Diplômes compatibles avec la VAE

Le niveau indiqué est celui que vous obtiendrez.

BTS Communication

Niveau obtenu : Bac +2 / DUT / BTS

Dans les entreprises, les institutions, les collectivités locales, les associations, ce technicien conçoit et met en oeuvre des opérations de communication qui peuvent revêtir un caractère publicitaire, événementiel ou relationnel dans le cadre de campagnes commerciales, institutionnelles, sociales ou publiques. Il exerce son activité dans différents types d'organisation tels que les annonceurs (entreprises industrielles, de services, administrations, collectivités territorailes, associations...), les régies et médias et enfin les agences de comminication. Il collabore à la création des formes et contenus de communication qu'elle soit interne ou externe, dans le cadre de la stratégie fixée par la direction de l'organisation. Il met en oeuvre des projets de communication et assure leur suivi. Il est responsable de la gestion de la relation avec l'annonceur, les prestataires.
Egalement, il met en place une veille permanente. Il coordonne, planifie et contrôle les différentes tâches de communication. Il détermine le budget nécessaire aux opérations de communication et assure le suivi dudit buget. Il veille au respect de la qualité et de la déontologie particulière à la profession.
il exerce trois missions essentielles qui sont la mise en oeuvre et le suivie de projets de communication, le conseil et la realtion annonceur et enfin la veille opérationnelle.
.}

Licence Professionnelle Métiers de la communication : chargé de communication

Niveau obtenu : Bac +3 ou +4

Cette mention comprend un parcours-type :
Créatech : Techniques de communication appliquées aux PME/PMI, collectivités et associations

 

Le professionnel conçoit et réalise le plan de communication de sa structure. Il met au point la charte graphique, il harmonise et actualise les supports de communication variés : papier à lettre, cartes de visite, affiches, flyers, catalogues, programmes, etc.

Il conçoit et anime le site web et il gère l’image de sa structure sur les réseaux sociaux.

Au plan de la communication, il est l’interface privilégié entre le responsable de sa structure et l’environnement de celle-ci.

Le cadre technique ou commercial chargé de communication doit être capable de :

Définir la stratégie et l’image de sa structure :

- maîtriser les stratégies de communication,

- maîtriser l’environnement de la structure,

- mettre en place un plan de communication.

 

Concevoir, créer et gérer les supports de communication :

- maîtriser l’expression écrite,

- maîtriser les règles de typographie,

- maîtriser les techniques de l’image numérique,

- maîtriser des logiciels de l’image,

- maîtriser la communication Web,

- maîtriser les réseaux sociaux et les aspects du community management.

}

LICENCE Langues Etrangères Appliquées (fiche nationale)

Niveau obtenu : Bac +3 ou +4

- Transposition à l'écrit (traduction) ou à l'oral (interprétation) d'un contenu d'information
- Traduction de documents techniques, de notices d'utilisation, de sites web d'entreprises en français et dans plusieurs langues étrangères
- Rédaction de supports de communication pour l'entreprise en français ou dans plusieurs langues étrangères
- Participation à la mise en place de stratégies commerciales à l'exportation
- Assistance à la prospection et la gestion de portefeuille clients
- Représentation de l'entreprise lors de salons, colloques…
- Assistance à l'élaboration de projets européens et internationaux
- Elaboration et organisation de produits touristiques, de réunions
- Identification de différences culturelles pouvant générer des malentendus, notamment dans le cadre d'échanges commerciaux

- Disposer d'une capacité à communiquer à l'écrit et à l'oral dans plusieurs langues et interagir avec un locuteur natif
- Comprendre les faits de civilisation qui ont marqué l'évolution des pays des langues maitrisées
- Connaître, reconnaitre et comprendre les idiosyncrasies culturelles qui marquent les sociétés
- Posséder une bonne connaissance des faits de civilisation, notamment socio-économique, des pays des langues étudiées
- Comprendre, et réagir en conséquence, à des comportements, des sensibilités et des modes de pensée d'une autre culture dans des situations de communication, d'organisation ou de décision
- Maitriser le vocabulaire de l'entreprise en langue étrangère
- Maitriser le vocabulaire spécialisé dans les domaines des transports, de l'assurance, du marketing, de la publicité, des finances et du commerce dans les langues pratiquées
- Maitriser les techniques de traduction et être capable de traduire des textes économiques et juridiques dans les langues pratiquées
- Mobiliser une culture commerciale, juridique et économique au bénéfice de l'international
- Analyser et interpréter tout type de document et en faire une synthèse

 

 

- Situer son rôle et sa mission au sein d'une organisation pour s'adapter et prendre des initiatives.
- Identifier le processus de production, de diffusion et de valorisation des savoirs.
- Respecter les principes d’éthique, de déontologie et de responsabilité environnementale.
- Travailler en équipe autant qu’en autonomie et responsabilité au service d’un projet.
- Identifier et situer les champs professionnels potentiellement en relation avec les acquis de la mention ainsi que les parcours possibles pour y accéder.
- Caractériser et valoriser son identité, ses compétences et son projet professionnel en fonction d’un contexte.
- Prendre du recul face à une situation

 

- Utiliser les outils numériques de référence et les règles de sécurité informatique pour acquérir, traiter, produire et diffuser de l’information ainsi que pour collaborer en interne et en externe
- Identifier, sélectionner et analyser avec esprit critique diverses ressources dans son domaine de spécialité pour documenter un sujet et synthétiser ces données en vue de leur exploitation
- Analyser et synthétiser des données en vue de leur exploitation
- Développer une argumentation avec esprit critique
- Se servir aisément des différents registres d’expression écrite et orale de la langue française
- Communiquer par oral et par écrit, de façon claire et non-ambiguë, dans au moins une langue étrangère
- Identifier et situer les champs professionnels potentiellement en relation avec les acquis de la mention ainsi que les parcours possibles pour y accéder 
- Caractériser et valoriser son identité, ses compétences et son projet professionnel en fonction d’un contexte  
- Identifier le processus de production, de diffusion et de valorisation des savoirs
- Se situer son rôle et sa mission au sein d'une organisation pour s’adapter et prendre des initiatives 
- Respecter les principes d’éthique, de déontologie et de responsabilité environnementale
- Travailler en équipe et en réseau ainsi qu’en autonomie et responsabilité au service d’un projet
- Analyser ses actions en situation professionnelle, s’autoévaluer pour améliorer sa pratique 

 

Chaque mention peut être déclinée en parcours (anciennement spécialités) permettant d'acquérir des compétences complémentaires. Pour plus d'information, se reporter aux liens renvoyant sur les sites des différentes universités habilités/accréditées.

}

DUT Techniques de commercialisation

Niveau obtenu : Bac +2 / DUT / BTS

Le titulaire d’un DUT Techniques de Commercialisation est capable d’intervenir dans tous les champs de métiers du commerce. Il est polyvalent, autonome et évolutif. Il intervient dans toutes les étapes de la commercialisation : de l’étude de marché à la vente en passant par la stratégie marketing, la communication commerciale, la négociation achat et la négociation vente, la relation client.

 

Dans la préparation de l’action commerciale, il analyse le contexte de l’action commerciale. Il collecte et exploite l’information. Il réalise des études de marché et des études marketing. Il contribue à la stratégie marketing. Il élabore des plans de communication commerciale et les met en œuvre. Il contribue à la stratégie commerciale et à sa mise en œuvre.

 

Dans l’exécution de ses activités, il intervient dans les relations commerciales de professionnels à consommateurs (B to C) et de professionnels à professionnels (B to B). Il participe aux phases de prospection, de vente et de suivi commercial. Il développe un portefeuille client seul ou dans une force de vente. Il peut être amené à gérerla distribution tout canal. Il intègre la dimension internationale de l’activité commerciale. 

-          Communiquer à l’oral et à l’écrit (y compris en langue étrangère)

-          Gérer un projet en travaillant en équipe avec des outils collaboratifs en respectant des contraintes

-          Analyser le contexte d’une action commerciale

-          Réaliser des études de marché

-          Mettre en œuvre une stratégie marketing

-          Construire un plan de marketing mix

-          Animer la force de vente

-          Conduire une action de prospection

-          Analyser les besoins d’un client

-          Reformuler, argumenter, traiter les objections et conclure

-          Gérer la relation client et le fidéliser

-          Gérer les relations commerciales inter-entreprises

-          Négocier les achats

-          Assurer la distribution d’un bien ou d’un service

-          Définir et mettre en œuvre la communication commerciale d‘une organisation ou d’un produit

-          Mettre en place et développer une stratégie d’e-commerce

-          Appréhender les marchés étrangers, utiliser les techniques du commerce international

-          Créer ou reprendre une entreprise

 

}

MASTER mention INFORMATION DOCUMENTATION

Niveau obtenu : Bac +5 et plus

les titulaires du master mention Information Documentation sont des professionnel-le-s, en particulier de futurs cadres capables d’appréhender les problèmes spécifiques de la production de documents, de la circulation de l’archivage, et de la valorisation des savoirs.Ils ont aussiune  possibilité de poursuite d’études en doctorat,  après avis de l’École Doctorale.
En raison de la numérisation croissante de l’information et de l’évolution des besoins informationnels, les spécialistes sont moins appelés à collecter et à gérer des documents externes (presse, normes, ouvrages techniques, documents téléchargés à partir de bases de données ou de sites web…) qu’à organiser la circulation interne de documents de travail. Ils se doivent d’élaborer et de gérer les dispositifs techniques de médiation de l’information électronique professionnelle et de gestion des connaissances.

Ce master propose quatre parcours.

 

 

Activités visées par le parcours Gestion de l’information et du document pour l’entreprise Conception, gestion et évaluation d’un système documentaire et de son usage dans des contextes spécifiques

Conduite de projets, d’action ou de recherche relative au management de l’information,

Pilotage des projets et des outils informatiques de gestion de contenus d’entreprise.

Gestion de la qualité au sein de ces projets

Réalisation d’audit de système documentaire

Gestion des cycles de vie des documents, des connaissances existantes, analyse et préconisation de solutions cohérentes avec le contexte organisationnel et humain

Participation à la définition et à la modélisation des systèmes d’information documentaires

Transcription d’un projet informationnel en termes techniques

Conception et réalisation ou paramétrage de différentes applications de gestion électronique de documents et de gestion de contenu web

Gestion de l’archive en tant que mémoire de l’entreprise.

 

Activités visées par le parcours Ingénierie du document, édition, médiation multimédia

Conception et développement de sites web,

Administration et animation des médias sociaux,

Conception, édition et valorisation des documents numériques et contenus multimédia,

Création et optimisation des espaces d’échange et de partage (blogs, forums, etc.),

Elaboration et adoption d’une stratégie de médiation et de communication,

Analyse de l’image numérique d’une entité,

Etude du référencement d’un site web,

Analyse du  trafic et amélioration de la visibilité et de l’audience d’un site.

 

Activités visées par le parcours Veille et Communication de l’information stratégique forme Gestion de contenus numériques, conception et réalisation de produits et de systèmes d’information, dans le domaine de la veille et de l’analyse de l’information stratégique 

Conception, réalisation et gestion des dispositifs de veille ou de knowledge management,

Réalisation des actions de veille (presse, marketing, e-réputation, analyse de la concurrence, etc.), Analyse de l’information sur les réseaux et les médias sociaux,

Participation à un réseau d’intelligence économique,

Gestion des sources d’information professionnelles et du contenu de l’information,

Création et gestion des produits informationnels.

 

Activités visées par le parcours Société, Information, Communication

Ces professionnels développent une expertise informationnelle, communicationnelle et/ou médiatique dans tout type d’organisation professionnelle comme dans les organisations publiques, sur les thématiques :

Information et communication dans les organisations,

Culture et medias dans l’espace public,

Innovation par l’usage et dispositifs numériques,

Circulation de l’information et organisation des connaissances.

Ils peuvent exercer dans des fonctions de consultant en technologies et applications numériques, en stratégie communicationnelle, de responsable de projets de recherche et développement dans le secteur des industries de l’information et de la communication privées ou publiques…

A l’issue de cette formation, ces professionnels sont à même de :

Maitriser les concepts majeurs des sciences de l’information et de la documentation,
Conduire un projet, une action ou une recherche relative au management de l’information
Maîtriser les Technologies de l’Information et de la Communication,
Choisir les méthodes et outils de traitement de l’information adaptés au contexte professionnel, au contexte multimedia,
Réaliser un audit d’un système informationnel, analyser des connaissances, et préconiser des solutions cohérentes avec le contexte organisationnel et humain,
Participer à la définition et la modélisation des systèmes d’information,
Transcrire un projet informationnel en termes techniques,
Concevoir et réaliser ou paramétrer différentes applications de gestion de données numériques et de collaboration (ECM, GED, fonds documentaires XML, bases de données, sites internet, intranets...),
Comprendre les difficultés et limites d’une tâche faisant appel à de l’ingénierie linguistique,
Maîtriser les interfaces multimédia et interculturelles,
Connaître les spécificités d’un document et de sa médiatisation,
Concevoir des documents structurés et interopérables,
Structurer des documents,
Maîtriser la conception et le management de ressources documentaires (réseaux, multimédias…),
Maîtriser la conception et le suivi techniques d’un site Internet et de son contenu,
S’adapter de manière permanente aux nouvelles technologies,
Identifier et analyser les besoins informationnels des organisations,
Concevoir et réaliser un système ou un produit d’information électronique professionnelle,
Évaluer et intégrer les outils informatiques, documentaires et linguistiques nécessaires à la réalisation d’applications de gestion des contenus numériques,
Identifier les diverses sources d’information répondant à un besoin,
Mettre en place un dispositif documentaire, de veille informationnelle (automatisé ou non) ou de Knowledge Management,
Utiliser les différents outils documentaires, linguistiques et de structuration de l’information électronique,
Utiliser les outils de recherche, d’extraction et d’analyse de l’information,
Maîtriser les processus de création, de représentation et de modélisation de l’information électronique professionnelle,
Conduire un projet dans le domaine de la médiation des contenus numériques professionnels,
Gérer un projet de réalisation collective,
Maîtriser les techniques d’expression écrite et orale (problématiser, analyser, argumenter, synthétiser, traiter l’information, communiquer)
Avoir l’esprit critique, savoir conduire une analyse réflexive et distanciée
Etre capable d’initiative, être force de proposition
Savoir travailler en équipe, être adaptable
Maîtriser les langues vivantes et, notamment, l’anglais, indispensable à l’exercice de ces fonctions.

}

MASTER Arts Lettres Langues à finalité recherche et professionnelle Mention Sciences du Langage Spécialité Gestion des connaissances, formations et médiations numériques

Niveau obtenu : Bac +5 et plus

La spécialité s’attache à former des étudiants dans 3secteurs mais toujours en relation avec des environnements technologisés  et à faire acquérir les compétences dans les secteurs de la (1) communication numérique (2) de la conception/ organisation de formation numérique (hybride et complètement à distance) et (3) de  la recherche et du développement : La formation est ainsi liée aux métiers suivants: (1) chargé/chargée de mission de communication, chargé/chargée de communication interne, (2) responsable pédagogique conseiller/consultant/ conseillère/consultante en formation, concepteur-organisateur/Conceptrice-organisatrice en formation, ingénieur d’études en formation, ingénieur d’études en ingénierie de la formation, Ingénieur en Technologie de la formation (3) expert et chargé de mission en TICE, ingénieur de recherche. Dans ces cadres, une place spécifique sera constamment donnée à la prise en compte de la communication et de la formation de personnes séjournant en milieu contraint ou  porteurs de handicap de la perception.

 

Les compétences suivantes seront acquises selon les trois types de métiers :

(1) communication numérique :

-Recueillir (au moyen d'entretiens, réunions, enquêtes, reportages...), vérifier et sélectionner, les informations actualisées relatives à la vie de l'entreprise, pour les diffuser à l'intérieur ou à l'extérieur.

- Proposer les moyens et choisir les supports de communication (écrits, audio et audiovisuels)  en tenant compte des spécificités des handicaps de la perception ;

- savoir mettre en place des situations de travail collaboratif

- Concevoir les contenus des messages, avec un langage et un style adaptés ;

- Mettre en œuvre les actions de communication les plus efficaces ;

 (2) conception/ organisation de formation numérique (hybride et complètement à distance)

- Réaliser ou participer à la réalisation de l'audit de fonctionnement d'une structure (entreprise, établissement, service...), analyser les besoins de formation.

- Concevoir ou participer à la conception d'un dispositif de formation qui peut en autres être destiné à des personnes formées en milieu contraint et porteurs de handicap de la perception.

- Connaître les techniques de gestion.

- Planifier les actions de formation (plan de formation).

- Animer et coordonner une équipe pour la réalisation et les développements logiciels nécessaires au projet

- Elaborer et négocier les cahiers des charges fonctionnels pour la réalisation des ressources

- Établir le budget nécessaire à la réalisation des objectifs de formation.

- Déterminer les moyens humains nécessaires (compétences pédagogiques).

}

Licence Professionnelle Métiers de la communication : chef de projet communication (fiche nationale)

Niveau obtenu : Bac +3 ou +4

- Pilotage de la réalisation du plan de communication
- Organisation opérationnelle du plan de communication
- Suivi du budget
- Management d’équipe
- Constitution d’un réseau de partenaires
- Exercice d’une veille stratégique
- Gestion des relations presse et relations publiques
- Elaboration d’événements
- Réalisation de supports de communication

• Elaborer la stratégie de communication de la structure et le plan de communication associé
• Assurer le suivi et l’exécution du plan de communication
• Concevoir et piloter des projets différents mais alignés sur la stratégie de communication globale
• Contrôler les dépenses budgétaires associées aux actions de communication
• Piloter l’organisation d’évènements
• Gérer et animer les relations presses et les relations publiques
• Maîtriser les techniques et outils numériques indispensables au déroulement d’une campagne de communication

• Manager des équipes de communication et animer des réseaux de partenaires / de sous-traitance

 • Elaborer une stratégie de veille appropriée à l’environnement professionnel

 

 

·         Utiliser les outils numériques de référence et les règles de sécurité informatique pour acquérir, traiter, produire et diffuser de l’information ainsi que pour collaborer en interne et en externe.

·         Identifier, sélectionner et analyser avec esprit critique diverses ressources dans son domaine de spécialité pour documenter un sujet et synthétiser ces données en vue de leur exploitation.

·         Analyser et synthétiser des données en vue de leur exploitation.

·         Développer une argumentation avec esprit critique.

·         Se servir aisément des différents registres d’expression écrite et orale de la langue française.

·         Communiquer par oral et par écrit, de façon claire et non-ambiguë, dans au moins une langue étrangère.

·         Identifier et situer les champs professionnels potentiellement en relation avec les acquis de la mention ainsi que les parcours possibles pour y accéder.  

·         Caractériser et valoriser son identité, ses compétences et son projet professionnel en fonction d’un contexte.  

·         Identifier le processus de production, de diffusion et de valorisation des savoirs.

·         Situer son rôle et sa mission au sein d'une organisation pour s’adapter et prendre des initiatives. 

·         Respecter les principes d’éthique, de déontologie et de responsabilité environnementale.

·         Travailler en équipe et en réseau ainsi qu’en autonomie et responsabilité au service d’un projet.

·         Analyser ses actions en situation professionnelle, s’autoévaluer pour améliorer sa pratique.

 

Dans certains établissements, d'autres compétences spécifiques peuvent permettre de décliner, préciser ou compléter celles proposées dans le cadre de  la mention au niveau national. Pour en savoir plus se reporter au site de l'établissement.

 

}

MASTER Domaine Sciences humaines et sociales, Mention « Direction de projets ou établissements culturels »

Niveau obtenu : Bac +5 et plus

Le Master Mention « Direction de projets ou établissements culturels » forme les étudiants et les professionnels

- La gestion et l’administration d’établissements du secteur culturel

- L’élaboration et la mise en œuvre de projets culturels et artistiques en France ou à l’international

- Le développement et l’appui de structures artistiques et/ou culturelles par les activités de diffusion, de production et de médiation

- la conduite de démarches innovantes en ingénierie culturelle

- La coopération, l’interculturalité et le dialogue avec les pays européens et plus spécifiquement avec les pays des Balkans

 

Le master « Direction de projets ou établissements culturels » propose trois parcours :

 

- Développement culturel et direction de projets (pour les étudiants en formation continue uniquement)

- Développement de projets artistiques et culturels internationaux (pour les étudiants en Formation Initiale et Formation Continue)

- Management de la culture dans les Balkans (pour les étudiants en Formation Initiale et Formation Continue)

 

- Parcours « Développement culturel et direction de projets » (FC) :

- Concevoir, coordonner et accompagner des projets de développement artistique et culturel (réaliser le bilan et l’évaluation des projets)

- Connaître les enjeux des politiques culturelles publiques pour encadrer une mission dans une unité territoriale et assister et conseiller des élu.es et des comités techniques

- Concevoir un projet d’établissement culturel et manager une équipe (Gestion administrative et financière, montage et communication de projets culturels)

 

- Parcours « Développement de projets artistiques et culturels internationaux » (FI et FC) :

- Coordonner et accompagner des projets de développement artistiques et culturels internationaux

- Assister et conseiller les élus, les comités techniques et les directions des collectivités territoriales dans la direction de projet et le développement culturel

- Assurer la gestion administrative et financière d’un établissement culturel et réaliser le bilan et l’évaluation de projets

- Mettre en œuvre et coordonner des projets en structure publique ou privée

- Participer à la production, médiation et diffusion d’une structure culturelle

- Promouvoir et animer des partenariats (établir les dossiers de financement, déterminer le budget du projet et établir les contrats avec les partenaires et financeurs…)

- Réaliser des évaluations et des bilans de projets pour saisir leurs enjeux à l’échelle française, européenne et internationale

 

- Parcours « Management de la culture dans les Balkans » (FI et FC) :

- Connaître le système culturel des Balkans et développer des coopérations

- Coordonner et accompagner des projets de développement artistiques et culturels dans les Balkans et plus spécifiquement en Serbie

- Réaliser l’évaluation de projets culturels et saisir leurs enjeux à l’échelle des Balkans et leur rayonnement à international

 

- Capacités communes à tous les diplômes de Master :

- Capacité d’abstraction, d’analyse et de synthèse

- Capacité à mobiliser ses connaissances pour identifier et poser une problématique

- Capacité à communiquer et développer une argumentation écrite et orale

- Capacité à circonscrire un enjeu et à adopter la méthodologie appropriée

 

}

MASTER Information, communication (fiche nationale)

Niveau obtenu : Bac +5 et plus

- Conception, coordination et mise en œuvre des politiques et stratégies de communication et de diffusion de l’information
- Participation à la réflexion stratégique sur la complémentarité des outils au service de la politique de communication.
- Sensibilisation des acteurs de la structure à la pertinence des actions de communication en vue de la mise en place d’une politique de marque
- Accompagnement des équipes managériales dans la conduite de projets ou de changement
- Veille informationnelle et stratégique  dans le but de conseiller la direction et les services de communication
- Participation aux processus d'audit stratégique
- Elaboration, planification, coordination, suivi et évaluation des plans et actions de communication interne/externe
- Conception de messages de communication
- Développement et valorisation de la culture de l’entité
- Mise en place d’une stratégie et de moyens de gestion desrelations avec les publics, les usagers, les administrés ou les clients de l’organisation
- Construction et suivi des réseaux de collaboration interne et externe
- Elaboration de réponses à des appels d'offre
- Management d’une équipe
- Gestion budgétaire

- Maitriser les processus nécessaires à la conduite d'une réflexion stratégique de communication globale
- Mobiliser les outils et moyens adaptés pour piloter et déployer un plan d’actions de communication
- Identifier les forces, les faiblesses, les moyens et l'environnement d'une organisation afin de lui permettre d’atteindre ses objectifs.
- Suivre l’état de la recherche et l’évolution de la règlementation en actualisant ses connaissances par une veille dans son domaine
- Gérer une situation de crise mettant en jeu l’institution/l’organisation et sa marque
- Mobiliser les techniques de production de supports (écrits, visuels, audiovisuels, multimédias) afin de mettre en oeuvre les stratégies retenues
- Réaliser et/ou superviser la réalisation de différents supports et outils de communication
- Piloter la coordination des ressources et compétences nécessaires à la mise en œuvre d'un projet communicationnel.
- Concevoir des tableaux de bord et identifier des indicateurs pour évaluer l’efficacité de dispositifs préalablement élaborés
- Connaître et appliquer les procédures nécessaires à la mise en œuvre d'une démarche qualité
- Connaitre et appliquer les procédures nécessaires à la conduite d'un audit de communication.
- Conduire une analyse en vue de réaliser une recommandation stratégique et/ou opérationnelle à l''attention d'un client interne ou externe
- Communiquer et interagir avec les medias
- Comprendre les fondements des stratégies d’alliance et de recommandation
- Connaître et appliquer les principes de constructions et de suivi de budgets
- Maîtriser les bases juridiques et les principes éthiques liés aux métiers de la communication,
- Comprendre les contextes socio-professionnels, culturels, nationaux et internationaux pour déployer une stratégie et des moyens de communication, adaptés
- Fédérer, en mode hiérarchique ou transversal, des équipes de communication
- Contribuer aux processus RH, notamment au recrutement et à la formation des équipes
- Motiver des collaborateurs et managers autour d’un projet de communication à déployer

 

- Identifier les usages numériques et les impacts de leur évolution sur le ou les domaines concernés par la mention
- Se servir de façon autonome des outils numériques avancés pour un ou plusieurs métiers ou secteurs de recherche du domaine
- Mobiliser des savoirs hautement spécialisés, dont certains sont à l’avant-garde du savoir dans un domaine de travail ou d’études, comme base d’une pensée originale
- Développer une conscience critique des savoirs dans un domaine et/ou à l’interface de plusieurs domaines
- Résoudre des problèmes pour développer de nouveaux savoirs et de nouvelles procédures et intégrer les savoirs de différents domaines
- Apporter des contributions novatrices dans le cadre d’échanges de haut niveau, et dans des contextes internationaux 

 

- Conduire une analyse réflexive et distanciée prenant en compte les enjeux, les problématiques et la complexité d’une demande ou d’une situation afin de proposer des solutions adaptées et/ou innovantes en respect des évolutions de la règlementation
- Identifier, sélectionner et analyser avec esprit critique diverses ressources spécialisées pour documenter un sujet et synthétiser ces données en vue de leur exploitation
- Communiquer à des fins de formation ou de transfert de connaissances, par oral et par écrit, en français et dans au moins une langue étrangère
- Gérer des contextes professionnels ou d’études complexes, imprévisibles et qui nécessitent des approches stratégiques nouvelles
- Prendre des responsabilités pour contribuer aux savoirs et aux pratiques professionnelles et/ou pour réviser la performance stratégique d'une équipe
- Conduire un projet (conception, pilotage, coordination d’équipe, mise en œuvre et gestion, évaluation, diffusion) pouvant mobiliser des compétences pluridisciplinaires dans un cadre collaboratif
- Analyser ses actions en situation professionnelle, s’autoévaluer pour améliorer sa pratique dans le cadre d'une démarche qualité
- Respecter les principes d’éthique, de déontologie et de responsabilité environnementale 

Chaque mention peut être déclinée en parcours (anciennement spécialités) permettant d'acquérir des compétences complémentaires. Pour plus d'information, se reporter aux liens renvoyant sur les sites des différentes universités habilités/accréditées.

}

MASTER Marketing, vente (fiche nationale)

Niveau obtenu : Bac +5 et plus

- Etude et analyse du comportement du consommateur
- Participation aux actions stratégiques relatives au marketing
- Contrôle de l’évolution des marchés
- Veille concurrentielle
- Gestion de la communication des marques et de l’entreprise
- Management des équipes marketing et commerciales de l’entreprise
- Compréhension des nouveaux outils utilisés en marketing
- Appréhension d'une organisation de manière globale
- Gestion d'une offre de produits ou services
- Intégration du digital dans l’ensemble des activités

- Traduire la stratégie de l’entreprise en stratégie marketing (offre, produit, marque)
- Assurer l’analyse et la veille des marchés
- Analyser les données de panels pour la prise de décision
- Intégrer le digital dans la stratégie et l’opérationnel
- Mettre en place une politique de communication intégrée : à l’interne et à l’externe
- Lancer et développer une offre de produits/services
- Définir la politique commerciale, développer un plan d’action commerciale
- Elaborer et conduire la politique promotionnelle
- Mettre en place et manager des équipes complémentaires, transversales ou interculturelles
- Commanditer ou réaliser des études qualitatives ou quantitatives
- Maîtriser des logiciels d’analyse numérique et textuelle (SAS, SPSS, R, N-Vivo, Lexica, Sphinx…).
- Analyser les données et opérationnalise les résultats
- Elaborer et suivre des budgets
- Elaborer /analyser des tableaux de bord d’activité
- Gérer un compte d’exploitation     

 

 - Identifier les usages numériques et les impacts de leur évolution sur le ou les domaines concernés par la mention
- Se servir de façon autonome des outils numériques avancés pour un ou plusieurs métiers ou secteurs de recherche du domaine
- Mobiliser des savoirs hautement spécialisés, dont certains sont à l’avant-garde du savoir dans un domaine de travail ou d’études, comme base d’une pensée originale
- Développer une conscience critique des savoirs dans un domaine et/ou à l’interface de plusieurs domaines
- Résoudre des problèmes pour développer de nouveaux savoirs et de nouvelles procédures et intégrer les savoirs de différents domaines
- Apporter des contributions novatrices dans le cadre d’échanges de haut niveau, et dans des contextes internationaux 

 

- Conduire une analyse réflexive et distanciée prenant en compte les enjeux, les problématiques et la complexité d’une demande ou d’une situation afin de proposer des solutions adaptées et/ou innovantes en respect des évolutions de la règlementation
- Identifier, sélectionner et analyser avec esprit critique diverses ressources spécialisées pour documenter un sujet et synthétiser ces données en vue de leur exploitation
- Communiquer à des fins de formation ou de transfert de connaissances, par oral et par écrit, en français et dans au moins une langue étrangère
- Gérer des contextes professionnels ou d’études complexes, imprévisibles et qui nécessitent des approches stratégiques nouvelles
- Prendre des responsabilités pour contribuer aux savoirs et aux pratiques professionnelles et/ou pour réviser la performance stratégique d'une équipe
- Conduire un projet (conception, pilotage, coordination d’équipe, mise en œuvre et gestion, évaluation, diffusion) pouvant mobiliser des compétences pluridisciplinaires dans un cadre collaboratif
- Analyser ses actions en situation professionnelle, s’autoévaluer pour améliorer sa pratique dans le cadre d'une démarche qualité
- Respecter les principes d’éthique, de déontologie et de responsabilité environnementale 

Chaque mention peut être déclinée en parcours (anciennement spécialités) permettant d'acquérir des compétences complémentaires. Pour plus d'information, se reporter aux liens renvoyant sur les sites des différentes universités habilités/accréditées.

}

MASTER Communication des organisations (fiche nationale)

Niveau obtenu : Bac +5 et plus

- Définition des stratégies de communication

- Elaboration des plans de communication

- Pilotage de projets

- Conception et réalisation de dispositifs de communication

- Conseil et diagnostic

- Elaboration de la communication institutionnelle, de la stratégie de communication de la marque, de la communication interne

- Accompagnement du changement organisationnel

- Assurer une veille sur le marché, la concurrence, la presse…

- Analyser le contexte et les enjeux de la communication pour une organisation

- Identifier les parties prenantes (internes et externes) et les cibles des actions de communication

- Auditer les dispositifs de communication utilisés

- Mesurer et évaluer l’audience, l’exposition et l’impact des différents dispositifs et des campagnes de communication

- Sélectionner et hiérarchiser les médias et les réseaux sociaux

- Effectuer une veille sur les modes de vie, de consommation et de communication des publics et l’actualité du numérique

- Elaborer des stratégies de communication multicanale

- Intégrer le cadre législatif et réglementaire

- Formuler une stratégie rédactionnelle

- Manager un service de communication, une équipe au sein d’une agence

- Concevoir l’organisation pour animer et gérer des communautés

- Analyser des dynamiques d’innovation

- Diagnostiquer les dispositifs sociotechniques dans des contextes de changement technique et organisationnel

- Analyser les systèmes d’information

- Identifier les usages numériques et les impacts de leur évolution sur le ou les domaines concernés par la mention

- Se servir de façon autonome des outils numériques avancés pour un ou plusieurs métiers ou secteurs de recherche du domaine

- Mobiliser des savoirs hautement spécialisés, dont certains sont à l’avant-garde du savoir dans un domaine de travail ou d’études, comme base d’une pensée originale

- Développer une conscience critique des savoirs dans un domaine et/ou à l’interface de plusieurs domaines

- Résoudre des problèmes pour développer de nouveaux savoirs et de nouvelles procédures et intégrer les savoirs de différents domaines

- Apporter des contributions novatrices dans le cadre d’échanges de haut niveau, et dans des contextes internationaux

- Conduire une analyse réflexive et distanciée prenant en compte les enjeux, les problématiques et la complexité d’une demande ou d’une situation afin de proposer des solutions adaptées et/ou innovantes en respect des évolutions de la règlementation

Identifier, sélectionner et analyser avec esprit critique diverses ressources spécialisées pour documenter un sujet et synthétiser ces données en vue de leur exploitation

- Communiquer à des fins de formation ou de transfert de connaissances, par oral et par écrit, en français et dans au moins une langue étrangère

- Gérer des contextes professionnels ou d’études complexes, imprévisibles et qui nécessitent des approches stratégiques nouvelles

- Prendre des responsabilités pour contribuer aux savoirs et aux pratiques professionnelles et/ou pour réviser la performance stratégique d'une équipe

- Conduire un projet (conception, pilotage, coordination d’équipe, mise en œuvre et gestion, évaluation, diffusion) pouvant mobiliser des compétences pluridisciplinaires dans un cadre collaboratif

- Analyser ses actions en situation professionnelle, s’autoévaluer pour améliorer sa pratique dans le cadre d'une démarche qualité

- Respecter les principes d’éthique, de déontologie et de responsabilité environnementale

 

Dans certains établissements, d'autres compétences spécifiques peuvent permettre de décliner, préciser ou compléter celles proposées dans le cadre de la mention au niveau national.

Pour en savoir plus se reporter au site de l'établissement.

}