Recherche

Sécurité publique

Avril vous propose 8 diplômes pour les métiers Sécurité publique :

Les «Métiers de la sécurité» se déclinent autour d’un triptyque regroupant :

-         la sécurité publique,

-         la sécurité civile,

-         la sécurité privée.

 Sécurité publique

Le/la titulaire de la spécialité «Métiers de la sécurité», après recrutement par concours ou sélection, intègre la police nationale, la gendarmerie nationale ou la police municipale.

Les activités qu’il/elle y exerce, relèvent :

- de la police administrative au sein de la police municipale,

- de la police administrative et judiciaire au sein de la police nationale et de la gendarmerie nationale.

Le/la titulaire de la spécialité «Métiers de la sécurité» est fonctionnaire d’état ou territorial, militaire ou contractuel de droit public.

Sous contrat de droit public, le/la titulaire de la spécialité «Métiers de la sécurité» peut exercer des activités d’adjoints de sécurité de la police nationale ou de gendarmes adjoints volontaires.

Sous réserve de remplir les conditions définies par la réglementation, le/la titulaire de la spécialité «Métiers de la sécurité» peut se présenter aux concours nationaux :

- de l’administration pénitentiaire,

- de l’administration des douanes.

Sécurité civile

Le/la titulaire de la spécialité «Métiers de la sécurité» peut, après recrutement par concours ou sélection, exercer le métier de sapeur-pompier professionnel, en qualité de fonctionnaire territorial au sein d’un Service Départemental d’Incendie et de Secours (SDIS).

Le/la titulaire de la spécialité «Métiers de la sécurité» peut, après engagement, exercer le métier de sapeur-pompier militaire : brigade de sapeurs-pompiers de Paris (BSPP), bataillon des marins-pompiers de Marseille (BMPM), sapeur-sauveteur militaire en unité d’instruction et d’intervention de la sécurité civile (UIISC).

Dans le cadre d’un engagement citoyen défini par un contrat de droit public, parallèlement à son métier, le/la titulaire de la spécialité «Métiers de la sécurité» a reçu la formation qui lui permet d’exercer en qualité de sapeur-pompier volontaire (SPV) dans un SDIS.

Sécurité privée

Le/la titulaire de la spécialité «Métiers de la sécurité» peut travailler soit dans une entreprise privée de sécurité soit dans un service interne de sécurité d’une entreprise.

Il/elle peut exercer certains métiers de la sécurité privée tels que, agent de sécurité, agent de contrôle d’accès, agent de surveillance, agent de gardiennage, agent de protection physique des personnes, agent de sécurité dans l’événementiel, agent de sécurité incendie.

Il/elle peut également, après avoir suivi et validé des formations complémentaires, exercer des métiers tels qu’agent cynophile, agent de vidéoprotection, agent de sûreté portuaire ou aéroportuaire, convoyeur et transporteur de fonds, agent de sécurité sur sites spécifiques et sensibles.

L’ensemble de ces emplois s’exerce dans le respect des règles d’hygiène, de sécurité, de sûreté, des principes de déontologie, conformément à la réglementation, ainsi qu’aux procédures et aux conditions d’exercice.

... lire la suite

- Evaluation de situations, des risques et des besoins en protection, surveillance et proposition de solutions adaptées au client
- Elaboration et évolution de plans de prévention et de sécurité
- Organisation et contrôle des interventions de sécurité, des mises en sécurité de site et des exercices
- Contrôle de l'application des règles et des consignes de sécurité et la sécurisation des sites et des équipements
- Identification des dysfonctionnements, incidents (intrusion, sinistre, vol, ...) et mise en place ou préconiser les actions correctives (évolutions, moyens, ...)
- Etablissement de rapports, actes de procédures, ... des actions de sécurité et d'ordre public et renseigner les autorités locales, administratives, judiciaires, ...
- Information de la population sur les risques majeurs d'insécurité civile et sur la gestion du risque dans le secteur privé
- Suivi et négociation de certains contrats de sécurité, de plans locaux ou de coopération de politique urbaine
- Encadrement opérationnel des sociétés de sécurité privée (gardiennage, transport de fonds, surveillance électronique) ainsi que les services internes des entreprises et des commanditaires (collectivités territoriales, bailleurs sociaux, transporteur
- Participation aux projets territoriaux de sécurité urbaine dans le cadre de la politique de la ville
- Surveillance d'un groupe de bâtiments et des espaces en commun attenants
- Mise en œuvre de technologies de sûreté pour superviser le signalement des désordres ou dégradations
- Contrôle des équipements réglementés et non réglementés

... lire la suite

LICENCE Droit (fiche nationale)

Niveau Bac +3 / Bac +4

- Assistance au responsable d'une unité  dans le cadre des relations avec les instances représentatives du personnel
- Conseil et assistance juridique aux responsables hiérarchiques.
- Appui à la gestion des ressources humaines
- Suivi des documents ou des déclarations imposés par les dispositions légales et réglementaires
- Mise en application de  réglementations dans les dispositifs internes
- Exploitation et analyse des informations liées à l’un des services de l’entreprise (paie, financier, comptable, juridique), synthèse
- Veille réglementaire et  juridique

... lire la suite

Comment bien choisir son diplôme

Bien choisir un diplôme VAE

Choisir le diplôme qui correspond le mieux à votre expérience peut-être compliqué. N'hésitez pas à consulter notre rubrique de conseils sur le sujet ! Vous y apprendrez par exemple que même si vous n'avez aucun diplôme vous pouvez obtenir directement une licence par la VAE, si votre expérience le justifie !

L’Agent de sûreté et d'intervention exerce les activités suivantes :     

1. Prévention et surveillance des sites sensibles     

• Accueil et information des visiteurs à l'entrée des enceintes, des installations et des points sensibles     • Contrôle d'accès des enceintes, des installations et des points sensibles     • Gestion d'une centrale de télésurveillance et/ou d’alarme.     


2. Dissuasion et protection des sites sensibles     

• Contribuer à la protection sécurité des personnes, des bâtiments et des biens dans un périmètre défini      • Protection sécurité des personnes et des biens dans le cadre de rondes de dissuasion et de protection      • Protection des personnes et des biens dans le cadre des contrôles de zones terrestres et/ou maritimes     


3. Secours et assistance aux personnes     

• Réalisation des gestes de premiers secours     • Orientation des secours spécialisés     


4. Intervention sur les sinistres     

• Réalisation des premières interventions sur sinistres     • Orientation des secours spécialisés

... lire la suite

L'agent cynotechnique, auxiliaire de dressage est un agent qui travaille en équipe avec son chien, le binôme homme/chien formant une équipe cynotechnique, qui a pour mission d’assurer la protection des biens et des personnes sur une zone déterminée, selon le contexte d’emploi. La certification professionnelle d'« agent cynotechnique, auxiliaire de dressage », de par la notion d’auxiliaire de dressage, apporte une plus-value en attestant que l'agent cynotechnique est en capacité de seconder et d’assister son supérieur dans le maintien en condition opérationnelle du cheptel canin de son unité et notamment dans le dressage des chiens au mordant. 

Dans le champ de la surveillance et de la protection avec un chien des sites sensibles, ses activités sont :

- la préparation de la mission de protection et de surveillance ;

- le contrôle de zone avec le chien ;

- l'intervention avec le chien ;

- le maintien en disponibilité opérationnelle des moyens.

Dans le champ du maintien en condition opérationnelle de l'équipe cynotechnique, ses activités sont :

- la conduite du chien sur des séquences d'entraînement ;

- le maintien en condition sanitaire du cheptel canin.

Dans le champ de l'aide au dressage et à l'éducation canine, ses activités sont :

- l'assistance au chef de séance lors du dressage ;

- la participation au dressage des chiens sur des séquences d'entraînement.


... lire la suite

Le Chef d’équipe de surveillance et d’intervention exerce les activités suivantes :     

1. Contrôle du dispositif de sûreté et de surveillance d’un site sensible     

• Assurer la permanence d’un centre de coordination tactique à terre et/ou en mer     

2. Conduite d’une équipe de protection     

• Conduire l’action d'une équipe de surveillance et d’intervention à terre et/ou à la mer     

3. Encadrement opérationnel     

• Contribuer à la disponibilité opérationnelle du personnel dans le domaine de la protection sécurité à terre et/ou en mer     

• Assurer des fonctions d’encadrement dans le fonctionnement courant de l’unité     

4. Suivi administratif de l’activité     

• Concourir au fonctionnement des moyens généraux de l’organisation     

• Participer au suivi technique et comptable du matériel

... lire la suite

    Pilotage des tâches et activités d'ordre juridique, comptable, financier, organisationnel ; Pilotage des activités complexes en autonomie

 - Assistance aux fonctions support dans une structure privée ou publique  

- Traitement de dossiers contentieux

- Traitement de dossiers non contentieux   


Conseil sur des questions d'ordre juridique, comptable, financier, organisationnel ; Conseil en tant qu’acteur de la mission de conseil

 - Assistance aux fonctions support dans une structure privée ou publique

- Accueil et orientation dans un contexte amiable

- Réponse à une question contentieuse    


Sécurisation des relations et des documents d'ordre juridique, comptable, financier ou organisationnel ; Assurance d'une sécurisation systémique

 - Assistance à la prise de décision publique (institutions administratives et judiciaires)

- Traitement des données au sein de structures privées ou publiques (RGPD)

- Mise en conformité de décisions privées (entreprises et associations) 

   Rédaction d’actes et de documents d'ordre juridique, comptable, financier, organisationnel ; Élaboration d'un raisonnement complexe à l'écrit

 - Rédaction d’actes juridiques dans une structure privée ou publique

- Rédaction de documents extra-juridiques dans une structure privée ou publique

... lire la suite

Au sein de la marine nationale, le contrôleur des espaces maritimes est affecté à terre et exerce ses fonctions au sein de sémaphores ou de centres opérationnels de surveillance et de sauvetage (CROSS).
Il est chargé de la surveillance et du contrôle le trafic maritime aux abords des côtes françaises : il veille au respect des règles du droit maritime et anticipe les comportements dangereux. Il participe à la lutte contre la pollution maritime, le narcotrafic et l’immigration clandestine. Il coordonne le secours en mer dans les eaux territoriales françaises ainsi que les moyens d’assistance en cas d’évènements de mer.
L’exercice du métier, au sein de sémaphores souvent implantés sur les îles métropolitaines, implique des périodes d’éloignement du domicile et d’isolement de plusieurs jours à plusieurs semaines. L’activité s’exerce de jour comme de nuit, les week-ends et les jours fériés.

... lire la suite