Recherche

Prépresse

Avril vous propose 5 diplômes pour les métiers Prépresse :

TP Designer web

Niveau Bac +2 / DUT / BTS

Le designer web conçoit et réalise des outils de communication numériques adaptés à différents supports de publication, en tenant compte des standards, du référencement, de l'accessibilité et de l'ergonomie.
A partir d'un cahier des charges, d'instructions reçues d'un responsable de projet ou directement d'un client, il (elle) analyse la demande, conçoit l'interface, élabore une ambiance graphique, crée ou adapte une charte graphique et des médias. Il (elle) réalise des visuels ou des maquettes et élabore des animations.
Pour la réalisation des outils de communication numériques tels que sites web, applications web pour mobiles, il (elle) intègre les médias en utilisant des logiciels professionnels, des frameworks, des langages de description ou de programmation. Il (elle) met en œuvre et personnalise des systèmes de gestion de contenus (CMS). Pour optimiser la compatibilité, la performance, il (elle) teste ses réalisations sur différents périphériques (ordinateurs de bureau ou mobiles) et sur différents navigateurs. Il tient compte des bonnes pratiques et des règles en matière de sécurité.
Le designer web contribue à la gestion d'un projet numérique en ligne. Il (elle) assure une veille technique et concurrentielle du secteur professionnel. Il (elle) contribue à l'élaboration d'un cahier des charges, conçoit un prototype et l'interactivité avec les utilisateurs, réalise les outils pour la promotion et la communication du produit ou du service client. Il (elle) optimise le projet en utilisant des tests, des outils marketing d'analyse ou de statistiques, et travaille à l'amélioration de l'ergonomie et de l'expérience utilisateur. Afin de rendre plus efficace le référencement naturel il (elle) détermine les informations-clés à transmettre, adapte ou rédige le contenu textuel du site. Il (elle) met à jour et améliore le contenu régulièrement.
Le designer web est autonome dans les phases techniques et créatives de son activité. Selon la structure de l'entreprise et la nature des projets, il (elle) peut être en relation avec d'autres professionnels : chef de projet, directeur artistique, intégrateur web, webmaster, développeur informatique, ergonome, spécialiste du marketing, commerciaux. Il (elle) rend compte régulièrement de l'avancée de sa production au responsable du projet ou au client.
L'emploi s'exerce dans une agence web spécialisée, une agence de publicité, un studio de création graphique, dans une structure publique ou privée, ou en tant que prestataire de services indépendant. Il nécessite une station assise prolongée et un travail de façon continue face à des écrans. Les horaires de travail sont généralement fixes, mais le rythme peut varier selon l'activité et les projets à traiter.

... lire la suite

L'infographiste metteur en page est un professionnel du secteur de la communication graphique et multimédia dont les activités sont associées à la chaîne graphique de production.
Ses principales missions sont la transformation de la commande client en visuels et la réalisation de supports de communication répondant à une stratégie qui intègre l'ensemble des formats numériques dans son processus de flux de production. Il réalise des supports de communication de différents formats, tailles, orientations et pour différentes plates-formes.
Il prépare la réalisation de supports de communication, contribue à leur conception et participe à leur diffusion. Il assure une veille technique, technologique et concurrentielle pour augmenter sa productivité, sa technicité et sa capacité de conseil en se tenant informé des dernières tendances graphiques.
L'ensemble de ces productions est réalisé à partir d'un cahier des charges client ou des instructions de son responsable hiérarchique. Les productions correspondent au thème de la communication du client, à son identité visuelle et elles sont respectueuses des droits d'auteur.
Il appartient à une équipe, à un service, dirigé par un responsable technique dénommé : directeur artistique, chef de fabrication ou chef de studio. Il est autonome pour les tâches techniques comme la préparation des fichiers, les photomontages, l'exécution de mise en page mais il tient compte des contraintes techniques associées aux supports et aux modes de diffusion. Il doit rendre compte de son travail à son responsable ou selon son statut directement au client.
Il est en relation avec des interlocuteurs internes intervenant sur les commandes des clients tels que directeur artistique, responsable du projet, service commercial, service marketing, chargé de communication, développeur, rédacteur, illustrateur, ainsi que des interlocuteurs externes partenaires-prestataires tels que : imprimeurs, entreprises de communication, de marquage, de signalétique, de conditionnement, photographes, hébergeurs.
L'emploi s'exerce en tant que salarié dans un service prépresse, dans la presse, une maison d'édition, une agence de publicité, un studio de création graphique, dans une structure publique ou privée ou en tant qu'indépendant avec différents statuts possibles tels que : micro-entrepreneur, artiste auteur inscrit à la maison des artistes, société unipersonnelle, travailleur indépendant ou intermittent. L'activité nécessite une station assise prolongée et continue face à des écrans. En tant que salarié, les horaires sont généralement fixes ; avec le statut d'indépendant, les déplacements et rencontres en clientèle sont fréquents.

... lire la suite

Le titulaire du baccalauréat professionnel artisanat et métiers d'art, option Communication visuelle pluri média intervient dans le domaine de la communication et de la chaîne graphique.
Ses compétences artistiques et techniques sont exploitées pour participer à la réalisation, finaliser et contrôler numériquement des projets de communication multi supports inhérents au domaine de la communication graphique : illustration 2D/3D, animation multimédia, web design, affiche, communication d'entreprise et institutionnelle presse magazine et quotidienne, édition, publicité, signalétique, identité visuelle.
A l'aide des logiciels spécifiques de mise en page, de dessin vectoriel, de traitement de l'image, d'animation, de conception web et une bonne connaissance des périphériques, il assure tout ou partie de l'élaboration de documents numériques destinés à être imprimés ou diffusés sur tous supports multimédia.
Il est amené à réaliser des croquis d'intention, des illustrations préparatoires à l'aide des techniques traditionnelles (dessin) à partir des préconisations élaborées par des designers graphiques.
Par sa culture, sa sensibilité esthétique et son sens des responsabilités, il peut aussi être sollicité pour engager une réflexion créative partagée et être ainsi amené à proposer des axes de recherche ou des pistes de conception de projets de communication.
Il est amené à travailler essentiellement en équipe.

... lire la suite

Comment bien choisir son diplôme

Bien choisir un diplôme VAE

Choisir le diplôme qui correspond le mieux à votre expérience peut-être compliqué. N'hésitez pas à consulter notre rubrique de conseils sur le sujet ! Vous y apprendrez par exemple que même si vous n'avez aucun diplôme vous pouvez obtenir directement une licence par la VAE, si votre expérience le justifie !

Le titulaire du CAP "Signalétique et décors graphiques" exerce son activité dans de très petites, petites ou moyennes entreprises, majoritairement artisanales de moins de dix salariés.

Ces entreprises sont amenées à concevoir, fabriquer numériquement ou manuellement et installer des marquages en signalétique et des décors graphiques (publicitaires et/ou décoratifs).
La plupart de ces entreprises prennent en compte les activités suivantes :
- la signalétique intérieure et extérieure ;
- les enseignes non lumineuses et les panneaux publicitaires et informatifs ;
- les décors de stands (salons et événementiel) ;
- le marquage sur bâches ;
- le décor de véhicules et de vitrines ;
- le décor sur volume (événementiel).

Le titulaire du CAP "Signalétique et décors graphiques" est un professionnel qualifié des métiers d'art. Il intervient, sous contrôle, dans la réalisation de marquages. Il maîtrise l'ensemble des outils de production : plotter de découpe, imprimante numérique, plastifieuse, machine numérique de gravure et de découpe, imprimante 3D. La pose est réalisée en atelier et/ou sur site.
Dans le cadre de ses activités, il respecte les critères esthétiques et les contraintes techniques du projet. Il s'adapte à l'usage de nouveaux matériaux ou équipements ainsi qu'au développement des outils numériques.
En atelier et sur site, son activité consiste à préparer, fabriquer et installer un marquage.

A partir d'un cahier des charges ou d'un brief créatif, il est amené à :
- récupérer des fichiers ;
- les adapter aux formats et aux outils de production ;
- identifier et préparer le support ;
- lancer la production du marquage ;
- façonner et poser les marquages sur leur support ;
- contrôler la qualité de la réalisation ;
- installer les marquages ;
- entretenir son poste de travail ;
- respecter les consignes de sécurité et la réglementation (de sécurité et environnementale).

Le titulaire du CAP "Signalétique et décors graphiques" doit s'intégrer dans une équipe et, après quelques mois, développer son autonomie et montrer sa capacité à exécuter la réalisation de tout ou partie d'un marquage en respectant les consignes données.

Il peut poursuivre des études dans la filière vers un brevet des métiers d'art de niveau IV puis, pour certains, vers un diplôme de niveau III (DMA, BTS).
Après quelques années d'expérience et un complément de formation, il pourra évoluer vers la qualification de chef d'atelier ou un statut d'artisan.

... lire la suite

Le titulaire du baccalauréat professionnel Réalisation de produits imprimés et plurimédia, option Productions graphiques est un professionnel hautement qualifié qui intervient, au sein de la chaîne graphique informatisée, pour préparer et réaliser des produits dans le cadre d'une communication graphique multicanal.

Il participe à l'accueil du client et peut être amené à lui présenter des solutions techniques et des résultats de son travail dans le but d'obtenir les validations nécessaires.

Il traite et enrichit le texte en conformité avec le code typographique. Il traite la qualité des images, gère la colorimétrie et réalise l'incorporation éventuelle de vidéos, d'animations et de sons. Il apporte une plus value technique au projet de communication et participe au respect des contraintes du cahier des charges ainsi qu'au respect de l'esthétisme et de l'ergonomie des réalisations en mobilisant la palette des outils techniques mis à sa disposition (logiciels et langages, bases de données et d'images, outils de validation à distance, procédures...).
Il réalise la sauvegarde de sa production numérique et la transmet aux différents prestataires extérieurs ou aux services internes de l'entreprise.
Enfin, il réalise l'imposition et la forme imprimante.

Parmi les activités qui lui sont confiées, la conduite et le suivi de production font l'objet d'une attention et d'une vigilence particulière. Les contrôles qu'ils nécessitent lui permettent de corriger les dérives, de faire face aux éventuels dysfonctionnements et de respecter les contraintes de qualité et de délai.

L'ensemble des opérations de production sont réalisées dans le respect des règles d'hygiène, de santé et de sécurité au travail ainsi que dans le respect des contraintes environnementales.

... lire la suite