Recherche

3 diplômes disponibles en VAE pour les métiers :

Assistance et support technique client

Rechercher et/ou exploiter des documents techniques en français ou en anglais.

 Identifier le besoin du client et établir un cahier des charges d’avant-vente.

 Analyser un cahier des charges et extraire les spécifications associées à sa réalisation

 dans une situation de bureau d’études.

 Réaliser l'analyse fonctionnelle, comportementale et structurelle d'un produit dans une

 situation de réalisation.

 Proposer des solutions pour répondre aux besoins du cahier des charges dans un

 contexte technico-économique contraint.

 Établir un plan d'organisation pour réaliser un projet.

 Réaliser ou mettre en œuvre et valider une solution.

 Organiser et suivre le processus de maintenance d’après-vente.

 Élaborer et/ou mettre en œuvre le processus de réception, dans une situation de

 livraison.

 Assurer la disponibilité du système ou des services dans une situation d’exploitation

 et de continuité de service.

 Assurer le support client dans le cadre d’un contrat de service ou d’un service aprèsvente.

 Encadrer une équipe.

Les compétences de ce technicien s’articulent autour de sept domaines :

- 1) communiquer : rechercher et structurer des informations techniques, présenter des informations à des interlocuteurs identifiés, assister des utilisateurs, s’entretenir d’une problématique professionnelle ; analyser l’expression d’un besoin client, collecter des données commerciales ;

- 2) organiser : maintenir les informations, formaliser l’expression d’un besoin, organiser et/ou respecter la planification d’un projet ; assumer le rôle total ou partiel de chef de projet ; travailler en équipe ;

- 3) concevoir : analyser un cahier des charges, analyser et compléter un dossier de spécifications techniques, définir l’architecture globale d’un prototype ou d’un système ; valider le choix d’une architecture matérielle/logicielle, contribuer à la définition des éléments de recette au regard des contraintes du cahier des charges, recenser les solutions existantes répondant au cahier des charges, contribuer à la modélisation de tout ou partie d’un produit ;

- 4) réaliser : câbler et/ou intégrer un matériel, adapter et/ou configurer un matériel, installer et configurer une chaîne de développement, développer un module logiciel, tester et valider un module logiciel, documenter une réalisation matérielle/logicielle ;

- 5) installer : préparer la solution et le plan d’action, mettre en œuvre une solution matérielle/logicielle en situation, effectuer la recherche d’un produit avec le client, installer un système d’exploitation et/ou une bibliothèque logicielle ;

- 6) exploiter : superviser le fonctionnement d’un produit matériel/logiciel, analyser les comptes rendus d’exploitation ;

- 7) maintenir : diagnostiquer les causes d’un dysfonctionnement, proposer des corrections ou des améliorations, dépanner une installation matérielle/logicielle, assurer la traçabilité.

 

}

LeResponsable technique et opérationnel des systèmes mécaniques et électriques est capable de finaliser des produits industriels et des matériels électriques et mécaniques en mettant en œuvre de nouvelles technologies. Ces produits peuvent concerner l’industrie automobile (alternateur, motorisation électrique hybride, déflecteur aérodynamique), l'industrie aéronautique (dérive, gouvernail), ferroviaire (signalisation, freinage) ou de l’énergie (distribution et installation, génie climatique et énergies renouvelables).
Activités principales :
1.    À partir d’un cahier des charges, il met en œuvre des nouveaux produits industriels, matériels, électriques ou mécaniques et économiquement viables pour prévenir ou résoudre des problèmes.
2.    Il réalise des tests et essais, analyse les résultats et détermine les mises au point du produit, du procédé.
3.    Il organise la fabrication d’un produit de manière à améliorer la productivité tout en respectant les délais et la qualité requise par le cahier des charges.
4.    Il assure l’assistance et le support technique auprès des clients (internes, externes) de l’entreprise.
5.    Il veille au respect des règles et de la législation en matière d'environnement, de sécurité et d'hygiène.
6.    Il manage une équipe de 3 à 10 personnes (ouvriers, techniciens, agents de maitrise) dans différents types d'activités (chef de projet, responsable chargé d'affaire, responsable technico-commercial).


Les capacités attestées :
-    Analyser un cahier des charges fonctionnel
-    Réaliser l’analyse fonctionnelle du produit
-    Planifier les travaux avec les équipes
-    Optimiser les outils aux nécessités de production et aux attentes du client
-    Participer à la fixation et l'analyse des indicateurs de suivi de production
-    Synthétiser les données issues des problèmes techniques
-    Utiliser les outils de la CAO
-    Dimensionner et optimiser un système électrotechnique / mécanique en intégrant les règles de sécurité
-    Réaliser le prototype avec l'atelier / le sous traitant
-    Utiliser des instruments de mesure électrique, vibratoire, acoustique pour traiter les signaux
-    Analyser quotidiennement les indicateurs de suivi des phases de test
-    Vérifier que les commandes livrées sont conformes au cahier des charges et respectent les contraintes (coûts, qualité, délais)
-    Garantir le bon fonctionnement du produit en conseillant les utilisateurs
-    Rédiger un plan d’assurance qualité (PAQ)
-    Animer une équipe pour l'optimisation des procédures de production
-    Conduire des entretiens d'évaluation et fixation d'objectifs individuels
-    Sensibiliser les membres de l’équipe et faire appliquer les règles de sécurité en mettant en place des indicateurs de suivi des règles

Parcours-type :
- Maintenance nucléaires (UPEC)
- Techniques avancées et maintenance (UPEC)
- Technologies et équipement du véhicule – TEV (UPEM)
- Organisation et management des services, maintenance engins, transports et équipements (OMSMETE) (UPEM)

 

-  définir, appliquer et mettre en œuvre une politique de maintenance des équipements (corrective, systématique, conditionnelle ou prédictive),
- mettre en œuvre et utiliser des outils dédiés de calculs de fiabilité, de disponibilité et de maintenabilité des équipements,
-  établir un diagnostic de défaillance basé sur la mise en œuvre de différentes techniques (analyse vibratoire, thermographie infrarouge, analyse d’huiles, etc. …)
-  gérer le travail d’une équipe : utiliser les outils de planification de la maintenance, de gestion des équipements
- Mettre en œuvre une politique de maintenance (curative, systématique, conditionnelle ou prédictive),
- Utiliser les outils de calculs de fiabilité, de disponibilité et de maintenabilité des équipements,
- Etablir un diagnostic de défaillance basé sur la mise en œuvre de différentes techniques (analyse vibratoire, thermographie infrarouge, analyse d’huiles, etc. …)
- Définir et appliquer une politique de maintenance des équipements dans le domaine nucléaire
- Mettre en œuvre des outils dédiés aux calculs de fiabilité, de maintenabilité et de disponibilité des équipements, ainsi que des outils d'aide au diagnostic de défaillances
- Gérer le travail d'une équipe en utilisant les outils de planification de la maintenance et de gestion des équipements
- Connaître les aspects réglementaires et normatifs liés à l'activité de maintenance dans le domaine nucléaire
- Comprendre le fonctionnement des systèmes pluritechniques dans le milieu nucléaire
- Analyser les modes de défaillances possibles
- Planifier les interventions de maintenance en milieu hostile
- Gérer une équipe de travail

- Comprendre le fonctionnement des systèmes pluritechniques (électriques, mécaniques, fluidiques, électroniques)
- Analyser les modes de défaillances possibles, leurs causes et leurs effets
- Planifier les interventions de maintenance
- Utiliser les outils de planification de la maintenance, de gestion des équipements ; connaître les aspects réglementaires et normatifs liés à l’activité de maintenance (normes
ISO 9000, 14000,…)
- Gérer une équipe d’intervention
- Conduire un projet industriel. Planifier et organiser le travail en équipe.
- Développer un argumentaire oral et écrit, s'exprimer oralement et lire des documents techniques
- Connaître les structures administratives régissant la création et la vie d'une entreprise
- Conduire une réunion de travail et gérer les compétences humaines
- Utiliser les outils statistiques utilisés dans l'activité de maintenance
- Maîtriser les types d'équations différentielles et leurs modes de résolution (analytique ou numérique)
- Comprendre les principes physiques qui régissent le comportement vibratoire des systèmes (linéaires ou non).
- Mettre en œuvre les principes d'isolation vibratoire.
- Utiliser les outils classiques de traitement du signal (indicateurs scalaires, représentation fréquentielle)
- Comprendre les notions de signaux échantillonnés et connaître les bases de la métrologie
- Appliquer la mise en œuvre d'une chaîne de mesure.
- Connaître les définitions de la maintenance et de la sûreté de fonctionnement ainsi qu’appliquer ces notions à des cas concrets
- Appliquer l'«Analyse des modes de défaillances, de leurs effets et de leur criticité» (AMDEC), ainsi que la méthode de l'«Arbre des causes» (MAC)
- Mettre en œuvre la gestion des ressources, des stocks, des équipements, etc...
- Etre habilité « Prévention des risques » (PRI) et « Qualité - Sûreté - Prestataires » (QSP)
- Connaître les circuits constituant l'installation et de son fonctionnement global
- Intégrer l'environnement de travail pour pouvoir y optimiser la maintenance dans le respect de la sûreté nucléaire, des contraintes légales, des plans de maintenance officiels et
des états standards
- Connaître les principaux matériels du circuit nucléaire, de leurs interfaces et interactions, de leur fonctionnement et de leur environnement
- Elaborer, conduire et optimiser la maintenance dans le respect des contraintes de radioprotection et de disponibilité.
- Appréhender les concepts et principes de sûreté de fonctionnement et de sûreté nucléaire
- Intégrer systématiquement ces concepts dans la gestion des activités de maintenance afin de respecter les objectifs de diminution des doses intégrées et d'impact environnemental
- Intégrer systématiquement les contraintes induites par la sûreté nucléaire et la disponibilité des installations
- Inscrire et organiser les travaux dans le système qualité en vigueur tout en respectant les obligations contractuelles de délai.
- Concevoir, organiser, préparer, conduire et suivre les activités de maintenance en intégrant tous les paramètres spécifiques hors et en arrêt de tranche
- Utiliser les outils adéquats, planifier les activités des équipes d'une ou plusieurs entreprises sur les arrêts de tranche.
- Prendre en compte les contraintes spécifiques, de la logistique nucléaire aux dangers classiques
- Etablir une expertise ou un diagnostic pendant une opération de maintenance
- Analyser des résultats d'expertise et décider le réajustement éventuel des paramètres de maintenance
- Evoluer vers l'autonomie
- Acquérir une véritable culture de projet

}

Comment bien choisir son diplôme

Bien choisir un diplôme VAE

Choisir le diplôme qui correspond le mieux à votre expérience peut-être compliqué. N'hésitez pas à consulter notre rubrique de conseils sur le sujet ! Vous y apprendrez par exemple que même si vous n'avez aucun diplôme vous pouvez obtenir directement une licence par la VAE, si votre expérience le justifie !