Recherche

Réalisation d'ouvrages en bijouterie, joaillerie et orfèvrerie

Avril vous propose 17 diplômes pour les métiers Réalisation d'ouvrages en bijouterie, joaillerie et orfèvrerie :

MC5 Joaillerie

Niveau CAP / BEP

Le titulaire de ce diplôme est capable de préparer le bijou avant la pose de la pierre. Il peut aussi réaliser, monter et réparer un bijou empierré.
Son activité s'inscrit entre celle du bijoutier et du sertisseur.
Ce professionnel doit posséder une bonne connaissance des matériaux et notamment des contraintes liées à l'utilisation des pierres.
... lire la suite

BP Gemmologue

Niveau Bac / BP / BT

Le gemmologue hautement qualifié doit pouvoir intervenir à des postes de responsabilité dans la conception, la fabrication ou la commercialisation de pièces ornées de gemmes. Il doit être capable:
-d'identifier sans ambiguïté l'ensemble des gemmes et leurs imitations.
-de reconnaître les pierres ou gemmes aux caractéristiques inhabituelles
-d'établir des rapports complets relatifs aux opérations d'identification
... lire la suite

BMA Art du bijou et du joyau

Niveau Bac / BP / BT

Le titulaire du BMA Art du bijou et du joyau est chargé de la mise au point, de la réparation, de la fabrication et de l'assemblage des produits bijoutiers, joailliers. Il participe aux fonctions suivantes :
Conception technique : il propose diverses réponses, évalue et fait évoluer les réponses pour aboutir à la solution retenue, transcrit graphiquement les données (croquis, schémas, dessins en vraie grandeur, gouaches...), réalise la maquette de présentation (couleur) du bijou ou du joyau en vraie grandeur.

Préparation : il choisit une méthode, sélectionne des moyens et des procédés, établit la gamme de fabrication, d'assemblage approvisionnement.

Réalisation : il prend en charge le projet, exécute toutes les opérations de fabrication, de réparation, de restauration..., de montage et d'assemblage, de finition, de contrôle.

Communication : il établit et assure les relations avec la clientèle, propose un produit, une solution technique ou artistique, conseille une démarche, estime le coût. Il organise et anime le travail de l'équipe, transmet aux responsable les informations relatives à la demande des clients, aux nouveautés techniques et commerciales.

Gestion : il évalue les coûts directs et indirects, réalise les commandes dans le respect des délais et du cahier des charges, participe à la gestion des flux (stocks) et à la tenue des documents administratifs. Il assure la maintenance et l'entretien du matériel et des postes de travail.





... lire la suite

Comment bien choisir son diplôme

Bien choisir un diplôme VAE

Choisir le diplôme qui correspond le mieux à votre expérience peut-être compliqué. N'hésitez pas à consulter notre rubrique de conseils sur le sujet ! Vous y apprendrez par exemple que même si vous n'avez aucun diplôme vous pouvez obtenir directement une licence par la VAE, si votre expérience le justifie !

Le titulaire du CAP Art et techniques de la bijouterie-joaillerie exerce son activité, à partir de consignes précises, sous l'autorité et le contrôle de l'artisan chef d'entreprise ou du responsable d'atelier.
Selon l'option correspondant au champ professionnel retenu, il réalise :
- des pièces de bijouterie-joaillerie faisant appel à des techniques d'assemblage simples (option bijouterie-joaillerie) ;
- la finition et le polissage de pièces ne comportant pas de dfficultés techniques particulières (option polissage-finition) ;
- des sertissages de base sans complexité (option bijouterie-sertissage).

Son activité répond à cinq grandes fonctions - information ; préparation ; réalisation ; maintenance ; communication - et consiste en l'exécution des tâches suivantes, majoritairement liées au socle professionnel commun, mais aussi en partie, dans le cadre de la préparation et de la réalisation, aux spécificités de l'option choisie.
. Information : analyse de la demande et de la finalité du produit ; identification des indications techniques portées sur la fiche de travail ; lecture et décodage d'un dessin technique.
. Préparation : analyse d'une fiche de fabrication ; sélection des moyens et des procédés ; approvisionnement du poste de travail ; complément selon option de trois à quatre tâches spécifiques de préparation.
. Réalisation : fabrication des éléments ; vérification de la conformité et de la qualité de la réalisation ; complément selon option de trois à quatre tâches spécifiques de réalisation.
. Maintenance : gestion et entretien du poste de travail ; entretien et réglage périodique des matériels utilisés.
. Communication : exploitation de l'information relative notamment aux évolutions techniques et esthétiques ; tenue à jour des documents techniques et iconographiques ; participation à l'accueil des clients et fournisseurs ; contribution au bon fonctionnement, à la valorisation et à la sécurité de l'entreprise.

... lire la suite

Le titulaire du CAP Art et techniques de la bijouterie-joaillerie exerce son activité, à partir de consignes précises, sous l'autorité et le contrôle de l'artisan chef d'entreprise ou du responsable d'atelier.
Selon l'option correspondant au champ professionnel retenu, il réalise :
- des pièces de bijouterie-joaillerie faisant appel à des techniques d'assemblage simples (option bijouterie-joaillerie) ;
- la finition et le polissage de pièces ne comportant pas de dfficultés techniques particulières (option polissage-finition) ;
- des sertissages de base sans complexité (option bijouterie-sertissage).

Son activité répond à cinq grandes fonctions - information ; préparation ; réalisation ; maintenance ; communication - et consiste en l'exécution des tâches suivantes, majoritairement liées au socle professionnel commun, mais aussi en partie, dans le cadre de la préparation et de la réalisation, aux spécificités de l'option choisie.
. Information : analyse de la demande et de la finalité du produit ; identification des indications techniques portées sur la fiche de travail ; lecture et décodage d'un dessin technique.
. Préparation : analyse d'une fiche de fabrication ; sélection des moyens et des procédés ; approvisionnement du poste de travail ; complément selon option de trois à quatre tâches spécifiques de préparation.
. Réalisation : fabrication des éléments ; vérification de la conformité et de la qualité de la réalisation ; complément selon option de trois à quatre tâches spécifiques de réalisation.
. Maintenance : gestion et entretien du poste de travail ; entretien et réglage périodique des matériels utilisés.
. Communication : exploitation de l'information relative notamment aux évolutions techniques et esthétiques ; tenue à jour des documents techniques et iconographiques ; participation à l'accueil des clients et fournisseurs ; contribution au bon fonctionnement, à la valorisation et à la sécurité de l'entreprise.

... lire la suite
Le concepteur-réalisateur des métiers d'arts du décor architectural est capable de collecter, analyser, prendre en compte toutes les contraintes en vue de concevoir et réaliser ses propres projets dans les domaines de l'architecture et son environnement, et de l'équipement de la maison. Il sait adapter et matérialiser une idée de créateur non technicien.
Il est capable d'améliorer, de repenser, de découvrir des techniques de réalisation pour les adapter aux expressions contemporaines.
Ce métier comporte trois spécialités qui sont:
- la sculpture
- le prototypage industriel
- l'objet et l'orfèvrerie
Ces décorateurs connaissent les alliages métalliques utilisés ainsi que les procédés d'usinage, de mise en forme, de soudage, ... dédiés à leur spécialité.

... lire la suite
L'orfèvre est un ouvrier qualifié qui fabrique et répare les gros ouvrages en métal précieux ou non (or, argent, métal argenté, étain, acier...). Le polisseur sait polir les pièces comportant des reliefs, en ayant les bases du métier de monteur.
Il est capable d'exécuter à la main ou à la machine le polissage, d'une surface plane ou concave ou convexe, d'une pièce comportant des reliefs, des angles vifs, une mise à jour, l'avivage, la reprise du serti et du bâtage.capable.
Les titulaires de ce CAP sont employés dans les ateliers d'orfèvrerie ou chez les réparateurs.
Le polisseur connait la technologie des métaux communs, des alliages légers et des métaux précieux, la technologie des outils et outillages.
Il possède des notions de gemmologie et de ciselure.
Il est capable d'exécuter un dessin d'art et un dessin industriel.
Une solide expérience est nécessaire pour devenir restaurateur en orfèvrerie.
... lire la suite
Le lapidaire est spécialisé dans la taille et le polissage des pierres précieuses. Les compétences du titualire du CAP Lapidaire, option diamant, portent plus particulièrement sur la taille du diamant en fonction des particularités de la pierre brute (taille à facettes, à degrés, en baguette,...) le calibrage, l'ajustage, la reprise de taille et la pesée.
Cet ouvrier qualifié connait la cristallisation, les outils nécessaires à la taille et avoir des notions de clivage, de sciage et de débrutage.
Il est capable de s'exprimer graphiquement pour apprécier un volume et des tailles de pierres.
Il est capable de mettre au plomb et de tailler (mise en croix, mise en huit, brillantage) et calibrer un diamant à degrés.
... lire la suite

Le titulaire du CAP Art et techniques de la bijouterie-joaillerie exerce son activité, à partir de consignes précises, sous l'autorité et le contrôle de l'artisan chef d'entreprise ou du responsable d'atelier.
Selon l'option correspondant au champ professionnel retenu, il réalise :
- des pièces de bijouterie-joaillerie faisant appel à des techniques d'assemblage simples (option bijouterie-joaillerie) ;
- la finition et le polissage de pièces ne comportant pas de dfficultés techniques particulières (option polissage-finition) ;
- des sertissages de base sans complexité (option bijouterie-sertissage).

Son activité répond à cinq grandes fonctions - information ; préparation ; réalisation ; maintenance ; communication - et consiste en l'exécution des tâches suivantes, majoritairement liées au socle professionnel commun, mais aussi en partie, dans le cadre de la préparation et de la réalisation, aux spécificités de l'option choisie.
. Information : analyse de la demande et de la finalité du produit ; identification des indications techniques portées sur la fiche de travail ; lecture et décodage d'un dessin technique.
. Préparation : analyse d'une fiche de fabrication ; sélection des moyens et des procédés ; approvisionnement du poste de travail ; complément selon option de trois à quatre tâches spécifiques de préparation.
. Réalisation : fabrication des éléments ; vérification de la conformité et de la qualité de la réalisation ; complément selon option de trois à quatre tâches spécifiques de réalisation.
. Maintenance : gestion et entretien du poste de travail ; entretien et réglage périodique des matériels utilisés.
. Communication : exploitation de l'information relative notamment aux évolutions techniques et esthétiques ; tenue à jour des documents techniques et iconographiques ; participation à l'accueil des clients et fournisseurs ; contribution au bon fonctionnement, à la valorisation et à la sécurité de l'entreprise.

... lire la suite