Recherche

Installation et maintenance électronique

Avril vous propose 13 diplômes pour les métiers Installation et maintenance électronique :

BTS Aéronautique

Niveau Bac +2 / DUT / BTS

Le titulaire de ce BTS est un spécialiste qui, dans les sites d'assemblage et de maintenance des aéronefs, participe à l'ingenierie pour préparer l'activité des opérateurs, intervient en production pour contrôler, adapter et mettre au point les systèmes et les équipements embarqués et assure la relation technique entre le constructeur ou l'entreprise de maintenance et le client. Son activité consiste :
- à participer à toutes les étapes de l'ingénierie (organisation, conception, vérification, etc.),
- à conduire les activités de contrôles, d'essais, de diagnostic et de mises au point sur des aéronefs en montage, y compris en piste, et/ou en maintenance en base ou en ligne,
- à assurer en autonomie le support technique auprès de la clientèle.
... lire la suite

L'emploi de technicien d'équipement d'aide à la personne est centré sur le service aux bénéficiaires pour leur permettre l'usage de leurs équipements en toute autonomie et sans dysfonctionnement.
Il est amené à mettre en service des équipements de maintien à domicile et d'aide à la mobilité et à en réaliser la maintenance.
A domicile, il assure l'installation, la formation, le suivi et la maintenance des équipements ; à l'entreprise, il réalise l'adaptation et la maintenance des fauteuils roulants électriques, la maintenance des équipements ainsi que le contrôle périodique obligatoire de ceux-ci.
Le technicien est un professionnel qui réalise son activité à partir de la demande de son chef de service sous la responsabilité d'un garant, dans un cadre technique, relationnel, administratif dans le respect la loi du 26 juillet 2005 relative au développement des services à la personne, dite loi Borloo, art. L 5232-3 du code de la santé publique.
Ses missions :


- mettre à disposition, au domicile du bénéficiaire, des équipements de maintien à domicile et d'aide à la mobilité ;
- aider le bénéficiaire et/ou son aidant à la prise en main des équipements, les sensibiliser aux consignes de sécurité et les informer des opérations d'entretien courant ;
- assurer la maintenance des équipements de maintien à domicile et d'aide à la mobilité, au domicile et/ou à l'atelier, dans le respect des procédures de matériovigilance, de traçabilité, et des contrats passés.


Pour réaliser ses missions, le technicien établit une relation de confiance et de dialogue avec le bénéficiaire et/ou son aidant et respecte la confidentialité des informations reçues. Il est capable de comprendre les demandes et de fournir l'assistance nécessaire pour l'utilisation des équipements. Il a le souci de rassurer le bénéficiaire et/ou son aidant et de les encourager à l'utilisation des équipements. Si besoin, il se fait assister par l'aidant pour le déplacement du bénéficiaire mais ne le manipule à aucun moment.
Il respecte les règles de sécurité, d'hygiène, de protection de l'environnement par le traitement des déchets.

... lire la suite

- Organisation, programmation et réalisation des opérations de maintenance préventive/corrective.
- Élaboration et évolution des gammes, des procédures des interventions de maintenance
- Supervision de la conformité des interventions et du fonctionnement des équipements, matériels et installations (réceptions, tests, essais, réglages, ...)
- Analyse des données de maintenance, de dysfonctionnements (historiques, pannes, ...), diagnostic des causes et détermination des actions correctives
- Identification des solutions techniques d'amélioration des équipements, installations (qualité, capabilité, cycles, sécurité, ...)
- Élaboration des bilans de maintenance (coûts, délais, ...), identification et préconisation des évolutions et améliorations (organisations, outils, matériels, outillages, ...)
- Conseil et appui technique aux services, aux clients (coordination, élaboration, ...)
- Formation d’utilisateurs (praticiens, personnels soignants, techniciens biomédicaux)

... lire la suite

Comment bien choisir son diplôme

Bien choisir un diplôme VAE

Choisir le diplôme qui correspond le mieux à votre expérience peut-être compliqué. N'hésitez pas à consulter notre rubrique de conseils sur le sujet ! Vous y apprendrez par exemple que même si vous n'avez aucun diplôme vous pouvez obtenir directement une licence par la VAE, si votre expérience le justifie !

A partir du dossier de montage, de procédures et de modes opératoires, il monte, assemble, et fabrique le cas échéant, des cartes ou des câbles spécifiques, qu'il intègre dans les emplacements appropriés. Il raccorde les différents constituants du système ou sous-ensemble électronique. Hors tension, il valide la continuité et les isolements des connexions, effectue les réglages, les mesures et valide que le système ou sous-ensemble est opérationnel.

A partir de spécifications de tests de conformité, il met le système ou sous-ensemble électronique sous tension, télécharge les programmes, configure et paramètre les logiciels. Il met en œuvre différents modes et moyens de contrôle (instruments de mesures, bancs de tests…). Il effectue les tests, les réglages, les mesures et s'assure que les résultats sont conformes aux spécifications. Il renseigne et met à jour les documents, consigne les résultats des tests et valide la conformité ou non-conformité de l'ensemble auprès du client final ou donneur d'ordres.

Au moyen de fiches de maintenance préventive, de méthodes, d'outils d'analyse et d'aide aux diagnostics, il assure la maintenance préventive du système ou sous-ensemble. Il identifie les dysfonctionnements et effectue la maintenance corrective afin d'assurer le bon fonctionnement de l'ensemble. Il renseigne et met à jour le système de GMAO ou les documents qualité de suivi de l'intervention et valide la conformité de son intervention auprès du client final ou donneur d'ordres.

En s'appuyant sur la documentation technique et ses connaissances, il exploite les notices des constructeurs. Il organise son travail avec sa hiérarchie et selon les besoins de ses clients ou donneur d'ordres. Il travaille en autocontrôle, en autonomie et assure le suivi de ses interventions. L'électronicien de montage, de contrôle et de maintenance a des bases en anglais technique car les documents techniques sont parfois en anglais. Il intervient seul, ou en équipe, peut être amené à effectuer des déplacements chez le client ou donneur d'ordres et à travailler en horaires décalés ou en astreinte les soirs, weekends ou jours fériés.

... lire la suite

- Contrôle des processus industriels et de maintenance,
- Contrôle de la traçabilité des événements  intervenus (pannes, réparation, modification des composants…) sur les  produits et leurs composants
- Assistance à la conception des projets de construction ou d’expérimentation de processus industriels conception de produits et suivi de fabrication, y compris avec des logiciels dédiés
- Assemblage de composants et contrôle d’interventions de dépannage en cas de dysfonctionnement, participation aux actions de recherche-développement du domaine industriel
- Veille technologique
- Maîtrise d’installation électrique industrielle
- Maintenance de la conformité des installations et des équipements électriques
- Application des procédures et démarches qualité
- Application de la réglementation relative à la protection de l’environnement

... lire la suite

Le/la titulaire du baccalauréat professionnel "systèmes numériques", option B "audiovisuels, réseau et équipements domestiques" est un(e) technicien(ne) qui intervient sur les installations et équipements (matériels et logiciels) entrant dans la constitution de systèmes numériques des domaines professionnels suivants :

  • Audiovisuel multimédia ;
  • électrodomestique ;
  • domotique liée au confort et à la gestion des énergies ;
  • éclairage et sonorisation.

Il/elle est amené(e) à gérer des activités liées à la préparation, l’installation, la réalisation, la mise en service et la maintenance préventive, corrective et curative (diagnostic, dépannage et réparation). Il/elle intervient sur le réseau d’énergie dans la limite de ses compétences et participe au service client en complémentarité des services commerciaux.

... lire la suite

- Mise en œuvre de systèmes de communication de type bus de terrain
- Implémenter, mettre en œuvre des systèmes électroniques embarqués (capteurs, cartes FPGA, carte microcontrôleur)
- Installation et configuration de noyaux « temps réels »
- Gestion de projets techniques (cahier des charges, choix des technologies, prototypage, documentation, mise au point, maintenance évolutive).

... lire la suite

Le Technicien d'exploitation et de maintenance des systèmes d'information et de télécommunications est chargé de : 

1. Mise en œuvre et exploitation des équipements et des systèmes d’information et de communication (SIC)     

• Mettre en œuvre et exploiter les systèmes d'information et de communication

• Veiller à la sécurité de l'information et de la communication 

2. Installation et maintenance des équipements et réseaux informatiques      

• Garantir le maintien en condition opérationnelle des équipements informatiques et réseaux     

• Assurer le soutien technique aux utilisateurs 

3. Maintenance des réseaux câblés (filaires)     

• Assurer la maintenance préventive et corrective des réseaux câblés filaires 

4. Maintenance des équipements de télécommunications (radio et téléphonie)

• Assurer la maintenance préventive et corrective des équipements de télécommunication radioélectrique et téléphonique et filaire en vue d’assurer leur disponibilité opérationnelle 24H/24

... lire la suite

Au sein des armées, l’emploi de chef d’équipe d’exploitation et de maintenance des systèmes d’opérations navales est au cœur de la conduite des opérations navales de la marine nationale.
Le chef d’équipe d’exploitation et de maintenance des systèmes d’opérations navales met en œuvre, de jour comme de nuit, les moyens de visualisation, de détection en surface et sous la mer, les systèmes de traitement de l’information et de conduite de tirs. Il en assure la maintenance et garantit, en permanence, leur maintien en condition opérationnelle. Il participe au recueil de l’information, à son traitement et à la conduite de l’action opérationnelle. Il participe à la sécurité de la navigation dans le cadre du calcul des routes anti-collisions et de la navigation par mauvaise visibilité.
Il exerce ses fonctions dans 3 branches : la détection de surface, la détection sous-marine et les armes navales.
L’activité opérationnelle impose des astreintes et des services la nuit, le week-end et les jours fériés.

... lire la suite