Diplômes compatibles avec la VAE pour Éducation en activités sportives

Le niveau indiqué est celui que vous obtiendrez.

BP de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport, spécialité "Activités du cyclisme"

Niveau obtenu : Bac / BP / BT


L’animateur exerce en autonomie son activité d’animation, en utilisant des supports techniques du cyclisme dans la limite des cadres réglementaires.  Il est responsable au plan pédagogique.  Il assure la sécurité des tiers et des publics dont il a la charge. Il a la responsabilité du projet d’activité qui s’inscrit dans le projet de la structure.

1 - Il encadre tout type de public dans une pratique de loisirs :
Il accueille tous publics dans sa mention (BMX, cyclisme traditionnel, VTT) ;
Il encadre les pratiquants dans sa mention.

2 - Il encadre des activités de découverte, d’initiation et d’animation :
Il initie, fait découvrir les activités du vélo (BMX, cyclisme traditionnel, VTT) pour tous publics ;
Il conduit des actions d’animation  en intégrant des cycles d’apprentissage dans sa mention ;
Il prend en compte les attentes du public ;
Il tient compte du niveau des pratiquants ;
Il construit et met en œuvre les cycles d’apprentissage en tenant compte du projet pédagogique de la structure.

3 - Il participe au fonctionnement de la structure et à la conception d’un projet d’animation :
Il anime une structure et contribue à la promotion des activités du cyclisme ;
Il participe au fonctionnement de la structure, à l’organisation et à la gestion de l’activité ;
Il participe à l’organisation des manifestations ;
Il participe à l'entretien du matériel et à la maintenance des installations.


1
Prendre en compte les caractéristiques des différents publics ;
Animer un groupe de pratiquants en proposant des situations pédagogiques adaptées.

2
Concevoir, conduire et évaluer des séances de découverte, d’initiation en vélo ;
Concevoir, conduire et évaluer des cycles d’apprentissages dans sa mention ;
Maîtriser les gestes techniques de base de la discipline choisie ;
Mobiliser ses connaissances spécifiques pour choisir un terrain adapté au niveau et aux capacités du public ;
Expliciter les principes fondamentaux des activités du cyclisme (équilibre, propulsion, conduite) ;
Intégrer son intervention aux règles de sécurité et d’usage ;
Maîtriser et transmettre les règles de circulation spécifiques à chaque milieu de pratique ;
Adapter le choix du matériel au public.

3
Effectuer les taches administratives courantes liées aux activités proposées ;
Organiser et coordonner les actions de promotion et de développement de la pratique ;
Entretenir et gérer le matériel lié aux activités du cyclisme ainsi que les équipements et les installations.

BP de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport, spécialité Escrime

Niveau obtenu : Bac / BP / BT

L’animateur d’escrime (ou prévôt d’Etat d’escrime)  exerce en autonomie son activité d’animation, en utilisant le support technique d’escrime, dans la limite des cadres réglementaires. Il est responsable au plan pédagogique. Il assure la sécurité des tiers et des publics dont il a la charge. Il a la responsabilité du projet d’activité qui s’inscrit dans le projet de la structure.

Il conçoit un projet d’activité dans le domaine de l’escrime

Il conduit des actions d’éveil à l’escrime, de découverte des trois armes, d’apprentissage et d’enseignement à deux armes

Il organise la sécurité d’un lieu de pratique

Il assure la sécurité des pratiquants dont il a la charge

Il participe au fonctionnement de la structure


1

Identifier les ressources et les contraintes de l’environnement.

Analyser le public concerné par le projet d’activité.

Définir des objectifs du projet.

Elaborer un plan d’action.

Evaluer son projet et expliciter ses choix.

2

Initier à la pratique des trois armes.

Eduquer aux règles de l’activité et de la structure.

Conduire le pratiquant vers l’autonomie dans la gestion de leur activité.

Conduire des apprentissages pour les trois armes visant à préparer les publics à une première rencontre compétitive.

Evaluer son action.

Faire preuve de maîtrise technique dans les domaines offensifs, défensifs et contre offensifs.

Individualiser une intervention auprès d’un pratiquant.

Expliciter les différentes techniques.

3

Prévenir les risques liés à l’hygiène.

Intervenir en cas d’incident ou d’accident lié à la sécurité.

Organiser des simulations d’incident ou d’accident lié à la sécurité.

4

Vérifier la présence et le bon fonctionnement du matériel de sécurité liés aux activités de l’escrime.

Anticiper les risques potentiels pour le pratiquant.

Prévenir les comportements à risques.

Maîtriser le comportement et les gestes à réaliser en cas d’incident ou d’accident.

5

Participer à la communication interne et externe de la structure.

S’intégrer à une équipe de travail.

Participer à l’organisation des activités de la structure.

Présenter le bilan de ses actions.

S’informer régulièrement des évolutions de son activité

BP de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport, spécialité Patinage sur glace

Niveau obtenu : Bac / BP / BT

L’animateur « patinage sur glace » exerce en autonomie son activité d’animateur, en utilisant les supports techniques liés aux activités de patinage sur glace, dans la limite des cadres réglementaires. Il est responsable au plan pédagogique. Il assure la sécurité des tiers et des publics dont il a la charge. Il a la responsabilité du projet d’activité qui s’inscrit dans le projet de la structure

 

Il conçoit des projets d’animation sportive dans le champ du patinage sur glace ;

Il conduit des séances et de cycles d’initiation, de découverte et d’animation sportive du patinage sur glace et ds cycle d’apprentissage, jusqu’aux niveaux de compétition interrégional, en patinage sur glace ;

Il conduit des actions de sensibilisation et d’animation en patinage sur glace visant à une meilleure prise en compte des bienfaits de l’activité sportive dans une perspective de maintien ou d’amélioration de la santé ;

Il participe aux actions de communication et de promotion de la structure et à son fonctionnement en contribuant activement aux initiatives prenant en compte le développement durable ;

Il assure la promotion des activités patinage sur glace au travers du développement des nouvelles pratiques (patinage free style, saut de barils etc.) en relation avec les collectivités locales, le monde scolaire et les entreprises.

La possession du diplôme confère à son titulaire les compétences suivantes, qu'il assure en autonomie, figurant dans le référentiel de certification :
― encadrer et animer des activités de loisirs, d'initiation et de découverte du patinage sur glace en assurant la protection des pratiquants et des tiers ;
― encadrer, enseigner et préparer aux activités du patinage sur glace jusqu’aux niveaux de compétitions interrégionaux, en assurant la protection des pratiquants et des tiers ;
― participer à l'organisation et à la gestion des activités du patinage sur glace ;
― participer au fonctionnement de la structure organisatrice de l'activité ;
― participer au développement de la structure organisatrice de l'activité ;
― participer à l'entretien et à la maintenance du matériel pédagogique et des installations

BP de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport, spécialité "Basket-Ball"

Niveau obtenu : Bac / BP / BT

L’animateur « basket-ball» exerce en autonomie son activité d’animateur, en utilisant les supports techniques liés aux activités de basket-ball, dans la limite des cadres réglementaires. Il est responsable au plan pédagogique. Il assure la sécurité des tiers et des publics dont il a la charge. Il a la responsabilité du projet d’activité qui s’inscrit dans le projet de la structure.

Il conçoit des projets d’animation sportive dans le champ du basket-ball ;

Il conduit des séances et de cycles d’initiation, de découverte et d’animation sportive du basket-ball et des cycle d’apprentissage, jusqu’aux premiers niveaux de compétition dans le basket-ball ;

Il conduit des actions de sensibilisation et d’animation en basket ball visant à une meilleure prise en compte des bienfaits de l’activité sportive dans une perspective de maintien ou d’amélioration de la santé ;

Il contribue à la construction de la citoyenneté en particulier au travers de l’initiation aux fonctions d’officiels et à l’arbitrage ;

Il participe aux actions de communication et de promotion de la structure et à son fonctionnement en contribuant activement aux initiatives prenant en compte le développement durable ;

La assure la promotion des activités du basket-ball au travers du développement des nouvelles pratiques (basket 3X3.) en relation avec les collectivités locales, le monde scolaire, les entreprises et le milieu carcéral.

La possession du diplôme confère à son titulaire les compétences suivantes, qu'il assure en autonomie, figurant dans le référentiel de certification :

 ― encadrer et animer des activités de loisirs, d'initiation et de découverte du basket-ball en assurant la protection des pratiquants et des tiers ;
― encadrer, enseigner et préparer aux activités du basket-ball jusqu’aux premiers niveaux de compétitions, en assurant la protection des pratiquants et des tiers ;
― participer à l'organisation et à la gestion des activités du basket-ball ;
― participer au fonctionnement de la structure organisatrice de l'activité ;
― participer au développement de la structure organisatrice de l'activité ;
― participer à l'entretien et à la maintenance du matériel pédagogique et des installations

BP de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport, spécialité "Rugby à XV"

Niveau obtenu : Bac / BP / BT

L’animateur « rugby à XV exerce en autonomie son activité d’animateur, en utilisant les supports techniques liés aux activités du rugby à XV, dans la limite des cadres réglementaires. Il est responsable au plan pédagogique. Il assure la sécurité des tiers et des publics dont il a la charge. Il a la responsabilité du projet d’activité qui s’inscrit dans le projet de la structure.

Il prend en compte les caractéristiques des publics ;

Il définit des progressions pédagogiques ;

Il contribue à la construction de la citoyenneté, en particulier au travers de l’initiation aux fonctions d’officiels et à l’arbitrage ;

Il participe aux actions de communication et de développement de la structure employeuse en contribuant activement aux initiatives prenant en compte le développement durable ;

Il prend en compte la promotion de l’activité Rugby au travers du développement de nouvelles pratiques (beach rugby, rugby toucher…) ;

Il réalise et met en œuvre son action d’animation, d’initiation ou d’enseignement pour tous les publics.

Il prend en compte la promotion de l’activité Rugby au travers du développement de nouvelles pratiques (beach rugby, rugby toucher…) ;

Il réalise et met en œuvre son action d’animation, d’initiation ou d’enseignement pour tous les publics.

La possession du diplôme confère à son titulaire les compétences suivantes, qu'il assure en autonomie, figurant dans le référentiel de certification :
― encadrer et animer des activités de loisirs, d'initiation et de découverte du rugby à XV en assurant la protection des pratiquants et des tiers ;
― encadrer, enseigner et préparer en autonomie jusqu'au premier niveau de compétition en assurant la protection des pratiquants et des tiers ;
― participer à l'organisation et à la gestion des activités de rugby à XV ;
― participer au fonctionnement de la structure organisatrice de l'activité ;
― participer au développement de la structure organisatrice de l'activité ;
― participer à l'entretien et à la maintenance du matériel pédagogique et des installations

BP de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport, spécialité "Lutte et disciplines associées"

Niveau obtenu : Bac / BP / BT

Le titulaire du « BPJEPS lutte et disciplines associées », professeur  de lutte, de grappling, de sambo ou de lutte bretonne (gouren) exerce en autonomie son activité d’animation et d’entraînement, en utilisant un ou les supports techniques de la discipline dans la limite des cadres réglementaires.

Il est responsable au plan pédagogique. Il assure la sécurité des tiers et des publics dont il a la charge. Il a la responsabilité du projet d’activité qui s’inscrit dans le projet de la structure.

 1-Il encadre tout type de public dans une pratique de loisir : il accueille et informe tous publics. Il conseille et oriente les publics en fonctions de ses attentes et besoins. Il gère le groupe dont il a la charge.

2- Il encadre des activités de découverte, d’initiation, d’animation et d’entraînement:Il élabore et conduit des actions de découverte et d’initiation, il met en application et adapte des programmes fédéraux d’entraînement, jusqu’au niveau régional.

 3- Il participe au fonctionnement de la structure et à la conception d’un projet d’animation :Il participe au fonctionnement de la structure et au développement des activités du club.

 

La possession du diplôme confère à son titulaire les compétences suivantes, qu'il assure en autonomie et en sécurité, figurant dans le référentiel de certification :
― élaborer des actions de découverte et d'initiation ;
― conduire des actions de découverte et d'initiation ;
― mettre en application des programmes fédéraux d'entraînement, jusqu'au niveau régional ;
― adapter des programmes fédéraux d'entraînement, jusqu'au niveau régional ;
― participer au fonctionnement de la structure et au développement des activités du club.

DE Diplôme d’Etat de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport - spécialité perfectionnement sportif - Mentions : "87 disciplines sportives" (cf. liste dans base légale)

Niveau obtenu : Bac +2 / DUT / BTS

L’entraineur coordonnateur exerce en autonomie son activité d’encadrement, en utilisant le support technique défini par la mention 'perfectionnement sportif' dans la limite des cadres réglementaires. Il est responsable au plan pédagogique, technique et logistique. Il assure la sécurité des tiers et des publics dont il a la charge. Il conduit, par délégation, le projet de la structure.
1- Il encadre des publics spécifiques dans tout type de pratique
Il encadre un groupe dans la pratique de l’activité pour laquelle il est compétent.
Il encadre des publics sportifs dans le cadre de la compétition.
Il encadre un groupe de stagiaires en formation.
2- Il encadre des activités de perfectionnement (enseignement et entraînement) et de formation
Il propose un programme de perfectionnement dans le cadre des objectifs de l’organisation ;
Il met en oeuvre les démarches pédagogiques adaptées aux objectifs et aux publics ;
Il conçoit les différentes démarches d’évaluation ;
Il conçoit des interventions dans le champ de la formation professionnelle ;
Il conçoit les différentes procédures d’évaluation ;
Il met en oeuvre les situations formatives ;
Il exerce la fonction de tuteur pour les stagiaires en formation.
3- Il participe à la conception du projet et à la direction de la structure
Il coordonne une équipe bénévole et professionnelle
Il participe aux actions de tutorat dans l’organisation ;
Il représente l’organisation auprès des partenaires ;
Il conçoit une démarche de communication ;
Il planifie l’utilisation des espaces de pratiques ;
Il organise la maintenance technique ;
Il contrôle le budget des actions programmées ;
Il rend compte de l’utilisation du budget des actions programmées ;
Il formalise des bilans techniques et sportifs.

Capacités et compétences attestées :
1
Réguler son intervention en fonction des publics ;
Réaliser les gestes professionnels nécessaires à la sécurité des pratiquants ;
Encadrer un individu ou un groupe de sportifs dans le cadre de ses interventions pédagogiques.
2
Adapter l’organisation de la sécurité des sportifs en fonction de leur niveau ;
Conduire une démarche de perfectionnement sportif dans une discipline ;
Conduire une démarche d’enseignement ;
Conduire une démarche d’entraînement ;
Conduire des actions de formation.
3
Concevoir le projet d’action de la structure ;
Coordonner la mise en oeuvre d’un projet d’action ;
Animer une équipe de travail ;
Promouvoir les actions programmées ;
Gérer la logistique des programmes d’action ;
Animer la démarche qualité.

BP de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport, spécialité "Parachutisme" - Moniteur de parachutisme

Niveau obtenu : Bac / BP / BT

Le moniteur sportif « parachutisme » exerce en autonomie son activité d’animation, en utilisant le support technique dans la limite des cadres réglementaires. Il est responsable au plan pédagogique. Il assure la sécurité des tiers et des pratiquants dont il a la charge. Il a la responsabilité du projet d’activité qui s’inscrit dans le projet de la structure.

 1-       Il encadre tout type de public dans les pratiques de loisirs :
Il accueille et informe le public selon les différentes activités du parachutisme :
-  la progression traditionnelle (TRAD), enseignement du parachutisme faisant appel à l’ouverture automatique du parachute à l’aide d’une sangle,
-  la progression accompagnée en chute (PAC), enseignement du parachutisme selon toute méthode faisant appel à l’accompagnement en chute libre d’un élève débutant et en progression par un moniteur, à l’exception de la pratique du tandem,
-  le parachute biplace (tandem), initiation au parachutisme et enseignement avec l’utilisation d’un parachute biplace ;
Il prend en compte le niveau technique des pratiquants et leur âge ;
Il réagit en cas de maltraitance des mineurs ou de comportement sectaire ;
Il porte assistance en effectuant les gestes et en appliquant les techniques relatives aux premiers secours.

2-       Il encadre des activités de découverte, d’initiation et d’animation :
Il initie et perfectionne tous publics dans les différentes activités du parachutisme ;
Il prend en compte les caractéristiques du milieu d’intervention ;
Il participe à la direction de séance de saut ;
Il optimise l’utilisation du matériel et des équipements ;
Il met en place un dispositif de prévention des risques ;
Il vérifie la conformité du matériel utilisé ;
Il prend en compte la réglementation en vigueur ;
Il évalue ses séances de saut.

3-       Il participe au fonctionnement de la structure et à la conception d’un projet d’animation :
Il participe au développement et à l’animation de la structure ;
Il peut être amené à participer à l’élaboration du projet pédagogique de sa structure ;
Il présente le projet d’animation au sein de l’équipe pédagogique de la structure ;
Il participe à la communication interne et externe de la structure ;
Il assure la veille juridique de son activité ;
Il participe à la définition des besoins en équipement de la structure.

1
Accueillir un groupe d’élèves ;
Encadrer les élèves pendant les différentes phases de saut en fonction de la mention détenue (Trad, Pac et/ou Tandem);
Adapter le choix du matériel en fonction de son public ;
Créer un climat relationnel favorable au développement du parachutisme.

2
Conduire leur formation, au sol et en vol ;
Maîtriser dans la ou les mentions choisies, les savoir-faire et les techniques spécifiques utilisés au sol, dans l’avion et en chute libre ;
Mobiliser les connaissances nécessaires à l’exercice en pleine responsabilité des fonctions de moniteur de parachutisme ;
Mobiliser les connaissances pédagogiques nécessaires et spécifiques à l’enseignement du parachutisme ;
Participer à l’organisation des séances de sauts dans les conditions réglementaires définies ;
Utiliser les techniques nécessaires pour monter, assembler, plier, contrôler et mettre en service les matériels de saut (parachutes et déclencheurs) ;
Vérifier, avant le départ à l’embarquement, les équipements et remédier aux anomalies.
Evaluer sa séance de saut.

3
S’intégrer à une équipe de travail ;
Participer à des réunions internes et externes ;
Prendre en comptes les obligations légales et de sécurité ;
Organiser et coordonner des actions de promotion des activités du parachutisme et de la structure ;
Présenter le bilan de ses activités.

BP de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport, spécialité "Plongée subaquatique" - Moniteur de plongée subaquatique

Niveau obtenu : Bac / BP / BT


Le moniteur de « plongée subaquatique » :
- anime des activités de découverte et d’initiation en plongée subaquatique en scaphandre sous l’autorité d’un moniteur titulaire d’un BEES option plongée ou d'un DE JEPS ou DES JEPS mention plongée, dans l’espace de 0 à 40 mètres ;
-  enseigne la plongée subaquatique en scaphandre jusqu’à 6 mètres de profondeur ;
- encadre en autonomie la randonnée subaquatique.
Il assure la sécurité des tiers et des publics dont il a la charge. Il a la responsabilité du projet d’activité qui s’inscrit dans le projet de la structure.

1 – Il encadre tout type de public dans une pratique de loisirs sportifs :
Il prend connaissance des individus ou du groupe, de sa composition, de l’expérience de chacun, de ses attentes, de son temps disponible ;
Il prend en compte le niveau des pratiquants ;
Il présente aux pratiquants les règles de sécurité et informe des réglementations applicables ;
Il participe à l’appréciation du niveau des randonneurs accueillis en les questionnant sur leurs expériences ;
Il anticipe les comportements à risque pour la santé physique des pratiquants ;
Il réagit en cas de maltraitance des mineurs ou de comportement sectaire ;
Il porte assistance aux pratiquants, en effectuant les gestes et en appliquant les techniques relatives aux premiers secours ;

2 – Il encadre des activités de découverte, d’initiation et d’animation sportives :
Il conduit des palanquées en exploration dans l’espace de 0 à 40 mètres ;
Il adapte le déroulement de la plongée au niveau réel des plongeurs dans le respect des directives du moniteur sous l’autorité duquel il est placé ;
Il prend en compte les caractéristiques des publics notamment les personnes en situation de handicap ;
Il présente les caractéristiques du site et les conditions de bon déroulement de l’activité ;
Il prend en compte les caractéristiques du milieu d’intervention ;
Il fait découvrir, connaître et respecter l’environnement subaquatique, et ses abords (connaissances élémentaires sur la faune et la flore rencontrées) ;
Il fait le bilan de la plongée avec son groupe et donne à chacun les informations et conseils appropriés ;
Il peut être amené à participer à l’élaboration du projet pédagogique de sa structure ;
Il assure la sécurité d’un lieu de pratique ;
- Dans le champ spécifique des activités de randonnée subaquatique :
Il initie à l’usage d’un masque, de palmes et d’un tuba (PMT) en piscine et en milieu naturel ;
Il initie à l’usage de divers autres équipements complémentaires (vêtement isothermique, lestage approprié, support de surface, etc) ;
Il forme des randonneurs subaquatiques à une pratique autonome ;
- Dans le champ spécifique des activités de plongée en scaphandre :
Il participe à la mise en œuvre et à l’animation des activités d’exploration en plongée (à l’air ou au nitrox en circuit ouvert) dans le respect de l’environnement, en tous milieux, artificiels ou naturels sous l’autorité d’un moniteur diplômé BEES, DE JEPS, DES JEPS ; il conduit des palanquées en exploration dans l’espace de 0 à 40 mètres ;
Il exécute les tâches de formation qui lui sont confiées  dans l’espace de 0 à 6 mètres, à l’air ou au nitrox en circuit ouvert ;

3 – Il participe au fonctionnement de la structure :
Il accueille la clientèle, notamment dans le centre ou sur le bateau support de l’activité ;
Il présente le projet d’animation au sein de l’équipe pédagogique de la structure ;
Il participe à la communication interne et externe de la structure ;
Il assure la veille juridique de son  activité ;
Il réalise les démarches administratives nécessaires au déplacement ou séjour de mineurs ;
Il assure la distribution, la restitution et le rangement des équipements individuels ;
Il participe à la définition des besoins en équipements de la structure.

 


1
Accueillir les différents publics ;
Prendre en compte l’expression des participants ;
Prendre en compte les caractéristiques du public concerné par la séance, dont les groupes de mineurs ;
Définir des dispositions pour assurer la sécurité des usagers ;
Favoriser l’autonomie des pratiquants ;
Maîtriser les phénomènes liés à l’activité du groupe et aux comportements des publics ;
Créer un climat relationnel favorable au développement de la plongée subaquatique.
 
2
Prendre en compte les spécificités des palanquées en exploration dans l’espace de 0 à 40 mètres ;
Assurer les fonctions de pilote de navire support de l’activité armé en plaisance ;
Prendre en compte la réglementation ;
Maintenir ses compétences en matière de secourisme ;
- Dans le champ spécifique des activités de randonnée subaquatique :
Adapter les randonnées au niveau des pratiquants dont les compétences et l’expérience ont été préalablement appréciées ou évaluées ;
Choisir une démarche pédagogique adaptée en fonction des objectifs, des caractéristiques du public et des lieux de pratique ;
Présenter les caractéristiques du site et les conditions de bon déroulement de l’activité ;
Présenter les règles de sécurité.
- Dans le champ spécifique des activités de plongée en scaphandre :
Conduire des palanquées en exploration dans l’espace de 0 à 40 mètres ;
Adapter le déroulement de la plongée au niveau réel des plongeurs dans le respect des directives du moniteur sous l’autorité duquel il est placé ;
Enseigner aux pratiques de plongée en scaphandre dans l’espace de 0 à 6 mètres, à l’air ou au nitrox en circuit ouvert ;
 
3
S’intégrer à une équipe de travail ;
Participer à des réunions internes et externes ;
Prendre en compte les obligations légales et de sécurité ;
Présenter le bilan de ses activités ;
Contribuer à la programmation des activités nécessaires au séjour de mineurs ;
Gérer le matériel et son utilisation afin de plonger en sécurité ;
Participer à l’organisation d’animations sportives événementielles au sein de la structure ;
Proposer des stratégies d’action dans le domaine de la prévention et de la sécurité.

BP de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport, spécialité "Activités du cyclisme" - Animateur des activités du cyclisme

Niveau obtenu : Bac / BP / BT


L’animateur exerce en autonomie son activité d’animation, en utilisant des supports techniques du cyclisme dans la limite des cadres réglementaires.  Il est responsable au plan pédagogique.  Il assure la sécurité des tiers et des publics dont il a la charge. Il a la responsabilité du projet d’activité qui s’inscrit dans le projet de la structure.

1 - Il encadre tout type de public dans une pratique de loisirs :
Il accueille tous publics dans sa mention (BMX, cyclisme traditionnel, VTT) ;
Il encadre les pratiquants dans sa mention.

2 - Il encadre des activités de découverte, d’initiation et d’animation :
Il initie, fait découvrir les activités du vélo (BMX, cyclisme traditionnel, VTT) pour tous publics ;
Il conduit des actions d’animation  en intégrant des cycles d’apprentissage dans sa mention ;
Il prend en compte les attentes du public ;
Il tient compte du niveau des pratiquants ;
Il construit et met en œuvre les cycles d’apprentissage en tenant compte du projet pédagogique de la structure.

3 - Il participe au fonctionnement de la structure et à la conception d’un projet d’animation :
Il anime une structure et contribue à la promotion des activités du cyclisme ;
Il participe au fonctionnement de la structure, à l’organisation et à la gestion de l’activité ;
Il participe à l’organisation des manifestations ;
Il participe à l'entretien du matériel et à la maintenance des installations.


1
Prendre en compte les caractéristiques des différents publics ;
Animer un groupe de pratiquants en proposant des situations pédagogiques adaptées.

2
Concevoir, conduire et évaluer des séances de découverte, d’initiation en vélo ;
Concevoir, conduire et évaluer des cycles d’apprentissages dans sa mention ;
Maîtriser les gestes techniques de base de la discipline choisie ;
Mobiliser ses connaissances spécifiques pour choisir un terrain adapté au niveau et aux capacités du public ;
Expliciter les principes fondamentaux des activités du cyclisme (équilibre, propulsion, conduite) ;
Intégrer son intervention aux règles de sécurité et d’usage ;
Maîtriser et transmettre les règles de circulation spécifiques à chaque milieu de pratique ;
Adapter le choix du matériel au public.

3
Effectuer les taches administratives courantes liées aux activités proposées ;
Organiser et coordonner les actions de promotion et de développement de la pratique ;
Entretenir et gérer le matériel lié aux activités du cyclisme ainsi que les équipements et les installations.

BP de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport spécialité "judo-jujitsu"

Niveau obtenu : Bac / BP / BT

 •enseignement auprès de tout type de public ;

 •enseignement des différentes formes de pratiques : judo, jujitsu, taïso ;

•encadrement et conduite de cycles d’apprentissage et d’entraînement jusqu’au premier niveau de compétition ;

•préparation aux grades et à l’obtention des dans ;

•intervention auprès de publics spécifiques (personnes en situation de handicap, scolaires …) ;

•intervention dans des structures telles que les collectivités territoriales, les écoles multisports, les établissements de santé, les centres de prévention (chute pour les seniors, lutte contre l’obésité);

•conception et mise en œuvre  d’un projet sportif et pédagogique dans les structures identifiées

Concevoir un projet pédagogique et d’enseignement adapté à tout public.

Conduire des cycles d’apprentissage et d’entraînement jusqu’au premier niveau de compétition

Assurer la sécurité des pratiquants , des pratiques et des lieux de pratiques.

Participer au fonctionnement de la structure

DE de ski -moniteur national de ski alpin

Niveau obtenu : Bac +2 / DUT / BTS


Le diplômé d’Etat de ski-moniteur national de ski alpin encadre, anime, enseigne et entraîne , pour tout public, et  en sécurité le  ski alpin et de ses activités dérivées définies en annexe VIII de l’arrêté du 11 avril 2012, en application de l’ensemble des classes de la progression du ski alpin et de ses activités dérivées, définies par la commission de la formation et de l’emploi du Conseil supérieur des sports de montagne.

Par encadrement et animation, on entend notamment l’activité d’accompagnement sur le domaine skiable.

Il permet à son titulaire d’exercer en toute autonomie et indépendance, avec tout type de matériel de ski alpin et tout type d’engin dérivé de ce matériel, sur pistes et hors des pistes, à l’exception des zones glaciaires non balisées et des terrains dont la fréquentation fait appel aux techniques de l’alpinisme.

 

Capacités et compétences attestées :

La possession du diplôme confère à son titulaire les compétences suivantes figurant dans le référentiel de certification :

Encadrer en ski alpin et ses activités dérivées en sécurité.

Conduire une démarche d’enseignement dans l’ensemble du milieu montagnard enneigé hors zone glacière non balisée et des terrains dont la fréquentation fait appel aux techniques de l’alpinisme.

Concevoir un projet en fonction des différents publics en ski alpin et ses activités dérivées.

Coordonner la mise en œuvre d’un projet en ski alpin et ses activités dérivées.

DE de ski -moniteur national de ski nordique de fond

Niveau obtenu : Bac +2 / DUT / BTS

Le diplômé d’Etat de ski-moniteur national de ski nordique de fond encadre, anime, enseigne et entraîne, pour tout public, et en sécurité le ski nordique de fond et de ses activités dérivées définies en annexe VIII de l arrêté du 11 avril 2012, en application de l’ensemble des classes de la progression du ski nordique de fond et de ses activités dérivées, définies par la commission de la formation et de l’emploi du Conseil supérieur des sports de montagne. Par encadrement et animation, on entend notamment l’activité d’accompagnement du ski nordique de fond et de ses activités dérivées.  

 

Le diplôme d’Etat de ski-moniteur national de ski nordique de fond permet à son titulaire d’assurer en toute autonomie et indépendance, avec tout type de matériel de ski nordique de fond et tout type d’engin dérivé de ce matériel l’encadrement en moyenne montagne, sur des reliefs vallonnés excluant tout accident de terrain important des activités suivantes :

-          la promenade nordique d’une durée maximale d’une journée, sur les pistes de ski de fond ;

-          la randonnée nordique d’une durée d’un ou plusieurs jours, sur les pistes ou en dehors de pistes de ski de fond. Dans le cas où la randonnée dure plusieurs jours, l’hébergement de nuit est organisé dans une structure ou un refuge gardé,

-          le raid nordique d’une durée d’un ou plusieurs jours consécutifs en autonomie complète ou non ;

-          le ski de fond, issu de la forme compétitive du ski nordique de fond, qui se pratique sur des pistes de ski de fond et peut également se pratiquer en altitude sur des pistes préparées pour cette pratique, balisées et damées, situées sur des reliefs vallonnés excluant tout accident de terrain important.

La possession du diplôme confère à son titulaire les compétences suivantes, figurant dans le référentiel de certification :

Encadrer en ski nordique de fond et ses activités dérivées en sécurité.

 

Conduire une démarche d’enseignement dans l’ensemble du milieu montagnard enneigé en moyenne montagne sur des reliefs vallonnés excluant tout accident de terrain et en altitude sur des pistes préparées pour cette pratique, balisées et damées situées sur des reliefs identiques.Concevoir un projet en fonction des différents publics en ski nordique de fond et ses activités assimiléesCoordonner la mise en œuvre d’un projet en ski nordique de fond et ses activités assimilées

DE d'alpinisme-Accompagnateur en moyenne montagne

Niveau obtenu : Bac +2 / DUT / BTS

Le diplômé d’Etat d’alpinisme-accompagnateur en moyenne montagne , encadre, conduit, anime, enseigne et entraîne en sécurité des personnes ou des groupes de tout public en moyenne montagne, à l’exclusion des zones glaciaires et des zones de rochers, canyons, terrains nécessitant pour la progression l’utilisation du matériel ou des techniques de l’alpinisme pour tout public et en sécurité.

Le diplôme d’Etat d’alpinisme-accompagnateur en moyenne montagne valide à son titulaire les compétences suivantes

1°  Animer et enseigner les connaissances et compétences propres à la pratique de l’activité et au milieu ;

Le diplôme d’Etat d’alpinisme-accompagnateur en moyenne montagne est délivré dans l’une ou l’autre des deux options « moyenne montagne enneigée » et « moyenne montagne tropicale et équatoriale ».

2°Pour l’unité de formation optionnelle « moyenne montagne enneigée », il valide à son titulaire des compétences pour l’exercice sur des reliefs vallonnés excluant tout accident de terrain important. La pratique de toutes les disciplines du ski et activités dérivées est exclue à l’exception de la raquette à neige ;

 2° Pour l’unité de formation optionnelle « moyenne montagne tropicale et équatoriale », il valide à son titulaire des compétences pour exercer dans des régions à climat tropical et équatorial sur des terrains escarpés et détrempés en périodes, fixées par l’autorité publique compétente, de fortes précipitations

Les compétences certifiées sont :

Encadrer des personnes ou des groupes en sécurité en moyenne montagne non enneigée.

Interpréter le milieu montagnard estival naturel et humain pour animer de manière adaptée la randonnée pédestre en moyenne montagne. 

Selon l’option:

- Moyenne montagne enneigée :

Conduire tout public en sécurité en moyenne montagne enneigée.

 - Moyenne montagne tropicale et équatoriale

Conduire tout type de public en milieu tropical et équatorial en saison cyclonique ou en saison des pluies.

Maîtriser l’environnement professionnel.

 Conduire des démarches d’adaptation à l’effort, de perfectionnement technique et d’entraînement à la randonnée pédestre et aux activités assimilées en moyenne montagne pour tout type de public.

 

BP Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l'Éducation Populaire et du Sport - spécialité Éducateur Sportif - 25 mentions( cf liste dans base légale)

Niveau obtenu : Bac / BP / BT

L’éducateur(trice) sportif(ve) exerce en autonomie son activité professionnelle, en utilisant un ou des supports techniques dans les champs des activités physiques et sportives, dans la limite des cadres réglementaires. Il/ elle est responsable de son action au plan pédagogique, technique et organisationnel. Il/ elle assure la sécurité des tiers et des publics dont il/elle a la charge. Il/ elle a la responsabilité du projet d’animation qui s’inscrit dans le projet de la structure.
Les modes d’intervention qu’il/elle développe s’inscrivent dans une logique de travail collectif et partenarial, prenant en compte notamment les démarches de développement durable, d’éducation à la citoyenneté et de prévention des maltraitances.
Il/ elle encadre tout type de public, dans tous lieux d’accueil ou de pratique au sein desquels il/elle met en place un projet.
Il/ elle encadre des activités d’animation  de découverte, d’apprentissage et d’éducation dans le périmètre de sa mention.


Activités visées par le diplôme:

-encadrement de groupes et d’individuels en assurant la sécurité des pratiquants, des pratiques, des tiers et des lieux de pratiques.
-conduite des actions d’animation, et suivant la mention des actions d’enseignement jusqu’au premier niveau de compétition, dans le champ et le cadre règlementaire de la mention et de l’éventuelle option.
-conduite des actions d’animation, et suivant la mention des actions d’enseignement et de préparation au premier niveau de compétition, dans le champ et le cadre règlementaire de la mention et de l’éventuelle option
-conception, organisation et gestion des activités et des projets, dans le champ de la mention et de l’éventuelle option
-communication sur les actions de la structure ;
- participation au fonctionnement de la structure organisatrice des activités et à l’entretien du matériel utilisé.
-pour la mention « activités aquatiques de la natation » : surveillance des lieux de baignade

 

 

 

Encadrer tout public dans toute structure

·         Communiquer dans les situations de la vie professionnelle

·         Prendre en compte les caractéristiques des publics dans leurs environnements dans une démarche d’éducation à la citoyenneté

·         Contribuer au fonctionnement d’une structure

 

Mettre en œuvre le projet d’animation s’inscrivant dans le projet de la structure

·         Concevoir un projet d’animation

·         Conduire un projet d’animation

·         Evaluer un projet d’animation

 

Conduire une séance un cycle d’animation ou d’apprentissage dans le champ de la mention

·         Concevoir la séance le cycle d’animation ou d’apprentissage

·         Conduire la séance, le cycle d’animation ou d’apprentissage

·         Evaluer la séance le cycle d’animation ou d’apprentissage

 

Mobiliser les techniques de la mention ou de l’option pour mettre en œuvre une séance, un cycle d’animation ou d’apprentissage

·         Conduire pour tout public une séance ou un cycle en utilisant les techniques de la mention ou de l’option

·         Maîtriser et faire appliquer les règlements des disciplines de la mention ou de l’option

Garantir des conditions de pratique en sécurité dans la mention ou dans l’option

BP de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport, spécialité Activités aquatiques et de la natation

Niveau obtenu : Bac / BP / BT

L'animateur « activités aquatiques et de la natation » exerce en autonomie son activité d'animation, en utilisant les supports techniques liés aux activités aquatiques et de la natation, dans la limite des cadres réglementaires. Il est responsable au plan pédagogique. Il assure la sécurité des tiers et des publics dont il a la charge. Il a la responsabilité du projet d'activité qui s'inscrit dans le projet de la structure.

1 - Il encadre tout type de public dans une pratique de loisirs :
Il accueille un public diversifié ;
Il prend en charge les publics, dont les groupes de mineurs ;
Il analyse les attentes du public en matière de sécurité ;
Il adapte son action en fonction des comportements des publics ; 
Il explicite des règles de comportements en groupe ;
Il prévient les risques liés à la sécurité du public et de l'activité dont il a la charge ;
Il maîtrise les phénomènes liés à l'activité du groupe et aux comportements des publics ;
Il favorise les expressions individuelles et collectives ;
Il assure la prise en charge, l'encadrement et la direction de séjours sportifs spécifiques comprenant des mineurs ;
Il réalise le bilan de son action. 

2 - Il encadre des activités de découverte, d'initiation et d'animation :
Il conduit une action d'animation permettant l'éveil, la découverte et l'enseignement des différentes activités aquatiques ;
Il conduit une action d'enseignement pluridisciplinaire et des nages codifiées de la natation ;
Il certifie la capacité à nager ;
Il anticipe les comportements à risque pour la santé physique des pratiquants ;
Il réagit en cas de maltraitance de mineurs ou de comportement sectaire ;
Il intervient en cas d'incident ou d'accident ;
Il extrait une personne du milieu aquatique ;
Il porte assistance en effectuant les gestes et en appliquant les techniques relatives aux premiers secours ;
Il sensibilise le public dont il a la charge aux enjeux de sécurité spécifiques au milieu aquatique ;
Il présente les consignes, l'organisation pédagogique et matérielle de son animation ;
Il évalue le niveau des publics dont il a la charge ;
Il organise son espace en fonction de l'activité qu'il conduit.

3 - Il participe au fonctionnement de la structure et à la conception d'un projet d'animation :
Il réalise un bilan écrit du projet d'animation ;
Il présente le projet d'animation au sein de l'équipe pédagogique de la structure ;
Il participe à l'accueil, l'information et l'orientation dans la structure ;
Il participe à la communication et à la promotion de la structure ;
Il participe à la gestion administrative ;
Il réalise les démarches administratives nécessaires aux déplacement ou séjour de mineurs ;
Il participe à l’organisation des activités de la structure ;
Il participe à l'élaboration du plan d'organisation de la surveillance et des secours (POSS) ;
Il propose des stratégies d'action dans le domaine de la prévention et de la sécurité ;
Il prend en compte le milieu artificiel ou naturel ;
Il met en oeuvre le POSS ;
Il se positionne dans une chaîne de secours ;
Il assure la sécurité d'un lieu de pratique dans le domaine de l'hygiène de l'air et de l'eau ;
Il gère un poste de secours. 


1
Accueillir les différents publics ;
Prendre en compte l'expression des interlocuteurs ;
Prendre en compte les caractéristiques du public concerné par la séance, dont les groupes de mineurs ;
Définir des dispositions pour assurer la sécurité des usagers ;
Favoriser l'autonomie des pratiquants ;
Repérer les attentes et les motivations des publics ;
Veiller à l’intégrité physique et morale des publics ;
Créer les situations permettant la participation individuelle et collective ;
Valoriser les initiatives individuelles s'inscrivant dans le projet du groupe ;
Valoriser l'écoute réciproque ; 
Créer un climat relationnel favorable au développement de l'action.

2
Prendre en compte les spécificités des activités aquatiques ;
Définir le contenu de la séance ;
Expliciter les règles de fonctionnement de la séance ;
Prévoir les moyens nécessaires à la sécurité de la séance ;
Identifier les caractéristiques principales de l'organisation de la sécurité d'un lieu de pratique des activités aquatiques ;
Mobiliser les connaissances liées aux habiletés motrices transversales des activités aquatiques visées par le 'pass'sports' de l'eau ;
Mobiliser les connaissances spécifiques à chacune des autres activités aquatiques à visée d'éveil, de loisirs, de forme et de bien-être ;
Mettre en oeuvre une séance ou un cycle d'activité d'éveil en milieu aquatique ;
Mettre en oeuvre une séance ou un cycle de découverte et d'initiation de la natation ;
Animer des séances en milieu aquatique à visée de loisirs, de forme et de bien-être ;
Conduire des cycles d'apprentissage de la natation ;
Conduire une action d'enseignement pluridisciplinaire et des nages codifiées ;
Aménager l'espace de pratique en fonction des objectifs de la situation et des caractéristiques du public ;
Choisir une démarche pédagogique adaptée en fonction des objectifs et des caractéristiques du public ;
Organiser la sécurité d'une activité ;
Evaluer les risques prévisibles liés à la pratique des activités aquatiques ;
Maîtriser le comportement et les gestes à réaliser en cas d'incident ou d'accident ;
Evaluer son action d'animation. 

3
S’intégrer à une équipe de travail ;
Participer à des réunions internes et externes ;
Prendre en compte les obligations légales et de sécurité ;
Présenter le bilan de ses activités ;
Faire respecter le règlement intérieur de la structure ;
Contribuer à la programmation des activités nécessaires au séjour de mineurs ;
Gérer le matériel et l’utilisation des équipements ;
Articuler son activité à la vie de sa structure ;
Participer à l'organisation d'animations événementielles au sein de la structure ;
Proposer des stratégies d'action dans le domaine de la prévention et de la sécurité ;

BP de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport, spécialité Activités aquatiques

Niveau obtenu : Bac / BP / BT

L'animateur « activités aquatiques » exerce en autonomie son activité d'animation, en utilisant les supports techniques liés aux activités aquatiques, dans la limite des cadres réglementaires. Il est responsable au plan pédagogique. Il assure la sécurité des tiers et des publics dont il a la charge. Il a la responsabilité du projet d'activité qui s'inscrit dans le projet de la structure.

1 - Il encadre tout type de public dans une pratique de loisirs :
Il accueille un public diversifié ;
Il prend en charge les publics ;
Il explicite des règles de comportements en groupe ;
Il prévient les risques liés à la sécurité du public et de l'activité dont il a la charge ;
Il maîtrise les phénomènes liés à l'activité du groupe et aux comportements des publics ;
Il favorise les expressions individuelles et collectives ;
Il assure la prise en charge, l'encadrement et la direction de séjours sportifs spécifiques comprenant des mineurs.

2 - Il encadre des activités de découverte, d'initiation et d'animation :
Il conduit une action d'animation permettant l'éveil, la découverte, l'initiation et les premiers apprentissages des différentes activités aquatiques ;
Il anticipe les comportements à risque pour la santé physique des pratiquants ;
Il réagit en cas de maltraitance de mineurs ou de comportement sectaire ;
Il intervient en cas d'incident ou d'accident ;
Il extrait une personne du milieu aquatique ;
Il porte assistance en effectuant les gestes et en appliquant les techniques relatives aux premiers secours ;
Il sensibilise le public dont il a la charge aux enjeux de sécurité spécifiques au milieu aquatique ;
Il présente les consignes, l'organisation pédagogique et matérielle de son animation ;
Il évalue le niveau des publics dont il a la charge ;
Il organise son espace en fonction de l'activité qu'il conduit.

3 - Il participe au fonctionnement de la structure et à la conception d'un projet d'animation :
Il réalise un bilan écrit du projet d'animation ;
Il présente le projet d'animation au sein de l'équipe pédagogique de la structure ;
Il participe à l'accueil, l'information et l'orientation dans la structure ;
Il participe à la communication et à la promotion de la structure ;
Il participe à la gestion administrative ;
Il participe à l’organisation des activités de la structure.


1
Accueillir les différents publics ;
Prendre en compte l'expression des interlocuteurs ;
Prendre en compte les caractéristiques du public concerné par la séance ;
Favoriser l'autonomie des pratiquants ;
Repérer les attentes et les motivations des publics ;
Veiller à l’intégrité physique et morale des publics ;
Créer les situations permettant la participation individuelle et collective ;
Valoriser les initiatives individuelles s'inscrivant dans le projet du groupe ;
Valoriser l'écoute réciproque ;
Expliciter les règles de fonctionnement de la séance ;
Créer un climat relationnel favorable au développement de l'action.

2
Prendre en compte les spécificités des activités aquatiques ;
Définir le contenu de la séance ;
Prévoir les moyens nécessaires à la sécurité de la séance ;
Identifier les caractéristiques principales de l'organisation de la sécurité d'un lieu de pratique des activités aquatiques ;
Mobiliser les connaissances liées aux habiletés motrices transversales des activités aquatiques visées par le 'pass'sports' de l'eau ;
Mobiliser les connaissances spécifiques à chacune des autres activités aquatiques à visée d'éveil, de loisirs, de forme et de bien-être ;
Mettre en oeuvre une séance ou un cycle d'activité d'éveil en milieu aquatique ;
Mettre en oeuvre une séance ou un cycle de découverte et d'initiation de la natation ;
Animer des séances en milieu aquatique à visée de loisirs, de forme et de bien-être ;
Conduire des cycles d'apprentissage de la natation ;
Aménager l'espace de pratique en fonction des objectifs de la situation et des
caractéristiques du public ;
Choisir une démarche pédagogique adaptée en fonction des objectifs et des
caractéristiques du public ;
Evaluer les risques prévisibles liés à la pratique des activités aquatiques ;
Maîtriser le comportement et les gestes à réaliser en cas d'incident ou d'accident.

3
S’intégrer à une équipe de travail ;
Participer à des réunions internes et externes ;
Prendre en compte les obligations légales et de sécurité ;
Présenter le bilan de ses activités ;
Contribuer à la programmation des activités ;
Gérer le matériel et l’utilisation des équipements ;
Articuler son activité à la vie de sa structure ;
Participer à l'organisation d'animations événementielles au sein de la structure ;
Utiliser les outils bureautiques.

BP de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport - spécialité Activités équestres - 5 mentions : "équitation", "tourisme équestre", "équitation western", "équitation de tradition et de travail", "attelage"

Niveau obtenu : Bac / BP / BT

Le moniteur d’équitation exerce en autonomie son activité d’animation, en utilisant les supports techniques des activités équestres : équitation, tourisme équestre, équitation western, équitation de tradition et de travail, attelage, dans la limite des cadres réglementaires. Il est responsable au plan pédagogique. Il assure la sécurité des tiers et des publics dont il a la charge. Il a la responsabilité du projet d’activité qui s’inscrit dans le projet de la structure.
1- Il encadre tout type de public dans une pratique de loisirs :
Il accueille les publics.
Il veille à la sécurité des publics.
Il peut être amené, à participer à l’encadrement de publics handicapés ou en difficulté sociale, sous la responsabilité des professionnels.
2- Il encadre des activités de découverte, d’initiation et d’animation :
Il encadre et anime des actions d'animation de loisir, d'initiation, de découverte et de préparation aux premiers niveaux de compétition.
Il conduit un projet d’animation dans le cadre du projet global, des objectifs de la structure et au regard du public accueilli.
3- Il participe au fonctionnement de la structure et à la conception d’un projet d’animation :
Il anime une structure et contribue à la promotion des activités.
Il participe au fonctionnement de la structure, à l’organisation et à la gestion de l’activité.
Il participe à l’évaluation et à la valorisation de la cavalerie en fonction de l’activité envisagée.
Il participe à l'entretien du matériel et à la maintenance des installations.
Capacités ou compétences attestées :
1
Renseigner sur la structure, les activités, l’équipement nécessaire.
Attribuer les chevaux en fonction des cavaliers : niveau, morphologie, etc.
Préserver la sécurité des pratiquants, des tiers et de soi-même dans son intervention.
Réguler le fonctionnement d’un groupe.
Adopter des précautions particulières en fonction des caractéristiques et de l'âge du public.
Adapter son comportement vis à vis des cavaliers et des équidés en cas d'accident.
2
Identifier et analyser les caractéristiques, les attentes, les motivations et le niveau équestre des publics accueillis pour adapter ses démarches éducatives et pédagogiques.
Conduire une action d’animation équestre avec un groupe de cavaliers ou de meneurs en proposant des situations d’animation visant l’autonomie des pratiquants, visant à découvrir la culture de l’activité, et permettant d’illustrer les enjeux de l’activité, les contraintes, le sens des règles équestres et l’éducation à l’environnement.
Elaborer, planifier et évaluer un projet d’animation en tenant compte des contraintes, des ressources et des partenaires.
Elaborer et évaluer une action d’animation équestre en fonction des conditions matérielles, techniques et des ressources humaines disponibles.
Organiser une action d’animation équestre dans le respect des règles liées aux pratiques de loisirs ou sportives en activité équestre, et à l’utilisation des équidés, du matériel, des installations et de l’environnement.
3
Maîtriser les activités équestres en lien avec la mention, le comportement et modes de vie des chevaux et poneys ainsi que les principes de base pédagogiques et d'apprentissage associées.
Evaluer la cavalerie.
Elaborer, programmer et assurer le travail des chevaux et poneys dans l'optique de leur utilisation.
Préparer la cavalerie à l'activité dans le respect de son bien-être.
Respecter les règles d’entretien, de travail et de mise en condition des chevaux et poneys et leurs besoins.
Respecter la législation et la réglementation liés à l’emploi et aux soins des équidés.
Gérer le matériel et l’utilisation des équipements, et contribuer à la programmation et l’administration des activités proposées.
Organiser et mettre en oeuvre des activités variées d’information et de communication. Utiliser les technologies de l’information et de la communication dans les situations courantes de la vie professionnelle.
S’intégrer dans une équipe de travail en respectant son environnement professionnel. Adapter son activité à la vie de sa structure.

BP de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport - spécialité Activités du cirque

Niveau obtenu : Bac / BP / BT

L’animateur des activités du cirque exerce en autonomie son activité d’animation, en utilisant des supports techniques du cirque : dans la limite des cadres réglementaires. Il est responsable au plan pédagogique. Il assure la sécurité des tiers et des publics dont il a la charge. Il a la responsabilité du projet d’activité qui s’inscrit dans le projet de la structure.
1- Il encadre tout type de public dans une pratique de loisirs :
Il organise l’accueil et la prise en charge d’un groupe.
Il gère la dynamique du groupe.
2- Il encadre des activités de découverte, d’initiation et d’animation :
Il sensibilise aux différents arts du cirque.
Il prévient les comportements à risque pour la santé physique et morale des pratiquants.
Il prépare physiquement et mentalement les pratiquants aux activités du cirque.
Il intervient en cas de problème lié à la sécurité.
Il propose des situations de rencontre avec la création artistique.
Il établit un rapport critique entre la pratique d’une activité et les arts de piste.
Il conçoit des cycles d’animation visant la découverte et l’initiation aux activités du cirque.
Il conduit des séances visant la découverte et l’initiation aux activités du cirque pré-citées.
Il évalue les risques potentiels liés à l’activité, au milieu ou à la personne.
Il aménage les espaces de pratique selon les usages et la réglementation en vigueur.
Il équipe les pratiquants avec le matériel adapté.
Il accompagne les pratiquants dans la mise en œuvre de présentation.
Il évalue la pertinence des situations et des actions mises en œuvre.
3- Il participe au fonctionnement de la structure et à la conception d’un projet d’animation :
Il participe à la gestion et à la promotion des activités de la structure.
Il communique sur le fonctionnement de la structure qui l’emploie.
Il participe à la mise en place de l'offre d’activités dans le cadre de la structure qui l'emploie.
Il participe à des réunions de travail à caractère interdisciplinaire.
Il participe à des réunions de travail à caractère partenarial.
Capacités ou compétences attestées :
1
Mobiliser les connaissances associées aux différents publics concernés par l’animation.
Choisir des démarches adaptées aux différents publics.
Favoriser l’expression du groupe et des individus.
Favoriser l’autonomie des personnes dans le groupe.
Analyser les effets de ses interventions sur la vie du groupe.
Réguler le fonctionnement du groupe.
Agir en cas de maltraitance dans une action d’animation.
2
Mobiliser les connaissances artistiques, scientifiques, pédagogiques et techniques associées aux activités du cirque.
Concevoir une démarche pédagogique permettant la découverte et l’initiation aux activités du cirque.
Définir les objectifs pédagogiques adaptés aux publics.
Conduire une action d'animation dans le respect de l’intégrité physique et morale des pratiquants.
Respecter et faire respecter les normes d’exécution des exercices, les consignes d’hygiène et de sécurité.
Inciter les pratiquants à explorer différents langages corporels.
Maîtriser les conduites professionnelles nécessaires à la mise en œuvre des activités du cirque concernées.
Evaluer les actions d’animation conduites.
3
Communiquer oralement avec ses interlocuteurs.
Produire les différents écrits de la vie professionnelle.
Constituer une documentation sur un thème de la vie professionnelle.
Contribuer au bon fonctionnement de la structure.
Participer à l'organisation des activités de la structure.
Participer au fonctionnement d’une équipe de travail.

BP de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport - spécialité Activités gymniques de la forme et de la force.

Niveau obtenu : Bac / BP / BT

L'animateur sportif d'activités gymniques de la forme et de la force exerce en autonomie son activité d’animation, en utilisant les supports techniques liés aux activités gymniques de la forme et de la force dans la limite des cadres réglementaires. Il est responsable au plan pédagogique. Il assure la sécurité des tiers et des publics dont il a la charge. Il a la responsabilité du projet d’activité qui s’inscrit dans le projet de la structure.
1- Il encadre tout type de public dans une pratique de loisirs :
Il réalise de manière autonome des prestations d’accueil, d’animation, de découverte, d’initiation et de perfectionnement.
Il accueille et informe les publics et communique sur le fonctionnement de la structure qui l’emploie.
Il encadre des pratiquants lors de séances individuelles ou collectives.
Il peut être amené à participer à l’encadrement de publics particuliers sous réserve d’appliquer les préconisations de personnes qualifiées.
2- Il encadre des activités de découverte, d’initiation et d’animation :
Il élabore et conduit un projet d’animation, de découverte, de perfectionnement et/ou d’initiation en encadrant des activités visant le maintien, l’entretien, le développement de la condition physique, le développement psychomoteur tout en assurant la protection des pratiquants et des tiers.
Il aménage et gère ses espaces de pratique.
Il développe des activités relatives à la gestion de la sécurité en direction du public, du matériel et de lui-même.
Il peut participer à la création d’outils nécessaires à la programmation d’un cycle de préparation physique et à son évaluation.
3- Il participe au fonctionnement de la structure et à la conception d’un projet d’animation :
Il participe au fonctionnement, à la gestion et au développement de la structure.
Il participe à la mise en place de l'offre dans le cadre de la structure qui l'emploie.
Il organise ses activités dans le cadre du projet global et des objectifs de la structure qui l’emploie.
Il participe à la promotion des différentes prestations de la structure.
Il prépare la programmation des activités qu’il conduit, à partir des attentes du public et dans le respect des conditions de sécurité.
Il entretient le matériel et tient à jour le cahier de maintenance.
Capacités ou compétences attestées :
1
Identifier les caractéristiques des différents publics.
Analyser et prendre en compte les attentes, les besoins, les capacités, le niveau, les motivations et la disponibilité du public en s’adaptant à leur demande pour définir les objectifs de son action.
Conseiller les adhérents dans le choix des prestations en tenant compte des caractéristiques du public et de la structure.
Gérer un groupe qui peut être hétérogène.
Impliquer les pratiquants dans la réalisation de son action.
2
Prendre en compte et analyser le contexte, les attentes de la structure et adapter son action aux contraintes de celle-ci.
Elaborer une progression ou un programme.
Définir les objectifs de séance en les adaptant aux publics.
Préparer une séance en tenant compte des caractéristiques du public et du projet de la structure en choisissant des organisations pédagogiques adaptées.
Mettre en oeuvre des méthodes et des outils adaptés à son action.
Utiliser et maîtriser les gestes et les techniques nécessaires.
Observer les pratiquants, réguler les situations et apporter les corrections nécessaires.
Proposer des activités adaptées et les mettre en œuvre en respectant le niveau des pratiquants (intensité, durée, récupération…).
Respecter et faire respecter les normes d’exécution des exercices, les consignes d’hygiène et de sécurité.
Evaluer et rendre compte de son action et de son projet d’animation.
Entretenir son niveau de pratique personnelle.
Pour les activités acrobatiques, d’expression et de forme en cours collectif :
- Choisir ses musiques et les utiliser à bon escient.
- Travailler sur la relation musique mouvement.
- Organiser ses enchaînements d’exercice de façon fluide (gestion des transitions et de la séance dans son ensemble)
Pour l’activité Haltère-Musculation et Forme sur plateau :
- Choisir le programme standard adapté à la situation
- Utiliser et maîtriser les outils techniques et informatiques (ergomètres, machines, logiciels…) mis à sa disposition
- Individualiser une séquence de travail.
- Effectuer des bilans d’état de forme (tests).
3
Se tenir informé des évolutions du secteur et de son activité.
Conseiller sur l’aménagement des zones de pratique et d’achat d’équipement.
Proposer des actions de développement, de fidélisation de la clientèle, usager ou licencié, et d'amélioration des prestations et des produits.
Assurer des activités de tutorat des personnels en formation professionnelle dans la structure conformément à la législation en vigueur.
Recenser et vérifier le bon état du matériel et son adéquation à l’activité, aux publics et à la réglementation en vigueur.