Recherche

17 diplômes disponibles en VAE pour les métiers :

Direction de chantier du BTP

Le (la) chef d'équipe encadre et anime une ou plusieurs équipes de pose d'ouvrages en structure bois sur des chantiers de construction et de réhabilitation. Il (elle) assure, notamment la pose de charpentes, de maisons ossature bois, de planchers et d’escaliers dans le respect du cahier des charges défini entre le client et l'entreprise. Il (elle) prépare les interventions des poseurs, vérifie et quantifie les besoins, planifie les livraisons sur chantiers, effectue des relevés de mesures, réceptionne les supports réalisés par le lot gros-œuvre et participe à l'approvisionnement. Sur chantier, il (elle) organise le travail des ouvriers et participe à la réalisation des tâches complexes. Il (elle) dirige les manœuvres de levage de la structure principale et assiste les poseurs dans la mise en place des structures secondaires. Il (elle) veille à l’application des règles d'hygiène et de sécurité. Il (elle) est responsable du chantier et en assure le contrôle qualité.
Le (la) chef d'équipe exerce ses activités au sein d'entreprises opérant sur des marchés diversifiés qui peuvent couvrir un périmètre géographique assez vaste. L'exercice de l'emploi implique des déplacements fréquents et des conditions de travail variables selon la nature des travaux, soit en milieu fermé (pose de plancher et d’escalier), soit à l’extérieur, en hauteur, et par tous temps (pose de charpente). Les horaires de travail dépassent souvent ceux des équipes en raison des tâches de préparation, d’organisation et de suivi des chantiers.
Il (elle) en relation avec les clients, l'architecte et les autres corps d'état et peut représenter l'entreprise aux réunions de chantier. Il (elle) participe régulièrement à la réception des travaux et rend compte de ses activités au conducteur de travaux ou au chef d'entreprise. Il (elle) contribue fortement à la formation des personnels.

1. PREPARER LES MOYENS POUR UN CHANTIER DE POSE DE STRUCTURES ET MAISON A OSSATURE BOIS

Exploiter un dossier technique de bâtiment et extraire les informations utiles à la pose des ouvrages de structures bois.
Contrôler la quantité et la conformité des éléments nécessaires à la mise en oeuvre d'ouvrages de structures bois.
Planifier les livraisons, constituer les équipes, en tenant compte de la nature du chantier de pose de structures bois.
Réceptionner les supports destinés à recevoir des structures bois et prendre en compte les contraintes d'environnement du chantier.

2. DIRIGER UNE EQUIPE ET PARTICIPER A LA POSE DE STRUCTURES BOIS

Mettre en oeuvre les dispositifs de sécurité adaptés à la pose et au levage de structures et maison à ossature bois.
Diriger et assister l'équipe pour la pose de charpentes de type pavillonnaire.
Diriger et assister l'équipe pour la mise en oeuvre de structures bois de type : solivage, escalier, mezzanine.
Diriger et assister l'équipe au levage d'une structure bois d’un petit bâtiment industriel.
Contrôler la conformité des ouvrages de structure bois et effectuer un bilan intermédiaire du chantier.
Participer à la formation des personnels et assurer le tutorat.

3. DIRIGER ET PARTICIPER AU MONTAGE, CLOS ET COUVERT, D'UNE MAISON A OSSATURE BOIS

Planifier les phases d'intervention, répartir les tâches et coordonner le travail d'une équipe de pose de maisons à ossature bois.
Mettre en œuvre les dispositifs de sécurité adaptés à la pose et au levage de structures et maison à ossature bois.
Approvisionner, diriger et assister l’équipe pour la mise en œuvre des murs d'une maison à ossature à bois.
Diriger et assister l'équipe pour la pose de charpentes de type pavillonnaire.
Diriger et assister les poseurs pour la mise en oeuvre de la couverture d'une maison à ossature bois.
Diriger et assister les poseurs pour la mise en oeuvre des menuiseries et revêtements extérieurs d'une maison à ossature bois.
Réaliser le suivi technique d'un chantier de structure bois, établir les compte-rendus, préparer les bilans intermédiaires.

}

Le responsable de chantier de dépollution pyrotechnique (RCDP) participe par son action au bon déroulement des opérations de dépollution de terrains qui peuvent ainsi changer d'affectation.
Il est le référent technique et sécurité du chantier, le gestionnaire des moyens humains et matériels et assure la gestion administrative :
- à partir des pièces du marché de travaux et de l'étude de sécurité pyrotechnique, il ordonne et contrôle la mise en œuvre des règles et des moyens de sécurité, supervise les opérations d'implantation et de détection des cibles, vérifie la conformité des travaux d'approche et de mise au jour, valide l'identification des objets pyrotechniques découverts et décide de leur traitement. Cette activité demande une maîtrise des opérations de préparation, de détection et de dépollution ainsi que la parfaite connaissance des munitions issues principalement des derniers conflits européens ;
- il s'assure de la mise à disposition des hommes et du matériel au bon moment à l'aide des outils de planification et de suivi qu'il aura mis en place. Il rédige les documents obligatoires, élabore des synthèses et des comptes rendus. Les chantiers étant situés sur l'ensemble du territoire, le RCDP est l'interface privilégiée avec les services centraux de l'entreprise et, à ce titre, il collecte, valide et transmet les éléments de gestion du personnel et des achats. Enfin, il manage ses équipes, anime des réunions et maintient des relations professionnelles avec les acteurs internes et externes dans l'intérêt de la réussite du chantier et de l'entreprise.
Sauf cas de force majeure, le RCDP est attaché à un chantier jusqu'à son terme. Il a sous sa responsabilité principalement une ou plusieurs équipes d'opérateurs et d'aides-opérateurs en dépollution pyrotechnique. Lui-même est sous la responsabilité du chef d'entreprise et peut être assisté, par exemple, d'ingénieurs du bureau d'études ou de géophysiciens.
Il est souvent en déplacement, car une partie de son activité s'exerce en extérieur, où il peut être soumis aux intempéries. Pour la partie gestion et administration, il travaille en intérieur dans un bureau de chantier. Il est en relation avec les représentants des services de l'Etat responsables de la sécurité locale ainsi qu'avec l'ensemble des entreprises, gestionnaires de réseaux et populations concernés par l'activité.
La taille, la situation, l'environnement et l'occupation du site à dépolluer peuvent être très variables, par exemple de quelques dizaines d'hectares en zone rurale à quelques dizaines d'ares en zone très urbanisée, cela peut être un champ de tir, une base aérienne en activité ou un dépôt de munitions désaffecté, etc.

1. Conduire les opérations d'un chantier de dépollution pyrotechnique

Organiser la mise en place d'un chantier de dépollution pyrotechnique.
Préparer le terrain en amont des opérations de dépollution pyrotechnique.
Superviser des opérations d'implantation et de diagnostic.
Piloter les opérations de mise au jour et de traitement des objets pyrotechniques découverts.
Assurer la sureté et la sécurité lors de la conduite d'un chantier de dépollution pyrotechnique.


2. Assurer la gestion humaine, matérielle et administrative d'un chantier de dépollution pyrotechnique

Analyser et instruire les documents relatifs à la sécurité d'un chantier de dépollution pyrotechnique.
Planifier la réalisation d'un chantier de dépollution pyrotechnique.
Assurer le suivi d'un chantier de dépollution pyrotechnique.
Gérer la logistique d'un chantier de dépollution pyrotechnique.
Assurer la gestion du personnel présent sur le site.
Manager les équipes et animer les relations avec les acteurs du chantier.

}

Le technicien de bureau d'études en électricité constitue le dossier technique d'installation électrique de locaux de tous types (d'habitation, tertiaires ou industriels) : schémas électriques, plans d'implantation et de raccordement des équipements électriques, notes de calcul, nomenclature des matériels et métrés, synoptiques et spécifications techniques. Il réalise ces documents d'ensemble et de détail sur un poste informatique, les met à jour en fonction des modifications et les diffuse sur supports numériques et papier aux équipes de réalisation des travaux et aux destinataires prévus suivant les spécifications du contrat (maître d'œuvre, organismes de contrôle, coordinateurs …).
Le technicien de bureau d'études est employé principalement par les entreprises d'installation électrique et les cabinets d'ingénierie spécialisés. Il est placé sous la direction du responsable du bureau d'études qui répartit la charge de travail, et reçoit ses consignes de travail d'un projeteur ou d'un chargé d'affaires qui contrôleront sa production.
Les horaires de travail sont généralement fixes. Mais des déplacements dans des ateliers ou sur les sites et chantiers de construction, peuvent être nécessaires pour des réunions ou pour effectuer des relevés. La travail est réalisé au moyen d'un poste informatique équipé de logiciels de CAO/ DAO (Conception assistée par ordinateur/ Dessin assisté par ordinateur). Le technicien est amené à être en contact direct ou à échanger par messagerie ou par téléphone avec les différents services internes de son entreprise, et les services techniques des fournisseurs, des fabricants de matériel ainsi que des clients ou de leurs représentants.

1. Réaliser des dossiers d'installation électrique

Constituer le dossier d'une installation électrique en DAO et en assurer la diffusion.
Etablir les documents quantitatifs et de métrés du matériel d'une installation électrique.

2. Réaliser des études de détail d'installation électrique de locaux

Réaliser l'étude de détail de l'installation électrique d'un local d'habitation.
Réaliser l'étude de détail de l'installation électrique d'un local tertiaire.
Intégrer le dossier « Système de sécurité incendie » à l'étude de détail de l'installation électrique d'un bâtiment.
Intégrer le dossier « Courants faibles » et automatismes à l'étude de détail de l'installation électrique d'un bâtiment.

3. Réaliser des études de détail d'installation électrique industrielle

Réaliser l'étude de détail de la puissance d'une installation électrique industrielle.
Intégrer le dossier d'automatismes à l'étude de détail de la commande d'une installation électrique industrielle.

}

Comment bien choisir son diplôme

Bien choisir un diplôme VAE

Choisir le diplôme qui correspond le mieux à votre expérience peut-être compliqué. N'hésitez pas à consulter notre rubrique de conseils sur le sujet ! Vous y apprendrez par exemple que même si vous n'avez aucun diplôme vous pouvez obtenir directement une licence par la VAE, si votre expérience le justifie !

TP Chargé d'affaires bâtiment

Équivalence Bac +2 / DUT / BTS

Le chargé d'affaires bâtiment seconde le responsable d'une petite ou moyenne entreprise sur les aspects techniques, organisationnels et commerciaux. Il intervient sur plusieurs chantiers de travaux neufs de bâtiment, réhabilitation, rénovation, et restauration que son entreprise doit réaliser en lots séparés, en entreprise générale ou en groupement d'entreprises. Il intervient dès la prise de commande et est responsable de la relation commerciale avec le client, de l'étude technique, de l'organisation et du suivi des chantiers dont il assure le suivi administratif et financier.
En fonction de l'autonomie que le chef d'entreprise lui accorde et toujours en liaison avec celui-ci, il intervient à tous les stades de réalisation de l'opération de bâtiment dans une entreprise générale tous corps d'état. Il apporte une réponse commerciale, après analyse technique et financière de la demande du client. Il peut être chargé de la conception de projets ne nécessitant pas l'intervention d'un maître d'œuvre, ainsi que de la définition des choix constructifs. Il réalise l'étude de prix, la définition des méthodes, la préparation et l'établissement du planning d'exécution. Il assure la coordination des interventions propres à l'entreprise et des sous-traitants éventuels, ainsi que les relations avec les acteurs externes à l'entreprise. Il gère le chantier dans le respect de l'environnement, des règles de sécurité et de la démarche qualité et assure le suivi des travaux jusqu'à la réception des ouvrages. Il dresse le bilan de l'opération et en rends compte à son responsable ou chef d'entreprise.
L'activité se déroule en bureau, sur les chantiers et à l'extérieur. Le travail impose parfois des horaires adaptés à la situation des chantiers et pour les démarches administratives ou dans le cadre de définition de projet avec la clientèle.
Des déplacements très fréquents en voiture sont nécessaires.

1. Assurer le suivi technique, administratif et financier et la réception d'une opération de bâtiment

Etablir des situations de travaux en fonction des paramètres des pièces contractuelles.
Assurer la gestion technique, administrative et financière d'un chantier de construction d'un bâtiment.
Réceptionner les travaux, clôturer et réaliser le bilan d'une opération de construction d'un bâtiment.

2. Conduire un chantier de bâtiment tous corps d'état

Analyser et exploiter le dossier technique d'un chantier de gros œuvre bâtiment.
Reconnaître le site d'un chantier et son environnement, effectuer des relevés et apprécier l'état d'un bâtiment existant.
Préparer et organiser un chantier à faibles nuisances pour la construction d'un bâtiment.
Conduire la réalisation des travaux tous corps d'état d'un bâtiment en tenant compte des interfaces.

3. Etablir une offre commerciale pour un projet de construction d'un bâtiment

Réaliser l'avant-métré et rédiger la notice technique tous corps d'état d'un projet de construction de bâtiment.
Etablir le déboursé sec d'un projet de construction de bâtiment et en calculer le prix de vente.
Recueillir et analyser les besoins d'un client pour un projet de bâtiment.
Réaliser l'esquisse d'un projet de bâtiment.

}

TP Chef de chantier gros oeuvre

Équivalence Bac +2 / DUT / BTS

Le métier de chef de chantier gros œuvre s'articule autour de trois fonctions : la première technique, est orientée vers la réalisation d'ouvrage, la seconde organisationnelle, est axée sur le suivi et la gestion de chantier. A cet effet, il est susceptible d'utiliser l'outil BIM ou la maquette numérique. La troisième managériale, se centre sur la communication et l'animation de l'équipe.
Dans ses fonctions techniques et organisationnelles, le chef de chantier gros œuvre exploite le dossier de chantier, élabore les plannings de travaux et les documents d'ordonnancement. Il finalise les méthodes d'exécution en intégrant les besoins (matériel, matériaux, main-d'œuvre) et les mesures de sécurité (individuelles et collectives) en adoptant une démarche environnementale.
Le chef de chantier gros œuvre, fait réaliser l'installation du chantier et implante l'ensemble des ouvrages. Il contrôle la production du chantier et transmet à sa hiérarchie les rapports de suivi afin d'ajuster les moyens de production.
Dans ses fonctions managériales, le chef de chantier gros œuvre assure l'encadrement des équipes ainsi que la communication interne et externe en portant les valeurs de l'entreprise.
Il fixe les consignes, délègue la mise en œuvre et fédère les équipes autour de l'organisation proposée. Il gère les aléas, fait appliquer la réglementation (sécurité, environnement…) et les procédures de qualité.
Il assure le relais avec la direction, anime le travail des équipes de production en s'appuyant sur la démarche RSE de l'entreprise.
Il participe aux réunions de chantier, coordonne les interfaces entre les différents corps d'état intervenant sur le chantier.
Le chef de chantier exerce son métier par délégation de pouvoir sous l'autorité du conducteur de travaux ou suivant l'organisation de l'entreprise, du chef d'entreprise.
Il exerce son activité dans les entreprises de construction bâtiment de moyenne et grande importance, sur des chantiers de gros œuvre en extérieur sur les zones de construction pour le suivi et les vérifications visuelles des travaux et dans le bureau de chantier pour la production écrite. Sa mission comporte des déplacements fréquents et peut impliquer un éloignement du domicile de plusieurs jours ou semaines. Les horaires réguliers peuvent être conditionnés par des impératifs techniques et de délais.
Ses fonctions managériales nécessitent la prise de parole et la collaboration avec les équipes des autres entreprises, les fournisseurs, le coordonnateur de sécurité, le voisinage du chantier, et divers intervenants extérieurs (maîtrise d'œuvre, bureau d'étude technique, coordonnateurs…).
Dans certaines organisations d'entreprise, l'exercice du métier de chef de chantier gros œuvre nécessite la validation pour le travail en hauteur et une habilitation à l'environnement électrique.

1. Gérer et coordonner un chantier de gros œuvre
Extraire du dossier de chantier les informations nécessaires à la réalisation des travaux.
Elaborer les plannings de travaux gros œuvre du chantier.
Faire réaliser l'installation du chantier.
Prévoir les approvisionnements et enclencher les commandes du chantier.
2. Superviser les travaux du gros œuvre
Implanter et tracer les ouvrages du chantier.
Assurer les contrôles quantitatifs et qualitatifs de la production du chantier.
Etablir des modes opératoires des travaux du gros œuvre.
3. Manager les équipes de production gros œuvre
Encadrer les équipes de production.
Assurer la communication externe et interne.

}
Le titulaire du baccalauréat professionnel Technicien d'études du bâtiment : option Assistant en Architecture, exerce ses activités en priorité dans les entreprises d'architecture et de maîtrise d'oeuvre, mais peut aussi être accueilli au sein des collectivités territoriales, dans des grands groupes publics ou privés, chez des donneurs d'ordre institutionnels, des architectes d'intérieur.... La mission principale de ce technicien collaborateur en architecture est de traduire graphiquement les projets architecturaux. Les fonctions exercées sont liées aux phases de déroulement d'un projet architectural :
- phase d'avant-projet : esquisses, études préliminaires, avant-projets sommaires et définitifs et autorisations de construire
- phase de projet : CAO et DAO, dessins architecturaux, études techniques, réalisation de maquettes et assistance au maître d'ouvrage
- phase de réalisation : dessins d'exécution, assistance à l'exécution des marchés de travaux et à la réception des ouvrages.
Suivant l'importance et l'organisation de l'entreprise d'accueil de ce technicien, son intervention se situe à tous les niveaux de l'acte de construire comme l'élaboration du dossier de définition, la consultation des entreprises, l'analyse des offres, la préparation des travaux, le suivi de la réalisation ou la réception des ouvrages et ce, sous le contrôle de sa hiérarchie.

.}

BTS Aménagement Finition

Équivalence Bac +2 / DUT / BTS

Le titulaire de ce diplôme exerce dans une entreprise de construction et rénovation de toutes tailles relevant du second oeuvre du bâtiment : peinture, plâtrerie, vitrerie, revêtements sols et murs, aménagement intérieur. Il peut y assurer l'assistance du chef d'entreprise, la conduite de travaux et l'encadrement de chantiers.
Ses fonctions sont les suivantes : élaboration des dossiers techniques et économiques, préparation d'un chantier, conduite et gestion du chantier.
Il peut également participer à l'action commerciale de l'entreprise.
Il est en relation constante avec les personnels de l'entreprise, clients, autres corps d'état.
.}

BT Encadrement de chantier génie civil

Équivalence Bac / BP / BT

Ce diplôme permet au technicien de travailler à : la préparation des chantiers (prévision d'approvisionnement en matériels et matériaux, détermination des techniques à utiliser) ; l'établissement de documents et de plans ; l'élaboration du calendrier des travaux.Ce technicien peut travailler dans les entreprises de travaux publics ou de bâtiment.Ce brevet risque à terme de disparaître au profit du bac pro.
.}
Le titulaire de ce diplôme exerce ses activités sur un chantier d'ouvrage neuf, de réhabilitation, de rénovation ou d'entretien d'ouvrage ancien du bâtiment. Il prépare et organise les tâches, participe à la réalisation, assure le suivi des travaux.
Il gère le chantier en termes de personnel, de matériaux... Il assure aussi la qualité de la production, la sécurité des ouvriers.
Il sait utiliser l'informatique et les logiciels propres à sa profession.
Autonomie et sens des responsabilités s'ajoutent à sa connaissance des techniques du bâtiment.
Avec une expérience professionnelle, il pourra occuper des fonctions de premier encadrement.
.}

BTS Travaux publics

Équivalence Bac +2 / DUT / BTS

Ce technicien supérieur assure l'interface entre le chantier, les clients, les fournisseurs et la hiérarchie de l'entreprise. Il est capable de remplir les fonctions suivantes :
- études : il mène les études techniques et économiques d'un ouvrage ; - exploitation : il participe à la préparation du chantier. Il en réalise le budget prévisionnel ;
-préparation : il choisit les moyens humains, les matériels et les matériaux, il améliore les conditions techniques et économiques du chantier. Il exécute les démarches administratives, le budget, le plan d'hygiène et de sécurité ; -réalisation : suivant le cahier des charges, il conduit les travaux du chantier jusqu'à leur réception, il contrôle et anime des équipes, assure les relations avec le maître d'oeuvre et les organismes extérieurs.
Il sait tenir compte des impératifs de qualité, de coût, de sécurité.
Le technicien supérieur peut avoir des activités commerciales comme la recherche de clients. Il peut aussi assurer une fonction de conseil, en particulier auprès des décideurs régionaux.
.}

BTS Bâtiment

Équivalence Bac +2 / DUT / BTS

Le titulaire de ce diplôme est conducteur de chantier. A ce titre, il assure l'interface entre le chantier, les fournisseurs et la hiérarchie de l'entreprise.
Ses activités se répartissent entre les études techniques et de prix, la préparation, la conduite et gestion de chantier à travers des tàches administratives, techniques, économiques et de communication.
En bureau d'études, il participe à l'élaboration du dossier technique destiné à être transmis aux entreprises.
Pour cela, il connaît les différents corps d'état : gros oeuvre, second oeuvre et leur possibilité de prendre en charge les travaux.
Il sait se situer entre les intervenants de la construction : maître d'oeuvre, maître d'ouvrage.

Sur le chantier, il prépare les travaux en choisissant les modes opératoires les plus efficaces, les plus économiques tout en se souciant de la qualité. I
l est responsable d'une équipe : il ouvre le chantier, coordonne les interventions des différents corps d'état, vérifie le budget, contrôle l'avancement des travaux, ferme le chantier.
Il veille au respect de la réglementation.
.}

Dans ses fonctions techniques et d'organisation, l'assistant chef de chantier gros œuvre s'approprie l'ensemble des documents d'une opération de construction d'un bâtiment. Il décline le planning d'exécution en cycles, en zones de constructions et fait appliquer les modes opératoires du gros œuvre. Il implante les ouvrages du chantier et accompagne les équipes dans leur réalisation. Il assure les contrôles quantitatifs et qualitatifs.

L'assistant chef de chantier gros œuvre organise les livraisons de matériaux, prépare les aires de stockage et prévoit le traitement des déchets.

Dans ses fonctions managériales, l'assistant chef de chantier gros œuvre transmet les consignes aux équipes et rend compte de l'activité au chef de chantier. En s'appuyant sur directives fixées par son responsable il détaille l'organisation adoptée, fait appliquer les réglementations (sécurité, environnement…) et les procédures de qualité. Il anime le quart d'heure sécurité et dans le cadre d'une délégation, participe aux réunions techniques du chantier.

L'assistant chef de chantier exerce son métier sous la responsabilité du chef de chantier ou suivant l'organisation de l'entreprise, du chef d'entreprise.

Il exerce son activité dans les entreprises de construction bâtiment de moyenne et grande importance, sur des chantiers de gros œuvre en extérieur sur les zones de construction pour l'accompagnement des équipes et le suivi des travaux et dans le bureau de chantier pour la production écrite. Sa mission comporte des déplacements fréquents et peut impliquer un éloignement du domicile de plusieurs jours ou semaines. Les horaires réguliers peuvent être conditionnés par des impératifs techniques et de délais.

La collaboration avec les équipes des autres entreprises, les fournisseurs, le coordonnateur de sécurité, le voisinage du chantier, et divers intervenants extérieurs (maîtrise d'œuvre, bureau d'étude technique, coordonnateurs…) est requise.

Dans certaines organisations d'entreprise, l'exercice du métier d'assistant chef de chef de chantier gros œuvre nécessite la validation pour le travail en hauteur et une habilitation à l'environnement électrique.

  1. Organiser les travaux du gros œuvre :
  • Extraire du dossier de chantier les informations nécessaires à la réalisation des travaux
  • Exploiter les plannings de travaux du chantier
  • Réceptionner les approvisionnements du chantier

2. Faire réaliser les travaux du gros œuvre par les équipes :

  • Faire appliquer les modes opératoires du gros œuvre
  • Implanter et tracer les ouvrages du chantier
  • Assurer les contrôles quantitatifs et qualitatifs de la production du chantier

3. Animer les équipes de production gros œuvre :

  • Transmettre les consignes aux équipes
  • Rendre compte de l'activité des équipes au chef de chantier
}
Le (la) chef de chantier travaux publics canalisations est responsable de l'organisation et de l'exécution des chantiers qui lui sont confiés, dont il (elle) assure la productivité, la qualité et la sécurité. Ces chantiers peuvent concerner l’assainissement d'agglomération (eaux pluviales et eaux usées), l’assainissement routier, l'alimentation et la distribution d'eau potable, l'irrigation et les réseaux secs tels que l'alimentation électrique souterraine, l'éclairage public, les télécommunications et la pose de conduite de distribution de gaz.
A partir de documents techniques et de consignes orales ou écrites, il (elle) participe à la préparation des chantiers qui lui sont confiés. Il (elle) encadre une équipe de 3 à 10 personnes et dispose souvent d’un matériel coûteux pour mener à bien ces réalisations. Il (elle) réalise également des travaux administratifs (pointage du personnel, compte rendu, rédaction de constats de travaux) et de gestion (préparation de chantier, rapport de chantier, réception et contrôle des approvisionnements et des livraisons, élaboration du budget prévisionnel, participation au suivi financier et ajustement de la production, suivi de planning, fiches qualité).
L'activité s'exerce généralement à l'extérieur et en présence d'engins de chantier. Les horaires sont adaptés à la spécificité des chantiers (délais, circulation, travaux de réparation et d’entretien) et impliquent le travail de nuit et les déplacements.
Les chantiers peuvent se situer en site dégagé (campagne) ou en milieu encombré (site urbain avec circulation importante, villages, présence de réseaux existants). Le (la) chef de chantier conduit souvent le véhicule transportant le personnel sur le chantier.

Capacités attestées et descriptif des composantes de la certification :

1. FAIRE REALISER UN CHANTIER D'ASSAINISSEMENT

Collaborer, avec le conducteur de travaux, à l'élaboration de l'étude d'exécution d'un chantier d'assainissement.
Faire réaliser les installations de chantier d'un chantier de canalisations.
Participer à l'implantation des terrassements et des ouvrages sur un chantier de canalisations.
Identifier les réseaux existants et vérifier qu'ils n'entravent pas la réalisation des ouvrages du projet.
Garantir au quotidien l'approvisionnement d'un chantier de construction de réseaux.
Coordonner le travail des équipes de terrassement, de blindage et de pose de canalisations et de fourreaux sur un chantier de construction de réseaux et assurer la production.
Faire réaliser des ouvrages annexes sur un chantier de réseau d'assainissement (regards, postes de relèvements, petits ouvrages de génie civil, radier et berceau béton).
Assurer le suivi quantitatif et qualitatif du chantier et renseigner les rapports journaliers ou hebdomadaires.
Contrôler la conformité des ouvrages et faire réaliser les essais de compactage des remblais de fouilles en tranchée nécessaire à la réception.
Contrôler la conformité des ouvrages et faire réaliser des réseaux d'assainissement nécessaires à la réception.
Faire réaliser les réfections de voirie sur tranchées.

2. FAIRE REALISER UN CHANTIER D'ADDUCTION OU D'ALIMENTATION EN EAU SOUS PRESSION

Collaborer, avec le conducteur de travaux, à l'élaboration de l'étude d'exécution d'un chantier d'alimentation en eau sous pression.
Faire réaliser les installations de chantier d'un chantier de canalisations.
Participer à l'implantation des terrassements et des ouvrages sur un chantier de canalisations.
Identifier les réseaux existants et vérifier qu'ils n'entravent pas la réalisation des ouvrages du projet.
Garantir au quotidien l'approvisionnement d'un chantier de construction de réseaux .
Coordonner le travail des équipes de terrassement, de blindage et de pose de canalisations et de fourreaux sur un chantier de construction de réseaux et assurer la production.
Faire réaliser des ouvrages annexes sur un chantier de réseau d'eau sous pression ( chambres de vannes, massifs de butée, radier et berceau béton , équipements de réservoirs, ...).
Assurer le suivi quantitatif et qualitatif du chantier et renseigner les rapports journaliers ou hebdomadaires.
Contrôler la conformité des ouvrages et faire réaliser les essais des réseaux sous pression nécessaires à la réception.
Contrôler la conformité des ouvrages et faire réaliser les essais de compactage des remblais de fouilles en tranchée nécessaires à la réception.
Faire réaliser les réfections de voirie sur tranchées.

3. FAIRE REALISER LES BRANCHEMENTS EN EAU POTABLE ET EN ASSAINISSEMENT

Collaborer, avec le conducteur de travaux, à l'élaboration de l'étude d'exécution d'un chantier de branchements particuliers en eau potable et en assainissement.
Faire réaliser les installations de chantier d'un chantier de canalisations.
Identifier les réseaux existants et vérifier qu'ils n'entravent pas la réalisation des ouvrages du projet.
Participer à l'implantation des terrassements et des ouvrages sur un chantier de canalisations.
Garantir au quotidien l'approvisionnement d'un chantier de réalisation de branchements aux réseaux d'eau potable et d'assainissement.
Faire réaliser les travaux de branchement sur un réseau d'assainissement.
Faire réaliser les travaux de branchement sur un réseau d'eau potable.
Contrôler la conformité des ouvrages et faire réaliser les essais sur les branchements en eau potable et en assainissement.
Contrôler la conformité des ouvrages et faire réaliser les essais de compactage des remblais de fouilles en tranchée nécessaires à la réception.
Assurer le suivi quantitatif et qualitatif du chantier et renseigner les rapports journaliers ou hebdomadaires.
Faire réaliser les réfections de voirie sur tranchées.


4. FAIRE REALISER UN CHANTIER DE RESEAUX SECS

Collaborer, avec le conducteur de travaux, à l'élaboration de l'étude d'exécution d'un chantier de réseaux secs.
Faire réaliser les installations de chantier d'un chantier de canalisations.
Participer à l'implantation des terrassements et des ouvrages sur un chantier de canalisations.
Identifier les réseaux existants et vérifier qu'ils n'entravent pas la réalisation des ouvrages du projet.
Garantir au quotidien l'approvisionnement d'un chantier de construction de réseaux.
Coordonner le travail des équipes de terrassement, de blindage et de pose de canalisations et de fourreaux sur un chantier de construction de réseaux et assurer la production.
Faire réaliser des ouvrages annexes sur un chantier de réseaux secs ( chambres de tirages, massifs supports de candélabre, radier support d'armoires...) .
Assurer le suivi quantitatif et qualitatif du chantier et renseigner les rapports journaliers ou hebdomadaires.
Contrôler la conformité des ouvrages et faire réaliser les essais des réseaux secs nécessaires à la réception.
Contrôler la conformité des ouvrages et faire réaliser les essais de compactage des remblais de fouilles en tranchée nécessaires à la réception.
Faire réaliser les réfections de voirie sur tranchées.

}
Le titulaire du baccalauréat professionnel Technicien du bâtiment : études et économie exerce son activité en cabinet de maîtrise d'oeuvre ou de maîtrise d'ouvrage, en cabinet d'économie de la construction, en bureau d'études techniques (structures, thermiques), en bureau d'études des services techniques des collectivités territoriales, dans les entreprises artisanales du bâtiment ou dans les PME et les grandes entreprises. Son activité varie en fonction des lieux d'emploi, mais le titulaire de ce baccalauréat a un rôle de coordonnateur entre le bureau et le chantier, les documents et l'activité réelle.
Il sera amené à exercer des activités:
- de dessinateur DAO en cabinet de maîtrise d'oeuvre ou en bureau d'études techniques,
- de métreur, technicien d'étude de prix en cabinet d'économiste de la construction ou en entreprise,
- de technicien chargé du suivi des travaux dans les entreprises de petites taille et/ou collaborant à la préparation de l'exécution.
Il exerce ces activités dans le cadre des programmes publics ou privés de constructions neuves, de rénovations ou de réhabilitations d'importance et de destinations diverses, aux différents stades de l'élaboration et de la réalisation de ces projets (élaboration du dossier de définition des ouvrages, estimation du coût du programme de construction, consultation des entreprises, élaboration des offres de prix, attribution des marchés, préparation des travaux, suivi de la réalisation, réception et bilan de l'opération).
.}

Pour le compte d'une entreprise ou d'un service d'entretien de bâtiments, le technicien de chantiers aménagement finitions encadre, pilote et coordonne plusieurs équipes composées de chefs d'équipes et ouvriers professionnels réalisant des travaux d'aménagement finitions sur un ou plusieurs chantiers.
A partir de dossiers techniques du maître d'œuvre, il réalise les métrés, propose des solutions pour réaliser les travaux et fait des estimations au bordereau. Il effectue des relevés de bâtiments et fait des plans de calepinages et prépare les interventions des équipes sur les chantiers. Il contrôle que les techniques de mise en œuvre des matériaux préconisées par les fabricants soient respectées et conformes à la commande des clients et aux exigences des réglementations incendie, thermique et acoustique. Il surveille la consommation des budgets d'heures et des matériaux, anticipe les besoins, réalise les plannings détaillés et ajuste les interventions en fonction de l'avancement des chantiers de manière à respecter les délais contractuels. Il réceptionne les matériaux et le matériel, gère les interfaces techniques avec les autres lots et vérifie que le chantier se déroule dans le respect des règles de sécurité individuelles et collectives et, s'il existe, en application du plan particulier de sécurité et de protection de la santé (PPSPS), sinon du plan de prévention.
L'emploi se trouve dans des entreprises de l'aménagement et des finitions du secteur du bâtiment ayant de dix à cinquante salariés. Au sein de l'entreprise et sous la responsabilité du chef d'entreprise ou du conducteur de travaux, l'emploi se positionne au niveau de l'agent de maîtrise.
Il est à la charnière entre les équipes de production et la direction technique de l'entreprise. Il intervient en concertation avec les personnes responsables des études pour la mise au point des dossiers avant la remise des offres au client. Il assiste aux différentes réunions avec la maîtrise d'œuvre et la sécurité, participe à la mise au point de la partie administrative comme pour l'autorisation d'occupation de voirie et les contacts avec les concessionnaires. Il organise le cantonnement du personnel, le stockage des matériaux et du matériel. Il finalise avec le client les types de matériaux en tenant compte des délais de fabrication et informe sa hiérarchie si des modifications ou des problèmes se présentent.
Il réalise ses activités la majeure partie du temps sur les chantiers et en partie dans les bureaux de l'entreprise.

1. Préparer des chantiers et réaliser des devis d'aménagement finitions

Analyser un dossier technique de travaux d'aménagement finitions et réaliser un devis quantitatif et estimatif au bordereau.
Définir les moyens et les plannings humains et matériels sur des chantiers d'aménagement finitions.
Finaliser les commandes des matériaux et matériels pour un chantier d'aménagement finitions.

2. Conduire la réalisation de chantiers d'aménagement finitions

Piloter, coordonner la réalisation et contrôler la qualité des travaux sur les chantiers d'aménagement finitions.
Animer les équipes réalisant des travaux sur les chantiers d'aménagement finitions.
Réaliser la livraison d'un chantier d'aménagement finitions.

}

Le titulaire de la licence professionnelle Métiers du BTP : Génie civil et Construction parcours projeteur structures travaille en bureau d'études, sous la responsabilité d'un ingénieur, et exerce les activités suivantes :

  • - il conçoit des solutions techniques conformes aux règlements de calcul, tout en prenant en compte la méthodologie de réalisation propre à chaque projet ainsi que les règles de sécurité
  • - il produit les plans d'exécution d'éléments de structure relatifs aux solutions techniques retenues
  • - il gère et assure la diffusion des documents relatifs à un projet
  • - il prévoit les moyens nécessaires à la réalisation des travaux (matériaux, matériels, personnel)
  • - il utilise l'outil informatique : logiciels de dessin et de conception assistés par ordinateur, tableur, armoires à plans, messagerie électronique

Le projeteur structures est capable :

  • - d'apprécier la stabilité globale d'une structure et de proposer des solutions pour remédier à une instabilité probable, d'analyser les résultats d'un calcul automatisé dans le cas d'une structure simple, d'effectuer la vérification d'éléments simples de structure
  • - de proposer des solutions techniques tenant compte à la fois des résultats de calcul, des contraintes techniques du projet, des méthodes de réalisation sur le chantier, des critères de coût et de la réglementation en vigueur
  • - d'établir le programme d'exécution des travaux
  • - de produire des plans d'exécution concernant des éléments de structures conformes à la réglementation en vigueur, de modifier ces mêmes plans d'exécution et diffuser l'information aux intervenants concernés
  • - de classer, archiver les documents liés à un projet donné
  • - d'utiliser les outils informatiques liés à son activité : logiciels de dessin et conception assitée par ordinateur, tableur, gestion électronique de documents (GED), messagerie électronique
}

DUT Génie civil construction durable

Équivalence Bac +2 / DUT / BTS