Recherche

Conduite de travaux du BTP

Avril vous propose 34 diplômes pour les métiers Conduite de travaux du BTP :

- Ecoute du client et identification de son besoin
- Réalisation d'études de faisabilité
- Elaboration d'un avant-projet d'ouvrage du BTP
- Estimation économique des projets de construction
- Prescription de produits/matériaux aux clients
- Rôle de conseil et de validation des choix économiques, technqiues, environnementaux et de confort.
- Participation au montage du dossier de réponse à un appel d'offres
- Organisation, planification et installation des chantiers du BTP
- Animation d'équipes
- Suivi de chantier : délais, qualité, sécurité, administratif, financier
- Application des procédures "Qualité"
- Rédaction des rapports techniques et d'expertises

... lire la suite

BTS Aménagement Finition

Niveau Bac +2 / DUT / BTS

Le titulaire de ce diplôme exerce dans une entreprise de construction et rénovation de toutes tailles relevant du second oeuvre du bâtiment : peinture, plâtrerie, vitrerie, revêtements sols et murs, aménagement intérieur. Il peut y assurer l'assistance du chef d'entreprise, la conduite de travaux et l'encadrement de chantiers.
Ses fonctions sont les suivantes : élaboration des dossiers techniques et économiques, préparation d'un chantier, conduite et gestion du chantier.
Il peut également participer à l'action commerciale de l'entreprise.
Il est en relation constante avec les personnels de l'entreprise, clients, autres corps d'état.
... lire la suite

BTS Travaux publics

Niveau Bac +2 / DUT / BTS

Ce technicien supérieur assure l'interface entre le chantier, les clients, les fournisseurs et la hiérarchie de l'entreprise. Il est capable de remplir les fonctions suivantes :
- études : il mène les études techniques et économiques d'un ouvrage ; - exploitation : il participe à la préparation du chantier. Il en réalise le budget prévisionnel ;
-préparation : il choisit les moyens humains, les matériels et les matériaux, il améliore les conditions techniques et économiques du chantier. Il exécute les démarches administratives, le budget, le plan d'hygiène et de sécurité ; -réalisation : suivant le cahier des charges, il conduit les travaux du chantier jusqu'à leur réception, il contrôle et anime des équipes, assure les relations avec le maître d'oeuvre et les organismes extérieurs.
Il sait tenir compte des impératifs de qualité, de coût, de sécurité.
Le technicien supérieur peut avoir des activités commerciales comme la recherche de clients. Il peut aussi assurer une fonction de conseil, en particulier auprès des décideurs régionaux.
... lire la suite

Comment bien choisir son diplôme

Bien choisir un diplôme VAE

Choisir le diplôme qui correspond le mieux à votre expérience peut-être compliqué. N'hésitez pas à consulter notre rubrique de conseils sur le sujet ! Vous y apprendrez par exemple que même si vous n'avez aucun diplôme vous pouvez obtenir directement une licence par la VAE, si votre expérience le justifie !

TP Chargé d'affaires du bâtiment

Niveau Bac +2 / DUT / BTS

 A l'écoute des besoins du marché, le chargé d'affaires du Bâtiment  conçoit et propose un projet de construction de bâtiment TCE, puis  élabore une offre commerciale. A cette fin, il prospecte et fidélise une  clientèle dans un secteur d'activité ou sur une zone géographique  précise et se tient informé des appels d'offres, qu'il réceptionne et  analyse. Il recueille et analyse les besoins d'un prospect ou client  pour un projet de bâtiment et réalise l'analyse technique et financière  de sa demande. Selon l'importance du chantier et l'organisation de  l'entreprise, il réalise lui-même les études ou les confie au bureau  d'études. Il réalise ou coordonne les études techniques nécessaires à la  définition des travaux. Il transmet l'offre technico-commerciale au  client et la négocie avec lui, selon les directives globales édictées  par son responsable hiérarchique. Enfin, il rédige le contrat et procède  à la mise au point du dossier marché ou de travaux.
Une fois le  contrat signé, il assure le transfert du dossier aux équipes travaux  chargées de la production et suit le projet dans sa réalisation, jusqu'à  la réception et à la mise en exploitation de l'ouvrage.
Dans les  entreprises de type TPE/PME, il est responsable de l'organisation de la  réalisation technique, du suivi des travaux jusqu'à la réception des  ouvrages, et il en assure le suivi administratif et financier.
Le chargé d'affaires du bâtiment prépare et organise les chantiers de construction d'un bâtiment TCE.
Il  réalise la synthèse du dossier travaux et définit les moyens à  mobiliser en élaborant les plannings, les budgets, en choisissant les  méthodes d'exécution ainsi que les matériels, les matériaux, les  prestataires et les sous-traitants, et en établissant les démarches  administratives. Il pilote la globalité des travaux et veille à leur  bonne évolution conformément au cahier des charges du projet validé. Il  coordonne les acteurs de la construction, gère les différents  intervenants lors de la mise en place du chantier et assure le  relationnel client. Il manage l'encadrement de chantier et les équipes  de production. Il gère le chantier et les interfaces TCE dans le respect  de l'environnement, des règles de sécurité et de la démarche qualité.  Il réceptionne les travaux, clôt et réalise le bilan de l'opération, et  veille à la satisfaction du client. Il assure un compte rendu de  l'avancement et de la gestion de l'économie de son chantier auprès de  son supérieur hiérarchique. 

 L'emploi s'exerce en étroite relation avec tous les intervenants d'une  opération de construction d'un bâtiment TCE. Dans les TPE/PME, le chargé  d'affaires du Bâtiment seconde le chef d'entreprise sur l'ensemble de  la clientèle et des projets. Il est l'interlocuteur des différents  intervenants d'un projet de chantier de construction TCE, en interne à  l'entreprise avec les services fonctionnels, et les collaborateurs de la  structure, ainsi qu'en externe avec les maîtres d'ouvrage, maîtres  d'œuvre, fournisseurs, sous-traitants, cotraitants, services  administratifs, coordonnateurs sécurité, bureau d'études techniques,  bureau de contrôle, concessionnaires, coordinateur BIM, etc. L'activité  du chargé d'affaires du Bâtiment se déroule au bureau de la TPE/PME, sur  les chantiers, ou en visite à l'extérieur de l'entreprise. Les  contraintes de l'emploi imposent des horaires variables. Il effectue de  nombreux déplacements pour rencontrer ses différents interlocuteurs  (réunions de chantier, prospects ou clients, fournisseurs,  sous-traitants, etc.).
Cet emploi se situe à l'intersection du gros  œuvre et du second œuvre. Les activités menées concernent à la fois la  structure, l'enveloppe du bâtiment, les équipements techniques et  l'aménagement finitions.
Le chargé d'affaires du Bâtiment a une  connaissance parfaite du monde du BTP, de tous les corps d'état et de  l'économie de la construction. Il sait anticiper les situations à  risques lors de l'exécution de travaux à proximité des réseaux (AIPR).  Il sait communiquer professionnellement avec efficacité et est à l'aise  dans les relations sociales. Il a une forte capacité d'adaptation et de  réactivité, et est organisé et rigoureux.
L'emploi requiert également  la maîtrise de l'outil informatique à travers les équipements  connectés, la maquette numérique (processus BIM) et le smart building.
L'emploi  de chargé d'affaires du Bâtiment est un emploi en évolution constante,  qui demande une expérience importante avant de pouvoir s'exercer en  autonomie. De ce fait, les débutants se verront souvent confier des  missions d'assistants, ou seront plus étroitement encadrés par leur  hiérarchie. 

... lire la suite

Le conducteur de travaux aménagement finitions est le responsable de la gestion technique, administrative et financière d'un ou plusieurs chantiers neufs et/ou de réhabilitations d'AF, depuis leur préparation jusqu'à leur livraison complète. Il est le pivot de la phase exécution des travaux et le garant de l'obligation de résultat énergétique et environnemental.
Il prévoit et organise, à partir d'un dossier technique qui lui est confié, les différents moyens (matériels humains et organisationnels) permettant l'exécution des chantiers AF dans les meilleures conditions de délai, de sécurité, de qualité et de rentabilité. Il veille à la satisfaction du client.
Il intervient dans chacune des phases de réalisation du chantier AF, depuis son étude jusqu'à sa livraison et durant l'année de parfait achèvement :
En premier lieu, ses compétences techniques sont sollicitées pour optimiser la réponse à un appel d'offres en appui au service études de prix et commercial.
Dès lors que son entreprise a obtenu le marché, il prépare le chantier AF.
Il analyse le dossier, le site des travaux et définit les moyens à mobiliser en élaborant les plannings, les budgets, en choisissant les méthodes d'exécution ainsi que les matériels, les matériaux, les prestataires et les sous-traitants, le tout dans le respect des critères environnementaux du site, des réglementations et des procédures internes de l'entreprise.
Durant la réalisation de l'ouvrage, il encadre la maîtrise de chantier et les équipes de production. Il assure le suivi économique des commandes, des livraisons et de la facturation des travaux. Il assure en continu le suivi budgétaire du chantier et contrôle la qualité d'exécution avec les interfaces TCE dans le respect des règles de sécurité individuelles et collectives, en application du plan particulier de sécurité et de prévention de la santé (PPSPS). Il anticipe toutes les actions, y compris correctives, à mettre en œuvre en lien avec l'ordonnancement, le pilotage et la coordination (OPC) du chantier AF. Il veille à la bonne évolution des travaux AF dans sa globalité. Il anticipe les situations dangereuses d'exécution d'ouvrages lors de travaux à proximité des réseaux. Il est très attentif à la gestion des déchets de chantier.
En fin de chantier, il organise la réception des ouvrages AF et en établit la facturation définitive. Il réunit l'ensemble des éléments nécessaires à son fonctionnement et entretien pour l'élaboration du dossier des ouvrages exécutés (DOE). Il gère les interventions dans le cadre de la garantie de parfait achèvement.
En parallèle au suivi de ses chantiers AF, il collabore à la gestion des ressources humaines et matérielles de l'entreprise, en liaison avec tous ses services (matériels/études de prix/personnel/comptabilité).
L'emploi s'exerce majoritairement sur les chantiers AF, même si une part se déroule au bureau, à l'agence ou au siège de l'entreprise. Il demande une forte implication avec des amplitudes horaires et une mobilité géographique pouvant être importante (en distance, en fréquence, en durée). Le professionnel organise son emploi du temps de manière à gérer sa présence entre les chantiers AF, l'entreprise et les rendez-vous extérieurs. Cette phase du métier amène le professionnel à utiliser des véhicules d'entreprise pour ses déplacements. Mais aussi l'emploi requiert la maîtrise de l'outil informatique à travers le tout-connecté et la maquette numérique (process BIM).
La fonction de conducteur de travaux est un poste à responsabilité en évolution constante qui demande une vraie expérience avant de pouvoir s'exercer en totale autonomie. De ce fait, les débutants seront souvent embauchés en tant qu'assistant et/ou seront plus étroitement encadrés par leur hiérarchie.

... lire la suite

A partir du dossier de l'opération qui lui est confié, il prévoit et organise les différents moyens (tant matériels qu'humains et méthodologiques), permettant l'exécution des chantiers de construction dans les délais et les meilleures conditions de sécurité, de qualité et de rentabilité. Il veille à la satisfaction du client.

Il intervient dans chacune des phases de réalisation du chantier de bâtiment et de génie civil, et parfois même en amont, depuis son étude jusqu'à sa livraison et durant l'année de parfait achèvement :

Dès lors que son entreprise a obtenu le marché, il prépare le chantier de bâtiment et de génie civil.

Il analyse le dossier, le site des travaux et définit les moyens à mobiliser en élaborant les plannings, les budgets, en choisissant les méthodes d'exécution ainsi que les matériels, les matériaux, les prestataires et les sous-traitants, le tout dans le respect des critères environnementaux du site, des règlementations et des procédures internes de l'entreprise.

Durant la réalisation de l'ouvrage, il veille à la bonne évolution des travaux dans sa globalité.

Il manage l'encadrement de chantier et les équipes de production. Il assure le suivi économique des commandes, des livraisons et de la facturation des travaux. Il assure en continu le suivi budgétaire du chantier et contrôle la qualité d'exécution avec les interfaces tout corps d'état (TCE), dans le respect des règles de sécurité individuelles et collectives, en application du plan particulier de sécurité et de prévention de la santé (PPSPS). Il anticipe toutes les actions d'ordonnancement, pilotage et coordination (OPC), y compris correctives, à mettre en œuvre. Il anticipe les situations dangereuses d'exécution d'ouvrages lors de travaux à proximité des réseaux (AIPR).

En fin de chantier, il organise la réception de l'ouvrage et en établi la facturation définitive. Il réunit l'ensemble des éléments nécessaires à son fonctionnement et son entretien, grâce au dossier des ouvrages exécutés (DOE), et gère l'année de parfait achèvement.

En parallèle au suivi de ses chantiers, il collabore à la gestion des ressources humaines et matérielles de l'entreprise, en liaison avec tous ses services (méthodes/matériels/études de prix/achats/personnel/comptabilité/QSE/coordination BIM/informatique/numérique/SAV).

Ses compétences techniques peuvent être sollicitées pour optimiser la réponse à un appel d'offres en appui au service études de prix et commercial.

Interlocuteurs direct des différents partenaires de l'acte de construire, internes à l'entreprise (services fonctionnels : études de prix/méthodes/matériel/personnel/comptable/coordinateur BIM/informatique/achats/QSE/SAV et collaborateurs : chefs de chantiers, autres conducteurs de travaux et autres hiérarchies, etc.), et externes (maître d'ouvrage, maître d'œuvre, fournisseurs, sous-traitants, cotraitants, services administratifs, coordonnateur sécurité, bureau d'études techniques, bureau de contrôle, concessionnaires, coordinateur BIM, etc.).

Le conducteur de travaux assure un rôle commercial en complément de sa fonction de gestionnaire. Il est en relation étroite avec tous les intervenants et il est le représentant de l'entreprise sur tous ses chantiers. Il doit manager, anticiper les évènements, avoir une bonne connaissance du déroulement d'un chantier et doit maîtriser un large panel de connaissances du TCE.

Sous l'autorité du chef d'entreprise, du chef d'agence ou du directeur de travaux, il dispose d'une large autonomie dans l'organisation du ou des chantiers dont il est responsable. En retour, il doit avoir une capacité à rendre compte des résultats de son activité et à gérer les imprévus du terrain.

L'emploi s'exerce majoritairement sur les chantiers (le port d'équipements de protection est alors requis), même si une part se déroule au bureau, à l'agence ou au siège de l'entreprise. Il demande une forte implication avec des amplitudes horaires et une mobilité géographique pouvant être importante (en distance, en fréquence, en durée).

Le professionnel organise son emploi du temps de manière à gérer sa présence entre les chantiers, l'entreprise et les rendez-vous extérieurs. Cette phase du métier amène le professionnel à utiliser pour ses déplacements des véhicules d'entreprise affectés à sa fonction.

L'emploi requiert également la maîtrise de l'outil informatique à travers le tout connecté, la maquette numérique (processus BIM - niveau 2) et le smart building.

La fonction de conducteur de travaux est un poste à responsabilité en évolution constante qui demande une vraie expérience avant de pouvoir s'exercer en totale autonomie. De ce fait, les débutants seront souvent embauchés en tant qu'assistant et/ou seront plus étroitement encadrés par leur hiérarchie.

... lire la suite

L'ingénieur diplômé du CNAM, spécialité Construction et aménagement, exerce ses fonctions dans l'un des domaines professionnels suivants :
I - Ingénierie de l’aménagement et environnement : gestion des eaux, des sols et des déchets, hydrogéologie, assainissement, voiries et réseaux divers, risques naturels et technologiques.
II - Ingénierie géotechnique : reconnaissances, essais, forages, terrassements, traitements des sols, routes, fondations, soutènements, barrages, tunnels, centres de stockage.
III - Ingénierie des structures : ouvrages d’art, ouvrages d’infrastructures, ouvrages en béton armé et précontraint, construction métalliques et mixte, construction bois.
IV - Ingénierie de la construction durable : conception des  bâtiments à haute qualité environnementale.
V - Ingénierie des travaux : terrassements et routes, assainissement, voirie et réseaux divers, fondations, ouvrages d’art, bâtiment neuf, réhabilitation.

Quel que soit le domaine professionnel, l’ingénieur construction et aménagement est capable d’intervenir dans toutes les phases du projet de construction, de la conception à la réalisation, en position de maître d’ouvrage, de maître d’oeuvre, d’ingénieur conseil, de contrôleur technique ou d’entrepreneur.

... lire la suite

TP Conducteur de travaux TP

Niveau Bac +2 / DUT / BTS

En tant que chef de projet, il est le pivot des différentes phases de la mise en œuvre du marché et joue le rôle d'interfaces avec l'ensemble des intervenants.

Il doit accompagner, animer, encadrer les équipes, anticiper les évènements, avoir une bonne connaissance du déroulement d'un chantier de travaux publics, ainsi qu'agir en tant que relais des ressources humaines.

Il prévoit et organise, à partir d'un dossier technique qui lui est confié, les différents moyens (tant matériels qu'humains) permettant l'exécution des travaux dans les meilleures conditions de délai, de sécurité, de qualité et de rentabilité.

Il intervient dans chacune des phases de réalisation du chantier de travaux publics, et même en amont, depuis son étude jusqu'à sa réception.

Dès lors que son entreprise a obtenu le marché, une transmission de dossier est opérée avec les répondants au marché, afin d'intégrer les conditions et hypothèses qui ont servi à formaliser l'offre entreprise.

Par la suite, il prépare le chantier de travaux publics et définit les moyens à mobiliser en élaborant les plannings, en choisissant les méthodes d'exécution ainsi que les matériels et les matériaux, dans le respect des critères environnementaux.

Au cours de la réalisation de l'ouvrage, il encadre la maîtrise de chantier, assure le suivi économique des commandes, des livraisons et de la facturation des travaux.

Il en assure en continu le suivi budgétaire et en contrôle la qualité d'exécution dans le respect des règles de sécurité individuelles et collectives (et, s'il existe, en application du PPSPS, sinon du plan de prévention).

En fin de chantier de travaux publics, il organise la réception de l'ouvrage et en établit la facturation définitive. Il réunit l'ensemble des éléments nécessaires à son futur fonctionnement et entretien.

Pour optimiser la réponse à un appel d'offres pour la réalisation d'un chantier ou en appui au service commercial, ses compétences techniques peuvent être sollicitées.

En parallèle au suivi de ses chantiers de travaux publics, il collabore à la gestion des ressources humaines et matérielles de l'entreprise.

Pilote de l'exécution du marché, il bénéficie de services supports internes à l'entreprise : bureau d'études ou des méthodes, service matériel, chef de chantier service ressource humaine, responsable QHSE.

Interlocuteur direct des différents partenaires à l'externe (maître d'ouvrage ou d'œuvre, fournisseurs, sous-traitants, services administratifs, etc.), il est ainsi amené à jouer un rôle commercial en complément du développement de sa fonction de gestionnaire.

Sous l'autorité du chef d'entreprise, du chef d'agence ou du directeur de travaux, il dispose d'une large autonomie dans l'organisation du ou des chantiers dont il est responsable.


... lire la suite

Selon l’organisation de l’entité, le Responsable de Travaux Réseaux Télécoms Très Haut Débit peut être amené à superviser plusieurs chantiers simultanément.
Il a à respecter un cahier des charges qui lui a été préalablement fourni par le commanditaire/maître d’œuvre et doit assurer une planification des travaux selon les objectifs préalablement définis, les normes en vigueur et les contraintes budgétaires.
Le Responsable de Travaux Réseaux Télécoms Très Haut Débit est le garant, en toute autonomie, du bon déroulement des chantiers, du démarrage de celui-ci, jusqu’à sa livraison. Il est responsable de la sécurité – individuelle et collective - de ses intervenants : membres de l’équipe, sous-traitant. Il doit gérer la relation clients au quotidien, mais également s’assurer de ses stocks de matériels disponibles, il réalise les devis, assure la facturation et le suivi financier. Il a par ailleurs un rôle managérial auprès des équipes de chantier.
Le titulaires effectue les suivants blocs d'activités:
Bloc 1 – Exploiter un cahier des charges d’un chantier réseaux télécoms
Bloc 2 – Assurer le bon déroulement des travaux télécoms dans le respect des normes
Bloc 3 – Assurer le suivi financier et humain d’un chantier réseaux télécoms
Bloc 4 – Réaliser la recette d’un chantier réseaux télécoms et superviser les opérations de maintenance

... lire la suite