Diplômes compatibles avec la VAE

Le niveau indiqué est celui que vous obtiendrez.

BTS Systèmes constructifs bois et habitat

Niveau obtenu : Bac +2 / DUT / BTS

Le titulaire du brevet de technicien supérieur Systèmes constructifs bois et habitat exerce son métier dans les domaines de la construction bois appliqués à l'habitat individuel et collectif, au bâtiment, aux structures bois et à la charpente-couverture. il intervient à tous les niveaux depuis la conception technique jusqu'à la réception des ouvrages pour des projets de construction, d'extension ou de rénovation.

Au sein de son entreprise, ses activités consistent à :
- apporter une réponse technique et économique à une demande ;
- concevoir des solutions constructives depuis l'explicitation du besoin jusqu'à la définition détaillée en intégrant toutes les contraintes techniques, économiques et environnementales ;
- prépararer et lancer la production des ouvrages ;
- piloter un chantier en garantissant l'avancement, la qualité et la prévention des risques ;
- gérer un chantier ;
- encadrer des équipes ;
- collaborer avec différents partenaires.

Il utilise l'informatique à des fins de communication, de conception technique (CAO, bibliothèques d'éléments standard, simulation des comportements et calculs), d'intégration dans le cadre de l'ingénierie collaborative, d'élaboration des procédés de réalisation (simulation des procédés, CFAO, bases de données métier) et d'exploitation de logiciels spécialisés (gestion de chantier, calcul de devis...).
Il est également un des acteurs de l'assurance qualité qui permet de fiabiliser chaque étape du processus de construction allant de la prise de commande, en passant par la conception et la réalisation, jusqu'au service après vente. Il connaît les fonctions qui ont une incidence sur la qualité du produit fini, il sait conduire des actions spécifiques (revues, contrôles, actions correctives...) et il sait rédiger et diffuser des procédures.
Il assure une veille réglementaire et normative dont le résultat peut être rapidement mis en œuvre dans les nouvelles constructions.
Enfin, il sait entretenir une relation commerciale bénéfique pour les clients de son entreprise en leur offrant une grande qualité de service et en répondant à leurs attentes.

Selon la taille de son entreprise, le titulaire du diplôme exerce tout ou partie de ses activités en bureau d'études, sur chantier ou, éventuellement, en atelier, avec des niveaux de spécialisation et d'autonomie varaiables.

 

 

.

TP Technicien supérieur d’études en construction métallique

Niveau obtenu : Bac +2 / DUT / BTS

Le technicien supérieur d'études en construction métallique conçoit des structures métalliques. Il effectue les calculs à l'aide de logiciels. Il produit les plans numériques en 2D ou en modélisation 3D.
Les ouvrages créés sont principalement des bâtiments industriels, commerciaux ou tertiaires. Les structures sont de types portiques. Le dossier d'exécution produit est transmis à la fabrication, au montage, au bureau de contrôles et aux autres corps d'état.
Le technicien supérieur d'études en construction métallique exploite les notes de calculs. Il conçoit les structures dans le respect du cahier des charges. Pour les structures complexes, il propose des solutions constructives, sous les directives de l'ingénieur.
Il est amené à communiquer avec l'ensemble des acteurs de la construction : architecte, client, entreprises de génie civil, bureaux de contrôle, responsable de production en atelier et chef de chantier pour le montage.
Le technicien supérieur d'études en construction métallique exerce principalement son emploi en bureau d'études d'entreprises, mais aussi en bureaux d'études indépendants agissant pour plusieurs entreprises et parfois au sein de cabinets d'ingénierie du BTP. L'emploi est principalement sédentaire.
La conception et le calcul des structures s'effectuent avec l'outil informatique. Les postes de travail sont ergonomiques, équipés de multi-écrans. Parfois des déplacements à l'atelier de production ou sur le chantier sont nécessaires. Il réalise l'ensemble des activités dans le respect des règles de sécurité individuelles et collectives.

1. Réaliser des dossiers d'exécution de construction métallique

Produire des plans numériques de construction métallique.
Dimensionner des éléments courants de construction métallique à l'aide d'abaques.

2. Concevoir des plans de détails de la construction métallique

Adapter l'ossature métallique à l'enveloppe du bâtiment.
Dessiner avec un logiciel CAO 3D des plans de détails de construction métallique.

3. Concevoir des solutions techniques de construction métallique

Concevoir et justifier des assemblages de construction métallique à partir d'une note de calculs.
Dimensionner les éléments de l'ossature secondaire d'ouvrages courants de construction métallique par calcul.
Concevoir et dimensionner une structure métallique simple avec un logiciel.

TP Technicien supérieur d’études en génie climatique

Niveau obtenu : Bac +2 / DUT / BTS

La finalité de l'emploi du technicien supérieur en génie climatique consiste en l'établissement de dossiers techniques et de plans d'exécution en vue de la réalisation des travaux des lots fluides : Plomberie (Pb), Chauffage, Ventilation, Climatisation, Désenfumage (CVC/D). Il intervient sur des bâtiments résidentiels, tertiaires ou industriels.
A partir des plans d'architecte pour la construction neuve ou de relevés pour de la rénovation, et d'un descriptif des locaux à traiter, le technicien supérieur d'études en génie climatique analyse le bâtiment dans son environnement. Il en réalise le bilan thermique et sanitaire.
Il se base sur l'évaluation des besoins en eau chaude sanitaire, chauffage, climatisation et renouvellement d'air pour choisir la solution technique la plus performante énergétiquement. Il détermine les caractéristiques des équipements de production de l'installation. Il échange avec les fabricants de matériel de génie climatique pour sélectionner les matériels.
Le TSEGC réalise alors les notes de calcul permettant de définir et de sélectionner les caractéristiques des équipements de distribution et d'émission de l'installation. Il dimensionne également les réseaux de plomberie, aérauliques et hydrauliques de l'installation.
Durant toutes les phases de conception, il produit les plans des lots fluides et met à jour la maquette numérique dans le cadre d'un mode de travail BIM.
Il exploite les réglementations du bâtiment nécessaire à son étude telles que les documents techniques unifiés (DTU) et les normes. Il utilise des progiciels spécialisés et des logiciels de CAO/DAO compatibles avec une démarche BIM. Sur des études courantes, il est autonome dans l'exécution de ses missions, il est responsable des dossiers qu'il élabore. Sur des études plus complexes, il est amené à se faire aider et à faire contrôler les documents qu'il élabore par un ingénieur thermicien ou technicien CVC plus expérimenté. Son activité est réalisée principalement en bureau d'études, mais peut nécessiter des déplacements pour effectuer des relevés, des contrôles ou participer à des réunions sur le chantier concerné par l'étude.
Les horaires sont réguliers, mais le respect des délais et la charge de travail peuvent conduire à des dépassements. Ses études impliquent de nombreux contacts avec d'autres professionnels : dessinateurs, chargés d'affaires, architectes, maîtres d'ouvrages, bureaux de contrôle, coordinateur BIM, manager BIM.

1. Réaliser le bilan thermique et sanitaire d'un bâtiment et valider une solution technique performante énergétiquement
Réaliser le bilan en eau chaude sanitaire d'un bâtiment.
Réaliser le bilan thermique d'un bâtiment non climatisé.
Réaliser le bilan thermique d'un bâtiment climatisé.
2. Sélectionner les équipements et dimensionner les réseaux d'une installation de génie climatique
Sélectionner les équipements et dimensionner une installation de plomberie, de chauffage et d'eau chaude sanitaire.
Sélectionner les équipements et dimensionner une installation de ventilation et de désenfumage.
Sélectionner les équipements et dimensionner une installation de climatisation.
Sélectionner les équipements et dimensionner une installation de traitement d'air.
3. Représenter et chiffrer les réseaux de plomberie/sanitaire, aérauliques et hydrauliques d'une installation de génie climatique
Représenter en 2D et chiffrer les réseaux de plomberie/sanitaire, aérauliques et hydrauliques.
Modéliser en 3D les réseaux de plomberie/sanitaire, aérauliques et hydrauliques en vue d'alimenter la maquette numérique du bâtiment.

TP Dessinateur projeteur en béton armé

Niveau obtenu : Bac +2 / DUT / BTS

Le dessinateur projeteur en béton armé assure la réalisation d'un dossier d'exécution du gros œuvre d'un projet de bâtiment et produit les plans d'exécution de coffrage et de ferraillage d'après le dossier de conception d'un maître d'œuvre.
L'emploi est sédentaire en bureau d'études. Les horaires sont réguliers, toutefois des impératifs tels que les questions des délais peuvent occasionner des dépassements d'horaire. Des déplacements ponctuels sont possibles pour des réunions sur chantier ou en entreprise. L'utilisation de l'informatique est permanente pour le dessin et courante pour le calcul des armatures.

1. Constituer le dossier d'exécution d'un ouvrage en béton armé

Analyser le dossier d'architecte d'un projet (plans et descriptif) et en identifier les éléments de structure.
Faire l'analyse et la synthèse de tous les renseignements techniques réunis auprès des différents interlocuteurs.

2. Dessiner les plans de coffrage d'un ouvrage en béton armé

Analyser le comportement général d'une structure en béton armé.
Dessiner les plans de coffrage.

3. Etablir les plans d'armature d'un ouvrage en béton armé

Définir les armatures à partir des notes de calcul et des plans de coffrage.
Dessiner les plans d'armature à l'aide d'outils informatiques.

TP Chargé d'affaires en rénovation énergétique du bâtiment

Niveau obtenu : Bac +2 / DUT / BTS

Le chargé d'affaires en rénovation énergétique du bâtiment seconde le responsable d'une entreprise sur les aspects techniques, organisationnels et commerciaux, le conseil client et la réalisation des travaux de rénovation d'un bâtiment.
Il opère sur plusieurs petits chantiers de travaux de rénovation énergétique de bâtiments qui peuvent être réalisés en lots séparés, en entreprise générale ou en groupement d'entreprises. Ces chantiers sont principalement de type pavillonnaire pour des particuliers.
Il intervient en amont dès la prise de contact avec le client. Il est responsable de l'exploitation du diagnostic de performance énergétique, de l'étude de l'offre globale, de l'organisation et du suivi qualitatif du chantier, et assure le contrôle de la bonne exécution des travaux.
Plus précisément, il réalise le diagnostic du bâtiment, étudie les solutions techniques les plus pertinentes, conseille et oriente la clientèle, accompagne le maître d'ouvrage sur les plans administratifs et financiers, coordonne et suit qualitativement les travaux de rénovation.
C'est un professionnel capable de traiter la chaîne « analyse, conception et mise en œuvre ».
Ses principaux interlocuteurs sont le client, les cabinets d'architectes, les bureaux d'études techniques, les bureaux de contrôle, de santé-sécurité et de coordination, les services des réseaux publics et ceux chargés de délivrer les autorisations administratives, les organismes financiers, les fournisseurs, les sous-traitants et le personnel d'exécution.
L'emploi se déroule en partie sur les lieux de la construction pour réaliser des relevés, des diagnostics, des réunions de chantier, le suivi des travaux, les tests d'étanchéité à l'air, et en partie dans les locaux de l'entreprise pour l'analyse et le complément d'enquêtes, les mises au propre lors de la définition du projet, la création de documents d'étude, de gestion technique, administrative et financière, de pièces contractuelles, des plannings, des tableaux de contrôle et de suivi ainsi que des rapports de chantier.
Des déplacements sont nécessaires soit sur le lieu du projet avec ou sans le client et partenaires externes pour l'état des lieux, soit chez les partenaires externes et services publics pour recherche de documents.

1. Etudier un projet de rénovation énergétique d'un bâtiment

Identifier les causes de déperdition énergétique d'un bâtiment.
Examiner et optimiser les techniques d'amélioration énergétique d'un bâtiment.
Estimer les travaux d'amélioration énergétique d'un bâtiment et le bénéfice client.

2. Conseiller le client sur un projet de rénovation énergétique d'un bâtiment

Proposer et conseiller des solutions pour la rénovation énergétique d'un bâtiment.
Conseiller sur les aides financières et fiscales liées aux travaux d'amélioration énergétique d'un bâtiment.
Rédiger la notice descriptive d'un projet de rénovation énergétique de bâtiment.

3. Préparer et suivre la réalisation de travaux de rénovation énergétique d'un bâtiment

Analyser et exploiter le dossier technique en vue de la mise en œuvre de la rénovation énergétique d'un bâtiment.
Préparer et organiser un chantier à faibles nuisances pour la rénovation énergétique d'un bâtiment.
Suivre la réalisation des travaux de rénovation énergétique d'un bâtiment en tous corps d'état.

TP Chargé d'affaires bâtiment

Niveau obtenu : Bac +2 / DUT / BTS

Le chargé d'affaires bâtiment seconde le responsable d'une petite ou moyenne entreprise sur les aspects techniques, organisationnels et commerciaux. Il intervient sur plusieurs chantiers de travaux neufs de bâtiment, réhabilitation, rénovation, et restauration que son entreprise doit réaliser en lots séparés, en entreprise générale ou en groupement d'entreprises. Il intervient dès la prise de commande et est responsable de la relation commerciale avec le client, de l'étude technique, de l'organisation et du suivi des chantiers dont il assure le suivi administratif et financier.
En fonction de l'autonomie que le chef d'entreprise lui accorde et toujours en liaison avec celui-ci, il intervient à tous les stades de réalisation de l'opération de bâtiment dans une entreprise générale tous corps d'état. Il apporte une réponse commerciale, après analyse technique et financière de la demande du client. Il peut être chargé de la conception de projets ne nécessitant pas l'intervention d'un maître d'œuvre, ainsi que de la définition des choix constructifs. Il réalise l'étude de prix, la définition des méthodes, la préparation et l'établissement du planning d'exécution. Il assure la coordination des interventions propres à l'entreprise et des sous-traitants éventuels, ainsi que les relations avec les acteurs externes à l'entreprise. Il gère le chantier dans le respect de l'environnement, des règles de sécurité et de la démarche qualité et assure le suivi des travaux jusqu'à la réception des ouvrages. Il dresse le bilan de l'opération et en rends compte à son responsable ou chef d'entreprise.
L'activité se déroule en bureau, sur les chantiers et à l'extérieur. Le travail impose parfois des horaires adaptés à la situation des chantiers et pour les démarches administratives ou dans le cadre de définition de projet avec la clientèle.
Des déplacements très fréquents en voiture sont nécessaires.

1. Assurer le suivi technique, administratif et financier et la réception d'une opération de bâtiment

Etablir des situations de travaux en fonction des paramètres des pièces contractuelles.
Assurer la gestion technique, administrative et financière d'un chantier de construction d'un bâtiment.
Réceptionner les travaux, clôturer et réaliser le bilan d'une opération de construction d'un bâtiment.

2. Conduire un chantier de bâtiment tous corps d'état

Analyser et exploiter le dossier technique d'un chantier de gros œuvre bâtiment.
Reconnaître le site d'un chantier et son environnement, effectuer des relevés et apprécier l'état d'un bâtiment existant.
Préparer et organiser un chantier à faibles nuisances pour la construction d'un bâtiment.
Conduire la réalisation des travaux tous corps d'état d'un bâtiment en tenant compte des interfaces.

3. Etablir une offre commerciale pour un projet de construction d'un bâtiment

Réaliser l'avant-métré et rédiger la notice technique tous corps d'état d'un projet de construction de bâtiment.
Etablir le déboursé sec d'un projet de construction de bâtiment et en calculer le prix de vente.
Recueillir et analyser les besoins d'un client pour un projet de bâtiment.
Réaliser l'esquisse d'un projet de bâtiment.

BTS Travaux publics

Niveau obtenu : Bac +2 / DUT / BTS

Ce technicien supérieur assure l'interface entre le chantier, les clients, les fournisseurs et la hiérarchie de l'entreprise. Il est capable de remplir les fonctions suivantes :
- études : il mène les études techniques et économiques d'un ouvrage ; - exploitation : il participe à la préparation du chantier. Il en réalise le budget prévisionnel ;
-préparation : il choisit les moyens humains, les matériels et les matériaux, il améliore les conditions techniques et économiques du chantier. Il exécute les démarches administratives, le budget, le plan d'hygiène et de sécurité ; -réalisation : suivant le cahier des charges, il conduit les travaux du chantier jusqu'à leur réception, il contrôle et anime des équipes, assure les relations avec le maître d'oeuvre et les organismes extérieurs.
Il sait tenir compte des impératifs de qualité, de coût, de sécurité.
Le technicien supérieur peut avoir des activités commerciales comme la recherche de clients. Il peut aussi assurer une fonction de conseil, en particulier auprès des décideurs régionaux.
.

TP Technicien supérieur du bâtiment en économie de la construction

Niveau obtenu : Bac +2 / DUT / BTS

Le technicien supérieur du bâtiment en économie de la construction réalise les études techniques et financières d'un projet de construction. Il intervient aussi bien en maîtrise d'œuvre qu'en entreprise, en tout corps d'état ou dans une spécialité.
Dans les deux cas, il détermine les procédés techniques, les méthodes d'organisation et les coûts de l'opération de construction. Il doit également mettre en conformité ses prescriptions et les calculs de coûts d'ouvrages avec l'ensemble de la réglementation du bâtiment et des règles de construction.
En maîtrise d'œuvre, il est responsable de l'étude technico-économique du dossier, depuis les premières mises au point en phase programmation jusqu'à la phase chantier et la clôture de l'opération. A chaque phase, il doit définir le coût des travaux en tenant compte du stade de définition du projet. Il décrit les ouvrages puis monte le dossier de l'appel d'offres.
En entreprise, il réalise l'étude de prix aux déboursés, en détaillant les coûts en matériel, matériaux et main d'œuvre, afin de répondre à l'appel d'offres dans le cadre demandé.
Lors de la phase d'analyse d'offres, il établit la réponse à la consultation s'il travaille dans une entreprise ou il analyse les offres reçues s'il travaille dans une structure de maîtrise d'œuvre.
Le technicien travaille au sein d'une équipe de maîtrise d'œuvre (architecte, économiste, bureau d'études techniques) en relation avec des spécialistes (bureaux d'études thermiques, structure ou acoustique). Il travaille en collaboration avec le maître de l'ouvrage et est en relation avec les entreprises du bâtiment.
Il peut être amené à se déplacer sur les chantiers, pour réaliser une visite de contrôle des ouvrages et participer aux réunions de chantier hebdomadaires.
Le technicien est soumis fréquemment à des contraintes de respect de délai.

1. Réaliser l'estimation budgétaire de l'ensemble des corps d'état d'une construction


Identifier les éléments de structure et les lots techniques dans un immeuble.
Représenter et métrer les ouvrages des différents corps d'état à partir de plans 2D.
Métrer les ouvrages des différents corps d'état à partir de la maquette numérique au format natif ou au format IFC (Industry Foundation Classes).
Estimer les besoins énergétiques et pré dimensionner les ouvrages des lots techniques.
Estimer le coût de construction et le coût total à partir de ses propres ratios ou au bordereau de prix à tous les stades du projet.


2. Prescrire les ouvrages d'un projet


Réaliser le relevé et le diagnostic de l'existant pour prescrire des travaux de réhabilitation.
Mettre un projet en conformité avec la règlementation.
Rédiger les pièces écrites techniques aux différents stades du projet.
Transmettre les éléments de mise à jour de la maquette numérique selon le protocole BIM (Building Information Modeling) du projet et réaliser la synthèse entre les corps d'état.


3. Réaliser l'étude de prix aux déboursés d'un projet


Identifier les éléments de structure et les lots techniques dans un immeuble.
Représenter et métrer les ouvrages des différents corps d'état à partir de plans 2D.
Métrer les ouvrages des différents corps d'état à partir de la maquette numérique au format natif ou au format IFC (Industry Foundation Classes).
Optimiser les modes opératoires et organiser le chantier pour réaliser l'étude de prix.
Calculer le prix de vente aux déboursés d'une construction pour établir le devis.


4. Préparer la consultation des entreprises, répondre à l'appel d'offres et suivre la planification des travaux


Préparer et suivre la consultation en assistance du maître d'ouvrage.
Préparer et organiser la réponse à une consultation.
Ordonnancer les interventions des corps d'état et suivre le chantier.
Suivre le règlement des travaux et maîtriser le budget du projet.

TP Technicien supérieur de maintenance et d'exploitation en climatique

Niveau obtenu : Bac +2 / DUT / BTS

Le technicien supérieur de maintenance et d'exploitation en climatique conduit la gestion technique de l'exploitation et de la maintenance des systèmes de climatique, qu'il s'agisse des installations thermiques ou de conditionnement d'air.
Dans ce cadre, il exerce l'encadrement technique des personnels d'intervention (agents et techniciens) et coordonne leur activité. Il est également responsable des résultats techniques et financiers des contrats ou des affaires qui lui sont confiés et qu'il supervise.
En fonction des contrats de maintenance passés par son entreprise, il peut être amené à prendre en compte, en maintenance et en exploitation, d'autres équipements que ceux cités plus haut.
Il intervient dans les secteurs tertiaires et industriels : sièges sociaux des grandes entreprises, immeubles de bureaux, immeubles d'habitation, centraux téléphoniques, hôpitaux, musées, hôtels, laboratoires, salles blanches, équipements de process et d'essais industriels, etc.
Le technicien supérieur effectue une part relativement importante de son activité au bureau mais il est également fréquemment en rendez-vous extérieur, en clientèle ou chez ses fournisseurs. D'autre part, il se déplace régulièrement sur sites client pour suivre les opérations de maintenance conduites par les équipes dont il a la charge ou parfois pour intervenir lui-même. Il exerce alors à l'intérieur de locaux techniques (chaufferies, sous stations, groupes de production d'eau glacée, réseaux de distribution hydrauliques et aérauliques) situés à l'intérieur des bâtiments, en sous-sol, en rez-de-chaussée et en terrasse. Ces espaces peuvent être bruyants, poussiéreux, salissants et réduits. Ils sont généralement éclairés à la lumière artificielle.
Il réalise ses activités dans le respect des règles de sécurité individuelles et collectives et, s'il existe, en application du PPSPS, sinon du plan de prévention.

1. Assurer la mise en service, la maintenance et l'exploitation des équipements thermiques des installations de climatique

Assurer la mise en service des équipements thermiques des installations de climatique.
Assurer la maintenance et l'exploitation des équipements thermiques des installations de climatique.


2. Assurer la mise en service, la maintenance et l'exploitation des équipements de conditionnement d'air des installations de climatique

Assurer la mise en service des équipements de conditionnement d'air des installations de climatique.
Assurer la maintenance et l'exploitation des équipements de conditionnement d'air des installations de climatique.


3. Réaliser des diagnostics, des expertises et des études d'amélioration des installations de climatique

Réaliser le relevé technique et le diagnostic d'une installation de climatique, puis rédiger un document d'étude.
Réaliser l'étude du contrat d'exploitation d'une installation de climatique.
Réaliser une étude de modification d'installation de climatique et chiffrer l'ensemble des propositions.


4. Assurer la gestion du personnel, la gestion des contrats des installations et l'action commerciale

Analyser, mettre en place et gérer un contrat d'exploitation d'installations de climatique.
Animer et encadrer une équipe de techniciens de maintenance climatique.
Assurer le suivi commercial des affaires liées à la maintenance et l'exploitation des installations de climatique.

BTS Fluides-Energies-Environnements option C : génie frigorifique

Niveau obtenu : Bac +2 / DUT / BTS

Le titulaire de ce diplôme est un technicien supérieur qui exerce ses fonctions à différentes étapes d'un ouvrage. Il participe à l'étude :
- étude technique qu'il prépare à l'aide de relevés sur place, du dossier et pièces du marché ; il dimensionne les éléments de l'installation, réalise les schémas et plans ;
- étude budgétaire pour laquelle il consulte les fournisseurs ou les sous-traitants ;
Il collabore à la réalisation d'un devis quantitatif et estimatif.
Il rédige l'offre au client sous forme de dossier, après avoir négocié les solutions techniques et financières.
Il participe à la réalisation :
- préparation avec la mise en place et l'application des plans qualité, d'hygiène et de sécurité ;
- planification, réception des matériaux et gestion des stocks.
Il assure le suivi de la réalisation en contrôlant l'avancement des travaux, en participant aux réunions de chantier, ainsi qu'à la gestion des comptes.
En fin de travaux, il participe à la mise en service dont il réalise le cahier correspondant.
Il participe à l'exploitation : afin de préparer le suivi d'une installation, il réalise la mise à jour du dossier, il définit et planifie les interventions pour lesquelles il détermine les compétences et les habilitations.
Pour que le fonctionnement soit le meilleur possible, il réalise et renseigne un cahier de suivi, participe à l'analyse des indicateurs d'état et de leurs dérives.
Il peut enfin proposer des modifications sur une installation.
Technicien de bureau d'étude, technicien de mise en service, futur chargé d'affaire, le titulaire du BTS dans une petite entreprise peut rapidement seconder l'employeur et prendre en charge une partie des tâches techniques de celui-ci.

.

BTS Fluides-Energies-Environnements option A : génie sanitaire et thermique

Niveau obtenu : Bac +2 / DUT / BTS

Le titulaire de ce diplôme est un technicien supérieur qui exerce ses fonctions à différentes étapes d'un ouvrage. Il participe à l'étude :
- étude technique qu'il prépare à l'aide de relevés sur place, du dossier et pièces du marché ; il dimensionne les éléments de l'installation, réalise les schémas et plans ;
- étude budgétaire pour laquelle il consulte les fournisseurs ou les sous-traitants ;
Il collabore à la réalisation d'un devis quantitatif et estimatif.
Il rédige l'offre au client sous forme de dossier, après avoir négocié les solutions techniques et financières.
Il participe à la réalisation :
- préparation avec la mise en place et l'application des plans qualité, d'hygiène et de sécurité ;
- planification, réception des matériaux et gestion des stocks.
Il assure le suivi de la réalisation en contrôlant l'avancement des travaux, en participant aux réunions de chantier, ainsi qu'à la gestion des comptes.
En fin de travaux, il participe à la mise en service dont il réalise le cahier correspondant.
Il participe à l'exploitation : afin de préparer le suivi d'une installation, il réalise la mise à jour du dossier, il définit et planifie les interventions pour lesquelles il détermine les compétences et les habilitations.
Pour que le fonctionnement soit le meilleur possible, il réalise et renseigne un cahier de suivi, participe à l'analyse des indicateurs d'état et de leurs dérives.
Il peut enfin proposer des modifications sur une installation.
Technicien de bureau d'étude, technicien de mise en service, futur chargé d'affaire, le titulaire du BTS dans une petite entreprise peut rapidement seconder l'employeur et prendre en charge une partie des tâches techniques de celui-ci.
.

BTS Etudes et économie de la construction

Niveau obtenu : Bac +2 / DUT / BTS

Ce technicien supérieur intervient à tous les stades du projet de construction. Il réalise les premières études en tenant compte des moyens nécessaires et détermine si le projet est financièrement réalisable
.Le projet estimé possible, le programme se précise et il élabore l'enveloppe financière qui, en tenant compte de tous les éléments du programme (contraintes, adaptations au site, technique de construction choisie etc...) devra être affectée aux travaux.
En parallèle il mène plusieurs actions : description technique des ouvrages, établissement de l'offre de prix de l'entreprise bâtiment ou travaux publics.
En cours de travaux, il aide au maintien de l'engagement initial en assurant un contrôle financier du suivi de la réalisation : il réalise face aux marchés approuvés des états de situation, des révisions de prix, l'analyse des résultats du chantier.

.

BTS Enveloppe du bâtiment : façades - étanchéité

Niveau obtenu : Bac +2 / DUT / BTS

Le titulaire de ce BTS est chargé de l'étude et de la réalisation des finitions extérieures du bâtiment, du revêtement des façades et des toitures. Il sait détecter les contraintes de l'environnement lors de l'utilisation du bâtiment sur le plan thermique, acoustique et de l'éclairage.
Il élabore des études techniques, organise et contrôle les travaux.
Il établit les coûts prévisionnels et les devis en suivant la trésorerie du chantier.
Il peut avoir une action commerciale.
Il développe le réseau relationnel, conseille le client.
Il prend en charge un ou plusieurs secteurs, selon l'organisation de l'entreprise ou la complexité de l'ouvrage.
.

BTS Domotique

Niveau obtenu : Bac +2 / DUT / BTS

Le champ technologique est celui des systèmes automatisés utilisés dans les immeubles ou les maisons individuelles pour remplir les fonctions suivantes : -gestion technique : surveillance, commande ou programmation de l'éclairage, du chauffage, de la climatisation... ;
- sécurité : alarme incendie, dispositif anti-intrusion... ;
- économie d'énergie : suivi et optimisation des consommations ;
- accès aux différents réseaux de communication (téléphone, minitel, internet...).
Le technicien supérieur Domotique est capable d'identifier les besoins de la clientèle, puis de concevoir et de proposer les solutions techniques adaptées.
Il supervise le travail des dessinateurs d'études, évalue les coûts, établit un devis.
Sur le chantier, il planifie et coordonne l'activité des équipes d'installation et leur apporte une assistance technique.
Il vérifie les travaux réalisés, procède aux contrôles de sécurité, effectue la mise en service des équipements.
Il conseille les utilisateurs et peut rédiger les notices d'exploitation.
.

TP Technicien d'études du bâtiment en étude de prix

Niveau obtenu : Bac / BP / BT

Le technicien d'études du bâtiment en étude de prix exerce son activité au sein d'entreprises principalement de gros œuvre ou générale.

Il réalise, en fait selon les cas, l'estimation au bordereau ou aux ratios ou l'étude de prix aux déboursés d'opérations de construction, en fait l'étude technique et la description, il en réalise des plans de détail.
Le technicien d'études du bâtiment a en charge l'étude de projets de construction, en tout corps d'état ou dans une spécialité. Il est responsable, face à son supérieur, de l'étude du dossier qui lui est remis. Il intervient généralement avant le démarrage des travaux pour la mise au point et la remise d'un devis ou d'un chiffrage au client, soit pendant et après leur exécution pour les rectifications éventuelles ou précisions complémentaires.
Il étudie de manière plus spécifique sur le ou les corps d'état du champ professionnel de la structure où il travaille, mais en amené à travailler sur les autres corps d'états selon la nature de la réponse à faire au client.
La prise en compte du développement durable, le respect des règles de sécurité individuelles et collectives et le respect de l'application de la législation en vigueur est un souci permanent.
S'il travaille principalement dans un bureau, le technicien d'études peut être amené à se déplacer sur des chantiers, ponctuellement, voire parfois de manière continue.
Le respect des délais, souvent impératif, conditionne le rythme et la charge de travail.
Selon la dimension du projet, le travail peut s'effectuer seul ou en équipe.

1. Réaliser l'étude technique et le descriptif d'un projet de construction


Synthétiser et compléter les éléments d'un dossier de construction.
Faire le relevé d'une construction existante ou d'un terrain.
Assurer la compatibilité entre les choix architecturaux, techniques, réglementaires.
Rédiger des documents descriptifs.


2. Faire le devis quantitatif estimatif au bordereau ou aux ratios d'une opération de construction


Etablir un métré adapté à son exploitation.
Consulter des fournisseurs, des sous-traitants ou des partenaires.
Estimer des coûts de travaux à l'aide de ratios ou de bordereaux de prix.
Etablir un devis quantitatif estimatif de travaux de construction.


3. Faire l'étude de prix aux déboursés d'une construction


Consulter des fournisseurs, des sous-traitants ou des partenaires.
Etablir un devis quantitatif estimatif de travaux de construction.
Etablir un échéancier de facturation.
Calculer des prix unitaires par la méthode des déboursés.
Etablir un métré adapté à son exploitation.
Synthétiser et compléter les éléments d'un dossier de construction.


4. Réaliser un dossier de plans de détail d'exécution d'une construction


Dessiner des plans de détail d'une construction.
Ajuster des plans en fonction des demandes des différents acteurs et en tenir à jour le dossier.

TP Technicien études en construction bois

Niveau obtenu : Bac / BP / BT

Le technicien d'études en construction bois tient son emploi essentiellement dans les TPE et PME du bâtiment spécialisées dans la construction en bois. Les destinations des constructions visées sont l'habitat individuel ou collectif, le tertiaire et les établissements recevant du public (ERP). La nature des travaux visés sont les travaux neufs, les travaux de rénovation ou les créations de surfaces par extension ou surélévation.
Le technicien études en construction bois est reconnu comme le référent technique de l'entreprise sous couvert d'un responsable hiérarchique.
Il interprète les cahiers des charges et conçoit des solutions techniques afin de produire le modèle numérique 3D, les plans d'exécution, les documents et les bons de commande. Toutes ses productions visent la réalisation et la justification des travaux.
Les lots de travaux traités sont la structure bois et l'enveloppe extérieure de la construction.
Les plans et notes de calcul sont produits à l'aide de logiciels spécialisés pour la construction bois.
Durant l'élaboration des solutions techniques, le respect des obligations réglementaires et contractuelles de l'entreprise et la maîtrise des coûts et des délais gouvernent les activités du tenant de l'emploi.
Le technicien d'études en construction bois est amené à communiquer avec l'ensemble des interlocuteurs du projet : architecte, client, entreprise, contrôleur technique, responsable de production en atelier et chef de chantier.
L'emploi nécessite autonomie, travail en équipe et usage d'outils informatiques.
L'activité se déroule en bureau.
Les horaires sont réguliers. La réactivité et la rigueur dans l'organisation du temps sont indispensables.

1. Réaliser l'étude technique d'exécution d'une structure bois


Etablir les métrés et les commandes d'approvisionnement d'une construction bois.
Elaborer et modéliser une structure bois à l'aide de la CAO/FAO 3D.
Produire les plans d'exécution d'une structure bois à l'aide d'un logiciel de CAO 2D.
Produire les notes de calcul justificatives d'une structure bois selon les Eurocodes à l'aide de logiciels de calcul et d'abaques.


2. Réaliser l'étude technique d'exécution de l'enveloppe extérieure d'une construction bois


Etablir les métrés et les commandes d'approvisionnement d'une construction bois.
Identifier les exigences contractuelles et règlementaires de l'enveloppe extérieure et les traduire en solutions techniques.
Produire les plans d'exécution de l'enveloppe extérieure à l'aide d'un logiciel de CAO 2D.
Produire et collecter les documents justificatifs des choix techniques pour l'enveloppe extérieure.

TP Technicien supérieur d'études en optimisation énergétique du bâtiment

Niveau obtenu : Bac +2 / DUT / BTS

Le technicien supérieur d'études en optimisation énergétique du bâtiment est responsable de l'étude technico-économique d'un projet de rénovation énergétique.
En s'appuyant sur sa connaissance du bâti ancien, il réalise le diagnostic du bâtiment existant et mène les différentes études en vue de la prescription d'un ensemble de travaux de rénovation sur l'enveloppe et les équipements : audit énergétique et étude thermique, étude de mise en conformité technique et réglementaire et étude de l'installation de génie climatique. Il travaille dans une optique de développement durable.
Il réalise les métrés et estime le coût des travaux puis rédige la description des ouvrages du bâtiment à rénover en accord avec les réglementations existantes.
Il argumente ses propres choix techniques et financiers avec le maître d'ouvrage et le maître d'œuvre.
Il participe à l'élaboration du projet ainsi qu'à la planification des interventions des différents corps d'état, à la facturation et à la réception des travaux.
Il utilise l'outil informatique équipé de progiciels de bureautique et spécialisés (suite Perrenoud), d'un logiciel de dessin assisté par ordinateur (Autocad) et de maquettes numériques 3D (Revit, Archiwizard, Allplan).
Son activité est réalisée principalement en bureau mais peut nécessiter des déplacements pour effectuer des relevés, des contrôles ou participer à des réunions sur le chantier concerné par l'étude.
Les horaires sont réguliers, mais le respect des délais et la charge de travail peut conduire à des « ajustements ».
Les études qu'il réalise impliquent de nombreux contacts avec d'autres professionnels : dessinateurs, entreprises, bureaux d'études, architectes, maîtres d'ouvrages, technico-commerciaux.

1. Proposer des solutions d'optimisation énergétique pour un projet de rénovation
Réaliser le relevé d'un projet de rénovation et construire la maquette numérique au format natif ou IFC (Industry Foundation Classes).
Proposer des solutions suite à l'audit afin d'optimiser la performance énergétique d'un bâtiment existant.
Elaborer des propositions techniques et financières pour la rénovation énergétique d'un bâtiment existant.
Représenter et métrer les ouvrages des différents corps d'état à partir de plans 2D.
Estimer le coût de construction et le coût total à partir de ses propres ratios ou au bordereau de prix à tous les stades du projet.
2. Prescrire les ouvrages d'un projet d'optimisation énergétique
Mettre un projet en conformité avec la règlementation.
Rédiger les pièces écrites techniques aux différents stades du projet.
3. Concevoir une installation de génie climatique utilisant les énergies traditionnelles ou renouvelables et estimer les coûts
Réaliser un calcul de déperditions.
Contrôler et valider la conformité d'un bâtiment existant à la réglementation thermique.
Valider une solution énergétique au moyen d'un logiciel de Simulation Thermique Dynamique.
Etudier et estimer au bordereau les équipements techniques de génie climatique.
4. Préparer la consultation des entreprises et suivre la réalisation des travaux
Ordonnancer les interventions des corps d'état et suivre le chantier.
Préparer et suivre la consultation en assistance du maître d'ouvrage.
Suivre le règlement des travaux et maîtriser le budget du projet.