Recherche

9 diplômes disponibles en VAE pour les métiers :

Électricité bâtiment

Le titulaire de la mention complémentaire « technicien en énergies renouvelables » est un électricien ou

un climaticien spécialisé dans la mise en oeuvre d’équipements fonctionnant avec des énergies

renouvelables et permettant d’améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments.

Les énergies renouvelables principalement concernées sont :

- pour l’option A « énergie électrique » :

• le solaire photovoltaïque,

• l’énergie éolienne,

• le transfert d’énergie,

• …

- pour l’option B « énergie thermique » :

• le solaire thermique,

• la bio-masse (notamment le bois énergie),

• le transfert d’énergie,

• …

Ce technicien est capable de :

‐ Identifier les besoins du client,

‐ Vérifier les faisabilités de l’installation dimensionnée par le bureau d’étude,

‐ Répartir les activités au sein d’une petite équipe et assurer l’interface avec les autres corps d’état,

‐ Installer les équipements,

‐ Raccorder l’installation aux réseaux,

‐ Faire les réglages, les tests nécessaires et la mise en service de l’installation,

‐ Présenter le fonctionnement et l’utilisation de l’installation au client,

.

}

Le technicien d'équipement et de maintenance de piscines est un professionnel qui intervient sur les piscines intérieures ou extérieures, pour des particuliers, des utilisateurs qui en font un usage professionnel (exemple : gîte, maison d'hôtes) ou, dans certains cas, pour des résidences collectives privées. Il peut suivre la mise en œuvre des bassins et réaliser l'organisation et le suivi du chantier d'installation de la piscine. Il peut encadrer une équipe de monteurs pour valider les étapes clés de la construction d'un bassin. Il réalise la conception des installations techniques liées au bassin et nécessaires à son bon fonctionnement. Il fait les mises en service, et la maintenance préventive et curative des équipements et accessoires. Il mène des actions de conseil auprès des clients aussi bien sur l'utilisation, la prévention des risques, que l'évolution des installations. Il peut être amené à réaliser des ventes de consommable ou accessoires dans le cadre de ses actions de maintenance. Pour mener à bien les activités constitutives de son emploi, le technicien d'équipement et de maintenance de piscines s'appuie sur les consignes de sa hiérarchie, sur les besoins et attentes du client, ainsi que sur les documents réglementaires et consigne des constructeurs.
Le technicien d'équipement et de maintenance de piscines travaille aussi bien, en équipe, que seul. Son activité nécessite une attention soutenue, particulièrement pour toute opération effectuée dans un contexte à risques, soit électrique, en milieu humide, pour lesquels il doit posséder une habilitation BR « montage et dépannage piscine », soit à la manipulation de produits chimiques (chlore, peroxyde d'hydrogène, acide sulfurique) nécessitant des EPI. Cet emploi comporte également des déplacements fréquents en véhicule équipé d'un outillage personnel et de protections individuelles adaptées à ces missions. Le technicien réalise son activité dans le respect des consignes de sécurité et de prévention de la santé. Son secteur d'activité est fortement soumis à la saisonnalité et à des horaires irréguliers liés au mode d'intervention.
Il doit être capable de s'adapter aux nouvelles attentes des clients et devra pour cela s'informer périodiquement sur les évolutions techniques et technologiques du métier et des produits.

1. Assurer le suivi du chantier et équiper les bassins de piscines

Organiser et superviser la mise en œuvre de la structure des bassins de piscines.
Implanter les éléments à sceller dans la structure des bassins de piscines.
Implanter et raccorder les équipements et accessoires hydrauliques de piscines.
Implanter et raccorder les équipements et accessoires électriques de piscines.
Réaliser la pose d'étanchéité de type liner et membrane armée en piscines.

2. Réaliser la mise en service de piscines et de leurs accessoires

Réaliser les vérifications d'installation préalables à la mise en service d'une piscine et ses accessoires.
Assurer les opérations de mise en service des installations et accessoires des piscines.
Informer et conseiller le client sur le fonctionnement et la conduite de son installation de piscine.

3. Réaliser la maintenance de piscines et de leurs accessoires

Assurer les opérations de maintenance des installations et équipements de piscines.
Diagnostiquer les causes de dysfonctionnement d'une installation de piscine et y remédier.
Apporter un conseil technique au client sur le bon usage des installations et équipements de piscines.
Proposer des solutions d'évolution technique des installations et équipements de piscines.

}

Le (la) technicien(ne) en automatismes du bâtiment est spécialisé(e) dans la pose, le raccordement, le paramétrage et la maintenance des matériels composant différentes sortes d'automatismes : les systèmes d'alarmes, de contrôle d'accès, de surveillance, et les installations téléphoniques ou de sonorisation. Il (elle) intervient selon les indications du client ou du dossier d'exécution fourni par le bureau d'études. Il (elle) paramètre les centrales de surveillance ou de détection, effectue les vérifications préalables et met en service l'installation. Il (elle) informe le client des modalités de fonctionnement de l'installation et des procédures d'entretien. Il (elle) assure la maintenance selon les contrats signés avec le client. Le(la) technicien(ne) exerce ses activités en toutes saisons, sur des chantiers de construction ou e rénovation de bâtiments à usage domestique et tertiaire. Les déplacements sont fréquents. Il (elle) travaille en liaison avec d'autres corps de métier, dans des locaux vides ou occupés par des clients ou des usagers.
Dans certains cas, le (la) technicien(ne) en automatismes du bâtiment est affecté(e) en permanence sur un site où il (elle) réalise des travaux de maintenance et de modification des installations. Il (elle) utilise fréquemment des outils portatifs (perceuse, outils de creusement de saignée, pistolets de scellement) dans le respect des mesures de sécurité. Il (elle) peut avoir à réaliser des travaux en hauteur.

1. REALISER L'EQUIPEMENT ELECTRIQUE DE BASE POUR DES LOCAUX A USAGE DOMESTIQUE

Réaliser les circuits d'éclairage d'une installation électrique domestique.
Réaliser les circuits de prises de courant d’une installation électrique domestique.
Réaliser la distribution générale d'une installation électrique domestique.
Réaliser les circuits de mise à la terre d’une installation électrique domestique.
Mettre en service une installation électrique domestique.

2. REALISER L'INSTALLATION ET LA MAINTENANCE DES AUTOMATISMES POUR BATIMENTS A USAGE DOMESTIQUE

Installer des systèmes de gestion de l'énergie dans des locaux à usage domestique.
Installer des systèmes de communication et de sécurité dans des locaux à usage domestique.
Installer des systèmes de surveillance dans des locaux à usage domestique.
Installer des systèmes de gestion centralisée des automatismes dans des locaux à usage domestique.

3. REALISER L'INSTALLATION ET LA MAINTENANCE DES AUTOMATISMES POUR BATIMENTS A USAGE TERTIAIRE

Installer des systèmes de gestion de l'énergie dans des locaux à usage tertiaire.
Installer des systèmes de sécurité dans des locaux à usage tertiaire.
Installer des systèmes de surveillance dans des locaux à usage tertiaire.
Installer des systèmes de communication dans des locaux à usage tertiaire.
Installer des systèmes de gestion centralisée des automatismes dans des locaux à usage tertiaire.
Assurer la maintenance des automatismes pour bâtiments à usage tertiaire.

}

Comment bien choisir son diplôme

Bien choisir un diplôme VAE

Choisir le diplôme qui correspond le mieux à votre expérience peut-être compliqué. N'hésitez pas à consulter notre rubrique de conseils sur le sujet ! Vous y apprendrez par exemple que même si vous n'avez aucun diplôme vous pouvez obtenir directement une licence par la VAE, si votre expérience le justifie !

TP Electricien d'équipement

Équivalence CAP / BEP

L'électricien d'équipement réalise, à partir des plans et schémas de montage, des travaux d'installation électrique en basse tension (courants forts et courants faibles) pour des locaux à usage d'habitation, tertiaire et industriel. 
Dans les locaux d'habitation il effectue la mise en service de l'installation. 
Dans les locaux tertiaires et industriels il intervient ponctuellement lors de la mise en service avec le responsable du chantier. 
L'électricien d'équipement réalise des travaux neufs mais aussi des adaptations, rénovations, extensions ou mise aux normes d'installations existantes. Avec quelques années d'expérience, il peut aussi assurer l'entretien et le dépannage des installations. Il reçoit les instructions de son responsable et travaille en équipe. Il travaille en coordination avec les autres corps de métier, dans des locaux vides ou occupés par des usagers. Il se déplace en fonction des chantiers. Les horaires sont réguliers, mais les impératifs de délais peuvent occasionner des dépassements ou changement d'horaires. 
Il tient l'emploi dans le respect des règles de sécurité individuelles et collectives (et, s'il existe, en application du PPSPS, sinon du plan de prévention). 
Dans certains cas, l'électricien d'équipement peut être affecté en permanence sur un site où il réalise des travaux d'entretien et de modification.

1. Réaliser l'équipement électrique des locaux d'habitation


Fixer les matériels et les canalisations des circuits électriques des locaux d'habitation. 
Passer les conducteurs et les câbles des circuits électriques des locaux d'habitation. 
Raccorder les matériels des circuits électriques des locaux d'habitation. 
Contrôler et mettre en service l'installation électrique des locaux d'habitation.


2. Réaliser l'équipement électrique des locaux tertiaires


Fixer les matériels des circuits électriques des locaux tertiaires. 
Façonner et poser les canalisations des circuits électriques des locaux tertiaires. 
Passer les conducteurs et les câbles des circuits électriques des locaux tertiaires. 
Raccorder les matériels des circuits électriques des locaux tertiaires. 
Contrôler les circuits réalisés avant la mise en service d'une installation électrique tertiaire.


3. Réaliser l'équipement électrique des locaux industriels


Fixer les matériels des circuits électriques des locaux industriels. 
Façonner et poser les canalisations des circuits électriques des locaux industriels. 
Passer les conducteurs et les câbles des circuits électriques des locaux industriels. 
Raccorder les matériels des circuits électriques des locaux industriels. 
Contrôler les circuits réalisés avant la mise en service d'une installation électrique industrielle.

 

}

Le titulaire du baccalauréat professionnel "Métiers de l’Électricité et de ses Environnements Connectés" met en œuvre et intervient sur les installations électriques et sur les réseaux de communication des domaines de la production, du transport, de la distribution, de la transformation et de la maîtrise de l’énergie électrique.

Il/elle est amené(e) à gérer des activités liées à la :

  • Préparation des opérations de réalisation, de mise en service, de maintenance ;
  • Réalisation ;
  • Mise en service ;
  • Maintenance ;
  • Communication.

 

Les compétences acquises par le titulaire du diplôme sont celles décrites dans l'ensemble des blocs de compétences.

 

}

Le titulaire de ce CAP fabrique tous types d'enseigne. Il en assure la pose. Il effectue l'entretien courant et les réparations simples. L'enseigniste fabrique des enseignes en verre, en plastique (PMMA-PVC) et matériaux composites, en métal.
Il réalise aussi des enseignes en bandeau et caisson.
Il maîtrise les techniques de découpage, d'usinage, de conformation à froid et à chaud, d'assemblage et de collage des matériaux.
En verrerie, il réalise le soufflage et le pompage des tubes de verre. Pour la finition de l'ouvrage, il applique la peinture et si nécessaire intègre les équipements électriques.
Le travail en atelier terminé, il se rend sur le site pour la pose, commence par la préparation du chantier, puis trace un plan de pose à l'emplacement défini. Ensuite, il scelle l'armature et assemble dans l'ordre requis les éléments de l'enseigne.
Il achève l'installation par le raccordement électrique, en vérifie la conformité et procède aux essais de contrôle.
Ses activités supposent qu'il sache organiser les postes de travail, définir et respecter l'ordre des opérations.
L'autonomie dont il dispose implique une bonne connaissance et une application stricte des consignes de sécurité, notamment lors des opérations de pompages et lors des interventions sur l'installation.
Il est capable de recueillir et d'analyser les informations nécessaires à son travail.
Il sait exécuter des croquis, tracer différents types de lettres ainsi qu'effectuer le tracé d'un tube à cathode froide.
Les emplois se trouvent dans les PME qui constituent le tissu industriel du secteur.

Les compétences acquises par le titulaire du diplôme sont celles décrites dans l'ensemble des blocs de compétences.

}

Le technicien d'équipement en électricité réalise des travaux d'installation électrique en basse tension pour des locaux à usage d'habitation ou à usage professionnel et sur des équipements industriels. Les installations sont appliquées aux courants forts et aux courants faibles. 

En amont de la mise en œuvre de l'installation, le technicien prépare et organise son chantier à partir du dossier d'exécution. Il effectue ensuite les travaux de mise en œuvre. Lorsque l'installation ou l'équipement est réalisé, il en effectue le contrôle et il réalise la mise en service ou, si l'étendue du chantier est importante, il réalise la mise en service avec le responsable du chantier.
Le technicien d'équipement en électricité intervient sur des chantiers de construction et de rénovation ou en atelier. Il veille au maintien de perméabilité à l'air et d'isolation du bâtiment, en particulier dans le respect de la réglementation thermique en vigueur. Il reçoit les instructions de son responsable et travaille en équipe. Il travaille en coordination avec les autres corps de métier, dans des locaux vides ou occupés par des usagers.
Il se déplace en fonction des chantiers. Il travaille avec des horaires réguliers, cependant les impératifs de délais peuvent occasionner des dépassements ou changement d'horaires.
Il tient l'emploi dans le respect des règles de sécurité individuelles et collectives (et, s'il existe, en application du PPSPS, sinon du plan de prévention).



1. Procéder à l'installation électrique de locaux d'habitation et la mettre en service

Préparer et organiser l'installation électrique de locaux d'habitation.
Réaliser l'installation électrique de locaux d'habitation.
Contrôler et mettre en service l'installation électrique de locaux d'habitation.


2. Procéder à l'installation électrique de locaux professionnels et effectuer les contrôles préalables à sa mise en service

Préparer et organiser un chantier pour réaliser l'installation électrique de locaux professionnels.
Réaliser l'installation électrique de locaux professionnels.
Effectuer les contrôles préalables et intervenir dans la mise en service d'une installation électrique de locaux professionnels.


3. Procéder à l'installation d'un équipement électrique industriel et effectuer les contrôles préalables à sa mise en service

Préparer et organiser un chantier d'équipements électriques industriels.
Réaliser l'installation d'équipements électriques industriels.
Effectuer les contrôles préalables et intervenir dans la mise en service d'un équipement électrique industriel.



}

Le titulaire du CAP " Préparation et Réalisation d’Ouvrages Electriques " intervient dans les secteurs du transport, de la distribution, des équipements et installations utilisant de l'énergie électrique. Les situations professionnelles visées par ce diplôme de niveau V concernent la participation en autonomie à des tâches de réalisation, et sur ordre et sous contrôle à des tâches de mise en service, de maintenance sur des installations et équipements électriques (courant faible, courant fort) du domaine BTA. Les situations professionnelles intègrent également les domaines BTB et HTA où les tâches de réalisation de mise en service et maintenance sont effectuées dans des limites d’autonomie et sous la responsabilité d'un personnel qualifié.Les compétences professionnelles développées permettent l'exécution, en toute sécurité, des tâches de niveau « ouvrier professionnel » sur un ouvrage électrique, sous la responsabilité d’un chargé de travaux, dans le respect de la sécurité des biens, des personnes et de l’environnement.

Les compétences acquises par le titulaire du diplôme sont celles décrites dans l'ensemble des blocs de compétences.

}
Le titulaire de ce diplôme est un monteur électricien hautement qualifié capable d'animer une petite équipe. Dans les secteurs du bâtiment et des travaux publics il est capable de préparer l'exécution d'un travail, d'ouvrir un chantier, d'en assurer l'exécution, le suivi et le contrôle (y compris au plan économique) et, enfin, de le clôturer. Toutes ces opérations sont menées dans le respect des normes et des règles relatives à la qualité et la sécurité (accès à plusieurs habilitation possible).
Il intervient au niveau de l'installation, du câblage et du raccordement :
- des organes de commande des chaînes de conversion d'énergie électrique liées à la force motrice, l'éclairage, l'électrothermie ou l'électrochimie ;
- des systèmes d'alimentation sans interruption ;
- des dispositifs de compensation d'énergie réactive ;
- des sources dans le domaine de l'éclairagisme.
Il procède également aux opérations de raccordements sur des installations du domaine de la haute tension et au montage de dispositifs (alarme, interphonie, téléphonie, régulation...) en tenant compte des phénomènes liés à leur mode de fonctionnement en courants faibles.

.}