Diplômes compatibles avec la VAE

Le niveau indiqué est celui que vous obtiendrez.

BEP Études du bâtiment

Niveau obtenu : CAP / BEP

Les activités du titulaire de ce diplôme sont rattachées aux phases chronologiques de l'acte de construire (élaboration d'un projet, préparation des travaux, réalisation des travaux). Il intervient dans le cadre de programmes publics ou privés de constructions neuves telles que les maisons individuelles de tous types, les immeubles de conception courante à usage d'habitation, de commerce, de services, etc... Tantôt sur site, tantôt en bureau, il participe au relevé d'ouvrage, à l'élaboration du dossier de construction, à l'estimation des ouvrages, à la planification des travaux et au suivi du chantier jusqu'à la livraison de l'ouvrage.

.}

BEP Topographie

Niveau obtenu : CAP / BEP

Les activités du titulaire de ce diplôme s'inscrivent dans le domaine de la topographie : il effectue des levers planimétriques et altimétriques, établit des plans descriptifs du terrain en planimétrie et altimétrie, participe à l'implantation d'ouvrages (lotissements, infrastructutres routières, bâtiments...). Ces travaux topographiques peuvent être liés à des activités du domaine du foncier (mise à jour du plan, de la documentation cadastrale, division parcellaire), ainsi que du domaine de l'urbanisme, du paysage et de l'amènagement (production de documents et participation limitée à la conception de pièces graphiques).

.}

BT Topographe

Niveau obtenu : Bac / BP / BT

Le technicien topographe relève et mesure les formes des terrains. A l'aide d'appareils spécialisés, il mesure des longueurs et des angles, calcule les coordonnées des différents points, les pentes, les surfaces. Ces mesures sont ensuite exploitées au bureau par le calcul et le report sur un plan. Le topographe participe à l'étude et à l'implantation de projets comme l'aménagement de routes, l'application de plans d'urbanisme, le drainage des sols, la construction de barrages, des tunnels...
.}

BTS Géomètre topographe

Niveau obtenu : Bac +2 / DUT / BTS

En aménagement de l'environnement, en urbanisme, le géomètre est celui qui possède une vision globale de l'occupation technique et juridique du sol. Le titulaire du BTS mesure la terre, au sens strict du terme. Il calcule, délimite, représente et estime le terrain du futur ouvrage.
Sur place, il relève les niveaux d'altitude du sol et en décrit les caractéristiques.
Il consigne ces données à main levée sur des carnets ou des croquis. A partir des données saisies sur le terrain, de cartes, de photos aériennes, il fait des calculs qui lui permet l'élaboration ou la mise à jour de plans. Il a des connaissances en topographie, en droit foncier. Il a une formation économique et humaine qui lui permettent d'aider l'expert à formuler des avis sur les problèmes fonciers ou d'aménagement. Il est à même d'assurer la gestion d'une équipe ou d'un chantier de topographie.
.}

BAC PRO Technicien géomètre-topographe

Niveau obtenu : Bac / BP / BT

Le titulaire de ce diplôme est amené à participer à l'ensemble des tâches des cabinets de géomètres experts. Il exerce ses activités dans les domaines d'intervention suivants: -topographie,
- foncier,
- techniques immobilières,
- urbanisme, paysage et aménagement,
- interventions spécifiques (imagerie numérique; systèmes d'information géographique).
Ces activités sont menées aussi bien en extérieur sur le terrain qu'en intérieur au bureau. Elles nécessitent l'utilisation d'un matériel de haute technicité ainsi que de logiciels professionnels dédiés au calcul et au dessin assisté par ordinateur.
Il s'agit d'un emploi de technicien qui peut être exercé en cabinet de géomètres experts, dans des sociétés de topographie ou des bureaux d'études techniques, dans les services techniques des collectivités territoriales ainsi que dans des entreprises du bâtiment et des travaux publics et des entreprises gestionnaires de réseaux...




.}

TP Technicien supérieur géomètre topographe option cabinet de géomètre, option entreprise de travaux publics

Niveau obtenu : Bac +2 / DUT / BTS

Au sein d'un cabinet de géomètre-expert, le technicien supérieur géomètre topographe (TSGT), option cabinet de géomètre, réalise des levés topométriques à partir d'éléments fixes, existants et durables sur le terrain, afin de procéder à l'établissement de plans topographiques.
A partir de ces plans, il rédige des documents déterminant la propriété immobilière : bornage et division de terrains.
Technicien de la mesure, le TSGT est associé aux projets d'aménagement immobilier qui l'amènent à réaliser des tâches de topographie, de conception de projets, de maitrise d'œuvre, de division immobilière, par exemple. Dans ces cas-là, il sera intégré à des équipes pluridisciplinaires (urbanistes, architectes, paysagistes, spécialistes de l'environnement, ingénieurs VRD).
La décentralisation a transféré aux collectivités, régions, départements, communes, de nombreuses compétences relevant antérieurement des attributions de l'Etat. Dans ce contexte, le TSGT accompagne ces collectivités en matière d'urbanisme, qu'il s'agisse :


- d'urbanisme réglementaire pour l'élaboration ou la révision des documents d'urbanisme règlementaire (SCOT - schéma de cohérence territoriale, PLU - plan local d'urbanisme, cartes communales) ;
- d'urbanisme opérationnel pour participation au montage d'opérations d'aménagement de zones urbaines ou de quartiers (ZAC, lotissements, réorganisation foncière, rénovation et requalification d'espaces publics).


Le TSGT réalise les demandes d'autorisations d'occuper le sol : permis d'aménager, certificat d'urbanisme, etc.
Il intervient pour les communes pour optimiser la gestion du patrimoine foncier. Pour ce faire, il établit des plans topographiques, de délimitation, d'alignement, prépare les dossiers d'acquisition et de cession, dresse les états et plans parcellaires.
Il est également partenaire des élus locaux dans la mise en place et l'alimentation en données des SIG (système d'information géographique).
Il intervient aussi sur des missions d'ingénierie et de maîtrise d'œuvre en matière de voirie et de réseaux, d'infrastructures, de récolement des ouvrages, etc.
L'activité s'exerce à la fois à l'extérieur et au bureau du géomètre-expert.
Les horaires sont adaptés à la spécificité des chantiers qui peuvent impliquer aussi des déplacements en milieux rural et urbain.
Le TSGT reçoit les consignes et rend compte à son supérieur hiérarchique (géomètre-expert et/ou cadre).
Collaborateur direct de l'ingénieur ou du conducteur de travaux, le TSGT-ETP participe principalement aux implantations d'ouvrages, sur des chantiers de travaux publics.
Il réalise, en outre, des levés topométriques à partir d'éléments fixes, existants et durables sur le terrain afin d'établir des plans topographiques.
Il effectue le suivi des travaux sur chantier : suivi d'ouvrages, métrés alimentant la comptabilité de chantiers en groupement et suivi des contrôles qualité.
Il participe à l'élaboration des devis et aux études de prix.
Il est amené à organiser et gérer des équipes de topographie.
Il doit s'adapter aux mutations professionnelles résultant de l'évolution technique et réglementaire.
Son action intègre la démarche qualité interne et externe, ainsi que la prise en compte des contraintes d'environnement.
Le TSGT-ETP exerce son activité sur chantier et en bureau.
Le travail se fait dans des conditions variées. Le TSGT-ETP peut être amené à exercer ses fonctions :


- dans des lieux tels que la montagne, les souterrains, les voies de circulations (routes, voies ferrées, canaux, etc.), les milieux urbains ou ruraux, les égouts, etc. ;
- suivant des horaires modulables (contraintes liées à la planification de chantier, aux délais d'exécution, au travail posté, etc.) ;
- sous des conditions météorologiques et d'environnement exceptionnelles (pluie, neige, froid, chaleur, poussières, bruit, etc.) ;
- sur des sites éloignés occasionnant des déplacements de moyennes et longues durées.


Il doit faire preuve de minutie, de précision, de rigueur, associée à un sens de l'organisation et de prise d'initiatives.
Il doit être attentif et soigneux dans l'utilisation et l'entretien d'un matériel coûteux.
Il doit, en outre, présenter une bonne aptitude physique (station debout prolongée, marche en terrain accidenté en portant le matériel), des capacités relationnelles au sein de l'équipe et avec la clientèle, l'encadrement, ainsi que des compétences rédactionnelles.
L'activité s'exerce à la fois à l'extérieur sur les chantiers, dans les bureaux de chantier et/ou à l'agence de l'entreprise…
Les horaires sont adaptés à la spécificité des chantiers qui peuvent impliquer aussi des déplacements.
Le TSGT reçoit les consignes et rend compte au directeur de travaux, aux conducteurs de travaux ou au chef d'agence.

Certificats de compétences professionnelles communs aux deux options.
1. Réaliser des levés et des plans topographiques :


- effectuer des levés topographiques ;
- effectuer les calculs topométriques liés aux levés ;
- réaliser des dessins topographiques.


2. Réaliser des études d'infrastructures et des implantations :


- effectuer les métrés des études d'infrastructures ;
- réaliser les plans et les calculs topométriques liés aux études d'infrastructures ;
- réaliser des implantations d'infrastructures.


Pour l'option cabinet de géomètre :
3. Réaliser des études foncières et établir des documents d'architecture :


- réaliser les relevés, les plans d'architecture et les calculs associés ;
- réaliser les études foncières, les plans et les calculs associés ;
- exploiter des pièces écrites à caractère foncier.


Pour l'option entreprise de travaux publics :
4. Réaliser les opérations topographiques spécifiques et des études en entreprise de travaux publics :


- réaliser des implantations d'infrastructures ;
- réaliser les opérations topographiques spécifiques en entreprise de travaux publics ;
- réaliser des études en entreprise de travaux publics.

Licence Professionnelle Cartographie, topographie et systèmes d'information géographique (fiche nationale)

Niveau obtenu : Bac +3 ou +4

- Création et gestion d'un système d'information
- Identification, organisation et structuration des données d'un SIG
- Création d'outils informatiques dédiés
- Production de documents cartographiques
- Veille technologique et informationnelle

• Maîtriser les outils métiers, SIG notamment
• Maîtriser les principes et méthodes de création/gestion des bases de données (modélisation, mise en place)
• Maîtriser les bases de la cartographie

• S’adapter à des réglementations précises

• Déployer une veille technologique

 

 

 

·         Utiliser les outils numériques de référence et les règles de sécurité informatique pour acquérir, traiter, produire et diffuser de l’information ainsi que pour collaborer en interne et en externe.

·         Identifier, sélectionner et analyser avec esprit critique diverses ressources dans son domaine de spécialité pour documenter un sujet et synthétiser ces données en vue de leur exploitation.

·         Analyser et synthétiser des données en vue de leur exploitation.

·         Développer une argumentation avec esprit critique.

·         Se servir aisément des différents registres d’expression écrite et orale de la langue française.

·         Communiquer par oral et par écrit, de façon claire et non-ambiguë, dans au moins une langue étrangère.

·         Identifier et situer les champs professionnels potentiellement en relation avec les acquis de la mention ainsi que les parcours possibles pour y accéder.  

·         Caractériser et valoriser son identité, ses compétences et son projet professionnel en fonction d’un contexte.  

·         Identifier le processus de production, de diffusion et de valorisation des savoirs.

·         Situer son rôle et sa mission au sein d'une organisation pour s’adapter et prendre des initiatives. 

·         Respecter les principes d’éthique, de déontologie et de responsabilité environnementale.

·         Travailler en équipe et en réseau ainsi qu’en autonomie et responsabilité au service d’un projet.

·         Analyser ses actions en situation professionnelle, s’autoévaluer pour améliorer sa pratique.

 

Dans certains établissements, d'autres compétences spécifiques peuvent permettre de décliner, préciser ou compléter celles proposées dans le cadre de  la mention au niveau national. Pour en savoir plus se reporter au site de l'établissement.

 

}