Recherche

Intervention technique en études et conception en automatisme

Avril vous propose 11 diplômes pour les métiers Intervention technique en études et conception en automatisme :

Le technicien supérieur en Conception et réalisation de systèmes automatiques (CRSA) exerce son métier dans des entreprises de toutes tailles concevant, réalisant, ou exploitant des systèmes automatiques. Il peut intervenir dans de nombreuses activités du cycle de vie technique d'un système, de sa conception à son amélioration continue, dans un contexte réglementaire et normatif fortement contraint, tout en intégrant à la fois des préoccupations commerciales, économiques, de développement durable et de consommation énergétique. Il est un agent de maîtrise régulièrement amené à travailler dans le cadre de projets ou d'interventions techniques où ses compétences sont exploitées pour conduire en autonomie une équipe. En contact avec les utilisateurs, les clients, les services de l'entreprise, il met en oeuvre ses compétences relationnelles et de communication.

... lire la suite

 Rechercher et/ou exploiter des documents techniques en français ou en anglais.

 Identifier le besoin du client et établir un cahier des charges d’avant-vente.

 Analyser un cahier des charges et extraire les spécifications associées à sa réalisation

 dans une situation de bureau d’études.

 Réaliser l'analyse fonctionnelle, comportementale et structurelle d'un produit dans une

 situation de réalisation.

 Proposer des solutions pour répondre aux besoins du cahier des charges dans un

 contexte technico-économique contraint.

 Établir un plan d'organisation pour réaliser un projet.

 Réaliser ou mettre en œuvre et valider une solution.

 Organiser et suivre le processus de maintenance d’après-vente.

 Élaborer et/ou mettre en œuvre le processus de réception, dans une situation de

 livraison.

 Assurer la disponibilité du système ou des services dans une situation d’exploitation

 et de continuité de service.

 Assurer le support client dans le cadre d’un contrat de service ou d’un service aprèsvente.

 Encadrer une équipe.

... lire la suite

- Participation à un projet de recherche ou développement dans le domaine de l'électronique, de l’énergie électrique et de l'automatique 

- Développement de solutions innovantes mettant en œuvre des techniques à haut niveau d’expertise dans le domaine de l'électronique, de l’énergie électrique et de l'automatique  

- Analyse d'un problème multidisciplinaire dans un large champ de sciences appliquées : l'électronique, l’énergie électrique et l'automatique 

- Mise en œuvre de techniques de conception, de programmation, de contrôle, de supervision dans le domaine de l'électronique, de l’énergie électrique et de l'automatique 

- Animation d'équipes de recherche, de développement et en bureau d’étude. 

- Mise au point de techniques, installation et maintenance d’appareillages dans les domaines de l’instrumentation et du génie électrique.  

... lire la suite

Comment bien choisir son diplôme

Bien choisir un diplôme VAE

Choisir le diplôme qui correspond le mieux à votre expérience peut-être compliqué. N'hésitez pas à consulter notre rubrique de conseils sur le sujet ! Vous y apprendrez par exemple que même si vous n'avez aucun diplôme vous pouvez obtenir directement une licence par la VAE, si votre expérience le justifie !

Le (la) technicien(ne) supérieur(e) en automatique et informatique industrielle, sous la conduite d'un chef de projet étudie, développe et met en service tout ou partie d'une application d'automatisation d'installations ou d'équipements.
Les procédés à automatiser sont de type manufacturier, continu ou discontinu (voir glossaire).
Les applications sont du type supervision ou contrôle-commande (voir glossaire).
Le (la) technicien(ne) supérieur(e) en automatique et informatique industrielle est principalement responsable de la réalisation des opérations de développement, liées à la mise en place, à l'amélioration ou à la rénovation d'une application d'automatique ou d'informatique industrielle.
Il (Elle) intervient en tant qu'exploitant ou sous-traitant ou fournisseur d'équipements.
Sous l'impulsion, le plus souvent, d'un chef de projet, il (elle) doit inscrire son intervention dans une démarche globale d'étude, au sein d'une équipe de développement pluridisciplinaire (mécaniciens, électriciens, électrotechniciens, personnels d'atelier et de chantier, chefs de travaux…) et pour une application qui, selon l'ampleur du chantier, peut être structurée en plusieurs phases et s'étaler sur plusieurs mois, voire plusieurs semestres. Il (Elle) peut intervenir sur un seul projet ou sur plusieurs simultanément.
Ce travail demande d'actualiser de façon permanente sa connaissance des nouveaux outils, d'adopter les formes de concertations appropriées aux interlocuteurs et aux situations et de s'astreindre à une organisation rigoureuse de façon, par exemple, à intervenir sur plusieurs projets en respectant les délais.
Lors des phases de conception et développement, il (elle) travaille essentiellement en bureau ou plate-forme, sur des postes de travail nécessitant la frappe au clavier et la lecture sur écran.
Pour la mise en service, il (elle) se déplace sur le site industriel et se trouve confronté directement aux différents éléments matériels (mécanique, électrotechnique, hydraulique…) et logiciels (gestion de production, contrôles commandes…) du système automatisé.
Les horaires sont le plus souvent classiques, bien que ceux-ci puissent être largement dépassés lors des phases les plus délicates (mise au point, mise en service). Certains systèmes de production de l'entreprise cliente peuvent lui imposer des modalités d'astreintes concernant l'assistance et le dépannage lors de la mise en service.
Lorsqu'il (elle) travaille chez un intégrateur (ou société d'ingénierie ou société de service), les déplacements sont plus fréquents que s'il (elle) est employé(e) directement par l'entreprise ayant une installation ou équipement à automatiser. En fonction du marché obtenu et de la taille de la société qui l'emploie, les déplacements peuvent être plus ou moins long (1 jour à plusieurs mois) et plus ou moins éloigné en France, voire de plus en plus souvent à l'étranger.

... lire la suite

- Définition de procédures de contrôle et de conformité (contrôles non-destructifs, maîtrise statistique des procédés) à réaliser sur les pièces et les produits d’une entreprise de production
- Choix et gestion un parc d’instruments/appareils, du capteur au traitement de l’information.
- Installation, étalonnage et réglage d’instruments/appareils ou de chaînes de mesure
- Conception d’instruments/d'appareils de mesures et de logiciels spécifiques dédiés à leur gestion
- Mise en place et direction un service de métrologie dans une PMI
- Essais en laboratoire
- Gestion d'un par d'instrumentation

... lire la suite

- Définition d’un projet dans les domaines de l’électricité, de l’automatisation des systèmes industriels, domotiques ou immotiques 

- Gestion de la communication entre les composants au travers d’un réseau informatique  (bus de terrain, réseaux domotiques et réseaux locaux d’entreprise) 

- Installation et programmation de composants constituant ces systèmes et les communications associées

- Intégration dans une infrastructure déjà existante

- Evaluation du coût, de la rentabilité et spécification du cahier des charges d’un projet

- Compréhension et modifications de schémas électriques

- Conduite de la mise en œuvre organisationnelle et technique d’un projet

- Maintenance, mise à jour et suivi de l’état des composants et détection des défauts

- Utilisation d’outils de supervision pour une gestion centralisée des installations

- Vérification du respect du cahier des charges (conformité)

- Rédaction de procédures et de notices techniques (tests et mise en service)

- Encadrement d’équipes opérationnelles

... lire la suite

- Conception, modélisation et commande en robotique 

- Réalisation de prototype et expérimentation en robotique mobile 

- Perception, planification et interface en robotique 

- Applications en robotique 

- Déploiement de systèmes robotiques intelligents, capables d’interaction et de coopération (avec l’homme, l’environnement ou d’autres robots) et dotés de capacités d’adaptation ou d’autonomie 

- Analyse et optimisation d’installations robotisées industrielles 

- Développement et mise en œuvre de systèmes de commande permettant de réaliser des tâches robotiques à hautes performance 

- Innovation et veille technologique dans les domaines en relation de la robotique, de l’automatique et de l’informatique  

... lire la suite

- Contrôle des processus industriels et de maintenance,
- Contrôle de la traçabilité des événements  intervenus (pannes, réparation, modification des composants…) sur les  produits et leurs composants
- Assistance à la conception des projets de construction ou d’expérimentation de processus industriels conception de produits et suivi de fabrication, y compris avec des logiciels dédiés
- Assemblage de composants et contrôle d’interventions de dépannage en cas de dysfonctionnement, participation aux actions de recherche-développement du domaine industriel
- Veille technologique
- Maîtrise d’installation électrique industrielle
- Maintenance de la conformité des installations et des équipements électriques
- Application des procédures et démarches qualité
- Application de la réglementation relative à la protection de l’environnement

... lire la suite

Activités visées :

L'ingénieur diplômé du CNAM en spécialité mécatronique est conduit à mener les activités suivantes :


- Au sein de TPE/PME, il développe et intègre de nouveaux systèmes automatisés pour la production et le test. En cela, il est capable de coordonner une intégration incluant des éléments mécaniques (actionneurs, moteurs), électroniques (capteurs et plateformes de commande), automatiques (commande du système) et informatiques (réseaux de terrains et de communication),
- Au sein de grands groupes industriels, il intègre et coordonne des équipes pluridisciplinaires qui conçoivent des produits mécatroniques. En cela, il réalise l’interface entre différents spécialistes des métiers de la mécanique, de l’automatique, de l’électronique et de l’informatique. Il est amené à intervenir tout au long du cycle de vie des produits industriels à travers les différentes phases: recherche et développement, avant-projet, développement, industrialisation, exploitation et production.

... lire la suite