Recherche

12 diplômes disponibles en VAE pour les métiers :

Conception et organisation de la chaîne logistique

BTS Mise en forme des matériaux par forgeage

Équivalence Bac +2 / DUT / BTS

Le titulaire du BTS Mise en forme des matériaux par forgeage est un spécialiste de la transformation du métal (à chaud et à froid) en produits massifs, quel que soit le matériau utilisé. Ses compétences s'exercent dans les domaines de la mécanique, de la métallurgie, de la technologie, de la déformation de tous les métaux, à froid et à chaud et des traitements thermiques associés.Selon la taille et la nature des entreprises, ce technicien supérieur peut intervenir à différents stades de la mise en forme des matériaux: études, méthodes, achats, ordonnancement, fabrication et contrôle des outillages, fabrication, qualité, animation et coordination.Le technicien supérieur mise en forme des matériaux par forgeage débute souvent à la production où son rôle est d'assurer la conformité du produit à tous les stades de transformation. Aux méthodes, par exemple, c'est lui qui recherche les procédés permettant une meilleure rentabilité ; c'est lui également qui pilote la conception des outillag es ou la fabrication de prototypes. Il peut aussi établir les gammes opératoires, les temps de fabrication, etc. .}

Dans le respect des règles de stockage, d'hygiène et de sécurité, de sûreté, de qualité et de protection de la santé au travail et des cahiers des charges des clients, le (la) technicien(ne) en logistique d'entreposage contribue à l'organisation optimale des flux de marchandises dans un entrepôt et encadre une ou plusieurs équipes d'opérateurs.
Dans le respect des procédures de sécurité, de qualité et de protection de la santé au travail, le (la) technicien(ne) en logistique d'entreposage encadre une équipe d'opérateurs : manutentionnaires, caristes, préparateurs de commandes, et toute personne nécessaire à la gestion de la commande d'un client.
Il (elle) organise, coordonne et contrôle au quotidien l'activité des opérateurs en réception, stockage, préparation de commandes et en expédition des marchandises dans la zone d'entreposage dont il (elle) a la charge. Il (elle) lisse l'activité en fonction des ressources humaines et matérielles mises à sa disposition. Il (elle) utilise l'outil de gestion de l'entreprise, répartit les tâches, affecte les matériels, s'assure de la disponibilité et de l'état des zones de stockage, des matériels d'emballage, des engins de manutention, des outils informatiques et des équipements de protection individuelle. Il (elle) assure le suivi des stocks et veille à la conservation des marchandises. Il (elle) suit les indicateurs de production et de qualité.
En relation avec les fournisseurs, les prestataires, les services internes de l'entreprise et les clients, il (elle) peut être amené(e) à consulter et annoter des documents courants ou à échanger des informations simples en anglais niveau A2 du « CECRL » (Cadre européen commun de référence pour les langues du Conseil de l'Europe).
Dans le contexte de son activité, le (la) technicien(ne) en logistique d'entreposage prend en compte au quotidien la responsabilité sociétale des entreprises (RSE) et le développement durable (DD) : il (elle) s'assure de la protection et de la santé des personnes, de la sécurité des marchandises et des matériels, de la propreté des zones de travail et de l'utilisation rationnelle des outils de travail.
Le (la) technicien(ne) en logistique d'entreposage transmet les consignes de travail à l'équipe, prévient et gère d'éventuels conflits dans la limite de ses responsabilités et réalise ou participe aux entretiens.
Le (la) technicien(ne) en logistique d'entreposage exerce son activité dans des entrepôts, dédiés ou prestataires de service, les dépôts de stockage d'entreprises de production, des plates-formes de distribution ou de « drive ».
Il (elle) travaille sous la responsabilité d'un(e) responsable d'exploitation ou d'un (d'une) chef de dépôt, qui définit des objectifs de production, de qualité et de service client. Il (elle) rend compte de son activité au quotidien. Dans la limite de ses responsabilités et dans le cadre des règlementations et des procédures internes à l'entreprise, il (elle) est autonome dans l'organisation de son activité.
Les conditions d'exercice de l'emploi et l'environnement du travail sont impactés par le mode d'organisation de l'entrepôt, son système de gestion informatisé, le degré d'automatisation du site, la nature et les caractéristiques des marchandises. Généralement, l'emploi s'exerce dans un environnement bruyant et nécessite de nombreux déplacements dans l'entrepôt. Le (la) technicien(ne) en logistique d'entreposage peut être amené(e) à participer aux tâches de manutention.
Le port d'équipements de protection est requis.
En fonction des contraintes de l'activité du site, des fluctuations et aléas, ses horaires de travail peuvent être décalés ou postés et des astreintes sont possibles.

1. Coordonner et réguler l'activité liée aux flux de marchandises dans l'entrepôt


Contrôler les documents et les opérations liés aux réceptions et expéditions de marchandises en entrepôt.
Vérifier la conformité de l'implantation des marchandises, des stocks physiques et informatiques.
Veiller au respect des règles de sécurité liées aux matériels de manutention et de stockage.
Adapter au quotidien les activités liées aux flux de marchandises en entrepôt.


2. Planifier et encadrer les activités d'une équipe d'opérateurs en entrepôt


Etablir le planning d'activité des opérateurs en entrepôt.
Suivre les ratios de production d'une équipe d'opérateurs en entrepôt.
Encadrer une équipe d'opérateurs en entrepôt.


Compétences transversales de l'emploi


Mettre en œuvre et faire respecter les règles de qualité et de sécurité dans un entrepôt.
Communiquer avec les différents interlocuteurs dans le cadre de l'activité d'un entrepôt.

}

Membre du comité directeur de l’entreprise, le Manager de la Chaîne Logistique  participe à la définition de la stratégie de l'entreprise et définit la stratégie logistique de l’entreprise. Il définit la politique de stock et de service, le positionnement des centres de production et des réseaux de distribution, il détermine les  moyens d’approvisionnement et de stockage, il choisit les méthodes et outils de pilotage de la production, du long au court terme.

Le titulaire de la certification est capable de :
-   déterminer et gérer le budget logistique de l’entreprise ;
-   construiredes relations durables avec les partenaires de la Supply Chain,
-   managre la direction logistique : encadrer ses équipes et conduire le changement ;
-   manager les activités de la chaîne logistique : il a en charge la planification à long et moyen terme des flux de l’entreprise, comprenant le cas échéant la détermination des grands équilibres entre les sites et les capacités de production. Il supervise la programmation à moyen et court terme des activités des sites, effectuée par les équipes qu’il dirige directement. Dans ce cadre,  il est garant de la bonne exécution des flux en fonction de la demande à satisfaire ;
-    développer  la compétitivité industrielle & logistique. Pour cela, il anime les grands projets d’amélioration pour une meilleure productivité et une meilleure réponse aux clients. Il initie ces projets, les gèrent, déterminant les priorités et les moyens ;
-    définir et faire évoluer le système d'information logistique.

Comment bien choisir son diplôme

Bien choisir un diplôme VAE

Choisir le diplôme qui correspond le mieux à votre expérience peut-être compliqué. N'hésitez pas à consulter notre rubrique de conseils sur le sujet ! Vous y apprendrez par exemple que même si vous n'avez aucun diplôme vous pouvez obtenir directement une licence par la VAE, si votre expérience le justifie !

Le Responsable Opérationnel des Flux est responsable du pilotage et de l'optimisation des flux en fonction des objectifs stratégiques de l'entreprise. 
A ce titre, dans un environnement internationalisé, ce professionnel assure les activités suivantes :
- gérer la demande client c'est-à-dire la prévoit et arbitrer le service si besoin,
-    gérer les stocks de matières premières, intermédiaires et de produits finis,
-    piloter la distribution : sélectionner les transporteurs, les transitaires et négocier les conditions tarifaires, gérer les expéditions et les livraisons aux clients,
-    déterminer les moyens de production nécessaires de manière à produire dans le respect des objectifs de qualité, coût, niveau de service qui leur ont été fixés,
-    piloter les approvisionnements auprès des fournisseurs,
-    piloter la logistique inverse,
-    assurer la maîtrise opérationnelle des coûts et de l’efficacité économique et écologique du système de production et logistique,
-    animer des groupes de travail dans le cadre des démarches d’amélioration continue,
-    utiliser des outils informatiques de gestion industrielle et logistique (ERP) qu’il peut être amené à mettre en place, à paramétrer et à optimiser,
-    accompagner des clients dans le déploiement des solutions : paramétrage, formation des utilisateurs,... pour le compte d’une société de service ou d'un intégrateur,
-    encadrer des équipes opérationnelles et multiculturelles.

Le titulaire de la certification est capable de :
- Maîtriser le rôle de la fonction logistique ainsi que les bases du management des relations inter et intra-organisationnelles dans un contexte d'entreprise étendue et durable,
- Maîtriser et mettre en œuvre les méthodes de prévision des ventes, de gestion des commandes clients, de SAV et de gestion de stock
- Maîtriser les risques et les impacts d'une décision sur les autres fonctions d'une situation donnée afin de prendre les bonnes décisions
- Maîtriser les grands indicateurs de la performance logistique et industrielle
- Animer un groupe de travail ou une équipe projet
- Maîtriser les grandes lignes de fonctionnement des ERP et connaître les standards de communication
- Connaître et utiliser efficacement les progiciels métiers
- Maîtriser le système d'information afin d'être capable d'en extraire des données
- Concevoir des outils de contrôle et d'analyse des données pour identifier les erreurs.
- Fiabiliser des données
- Maîtriser les campagnes / méthodologies de test / recettes
- Utiliser les outils d'analyse des besoins et d'analyse fonctionnelle

- Optimisation des flux physiques et des flux d’informations
- Optimisation de la gestion des stocks
- Interface avec les différents interlocuteurs internes et externes
- Gestion et coordination de projets opérationnels T.O
- Management d’équipe

• Piloter la chaîne des opérations logistiques
• Piloter les flux des matières et/ou des marchandises
• Maitriser les méthodes de gestion des stocks
• Maitriser et optimiser les coûts liés aux processus logistiques

• Exploiter et analyser les données des flux d’information
• Mettre en place des indicateurs de performance, en assurer le suivi et la diffusion

• Intégrer les normes de certification spécifiques  au domaine
• Contribuer à la réflexion et à la mise en place de la RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises) dans le but de respecter les principes du développement durable
• Assurer l’interface électronique entre les différents interlocuteurs internes et externes
Identifier les besoins et conduire des projets de gestion de flux physiques ou d’information

• Effectuer une veille régulière sur les technologies innovantes du domaine

• Animer et contribuer à faire évoluer une équipe de travail dans le domaine logistique

·      

 

 

·         Utiliser les outils numériques de référence et les règles de sécurité informatique pour acquérir, traiter, produire et diffuser de l’information ainsi que pour collaborer en interne et en externe.

·         Identifier, sélectionner et analyser avec esprit critique diverses ressources dans son domaine de spécialité pour documenter un sujet et synthétiser ces données en vue de leur exploitation.

·         Analyser et synthétiser des données en vue de leur exploitation.

·         Développer une argumentation avec esprit critique.

·         Se servir aisément des différents registres d’expression écrite et orale de la langue française.

·         Communiquer par oral et par écrit, de façon claire et non-ambiguë, dans au moins une langue étrangère.

·         Identifier et situer les champs professionnels potentiellement en relation avec les acquis de la mention ainsi que les parcours possibles pour y accéder.  

·         Caractériser et valoriser son identité, ses compétences et son projet professionnel en fonction d’un contexte.  

·         Identifier le processus de production, de diffusion et de valorisation des savoirs.

·         Situer son rôle et sa mission au sein d'une organisation pour s’adapter et prendre des initiatives. 

·         Respecter les principes d’éthique, de déontologie et de responsabilité environnementale.

·         Travailler en équipe et en réseau ainsi qu’en autonomie et responsabilité au service d’un projet.

·         Analyser ses actions en situation professionnelle, s’autoévaluer pour améliorer sa pratique.

 

Dans certains établissements, d'autres compétences spécifiques peuvent permettre de décliner, préciser ou compléter celles proposées dans le cadre de  la mention au niveau national. Pour en savoir plus se reporter au site de l'établissement.

 

}

 

Ce professionnel doit élaborer une politique d’achat contribuant à améliorer la marge bénéficiaire de son entreprise. Interface entre les responsables de la production et les fournisseurs, il étudie les besoins en matières premières ou transformées destinées à fabriquer un produit et les coûts d’approvisionnement de l’ entreprise. Il rédige les cahiers des charges, évalue les offres et sélectionne les fournisseurs grâce à des études de marché, des appels d’offres. Il assure la gestion des fichiers fournisseurs. Il négocie les contrats (modalités, clauses et contentieux) en tenant compte des risques financiers, techniques et de qualité, passe les commandes et suit leur exécution. Il gère les délais de livraison et les contraintes de la gestion de production.

 

 
- Achat dans l'économie de l'entreprise : l'environnement des achats ; stratégie entreprise et stratégie achats    
- Méthodes de l'achat : la fonction marketing achat ; achat de sous-traitance ; achats de services ; préparation d'une négociation d'achat ; méthodologie de la vente ; droit des contrats    
- Outils de l'achat : modalités pratiques des achats ; tableaux de bord des achats ; la fonction logistique d'un point de vue achat ; les systèmes d'information ; analyse fonctionnelle ; analyse de la valeur et cahier des charges ; gestion de production et gestion des stocks    
- Qualité et environnement : environnement : norme et cadre législatif ; initiation à la qualité ; les outils traditionnels de la qualité ; coût d'obtention de la qualité ; initiation à l'audit qualité fournisseurs    
- Gestion financière des achats : bilan, compte de résultat et analyse financière ; élaboration du coût complet et direct coasting ; modes de financement ; rappel de statistiques appliquées    
- Communication : communication comportementale ; animation de réunions ; anglais des affaires ; techniques d'exposé en public ; expression écrite 

}

parcours-type :
Parcours : Responsable d’exploitation (UPEC)
Parcours : Management de la Chaîne du Froid (UPEM)

Parcours Responsable d’exploitation : Le responsable d’exploitation seconde le directeur d’une plate-forme logistique, d’une entreprise de transport ou gère le département Transport-Logistique d’une grande entreprise. Il est en charge du secteur opérationnel.
Parcours Management de la Chaîne du Froid : Ce professionnel assure des fonctions de chargé de la coordination, d’exploitation technique et financière d’un entrepôt frigorifique, d’une plate-forme de transport frigorifique ou d’une base logistique.

Parcours Responsable d’exploitation et Parcours Management de la Chaîne du Froid

Les diplômés sont en capacité d’animer et de gérer les équipes, gérer les ressources humaines, contrôler la productivité et la qualité, participer à la gestion du budget, suivre les relations avec les clients, gérer la fonction sécurité.
Pour le Parcours de la Chaîne du Froid, le titulaire de la certification possède les connaissances techniques de production de froid, des matériels et matériaux.
Il applique les règles d’hygiène et de sécurité liées aux produits frais et assure l’interface avec les services de sécurité alimentaire.
Il maîtrise les contraintes réglementaires du transport et de la logistique liées à la chaîne du froid. 
Il établit les budgets, suit les dépenses et les résultats et il répond à des appels d’offre spécifique à la logistique sous température dirigée.

}

 

 Parcours type: Logistique et achat internationaux

 conduite des politiques d’achats, entre autre à l’international,

 management opérationnel et logistique.

A l'issue de la formation, le diplômé est capable de :

-         Organiser et coordonner les flux de biens, de services et d'informations intra et inter-organisationnels ;

-         Piloter les processus clés d’une chaîne logistique, optimiser la gestion des réseaux partenaires de l'entreprise en fonction des objectifs de qualité-coût-délai et animer des équipes internes dans une logique de transversalité ;

-         Rédiger des cahiers des charges, lancer des appels d’offre, sélectionner les fournisseurs et les sous-traitants, négocier avec eux les termes des contrats d’achats, établir des contrats d’achats et suivre leur bonne exécution ;

-         Participer à la définition d’une politique d’achat à l’international et mettre en œuvre les moyens et les procédures nécessaires à son déploiement opérationnel.

}

- Contribution à la conception d’une chaîne de transport
- Pilotage des activités de transport national et international
- Optimisation des coûts
- Gestion des flux d’information associés aux flux transportés
- Management d’équipes

• Mettre en place des appels d’offres pour les prestations logistiques, évaluer les prestataires sélectionnés

• Contribuer au pilotage du processus de transport de marchandises : réseaux de distribution, modes et moyens de transports, infrastructures de stockage
• Intégrer les solutions multimodales dans le pilotage des transports
• Maitriser les coûts de transport et prestations logistiques annexes (dont douane)
• Savoir utiliser systèmes d’information, les logiciels de planification et de gestion spécifiques au transport de marchandises (TMS), voire les mettre en place

• Maîtriser l’ensemble des techniques et règlementations par mode de transport
• Contribuer à la réflexion et à la mise en place d’une stratégie RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises) dans le but de respecter les principes du développement durable

• Maîtriser les Incoterms

• Contribuer à l’évaluation de la performance : indicateurs, suivi, diffusion, solutions

• Animer et contribuer à faire évoluer une équipe dans le domaine du transport  

 

 

 

·         Utiliser les outils numériques de référence et les règles de sécurité informatique pour acquérir, traiter, produire et diffuser de l’information ainsi que pour collaborer en interne et en externe.

·         Identifier, sélectionner et analyser avec esprit critique diverses ressources dans son domaine de spécialité pour documenter un sujet et synthétiser ces données en vue de leur exploitation.

·         Analyser et synthétiser des données en vue de leur exploitation.

·         Développer une argumentation avec esprit critique.

·         Se servir aisément des différents registres d’expression écrite et orale de la langue française.

·         Communiquer par oral et par écrit, de façon claire et non-ambiguë, dans au moins une langue étrangère.

·         Identifier et situer les champs professionnels potentiellement en relation avec les acquis de la mention ainsi que les parcours possibles pour y accéder.  

·         Caractériser et valoriser son identité, ses compétences et son projet professionnel en fonction d’un contexte.  

·         Identifier le processus de production, de diffusion et de valorisation des savoirs.

·         Situer son rôle et sa mission au sein d'une organisation pour s’adapter et prendre des initiatives. 

·         Respecter les principes d’éthique, de déontologie et de responsabilité environnementale.

·         Travailler en équipe et en réseau ainsi qu’en autonomie et responsabilité au service d’un projet.

·         Analyser ses actions en situation professionnelle, s’autoévaluer pour améliorer sa pratique.

 

Dans certains établissements, d'autres compétences spécifiques peuvent permettre de décliner, préciser ou compléter celles proposées dans le cadre de  la mention au niveau national. Pour en savoir plus se reporter au site de l'établissement.

 

}

Cette mention comprend les parcours types suivants :

-          M1 Achats

-          M1 Management of International Supply Chain and Lean Projects (MILES)

-          M2 Achats

-          M2 Management of International Supply Chain and Lean Projects (MILES)

-          M2 MSc Supply Chain And LEan management (SCALE)

dont les activités et les compétences ou capacités attestées communes sont décrites ci-après.

Pour consulter les informations spécifiques aux parcours types, se référer aux liens Internet renvoyant vers les fiches parcours types des établissements.

 

-          Gestion des flux internes et des stocks de l’entreprise (dimensionnement, organisation, suivi…)

-          Planification et pilotage des opérations d’approvisionnement, production et distribution

-          Gestion de la relation fournisseurs - prestataires (sélection, suivi, …)

-          Gestion de la demande, animation du processus de prévisions

-          Gestion de projets complexes associés aux opérations d’approvisionnement, de production ou de distribution

-          Etablissement de diagnostics processus et flux concernant l’entreprise et/ou son réseau de partenaires

-          Structuration et organisation de démarche d’amélioration continue interne à une entreprise

-          Gestion de projets complexes de re-engineering

-          Gestion des achats

-          Contrôle de la sélection des fournisseurs

-          Maîtrise des phases de négociation

-          Emission des appels d’offre

-          Rédaction des conditions contractuelles

-          Maîtrise des règles fiscales

-          Utilisation des systèmes d’information

-          Des connaissances et compétences stratégiques : prendre en compte les éléments stratégiques, concevoir une stratégie de chaîne logistique, mettre en œuvre une politique supply chain, respecter la fiscalité des achats, intégrer l’environnement économique des fournisseurs, identifier et gérer les risques…

-          Des connaissances et compétences de diagnostic et d’analyse : auditer les pratiques internes et externes, analyser les fonctionnements de l'organisation, modéliser les flux, simuler les fonctionnements, définir la politique d’approvisionnement, évaluer les performances…

-          Des connaissances et compétences de mise en œuvre : dégager les priorités, adapter les outils de planification à l'organisation, prendre en compte les contraintes, mettre en place des outils de planification, simuler le fonctionnement, piloter le processus achats, gérer les contraintes financières, conduire des négociations…

-          Des connaissances et compétences en management d'équipe : animer des réunions, constituer des équipes, coordonner le travail des équipes, motiver, former les collaborateurs, faire adhérer les équipes…

-          Animation et/ou mise en œuvre de projets d’amélioration continue, lean management et/ou de progrès permanent

Compétences transversales

-         Conduire une analyse réflexive et distanciée prenant en compte les enjeux, les problématiques et la complexité d’une demande ou d’une situation afin de proposer des solutions adaptées et/ou innovantes

-         Conduire un projet (conception, pilotage, coordination d’équipe, mise en œuvre et gestion, évaluation, diffusion) pouvant mobiliser des compétences pluridisciplinaires dans un cadre collaboratif

-        Identifier, sélectionner et analyser avec esprit critique diverses ressources spécialisées pour documenter un sujet et synthétiser ces données en vue de leur exploitation

-         Actualiser ses connaissances par une veille dans son domaine, en relation avec l’état de la recherche et l’évolution de la règlementation

-         Evaluer et s’autoévaluer dans une démarche qualité

-         S’adapter à différents contextes socio-professionnels et interculturels, nationaux et internationaux

-         Rédiger des cahiers des charges, des rapports, des synthèses et des bilans

-         Communiquer par oral et par écrit, de façon claire et non-ambiguë, en français et dans au moins une langue étrangère, et dans un registre adapté à un public de spécialistes ou de non-spécialistes

-         Utiliser les outils numériques de référence et les règles de sécurité informatique pour acquérir, traiter, produire et diffuser de l’information de manière adaptée ainsi que pour collaborer en interne et en externe

}

BTS Transport et prestations logistiques

Équivalence Bac +2 / DUT / BTS

Le/la titulaire du BTS transport et prestations logistiques exerce essentiellement en entreprise de transport de marchandises , comme adjoint à un chef d'exploitation, responsable de dépôt ou d'entrepôt, responsable d'affrètement, chef de trafic ou de camionnage, responsable de service après-vente ou animateur d'un secteur commercialisation. Il/elle maîtrise les activités commerciales liées au transport, les différents contrats nationaux et internationaux et la réglementation douanière et de la profession.
Il/elle est capable de gérer les moyens informatiques et de participer à l'élaboration de projets. .
Il/elle contribue à l'organisation des services de l'entreprise et à la gestion des ressources humaines.

À partir d’un besoin exprimé par un client, le/la titulaire du BTS Transport et prestations logistiques   évalue la faisabilité des opérations. Pour cela, il/elle s’assure de disposer de toutes les informations, des moyens matériels et humains nécessaires. Il/elle organise les opérations de transport ponctuelles ou programmées, en suit le déroulement et en évalue les résultats. Le/la titulaire du BTS Transport et prestations logistiques  doit pouvoir exercer cette activité en langue nationale et étrangère. Il/elle doit être en mesure de mobiliser les TIC à sa disposition pour cette activité.

Le/la titulaire du BTS Transport et prestations logistiques  contribue, par l’exercice de son métier, aux flux nationaux et internationaux de marchandises.

Le/la titulaire du BTS Transport et prestations logistiques  organise et manage des opérations de transport et des prestations logistiques sur les marchés locaux, régionaux, nationaux, communautaires et internationaux. Il/elle optimise les opérations dans un contexte de mondialisation des échanges, en tenant compte de la complémentarité des modes de transport et du développement durable. Il/elle contribue et met en œuvre des décisions stratégiques et coordonne des opérations entre les différents services de l’entreprise et/ou des partenaires extérieurs. Dans ce cadre, il/elle a vocation à manager et animer des équipes.

Le/la titulaire du BTS Transport et prestations logistiques  maîtrise les compétences en communication écrite et orale liées aux dimensions commerciale et managériale de son métier. Il/elle possède une bonne connaissance de l’environnement économique, juridique et professionnel.

}

Responsable logistique

Équivalence Bac +3 ou +4

En tenant compte des règles sécuritaires, environnementales et de qualité, le Responsable Logistique gère et optimise l’ensemble des flux physiques et d’information tout en évaluant les coûts afférents à chaque composante logistique. Garant de son budget, il l’élabore et en assure le suivi tout au long de la Supply Chain. Son champ d’intervention est large, pouvant aller des achats jusqu’à la livraison des produits/services chez le client tout en s’assurant de sa satisfaction.
     Bloc 1 – Définition la supply chain de l’entreprise
Principales activités :
Prise en compte de l’environnement interne et externe
Elaboration des schémas de flux physiques
Dimensionnement des moyens humains nécessaires au déploiement de la stratégie logistique
Analyse et définition des outils informationnels
Elaboration des budgets prévisionnels
Présentation et argumentation auprès de sa direction
     Bloc 2- Organisation et pilotage de l’activité logistique
Principales activités :
Participation à la sélection des fournisseurs
Gestion des approvisionnements et des stocks
Planification et ordonnancement de l’activité logistique
Pilotage des flux d’entreposage
Gestion des transports
Utilisation des outils de pilotage
     Bloc 3- Management d’équipes logistiques
Principales activités :
Planification de l’activité et des besoins en personnel
Gestion opérationnelle de l’activité logistique
Animation au quotidien des équipes
Evaluation de la performance des équipes
Contribution au recrutement de collaborateurs
     Bloc 4- Mesure et contrôle de la performance de la Supply Chain
Principales activités :
Analyse des tableaux de bord d’activité du processus logistique
Evaluation comptable et financière de la performance de l’activité logistique
Conduite d’un audit logistique
Elaboration d’un plan de progrès

Les capacités attestées :
- mener une analyse de son environnement concurrentiel, pour un positionnement optimal sur son marché
- définir une cartographie des flux, permettant de quantifier et de qualifier les moyens matériels, financiers, et humains, ainsi que les systèmes d’information indispensables au déploiement de la chaine logistique
- déterminer les moyens humains et structurels à mettre en œuvre, afin d’atteindre les objectifs fixés par la stratégie définie.
- communiquer et argumenter les choix stratégiques auprès de la direction afin d’en valider leur faisabilité.
- élaborer un budget prévisionnel, en relation avec les services financiers de l’entreprise.
- définir des règles de gestion des stocks, en fonction  des infrastructures de stockage à disposition.
- gérer les approvisionnements en tenant compte des modèles de réapprovisionnement préalablement définis.
- planifier le lancement de l’activité logistique en tenant compte des ressources et capacités disponibles.
- ordonnancer l’activité logistique à l’aide de progiciels métier, afin d’assurer une utilisation optimale des ressources disponibles.
- piloter les flux d’entreposage afin d’optimiser la gestion des capacités de stockage.
- élaborer un plan de transport national ou international, intégrant les contraintes réglementaires et environnementales.
- déterminer les ressources humaines nécessaires à l’activité logistique.
- planifier l’activité des équipes pour une organisation optimum
- communiquer régulièrement  par différents canaux pour actualiser l’ensemble des informations
- fédérer les équipes, pour consolider leur performance
- gérer et réguler  les conflits  pour optimiser le bon fonctionnement du service
- évaluer la performance des équipes, afin d’en assurer leur amélioration
- réaliser un audit de la performance logistique, à partir de référentiels de la profession
- élaborer un plan de progrès, permettant de déterminer les actions correctives à mettre en œuvre
- mesurer les écarts, à l’aide d’indicateurs  de productivité et financiers
- analyser les résultats pour mette en place des mesures correctives et améliorer le processus logistique
- évaluer les coûts logistiques, pour en mesurer l’impact financier sur la rentabilité de l’entreprise.