Recherche

9 diplômes disponibles en VAE pour les métiers :

Assistanat de direction

TP Assistant (e) de direction.

Équivalence Bac +2 / DUT / BTS

L'assistant(e) de direction est au cœur du système de communication, d'organisation et de décision de l'entreprise. Il (elle) assiste un ou plusieurs dirigeants et se voit confier des missions qui confortent ce rôle central.
Par ses qualités organisationnelles et sa rigueur, il (elle) optimise les journées du dirigeant ou de l'équipe. Il (elle) contribue à l'évolution des procédures d'organisation et facilite la prise de décision en construisant dans les délais des outils de pilotage efficaces. Il (elle) compile et consolide des données sous forme de reporting des activités ou des résultats. Dans les grandes structures, il (elle) peut participer à l'élaboration des budgets.
Vecteur de l'image de l'entreprise, il (elle) gère le traitement de la communication écrite et orale : il (elle) assure l'interface avec les interlocuteurs et collecte, analyse et diffuse l'information, tant à l'interne qu'à l'externe.
L'assistant(e) de direction participe également à différentes fonctions assurées par la direction de l'entreprise : il (elle) assiste le pilote de projet dans la coordination et le suivi d'un projet, il (elle) prend en charge l'organisation complète d'un événement et il (elle) participe à la mise en œuvre d'opérations de communication liées à ces projets. Il (elle) assure un rôle de relais RH en contribuant à la gestion administrative du personnel et en participant au processus de recrutement.
L'assistant(e) de direction, sous la responsabilité de son hiérarchique direct, exerce son métier en toute autonomie, dans le respect de la confidentialité, en appréciant les urgences et les priorités. Selon le domaine de l'entreprise, il (elle) prend en compte les différences culturelles et professionnelles dans ses activités.
Dans un contexte de plus en plus cosmopolite, la fonction d'assistant(e) de direction requiert un niveau d'anglais permettant de communiquer avec spontanéité et aisance aussi bien à l'écrit qu'à l'oral.
Le travail en réseau et les évolutions technologiques des outils de communication exigent une maîtrise des outils collaboratifs
Point d'ancrage d'un dirigeant ou d'une équipe de plus en plus nomade, l'assistant(e) de direction est au centre de relations souvent complexes, à l'interne et à l'externe. Il (elle) représente le dirigeant et veille au maintien de l'image de l'entreprise, ce qui exige de fortes compétences relationnelles.
Il (elle) exerce généralement ses activités de façon sédentaire, mais peut être amené(e) à assister sa hiérarchie lors de ses déplacements.

1. Assister au quotidien un dirigeant et faciliter sa prise de décision


Organiser et coordonner les activités quotidiennes du dirigeant et de son équipe.
Concevoir des outils de pilotage et présenter des informations chiffrées de gestion.
Contribuer à l'amélioration des processus administratifs.

2. Gérer le traitement, l'organisation et le partage de l'information

Assurer la recherche, la synthèse et la diffusion de l'information.
Communiquer par écrit, en français et en anglais.
Assurer à l'oral l'interface entre le dirigeant et ses interlocuteurs, en français et en anglais.
Organiser la conservation et la traçabilité de l'information.

3. Assister un dirigeant dans la prise en charge de projets

Participer à la coordination et au suivi d'un projet.
Contribuer à la mise en œuvre d'actions de communication.
Organiser un événement.
Contribuer à la gestion administrative des RH.

}

BTS Assistant de gestion de PME et de PMI

Équivalence Bac +2 / DUT / BTS

Le titulaire du BTS Assistant de gestion PME-PMI est un collaborateur administratif polyvalent du chef d'entreprise, qui peut prendre en charge toutes les tâches ne relevant pas de la production. Ses activités s’exercent dans trois domaines d’activité de l’entreprise : administratif, comptable et commercial.
Dans le domaine administratif, l’Assistant de Gestion organise et suit les activités du chef d’entreprise : il gère son temps (agenda, plannings, échéanciers), répartit les tâches, organise les voyages et déplacements ainsi que les réunions . Il prend en charge la gestion administrative du personnel, conseille pour le choix et l’utilisation des matériels bureautiques et fournitures de bureau et assure les relations avec les administrations.
Dans le domaine comptable, il s’occupe du suivi des opérations en relation avec les clients, les fournisseurs (facturation, tenue et suivi des comptes clients et fournisseurs, relances, règlements), les salariés (calcul des salaires et établissement des bulletins de paie) ainsi qu’avec les services fiscaux et les organismes sociaux (déclarations diverses, établissement de documents comptables, préparation des déclarations fiscales). Il suit les opérations courantes liées à  la trésorerie et calcule les coûts.
Enfin, dans le domaine commercial, il est chargé des relations avec les clients et les fournisseurs : accueil des clients et des représentants, gestion des fichiers. Il gère les approvisionnements et les livraisons (recherche et choix de fournisseurs, gestion des commandes et des stocks) et participe à  l’action commerciale de l’entreprise (étude du marché et de la concurrence, recherche de nouveaux clients, préparation d’actions publicitaires).
Ses activités impliquent une pratique constante des techniques de communication et de traitement de l’information. : prise de notes, classement, recherche, production de textes et documents (courriers, notes, comptes rendus).


.}

L'assistant de manager exerce ses fonctions auprès d'un responsable, d'un cadre ou d'une équipe. Son activité essentiellement de nature administrative, relationnelle et organisationnelle s'organise autour d'activités de soutien et d'activités déléguées. Les activités de soutien contribuent à l'efficacité du responsable, du cadre ou de l'équipe. Elles constituent le coeur du métier de l'assistant et se définissent ainsi :

- soutien à la communication et aux relations internes et externes : collaborer avec le manager, contribuer à la cohésion des groupes, assurer l'interface entre le manager et l'environnement de travail (interne, externe, international).

- soutien à l'information : rechercher l'information, produire une information structurée, gérer les documents de l'entité, contribuer à la qualité du système d'information.

- aide à la décision : identifier un problème ou un besoin, proposer des solutions, assurer le suivi de la décision.

- organisation de l'action : seconder le manager dans ses activités, contribuer à l'amélioration de l'organisation de l'entité.

Les activités déléguées, plus ou moins spécialisées selon les services, participent à l'efficience de l'entité, par exemple : assurer la gestion des ressources humaines du service, gérer les ressources matérielles d'un service administratif, organiser un événement, prendre en charge un dossier spécifique.

L'activité de l'assistant est fortement marquée par le contexte professionnel, souvent international, dans lequel il exerce.Par ailleurs, en qualité de représentant du manager ou de l'entité dans laquelle il travaille, l'assistant est au coeur de relation internes et externes souvent complexes.  

 

 

    .
 

cf blocs de compétences ( rubrique modalités d'accès)

}

Comment bien choisir son diplôme

Bien choisir un diplôme VAE

Choisir le diplôme qui correspond le mieux à votre expérience peut-être compliqué. N'hésitez pas à consulter notre rubrique de conseils sur le sujet ! Vous y apprendrez par exemple que même si vous n'avez aucun diplôme vous pouvez obtenir directement une licence par la VAE, si votre expérience le justifie !

Le titulaire du BTS 'Assistant de gestion PME-PMI' est le collaborateur direct d'un patron de PME ou d'un cadre dirigeant. Sa mission se caractérise par une forte polyvalence à dominante administrative qui lui permet de participer à la gestion opérationnelle de l'entreprise dans ses dimensions administrative, comptable, commerciale, humaine...
L'assistant a, d'une manière générale, un rôle d'alerte vis-à-vis du chef d'entreprise dont il attire l'attention sur les problèmes ou les opportunités qu'il a repérés et pour lesquels il formule des propositions d'actions.

Deux types d'activités caractérisent la mission d'assistant :
- Les activités de soutien au chef d'entreprise
- Les activités de support au fonctionnement de l'entreprise.

Dans les activités de soutien, l'assistant aide le chef d'entreprise dans son action et sa prise de décision en lui apportant des informations nécessaires à la conduite de l'entreprise, à son développement ou à la mise en place de projets.
En revanche, dans les activités de support, l'assistant prend en charge des activités, en totalité ou partiellement.

L'assistant de gestion exerce des activités regroupées autour des huit domaines suivants :
- gestion de la relation avec la clientèle : l'assistant met en place certaines actions de prospection. Il s'assure de la bonne exécution des contrats de vente et participe au développement de la relation avec la clientèle.
- gestion de la relation avec les fournisseurs : l'assisitant participe à la recherche et au choix des fournisseurs.
- gestion et développement des ressources humaines : l'assistant prend en charge l'essentiel de la gestion administrative du personnel et s'assure de l'exécution de l'ensemble des tâches nécessaires à la préparation de la paie.
- organisation et planification des activités : l'assistant aide à la gestion du temps du chef d'entreprise (agenda, planning...) ainsi qu'à l'organisation et la planification d'activités (réunions, déplacments, événements...)
- gestion des ressources :l'assisitant participe à la gestion des immobilisations et des ressources financières.
- pérennisation de l'entreprise : l'assistant participe activement à des démarches concourant au développement de l'entreprise ( démarche qualité, gestion des connaissances, contrôle de gestion...)
- gestion des risques : l'assistant participe activement à la mise en place des dispositifs de prévention des risques liés à l'activité de l'entreprise (risques financiers, informatiques, environnementaux). Il intervient également pour assurer la protection des salariés en termes de santé et de sécurité au travail et pour assurer la sauvegarde du patrimoine de l'entreprise.
- communication globale : l'assistant participe à la réalisation d'actions de communication interne et externe (rédaction et diffusion de documents, accueil en face à face et au téléphone, communication institutionnelle et commerciale).

La plupart de ces activités doit pouvoir être effectuée en langue nationale ou étrangère.


.}

LICENCE Economie Gestion

Équivalence Bac +3 ou +4

Le titulaire de ce diplôme est un professionnel qui peut être chargé de :

- Tenir une comptabilité générale courante ou une comptabilité analytique et établir les documents de la comptabilité générale ;

- Analyser une situation comptable et financière ;

- Mettre en place, surveiller et analyser des indicateurs de gestion pour fournir des informations à la direction ;

- Conduire des analyses de marché (études de terrain et études externes) ;

- Conseiller et assister les responsables hiérarchiques des différentes fonctions de l’entreprise (gestion des ressources humaines, finance, contrôle de gestion, marketing, gestion de production).

Afin d'assurer l'ensemble de ces activités le diplômé doit mobiliser des compétences dans :

- La tenue d’une comptabilité et l’établissement des documents comptables (liasse fiscale) ;

- Les techniques du diagnostic financier ;

- Le calcul et l’analyse des coûts partiels, complets et de la rentabilité ;

- Les modes de financements de l’entreprise à long et court terme, la construction des outils liés au financement (tableaux de bord, plans de trésorerie, plans de financement) ;

- Les techniques de l’étude de marché ;

- Les outils de la gestion de production ;

- Les principes de la sociologie des organisations et du travail ;

- Le cadre juridique des activités économiques et les critères de choix d’une structure juridique adaptée aux entreprises.

Il est aussi capable de gérer des situations ordinaires d’entreprise en anglais.

}

La licence AES est une formation pluridisciplinaire qui forme des professionnels polyvalents maîtrisant, à titre principal, le langage du droit, des sciences économiques, de la gestion et accessoirement celui de la sociologie, des statistiques et de la bureautique.

Les diplômés du parcours management des organisations, assurent en tant que cadres moyens de grandes entreprises, les principales fonctions de gestion (marketing, GRH, comptabilité, finance, juridique et fiscale, administrative, logistique).

Les diplômés du parcours ressources humaines participent au management des ressources humaines au sein des organisations (GPEC, recrutement, rémunération, évaluation, formation) et assurent l'application de la réglementation sociale dans le cadre du droit du travail.

Les diplômés du parcours administration générale et territoriale assurent des fonctions de gestion administrative et financière au sein des institutions publiques. Ils participent au pilotage ou à la direction de projet de développement local. Ils participent également au développement territorial. 

Les diplômés maîtrisent les compétences transversales propres au niveau Licence AES :

- Collecter, traiter et diffuser de l'information : effectuer une recherche permanente d'informations, analyser et contextualiser les données

- Utiliser les technologies de l’information et de la communication

- Maîtriser les techniques de rédaction administrative, produire des synthèses, des notes, des rapports, des courriers, des actes administratifs

- Utiliser les outils du numérique de référence et les règles de sécurité informatique pour acquérir, traiter, produire et diffuser de l'information ainsi que pour collaborer en interne et en externe

- Observer, décrire et évaluer le fonctionnement d'une organisation dans son environnement juridique, économique et social

 

Les diplômés ont des compétences spécifiques en fonction de leur parcours :

Parcours Administration Générale et Territoriale  : 

- Mobiliser des concepts issus des sciences sociales et une culture administrative générale pour produire des synthèses et analyses sur l'administration publique

- Se servir des principaux outils de passation des concours administratifs, tant à l'écrit qu'à l'oral

- Appréhender les bases relatives à la culture administrative, tant générale que territoriale

- Maîtriser le droit des institutions administratives et leurs outils

- Appréhender les règles d'élaboration et de conduite budgétaire

- Appréhender les politiques d'aménagement du territoire

- Identifier les bases juridiques, financières et économiques du fonctionnement et de l'activité des administrations publiques

Le parcours Management des organisations :

- Mobiliser les principaux concepts de la gestion des organisations dans le cadre des analyses en : comptabilité, finance d'entreprise, finance de marché, marketing, stratégie, gestion des ressources humaines, systèmes d'informations

- Maîtriser les outils de gestion et de pilotage : les outils juridiques (droit des affaires, du travail, de la concurrence) ;  les outils marketing ; instruments financiers et comptables ; outils d'aide à la décision.

- Analyser les interactions entre une organisation et son environnement

- Effectuer du conseil en gestion d'organisation

- Utiliser les méthodes et techniques de la gestion courante des organisations pour préparer et mettre en oeuvre des décisions des organisations


Le parcours Ressources humaines :

- Maîtriser le droit social et le droit de l'entreprise

- Maîtriser le dialogue social

- Maîtriser les dispositifs relatifs aux politiques publiques d'emploi

- Utiliser les principaux outils de gestion des ressources humaines (GPEC, recrutement, rémunération, évaluation, formation) au sein des organisations publiques et privées

- Effectuer du conseil dans le domaine du travail, de l'emploi et plus largement des questions sociales

- Analyser les politiques économiques et les politiques RH dans une organisation

 

}

Assistant de direction(s)

Équivalence Bac +2 / DUT / BTS

L’exercice du métier d’assistant(e) de direction(s) se caractérise par une ouverture très large à tout type d’environnement professionnel. Ainsi, il contribue directement  à l’organisation des activités de la structure quels que soient sa taille et son secteur d’activité. La structure peut être une  TPE, PME, PMI, un groupe, une association, un établissement public.Il exerce sa fonction sous la responsabilité  d’un dirigeant  ou d’un manager direct et peut assurer l’interface avec l’ensemble des services mais également avec des interlocuteurs extérieurs à la structure. Selon la taille de celle-ci, il peut lui être demandé un niveau d’autonomie conséquent, avec une prise d’initiative en corrélation avec ses missions, voire à coordonner l’activité d’une équipe.
Le métier se caractérise par une très grande polyvalence des activités susceptibles de lui être confiées. Son périmètre se définit à partir d’un socle d’activités commun à l’ensemble des fonctions exercées : l’organisation administrative et la gestion des flux d’information, auxquelles viennent s’ajouter, selon les besoins de la structure, des activités spécifiques.  Celles-ci peuvent être commerciales et/ou comptables, à ces activités peuvent s’ajouter à la marge la gestion administrative du personnel.
L’assistant(e) de direction(s)exerce les domaines d’activités suivants :
     1-Organisation de l’activité administrative du service
La gestion documentaire, la transmission des informations relative aux activités de l’entreprise, ’organisation des réunions, l’organisation des déplacements
     2-Production des documents professionnels
L’utilisation des principaux logiciels de bureautique, l’application des règles d’usage de présentation, la rédaction de documents
     3- Participation au développement commercial
L’accueil physique ou téléphonique en français et/ou en langue étrangère, la prospection téléphonique, l’interface avec l’équipe commerciale, l’élaboration des devis, le suivi des statistiques commerciales
     4-Participation au suivi administratif du personnel
L’élaboration des documents administratifs d’embauche et de départ, la collecte et mise à jour des données administratives du personnel, la réalisation et suivi de tableaux des temps de présence, l’organisation administrative et suivi logistique des instances représentatives du personnel
     5-Participation au suivi administratif de la gestion de l’entité
L’émission et enregistrement des factures clients, la réception, contrôle et enregistrement des factures fournisseurs, la relance des impayés, le suivi de la trésorerie de la structure, l’établissement de la déclaration de TVA.

Capacités attestées :
1- Organiser l'activité administrative du service
Classer les documents, gérer l’agenda et actualiser les plannings, organiser les déplacements du responsable et/ou de l’équipe, assurer le suivi logistique, gérer les inscriptions aux réunions, diffuser le compte-rendu de réunion
2- Produire des documents professionnels
Utiliser un traitement de texte, rédiger des contenus en français, réaliser un publipostage, concevoir des tableaux de bord, créer des supports sous forme de diaporama, actualiser et consolider des bases de données
3-Participer au développement commercial
Assurer l’accueil en face à face, réaliser une prospection téléphonique, réaliser l’interface avec l’équipe commerciale , rédiger une proposition commerciale, concevoir des tableaux de bord.
4- Participer au suivi administratif du personnel
Rédiger les documents d’embauche et de départ du salarié, créer et actualiser les dossiers individuels, renseigner et actualiser les tableaux de bord.
5- Participer au suivi administratif de la gestion de l'entité
Emettre la facture ou l’ordre de facturation, effectuer le suivi des paiements et les relances des impayés, réceptionner et contrôler les factures fournisseurs.

Assistant(e) en ressources humaines

Équivalence Bac +2 / DUT / BTS

L’Assistant en ressources humaines  intervient dans un ou plusieurs domaines des ressources humaines.
Il a en charge :
- La gestion administrative : établissement et gestion de la paie, gestion des entrées et sorties,  relations sociales…
- La gestion opérationnelle du personnel : recrutements, gestion des compétences, plans de formation…
- La communication interne  (si cela relève de la fonction  Ressources humaines dans l’entreprise).
Bloc 1 – Contribuer au recrutement et à l’intégration des collaborateurs
Principales activités :
Alimentation du vivier de candidatures et gestion des différents sourcings au travers d’un réseau
Préparation du recrutement en rédigeant le profil de poste à pourvoir
La rédaction et la diffusion des annonces à l’interne et à l’externe
La réception, le tri des candidatures pour une première sélection
L’organisation et la passation des tests et entretiens de premier niveau
La communication à sa hiérarchie des résultats issus des présélections
Le traitement administratif des candidatures
La rédaction et la diffusion d’outils d’intégration
Bloc 2 – Assurer la gestion de l’administration du personnel
Principales activités :
La réalisation d’une veille règlementaire régulière
La rédaction des contrats de travail, de leurs avenants et des documents liés à la fin de contrat
La mise à jour des dossiers du personnel
La gestion et le contrôle des temps de travail
La rédaction des attestations et des déclarations obligatoires
Le renseignement des tableaux de bord RH
Le suivi administratif et logistique de la relation avec les instances représentatives du personnel et les délégués syndicaux
Bloc 3 – Elaborer la paie et gérer les déclarations sociales associées
Principales activités :
La mise à jour du paramétrage du logiciel spécifique
L’établissement, l’édition, le contrôle et la diffusion des bulletins de paie
Le renseignement des tableaux de bord de la masse salariale
L’établissement du bilan social
Bloc 4 – Participer au développement des compétences des collaborateurs
Principales activités :
La définition d’une cartographie des métiers et sa mise à jour
L’organisation des entretiens professionnels
La collecte des besoins et des demandes de formation
Le déploiement du plan de formation
L’évaluation des actions de formation
La diffusion de l'information sociale

Les capacités attetsées :
Bloc 1 – Contribuer au recrutement et à l’intégration des collaborateurs
- contribuer à la recherche de nouveaux candidats par le développement de relations à l’externe (réseaux sociaux, salons, partenariats, relations Ecoles…) et à l’interne (réseaux sociaux, cooptation, fichiers internes…)
- définir le descriptif de poste et le profil de candidats attendus en cohérence avec la stratégie RH de l’entreprise
- participer à la rédaction d’annonces attractives respectant le cadre légal et procéder à leur diffusion en interne comme à l’externe en se conformant aux process en place dans l’entreprise et aux directives du responsable hiérarchique
- trier les dossiers de candidatures selon une grille d’analyse des CV, définie à partir du profil attendu
- organiser sur un plan logistique et opérationnel les séances de test et d’entretien, en concertation avec son responsable hiérarchique et/ou le manager concerné.
- collecter l’ensemble des éléments nécessaires à la rédaction du contrat de travail, dans le respect de la législation en vigueur
- mettre en place les procédures favorisant la bonne intégration du collaborateur, en s’assurant de la mise à jour du livret d’accueil et de la bonne préparation de son espace de travail.
Bloc 2 – Assurer la gestion de l’administration du personnel
- identifier et suivre les canaux de veille pertinents
- rédiger les contrats de travail et les avenants selon les normes et les lois en vigueur.
- procéder aux changements nécessaires et s’assurer de la production et/ou de la diffusion de l’ensemble des justificatifs obligatoires
- centraliser et mettre à jour toutes les pièces nécessaires au  dossier administratif (suivi des visites médicales, mutuelle, prévoyance, entretien professionnel, attestation de suivi de formation…)
- contrôler le temps de travail, enregistrer les absences et les évènements individuels (accidents du travail, maladie, maternité, paternité, etc.) du collaborateur
- réaliser toutes les déclarations obligatoires liées à l’exécution d’un contrat de travail permettant à l’entreprise d’être en conformité
- établir des reportings et compléter des tableaux de bord (salaires, absence, maladie, accident du travail, etc.) en utilisant un logiciel SIRH
- préparer les dossiers en vue de leur examen (Comité d’Entreprise, Délégué du Personnel, et Délégation Unique du Personnel,  Comité d’Hygiène et de Sécurité et des Conditions de Travail).
- préparer les documents nécessaires et s’assurer de leur bonne diffusion (convocation, compte-rendu…)
- préparer  et organiser les élections des représentants du personnel
Bloc 3 – Elaborer la paie et gérer les déclarations sociales associées
- paramétrer le logiciel paie spécifique.
- contrôler les mécanismes de calculs permettant leur émission et diffusion
- calculer les composantes du salaire brut, net et imposable
- procéder aux enregistrements comptables des différents éléments de la fiche de paie
-  élaborer le bilan social et le rapport égalité homme-femme
Bloc 4 – Participer au développement des compétences des collaborateurs
- participer à la description des métiers et des emplois afin de répondre aux besoins actuels et futures en compétences de l’entreprise
- mettre en œuvre les différentes étapes de la réalisation des entretiens professionnels (planification, convocation, diffusion des supports d’évaluation…)
- fournir une synthèse de l’ensemble des entretiens professionnels réalisés
- enregistrer les demandes et les besoins de formation, et participer à la validation définitive avec les managers de l’entreprise
- rédiger un cahier et effectuer la sélection des prestataires externes
- participer à la mise en œuvre et à la diffusion de méthodes et d’outils d’évaluation des actions de formation et enregistrer selon les process de l’entreprise les résultats de ces évaluations
-  participer à la définition d’un plan de communication interne (intranet, journal interne, newsletter…)