Diplômes compatibles avec la VAE

Le niveau indiqué est celui que vous obtiendrez.

BTS Management des unités commerciales

Niveau obtenu : Bac +2 / DUT / BTS

Le titulaire du BTS Management des unités commerciales a pour perspective de prendre la responsabilité de tout ou partie d'une unité commerciale (magasin, supermarché, agence commerciale, site marchand...). Dans cette unité commerciale, il remplit les missions suivantes :
- management de l'unité (équilibre d'exploitation, gestion des ressources humaines) ;
- gestion de la relation client ;
- gestion et animation de l'offre de produits et de services ;
- recherche et exploitation de l'information nécessaires à l'activité commerciale.
Il doit exploiter en permanence les informations commerciales disponibles pour suivre et développer l'activité de l'unité commerciale.

Au contact direct avec la clientèle, il mène des actions pour l'attirer, l'accueillir et lui vendre des produits et/ou services répondant à ses attentes, la fidéliser.

Chargé des relations avec les fournisseurs, il veille à adapter en permanence l'offre commerciale en fonction de l'évolution du marché.

cf blocs de compétences ( rubrique modalités d'accès)

}

BTS Métiers de la coiffure

Niveau obtenu : Bac +2 / DUT / BTS

Dans le cadre des différents types d’entreprises, le technicien supérieur en « Métiers de la coiffure » peut assurer les fonctions suivantes :

- Expertise et conseils scientifiques et technologiques,

- Gestion, management,

- Définition et mise en œuvre de la stratégie commerciale.

Cette profession demande de suivre de façon permanente l’évolution des produits, des techniques et l’apparition de nouveaux matériels. Le technicien supérieur assure une veille permanente dans les domaines relevant du secteur de la coiffure (normes, réglementation européenne, évolution du marché, ...). De même il est nécessaire qu’il porte une attention particulière aux questions d’allergie professionnelle et de prévention ainsi qu’aux

évolutions sociologiques de la clientèle.

L’action de ce professionnel s’exerce conformément aux règles d’hygiène, de sécurité et d’ergonomie.

Les choix et les actions du professionnel s’inscrivent dans le respect de la législation en vigueur, la prise en compte de la politique de développement durable et d’une démarche qualité.

Les responsabilités du technicien supérieur sont définies selon sa position dans la structure. Il peut exercer ses activités en autonomie totale ou partielle.

Le titulaire du BTS Métiers de la coiffure est un technicien hautement qualifié dans le secteur de la coiffure. Il possède un haut niveau scientifique et technique ainsi que la maîtrise d’au moins une langue étrangère. Il est en relation avec une clientèle de particuliers et de professionnels et ses activités s’inscrivent dans une démarche qualité.

Il assure les fonctions d’expertise, de conseils scientifiques et technologiques, de gestion, de management, de définition et de mise en œuvre de la stratégie commerciale.

Ce technicien :

Conçoit et met en œuvre des techniques professionnelles

Assure une veille permanente dans les domaines de la coiffure (normes, réglementation…)

Elabore des protocoles innovants en termes de prestations et de services

Conseille et vend des produits, des services et des matériels

Elabore le projet d’exploitation et/ou du business plan, en assure le suivi et son éventuelle adaptation

Participe à la gestion de l’entreprise et à la mesure de ses performances

Gère et encadre le personnel

Participe au lancement de produits, de matériels et de services

Développe la relation de services

Gère et développe le « portefeuille clients ». 

}

BTS « métiers de l’esthétique, cosmétique, parfumerie » option A : management option B : formation-marque option C : cosmétologie

Niveau obtenu : Bac +2 / DUT / BTS

 

Conception et réalisation de soins esthétiques, de maquillage

Conseil et vente de produits et d’appareils de haute technologie

Elaboration et mise au point de protocoles opératoires fabrication de produits cosmétiques

Réalisation de contrôles

Evaluation cosmétique

Participation à la démarche qualité

Veille technologique et réglementaire

Elaboration du projet d’exploitation et/ou du business plan

Encadrement du personnel

Participation à la gestion financière

Développement de la relation de services

Conception et mise en œuvre d’actions dans le cadre de la stratégie commerciale

Production de documents professionnels, techniques

Animation d’équipe 

Le titulaire du BTS Métiers de l’esthétique-cosmétique-parfumerie est hautement qualifié dans les domaines de l’esthétique, de la cosmétique et de la parfumerie. Il possède une connaissance approfondie du produit cosmétique et de sa commercialisation et est en relation avec une clientèle aussi bien de particuliers que de professionnels.

Il possède un haut niveau scientifique ainsi que la maîtrise d’au moins une langue étrangère. Il assure les fonctions d’expertise, de conseils scientifiques et technologiques, de gestion, de management, d’animation et de formation dans un cadre local et international.

Ce technicien :          

Conçoit et met en œuvre des prestations (soins et techniques) performantes et innovantes,

Adapte sa pratique et son expertise en tenant compte de l’évolution des savoirs, des techniques et des contextes,

Conçoit des conseils experts dans un objectif de vente

Recherche, collecte et exploite des ressources relatives à la profession en vue d’une communication stratégique,

Etablit une relation professionnelle auprès de différents interlocuteurs,

Gère l’environnement de travail,

Assure la qualité (produits, prestations, services),

Dans le cadre de l’option A Management ce technicien :

Gère l’entreprise,

Elabore des projets entrepreneuriaux,

Assure le développement de l’entreprise.

Dans le cadre de l’option B Formation-marques ce technicien :

Conçoit, impulse et conduit des actions d’information, d’animation et de négociation dans le respect de l’image et de la culture de l’entreprise,

Forme aux techniques de soins, aux techniques de vente et d’utilisation de produits

Négocie les ventes de produits, de matériels et de d’appareils.

Dans le cadre de l’option C Cosmétologie ce technicien :

Réalise une étude technique dans le cadre de la recherche et développement (R&D),

Met en œuvre des techniques de fabrication et de contrôle,

Objective l’efficacité d’un produit, d’une technique et réalise une analyse sensorielle.

 

}

Licence Professionnelle Commerce et distribution

Niveau obtenu : Bac +3 ou +4

2 parcours type :

- Management de rayon DistriSup (UPEC)
- Management du point de vente (UPEM/UPEC)

Parcours Management de rayon DistriSup (UPEC)

L’objectif de la Licence professionnelle Commerce et Distribution parcours management de rayon (DistriSup) est de former des étudiant(e)s, par la voie de
l’apprentissage, aux fonctions de chef de rayon dans les enseignes de la grande distribution à la fois généralistes et spécialistes et aux métiers de management dans la grande
distribution.

Parcours Management du point de vente (UPEM/UPEC)

L’objectif de la Licence professionnelle Commerce et Distribution Parcours Management du point de vente en apprentissage est de former aux métiers de l'encadrement en magasin de petite et moyenne surface : vente, organisation, gestion et théâtralisation d'un univers de produits, management d'une équipe de vente sont le quotidien de ces métiers. A terme une évolution vers des fonctions opérationnelles dans des magasins plus grands ou pour un ensemble de petits magasins, ils sont également évolutifs vers le poste de directeur adjoint ou directeur de magasin selon les enseignes.
A ce titre, la Licence professionnelle Commerce et Distribution Parcours Management du point de vente s'inscrit dans le fait qu'elle se réalise obligatoirement en alternance au sein d'un point de vente.

 

Parcours Management de rayon DistriSup (UPEC)

A l’issue de la Licence professionnelle Commerce et Distribution Parcours management de rayon (DistriSup), le diplômé est capable de :
- Gérer et animer un rayon faisant partie intégrante d’un point de vente grande surface
- Sélectionner et motiver leur équipe
- Optimiser les approvisionnements, la mise en rayon, la vente et suivre les performances du rayon
- Comprendre et évaluer les possibilités du marché
- Évoluer en magasin vers les postes de chef de groupe, chef de département, chef de secteur et par la suite avoir la responsabilité complète d’un point de vente
- Evoluer vers les achats, le marketing, les ressources humaines, le contrôle de gestion ou la finance, en France ou à l’étranger.

Parcours Management du point de vente (UPEM/UPEC)

A l’issue de la Licence professionnelle Commerce et Distribution Parcours Management du point de vente, le diplômé est capable de :
- Gérer et animer un rayon faisant partie intégrante d’un point de vente grande surface
- Sélectionner et motiver leur équipe
- Optimiser les approvisionnements, la mise en rayon, la vente et suivre les performances du rayon
- Comprendre et évaluer les possibilités du marché
- Évoluer en magasin vers les postes de chef de groupe, chef de département, chef de secteur et par la suite avoir la responsabilité complète d’un point de vente
- Evoluer vers les achats, le marketing, les ressources humaines, le contrôle de gestion ou la finance, en France ou à l’étranger.

Ce professionnel est capable de :
- récolter et analyser des données chiffrées
- Approfondissement et maîtrise du marketing de la distribution
- Compréhension des mécanismes du choix du point de vente par le client et des déterminants de sa fidélisation
- Elaborer des outils de pilotages en gestion des ressources humaines afin de savoir et pouvoir gérer une équipe
- Maîtriser des outils de la communication
- Connaissance précise de l’environnement de l’entreprise d’accueil et capacité à définir et traiter une problématique liée à la gestion d’un point de vente
- Mettre en application les outils pédagogiques, acquérir la culture d’entreprise et favoriser l’insertion professionnelle à l’issue de la licence

}

Licence Professionnelle Commercialisation des produits touristiques

Niveau obtenu : Bac +3 ou +4

Le titulaire du diplôme peut exercer les activités suivantes :

- élaborer un produit touristique (circuits, séjours…) et coordonner les différentes étapes de réalisation du montage du produit jusqu’à sa mise sur le marché selon les règles de sécurité des biens et des personnes ;

- adapter et réajuster en temps réel le prix de prestations touristiques (places d’avion, de train, nuitées, location de véhicules…) afin de mettre en adéquation l’offre et la demande, avec l’objectif d’optimiser la rentabilité des produits ou des services et la compétitivité de l’entreprise ;

- élaborer ou participer à l’élaboration de projets de valorisation du patrimoine local (aménagement de circuits de visite ou d’infrastructures de loisirs, mise en valeur de sites…) afin d’augmenter l’attractivité du territoire et les flux touristiques ; organsiner les manifestations événementielles (festival, spectacles…) ;

- informer et conseiller la clientèle sur les caractéristiques de produits touristiques (voyages, locations, prestations…) et réaliser tout ou partie des opérations de vente (réservation, émission de titres de transport, suivi administratif…), selon les objectifs commerciaux de la structure ; réaliser l’assemblage d’une offre touristique à la demande ; réaliser des ventes par téléphone.

 

Le titulaire du diplôme est capable de :

- recueillir et analyser les informations sur les prestations des partenaires (hôteliers, autocaristes, compagnies aériennes…) ; collecter et analyser les taux d’occupation, réservation, tarifs sur le rendement de nuitées, de places d’avion… ; analyser l’environnement socioéconomique et les caractéristiques de la demande touristique ; analyser l’offre touristique locale et définir des actions de promotion du territoire ; réaliser l’étude de faisabilité du projet de promotion touristique et apporter un appui technique aux prestataires institutionnels ;

- déterminer les prévisions de vente et élaborer ou participer à l’élaboration de la grille tarifaire (période, segmentation, catégorie…) ;

- préparer les dossiers techniques (cahier des charges d’appels d’offres…) et analyser les réponses des prestataires ; sélectionner des fournisseurs/prestataires, négocier les conditions du contrat et contrôler la réalisation de l’intervention, des produits… ;

- déterminer la programmation du produit touristique et établir le descriptif des sites à visiter, des formalités pratiques, des modalités de vente ; mettre en place le projet de promotion touristique et coordonner les actions des intervenants (associations, habitants, acteurs locaux du tourisme…) ;

- concevoir ou participer à la conception de la prémaquette publicitaire et sélectionner les supports de diffusion ; organiser et mettre en place le circuit d’information et diffuser les données tarifaires sur internet et par des centrales de réservation… ;

- accueillir le client et le renseigner sur les offres touristiques ; conseiller le client sur les différents produits (transports, prestations…) effectuer la réservation et établir les documents contractuels ; réceptionner et vérifier les documents de voyage (dates de départ, coordonnées…) et les remettre au client.

- définir et suivre le budget prévisionnel du projet de promotion touristique, proposer des ajustements si nécessaire ; sensibiliser les services (réception, commercial…) aux modalités d’optimisation des produits et proposer des ajustements ;

- réaliser le bilan des actions de promotion touristique et déterminer des axes d’évolution avec les partenaires institutionnels.

}

Licence Professionnelle Technico-commercial –

Niveau obtenu : Bac +3 ou +4

Parcours chargé d’affaire en Vente de Solutions Durables

Le diplômé est en capacité de :

conseiller le client et lui proposer des solutions complètes tenant compte des dimensions multiples de ses besoins et notamment de celle du développement durable,

diagnostiquer des besoins du client dans une optique prospective,

réaliser et mettre en oeuvre un plan de prospection,

tenir à jour et développer la connaissance des produits et services proposés au client,

réaliser une évaluation prospective des besoins du client et des évolutions du marché,

gérer les risques et les incertitudes propres aux actions commerciales menées et notamment intégrer la prise en compte des contraintes de long terme relevant du développement durable.

Le diplômé est capable :

de comprendre l’organisation de son entreprise, sa stratégie et sa politique de marketing,

d'intégrer les aspects relatifs au développement durable à la réflexion commerciale,

d’assurer le suivi et le retour d’informations,

de réaliser un projet de développement,

d’organiser et de manager des équipes commerciales,

de posséder des qualités requises en matière de vente et de négociation,

de prendre des décisions et de les mettre en oeuvre,

d’être autonome, polyvalent, rapidement opérationnel et de faire preuve de motivation,

d’être créatif et d’avoir des capacités à communiquer.

}

Licence Professionnelle Métiers de la promotion des produits de santé (fiche nationale)

Niveau obtenu : Bac +3 ou +4

- Information, conseils, promotion et vente de produits pharmaceutiques et de matériels médico-techniques sur un secteur géographique donné à des personnels de santé
- Prise en compte des dispositions réglementaires et économiques liée au médicament et à son évolution
- Collecte des observations, des questions des médecins et des personnels de santé
- Transmission des demandes ou des informations de pharmacovigilance aux services compétents
- Maîtrise des outils de communication, des systèmes informatisés de gestion du secteur et du traitement de l’information (bases de données, transmission électronique…)
- Assistance au management d’une équipe technique
- Rédaction de procédures, de rapports d’analyse
- Exploitation et enrichissement de fonds documentaires
- Suivi d’appels d’offres

• Apprécier les besoins des professionnels de santé afin de les convaincre d'acheter
• Maitriser les techniques de commercialisation pour développer les ventes du laboratoire ou de l’entreprise
• Exposer les propriétés et caractéristiques des produits commercialisés
• Maitriser les techniques de commercialisation pour développer les ventes du laboratoire ou de l’entreprise
• Maitriser les techniques de commercialisation pour développer les ventes du laboratoire ou de l’entreprise
• Participer au montage et à l'animer de manifestations, d'actions commerciales
• Adapter sa communication aux différents interlocuteurs dans le cadre de l’argumentaire produit de l’entreprise
• Participer au montage et à l'animer de manifestations, d'actions commerciales
• Appliquer la réglementation pharmaceutique et économique liée au médicament, au produit… pour informer les professionnels de santé

• Développer un argumentaire relatif aux produits et aux services de l’entreprise dans le respect de l’éthique

• Planifier et organiser son activité dans le cadre d’une équipe sur un secteur donné

 

·         Utiliser les outils numériques de référence et les règles de sécurité informatique pour acquérir, traiter, produire et diffuser de l’information ainsi que pour collaborer en interne et en externe.

·         Identifier, sélectionner et analyser avec esprit critique diverses ressources dans son domaine de spécialité pour documenter un sujet et synthétiser ces données en vue de leur exploitation.

·         Analyser et synthétiser des données en vue de leur exploitation.

·         Développer une argumentation avec esprit critique.

·         Se servir aisément des différents registres d’expression écrite et orale de la langue française.

·         Communiquer par oral et par écrit, de façon claire et non-ambiguë, dans au moins une langue étrangère.

·         Identifier et situer les champs professionnels potentiellement en relation avec les acquis de la mention ainsi que les parcours possibles pour y accéder.  

·         Caractériser et valoriser son identité, ses compétences et son projet professionnel en fonction d’un contexte.  

·         Identifier le processus de production, de diffusion et de valorisation des savoirs.

·         Situer son rôle et sa mission au sein d'une organisation pour s’adapter et prendre des initiatives. 

·         Respecter les principes d’éthique, de déontologie et de responsabilité environnementale.

·         Travailler en équipe et en réseau ainsi qu’en autonomie et responsabilité au service d’un projet.

·         Analyser ses actions en situation professionnelle, s’autoévaluer pour améliorer sa pratique.

 

Dans certains établissements, d'autres compétences spécifiques peuvent permettre de décliner, préciser ou compléter celles proposées dans le cadre de  la mention au niveau national. Pour en savoir plus se reporter au site de l'établissement.

 

}

MASTER Mention "Management et Commerce international"

Niveau obtenu : Bac +5 et plus

Cette mention comprend les parcours types suivants :

-         M1 International Management

-         M2 International Management

-         M2 Master of Science  in International Management

dont les activités et les compétences ou capacités attestées communes sont décrites ci-après.

Pour consulter les informations spécifiques aux parcours types, se référer aux liens Internet renvoyant vers les fiches parcours types des établissements.

 

Les diplômés de cette mention sont amenés à travailler dans les entreprises françaises à vocation internationale, les grandes entreprises industrielles ou de services internationales, les PME industrielles ou de services présentes sur les marchés internationaux ou souhaitant s'y positionner, les cabinets de conseil internationaux, les banques et assurances internationales.

La Mention Management et commerce International vise l’ensemble des activités professionnelles assurées par des cadres, des consultants et des experts polyvalents dans le domaine du management d'entreprises internationales.

Les parcours-types de Masters associés sont généralistes et visent à préparer de jeunes cadres à exercer leur activité dans un contexte international.

 

·         Participation et pilotage de projets internationaux :

 *mise en place et le déploiement de projets internationaux

 *prise en considération des contraintes légales, administratives, comptables, fiscales, organisationnelles et managériales liées à ces projets

 *intégration des dimensions interculturelles dans le pilotage et la gestion humaine des projets

·         Le commerce international :

 *pratique et management de négociations dans un contexte international

*formalisation de la demande client, mise au point d'un cahier des charges adapté

*coordination des propositions techniques et commerciales proposées, contractualisation de la relation client et suivi d'affaire

 *participation à la réflexion stratégique en matière de marketing international, prise en compte des couples marchés- produits dans la politique marketing, le marketing international de produits

·         L'accompagnement des structures et organisations vers l'internationalisation :

* participation à la réflexion stratégique en matière d'internationalisation, telles que les arbitrages sur les modalités d'implantation en terme de structure (exportation, implantation de filiale, acquisition, partenariat), de ressources (Management des RH internationales, conditions d'expatriation), de process (organisation des relations siège - filiale, logistique, production)

-  Maîtriser en anglais les concepts, les méthodologies, les pratiques et les outils en gestion et administration d’activités internationales afin de s'adapter à différents environnements culturels.

-  Appréhender le cadre institutionnel, économique,  légal,  et social dans différents contextes organisationnels, et accompagner le développement d'affaires dans ces contextes.

- Elaborer et mettre en place les procédures de gestion des activités internationales, au siège ou dans les filiales de groupes, gérer les relations partenariales avec les fournisseurs, les clients, ou les entreprises partenaires tenant compte de la double nécessité d'harmoniser et d'optimiser les pratiques du groupe et de s'adapter aux différents contextes nationaux .

-Réaliser des diagnostics internes, analyser l’organisation et actions en place et proposer des améliorations, destinées à améliorer la croissance et la performance.

- Elaborer et suivre les indicateurs de l’organisation (tableaux de bord, ratios financiers, rentabilité et performance des projets) en tenant  compte des spécificités de différents pays.

- Développer de nouvelles actions commerciales et de nouveaux projets en contexte international

- Manager des équipes multiculturelles

 

.Compétences transversales

·         Conduire une analyse réflexive et distanciée prenant en compte les enjeux, les problématiques et la complexité d’une demande ou d’une situation afin de proposer des solutions adaptées et/ou innovantes

·         Conduire un projet (conception, pilotage, coordination d’équipe, mise en œuvre et gestion, évaluation, diffusion) pouvant mobiliser des compétences pluridisciplinaires dans un cadre collaboratif

·         Identifier, sélectionner et analyser avec esprit critique diverses ressources spécialisées pour documenter un sujet et synthétiser ces données en vue de leur exploitation

·         Actualiser ses connaissances par une veille dans son domaine, en relation avec l’état de la recherche et l’évolution de la règlementation

·         Evaluer et s’autoévaluer dans une démarche qualité

·         S’adapter à différents contextes socio-professionnels et interculturels, nationaux et internationaux

·         Rédiger des cahiers des charges, des rapports, des synthèses et des bilans,

·         Communiquer par oral et par écrit, de façon claire et non-ambiguë, en français et dans au moins une langue étrangère, et dans un registre adapté à un public de spécialistes ou de non-spécialistes

·         Utiliser les outils numériques de référence et les règles de sécurité informatique pour acquérir, traiter, produire et diffuser de l’information de manière adaptée ainsi que pour collaborer en interne et en externe

}

MASTER Tourisme

Niveau obtenu : Bac +5 et plus

- Développement des activités touristiques sur le plan régional, national et international

- Conception, réalisation et suivi de projets dans le champ du tourisme

- Construire des projets touristiques et culturels, des projets de territoires en prenant en compte les dimensions financières, juridiques et administratives

- Effectuer un diagnostic sur des projets existant dans le champ du tourisme

- Conseiller, transmettre les méthodologies qui permettent d’analyser des processus de patrimonialisation ou de développer des projets en co-construction

- Conduire une analyse réflexive et distanciée prenant en compte les enjeux, les problématiques et la complexité d’une demande ou d’une situation afin de proposer des solutions adaptées et/ou innovantes

- Conduire un projet (conception, pilotage, coordination d’équipe, mise en œuvre et gestion, évaluation, diffusion) pouvant mobiliser des compétences pluridisciplinaires dans un cadre collaboratif

- Identifier, sélectionner et analyser avec esprit critique diverses ressources spécialisées pour documenter un sujet et synthétiser ces données en vue de leur exploitation

- Actualiser ses connaissances par une veille dans son domaine, en relation avec l’état de la recherche et l’évolution de la règlementation

- Evaluer et s’autoévaluer dans une démarche qualité

- S’adapter à différents contextes socio-professionnels et interculturels, nationaux et internationaux

- Rédiger des cahiers des charges, des rapports, des synthèses et des bilans

- Communiquer par oral et par écrit, de façon claire et non-ambiguë, en français et dans au moins une langue étrangère, et dans un registre adapté à un public de spécialistes ou de non-spécialistes

- Utiliser les outils numériques de référence et les règles de sécurité informatique pour acquérir, traiter, produire et diffuser de l’information de manière adaptée ainsi que pour collaborer en interne et en externe

Chaque mention peut être déclinée en parcours (anciennement spécialités) permettant d'acquérir des compétences complémentaires. Pour plus d'information, se reporter aux liens renvoyant sur les sites des différentes universités habilités/accréditées.

}