Recherche

Intervention technique en gestion industrielle et logistique

Avril vous propose 6 diplômes pour les métiers Intervention technique en gestion industrielle et logistique :

- Optimisation des flux physiques et des flux d’informations
- Optimisation de la gestion des stocks
- Interface avec les différents interlocuteurs internes et externes
- Gestion et coordination de projets opérationnels T.O
- Management d’équipe

... lire la suite

- Définition, pilotage et mise en œuvre d’une démarche Qualité Sécurité Environnement 

- Définition, avec la direction, de l’orientation de la politique environnementale, qualité et de santé au travail

- Mise en œuvre de diagnostics sécurité et environnement 

- Réalisation d’audits d’évaluation du système en place et des risques professionnels, industriels et environnementaux  

- Identification des dysfonctionnements et mise en place d’actions curatives, corrective et/ou préventives 

- Mise en place d’actions liées à la protection de l’environnement 

- Veille réglementaire (évolution de la réglementation) 

- Gestion des réclamations clients ou parties intéressées 

- Etude et évaluation des mesures de prévention et de protection et leurs coûts financiers 

- Suivi de la mise en œuvre des solutions retenues  

- Animation et coordination des démarches de certification 

- Contribution à la sensibilisation et à la formation du personnel  

... lire la suite

- Optimisation des flux physiques et des flux d’informations
- Optimisation de la gestion des stocks
- Interface avec les différents interlocuteurs internes et externes
- Gestion et coordination de projets opérationnels
- Management d’équipe

... lire la suite

Comment bien choisir son diplôme

Bien choisir un diplôme VAE

Choisir le diplôme qui correspond le mieux à votre expérience peut-être compliqué. N'hésitez pas à consulter notre rubrique de conseils sur le sujet ! Vous y apprendrez par exemple que même si vous n'avez aucun diplôme vous pouvez obtenir directement une licence par la VAE, si votre expérience le justifie !

En contribuant au préalable au processus de production, le (la) technicien(ne) supérieur(e) en gestion de production organise la production de l'entreprise de manière à ce qu'elle puisse respecter ces trois objectifs :
- livrer les commandes clients aux dates prévues ;
- optimiser les coûts de production et d'approvisionnement afin d'atteindre les marges souhaitées, et ainsi d'assurer sa pérennité ;
- garantir la qualité souhaitée.

 Pour ce faire, il (elle) doit :
- organiser et piloter la mise à disposition des commandes clients aux dates, dans les conditionnements et aux endroits prévus ;
- à partir des données techniques fournies par les méthodes et la production, optimiser les coûts d'obtention, de stockage et d'acheminement des composants, des sous-ensembles et des ensembles ;
- identifier et proposer les améliorations potentielles en termes de gestion des différents flux et stocks inhérents à la production.

Ceci implique qu'il (elle) soit en capacité de :
- fournir un prévisionnel de flux, de charges, d'approvisionnements et de stocks à long et moyen termes à partir d'un plan industriel et commercial et des commandes fermes de clients ;
- planifier la production à moyen et court termes et de lancer les ordres de fabrication et de commandes aux fournisseurs et sous-traitants ;
- en fonction des impératifs de délais et de priorité, des contraintes et des aléas, d'ordonnancer à court terme les ordres de fabrication en garantissant l'équilibre charges/capacités et en optimisant les coûts de revient d'obtention et de stockage ;
- piloter les flux de production et de mise à disposition et de vérifier les quantités et délais d'approvisionnement et de mise à disposition ainsi que les stocks ;
- contribuer à l'amélioration continue en matière de gestion des flux et des stocks pour optimiser les coûts de revient et d'immobilisation et les délais d'obtention.

En permanence, il (elle) est force de proposition et participe aux actions d'améliorations continues dans son secteur de responsabilité.
Son périmètre d'intervention, au sein d'une organisation qui varie d'une grande entreprise à une PME, peut être interne à la production, avec des relations à travers les différents services de l'entreprise ou externe à l'entreprise, avec des relations directes avec les clients, les fournisseurs et les transporteurs, pour suivre les commandes.
Le (la) technicien(ne) supérieur(e) en gestion de production communique dans l'entreprise avec la direction, les fonctions commerciales, financières et de production pour l'élaboration du plan industriel et commercial, avec le service de production pour le suivi des fabrications en cours, avec les fournisseurs et sous-traitants dans le cadre des approvisionnements externes tels que l'envoi des commandes, le suivi, les relances et les contrôles des réceptions et des factures, avec les transitaires et transporteurs pour l'organisation de la réception et de l'expédition des marchandises.
Il (elle) travaille le plus souvent dans un bureau, mais se déplace toutefois régulièrement dans les différents ateliers de production. Il (elle) travaille habituellement en horaires de jour, mais si sa principale mission est d'ordonnancer la production, il (elle) peut adopter les horaires de celle-ci.

... lire la suite

- Optimisation des flux d’informations de la supply chain
- Gestion et coordination de projet de mise en place d’outils numériques  
- Interface avec les différents interlocuteurs internes et externes

... lire la suite

- Conception, commercialisation, et étude financière d’une offre de transport de personnes
- Coordination et gestion de la production d’une offre de transport de personnes par voie terrestre
- Management des équipes de production (personnel roulant et sédentaire)

... lire la suite