Recherche

Réalisation de structures métalliques

Avril vous propose 4 diplômes pour les métiers Réalisation de structures métalliques :

Au sein de structures généralement de type PME ou TPE, l'agent(e) de fabrication d'ensembles métalliques est un(e) ouvrier(ère) professionnel(le) qui, à partir d'un dossier technique et de consignes orales et/ou écrites, fabrique en atelier et pose sur site, des éléments ou des ensembles métalliques d'équipement industriel du type cuve, tuyauterie, support, châssis, carter… Son champ d'intervention couvre l'ensemble du processus de fabrication et du montage d'éléments ou d'ensembles métalliques en acier, depuis le débit des matériaux jusqu'à la mise à disposition du client. Il (elle) assure notamment la réalisation des joints soudés à plat des assemblages pouvant être soumis à certification.
Il (elle) est placé(e) sous la responsabilité d'un agent d'un niveau de qualification supérieur, qui selon les organisations, peut être un chef d'équipe, un chef d'atelier ou un chef de chantier. Il (elle) reçoit de son hiérarchique, les instructions de travail appuyées de croquis, plans ou autres documents techniques qu'il (elle) peut être amené(e) à compléter par des prises de cotes.
L'AFEM travaille en atelier ou sur site d'exploitation. Il (elle) intervient pour des travaux neufs ou pour des opérations d'adaptation et de modification sur des installations métalliques existantes. Il (elle) travaille en station généralement debout, dans un milieu souvent bruyant. Sur site, les travaux s'effectuent parfois dans des endroits difficiles d'accès, à l'air libre ou sous abri, souvent dans un environnement nécessitant un strict respect de la prévention des risques. Son activité de chantier peut également le (la) conduire à faire des déplacements et à travailler en dehors des horaires habituels.
Selon l'organisation de l'entreprise et les caractéristiques du travail confié, il (elle) travaille seul(e) ou en équipe.
L'activité peut nécessiter le déplacement de charges lourdes.

... lire la suite

Les activités du technicien supérieur CICN concernent l’ensemble des problématiques du bateau. Les domaines essentiels à l’exercice du métier concernent la stabilité, le calcul de la poutre navire, l’intégration des systèmes, l’industrialisation et la construction du bateau.


Domaine de la conception :


Ce domaine couvre principalement les activités qui concernent les études de coque et structure, d’aménagement et fonctionnelles de détail. Les activités concernent la construction neuve ou la modernisation d’un navire existant.

- Etude d’architecture navale : contribution à la conception générale du bateau sous la responsabilité d’un architecte naval.

- Etude coque et structure : réalisation de maquettes numériques, de plans généraux pour validation. Dimensionnement et choix de composants.

- Etude fonctionnelle : analyse fonctionnelle de tous les types de systèmes, schémas de principe, schémas d’architecture, spécifications d’approvisionnement…

- Etude d’aménagement : étude et réalisation de maquettes numériques et de plans généraux pour l’aménagement des locaux et l’intégration des matériels et des réseaux.


Domaine de l’industrialisation


Les activités d’industrialisation s’appliquent principalement aux domaines coque et structure, mécanique, réseaux fluidiques, réseaux électriques et manutention :

- Etude d’industrialisation : définition à partir du dossier de conception des documents techniques et des moyens nécessaires à la fabrication du produit. Ces activités concernent la réalisation des gammes détaillées, la définition des moyens et approvisionnements nécessaires à la fabrication, la construction, les essais et la maintenance des bateaux.


- Domaine de la construction et de la maintenabilité des bateaux : Ce domaine couvre principalement les activités de fabrication/montage, d’essais et de maintenance. Les activités concernent la construction neuve ou la modernisation d’un navire existant, elles s’appliquent principalement aux domaines coque et structure, mécanique, réseaux fluidiques, réseaux électriques et manutention. Les emplois concernent les domaines suivants :


- Management de production : management des activités de fabrication/montage/essais en ateliers et à bord du bateau. Activités de management des équipes et le suivi des prestations de sous-traitance.


- Méthodes / planification / devis : réalisation du plan de charge et du planning détaillé des activités de fabrication, de montage et d’essais. Réalisation des devis de fabrication, de montage et d’essais. Définition des méthodes de construction, organisations industrielles et rédaction des documents techniques associés.


- Domaine de la logistique pour la maintenance du bateau : le métier concerne la réalisation des études et documents logistiques en prévision de la maintenance des bateaux (liste des rechanges, guides d’entretien…).



Dans toutes les tâches professionnelles correspondant à son domaine d’activité, le technicien supérieur CICN doit prendre en compte :


- Les exigences de qualité, hygiène, santé, sécurité et de respect de l’environnement ;

- Les exigences de sécurité de l’information et de propriété industrielle ;

- La maitrise des coûts à chaque étape du cycle de vie du bateau.

Le technicien supérieur CICN sera amené à communiquer avec des interlocuteurs de différentes nationalités.


Concernant la réglementation relative aux contraintes environnementales en particulier, il sera amené à faire des propositions pour atteindre les objectifs visés. Pour cela il prend en compte l’expérience de l’entreprise et travaille en liaison avec les spécialistes en analyse environnementale, les clients et les entreprises partenaires.


... lire la suite

TP Métallier

Niveau CAP / BEP

Le marché de la métallerie évolue du fait, notamment, des exigences de la réglementation thermique. Cette évolution se traduit, par exemple, par la fabrication de pare-soleil orientables, des supports destinés à recevoir des panneaux photovoltaïques et des menuiseries métalliques avec des profilés à rupture de pont thermique.

Le métallier utilise les machines de débit, de façonnage, de soudage et de finition nécessaires au travail du métal. Suivant l'équipement de l'entreprise, le métallier peut intervenir sur des machines de débit et d'usinage à commande numérique.

Les productions du métallier se déroulent en trois phases.

La première phase consiste en l'analyse des plans ou croquis de la pièce à réaliser. Cette exploitation se concrétise par la réalisation des listes de débit, d'usinage et le choix de la méthode de production.

La deuxième phase se déroule en atelier. Les profils et tôles sont débités, usinés et formés, avant d'être assemblés. Le produit reçoit un traitement et une finition.

La troisième phase correspond à l'installation de l'ouvrage ou à l'expédition vers le client.

La pose des ouvrages peut être exécutée par lui ou confiée à des équipes de professionnels spécialisés.

Le métallier travaille seul sur tous les postes sous les directives d'un chef d'atelier. Suivant les commandes ou le type d'organisation de l'entreprise, il peut occuper un poste de travail défini.

Les horaires sont, en général, réguliers, directement liés à la charge de travail.

Les méthodes de travail actuelles et la modernisation du parc machine du métallier contribuent à la réduction des exigences physiques, notamment pour la manutention des charges lourdes. Toutefois, les contraintes de l'emploi imposent le port des équipements de protection individuels. La protection auditive est systématique. La protection régulière concerne les yeux et les mains : lunettes pour le soudage et le meulage et gants adaptés pour les manutentions et le soudage.

Il réalise ses activités dans le respect des règles de sécurité et de prévention de la santé et du document unique.

... lire la suite

Comment bien choisir son diplôme

Bien choisir un diplôme VAE

Choisir le diplôme qui correspond le mieux à votre expérience peut-être compliqué. N'hésitez pas à consulter notre rubrique de conseils sur le sujet ! Vous y apprendrez par exemple que même si vous n'avez aucun diplôme vous pouvez obtenir directement une licence par la VAE, si votre expérience le justifie !

CAP Métallier

Niveau CAP / BEP

Dans le cadre de ses activités, le titulaire de ce diplôme pourra :

- assurer la communication et la préparation de son intervention

- réaliser et contrôler un ouvrage courant

- réaliser des travaux spécifiques

... lire la suite