Recherche

Conduite d'équipement de production chimique ou pharmaceutique

Avril vous propose 21 diplômes pour les métiers Conduite d'équipement de production chimique ou pharmaceutique :

Le technicien de fabrication de l'industrie chimique pilote, seul ou en équipe, une installation complexe de production chimique. Il a la responsabilité technique d'une ou plusieurs fabrications et un rôle de référent technique auprès des opérateurs. Placé sous la responsabilité d'un hiérarchique, il l'assiste dans la gestion des équipes et l'organisation de la production.

Pour cela

Il prépare des opérations de productions chimiques, met en route et arrête une installation de production généralement à partir d'un système numérique de contrôle et de commande centralisé, il surveille un grand nombre de paramètres autorégulés et effectue des réglages du process en fonction d'écarts repérés.
Il met en œuvre des méthodes de suivi de fabrication et assure la conformité des produits en prenant en compte les résultats d'analyses.
Il diagnostique les dysfonctionnements sur les équipements et pour y remédier, il intervient lui-même ou fait appel à un tiers, principalement : instrumentiste, automaticien ou technicien de maintenance.
Il peut mettre une partie de l'installation en sécurité avant leur intervention.
Il participe à la réalisation d'essais et à des études techniques visant l'amélioration de la qualité et de la productivité.
Il participe à la gestion technique et à l'optimisation de la production au quotidien, en assistance ponctuelle à son hiérarchique (chef d'équipe ou agent de maîtrise).
Il travaille généralement dans une unité de production, depuis une salle de contrôle d'où il commande les appareils à distance. Il se rend sur site pour effectuer des actions ou vérifications ponctuelles.
Il adapte ses interventions et son comportement aux exigences de sécurité, d'hygiène, de qualité, d'environnement et de développement durable inhérentes au site, aux produits et aux procédés, pour lui, les personnes et les biens.
Une vigilance permanente et le port d'équipements de protection individuelle sont indispensables compte tenu des matières traitées et des techniques utilisées.
Les horaires de travail sont majoritairement de type posté ou en continu : 2x8, 3x8, 5x8, plus rarement en journée. Il peut être ponctuellement détaché de son poste pour travailler en journée lors de missions particulières, pour des études ou des groupes d'amélioration par exemple.

... lire la suite

Le titulaire de ce baccalauréat porfessionnel est  un technicien de fabrication susceptible d'exercer son activité dans de secteurs diversifiés, parmi lesquels :  industries chimiques, parachimiques et de raffinage, traitement des eaux , production de papier, industries pharmaceutiques, agroalimentaire, production d'énergie,  etc.

Il conduit une unité de production ou une partie de chaîne de production.

Il vérifie et prépare les installations.

Il lance, surveille, arrête le procédé. Il contrôle la qualité des produits, effectue des prélèvements d'échantillons.

A partir des bulletins d'analyse et des mesures, il repère les anomalies, établit un diagnostic puis intervient en conséquence. Il exécute des opérations de maintenance sur les appareillages ou met l'installation en sécurité pour les interventions du service maintenance.

Enfin, il veille au respect des règles de sécurité et de protection de l'environnement.

Il occupe ses fonctions principalement dans des entreprises qui transforment la matière, élaborent les produits, ce qui nécesite des traitements successifs selon des procédés continus ou discontinus.

... lire la suite

Le diplôme donne accès à un métier dans les secteurs industriels dont les processus sont plutôt automatisés, coordonnés ou intégrés. Le titulaire du diplôme évolue dans les secteurs de l’agroalimentaire, la pharmacie, la cosmétique, la transformation des pâtes papiers et cartons, l’électronique, la production et transformation des métaux, la sidérurgie, l’automobile, l’industrie textile, cuirs et peaux, la céramique, la transformation des déchets…

Le titulaire du baccalauréat professionnel pilote de ligne de production (PLP) est un technicien dont les activités principales consistent à :

–        Préparer la production à réaliser sur une ligne automatisée ou semi-automatisée

–        Conduire la ligne de production en coordonnant les opérateurs ou agents

–        Suivre et réguler les dérives du processus de production

Il intervient :

-          soit sur la partie de transformation primaire du produit et alors ses tâches sont assez centrées sur la conduite de l’installation de production à partir de contraintes physico-chimiques qu’il appréhende,

-          soit hors de la transformation  primaire du produit sur des activités telles que le conditionnement en aval ou, en amont, l’approvisionnement. L’activité peut concerner alors plusieurs lignes ou systèmes de production.

Les situations professionnelles rencontrées conduisent le pilote à effectuer les réglages des machines, le changement de format des productions et à orienter, superviser, coordonner et former à l’utilisation des équipements, une équipe constituée de plusieurs opérateurs.

Le titulaire du baccalauréat professionnel pilote de ligne de production (PLP) exerce ses activités dans des entreprises appartenant à des secteurs économiques extrêmement diversifiés. Il est fonctionnellement rattaché au responsable de production, et travaille en équipe.

Pour l’ensemble des activités, il s’implique dans le système de management « Qualité – Santé – Sécurité – Environnement » (QSSE) en respectant et en faisant respecter les règles de ce système.

  

• Perspectives d’évolution

 

Ce niveau d’emploi qui peut conduire à terme à un emploi d’encadrement de proximité (cas d’entreprises fortement automatisées) lorsqu’il est nécessaire d’assister techniquement et d’encadrer les conducteurs d’installations. C’est un niveau de premier encadrement d’atelier qui fait le lien entre la zone de production et les secteurs techniques de maintenance et de gestion de production. 

Avec l’expérience, le pilote de ligne de production pourra évoluer vers des postes de qualification supérieure.

La reconnaissance, par la validation des acquis de l’expérience, des compétences acquises contribuera également à élargir ses possibilités d’évolution professionnelle.

... lire la suite

Comment bien choisir son diplôme

Bien choisir un diplôme VAE

Choisir le diplôme qui correspond le mieux à votre expérience peut-être compliqué. N'hésitez pas à consulter notre rubrique de conseils sur le sujet ! Vous y apprendrez par exemple que même si vous n'avez aucun diplôme vous pouvez obtenir directement une licence par la VAE, si votre expérience le justifie !

Le titulaire de ce baccalauréat professionnel conduit une ligne dans les industries pharmaceutiques, cosmétiques et alimentaires. Selon le secteur ou la taille de l'entreprise, il peut occuper des emplois de conducteur de production ou de techniciens de fabrication. Son activité consiste :
- conduire une ligne de fabrication ou de conditionnement,
- réaliser des interventions techniques et de maintenance des équipements de production
- respecter la règlementation et appliquer la stratégie de l'entreprise en matière d'hygiène, de sécurité, de qualité et d'environnement.
- organiser le travail et communiquer.
... lire la suite

- Conception des procédés de fabrication de produits cosmétiques et de santé
-Production des principes actifs, des matières premières et des produits finis
- Contrôle la qualité des principes actifs, des matières premières et des produits finis
- Application des procédures répondant aux exigences règlementaires du produit cosmétique ou de santé
- Rédaction de procédures, de rapports d’analyse et gestion de la base documentaire
- Recueil de données scientifiques et numériques, gestion de bases de données, Participation à la prévention des risques, à la pharmacovigilance et à la démarche d’amélioration de la qualité,
- Assistance au management d’une équipe technique
- Rédaction de procédures, de rapports d’analyse
- Veille règlementaire et technologique

... lire la suite

MASTER Chimie (fiche nationale)

Niveau Bac +5 et plus

- Etude de la faisabilité d’un projet répondant à une problématique dans le domaine de la chimie et élaboration des propositions techniques, technologiques au sein de bureaux d'études et d'ingénierie, d'entreprises industrielles, d'entreprises publiques /établissements publics, d'établissements/organismes de recherche, de sociétés de services dans des secteurs d’activités tels que la santé, l’agroalimentaire ou l’environnement.

- Définition et mise en œuvre des méthodes et moyens d'études associées

- Conception des solutions, des évolutions techniques, technologiques et étude des caractéristiques et contraintes du projet

- Réalisation des tests et essais, analyse des résultats et détermination des mises au point du produit, du procédé

- Elaboration et suivi des dossiers techniques de définition du projet

- Assistance technique aux différents services, aux clients

- Suivi et mise à jour de l'information scientifique, technologique, technique, réglementaire

... lire la suite

- Conduite des ateliers de procédés en veillant à leur bon fonctionnement et en intégrant les contraintes en matière de qualité, sécurité et environnement imposées par la réglementation ou l’entreprise
- Mise en œuvre des opérations unitaires du génie chimique
- Participation à la réalisation d’essais et à la rédaction de rapports techniques ou de protocoles visant à l’amélioration de la qualité et/ou de la productivité.
- Participation à la recherche et au développement de nouvelles méthodes de production.
- Contrôle et maintenance des équipements.
- Gestion de l’aspect documentaire des activités de contrôle et validation
- Rédaction de procédures, de rapports d’analyses
- Assistance au management d’une équipe technique

... lire la suite
Le titulaire du BREVET PROFESSIONNEL CONDUCTEUR D'APPAREILS DES INDUSTRIES CHIMIQUES est chargé, sous la tutelle des responsables de production, d'assurer et/ou de faire assurer la conduite d'installation mettant en œuvre des procédés de transformations ou de traitements physiques et chimiques de la matière et/ou de l'énergie. Ses activités s’exercent dans le respect des conditions d'hygiène, de sécurité, de qualité et de protection de l'environnement. Au sein d'une équipe qu'il peut être amené à animer, il met en œuvre des compétences liées aux activités suivantes:
- la prise en charge d'une production
- la conduite des installations
- l'entretien courant préventif; l'exécution ou la délégation de la maintenance curative de niveau 1 et 2 dans le cadre des habilitations
- la gestion de la production
- la mise en œuvre des mesures de prévention des risques professionnels et de protection de l'environnement
- la collaboration à l'organisation du travail et la contribution à l'exploitation et à la communication des données concernant la production.

... lire la suite

Le conducteur d'appareils de l'industrie chimique assure la surveillance et la conduite du cycle de fabrication de produits chimiques selon un programme défini et des consignes précises, dans le respect des normes de qualité, d'hygiène, d'environnement et de sécurité définies par l'entreprise.
Pour cela, il :


- participe aux opérations de préparation des fabrications, au démarrage et à l'arrêt des appareils ;
- assure l'alimentation, le déplacement et l'évacuation des matières à son poste de travail ;
- surveille et régule les paramètres de fabrication et le circuit de matières en fonction de consignes précises, sur des équipements qui peuvent être automatiques et informatisés ;
- procède à des échantillonnages et à des mesures et analyses chimiques simples, afin de vérifier la conformité des produits par rapport à un cahier des charges ;
- corrige la marche de l'installation pour la maintenir dans les limites des valeurs des consignes ;
- effectue un premier diagnostic de dysfonctionnement et réalise les opérations correctives autorisées.


Dans le cas d'anomalies d'origine matérielle, selon la gravité, il peut soit procéder au remplacement d'éléments défectueux, soit mettre l'installation en sécurité pour que le service maintenance puisse intervenir.
Il travaille sous la responsabilité de son hiérarchique direct, à qui il rend compte de son activité et l'informe de tout incident.
Sa propre responsabilité est limitée à l'application stricte des consignes et des procédures. Cependant, en cas de dysfonctionnement important il est capable de prendre rapidement des initiatives : intervenir sur un paramètre de réglage, arrêter en urgence un équipement, mais toujours dans le respect strict des procédures.
Il travaille généralement en atelier de production ou dehors sur site.
Une vigilance permanente et une réactivité à l'événement en cas de dérive des paramètres ou d'incidents sont indispensables compte tenu des matières traitées et des techniques utilisées. Le port d'équipements de protection individuelle est nécessaire et obligatoire.
Il travaille le plus souvent en station debout prolongée. Certaines tâches nécessitent des déplacements en hauteur et des manipulations et ports de charges. Il peut être amené à travailler en salle de contrôle d'où il commande les appareils à distance.
Il veille constamment à adapter ses interventions et son comportement aux exigences de sécurité, d'hygiène, de qualité et d'environnement, pour lui, les personnes et les biens.
Les horaires de travail sont majoritairement de type posté ou en continu : 2 × 8, 3 × 8, 5 × 8, plus rarement en journée.

... lire la suite