Diplômes compatibles avec la VAE

Le niveau indiqué est celui que vous obtiendrez.

TP Infographiste metteur en page

Niveau obtenu : Bac / BP / BT

L’infographiste metteur en page est un (e) professionnel (le) du secteur de la communication graphique et multimédia dont les activités sont associées à la chaîne graphique de production.

Ses principales missions sont de transformer la commande client en visuels et de réaliser des supports de communication répondant à une stratégie qui intègre l’ensemble des formats numériques dans son processus de flux de production. Il (elle) réalise des supports de communication imprimés de différents formats, tailles, orientations et pour différentes plates-formes.

Il (elle) contribue à la conception de supports de communication numériques, intègre les données pour la réalisation de sites web. Il (elle) réalise des publicités (bannières, lettres électroniques) pour des actions de communication. Il (elle) assure une veille technique et technologique pour augmenter sa productivité, sa technicité pour la réalisation d’infographies et sa capacité de conseil.  

L’ensemble de ces productions sont réalisées à partir d’un cahier des charges client ou des instructions d’un hiérarchique. Elles correspondent au thème de la communication du client, à son identité visuelle et elles sont respectueuses des droits d’auteur.

 Il (elle) appartient à une équipe, un service dirigé par une ou un responsable technique dénommé (e) : directeur artistique ou chef de production/ projet. Il (elle) est autonome pour les tâches techniques comme la préparation des fichiers, les photomontages, l’exécution de mise en page ou encore l’intégration web, mais il (elle) tient compte des contraintes techniques associées aux supports et aux modes de diffusion. Il (elle) doit rendre compte de son travail à son responsable ou selon son statut directement au client.

Il (elle) est en relation avec des interlocuteurs internes intervenant sur les commandes des clients tels que le directeur artistique, le chef de projet, le service commercial, le développeur, le rédacteur, les illustrateurs ainsi que des interlocuteurs externes partenaires-prestataires tels que : les imprimeurs, les entreprises de communication, de marquage, de signalétique, de conditionnement, les photographes, les hébergeurs.  

Cette activité s’exerce en tant que salarié dans un service prépresse, une agence de publicité, un studio de création graphique, dans une structure publique. Ou elle s’exerce en tant qu’indépendant avec différents statuts possibles tels que : auto-entrepreneur, artiste auteur inscrit à la maison des artistes, société unipersonnelle, travailleur indépendant ou intermittent. L’activité nécessite une station assise prolongée et continue face à des écrans. Les horaires sont généralement fixes. Avec le statut d’indépendant, les déplacements en clientèle sont fréquents.  

1. Réaliser des infographies pour des supports numériques  

Préparer la production et les médias (textes, images fixes ou animées...).

Réaliser des graphismes et des illustrations fixes élaborés.

Réaliser des photomontages complexes.

Assurer une veille technique et technologique.  

2. Réaliser des supports de communication imprimés   

Contribuer à la conception de maquettes pour des supports de communication imprimés.  

Réaliser la mise en page de supports de communication imprimés.  

Intégrer dans une forme de découpe les infographies et les informations d’identification d’un produit.

Finaliser la mise en page de supports de communication en fonction du mode de diffusion.  

3. Contribuer à la réalisation de supports de communication numériques   

Contribuer à la conception de supports de communication numériques intégrant des critères d’ergonomie, d’accessibilité et de référencement.

Intégrer la mise en page d’un site web à partir de la maquette graphique.  

Utiliser des systèmes de gestion dynamique de contenu de sites web.

Assurer la mise à jour et la promotion d’un site web.  

BAC PRO Artisanat et métiers d'art option : communication graphique

Niveau obtenu : Bac / BP / BT

A partir de l'idée ou du projet du concepteur créateur, le titulaire de ce diplôme réalise un prototype destiné à être reproduit en grand nombre ou en série limitée. Dans un bureau des méthodes, il procède à un échantillonnage, choisit les matières ou matériaux appropriés, établit le planning de fabrication, calcule un prix prévisionnel. A l'atelier, il travaille sur machine et, après expérience, il peut devenir contrôleur de fabrication ou de qualité.
Il maîtrise les techniques de la mise en page d'un document et exécute une maquette à partir du projet du concepteur.
Ce technicien a des compétences dans le domaine de la créativité, l'esprit d'analyse, le jeu critique, la capacité de communication et d'acquérir la maîtrise du dessin rapide (rough) et des outils graphiques informatisés (logiciels en 2D et 3D, images de synthèse, retouche d'images...).
Il a des connaissances en technologie de la communication, expression plastique, arts visuels appliqués et nouvelles technologies.
.

BTS Design de communication, espace et volume

Niveau obtenu : Bac +2 / DUT / BTS

Le titulaire du brevet de technicien supérieur Design de communication, espace et volume est un professionnel du design, salarié ou indépendant, qui conceptualise et formalise des créations appliquées au secteur de la communication en espace et en volume. Il intervient dès l'amont de la création, intègre le cahier des charges dans sa réflexion et possède les compétences techniques nécessaires à la mise en oeuvre du projet.


Son implication dans le processus de création fait appel à la créativité, l'esprit d'innovation, la culture générale et artistique, l'identification des signes et des tendances, l'ouverture internationale, la curiosité, la capacité d'écoute, ainsi que la connaissance des univers 'produit' et des enjeux du marketing et de la communication.

Ses compétences techniques requièrent, outre une pratique de veille technologique :
- la connaissance des matériaux, de leurs propriétés, de leurs conditions de mise en oeuvre et de leurs modes d'assemblage ;
- la maîtrise des procédés d'éclairage ;
- la connaissance des outils informatiques, des logiciels professionnels spécifiques et des techniques d'impression ;
- la prise en compte des enjeux économiques, ergonomiques, écologiques, de la réglementation en vigueur et de la faisabilité des projets.

Son inscription dans la démarche de projet suppose :
- l'aptitude au travail en équipe et au dialogue avec des interlocuteurs variés ;
- la capacité d'adaptation à des contextes très diversifiés ;
- une forte et efficiente réactivité permettant le respect de délais souvent très courts.

BTS Communication visuelle option : multimédia

Niveau obtenu : Bac +2 / DUT / BTS

Le Technicien Supérieur en Communication visuelle, option multimédia, conçoit, met en œuvre et coordonne la réalisation d'un processus de communication visuelle dans le domaine du multimédia, à partir d'une commande initiale pour laquelle sont précisés les besoins et les contraintes, ce pour des destinations très variées. Cette pratique professionnelle l'amène à proposer des solutions conceptuelles et stratégiques adaptées aux problématiques de la commande. II organise les niveaux sémantiques de la communication audiovisuelle avec des contenus linguistiques, des éléments graphiques et plastiques d'origines diverses et du matériel sonore. Ces propositions sont finalisées sur des supports spécifiques à la communication multimédia.
II intervient dans différents domaines :
- la conception générale et la mise en forme visuelle de supports multimédias : par exemple site intra et internet, CD rom, DVD...
- la conception et mise en œuvre de systèmes d'identification visuelle : par exemple logotype, charte graphique, signalétique...
- la création d'images : par exemple image fixe, animations, dessin animé, synthèse 3D...
.

BTS Communication visuelle option : graphisme, édition, publicité

Niveau obtenu : Bac +2 / DUT / BTS

Ce technicien est un graphiste chargé de l'exécution d'un projet dans une agence de publicité, un studio de création graphique ou dans le service intégré d'une entreprise industrielle ou commerciale. Il doit par exemple traduire en esquisses, l'idée émise par le directeur artistique pour réaliser une affiche publicitaire, analyser la vocation d'une entreprise ou d'un événement pour créer son identité visuelle (logo et charte graphique), dessiner le nouvel emballage d'une gamme de produits alimentaires (packaging), réaliser un catalogue de vente... Ce technicien supérieur a des compétences dans le domaine de la créativité, l'esprit d'analyse, le jeu critique, la capacité de communication et d'acquérir la maîtrise du dessin rapide (rough) et des outils graphiques informatisés (logiciels en 2D et 3D, images de synthèse, retouche d'images...).
Il a des connaissances en technologie de la communication, expression plastique, arts visuels appliqués et nouvelles technologies.
.

BTS Design de produits

Niveau obtenu : Bac +2 / DUT / BTS

Le titulaire du « Brevet de technicien supérieur, Design de Produits » doit avoir la capacité à transcrire, à traduire les besoins par les scénarios d’usages et de comportements, par les formes, les matières, les couleurs pour créer des produits, qu’ils soient efficients ou en devenir. Il doit être capable de :
- situer le problème dans son contexte global, à partir des besoins des utilisateurs,
- poser les bonnes questions, et s’informer à toutes les sources disponibles,
-synthétiser ces informations d’origines diverses,trouver les bonnes solutions à la fois technologiques, formelles, esthétiques, ergonomiques, sociologiques, économiques,
-savoir les communiquer.
Il intervient depuis l’amont de la création, intègre le cahier des charges dans sa réflexion et possède une connaissance suffisante de la technique.
Il a donc des capacités à dessiner, visualiser, formaliser, maîtrise les techniques de conception et de représentation;
.