Recherche

6 diplômes disponibles en VAE pour les métiers :

Conseil en emploi et insertion socioprofessionnelle

TP Conseiller en insertion professionnelle

Équivalence Bac +2 / DUT / BTS

Le conseiller en insertion professionnelle (CIP) favorise par des réponses individualisées l'insertion sociale et professionnelle des jeunes ou des adultes rencontrant des difficultés d'insertion ou de reconversion (en prenant en compte les dimensions multiples de l'insertion : emploi, formation, logement, santé, mobilité, accès aux droits…). Son action vise à les aider à construire et à s'approprier un parcours d'accès à l'emploi et à surmonter progressivement les freins rencontrés.
Le CIP accueille les personnes individuellement ou en groupe et facilite leur accès à des informations concernant l'emploi, la formation et les services dématérialisés. Il appréhende la personne dans sa globalité et analyse ses besoins. Il identifie ses atouts, ses freins, ses motivations et ses compétences pour élaborer avec elle progressivement un diagnostic partagé de sa situation.
Afin de favoriser les interactions entre les publics et leur environnement socio-économique, il s'appuie sur ses connaissances du bassin d'emploi, du marché du travail, de l'offre de formation, des dispositifs et des aides. Il travaille en équipe, en réseau et dans un cadre partenarial avec des structures et des acteurs de son territoire d'intervention qu'il a identifiés. Il rend compte de son activité à sa structure et aux prescripteurs et en assure le traitement administratif à l'aide d'outils bureautiques et numériques.
Afin d'accompagner les personnes vers l'emploi, le CIP définit avec elles lors d'entretiens individuels centrés sur la personne, des parcours d'insertion adaptés à leurs projets, leurs ressources et leurs besoins. Ces parcours sont structurés en étapes que le CIP réajuste en fonction de la progression effective des personnes et des évolutions de l'environnement socio-économique. Il les suit dans la réalisation de leurs parcours en utilisant les services numériques adaptés et contribue à la levée des freins rencontrés. Il conçoit, prépare et anime différents ateliers sur des thèmes liés à leur parcours d'insertion. Le CIP analyse régulièrement sa pratique afin de la faire évoluer.
A partir de l'analyse de son territoire et dans une démarche projet, il prend contact avec des employeurs pour développer des modes de coopération. Il aide et conseille des employeurs pour le recrutement et l'intégration de différents publics depuis l'analyse du besoin jusqu'à la mobilisation des mesures et prestations adaptées. Il définit des modalités de collaboration avec les employeurs et contribue à l'insertion durable des publics dans l'emploi. Il inscrit ses actes professionnels dans une démarche de développement durable.
Le conseiller en insertion professionnelle inscrit ses activités dans les missions de sa structure et respecte les principes éthiques du métier. Suivant son contexte de travail, il peut se spécialiser dans un champ spécifique de l'insertion. Autonome dans le déroulement de ses interventions, il est placé sous la responsabilité hiérarchique du directeur de la structure ou du chef de service.
Il intervient dans les locaux de son organisme et selon ses missions dans ceux des partenaires ou en entreprise.
Le CIP est en contact principalement avec le public de sa structure (jeunes, travailleurs en situation de handicap, demandeurs d'emploi, salariés, cadres, seniors, bénéficiaires des minima sociaux, personnes sous main de justice…). Il travaille seul ou en équipe et entretient des liens permanents avec les acteurs locaux de l'insertion sociale et professionnelle.
Ses interventions s'effectuent dans le cadre d'horaires généralement réguliers.

1. Accueillir pour analyser la demande des personnes et poser les bases d'un diagnostic partagé
Informer une personne ou un groupe sur les ressources en matière d'insertion et les services dématérialisés ;
Analyser la demande de la personne et poser les bases d'un diagnostic partagé ;
Exercer une veille informationnelle, technique et prospective pour adapter son activité au public et au contexte ;
Travailler en équipe, en réseau et dans un cadre partenarial pour optimiser la réponse aux besoins des personnes accueillies ;
Réaliser le traitement administratif et les écrits professionnels liés à l'activité dans un environnement numérique.
2. Accompagner les personnes dans leur parcours d'insertion sociale et professionnelle
Contractualiser et suivre avec la personne son parcours d'insertion professionnelle ;
Accompagner une personne à l'élaboration de son projet professionnel ;
Accompagner la réalisation des projets professionnels ;
Concevoir des ateliers thématiques favorisant l'insertion professionnelle des publics ;
Préparer et animer des ateliers thématiques favorisant l'insertion ;
Analyser sa pratique professionnelle.
3. Mettre en œuvre une offre de services auprès des employeurs pour favoriser l'insertion professionnelle
Déployer, dans une démarche projet, des actions de prospection avec les employeurs du territoire pour favoriser l'insertion professionnelle ;
Apporter un appui technique aux employeurs en matière de recrutement ;
Faciliter l'intégration et le maintien du salarié dans son environnement professionnel ;
Inscrire ses actes professionnels dans une démarche de développement durable.
Compétences transversales de l'emploi (le cas échéant) :
Intégrer la prévention des risques professionnels dans son travail.

}


Le chargé d’accompagnement social et professionnel (CASP) a pour mission d’accompagner des parcours individuels et collectifs pour favoriser l’insertion sociale/professionnelle ou la mobilité des publics demandeurs dans les domaines de l’emploi, de l’accès au droit, à la santé, au logement, à la citoyenneté ou dans un parcours de formation professionnelle. Il accueille, fait un diagnostic sur la situation de la personne, l’informe, l’oriente et l’accompagne dans la construction et dans la réalisation de son parcours d’insertion sociale et professionnelle en instaurant une relation de coopération et de confiance. Il travaille en réseau avec les partenaires locaux.

Les activités du chargé d’accompagnement social et professionnel sont les suivantes :
1)    Accueil -réception, écoute de la demande et élaboration d’un premier diagnostic
2)    Information, orientation des personnes à partir des situations identifiées
3)    Accompagnement des personnes dans la construction d’un parcours d’insertion professionnelle / sociale / de formation
4)    Travail en réseau, en partenariat et en équipe pour mobiliser les ressources adaptées aux situations à traiter
5)    Recueil et traitement de l’information, veille et gestion d’un fond documentaire
6)    Organisation de son poste de travail et des moyens disponibles

Compétences ou capacités évaluées :
Le titulaire de la certification est capable, entre autre, de :
•    Accueillir, informer, orienter, comprendre la demande et élaborer un premier diagnostic,
•    Reformuler la demande et le projet au regard de ce premier diagnostic,
•    Identifier la structure ou l’interlocuteur pertinent qui pourra accompagner la personne accueillie en fonction de sa problématique (emploi, formation, santé, logement…), et du niveau d’urgence de sa demande,
•    Elaborer avec la personne un projet d’accompagnement personnalisé et partagé ;
•    Créer et développer un réseau de partenaires locaux,
•    Animer une réunion d’information, un atelier collectif,
•    Se situer, s’inscrire et travailler dans un collectif de travail

 Parcours "Gestion et pilotage des ressources humaines"

- suivi administratif des dossiers individuels des salariés de leur entrée à leur départ de l’entreprise (formalités d’embauche, visites médicales, planning, droit aux congés, frais de transport, tickets restaurants, indemnités et documents de fins de contrat, etc.),

       - gestion du temps de travail et des absences, suivi des congés payés et des formations,

       - suivi des effectifs et des mouvements de personnel,

       - élaboration de toute paie de salariés non cadres et de paies simples de salariés cadres afin d’en comprendre les différentes composantes et de pouvoir répondre aux questions des salariés.

- Veille en droit du travail afin d’assister les responsables hiérarchiques des services dans l'application de cette législation (élaboration des différents types de contrats de travail avec insertion des clauses adaptées et opportunes, mise à jour des bulletins de paie en considération des modifications législatives…). Cette veille a également pour objet de réguler et régulariser la relation des dirigeants avec les différentes instances représentatives du personnel (obligations de consultation et d’information des IRP) et d’assurer l’interface avec les organismes sociaux et administratifs.

- Réalisation etmaîtrise du processus de recrutement (sourcing, fiche de poste, rédaction et diffusion d'annonces, tri des CV, techniques d'entretien et d'évaluation, accueil des nouveaux salariés).

- Participation à la communication interne sur les sujets concernant les ressources humaines.

 

 

 

- Maîtrise des techniques et outils fondamentaux de l'administration du personnel :

    

- Maîtrise des principaux outils de la gestion de carrière (GPEC) : plan de formation, suivi administratif de la formation, contact et financement avec les OPCA, systèmes d’évaluation (construction des fiches d’évaluation, entretiens d’évaluation …), bilans de carrières, carte des métiers.

- Conception des tableaux de bord et de statistiques RH (bilan social etc.).

- Maîtrise des principaux outils bureautiques de communication

- Animation et co-animation d'un projet RH

 

 

 

}

Comment bien choisir son diplôme

Bien choisir un diplôme VAE

Choisir le diplôme qui correspond le mieux à votre expérience peut-être compliqué. N'hésitez pas à consulter notre rubrique de conseils sur le sujet ! Vous y apprendrez par exemple que même si vous n'avez aucun diplôme vous pouvez obtenir directement une licence par la VAE, si votre expérience le justifie !

MASTER PSYCHOLOGIE

Équivalence Bac +5 et plus

  • Le diagnostic des problématiques psychologiques de la personne
  • l'analyse des problématiques des relations et organisations humaines
  • la conduite de projet et d'intervention
  • le conseil et le recrutement, la formation
  • la conduite d'une démarche de recherche
  • la production et transmission de connaissances

Identifier, diagnostiquer les problématiques de la personne (troubles neuropsychiques,  fonctionnel, de la personnalité, du développement, de l’apprentissage…)

Pratiquer des outils d’investigation (bilan d’évaluation psychologie, questionnaires, tests…)
Analyser les besoins de formation des salariés

Analyser l’environnement personnel, social, professionnel de la personne

Analyser des situations de travail, le contexte institutionnel, les relations et organisations humaines : constitution de référentiels et de cartographie des emplois.
Identifier et sélectionner les principaux interlocuteurs susceptibles d’accompagner une démarche de prévention des Risques Psycho Sociaux.

Déterminer les besoins en accompagnement de la personne, 

Arrêter les modalités d’accompagnement avec elle, ou l’orienter vers des services appropriés

Adopter une démarche d’accompagnement en s’adaptant au sujet (enfants, adolescents, personnes âgées, ..)
Proposer des orientations thérapeutiques, à partir d’hypothèses diagnostiquées, des programmes d’aide spécifique (rééducation physiologique, remédiation psychologiques, analyse institutionnelle, ..)
Accompagner la personne, mettre en œuvre des actions, proposer des ajustements 
Mettre en place des pratiques de soins psychothérapeutiques
Construire et mettre en place une politique de gestion prévisionnelle des Emplois et des compétences
Concevoir, mettre en œuvre et assurer l’évaluation d’un programme de prévention des Risques Psycho-Sociaux  dans le domaine de la santé au travail
Concevoir, mettre en œuvre, suivre et évaluer actions de formation

Exercer une reflexion constante sur son activité professionnelle

Maitriser et actualiser les connaissances théoriques, méthodologiques et techniques en psychologie
Développer une argumentation clinique, approfondir le questionnement déontologique
Identifier, analyser, formuler et évaluer de nouvelles conceptions psychologiques, éducatives et didactiques envers le sujet troublé et son entourage
Appliquer les théories et pratiques des bilans psychologiques psychométriques
Tenir compte des approches institutionnelles déontologiques et législatives
Produire une réflexion critique sur les aspects normatifs, éthiques et déontologiques de sa propre pratique.
Utiliser des outils, des technologies  (Conduite et analyse d’entretiens, Méthodologie de conduite de projets, Techniques de management, Techniques d’enquête, entretiens individualisés – prise de photos- vidéo, maitrise de l’anglais technique, outil numérique…)

 Mener des recherches fondamentales ou appliquées en psychologie

Recueillir et analyser des données comportementales, physiologiques avec de nouvelles technologies
Analyser et présenter des mécanismes de la cognition de la perception à l’action (compréhension, résolution de problème, créativité)
Elaborer et suivre des programmes de recherche, animer des équipes de travail, diriger des projets d’études
Appliquer les théories du développement, les modèles sociocognitifs, socio-émotionnels et neurologiques

}

- Ingénierie de formation : analyse des besoins, élaboration de dispositifs de formation, évaluation d'actions de formation) ;
- Animation de formations professionnelles dans les domaines du management, des relations interpersonnelles, de la communication et du développement personnel ;
 - Intervention psychosociale dans les organisations (accompagnement des changements sociotechniques, diagnostic et conseil, élaboration de plans de communication) ;
- Gestion des Ressources Humaines (mise en place de dispositifs de recrutement, sélection du personnel, évaluation, gestion des compétences, élaboration d'un plan de formation) ;
- Amélioration des conditions de travail et intervention ergonomique ;
- Prévention et traitement des risques psychosociaux, préservation de la santé au travail ;
- Aide à l'orientation et à l'insertion ou au reclassement professionnels auprès de demandeurs d'emploi, de salariés en reconversion professionnelle, de jeunes sans qualification, de personnes handicapées, …  (conseil professionnel, bilan de compétences)

-  Mettre en œuvre une méthodologie de recherche et d'intervention psychosociales
- Utiliser les techniques de recueil et de traitement de données d'enquête
- Analyser les problématiques du changement dans les organisations de travail et savoir mettre en œuvre une démarche d'accompagnement du changement
- Analyser des enjeux, objets et moyens de l'intervention psychosociale
- Élaborer des actions  de formation professionnelle continue en réponse à des demandes de terrain
- Concevoir des dispositifs d'intervention dans le champ du travail social
- S'informer des avancées de la recherche en psychologie du travail et des organisations
- Intégrer les fondements théoriques et méthodologiques de l'ergonomie
- Mettre en œuvre une démarche d'intervention en ergonomie
- Traiter différentes problématiques relevant du domaine de l'ergonomie (fiabilité humaine, pénibilité du travail, vieillissement et santé au travail)
- Analyser les problématiques, les enjeux, les fondements théoriques de l'orientation tout au long de la vie et utiliser les dispositifs associés
- Mettre en œuvre une démarche d'accompagnement à l'orientation et à la mobilité professionnelles.
- Élaborer un dispositif de recrutement et utiliser les techniques et outils d'évaluation et de sélection du personnel (entretien, tests)
- Développer une analyse critique de différentes approches pour le traitement de problématiques de terrain
- Identifier les activités, les rôles de missions des psychologues sociaux et du travail en des champs d'intervention diversifiés
- Situer les activités du psychologue social et du travail dans les contextes juridiques qui règlement le monde du travail
- Prendre en compte les dimensions éthique et déontologique des différentes activités et interventions du psychologue
- S'insérer dans des réseaux professionnels et créer des relations de partenariat avec des acteurs du monde socio-économique

- Conduire une analyse réflexive et distanciée prenant en compte les enjeux, les problématiques et la complexité d’une demande ou d’une situation afin de proposer des solutions adaptées et/ou innovantes.
- Conduire un projet (conception, pilotage, coordination d’équipe, mise en œuvre et gestion, évaluation, diffusion) pouvant mobiliser des compétences pluridisciplinaires dans un cadre collaboratif.
- Identifier, sélectionner et analyser avec esprit critique diverses ressources spécialisées pour documenter un sujet et synthétiser ces données en vue de leur exploitation.
- Actualiser ses connaissances par une veille dans son domaine, en relation avec l’état de la recherche et l’évolution de la règlementation.
- Évaluer et s’auto évaluer dans une démarche qualité.
- S’adapter à différents contextes socioprofessionnels et interculturels, nationaux et internationaux.
- Rédiger des cahiers des charges, des rapports, des synthèses et des bilans.
- Communiquer par oral et par écrit, de façon claire et non-ambiguë, en français et dans au moins une langue étrangère, et dans un registre adapté à un public de spécialistes ou de non-spécialistes.
- Utiliser les outils numériques de référence et les règles de sécurité informatique pour acquérir, traiter, produire et diffuser de l’information de manière adaptée ainsi que pour collaborer en interne et en externe.

}

-          Analyse des articulations entre politiques de formation et politique d’emploi

-          Conception de dispositifs de formation (en e-learning, présentiel ou mixte),

-          Réalisation de dispositifs de formation,

-          Evaluation, de systèmes de formation dans leurs environnements, de façon ordonnée et coordonnée et dans une dimension prospective.

- Mise en place de plan de formation dans les organisations (services RH)

Le titulaire du master est capable de:

- comprendre et d’analyser le fonctionnement du modèle de base, à savoir : le fonctionnement des marchés du travail, de la formation et de leur évolution, les comportements d’insertion des jeunes et les comportements de retour à l’emploi, les enjeux sociaux d’un système de formation dans une approche systémique.

- exercer les fonctions de gestion des ressources humaines, des politiques de formation ou d’expertise-qui se décline en :

- comprendre la place des ressources humaines dans l’organisation,

- analyser la politique des ressources humaines, la politique de formation et leurs enjeux, les emplois et les compétences,

- concevoir et évaluer les politiques et les plans de formation

Il est aussi capable de :

- participer efficacement à l’évaluation et à l’évolution des projets de formation, des politiques de formation et d’insertion à différents niveaux territoriaux – du local à l’international – en y intégrant la démarche de prospective.

- analyser et mettre en œuvre les pratiques d’ingénierie pédagogique relative à la conduite de situations de formation, y compris la démarche de formation ouverte et à distance (foad) et la mobilisation de l’audiovisuel.

- conduire un projet d’ingénierie de la formation en situation de travail dans une entreprise, un établissement ou un territoire  dans le cadre d’un stage ou d’un projet tutoré. Conduire et manager un projet suppose de construire une problématique, de mettre en œuvre une méthodologie de recherche-intervention et de rédiger un mémoire.

 

}