Recherche

Arboriculture et viticulture

Avril vous propose 15 diplômes pour les métiers Arboriculture et viticulture :

Le brevet de technicien supérieur agricole (BTSA), diplôme de niveau III, permet d'exercer des fonctions de technicien supérieur au sein de nombreuses entreprises. Il prépare également à la responsabilité d’une exploitation ou d’une entreprise agricole ou para-agricole.

Quelle que soit l’activité exercée, le recours à la méthodologie de conduite de projet caractérise les emplois

observés.

Les compétences clé de l’emploi visé sont :

-          conception et évaluation d’un projet,

-          pilotage d’une entreprise et/ou d’un projet,

-          organisation et communication.

Les principales fonctions et activités rencontrées sont :

-          la réalisation d’un diagnostic systémique pour le pilotage ou l’appui au pilotage du système d’exploitation : choisit et met en œuvre une méthode et des outils de collecte et d’analyse de données ; collecte et enregistre l’information ; produit un diagnostic

-          la conduite ou appui à la mise en œuvre du système d’exploitation au regard du diagnostic réalisé et des finalités du chef d’entreprise : conduit les productions agricoles en cherchant à atteindre performances économique et environnementale ; gère le matériel, les équipements et les bâtiments ; peut mettre en œuvre une activité de transformation ou de conditionnement des produits de l’exploitation  ou une activité de services ; met en œuvre une activité commerciale ; assure le suivi administratif, commercial et comptable de l’exploitation ; effectue des contrôles ; met en œuvre une expérimentation

-          la conception et l’évaluation de projet : définit un projet, établit un plan d’action, réalise une évaluation du projet et propose des régulations

-         l’organisation du travail, l’encadrement de l’équipe, et la communication avec les partenaires et les clients, l’animation d’actions collectives 

... lire la suite

BTSA Viticulture-œnologie

Niveau Bac +2 / DUT / BTS

Les emplois occupés par les techniciens supérieurs s'appuient tous sur la maîtrise de l'ensemble « itinéraire technique de production de raisin et de sa transformation ». 

On trouve tout d'abord et pour l'essentiel, des viticulteurs responsables d'une exploitation viticole, une conséquence logique à mettre en relation avec la forte proportion de jeunes issus du milieu viticole. En tant que chef d'exploitation, le technicien supérieur assure quasiment l'intégralité des activités inventoriées. Ils sont à la fois producteur, transformateur, commercial et responsable du pilotage et de la conduite de l'entreprise, une situation généralement qualifiée de complexe mais aussi reconnue comme difficile.

D’autres emplois bien identifiés sont ceux qui s'articulent autour des travaux de vinification. Selon la taille de l'entreprise, le titulaire de ce diplôme peut conduire l'intégralité de la vinification ou travailler en équipe: dans ce cas, il doit trouver sa place à côté de l'opérateur caviste et de l’œnologue.

Enfin une autre catégorie d'emplois apparaît avec l'importance accordée aux préoccupations environnementales qui résulte d'un choix de conduite de l'entreprise dans une perspective de durabilité ou parce qu'il y a un engagement avec un cahier des charges spécifique. De plus, la recherche d'une production de raisin de qualité est devenue une priorité. Une telle situation exige du personnel qualifié sur un plan technique afin de  pouvoir conseiller le viticulteur. 

... lire la suite

BTSA Production horticole

Niveau Bac +2 / DUT / BTS

L’horticulture française se caractérise par deux types de produits, alimentaires et non alimentaires et par deux modes de production, sous abri et de plein champ. Quatre systèmes d’exploitation se rencontrent principalement :

- l’exploitation d’arboriculture fruitière tournée vers la production et la vente de fruits ;

- l’exploitation maraîchère tournée vers la production et la vente de légumes, parfois de fraises ;

- l’exploitation de pépinière tournée vers la production et la vente de végétaux d’ornement, fruitiers ou forestiers, à différents stades ;

- l’exploitation florale tournée vers la production de fleurs ou feuillages coupés, plantes en pot ou à massif, bulbes, jeunes plants.

La production horticole ne saurait être dissociée de la vente. Plus encore que dans d’autres secteurs de production agricole, les exploitations horticoles doivent adapter leur production en fonction des exigences de la clientèle, de contraintes réglementaires ou contractuelles ainsi que des caractéristiques des filières de commercialisation y compris au plan international.

 Le titulaire de ce diplôme peut accéder, avec l’ancienneté, à la formation continue et la VAE, à des métiers à caractère transversal comme la commercialisation, la gestion ou le négoce.

... lire la suite

Comment bien choisir son diplôme

Bien choisir un diplôme VAE

Choisir le diplôme qui correspond le mieux à votre expérience peut-être compliqué. N'hésitez pas à consulter notre rubrique de conseils sur le sujet ! Vous y apprendrez par exemple que même si vous n'avez aucun diplôme vous pouvez obtenir directement une licence par la VAE, si votre expérience le justifie !

Dans le secteur des productions animales, l’ouvrier assure des activités liées à la conduite d’un ou plusieurs élevages. Celles-ci concernent essentiellement l’alimentation, le suivi de la reproduction et de l’état sanitaire ainsi que les interventions qui s’y rapportent. En élevage laitier bovin, ovin et caprin, il est amené à réaliser la traite deux fois par jour. Il connaît le comportement des animaux et sait réagir en cas de nécessité. Il assure également des activités liées à la conduite de productions végétales en vue de l’alimentation du bétail. Il est en capacité d’utiliser les différents équipements nécessaires aux travaux de culture et de récolte des céréales et fourrages.

L’employé qualifié en polyculture assure des activités liées à la conduite d’une ou plusieurs productions végétales. Il met en œuvre des pratiques et techniques culturales prenant en compte les problématiques de développement durable. Pour cela il doit procéder à l’utilisation et au réglage des différents matériels et équipements nécessaires au travail du sol, suivi des productions végétales et récolte. Il peut également intervenir dans les lieux de stockage des récoltes et dans leur transport. Dans ces deux secteurs, il est polyvalent selon la diversité des activités qui lui sont confiées et il doit s’adapter à des conditions d’exercice spécifiques de façon organisée et autonome.

Dans le secteur de l’horticulture et des productions légumières, l’ouvrier réalise les opérations techniques liées à la culture de plantes en pleine terre ou en pots, de plantes maraîchères, fruitières, à massif, de bulbes ou de fleurs coupées et à leur conditionnement en vue de leur commercialisation.

En arboriculture, le salarié réalise l’ensemble des travaux manuels du verger tout au long du cycle de production : taille, palissage, travaux en vert, récolte. Il participe également aux travaux de plantation. Ses activités sont essentiellement liées aux travaux du végétal, il peut cependant être amené à effectuer des travaux d’entretien de l’exploitation et travailler en station de conditionnement.

Dans les domaines viticoles, l’ouvrier qualifié participe à la fois à l'implantation et à la conduite d'un vignoble. Au moment de la récolte, il vendange manuellement, peut porter des hottes de raisin et s’il a de l’expérience il peut conduire la machine à vendanger. Il participe généralement au tri et au conditionnement de la récolte. Il conduit le tracteur, assure l'entretien et les petites réparations du matériel. L'ouvrier viticole peut participer à la vinification sous la direction de l’œnologue ou maître chai ou exploitant agricole. De même, il peut soutirer le vin et participer à la mise en fûts et en bouteilles. Il utilise et entretient les équipements et matériels dans le vignoble et dans la cave. Il applique des produits de traitements de la vigne. Le tractoriste réalise quant à lui les travaux mécanisés (travail du sol, phytoprotection, rognage, récolte…).

Le tractoriste effectue en autonomie le réglage et l’entretien courant du matériel utilisé. Il peut éventuellement être amené à effectuer des travaux manuels liés à la production de l’entreprise agricole. Dans toutes les situations d’entreprise et d’emploi, le salarié agit dans le respect des règles de sécurité au travail et vis-à- vis de l’environnement. 

... lire la suite

Diplôme National d’œnologue

Niveau Bac +5 et plus

Ce professionnel est en mesure de: 

- développer et superviser un secteur d’activité viti-vinicole (conception et étude technique, relation avec les prestataires, planification et suivi des procédures et de la qualité) ;

-        prendre les décisions techniques correspondantes et proposer à la direction générale des améliorations ou des adaptations des process de fabrication ;

-        gérer les ressources humaines nécessaires à l’exécution des différentes taches ;

-        mettre en place et faire respecter les procédures et échéances ;

-        collaborer à la gestion financière de l’entreprise avec les services comptables ;

-        collaborer à de nouvelles stratégies commerciales avec les services commerciaux ;

-        réaliser des expertises dans les litiges de transactions commerciales ;

-      garantir la conformité, la garantie d’origine et la typicité du produit élaboré.

      Il exerce son activité principalement dans le secteur viti-vinicole de la production et du contrôle de l’élaboration des vins, des alcools, et des spiritueux,  ainsi que de façon plus générale, des produits et dérivés à base de boissons fermentées.

... lire la suite

Le titulaire de l'emploi doit maîtriser les techniques de production de la vigne et le processus de vinification, allier la connaissance des sols et du climat aux attentes des clients dont il doit connaître les modes de consommation. Il assure une veille importante sur les réseaux de distribution, les méthodes de publicité et les innovations.
Le titulaire du diplôme implante les nouvelles vignes, réalise tous les travaux du sol et sur le végétal depuis la taille en hiver jusqu’aux vendanges. Il vérifie l’entretien du matériel, enregistre les opérations et encadre les personnels (salariés, saisonniers) lors des travaux de taille et/ou de récolte.
Il assure en plus la conduite du processus de vinification, l’élaboration, l’assemblage, la conservation et la commercialisation de sa production.
Il peut organiser les vendanges, conduit le processus de vinification, élabore et assemble les vins. Il intervient sous la responsabilité de l’œnologue, dès l’entrée du raisin à la cave jusqu’à sa mise en bouteille.
Les activités varient selon les différents travaux eux-mêmes soumis aux saisons : vendanges, tailles, relevages, travaux du sol et vinification.
Le titulaire de l’emploi qu’il soit responsable ou ouvrier viticole utilise des machines agricoles de toute nature. Il doit veiller à leur entretien et procéder le cas échéant aux réparations de premier niveau. Le titulaire de l’emploi doit connaître les principaux produits de traitements et être capable d’étalonner un pulvérisateur à désherbage et à traitements. Il participe également à l'entretien général des bâtiments de l’exploitation.
Dans les exploitations viticoles orientées vers la valorisation des produits, il concourt à la vente de services tels que l’accueil et le tourisme à la ferme.
Sa capacité à communiquer est primordiale au sein de l’entreprise lors des négociations avec les clients. La maîtrise d’une langue étrangère constitue une exigence pour la commercialisation de ses produits à l’exportation.

... lire la suite

Le titulaire de l’emploi est amené à réaliser les opérations de conduite d’un ou plusieurs ateliers horticoles dans des champs de production variés : fruits, petits fruits, légumes, végétaux d’ornement (fleurs et feuillages coupés, plantes en pot ou à massif, bulbes), jeunes plants (pépinières ornementales, plants fruitiers, plants maraîchers), semences, plantes à parfum, aromatiques et médicinales selon les objectifs de production (quantité, qualité, variétés, …) et dans le respect des règles d’hygiène et de sécurité. Il prend en compte en permanence dans les pratiques de travail la dimension de responsabilité environnementale de l’entreprise et agit dans un souci de maintien de la qualité des milieux et de maîtrise des coûts.

... lire la suite

Les principales activités confiées à un titulaire du Brevet Professionnel Agricole en Travaux de la vigne et du vin sont :
1. Il prépare son travail dans le cadre des consignes reçues, en intégrant les dispositions réglementaires, les règles de bonne conduite et le respect de la sécurité.
2. Il participe ou effectue seul des activités liées aux travaux peu ou pas mécanisés relatifs à la conduite du vignoble.
3. Il conduit les activités liées à la vinification et à l’élevage du vin.
4. Il réalise, avec le tracteur et/ou l’enjambeur, des activités liées aux travaux vinicoles mécanisés en respectant les consignes.
5. Il effectue les activités d’entretien du matériel, des installations et des équipements.
6. Il réalise des activités liées au conditionnement et à la vente des produits issus de la viticulture.
7. Il peut exercer des activités liées à l’encadrement du personnel.

... lire la suite

* Activités visées :
Le titulaire du certificat de spécialisation Commercialisation des vins est capable de réaliser les activités suivantes :
- Il connaît l’ensemble des techniques d’élaboration, d’élevage et de dégustation des vins.
- Il met en œuvre tous les moyens sur le terrain pour atteindre les objectifs commerciaux de l’entreprise et principalement il optimise la relation client-fournisseur pour conclure la vente.
- Il organise et gère son activité de commercialisation et rend compte régulièrement éventuellement à sa hiérarchie.
- Il participe, à son niveau, à la stratégie commerciale de l’entreprise.

... lire la suite