnelles et de communication.

.

TP Technicien(ne) supérieur(e) en automatique et informatique industrielle

Niveau obtenu : Bac +2 / DUT / BTS

Le (la) technicien(ne) supérieur(e) en automatique et informatique industrielle, sous la conduite d'un chef de projet étudie, développe et met en service tout ou partie d'une application d'automatisation d'installations ou d'équipements.
Les procédés à automatiser sont de type manufacturier, continu ou discontinu (voir glossaire).
Les applications sont du type supervision ou contrôle-commande (voir glossaire).
Le (la) technicien(ne) supérieur(e) en automatique et informatique industrielle est principalement responsable de la réalisation des opérations de développement, liées à la mise en place, à l'amélioration ou à la rénovation d'une application d'automatique ou d'informatique industrielle.
Il (Elle) intervient en tant qu'exploitant ou sous-traitant ou fournisseur d'équipements.
Sous l'impulsion, le plus souvent, d'un chef de projet, il (elle) doit inscrire son intervention dans une démarche globale d'étude, au sein d'une équipe de développement pluridisciplinaire (mécaniciens, électriciens, électrotechniciens, personnels d'atelier et de chantier, chefs de travaux…) et pour une application qui, selon l'ampleur du chantier, peut être structurée en plusieurs phases et s'étaler sur plusieurs mois, voire plusieurs semestres. Il (Elle) peut intervenir sur un seul projet ou sur plusieurs simultanément.
Ce travail demande d'actualiser de façon permanente sa connaissance des nouveaux outils, d'adopter les formes de concertations appropriées aux interlocuteurs et aux situations et de s'astreindre à une organisation rigoureuse de façon, par exemple, à intervenir sur plusieurs projets en respectant les délais.
Lors des phases de conception et développement, il (elle) travaille essentiellement en bureau ou plate-forme, sur des postes de travail nécessitant la frappe au clavier et la lecture sur écran.
Pour la mise en service, il (elle) se déplace sur le site industriel et se trouve confronté directement aux différents éléments matériels (mécanique, électrotechnique, hydraulique…) et logiciels (gestion de production, contrôles commandes…) du système automatisé.
Les horaires sont le plus souvent classiques, bien que ceux-ci puissent être largement dépassés lors des phases les plus délicates (mise au point, mise en service). Certains systèmes de production de l'entreprise cliente peuvent lui imposer des modalités d'astreintes concernant l'assistance et le dépannage lors de la mise en service.
Lorsqu'il (elle) travaille chez un intégrateur (ou société d'ingénierie ou société de service), les déplacements sont plus fréquents que s'il (elle) est employé(e) directement par l'entreprise ayant une installation ou équipement à automatiser. En fonction du marché obtenu et de la taille de la société qui l'emploie, les déplacements peuvent être plus ou moins long (1 jour à plusieurs mois) et plus ou moins éloigné en France, voire de plus en plus souvent à l'étranger.

1. Etudier et développer une application de contrôle-commande d'une installation ou d'un équipement
Analyser l'application de contrôle-commande d'une installation ou d'un équipement.
Développer et mettre au point les programmes d'automatisme et/ou de robotique de l'application de contrôle-commande d'une installation ou d'un équipement.
Développer et mettre au point la communication entre l'application de contrôle-commande et les capteurs-actionneurs.
2. Etudier et développer une application d'Interface Homme Machine ou de supervision d'une installation ou d'un équipement
Faire la conception technique informatique d'une application de supervision ou d'IHM (Interface Homme Machine) d'une installation ou d'un équipement.
Développer et mettre au point l'application de supervision ou d'IHM (Interface Homme Machine) d'une installation ou d'un équipement.
Développer et mettre au point la communication entre l'application de supervision et les différents équipements d'une installation ou d'un équipement.
3. Mettre en service une application d'automatisation d'une installation ou d'un équipement
Vérifier le câblage électrique des éléments de l'installation ou de l'équipement.
Mettre en service les équipements d'automatismes et/ou de robotique de l'application d'automatisation d'une installation ou d'un équipement.
Démarrer l'exploitation de l'application d'automatisation d'une installation ou d'un équipement.

BTS « Systèmes numériques »Option B : électronique et communications

Niveau obtenu : Bac +2 / DUT / BTS

 Rechercher et/ou exploiter des documents techniques en français ou en anglais.

 Identifier le besoin du client et établir un cahier des charges d’avant-vente.

 Analyser un cahier des charges et extraire les spécifications associées à sa réalisation

 dans une situation de bureau d’études.

 Réaliser l'analyse fonctionnelle, comportementale et structurelle d'un produit dans une

 situation de réalisation.

 Proposer des solutions pour répondre aux besoins du cahier des charges dans un

 contexte technico-économique contraint.

 Établir un plan d'organisation pour réaliser un projet.

 Réaliser ou mettre en œuvre et valider une solution.

 Organiser et suivre le processus de maintenance d’après-vente.

 Élaborer et/ou mettre en œuvre le processus de réception, dans une situation de

 livraison.

 Assurer la disponibilité du système ou des services dans une situation d’exploitation

 et de continuité de service.

 Assurer le support client dans le cadre d’un contrat de service ou d’un service aprèsvente.

 Encadrer une équipe.

Les compétences de ce technicien s’articulent autour de sept domaines :

- 1) communiquer : rechercher et structurer des informations techniques, présenter des informations à des interlocuteurs identifiés, assister des utilisateurs, s’entretenir d’une problématique professionnelle ; analyser l’expression d’un besoin client, collecter des données commerciales ;

- 2) organiser : maintenir les informations, formaliser l’expression d’un besoin, organiser et/ou respecter la planification d’un projet ; assumer le rôle total ou partiel de chef de projet ; travailler en équipe ;

- 3) concevoir : analyser un cahier des charges, analyser et compléter un dossier de spécifications techniques, définir l’architecture globale d’un prototype ou d’un système ; valider le choix d’une architecture matérielle/logicielle, contribuer à la définition des éléments de recette au regard des contraintes du cahier des charges, recenser les solutions existantes répondant au cahier des charges, contribuer à la modélisation de tout ou partie d’un produit ;

- 4) réaliser : câbler et/ou intégrer un matériel, adapter et/ou configurer un matériel, installer et configurer une chaîne de développement, développer un module logiciel, tester et valider un module logiciel, documenter une réalisation matérielle/logicielle ;

- 5) installer : préparer la solution et le plan d’action, mettre en œuvre une solution matérielle/logicielle en situation, effectuer la recherche d’un produit avec le client, installer un système d’exploitation et/ou une bibliothèque logicielle ;

- 6) exploiter : superviser le fonctionnement d’un produit matériel/logiciel, analyser les comptes rendus d’exploitation ;

- 7) maintenir : diagnostiquer les causes d’un dysfonctionnement, proposer des corrections ou des améliorations, dépanner une installation matérielle/logicielle, assurer la traçabilité.