Recherche

9 diplômes disponibles en VAE pour les métiers :

Gestion de clientèle bancaire

Les titulaires de ce diplôme sont des chargés de clientèle qui exercent au sein d'établissements bancaires ou financiers. Ils assurent la gestion et le développement d'un portefeuille de clients professionnels.
Leurs tâches comprennent entre autres l'ouverture et le fonctionnement des comptes jusqu'à la commercialisation de produits de services spécifiques à ce marché (services de caisses, informatiques, télématiques, monétiques, de placement...).
Rompus aux techniques bancaires, ces commerciaux possèdent également un bagage technique dans les domaines économique, juridique et fiscal. Ils utilisent quotidiennement les technologies de l'information et de la communication nécessaires à leurs missions commerciales - tableurs, intranets, base de données clients.
Cela leur permet de proposer des produits répondant à la situation et aux besoins des prospects.
.}

BP Banque

Équivalence Bac +2 / DUT / BTS

Le titulaire de ce BP est un agent qualifié qui peut se voir confier de multiples tâches telles que: -l'accueil de la clientèle
-le diagnostic des besoins
-la proposition de produits et services appropriés
-le suivi de comptes
-l'appréciation des risques et de la rentabilité des opérations qu'il initie
- le traitement des opérations courantes (enrgistrement,tri, classement, contrôle)
-assistance aux points de vente de la banque

Les compétences acquises par le titulaire du diplôme sont celles décrites dans l'ensemble des blocs de compétences.

 

}

 Le titulaire du BTS Banque-conseiller de clientèle (particuliers) exerce une fonction commerciale et technique dans un établissment du secteur bancaire et financier, sur le marché des particuliers. Il commercialise l'offre de produits et services de son établissement, informe et conseille la clientèle dont il a la charge et prospecte de nouveaux clients.Dans ce métier de conseil et de vente, les qualités relationnelles jouent un rôle primordial.

Le titulaire du diplôme est appelé à travailler dans un environnement complexe et concurrrentiel et à s'adapter à une grande variété de canaux de distribution : agences physiques et virtuelles, Internet, réseaux sociaux, bureau tactile.

Pour réussir dans sa mission, il devra conjuguer de solides compétences juridiques, financières et fiscales avec des capacités comportementales et commerciales.

cf; blocs de compétences (rubrique modalités d 'accès)

}

Comment bien choisir son diplôme

Bien choisir un diplôme VAE

Choisir le diplôme qui correspond le mieux à votre expérience peut-être compliqué. N'hésitez pas à consulter notre rubrique de conseils sur le sujet ! Vous y apprendrez par exemple que même si vous n'avez aucun diplôme vous pouvez obtenir directement une licence par la VAE, si votre expérience le justifie !

Les activités visées par le diplôme concernent au sein d'une agence bancaire, le développement, la gestion et le suivi d'un portefeuille clients « Grand Public ».
L'attaché commercial assure les missions suivantes :
prospecter, conseiller, négocier et vendre une réponse adaptée à la situation des clients.
assurer le montage administratif des dossiers et la saisie informatique
suivre et gérer le risque client du portefeuille en responsabilité

Principales compétences et capacités générales :

- Communiquer à l'écrit et à l'oral

- Appréhender la complexité de l'environnement socio-économique  

- Utiliser les Technologies de l'information et de Communication actuelles


Principales compétences et capacités spécifiques :

- Apréhender l'organisation d'une banque à réseau et de comprendre son fonctionnement en interaction avec l'évolution de son environnement,    

- Analyser la situation économique d'un client,

- Proposer un offre globale produit/service spécifique à un client,   

- Conduire et conclure une vente,   

- Assurer la gestion de la relation client   

}

Le diplômé, formé dans le domaine de la gestion, se spécialise dans les domaines, de la finance et du contrôle de gestion. C'est un cadre opérationnel administratif et financier, ou en contrôle de gestion.

Le diplômé s’oriente vers des métiers d’essence financière, grâce aux compétences techniques acquises (solides connaissances sur les systèmes financiers, les outils de l’analyse et la gestion financière des entreprises) et des qualités professionnelles et personnelles.

Lorsqu’il est responsable financier ou contrôleur de gestion, le diplômé est un cadre supérieur. Conseiller de la direction générale, ayant acquis une capacité d'analyse, de prise de décision et de synthèse, il lui est directement rattaché ou œuvre à la direction financière. Son activité est centrée sur le reporting, sur les décisions financières, sur l’exploitation d’éléments chiffrés, en particulier sur les bilans, comptes de résultat, les comptabilités budgétaire et analytique, la mise en place de tableaux de bord et - depuis peu - la création de la valeur (en collaboration avec les services marketing et production). Il maîtrise les systèmes d’information de son domaine. A ce titre, il contribue à aider la direction générale et les centres de responsabilité dans l’orientation et le suivi de la stratégie, puisqu'il dispose d'une vision globale et transversale de l'entreprise.

Il exerce dans tout secteur d’activité, au sein d’entreprises de taille suffisamment importante, ou dans des organisations de taille plus modeste où la complexité des activités justifie son existence (sociétés de services, PME industrielles …), au niveau national ou régional (il existe en Franche-Comté un tissu de PME qui recherchent des cadres administratifs et financiers, et des contrôleurs de gestion.)

Le titulaire de ce diplôme peut exercer les missions suivantes :

· Assurer le suivi budgétaire, réel et prévisionnel, de la structure et effectuer les ajustements nécessaires
· Suivre l'évolution des résultats financiers de la structure et établir son plan de financement
· Optimiser la rentabilité financière selon les choix stratégiques et les réglementations en vigueur (commerciales, fiscales et financières)
· Analyser la performance de l’entreprise ou de l’institution
· Assurer le suivi d’activité et réaliser le reporting auprès des instances dirigeantes
· Fournir des simulations de rentabilité et de risque financier comme aide à la décision pour les projets d'investissement importants et de mettre en perspective les grands équilibres de l'entreprise ou de l'institution
· Conseiller la direction dans ses choix stratégiques
· Assurer les relations avec les apporteurs de fonds (actionnaires, banques, marchés financiers...)
· Préparer et mettre en œuvre les décisions financières importantes : investissements (croissance interne, opérations…), financements (émissions de titres de capital ou de créance, introduction en bourse…)
· Superviser, contrôler la gestion de la trésorerie et émettre des recommandations sur l'allocation des ressources financières
· Superviser et coordonner le contrôle de gestion et l'audit interne (évaluation des risques financiers, validation de choix fiscaux, ...)
· Organiser le suivi, le contrôle et l'enregistrement des opérations réalisées sur les marchés financiers (de change, de titres, ...) selon les réglementations bancaires et financières.
· Contrôler la conformité de traitement des opérations boursières (procédures de l'autorité des marchés financiers, ...) et appliquer des mesures correctives
· Réaliser le suivi qualité des procédures de traitement des opérations de marché (délai, taux d'erreur, ...)
· Évaluer et analyser les risques financiers, fiscaux et juridiques éventuels et proposer des solutions de couverture

A l’issue de cette formation, les diplômés disposent de compétences de trois ordres :

- Compétences analytiques : capacité à analyser un problème financier ou organisationnel en le reliant à des modèles théoriques afin d’alimenter la prise de décision
- Compétences opérationnelles : capacité à mobiliser et à appliquer les connaissances acquises, à mettre en place les plans d’actions et à mobiliser des moyens, à motiver des équipes
- Compétences techniques, par la connaissance des méthodes et des outils de décision utilisés en finance, pilotage et gouvernance des organisations.

Pilotage opérationnel et humain 
Le diplômé est capable de :


- Concevoir et piloter un projet dans ses dimensions financière budgétaire, marketing, opérationnelle, humaine
- Etudier la faisabilité d’un projet de développement, de croissance externe
- Utiliser les outils de la gestion de projet
- Identifier la structure du système d’information adapté à l’entreprise
- Animer des équipes pluridisciplinaires

- Accompagner des processus de changement
- Dialoguer avec l’ensemble des fonctions de l’entreprise (marketing, ressources humaines, production, comptabilité)

 

Pilotage financier
 Le diplômé est capable de :


- Calculer, analyser et assurer le suivi des coûts
- Elaborer des budgets et  réaliser leur suivi
- Elaborer et utiliser des tableaux de bord de gestion
- Piloter la mise en place ou l’adaptation du système de contrôle de gestion
- Evaluer les conditions de rentabilité d’un investissement

- Piloter la gestion financière de l’entreprise
- Définir et mettre en œuvre la politique financière de l’entreprise
- Dialoguer avec les experts financiers

 

Compétences transversales
 Le diplômé est capable de
 :

- Comprendre et s’exprimer à l’écrit et à l’oral en anglais des affaires
- Utiliser et construire des bases de données utiles à la finance et au contrôle de gestion
- Animer des réunions et présentations professionnelles

}

MASTER finance

Équivalence Bac +5 et plus

Au sein des directions financières d’entreprises, le responsable financier assure :

 Le pilotage de la trésorerie

 La recherche et le suivi des financements long terme en liaison avec les banques

 Le reporting financier

 La communication financière auprès des investisseurs

 Le contrôle interne

 Au sein des banques, le chargé d’affaires entreprises ou l’analyste crédit assure :

 L’analyse des risques à partir des documents comptables,

 L’octroi de crédits adaptés à la situation de l’entreprise

 Le suivi de la relation clientèle

 Le conseil en termes de montages financiers

 En capital-investissement, les activités visées concernent :

 l’évaluation des entreprises,

 le lien avec l’équipe dirigeante

 le montage juridique

 le suivi des participations

 En cabinet d’audit, selon les métiers l’auditeur doit pouvoir participer :

 au contrôle des procédures

 a l’évaluation d’entreprises

 aux montages de fusions-acquisitions

 

Maîtriser le cadre légal, réglementaire et déontologique de la banque et de l'assurance

Réaliser un modèle de prévision

Estimer la valeur de l'entreprise analysée et élaborer les conclusions

Suivre un portefeuille de placements/ d'investissements

Etablir une recommandation de cession d'actifs financiers

Introduire une société en bourse

Concevoir un business plan

Concevoir une offre publique d'achat

Identifier les risques financiers d'une entreprise

Proposer des solutions de couverture pour une entreprise

Assister techniquement un professionnel

Superviser les procédures de gestion financière

Suivre l'évolution des résultats financiers d'une structure

Élaborer des recommandations

Contrôler la gestion de la trésorerie

Superviser un audit

Superviser l'action de conseils juridiques

 

}

Le titulaire d’un DUT GEA option GMO exerce des fonctions de gestion polyvalente dans les entreprises, associations, administrations.

Dans les petites entreprises, il seconde le dirigeant dans ses tâches d’administration générale. Dans les entreprises moyennes et grandes, il exerce des activités de gestion plus spécialisées, dans les services administratifs et juridiques, dans les services de marketing et de logistique, et dans les services commerciaux.

Dans les collectivités publiques, il est plus particulièrement affecté aux services financiers, des marchés, ainsi qu’à l’administration générale.

  • Compétences communes aux 3 options GEA

Collecte et organisation  des données de gestion

 

Ecouter, comprendre les attentes de chacun des acteurs/partenaires de l’organisation

Utiliser le vocabulaire technique

 Organiser la recherche et le traitement de données nécessaires à la gestion

Recueil et traitement de l’information

 

Identifier et comprendre les environnements économique et juridique de l’organisation et son fonctionnement

Elaboration des documents de synthèse

 

Utiliser les outils bureautiques

Choisir et réaliser des représentations graphiques

Présentation  et transmission  d’informations

 

Communiquer par oral et par écrit, en français et en langues étrangères

Communiquer en utilisant la terminologie de son domaine professionnel, y compris en anglais

Utiliser les supports adaptés

Utiliser  les outils numériques de communication

Rendre compte

Gestion de projet

Travailler en équipe projet, en utilisant des outils collaboratifs

Gérer un projet, en respectant les délais et les contraintes économiques à l’aide d’outils de gestion de projet

Analyse des résultats et des écarts

Vérifier la cohérence

Utiliser les outils statistiques

Mesurer la performance

  • Compétences de l’option GMO, Gestion et Management des Organisations

Recueil, gestion et communication des informations nécessaires au management

Collecter les données

Utiliser les outils d’analyse de l’environnement de l’entreprise et de ses marchés

Administrer les dossiers des clients ou usagers, des fournisseurs et autres partenaires,  dans leurs dimensions juridique, commerciale et financière

Analyser les performances commerciales et financières

Communiquer l’information pertinente aux décideurs et partenaires

Gestion du processus de production des biens et services

 

Gérer les relations avec clients et fournisseurs

Assurer le suivi des stocks et de la logistique

Mettre en œuvre une politique d’action commerciale

Manager  une équipe

Utiliser des outils de gestion

Elaborer des tableaux de bord

Déterminer le niveau de qualité et de fiabilité

Calculer des coûts et analyser des écarts

}

Le Responsable de Développement Commercial (RDC), exerce au sein d’entreprises, d’établissements ou d’agences relevant de secteurs extrêmement diversifiés comme l’industrie, l’immobilier, les transports, les communications, la banque, l’assurance, les prestations d’ingénierie et de conseil, les médias, les hautes technologies,…. Selon le secteur d’activités, la clientèle du RDC peut être composée de particuliers ou d’entreprises. Le Responsable de Développement Commercial exerce les domaines d’activités suivants :
     A/ Gestion et développement commercial
L’exercice d’une fonction de veille, l’analyse du marché, des produits, du comportement d’achat et des attentes clients, la conception du plan d’actions, la mise en œuvre et le suivi des actions, le suivi et l’analyse des ventes, le choix de nouvelles orientations ou action, le reporting des activités auprès de la direction
     B/ Prospection, analyse des besoins et négociation d'une offre
Le choix des actions selon les cibles visées, l’organisation opérationnelle de la prospection, la définition des modalités de suivi, le recueil d’informations sur les cibles en amont et en cours de prospection, le recueil d’informations sur les entreprises prospects et l’évaluation de leur solvabilité, le repérage du processus décisionnaire et des acteurs pertinents, ’analyse de la demande, de l’offre et le repérage des besoins sous-tendus, la construction d’une offre adaptée et la rédaction de la proposition, le développement d’un argumentaire lié à l’offre, l’élaboration de sa stratégie de négociation, le choix des leviers sur lesquels agir la construction de scénarios de négociation, la conduite de la négociation et sa conclusion, l’analyse de la négociation réalisée et des résultats atteints
     C/ Management d'une action commerciale en mode projet
L’analyse des compétences à mobiliser, la structuration de la conduite de l’affaire en mode projet, la planification du projet, l’animation de réunion projet, le suivi du projet et l’évaluation des résultats
Et pour les responsables de développement commercial spécialisés dans le secteur de la Banque-Assurance
     D/ Commercialisation des produits banque-assurance
La prise en compte de l’environnement du client/prospect particulier ou professionnel, le respect des obligations d’information et le devoir de conseil du client, la maîtrise des différentes typologies de produits banque-assurance, la construction de solutions banque-assurance adaptées aux besoins du client, la commercialisation des produits banque-assurance

Capacités attestées :
Gérer et assurer le développement commercial
Exercer une fonction de veille sur son secteur, sur la concurrence et sur les évolutions des nouveaux usages produits par le digital et les réseaux sociaux, définir le plan des actions opérationnelles à mener, structurer les actions à conduire en déterminant pour chacune, les objectifs à atteindre, les moyens à mobiliser, les normes et délais à respecter, suivre le déroulement des actions mises en place, effectuer le report de son activité auprès de sa direction.
Prospecter, analyser les besoins et négocier une offre
Détecter les marchés potentiels privés et publics, sélectionner les actions de prospection pertinentes et innovantes à mettre en œuvre, organiser le plan de prospection, recueillir, par différents moyens, des informations complémentaires sur ses besoins et sur le processus de prise de décision interne en matière d’achat, conduire des entretiens de découverte permettant d’obtenir un maximum d’informations sur l’entreprise, analyser les résultats afin d’identifier les informations pertinentes à faire remonter à la direction en vue d’alimenter la réflexion stratégique de l’entreprise, analyser les spécificités et caractéristiques de celle-ci en évaluant ses différentes dimensions et ses risques potentiels, effectuer le diagnostic du client/prospect sur ses besoins, sa solvabilité et sur l’intérêt qu’il représente à devenir cliente de sa propre entreprise, construire une solution adaptée à celui-ci en combinant les différentes possibilités, calculer le coût de revient de celle-ci, structurer une proposition commerciale  professionnelle et attractive, identifier les acteurs clefs avec lesquels mener les négociations, élaborer plusieurs scénarios de négociation, conduire un entretien de négociation, prendre en compte les arguments et objections de son ou ses interlocuteurs, valider les points d’accords conclus, évaluer le moment critique de la prise de décision, conclure la vente en vérifiant avec l’accord du client, les différents termes de la proposition, collaborer à la rédaction du contrat, évaluer le processus de négociation
Manager une action commerciale en mode projet
Analyser les composantes de l’offre, définir l’organisation à mettre en œuvre, planifier les grandes étapes du projet, coordonner l’action des différents acteurs, animer des réunions projet, communiquer sur le projet auprès des acteurs internes et externes concernés, exercer une fonction de leadership, permettant de contribuer au travail du groupe, évaluer les résultats atteints
Commercialiser des produits Banque-Assurance
Analyser le régime social, matrimonial, patrimonial et fiscal du client, conseiller le client sur les solutions potentielles, onstruire des solutions assurances et/ou bancaires, contractualiser la vente des produits banque/assurance

Attaché(e) commercial(e)

Équivalence Bac +2 / DUT / BTS

Placé(e) sous la responsabilité d’un chef d’entreprise, d’un directeur commercial, d’un responsable commercial, l’Attaché(e) Commercial(e) fait partie d’une équipe chargée de mettre en œuvre sur le terrain, la stratégie commerciale décidée au niveau de la direction.

capacités attestées :
     Bloc 1- Organisation de son activité
En tenant compte des objectifs à atteindre et en disposant d’une certaine autonomie dans la gestion de ses activités, organiser son travail et son planning, en définissant ses priorités, les actions à conduire et en effectuant régulièrement le compte-rendu de celles-ci auprès de sa hiérarchie
Principales activités :
La déclinaison du plan d’action commerciale sur son secteur
La réalisation d’une veille sur son marché et l’analyse de sa zone d’intervention
La définition de la cible à atteindre et des actions à mener
L’utilisation et le renseignement des outils de reporting
     Bloc N° 2 : Réalisation d’une démarche de prospection
En s’appuyant sur son plan d’action commercial validé, et après avoir définit les cibles visées et les modalités à mettre en œuvre, réaliser la démarche de prospection en évaluant les résultats atteints et les avantages et limites de chacune des actions conduites
Principales activités :
La structuration du plan de prospection
Le recueil et l’analyse des informations sur les entreprises
Le choix des actions à mettre en œuvre
La mise en œuvre, le suivi et l’évaluation des différentes actions de prospection
     Bloc N° 3 : Négociation et suivi d’une vente
En recueillant des informations sur la demande et la situation de son interlocuteur, et en développant un argumentaire adapté à sa proposition, négocier la vente d’une prestation de service ou d’un produit en conseillant au mieux le client au regard de ses besoins
Principales activités :
La conduite des entretiens et l’analyse des besoins
Le conseil sur les prestations  à réaliser et le développement d’un argumentaire de vente
La négociation de la vente
Le suivi de la vente
     Bloc N° 4 : Gestion du portefeuille et de la relation client
En actualisant les données sur ses clients et en repérant les caractéristiques de chacune de ses cibles, gérer son portefeuille en définissant les axes de croissance et les actions à conduire afin de le développer et de contribuer à fidéliser ses clients
Principales activités :
La gestion de son portefeuille clients
L’analyse de son portefeuille
Le choix des actions à mettre en œuvre
L’identification de nouveaux besoins