Recherche

Ingénierie et études du BTP

Avril vous propose 54 diplômes pour les métiers Ingénierie et études du BTP :

- Ecoute du client et identification de son besoin
- Réalisation d'études de faisabilité
- Elaboration d'un avant-projet d'ouvrage du BTP
- Estimation économique des projets de construction
- Prescription de produits/matériaux aux clients
- Rôle de conseil et de validation des choix économiques, technqiues, environnementaux et de confort.
- Participation au montage du dossier de réponse à un appel d'offres
- Organisation, planification et installation des chantiers du BTP
- Animation d'équipes
- Suivi de chantier : délais, qualité, sécurité, administratif, financier
- Application des procédures "Qualité"
- Rédaction des rapports techniques et d'expertises

... lire la suite

BTS Travaux publics

Niveau Bac +2 / DUT / BTS

Ce technicien supérieur assure l'interface entre le chantier, les clients, les fournisseurs et la hiérarchie de l'entreprise. Il est capable de remplir les fonctions suivantes :
- études : il mène les études techniques et économiques d'un ouvrage ; - exploitation : il participe à la préparation du chantier. Il en réalise le budget prévisionnel ;
-préparation : il choisit les moyens humains, les matériels et les matériaux, il améliore les conditions techniques et économiques du chantier. Il exécute les démarches administratives, le budget, le plan d'hygiène et de sécurité ; -réalisation : suivant le cahier des charges, il conduit les travaux du chantier jusqu'à leur réception, il contrôle et anime des équipes, assure les relations avec le maître d'oeuvre et les organismes extérieurs.
Il sait tenir compte des impératifs de qualité, de coût, de sécurité.
Le technicien supérieur peut avoir des activités commerciales comme la recherche de clients. Il peut aussi assurer une fonction de conseil, en particulier auprès des décideurs régionaux.
... lire la suite

TP Chargé d'affaires du bâtiment

Niveau Bac +2 / DUT / BTS

 A l'écoute des besoins du marché, le chargé d'affaires du Bâtiment  conçoit et propose un projet de construction de bâtiment TCE, puis  élabore une offre commerciale. A cette fin, il prospecte et fidélise une  clientèle dans un secteur d'activité ou sur une zone géographique  précise et se tient informé des appels d'offres, qu'il réceptionne et  analyse. Il recueille et analyse les besoins d'un prospect ou client  pour un projet de bâtiment et réalise l'analyse technique et financière  de sa demande. Selon l'importance du chantier et l'organisation de  l'entreprise, il réalise lui-même les études ou les confie au bureau  d'études. Il réalise ou coordonne les études techniques nécessaires à la  définition des travaux. Il transmet l'offre technico-commerciale au  client et la négocie avec lui, selon les directives globales édictées  par son responsable hiérarchique. Enfin, il rédige le contrat et procède  à la mise au point du dossier marché ou de travaux.
Une fois le  contrat signé, il assure le transfert du dossier aux équipes travaux  chargées de la production et suit le projet dans sa réalisation, jusqu'à  la réception et à la mise en exploitation de l'ouvrage.
Dans les  entreprises de type TPE/PME, il est responsable de l'organisation de la  réalisation technique, du suivi des travaux jusqu'à la réception des  ouvrages, et il en assure le suivi administratif et financier.
Le chargé d'affaires du bâtiment prépare et organise les chantiers de construction d'un bâtiment TCE.
Il  réalise la synthèse du dossier travaux et définit les moyens à  mobiliser en élaborant les plannings, les budgets, en choisissant les  méthodes d'exécution ainsi que les matériels, les matériaux, les  prestataires et les sous-traitants, et en établissant les démarches  administratives. Il pilote la globalité des travaux et veille à leur  bonne évolution conformément au cahier des charges du projet validé. Il  coordonne les acteurs de la construction, gère les différents  intervenants lors de la mise en place du chantier et assure le  relationnel client. Il manage l'encadrement de chantier et les équipes  de production. Il gère le chantier et les interfaces TCE dans le respect  de l'environnement, des règles de sécurité et de la démarche qualité.  Il réceptionne les travaux, clôt et réalise le bilan de l'opération, et  veille à la satisfaction du client. Il assure un compte rendu de  l'avancement et de la gestion de l'économie de son chantier auprès de  son supérieur hiérarchique. 

 L'emploi s'exerce en étroite relation avec tous les intervenants d'une  opération de construction d'un bâtiment TCE. Dans les TPE/PME, le chargé  d'affaires du Bâtiment seconde le chef d'entreprise sur l'ensemble de  la clientèle et des projets. Il est l'interlocuteur des différents  intervenants d'un projet de chantier de construction TCE, en interne à  l'entreprise avec les services fonctionnels, et les collaborateurs de la  structure, ainsi qu'en externe avec les maîtres d'ouvrage, maîtres  d'œuvre, fournisseurs, sous-traitants, cotraitants, services  administratifs, coordonnateurs sécurité, bureau d'études techniques,  bureau de contrôle, concessionnaires, coordinateur BIM, etc. L'activité  du chargé d'affaires du Bâtiment se déroule au bureau de la TPE/PME, sur  les chantiers, ou en visite à l'extérieur de l'entreprise. Les  contraintes de l'emploi imposent des horaires variables. Il effectue de  nombreux déplacements pour rencontrer ses différents interlocuteurs  (réunions de chantier, prospects ou clients, fournisseurs,  sous-traitants, etc.).
Cet emploi se situe à l'intersection du gros  œuvre et du second œuvre. Les activités menées concernent à la fois la  structure, l'enveloppe du bâtiment, les équipements techniques et  l'aménagement finitions.
Le chargé d'affaires du Bâtiment a une  connaissance parfaite du monde du BTP, de tous les corps d'état et de  l'économie de la construction. Il sait anticiper les situations à  risques lors de l'exécution de travaux à proximité des réseaux (AIPR).  Il sait communiquer professionnellement avec efficacité et est à l'aise  dans les relations sociales. Il a une forte capacité d'adaptation et de  réactivité, et est organisé et rigoureux.
L'emploi requiert également  la maîtrise de l'outil informatique à travers les équipements  connectés, la maquette numérique (processus BIM) et le smart building.
L'emploi  de chargé d'affaires du Bâtiment est un emploi en évolution constante,  qui demande une expérience importante avant de pouvoir s'exercer en  autonomie. De ce fait, les débutants se verront souvent confier des  missions d'assistants, ou seront plus étroitement encadrés par leur  hiérarchie. 

... lire la suite

Comment bien choisir son diplôme

Bien choisir un diplôme VAE

Choisir le diplôme qui correspond le mieux à votre expérience peut-être compliqué. N'hésitez pas à consulter notre rubrique de conseils sur le sujet ! Vous y apprendrez par exemple que même si vous n'avez aucun diplôme vous pouvez obtenir directement une licence par la VAE, si votre expérience le justifie !

- Développement de modèles et réalisation de calculs de tout ou partie de systèmes  
- Conseil scientifique et technique sur les moyens, les méthodes et les techniques de valorisation et de mise en œuvre de résultats d'études ou de recherche
- Rédaction de cahiers des charges, réponse à appel d'offre, dimensionnement et chiffrage des installations.
- Supervision et coordination d’un projet, d’une équipe
- Sélection, test et développement des techniques de métrologie adaptées au projet.
- Assurance de la qualité environnementale d'un projet en maîtrisant les normes et labels nationaux et internationaux
- Audits de performances énergétique et confort de l'habitat.
- Rédaction de cahiers des charges, rapports, synthèses et bilans
- Mise en place et suivi des contrats de gestion d’énergie
- Optimisation énergétique des procédés industriels
- Gestion des déchets (tri, valorisation énergétique…)  
- Utilisation des outils numériques de référence et des règles de sécurité informatique  

... lire la suite

Activités d’études techniques :

. conception des installations

. définition des dimensions et des équipements avec des outils informatiques

. chiffrage

. choix de matériel dont les caractéristiques seront les mieux adaptées aux besoins des clients, du produit ou à la résolution des problèmes techniques rencontrés

. réponse à des appels d’offres, évaluer des équipements

Activités d’intervention :

. mise en service des systèmes

. contrôle des travaux

. diagnostique et analyse des dysfonctionnements

. mise en service et optimiser les installations

. conseil des clients

. exécution éventuellement des opérations de maintenance ciblées

Activités d’organisation :

. réalisation d’un planning d’intervention

. établissement des commandes de matériel

. participation aux réunions et suivis de chantier

. rédaction des rapports ou des comptes rendus techniques

. rédaction un dossier de réalisation et un dossier des ouvrages exécutés (DOE)

... lire la suite

Dans ce cadre, il exerce l'encadrement technique des personnels d'intervention (agents et techniciens) et coordonne leur activité. Il est également responsable des résultats techniques et financiers des contrats ou des affaires qui lui sont confiés et qu'il supervise.

En fonction des contrats de maintenance passés par son entreprise, il peut être amené à prendre en compte, en maintenance et en exploitation, d'autres équipements que ceux cités plus haut.

Il intervient dans les secteurs tertiaires et industriels : sièges sociaux des grandes entreprises, immeubles de bureaux, immeubles d'habitation, centraux téléphoniques, hôpitaux, musées, hôtels, laboratoires, salles blanches, équipements de process et d'essais industriels, etc.

Le technicien supérieur effectue une part relativement importante de son activité au bureau mais il est également fréquemment en rendez-vous extérieur, en clientèle ou chez ses fournisseurs. D'autre part, il se déplace régulièrement sur sites client pour suivre les opérations de maintenance conduites par les équipes dont il a la charge ou parfois pour intervenir lui-même. Il exerce alors à l'intérieur de locaux techniques (chaufferies, sous stations, groupes de production d'eau glacée, réseaux de distribution hydrauliques et aérauliques) situés à l'intérieur des bâtiments, en sous-sol, en rez-de-chaussée et en terrasse. Ces espaces peuvent être bruyants, poussiéreux, salissants et réduits. Ils sont généralement éclairés à la lumière artificielle.

Il réalise ses activités dans le respect des règles de sécurité individuelles et collectives et, s'il existe, en application du PPSPS, sinon du plan de prévention.

... lire la suite
Ce technicien supérieur intervient à tous les stades du projet de construction. Il réalise les premières études en tenant compte des moyens nécessaires et détermine si le projet est financièrement réalisable
.Le projet estimé possible, le programme se précise et il élabore l'enveloppe financière qui, en tenant compte de tous les éléments du programme (contraintes, adaptations au site, technique de construction choisie etc...) devra être affectée aux travaux.
En parallèle il mène plusieurs actions : description technique des ouvrages, établissement de l'offre de prix de l'entreprise bâtiment ou travaux publics.
En cours de travaux, il aide au maintien de l'engagement initial en assurant un contrôle financier du suivi de la réalisation : il réalise face aux marchés approuvés des états de situation, des révisions de prix, l'analyse des résultats du chantier.

... lire la suite

L'ingénieur diplômé du CNAM, spécialité Construction et aménagement, exerce ses fonctions dans l'un des domaines professionnels suivants :
I - Ingénierie de l’aménagement et environnement : gestion des eaux, des sols et des déchets, hydrogéologie, assainissement, voiries et réseaux divers, risques naturels et technologiques.
II - Ingénierie géotechnique : reconnaissances, essais, forages, terrassements, traitements des sols, routes, fondations, soutènements, barrages, tunnels, centres de stockage.
III - Ingénierie des structures : ouvrages d’art, ouvrages d’infrastructures, ouvrages en béton armé et précontraint, construction métalliques et mixte, construction bois.
IV - Ingénierie de la construction durable : conception des  bâtiments à haute qualité environnementale.
V - Ingénierie des travaux : terrassements et routes, assainissement, voirie et réseaux divers, fondations, ouvrages d’art, bâtiment neuf, réhabilitation.

Quel que soit le domaine professionnel, l’ingénieur construction et aménagement est capable d’intervenir dans toutes les phases du projet de construction, de la conception à la réalisation, en position de maître d’ouvrage, de maître d’oeuvre, d’ingénieur conseil, de contrôleur technique ou d’entrepreneur.

... lire la suite

Les activités de l'ingénieur Génie civil concernent la gestion de chantier : planification, management, études de prix, etc. Les ouvrages réalisés sont des ouvrages de travaux publics (ponts, routes, tunnels, etc) ou des bâtiments à usage d'habitation ou industriel.
Avec la formation Travaux Publics, l’ingénieur s'oriente plus vers la fonction de conducteur de travaux. Il est aussi à même d'intégrer des bureaux d'études de type structures.
Avec la formation Conception, Structures et Ouvrages, l’ingénieur exercent ses compétences en dimensionnements liés au béton armé, précontraint, construction métallique, géotechnique et parasismique. Il peut travailler au sein de bureaux d'études thermique/acoustique.
Avec l'option Bâtiment et Développement Durable, l’ingénieur a une double compétence alliant technique de la construction et de thermique de l’habitat, pour la gestion des aspects thermique, acoustique et de développement durable.

De façon générale, l’ingénieur Génie Civil est appelé à relever les défis de la construction actuelle et à répondre aux besoins du secteur du bâtiment et des travaux publics.

... lire la suite