Diplômes compatibles avec la VAE

Le niveau indiqué est celui que vous obtiendrez.

BAC PRO Gestion-Administration

Niveau obtenu : Bac / BP / BT

Le titulaire du baccalauréat professionnel Gestion-Administration a pour mission de prendre en charge les activités relevant de la gestion administrative au sein d'entreprises (PME-PMI, TPE, commerces...), de collectivités territoriales, d'administrations ou d'associations. La gestion administrative a une dimension à la fois transversale (elle existe dans tout processus dans tout type d'organisation) et spécifique (elle intègre les particularités des secteurs d'activités qui implique de la part du gestionnaire administratif une grande multivalence afin de prendre en charge, avec un niveau d'autonomie et de responsabilité variables, les activités suivantes :

- Gestion administrative des relations externes : le titulaire du diplôme assure de manière fiable la gestion administrative des relations avec les fournisseurs, prestataires et  sous-traitants dans le cadre du processus achats. Il veille au bon déroulement des des relations administratives avec les prospects, les clients, les usagers, les donneurs d'ordre dans le cadre des processus de vente de biens et de services marchands mais aussi de mise à disposition de biens et services non marchands. Par la prise en charge des activités de gestion administrative, il participe à la consolidation des relations avec les banques, les administrations et les partenaires-métiers.

- Gestion administrative des relations avec le personnel : le titulaire du diplôme assure les activités nécessaires au bon déroulement de la gestion administrative des relations avec les salariés. Il s'agit des opérations courantes de gestion du personnel (tenue des dossiers, gestion des absences et des congés, déplacements...), de gestion des opérations ponctuelles relatives aux mouvements de personnel (recrutement, intégration, suivi de carrière, formation), de suivi administratif financier (préparation de la paie, budgets...) et de gestion administrative des relations sociales internes et externes (instances représentatives, tableaux de bord sociaux, procédures de sécurité, actions sociales et culturelles...)

- Gestion administrative interne : le titulaire du diplôme inscrit son activité au coeur du système d'information de l'organisation. Il s'en approprie les règles et les procédures et participe à son évolution. Il est amené à produire et à traiter les informations qualitatives et quantitatives afin de les diffuser et à gérer les différents modes de travail (réunions, courrier, téléphone, messagerie, espaces collaboratifs) ainsi que les espaces de travail et les ressources (accueil des visiteurs, aménagements, maintenances, fournitures et consommables...). Il suit également les activités internes à travers la tenue et la synchronisation des agendas, la planification et le suivi des tâches.

- Gestion administrative des projets : le titulaire du diplôme est appelé à intervenir dans la gestion administrative de tout type de projet développé au sein de l'organisation. Il accompagne les projets sans, toutefois, se trouver impliqué directement dans leur mise en oeuvre. Il assure l'interface administrative entre les acteurs du projets et participe aux réunions. Il veille au suivi opérationnel du projet (descriptif, planning, mise à jour et transmission des informations, base documentaire, états budgétaires, suivi logistique...). Enfin, en tant qu'assistant administratif du projet, il participe au suivi et au contrôle opérationnel des flux dans le respect d'un budget et d'un échéancier. Il renseigne les indicateurs de gestion et produit les documents relatifs à l'évaluation.   

Autonomie et responsabilité

Maîtrise des technologies

Maîtrise des compétences langagières et rédactionnelles

Maîtrise de compétences comportementales

Maîtrise de savoirs-métiers

}

TP Assistant commercial

Niveau obtenu : Bac +2 / DUT / BTS

L'assistant (e) commercial (e) assiste un responsable commercial et une équipe de vente dans le suivi et le développement de l'activité commerciale. 
Sa mission va de l'administration des ventes (traitement des commandes et des litiges, gestion et mise à jour des bases de données clients) à une contribution plus directe à l'activité commerciale en collaboration avec les commerciaux : organisation d'actions commerciales, prospection téléphonique et vente de produits renouvelables/ consommables pour des clients existants. Il (elle) participe à la mise en place des orientations stratégiques et de la politique commerciale de l'entreprise par l'élaboration de tableaux de bord et par une veille sur l'évolution du marché. 
L'assistant (e) commercial (e) est directement rattaché (e) au responsable commercial ou au directeur des ventes. Il (elle) fait partie intégrante de l'équipe de vente, où il (elle) occupe une place d'interface pour le suivi des dossiers. Il (elle) renseigne les clients, oriente leurs demandes et facilite la relation avec les commerciaux de terrain, dans un souci de fidélisation de la clientèle. Il (elle) est l'interlocuteur permanent des clients dans l'entreprise. 
Il (elle) est en relation fréquente et suivie avec de nombreux interlocuteurs internes et externes. Pour garantir le bon déroulement du traitement des commandes et la satisfaction de la clientèle, il (elle) est en contact permanent avec les acteurs intervenant dans le processus (magasinier, transporteur, service comptable). 
La pratique de l'anglais est requise pour le suivi de la relation avec les clients étrangers ou lors de l'accueil de visiteurs. Les échanges se font par courriel, télécopie et téléphone. 
Si il (elle) exerce généralement ses activités de façon sédentaire, l'assistant (e) commercial (e) peut être amené (e) à se déplacer sur le terrain, particulièrement lors de manifestations commerciales.

1. Assurer l'administration des ventes


Traiter les commandes du devis jusqu'au règlement de la facture. 
Assurer le suivi de la relation clientèle en français et en anglais. 
Prévenir et gérer les impayés.


2. Participer à l'organisation et au suivi  des actions commerciales


Elaborer et actualiser les tableaux de bord commerciaux. 
Participer à la veille commerciale. 
Concevoir et réaliser un support de communication commerciale. 
Organiser une action commerciale et en assurer le suivi.


3. Contribuer au développement et à la fidélisation de la clientèle


Accueillir et renseigner les visiteurs en français et en anglais lors de manifestations commerciales. 
Réaliser une opération de prospection téléphonique. 
Conseiller et vendre par téléphone.

 

}

TP Assistant(e) import-export

Niveau obtenu : Bac +2 / DUT / BTS

L'assistant(e) import-export contribue au développement international de l'entreprise en participant à la commercialisation de biens ou de services sur les marchés étrangers ou en optimisant les achats dans un contexte de mondialisation.
En tenant compte des objectifs de rentabilité de l'entreprise, il (elle) coordonne et gère les opérations administratives, logistiques et commerciales à l'international. Dans le respect de la législation (droit des échanges commerciaux, normes applicables), il veille au bon déroulement du traitement et du suivi des commandes depuis l'élaboration de l'offre au client ou la consultation de fournisseurs jusqu'à la livraison et au paiement des prestations.
A l'import, l'assistant(e) import-export est l'interface avec les fournisseurs. Il (elle) réalise les consultations, participe à l'analyse des offres, passe les commandes, suit l'avancement de la production et l'expédition des marchandises jusqu'à leur dédouanement et leur livraison.
A l'export, l'assistant(e) import-export participe à l'élaboration des offres commerciales et coordonne l'exécution des contrats depuis la commande jusqu'à la livraison et au paiement. Il (elle) assure la gestion des dossiers clients et les relations avec les réseaux de distribution. Pour garantir la bonne exécution des contrats de vente, il (elle) collabore étroitement avec les différents services opérationnels de l'entreprise (tels que : commercial, marketing, production, qualité, logistique, comptabilité, financier). Il (elle) s'assure de la mobilisation de tous les services de l'entreprise et des partenaires extérieurs (transporteurs, commissionnaires agréés en douane,) pour respecter les délais et la qualité du produit, garantir le règlement de la prestation vendue et la satisfaction du client.
En cas de litige, l'assistant(e) import-export est l'interlocuteur administratif du client ou du fournisseur. Il (elle) joue un rôle déterminant dans le relais de l'information aux différentes parties impliquées et la résolution du litige.
En collaboration avec l'équipe commerciale, l'assistant(e) import-export contribue à la promotion de l'image de l'entreprise et au développement de l'activité commerciale à l'international : organisation de manifestations commerciales, participation à la conception de supports de communication, actions de prospection et de fidélisation de la clientèle, vente de produits à distance pour la clientèle existante.
Pour permettre à l'entreprise de réagir aux évolutions de son environnement, il (elle) participe à la veille commerciale en réalisant un travail de collecte, d'analyse et de remontée d'informations concernant les marchés étrangers. Il (elle) recherche et détecte les opportunités d'achats et de ventes de biens ou de services à l'international. Pour faciliter la prise de décision stratégique, il (elle) renseigne le système d'information de l'entreprise et élabore des tableaux de bord commerciaux.
Il (elle) peut également se voir confier des travaux de traduction (documentation technique ou commerciale), l'accueil des visiteurs étrangers ainsi que des missions annexes sur des thématiques spécifiques. De telles missions peuvent l'amener ponctuellement à travailler en équipe projet.
L'assistant(e) import-export exerce son emploi de façon autonome en suivant la politique commerciale de l'entreprise à l'international, les procédures mises en place et en rendant compte de son activité à son supérieur hiérarchique. Il (elle) peut être directement rattaché(e) au directeur ou responsable commercial export et/ou import. Il peut également exercer son emploi sous la responsabilité d'un responsable administration des ventes, d'un responsable service clients ou d'un responsable logistique. Il (elle) travaille fréquemment en binôme avec un responsable de zone. Dans une petite structure, il (elle) reporte directement au dirigeant de l'entreprise.
Dans le cadre des échanges avec la clientèle, les fournisseurs et les partenaires de l'entreprise, l'assistant(e) import-export communique principalement par courriel, téléphone, messagerie instantanée et visioconférence. Il (elle) utilise la langue anglaise au quotidien, à l'écrit comme à l'oral. Selon l'implantation et les zones géographiques d'intervention de l'entreprise, la connaissance d'une ou plusieurs autres langues étrangères peut représenter un atout. L'emploi nécessite la maîtrise, en français et en anglais, du vocabulaire technique propre au commerce international et des notions de géopolitique associée à l'internationalisation des échanges commerciaux.
Les horaires de travail de l'assistant(e) import-export sont généralement réguliers, mais les contraintes liées à la distance imposent souvent la mise en place d'une organisation de travail qui tient compte des décalages horaires. Si il (elle) exerce généralement ses activités de façon sédentaire, l'assistant(e) import-export peut être amené(e) à se déplacer à l'étranger, particulièrement à l'occasion de manifestations commerciales. La « relation client » et l'approche interculturelle sont des dimensions essentielles de son métier.

1. Assurer l'administration des ventes ou des achats à l'international, y compris en anglais


Elaborer une offre à l'international et en assurer le suivi.
Traiter les commandes à l'international.
Gérer la relation client ou fournisseur à l'international.


2. Organiser, coordonner et suivre les opérations logistiques internationales, y compris en anglais


Choisir une solution logistique adaptée aux opérations internationales.
Gérer la logistique de la chaîne d'expédition à l'international.
Assurer le suivi des opérations de dédouanement.
Traiter les litiges transport et logistique à l'international.


3 Assurer l'assistanat commercial à l'international, y compris en anglais


Rechercher, analyser et synthétiser des informations pour assurer la veille commerciale à l'international.
Prospecter et promouvoir l'image de l'entreprise à l'international.
Contribuer à l'optimisation des achats et au développement des ventes à l'international.
Elaborer et actualiser des tableaux de bord commerciaux.

}

Diplôme Assistant de gestion

Niveau obtenu : Bac +2 / DUT / BTS

L’assistant de gestion est un professionnel polyvalent qui prend en charge, sous la responsabilité de cadres d’entreprise, l’élaboration de dossiers et en assure le suivi. Dans ce cadre, ce professionnel est en charge des activités suivantes au sein de l’entreprise ou d’une entité :
1. la gestion administrative (préparation de documents administratifs et juridiques en veillant à suivre la règlementation en cours) ;
2. la gestion comptable courante (élaboration et suivi des documents comptables et fiscaux en vue du bilan comptable ou fiscal);
3. la gestion commerciale et la gestion de la relation client (accueil et le conseil de la clientèle, suivi de la commercialisation d’un produit, gestion de stocks ou du suivi d’envoi de marchandises ;
4. la gestion du personnel.

Le titulaire de la certification est capable de :
-  présenter l’entreprise et ses produits, adapter son discours à des interlocuteurs variés,
-  rechercher, enregistrer et présenter des données comptables, financières, techniques ou marketing,
-  participer aux réunions de diagnostics de besoin en service ou produit de différents publics,
-  élaborer des outils et des documents techniques en appui des projets de leur département ou de leur service,
-  prendre, en délégation de responsabilité, une partie du développement de projets, de produits ou de services en lien avec ses compétences en gestion,
-  travailler dans des équipes pluridisciplinaires et pluriprofessionnelles,
-  assurer le suivi technique et commercial des dossiers qui lui sont confiés et en rendre compte.

Licence Professionnelle Commerce et distribution

Niveau obtenu : Bac +3 ou +4

2 parcours type :

- Management de rayon DistriSup (UPEC)
- Management du point de vente (UPEM/UPEC)

Parcours Management de rayon DistriSup (UPEC)

L’objectif de la Licence professionnelle Commerce et Distribution parcours management de rayon (DistriSup) est de former des étudiant(e)s, par la voie de
l’apprentissage, aux fonctions de chef de rayon dans les enseignes de la grande distribution à la fois généralistes et spécialistes et aux métiers de management dans la grande
distribution.

Parcours Management du point de vente (UPEM/UPEC)

L’objectif de la Licence professionnelle Commerce et Distribution Parcours Management du point de vente en apprentissage est de former aux métiers de l'encadrement en magasin de petite et moyenne surface : vente, organisation, gestion et théâtralisation d'un univers de produits, management d'une équipe de vente sont le quotidien de ces métiers. A terme une évolution vers des fonctions opérationnelles dans des magasins plus grands ou pour un ensemble de petits magasins, ils sont également évolutifs vers le poste de directeur adjoint ou directeur de magasin selon les enseignes.
A ce titre, la Licence professionnelle Commerce et Distribution Parcours Management du point de vente s'inscrit dans le fait qu'elle se réalise obligatoirement en alternance au sein d'un point de vente.

 

Parcours Management de rayon DistriSup (UPEC)

A l’issue de la Licence professionnelle Commerce et Distribution Parcours management de rayon (DistriSup), le diplômé est capable de :
- Gérer et animer un rayon faisant partie intégrante d’un point de vente grande surface
- Sélectionner et motiver leur équipe
- Optimiser les approvisionnements, la mise en rayon, la vente et suivre les performances du rayon
- Comprendre et évaluer les possibilités du marché
- Évoluer en magasin vers les postes de chef de groupe, chef de département, chef de secteur et par la suite avoir la responsabilité complète d’un point de vente
- Evoluer vers les achats, le marketing, les ressources humaines, le contrôle de gestion ou la finance, en France ou à l’étranger.

Parcours Management du point de vente (UPEM/UPEC)

A l’issue de la Licence professionnelle Commerce et Distribution Parcours Management du point de vente, le diplômé est capable de :
- Gérer et animer un rayon faisant partie intégrante d’un point de vente grande surface
- Sélectionner et motiver leur équipe
- Optimiser les approvisionnements, la mise en rayon, la vente et suivre les performances du rayon
- Comprendre et évaluer les possibilités du marché
- Évoluer en magasin vers les postes de chef de groupe, chef de département, chef de secteur et par la suite avoir la responsabilité complète d’un point de vente
- Evoluer vers les achats, le marketing, les ressources humaines, le contrôle de gestion ou la finance, en France ou à l’étranger.

Ce professionnel est capable de :
- récolter et analyser des données chiffrées
- Approfondissement et maîtrise du marketing de la distribution
- Compréhension des mécanismes du choix du point de vente par le client et des déterminants de sa fidélisation
- Elaborer des outils de pilotages en gestion des ressources humaines afin de savoir et pouvoir gérer une équipe
- Maîtriser des outils de la communication
- Connaissance précise de l’environnement de l’entreprise d’accueil et capacité à définir et traiter une problématique liée à la gestion d’un point de vente
- Mettre en application les outils pédagogiques, acquérir la culture d’entreprise et favoriser l’insertion professionnelle à l’issue de la licence

}

LICENCE LANGUES ETRANGERES APPLIQUEES

Niveau obtenu : Bac +3 ou +4

Commerce international : service des ventes et achats, prospection et suivi clientèle, marketing Interface entre les fournisseurs et les responsables commerciaux des magasins. Prospecte les fournisseurs potentiels, négocie les prix et les conditions d'achat.

Traduction juridique et interprétation judiciaire : traduction d'actes de l'Etat civil, d'actes de procédure judiciaires, d'expertises à destination des tribunaux, cabinets d'avocats, d'huissiers, d'études de notaires, de brevets pour l'industrie.
Interprétation lors des procédures interrogatoires etc.

Elaboration et gestion de projets européens dans les domaines culturels, éducatifs et / ou économiques.

- Montrer des capacités d'organisation, de synthèse, de communication écrite et orale

-Compétences en informatique de gestion, maniement des principaux logiciels de bureautique.
- Bonne maîtrise de l'anglais et d'une, voire deux autres langues étrangères.
- Adaptabilité, réactivité, culture générale et curiosité intellectuelle
- Prospecter et évaluer les fournisseurs, en recherchant le meilleur rapport qualité/prix, délais, capacités de production.
- Négocier les conditions de prix, ristournes, quantités, délais de paiement et de livraison.
- Suivre l'exécution des contrats.
- optimiser la gestion en termes de stocks.
- Gérer un fonds documentaire actualisé des fournisseurs et des produits.
- Anticiper les besoins et les goûts de la clientèle pour proposer des choix adaptés.
- Evaluer les risques et Choisir les fournisseurs.
- Comprendre, analyser, restaurer et restituer avec fidélité et style un texte ou un discours d'une langue à une autre.
- Rechercher la documentation nécessaire à la compréhension du sujet, texte ou discours traduit.
- Créer et entretenir un réseau de spécialistes et techniciens ou d'organismes spécialisés susceptibles de fournir les renseignements nécessaires à la traduction ou à l'interprétation.
- Gérer les problèmes de commandes des clients et de remise des productions en respectant les délais impartis,
- Adaptabilité, réactivité, culture générale et curiosité intellectuelle,
- Connaissance de l?administration judiciaire,
- Maîtrise de soi, maniement des principaux logiciels de bureautique.
- Bonne connaissance de deux langues étrangères.

- Montrer des capacités d'organisation, de synthèse, de communication écrite et orale
-Compétences informatiques, maniement des principaux logiciels de bureautique.
- Bonne connaissance de deux langues étrangères, connaissance moins approfondie mais tangible d'une troisième.
- Adaptabilité, réactivité, culture générale et curiosité intellectuelle
- Développe la création, la qualité et la cohérence des formes et des contenus de communication interne ou externe, au service de la stratégie fixée par la direction ou avec elle.

- Conçoit ou met en oeuvre tout moyen, action, réseau de communication visant à faciliter les relations de l'entreprise avec son environnement international.

- Peut réaliser l'ensemble ou une partie des activités techniques de communication

}

DUT Techniques de commercialisation

Niveau obtenu : Bac +2 / DUT / BTS

Le titulaire d’un DUT Techniques de Commercialisation est capable d’intervenir dans tous les champs de métiers du commerce. Il est polyvalent, autonome et évolutif. Il intervient dans toutes les étapes de la commercialisation : de l’étude de marché à la vente en passant par la stratégie marketing, la communication commerciale, la négociation achat et la négociation vente, la relation client.

 

Dans la préparation de l’action commerciale, il analyse le contexte de l’action commerciale. Il collecte et exploite l’information. Il réalise des études de marché et des études marketing. Il contribue à la stratégie marketing. Il élabore des plans de communication commerciale et les met en œuvre. Il contribue à la stratégie commerciale et à sa mise en œuvre.

 

Dans l’exécution de ses activités, il intervient dans les relations commerciales de professionnels à consommateurs (B to C) et de professionnels à professionnels (B to B). Il participe aux phases de prospection, de vente et de suivi commercial. Il développe un portefeuille client seul ou dans une force de vente. Il peut être amené à gérerla distribution tout canal. Il intègre la dimension internationale de l’activité commerciale. 

-          Communiquer à l’oral et à l’écrit (y compris en langue étrangère)

-          Gérer un projet en travaillant en équipe avec des outils collaboratifs en respectant des contraintes

-          Analyser le contexte d’une action commerciale

-          Réaliser des études de marché

-          Mettre en œuvre une stratégie marketing

-          Construire un plan de marketing mix

-          Animer la force de vente

-          Conduire une action de prospection

-          Analyser les besoins d’un client

-          Reformuler, argumenter, traiter les objections et conclure

-          Gérer la relation client et le fidéliser

-          Gérer les relations commerciales inter-entreprises

-          Négocier les achats

-          Assurer la distribution d’un bien ou d’un service

-          Définir et mettre en œuvre la communication commerciale d‘une organisation ou d’un produit

-          Mettre en place et développer une stratégie d’e-commerce

-          Appréhender les marchés étrangers, utiliser les techniques du commerce international

-          Créer ou reprendre une entreprise

 

}

Licence Professionnelle Technico-commercial –

Niveau obtenu : Bac +3 ou +4

Parcours chargé d’affaire en Vente de Solutions Durables

Le diplômé est en capacité de :

conseiller le client et lui proposer des solutions complètes tenant compte des dimensions multiples de ses besoins et notamment de celle du développement durable,

diagnostiquer des besoins du client dans une optique prospective,

réaliser et mettre en oeuvre un plan de prospection,

tenir à jour et développer la connaissance des produits et services proposés au client,

réaliser une évaluation prospective des besoins du client et des évolutions du marché,

gérer les risques et les incertitudes propres aux actions commerciales menées et notamment intégrer la prise en compte des contraintes de long terme relevant du développement durable.

Le diplômé est capable :

de comprendre l’organisation de son entreprise, sa stratégie et sa politique de marketing,

d'intégrer les aspects relatifs au développement durable à la réflexion commerciale,

d’assurer le suivi et le retour d’informations,

de réaliser un projet de développement,

d’organiser et de manager des équipes commerciales,

de posséder des qualités requises en matière de vente et de négociation,

de prendre des décisions et de les mettre en oeuvre,

d’être autonome, polyvalent, rapidement opérationnel et de faire preuve de motivation,

d’être créatif et d’avoir des capacités à communiquer.

}

Licence Professionnelle Métiers du design (fiche nationale)

Niveau obtenu : Bac +3 ou +4

- Création d’un produit en fonction de la commande du client
- Conception de plan de collection sur différents produits d’une même gamme
- Réalisation de dossier marketing
- Mise en œuvre de créations de produits par le dessin et l’infographie
- Communication de la marque et de l’entreprise
- Gestion du e-commerce

• Concevoir puis gérer un projet de design
• Concevoir des formes, des gammes de coloris et des produits en fonction de la demande client
• Maîtriser les techniques de conception puis de production d’un produit (prototype, dossier technique)

• Assurer la protection intellectuelle et juridique des modèles/créations

• Analyser et résoudre les dysfonctionnements dans le processus d’élaboration

• Maîtriser les outils informatiques en création / communication / commercialisation

• Appréhender et mobiliser le web-marketing des secteurs concernés par le design

}