Recherche

9 diplômes disponibles en VAE pour les métiers :

Management/gestion de rayon produits alimentaires

TP Manager d’univers marchand

Équivalence Bac +2 / DUT / BTS

Le (la) manager d'univers marchand assure la responsabilité d'un univers, d'un secteur ou de l'ensemble d'un point de vente. Il (elle) favorise la dynamique commerciale de son univers marchand. Il (elle) fait évoluer les ventes et gagne des parts de marché sur la concurrence. Il intègre la stratégie marketing multicanal de l'enseigne afin de développer les ventes complémentaires et fidéliser la clientèle.
Il (elle) organise l'approvisionnement du rayon, assure la présentation marchande des produits et optimise les ventes.
Il (elle) gère le centre de profit, recueille les informations commerciales, analyse les indicateurs de gestion et bâtit des plans d'action pour atteindre les objectifs négociés. Il (elle) établit les prévisions de chiffres d'affaires et de marges.
Il (elle) anime l'équipe, la dirige, la fait progresser et adhérer aux projets et aux valeurs de l'entreprise.
Le (la) manager d'univers marchand exerce en moyenne ou grande surface, alimentaire ou non alimentaire sous la responsabilité du (de la) directeur(trice) du magasin ou d'un(e) chef de secteur avec qui il (elle) communique de manière permanente. Il (elle) participe et rend compte au comité de direction. Il (elle) dispose d'une large autonomie de décision et d'organisation dans le cadre des politiques et stratégies définies.
Il (elle) gère une équipe composée d'adjoint(e)s, d'employé(e)s commerciaux, de vendeurs (ses) et parfois d'hôtes(ses) de caisse. Organisateur(trice) et animateur(trice), il (elle) collabore avec les autres services du magasin tels que le service administratif, l'accueil, le service caisse, la réception marchandise. Il (elle) collabore aussi avec les services centraux tels que la direction des achats, la direction marketing, la centrale d'achats, le service logistique et est en relation avec les clients, fournisseurs, représentants-marchandiseurs et livreurs du magasin.
Son travail s'effectue au bureau et sur la surface de vente. Ses horaires sont flexibles du lundi au samedi en fonction de l'activité du rayon ou de l'espace de vente et il (elle) peut travailler certains jours fériés et dimanches.
L'emploi nécessite des déplacements fréquents à l'intérieur et à l'extérieur du magasin, une station debout quasi permanente dans une ambiance animée. Un rythme de travail soutenu, un relationnel humain important font partie du quotidien du (de la) manager d'univers marchand.

1. Développer la dynamique commerciale d'un univers marchand

Organiser et garantir la présentation marchande des produits en magasin.
Gérer les achats des marchandises de l'univers marchand, veiller à la gestion des stocks et au rangement des produits en réserve.
Dynamiser les ventes des produits et garantir la qualité du service client.

2. Gérer les résultats économiques d'un univers marchand

Analyser les résultats économiques et bâtir les plans actions pour atteindre les objectifs de l'univers marchand.
Etablir les prévisions économiques de l'univers marchand.

3. Manager l'équipe d'un univers marchand

Planifier et organiser l'activité de l'équipe de l'univers marchand.
Gérer l'équipe de l'univers marchand.
Mener et animer un projet de l'univers marchand ou de l'enseigne.

Compétences transversales de l'emploi (le cas échéant)

Diriger une équipe.
Organiser, préparer une action.
Evaluer des performances et/ou des résultats.

 

}

TP Responsable de rayon

Équivalence Bac / BP / BT

Le responsable de rayon assure l'organisation optimale d'un espace de vente et l'animation d'une équipe au quotidien afin de contribuer à la satisfaction et à la fidélisation du client, de développer le chiffre d'affaires et d'atteindre les objectifs commerciaux fixés par la hiérarchie.
En s'appuyant sur l'équipe, et afin de maintenir la continuité du parcours client, il entretient et développe l'aspect marchand et l'attractivité de l'espace de vente, en tenant compte de l'offre produit et des modes de consommation des clients. Il adapte les stocks et consulte régulièrement les états des ventes en utilisant les applicatifs de l'enseigne.
Le responsable de rayon suit la réalisation des objectifs commerciaux et analyse les indicateurs de performance. En cas de variation, il propose des ajustements à son responsable hiérarchique et les met en œuvre avec l'équipe.
Au quotidien, le responsable de rayon organise et coordonne l'activité des membres de l'équipe. Il transmet les consignes, communique les objectifs individuels et collectifs et entretient et développe la motivation des membres de l'équipe. Il prépare et met en place le processus d'intégration de nouveaux membres de l'équipe, il valorise les compétences individuelles et collectives, identifie les besoins en perfectionnement et propose ou conduit des actions de formation. En fonction de la structure de l'entreprise, il participe ou réalise les différents entretiens en collaboration avec sa hiérarchie.
Le responsable de rayon exerce en petite, moyenne ou grande surface, alimentaire ou non-alimentaire, dans l'espace de vente et dans les réserves. Ses conditions d'exercice varient selon la taille de l'espace de vente et de la nature des produits.
Il travaille sous la responsabilité d'une hiérarchie à qui il rend compte de son activité au quotidien. Dans la limite de ses responsabilités et dans le cadre des règlementations et des procédures internes à l'enseigne, il peut faire preuve d'initiatives dans l'organisation de son activité. Il respecte et fait respecter les règles d'hygiène et de sécurité, de sureté, de qualité et de protection de la santé au travail.
En cas d'imprévu, il réagit rapidement, modifie ses priorités et s'adapte à la situation du moment.
Outre l'équipe et la hiérarchie, le responsable de rayon est en contact direct avec les clients. Il assure l'interface avec les transporteurs, les fournisseurs, les conseillers commerciaux, le personnel de sécurité et de maintenance et les services internes de l'enseigne.
En fonction des contraintes de l'activité, des fluctuations clients et aléas, ses horaires de travail peuvent être décalés et des astreintes sont possibles. Il peut être amené à travailler le dimanche et certains jours fériés. Généralement, l'emploi s'exerce dans un environnement bruyant et nécessite de nombreux déplacements dans l'espace de vente. Les variations de température peuvent être importantes. Le responsable de rayon peut être amené à participer aux tâches de manutention pour lesquelles le port d'équipements de protection est requis.
Le responsable de rayon prend en compte au quotidien la loi sur la transition énergétique pour la croissance verte et la responsabilité sociétale des entreprises (RSE).

1. Développer l'efficacité commerciale dans un environnement omnicanal

Gérer l'approvisionnement de l'espace de vente.
Réaliser le marchandisage.
Développer les ventes en prenant en compte le parcours d'achat du client.
Analyser les objectifs commerciaux, les indicateurs de performance de l'espace de vente et proposer des ajustements à sa hiérarchie.


2. Animer l'équipe d'un espace de vente

Organiser l'activité au sein de l'équipe et s'assurer de la réalisation des différentes tâches attribuées.
Contribuer à l'intégration de nouveaux membres de l'équipe et à la formation de l'équipe.
Mobiliser les membres de l'équipe au quotidien.


Compétences transversales de l'emploi

Transmettre des consignes oralement et par écrit.
Utiliser les outils numériques nomades et les applicatifs de gestion d'un espace de vente.
Réaliser une veille sur les produits et services en lien avec l'activité de l'enseigne.

}

BTSA Technico-commercial

Équivalence Bac +2 / DUT / BTS

Le titulaire de ce diplôme  intervient dans les différentes phases des relations technico-commerciales, de l’analyse du besoin à la mise en oeuvre et au contrôle de la solution proposée avec une double compétence.

Il apporte son expertise dans l’aide à la décision, il gère, régule, achète, vend, conseille, oriente, manage des équipes dans un esprit prospectif et innovant. C’est aussi un interlocuteur de valeur en ce qui concerne la dynamisation et l’organisation de la filière professionnelle à laquelle son secteur d’activité est rattaché. Il porte des valeurs et des compétences transversales qui lui assurent des qualités d’adaptation et de réactivité transférables à différents circuits commerciaux de la nature et du vivant. Les recruteurs recherchent avant tout des collaborateurs autonomes et responsables, avec une approche maîtrisée du produit pour la filière dans laquelle ils exercent. Au contact du terrain, leurs observations, leur implication dans l’accompagnement des acteurs par l’innovation et la recherche, fournissent aux décideurs des données fondamentales pour l’adaptation de leur stratégie. Il intègre dans ses pratiques et au quotidien les dimensions environnementales, d’hygiène et de sécurité selon la réglementation en vigueur qu’il suit avec attention.

Il a, certes, pour finalité de développer le chiffre d’affaires de son entreprise, mais il doit agir  dorénavant dans un contexte ou rentabilité rime avec durabilité, en quelque sorte il doit «vendre plus mais mieux...» dans le respect d’une éthique professionnelle.

Le titulaire d’un BTSA technico-commercial bien que très attaché à un « produit », quel que soit son secteur d’exercice, mobilise des compétences transversales qu’il peut facilement transférer d’une filière à une autre. C’est un facteur très favorable à l’insertion car la formation lui donne des atouts pour multiplier ses aires de mobilité, de quoi faciliter sa migration d’un emploi à un autre et de bâtir un véritable projet professionnel.

Capacités générales

C1. S’exprimer, communiquer et comprendre le monde

C2. Communiquer dans une langue étrangère

C3. Optimiser sa motricité, gérer sa santé et se sociabiliser

C4. Mettre en œuvre un modèle mathématique et une solution informatique adaptés au traitement de données

 Capacités professionnelles

C5. Situer l’activité de l’entreprise dans son environnement et s’intégrer dans son organisation

C6. Maîtriser des éléments de gestion nécessaires à l’activité du technico-commercial

C7. Participer à la démarche mercatique de l’entreprise

C8. Conduire une relation commerciale en intégrant les spécificités du champ professionnel

C9. Acquérir, dans un champ professionnel, les connaissances scientifiques et techniques permettant de formuler des propositions argumentées de solutions technico-commerciales

C10. Mobiliser les acquis attendus du technicien supérieur technico-commercial pour faire face à une situation professionnelle

}

Comment bien choisir son diplôme

Bien choisir un diplôme VAE

Choisir le diplôme qui correspond le mieux à votre expérience peut-être compliqué. N'hésitez pas à consulter notre rubrique de conseils sur le sujet ! Vous y apprendrez par exemple que même si vous n'avez aucun diplôme vous pouvez obtenir directement une licence par la VAE, si votre expérience le justifie !

A l'issue de la formation,

-         l'étudiant met en œuvre les moyens techniques et administratifs de conservation ou d’amélioration du patrimoine en définissant les objectifs et les priorités de maintenance d’un immeuble, de ses services collectifs et éléments d’équipements communs.

-          il assure le suivi administratif et financier des biens immobiliers

-          il anime une équipe et forme les employés et les gardiens d’immeuble

-          il établit les baux, encaisse les loyers

-          il appréhende les dimensions comptables, fiscales et financières spécifiques à l’immobilier

-          il élabore les règlements de copropriété, organise les assemblées générales et rédige les comptes-rendus

Ce professionnel maîtrise et applique le droit immobilier, la gestion immobilière, le contentieux de la copropriété, les voies d’exécution ainsi que le droit de l’urbanisme.

}

Les conseillers en entreprise agricole dispensent des conseils en matière d’exploitation. Ils peuvent concevoir et, ou mettre en œuvre des cahiers des charges et une réglementation, pour des groupements de producteurs, des coopératives, la grande distribution ou dans des bureaux d’études…. Ils peuvent aussi exercer des fonctions commerciales ou technico-commerciales dans le secteur de l’agrofourniture (engrais, pesticides, serres, équipements de serres…). Ils sont parfois employés dans des organismes professionnels ou publics (services techniques des collectivités territoriales, directions départementales de l’équipement…). Ces professionnels permettent de réduire la pollution et de préserver la qualité des sols et des nappes par le choix des espèces et des races d’animaux, la rotation des cultures, la fertilisation ajustée.

A l’issue de cette licence professionnelle, le diplômé est capable de :
- Appréhender de façon globale et transverse les problématiques des exploitants.
- Analyser les comptes d’une entreprise agricole et rédiger un diagnostic complet de l’activité
- Réaliser une analyse économique du comportement du producteur.
- Adopter une démarche de conduite de projet dans la conduite des missions confiées.
- Définir et conseiller les exploitants sur les solutions juridiques et fiscales possibles.
- Connaître la démarche d’analyse d’un territoire
- Connaitre la réglementation nationale et internationale du monde agricole.
- Maîtriser les techniques d’élevage et les systèmes de culture
- Comprendre et mettre en œuvre les mécanismes de communication

}

Le manager de rayon, dans le cadre de ses fonctions est amené à:

- organiser et contrôler le circuit de marchandises ;

- assurer la gestion administrative du rayon ;

- assurer et appliquer la politique commerciale ;

- rendre le rayon vendeur selon les règles de marchandisage ;

- organiser et répartir le travail de l’équipe ;

- animer l’équipe ;

- évaluer et motiver son personnel ;

- assurer les relations avec la clientèle

Gérer et animer un rayon faisant partie intégrante d'un point de vente grande surface·

Sélectionner et motiver leur équipe·

Optimiser les approvisionnements, la mise en rayon, la vente et suivre les performances du rayon·    

Comprendre et évaluer les possibilités du marché·     

}

DUT Techniques de commercialisation

Équivalence Bac +2 / DUT / BTS

Le titulaire d’un DUT Techniques de Commercialisation est capable d’intervenir dans tous les champs de métiers du commerce. Il est polyvalent, autonome et évolutif. Il intervient dans toutes les étapes de la commercialisation : de l’étude de marché à la vente en passant par la stratégie marketing, la communication commerciale, la négociation achat et la négociation vente, la relation client.

 

Dans la préparation de l’action commerciale, il analyse le contexte de l’action commerciale. Il collecte et exploite l’information. Il réalise des études de marché et des études marketing. Il contribue à la stratégie marketing. Il élabore des plans de communication commerciale et les met en œuvre. Il contribue à la stratégie commerciale et à sa mise en œuvre.

 

Dans l’exécution de ses activités, il intervient dans les relations commerciales de professionnels à consommateurs (B to C) et de professionnels à professionnels (B to B). Il participe aux phases de prospection, de vente et de suivi commercial. Il développe un portefeuille client seul ou dans une force de vente. Il peut être amené à gérerla distribution tout canal. Il intègre la dimension internationale de l’activité commerciale. 

-          Communiquer à l’oral et à l’écrit (y compris en langue étrangère)

-          Gérer un projet en travaillant en équipe avec des outils collaboratifs en respectant des contraintes

-          Analyser le contexte d’une action commerciale

-          Réaliser des études de marché

-          Mettre en œuvre une stratégie marketing

-          Construire un plan de marketing mix

-          Animer la force de vente

-          Conduire une action de prospection

-          Analyser les besoins d’un client

-          Reformuler, argumenter, traiter les objections et conclure

-          Gérer la relation client et le fidéliser

-          Gérer les relations commerciales inter-entreprises

-          Négocier les achats

-          Assurer la distribution d’un bien ou d’un service

-          Définir et mettre en œuvre la communication commerciale d‘une organisation ou d’un produit

-          Mettre en place et développer une stratégie d’e-commerce

-          Appréhender les marchés étrangers, utiliser les techniques du commerce international

-          Créer ou reprendre une entreprise

 

}

En tenant compte de son environnement local et des évolutions du marché, le gestionnaire d'unité commercial met en œuvre des actions commerciales et des opérations de marketing permettant de dynamiser ses ventes tout en respectant l’image de l’enseigne ou de la marque. Il collabore à l’organisation du fonctionnement de son unité, à l’élaboration de son planning et à celui d’un ou plusieurs collaborateurs, tout en veillant au travail réalisé. Le gestionnaire d'unité commerciale gère la relation client en veillant à leur niveau de satisfaction et en contribuant à leur fidélisation. Afin de contribuer au développement, il assure également la gestion et le suivi administratif de son unité en suivant l’évolution de son chiffre d’affaires et de ses ventes, et en proposant de nouvelles actions pouvant contribuer à les dynamiser .

Les capacités attestées :
Bloc A - Mettre en œuvre les actions commerciales et opérations marketing du point de vente
·         Repérer le positionnement et la zone d’influence des principaux acteurs implantés localement
·         Etudier les offres et prix pratiqués en suivant les évolutions des marchés au niveau des produits/services et de la clientèle
·         Analyser les parcours proposés et les présentations effectuées afin de se renouveler dans ses techniques de valorisation des produits
·         Suivre les tendances en émergence et les facteurs ayant des influences en matière d’achat
·         Organiser l’espace de vente en veillant à ce que les éléments de décor et l’ambiance soient en adéquation avec les produits/services
·         Trouver de nouvelles idées de valorisation ou de promotion des produits/services à commercialiser
·         Optimiser l’utilisation des différents supports de communications commerciales physiques ou dématérialisées permettant d’attirer l’attention des clients
Bloc B - Participer  à l’organisation du fonctionnement de l’unité et à l’animation d’équipe
·         Participer à l’organisation du fonctionnement de l’unité, en hiérarchisant les priorités
·         Contribuer à l’élaboration de son planning et à celui d’un ou plusieurs collaborateurs
·         Contrôler les résultats obtenus, en vérifiant le respect des règles et normes établies
·         Proposer des solutions opérationnelles à mettre en œuvre en identifiant les points pouvant faire l’objet d’une amélioration,
·         Résoudre une situation présentant un problème interne, en trouvant une solution adaptée
·         Former un ou plusieurs collaborateurs en situation de travail
·         Recueillir les données nécessaires au suivi administratif des salariés, afin de contribuer à l'établissement des bulletins de salaires
Bloc C - Optimiser  la relation clients au sein de l’unité commerciale
·         Vérifier le niveau de satisfaction des clients, en mettant en œuvre différents modes de recueil d’informations
·         Identifier les facteurs qui contribuent à la décision d’achat des clients
·         Contribuer à la fidélisation des clients
·         Mettre en œuvre une démarche d’accueil qui contribue au bien-être des clients et leur permet de se sentir pris en compte
·         Evaluer l’attitude à adopter à l'égard des clients
·         Analyser les attentes de ses clients afin de comprendre leurs besoins et de les conseiller en les orientant vers des produits/services adaptés
·         Développer un argumentaire permettant la réalisation de la vente tout en répondant à la satisfaction des clients
·         Suite à réclamation, assurer un service après-vente permettant de régler les problèmes
·         En évaluant les habitudes de consommation des clients, déterminer les nouvelles offres ou les actions promotionnelles à réaliser
Bloc D –Assurer la gestion et le suivi administratif de l’unité commerciale
·         Vérifier les encaissements, en identifiant et corrigeant les erreurs potentielles
·         Renseigner les tableaux de bord de suivi de l’activité afin de suivre les évolutions de son chiffre d’affaires
·         Rechercher les causes de succès ou de méventes de certains d’entre eux afin de définir les actions à mettre en œuvre
·         Analyser les résultats des actions commerciales mises en œuvre
·         Gérer les stocks en procédant à leur inventaire et leur mise à jour
·         Passer les commandes en respectant les procédures à suivre et en tenant compte des délais de livraison
·         Contrôler la quantité et la qualité des produits livrés en gérant les irrégularités constatées
·         Etablir les documents nécessaires afin de procéder au règlement des fournitures

Responsable de la distribution

Équivalence Bac +3 ou +4

Interface entre la direction et son équipe, le Responsable Manager de la Distribution met en place la stratégie commerciale retenue par sa direction.
Son activité implique de nombreux contacts avec certains services transversaux (acheteurs / centrale d’achat, marchandiseurs, service des Ressources Humaines, service juridique, contrôle de gestion, superviseurs, …) au niveau de l’entreprise, au plan régional,  voire national. Dans ce cadre, il est amené à participer à des groupes de travail et à fonctionner en « mode projet ».
Encadrant opérationnel :
-          Il recrute ou participe activement au recrutement des membres de son équipe et est le garant de l’intégration de ses nouveaux collaborateurs ;
-          Il définit au quotidien les missions / actions de ses collaborateurs directs, les implique et les motive pour atteindre les objectifs fixés ;
-          Il coordonne et contrôle le travail réalisé, gère les conflits et au besoin sanctionne.
Egalement responsable de la gestion de son « compte d’exploitation », il assure une fonction d’évaluation et de reporting auprès de sa direction.
A terme, son expérience peut le conduire, à créer ou reprendre un centre de profit commercial et en devenir le directeur, gérant
3 grands domaines d’activités constituent les emplois-métiers cibles de la certification :
bloc 1 : décliner la stratégie commerciale de son point de vente en plan d’actions
bloc 2 : manager une équipe et affirmer son leadership au quotidien dans la distribution
bloc 3 : développer / conduire des projets favorisant les pratiques et stratégies innovantes

Le titulaire de la certification est capable de :
- Réaliser un diagnostic externe, en vue d’optimiser la stratégie de son point de vente
- Conduire un diagnostic interne et évaluer le potentiel commercial de son point de vente
- A partir de la stratégie et des objectifs arrêtés par ou avec sa direction, élaborer un plan d’actions commerciales
- Constituer et/ou compléter son équipe
- Animer son équipe au quotidien, dans le respect de la politique RH de l’entreprise et des obligations liées à la législation sociale
- Suivre et évaluer les résultats commerciaux de son entité commerciale et mettre en place, le cas échéant, des actions correctives
- Communiquer avec les différents interlocuteurs de son entité de travail (collaborateurs, hiérarchie et les autres services) dans le cadre de ses fonctions
- Communiquer à l’externe pour représenter son point de vente
- Détecter et étudier les perspectives de solutions innovantes, permettant de développer une stratégie de différenciation commerciale pour son point de vente
- Traduire une idée commerciale novatrice en projet réalisable et rentable pour le point de vente
- Constituer, animer un groupe projet multi acteurs
- Suivre et coordonner la réalisation du projet commercial, dans le respect des délais, du budget et des objectifs à atteindre