Recherche

Assistance et support technique client

Avril vous propose 14 diplômes pour les métiers Assistance et support technique client :

BTS Electrotechnique

Niveau Bac +2 / DUT / BTS

La personne titulaire du BTS « Électrotechnique » exerce des activités de conception et d’études, d’analyse et de diagnostic, de conduite de projet/chantier, de réalisation, de mise en service, de maintenance. Dans le cadre de ses activités, elle maîtrise les aspects normatifs, réglementaires, de sécurité des personnes et des biens, de performance énergétique, de protection de l’environnement et du développement durable. Elle intègre dans ses activités les règles de santé et de sécurité au travail, les aspects de coûts, de compétitivité et de responsabilité sociétale d’entreprise (RSE).

Pour échanger avec les clients, les utilisateurs, les fournisseurs, les services de l’entreprise et les autres parties prenantes, la personne titulaire du BTS « Électrotechnique » dispose de compétences techniques, relationnelles et de communication, y compris en langue anglaise.

Elle peut intervenir à l’international dans le cadre de projets, d’interventions techniques ou de chantiers.

... lire la suite

Liste des activités professionnelles

  • Rechercher et/ou exploiter des documents techniques en français ou en anglais.
  • Identifier le besoin du client et établir un cahier des charges d’avant-vente.
  • Analyser un cahier des charges et extraire les spécifications associées à sa réalisation dans une situation de bureau d’études.
  • Réaliser l'analyse fonctionnelle, comportementale et structurelle d'un produit dans une situation de réalisation.
  • Proposer des solutions pour répondre aux besoins du cahier des charges dans un contexte technico-économique contraint.
  • Établir un plan d'organisation pour réaliser un projet.
  • Réaliser ou mettre en œuvre et valider une solution.
  • Organiser et suivre le processus de maintenance d’après-vente.
  • Élaborer et/ou mettre en œuvre le processus de réception, dans une situation de livraison.
  • Assurer la disponibilité du système ou des services dans une situation d’exploitation et de continuité de service.
  • Assurer le support client dans le cadre d’un contrat de service ou d’un service après-vente.
  • Encadrer une équipe.


... lire la suite

- Organisation, programmation et réalisation des opérations de maintenance préventive/corrective de systèmes pluritechniques.
- Élaboration et évolution des gammes, des procédures des interventions de maintenance sur un aéronef ou un navire
- Supervision de la conformité des interventions et du fonctionnement des équipements, matériels et installations (réceptions, tests, essais, réglages, ...)
- Analyse des données de maintenance, de dysfonctionnements (historiques, pannes, ...), diagnostic des causes et détermination des actions correctives
- Identification des solutions techniques d'amélioration des équipements, installations (qualité, capabilité, cycles, sécurité, ...)
- Élaboration des bilans de maintenance (coûts, délais, ...), identification et préconisation des évolutions et améliorations (organisations, outils, matériels, outillages, ...)
- Conseil et appui technique aux services, aux clients (coordination, élaboration, ...)

... lire la suite

Comment bien choisir son diplôme

Bien choisir un diplôme VAE

Choisir le diplôme qui correspond le mieux à votre expérience peut-être compliqué. N'hésitez pas à consulter notre rubrique de conseils sur le sujet ! Vous y apprendrez par exemple que même si vous n'avez aucun diplôme vous pouvez obtenir directement une licence par la VAE, si votre expérience le justifie !

- Organisation, programmation et réalisation des opérations de maintenance préventive/corrective.
- Élaboration et évolution des gammes, des procédures des interventions de maintenance
- Supervision de la conformité des interventions et du fonctionnement des équipements, matériels et installations (réceptions, tests, essais, réglages, ...)
- Analyse des données de maintenance, de dysfonctionnements (historiques, pannes, ...), diagnostic des causes et détermination des actions correctives
- Identification des solutions techniques d'amélioration des équipements, installations (qualité, capabilité, cycles, sécurité, ...)
- Élaboration des bilans de maintenance (coûts, délais, ...), identification et préconisation des évolutions et améliorations (organisations, outils, matériels, outillages, ...)
- Conseil et appui technique aux services, aux clients (coordination, élaboration, ...)
- Formation d’utilisateurs (praticiens, personnels soignants, techniciens biomédicaux)

... lire la suite

· Maintenance en condition opérationnelle d'un système pluritechnique ; conception des plans de maintenance o Maintenance préventive o Maintenance corrective

· Amélioration d’un système pluritechnique ; justification d'une solution d'amélioration o Maintenance améliorative o Optimisation de l'efficience d'un système o Adaptation d'un système existant à un nouveau contexte

· Organisation de l’installation d’un système pluritechnique ; Prise en charge des étapes d'une installation o La mise en place d'un nouvel équipement o La réimplantation d'un équipement o Démarrage d'une ligne de production

· Participation à la gestion des moyens techniques et humains d'un service ; Mobilisation des ressources techniques et humaineso Fonctionnement nominal de l'équipe o Fonctionnement de l'équipe en mode dégradé o Réorganisation de l'équipe

· Sécurisation du fonctionnement d'un système ; Maîtrise des risques o Mise en service d'un système o Exploitation d'un système o Intervention de maintenance sur un système

... lire la suite

- Réalisation d’une veille scientifique, technique et réglementaire dans son domaine

- Production de biens, de produits ou de méthodes, en respect des impératifs : d’hygiène, de sécurité, de l'environnement, de la qualité, et d'un cahier des charges préalablement établit

- Réalisation d’études d'investissement ou de modification de matériels en adéquation avec les apports scientifiques attendus et les coûts de fonctionnement associés

- Organisation optimisation, coordination et supervision d’un projet, d’une équipe ou d’un service  dans un objectif de développement et d'innovation

- Gestion d'un budget d’investissement et de fonctionnement

- Définition des moyens, méthodes et techniques de valorisation et de mise en œuvre de résultats

- Collaboration avec des équipes de recherche privées ou publiques dans le cadre de transfert de technologies ou de projets de recherche et développement.

... lire la suite

L’expert maritime et transport maritime intervient à la demande de divers donneurs d’ordre du monde maritime et transport, qu’ils soient professionnels, institutionnels ou particuliers.

Auprès de ses mandants assureurs dans le cas d’avaries, il préconise des mesures conservatoires, identifie le bien endommagé, détermine l’origine du sinistre, procède éventuellement à la mise en cause du ou des responsables supposés, décrit les dommages, chiffre le quantum des dommages, évalue les abattements pour différencier des vices et la vétusté du navire ou des matériels expertisés. Il peut aussi évaluer les parts d’une exploitation.

Au niveau institutionnel, l’expert peut intervenir, auprès des douanes, par exemple pour la détermination de la valeur d’un navire en cours d’importation, ou auprès des services fiscaux pour la détermination de la valeur d’un navire entrant dans un actif successoral, ou encore auprès des tribunaux civils ou de commerce pour des expertises judiciaires.

Auprès de professionnels, il peut aussi être missionné par des vendeurs, acheteurs ou courtiers pour examiner des navires à la vente en vue d’en constater l’état, déterminer les différents travaux à réaliser ou par des chantiers pour suivre des travaux, constater des manquements, valider des garanties.

Il peut être également amené, dans le cadre d’expertises contradictoires, amiables ou judiciaires, à réaliser des examens d’avaries de navires, de marchandises ou d’installations portuaires.

Ses missions ont pour objet d’informer techniquement ses mandants tout en préservant leurs intérêts afin que ces derniers puissent appliquer un contrat d’assurance, ou prendre une décision technique ou juridique, ou encore valider la bonne réalisation de prescriptions techniques. Toute mission se clôt par la rédaction et l’émission d’un rapport d’expertise dont le destinataire est le mandant. Ce rapport d’expertise a pour objet de répondre exactement à la demande technique du mandant en respectant la forme et la déontologie de l’expertise maritime.

La forme des missions reçues est en général la même, toutefois les experts maritimes sont amenés à intervenir dans des domaines qui sont différents et qui font appel à :

  • des connaissances techniques différentes ;
  • des méthodologies de travail différentes ;
  • des réglementations différentes ;
  • des spécificités particulières dans la rédaction des rapports d’expertise ;
  • des approches différentes du milieu.

Ces domaines différents sont au nombre de 5 :

  • Marine de commerce.
  • Plaisance.
  • Pêche.
  • Facultés, transport de marchandises.
  • Recours, actions techniques en défense d’un tiers mis en cause, qu’il fasse partie des 4 domaines ci-dessus ou qu’il soit chantier de réparation ou tout autre intervenant.
... lire la suite

· Maintenance en condition opérationnelle un système pluritechnique ; Application des différentes pratiques de maintenance sur un système pluritechnique o Maintenance préventive o Maintenance corrective

· Amélioration d’un système pluritechnique ; Modification du système o Maintenance améliorative o Optimisation de l'efficience d'un système o Adaptation d'un système existant à un nouveau contexte

· Organisation de l’installation d’un système pluritechnique ; Pilotage de l'installation du système o La mise en place d'un nouvel équipement o La réimplantation d'un équipement o Démarrage d'une ligne de production

· Participation à la gestion des moyens techniques et humains d'un service ; Mobilisation des ressources techniques et humaines o Fonctionnement nominal de l'équipe o Fonctionnement de l'équipe en mode dégradé o Réorganisation de l'équipe

· Sécurisation du fonctionnement d'un système ; Surveillance du système o Mise en service d'un système o Exploitation d'un système o Intervention de maintenance sur un système

... lire la suite

Les activités visées sont :
- la conception, la réalisation et l’évaluation de systèmes électroniques,
- les fonctions d’Ingénieur chargé d’affaires,
- le développement d’applications informatiques sur systèmes embarqués,
- la modélisation et le test de nouveaux composants microélectroniques appliqués à l’électronique de puissance,
- la conception de systèmes de gestion de l’énergie électrique (production, transport et stockage) – filière ESEE,
- le dimensionnement de systèmes électroniques autonomes communicants (fonction énergie et télécommunications) – filière EDM

... lire la suite