Recherche

Administration de systèmes d'information

Avril vous propose 36 diplômes pour les métiers Administration de systèmes d'information :

Activités visées par le diplôme

Les métiers des Systèmes d’information regroupent plusieurs types d’activités comme :

- le pilotage, l’organisation et la gestion des évolutions du système d’information (ces métiers touchent de manière globale à la mise en cohérence organisationnelle du ou des SI) ;
-  le management de  projets dans lesquels les métiers pilotent, suivent et coordonnent les projets de développement, de déploiement, d’infrastructure ou de méthode informatique ou d’analyse des  risques ;
- le cycle de vie des applications (lié à la conception, au développement et à la réalisation technique et applicative des projets) ;
- la mise à disposition et maintenance en condition opérationnelle des infrastructures (les métiers liés à la conception, au développement, l’intégration et l’exploitation des infrastructures) ;
- support et assistances aux utilisateurs ;
- les méthodes, qualité et sécurité liées à la définition, la mise en place, le contrôle et le suivi des normes et référentiels qualité  méthodes et sécurité ;
- le management opérationnel (métiers à responsabilité hiérarchique en termes de ressources humaines, de budget, de décision ou de périmètres).

... lire la suite

Le technicien supérieur systèmes et réseaux participe à la mise en service et au maintien en condition opérationnelle de l'infrastructure informatique. Il intervient sur les systèmes et les réseaux, sur les éléments matériels et logiciels qui composent l'infrastructure, afin d'offrir aux utilisateurs et aux clients le niveau de service attendu par l'entreprise.
Le technicien supérieur systèmes et réseaux assiste les utilisateurs dans l'utilisation de leur équipement numérique.
Il contribue au développement des compétences des utilisateurs en expliquant les règles de sécurité et de bon usage des logiciels et des outils collaboratifs en ligne et apporte l'aide nécessaire à leur synchronisation.
Quotidiennement il vérifie que les sauvegardes de tous les éléments de l'infrastructure (serveurs et équipements actifs du réseau) ont été réalisées, il surveille tous les équipements systèmes et réseaux et les journaux de sécurité et réagit lorsqu'il reçoit des alertes.
A tout moment, il peut être sollicité par le centre de services pour diagnostiquer et résoudre les dysfonctionnements relevant du système, du réseau ou de la téléphonie sur IP. Il rétablit l'accès aux ressources partagées et aux applications.
Il maintient et exploite le domaine ActiveDirectory et les ressources partagées.
A la demande de son responsable, il crée, supprime ou modifie les moyens d'interconnexion des sites distants de l'entreprise.
Il utilise les outils d'administration des différents environnements des services hébergés à l'externe et consulte les contrats pour rétablir ou améliorer le fonctionnement du service.
Il maîtrise les langages de script afin de pouvoir automatiser de nouvelles tâches et faire évoluer les scripts existants.
Le technicien supérieur systèmes et réseaux assure une veille technologique et réglementaire afin de maintenir ses compétences à jour et de tester les nouvelles technologies.
Son degré de polyvalence dépend de la taille de l'entreprise et de la complexité de l'infrastructure sur laquelle il intervient.
Lorsqu'il travaille chez un fournisseur de services cloud, un éditeur de logiciels ou un fournisseur d'hébergement de sites web, il assure l'exploitation quotidienne des serveurs, la mise en service de nouveaux serveurs, la mise en production des applications et des mises à jour de celles-ci.
Afin d'être opérationnel dans l'emploi, et par rapport au Cadre européen commun de référence pour les langues, le minimum requis est le niveau B1 en compréhension de l'écrit et en expression écrite et A2 en compréhension de l'oral et expression orale.
Le technicien supérieur systèmes et réseaux est en contact avec le responsable technique, l'utilisateur à l'origine de la demande, les experts techniques et les fournisseurs des produits et services.
Le technicien supérieur systèmes et réseaux travaille dans une entreprise de services du numérique (ESN) ou au sein de la direction des systèmes d'information (DSI) d'une entreprise, d'une administration ou d'une collectivité territoriale.
Il travaille en équipe sous la responsabilité du responsable technique ou du directeur des systèmes d'information de son entreprise.
Dans le cas où il s'agit d'une ESN, cette activité peut nécessiter des déplacements chez les clients.
Des astreintes, le travail en horaires décalés ou les jours non ouvrés sont possibles.

... lire la suite

- Ingénierie des infrastructures logicielles et matérielles de traitement de données numériques et de télécommunication pouvant impliquer plusieurs aspects dont : définition, conception, développement, vérification, intégration, déploiement, exploitation et maintenance. 

- Développement de systèmes informatiques pour la collecte, l’interprétation, le traitement et la visualisation de données de différentes natures. 

- Analyse et conception de systèmes d’information. 

- Négociation et prescription de solutions en matière d’intelligence artificielle, d’informatique et de réseaux dans les domaines administratif, industriel, scientifique et technique : organisation, mise en place, validation et suivi. 

- Organisation et conduite d'une activité de recherche et de veille dans le domaine de l’informatique et de leurs interactions : définition du problème, bibliographie, modélisation et développement, valorisation 

- Support aux utilisateurs et réalisation d’actions de formation dans le domaine de l’informatique et de ses interactions  

... lire la suite

Comment bien choisir son diplôme

Bien choisir un diplôme VAE

Choisir le diplôme qui correspond le mieux à votre expérience peut-être compliqué. N'hésitez pas à consulter notre rubrique de conseils sur le sujet ! Vous y apprendrez par exemple que même si vous n'avez aucun diplôme vous pouvez obtenir directement une licence par la VAE, si votre expérience le justifie !

- Conception, configuration et exploitation de réseaux informatiques locaux ou étendus
- Installation, configuration et administration des systèmes d’exploitation
- Installation, configuration et exploitation des supports de transmission
- Installation, configuration et exploitation d’une infrastructure de télécommunications
- Gestion de la sécurité des réseaux informatiques et de télécommunications
- Négociation et commercialisation de solutions réseaux informatiques et de télécommunications
- Gestion de projets techniques dans le domaine des réseaux informatiques et de télécommunications
- Mise en conformité avec la réglementation des réseaux informatiques et de télécommunications

... lire la suite

- Management stratégique et opérationnel d’une unité (entreprise/département/service) ou d’un projet en tant que pilote, acteur-projet ou conseiller au sein d’une entreprise, d’un cabinet conseil ou d’une structure de développement (en chambre consulaire, organisme professionnel, entreprises de services du numérique...), chef de projet ou assistant à la maîtrise d’œuvre ou d’ouvrage  

- Diagnostic ou évaluation des situations et des solutions de gestion (pour améliorer l’existant, innover et développer de nouvelles réponses aux besoins managériaux)  

- Management des systèmes d’information et veille informationnelle en soutien au déploiement opérationnel, au contrôle des performances et à la prise de décision  

- Conception et mise en œuvre de dispositifs d’organisation, de systèmes d’information ainsi que d’outils de gestion (tels que tableaux de bord et rapports de gestion), pour son entreprise (ou entité de rattachement) ou dans une logique de prestation de services (internes/externes)  

- Assistance à Maîtrise d’ouvrage et Maîtrise d’œuvre dans les projets de système d’information 

- Accompagnement du changement dans le cadre de la mise en œuvre d’un projet Système d’Information  

- Contribution au respect des normes et des procédures de qualité et de sécurité dans le domaine des Systèmes d’Information   

... lire la suite

- Conception et évaluation des systèmes informatiques
- Développement des systèmes et des produits informatiques
- Gestion et exploitation des systèmes d'information

... lire la suite

Le concepteur en architecture informatique va :
- Au sein des Etudes et Développement, participer à la conception et au développement des nouvelles applications informatiques, ainsi qu’à l’évolution (maintenance corrective et évolutive) des applications existantes,
- Au sein de la Production et l’Exploitation informatique, administrer les architectures techniques, c’est-à-dire les serveurs, les réseaux, les systèmes d’exploitation et les bases de données.

... lire la suite

- Conduite de la transformation numérique de l’entreprise
-   Structuration et pilotage du système d’information en vue de son alignement sur la stratégie de l’entreprise
-   Modélisation et optimisation des processus de l’entreprise
-   Conception et développement de logiciels dans des environnements centralisés, distribués ou mobiles
-   Intégration de systèmes d’information
-   Planification et conduite de projets informatiques
-   Définition, installation et administration des infrastructures matérielles et logicielles
-   Support aux processus de définition et de contrôle de la qualité et de la sécurité de l’information et des systèmes
-   Support aux processus d’assistance aux usagers, notamment en cas de pannes ou de dysfonctionnements.

... lire la suite

- Identification et exploitation de nouvelles opportunités d’affaires dans le cadre de nouvelles entreprises ou d’entreprises existantes 

- Etude de marché visant évaluer la faisabilité du projet  

- Définition du business model comprenant les éléments marketing, financiers, mais également humains liés à la création et au développement de nouvelles activités.  

- Rédaction d’un business plan visant à programmer, suivre et adapter les objectifs et à organiser les moyens matériels, financiers et humains mis en œuvre pour les atteindre.  

- Constitution de réseaux, gestion des parties prenantes, mobilisation des dispositifs d’accompagnement humains et financiers.  

- Portage financier, humain et institutionnel du projet durant phase de création et en phase de développement 

- Accompagnement entrepreneurial 

- Reprise d’entreprise - Intrapreneuriat  

... lire la suite