Recherche

Conception de contenus multimédias

Avril vous propose 32 diplômes pour les métiers Conception de contenus multimédias :

- Définition des stratégies de communication

- Elaboration des plans de communication

- Pilotage de projets

- Conception et réalisation de dispositifs de communication

- Conseil et diagnostic

- Elaboration de la communication institutionnelle, de la stratégie de communication de la marque, de la communication interne

- Accompagnement du changement organisationnel

- Assurer une veille sur le marché, la concurrence, la presse…

... lire la suite

TP Designer web

Niveau Bac +2 / DUT / BTS

Le designer web conçoit et réalise des outils de communication numériques adaptés à différents supports de publication, en tenant compte des standards, du référencement, de l'accessibilité et de l'ergonomie.
A partir d'un cahier des charges, d'instructions reçues d'un responsable de projet ou directement d'un client, il (elle) analyse la demande, conçoit l'interface, élabore une ambiance graphique, crée ou adapte une charte graphique et des médias. Il (elle) réalise des visuels ou des maquettes et élabore des animations.
Pour la réalisation des outils de communication numériques tels que sites web, applications web pour mobiles, il (elle) intègre les médias en utilisant des logiciels professionnels, des frameworks, des langages de description ou de programmation. Il (elle) met en œuvre et personnalise des systèmes de gestion de contenus (CMS). Pour optimiser la compatibilité, la performance, il (elle) teste ses réalisations sur différents périphériques (ordinateurs de bureau ou mobiles) et sur différents navigateurs. Il tient compte des bonnes pratiques et des règles en matière de sécurité.
Le designer web contribue à la gestion d'un projet numérique en ligne. Il (elle) assure une veille technique et concurrentielle du secteur professionnel. Il (elle) contribue à l'élaboration d'un cahier des charges, conçoit un prototype et l'interactivité avec les utilisateurs, réalise les outils pour la promotion et la communication du produit ou du service client. Il (elle) optimise le projet en utilisant des tests, des outils marketing d'analyse ou de statistiques, et travaille à l'amélioration de l'ergonomie et de l'expérience utilisateur. Afin de rendre plus efficace le référencement naturel il (elle) détermine les informations-clés à transmettre, adapte ou rédige le contenu textuel du site. Il (elle) met à jour et améliore le contenu régulièrement.
Le designer web est autonome dans les phases techniques et créatives de son activité. Selon la structure de l'entreprise et la nature des projets, il (elle) peut être en relation avec d'autres professionnels : chef de projet, directeur artistique, intégrateur web, webmaster, développeur informatique, ergonome, spécialiste du marketing, commerciaux. Il (elle) rend compte régulièrement de l'avancée de sa production au responsable du projet ou au client.
L'emploi s'exerce dans une agence web spécialisée, une agence de publicité, un studio de création graphique, dans une structure publique ou privée, ou en tant que prestataire de services indépendant. Il nécessite une station assise prolongée et un travail de façon continue face à des écrans. Les horaires de travail sont généralement fixes, mais le rythme peut varier selon l'activité et les projets à traiter.

... lire la suite
Le Technicien Supérieur en Communication visuelle, option multimédia, conçoit, met en œuvre et coordonne la réalisation d'un processus de communication visuelle dans le domaine du multimédia, à partir d'une commande initiale pour laquelle sont précisés les besoins et les contraintes, ce pour des destinations très variées. Cette pratique professionnelle l'amène à proposer des solutions conceptuelles et stratégiques adaptées aux problématiques de la commande. II organise les niveaux sémantiques de la communication audiovisuelle avec des contenus linguistiques, des éléments graphiques et plastiques d'origines diverses et du matériel sonore. Ces propositions sont finalisées sur des supports spécifiques à la communication multimédia.
II intervient dans différents domaines :
- la conception générale et la mise en forme visuelle de supports multimédias : par exemple site intra et internet, CD rom, DVD...
- la conception et mise en œuvre de systèmes d'identification visuelle : par exemple logotype, charte graphique, signalétique...
- la création d'images : par exemple image fixe, animations, dessin animé, synthèse 3D...
... lire la suite

Comment bien choisir son diplôme

Bien choisir un diplôme VAE

Choisir le diplôme qui correspond le mieux à votre expérience peut-être compliqué. N'hésitez pas à consulter notre rubrique de conseils sur le sujet ! Vous y apprendrez par exemple que même si vous n'avez aucun diplôme vous pouvez obtenir directement une licence par la VAE, si votre expérience le justifie !

MASTER Design (fiche nationale)

Niveau Bac +5 et plus

- Conception et réalisation de nouveaux produits, services et usages
- Conception graphique (papier/écran), graphisme éditorial (conception et fabrication), design d’information, design d’interaction (capteurs mobiles)
- Élaboration de nouveaux modes de conception et process
- Mise en place d’une veille matériaux, couleurs et formes
- Modélisation 2D-3D, visualisation de données
- Programmation et scénarisation de projets  
- Expérimentation, création de prototypes, de maquettes  

... lire la suite

 1/ Analyse des besoins fonctionnels et techniques d’un site web

Dans le cadre du développement d’un nouveau site web ou de l’évolution d’un site existant, le «Développeur intégrateur de solutions intranet/internet» - DISII -  prend en compte tous les besoins et contraintes des utilisateurs et de la structure, à partir d’un cahier des charges fonctionnel qui lui a été remis ou auquel il a participé.

Ainsi, il prend en compte l’environnement d’utilisation du site et de ses données, réalise un inventaire de toutes les fonctionnalités attendues du site web et en définit l’architecture pour fournir les éléments (schémas d’analyse, charte graphique, rétro-planning) permettant au chef de projet de finaliser la proposition commerciale. Il prépare le maquettage du site, ainsi que les principales pages pilotes pour illustrer la proposition commerciale.

Après validation de la proposition commerciale il conçoit différentes versions du site pour soumettre au client. Ce dernier choisi la version définitive du futur site. Le «Développeur intégrateur de solutions intranet/internet» conçoit le design en prenant en compte les standards ergonomiques.

A partir d’une veille technologique régulière et en relation avec le chef de projet, il affine les différents choix de techniques de développement. Il participe avec son chef de projet à la rédaction du cahier des spécifications techniques en réalisant la modélisation du projet. A l’aide d’outils de gestion de projet, il confirme la planification de la réalisation du site web et participe à des réunions de travail régulières qui permettent d’intégrer les remarques du chef de projet et du client.

L’ensemble du projet est conçu dans le respect de la législation en vigueur. 

  2/Développement et évolutions du site web

Seul ou en équipe, le «Développeur intégrateur de solutions intranet/internet» participe à la mise en place de l’arborescence du site permettant d’organiser les différents éléments.

Il programme les fonctionnalités, côté client et côté administrateur,  du site web dans le respect du cahier des charges et des normes, méthodes et standards définis. Il veille à sécuriser le code.

Il met en place et utilise un gestionnaire de versionning.

Il réalise la connexion du site web aux bases de données de l’entreprise.

Le «Développeur intégrateur de solutions intranet/internet » prépare et réalise des jeux de tests, qui à terme, lui permettent d’effectuer le recettage du site. Il commente les programmes développés afin de permettre la maintenabilité et les évolutions du site web.

Il emploie les techniques de référencement pour améliorer le positionnement d’un site dans les résultats de recherche.

Selon les demandes du client, il créé de nouvelles versions du site intégrant de nouvelles fonctionnalités ou des correctifs.  

 3/Intégration des technologies web

Le «Développeur intégrateur de solutions intranet/internet» recherche des bibliothèques de codes existants : librairies, interfaces de programmation (API), services web, pour les intégrer dans le site et permettre l’accès à des services connectés.

Il met en place les liens nécessaires renvoyant aux réseaux sociaux. Il intègre des applications existantes de types géolocalisation, agenda, réservation...

Il intègre les maquettes graphiques, il réalise la mise en page du site web, en organisant les espaces de contenu et en tenant compte des différents périphériques d’affichage (smartphone, tablette, ordinateur...). Il assure la cohérence entre les pages codées en html et les maquettes graphiques.

Il utilise des gestionnaires de contenu (CMS*) pour élaborer des sites de type vitrines ou marchands.    

4/Exploitation du site et des plateformes d’hébergement

Le «Développeur intégrateur de solutions intranet/internet» participe à la configuration et à la sécurisation des serveurs d’hébergement.

Il met en ligne sur un serveur interne ou externe, le site développé et s’assure de son bon fonctionnement. Seul ou en équipe, il met en place des stratégies de sauvegarde et de restauration des programmes et des données du site. Il peut être amené à effectuer des migrations de site ou de version de plateforme.

Dans l’objectif de réaliser la maintenance du site par d’autres développeurs,  il participe à la documentation technique du projet en français ou en anglais. Dans la cadre de l’assistance aux utilisateurs, il met en place une aide contextuelle ou intégrée au site.

Dans le cadre de la vie du site, il génère les rapports de fréquentation. Pour optimiser le fonctionnement du site, il exploite le journal d’erreurs, il identifie et traite les dysfonctionnements.
 

... lire la suite

  Le Manager marketing digital et événementiel exerce tout ou partie des activités suivantes : 

Le diagnostic du positionnement de l’organisation cliente et de son marché

-L’organisation et l’exploitation d’une veille stratégique

-L’organisation et l’exploitation d’études marketing et des données clients/utilisateurs

 La définition de la stratégie marketing digitale et événementielle de l’organisation cliente

-L’élaboration de la stratégie et du plan marketing

-La conception de la stratégie digitale opérationnelle

-La conception de la stratégie événementielle opérationnelle

 Le pilotage de la stratégie marketing digitale et événementielle de l’organisation cliente

-Le management de la mise en œuvre du plan marketing en mode projet

-Le pilotage de partenaires et prestataires externes

... lire la suite

- Recherche, collecte et vérification de l’information
- Hiérarchisation, analyse et traitement de l’information
- Rédaction, mise en forme et diffusion selon les supports
- Production journalistique : réalisation de contenus plurimédias (TV, radio, presse écrite et en ligne)
- Veille numérique et animation de réseau
- Conception et animation de projets éditoriaux  

... lire la suite

- Transfert linguistique pour une ou plusieurs paires de langues pour différents types de productions : traduction écrite technique pour différents domaines (p. ex. juridique, technique, scientifique, médical, culturel, éditorial…) et/ou traduction audio-visuelle et/ou localisation de contenus et/ou traduction orale (interprétation).  

- Gestion de projets de traductions unilingues ou multilingues de la commande à la livraison 

- Contrôle de la qualité des traductions (études documentaires, relectures, révisions, post-édition évaluations)  

- Gestion de la communication et de la documentation interlinguistique des entreprises et des institutions 

- Conception et utilisation raisonnée d’outils d’analyse linguistique relevant des nouvelles technologies 

- Programmation et gestion de formats multiples d’édition de fichiers 

- Constitution et utilisation raisonnée de corpus, de mémoires de traduction et de bases de données terminologiques 

- Conception et rédaction de documents techniques (notices, sites web…) 

- Publication assistée par ordinateur 

- Communication orale et écrite professionnelle (métiers linguistiques/documentaires)  

... lire la suite
Le technicien supérieur en Communication et Industries Graphiques est capable à partir des éléments fournis (cahier des charges, maquette, dossier de fabrication, éléments informatisés, forme imprimante…) d’analyser ceux-ci et de mettre en œuvre les moyens techniques de leurs réalisations conformément à la commande du donneur d’ordre et aux critères de qualité, quantité, coûts et délais.
Pour les travaux qui ne nécessitent pas la démarche de créativité d’un concepteur, il peut assurer la mise en page et la préparation du support de communication.
Au sein du bureau de fabrication, il a la responsabilité d’organiser et de coordonner des équipes de travail. A ce titre, il assure l’interface avec d’autres services internes et/ou externes à l’entreprise. Cette activité de gestion de production se déroule au sein d’une équipe, soit en journée, soit avec des rotations d’équipes.

Les activités qu'il mène peuvent être regroupées en sept fonctions, dont l'importance varie suivant le type d'entreprise dans lequel il travaille. Au travers de ces fonctions, le technicien supérieur en communication et industries graphiques doit être capable de :
- Assurer la coopération technique et commerciale
- Réaliser une étude de fabrication (matériel pre-presse)
- Organiser, planifier et gérer la production
- Étudier et réaliser des produits graphiques
- Assurer la qualité
- Participer aux actions de maintenance
- Communiquer, animer
- Gérer les compétences
- Respecter et faire respecter les règles d'hygiène, de sécurité et de protection de l'environnement


... lire la suite