Recherche

Management et ingénierie Hygiène Sécurité Environnement -HSE- industriels

Avril vous propose 66 diplômes pour les métiers Management et ingénierie Hygiène Sécurité Environnement -HSE- industriels :

- Ecoute du client et identification de son besoin
- Réalisation d'études de faisabilité
- Elaboration d'un avant-projet d'ouvrage du BTP
- Estimation économique des projets de construction
- Prescription de produits/matériaux aux clients
- Rôle de conseil et de validation des choix économiques, technqiues, environnementaux et de confort.
- Participation au montage du dossier de réponse à un appel d'offres
- Organisation, planification et installation des chantiers du BTP
- Animation d'équipes
- Suivi de chantier : délais, qualité, sécurité, administratif, financier
- Application des procédures "Qualité"
- Rédaction des rapports techniques et d'expertises

... lire la suite

- Enquête et détection des difficultés/ situations à risques et proposition de solutions/ d’accompagnement
- Appui auprès de dirigeants/responsables publics ou privés (TPE, PME, TGE) dans leur politique QHSSE
- Elaboration, déploiement et contrôle du plan de prévention : procédures, gestion des risques, actions correctives, sensibilisation, évaluation, …
- Pilotage et animation de groupes projets QHSSE
- Mise en œuvre et animation des normes de management QHSSE
- Adhésion de l’ensemble des personnels à la démarche de gestion et de prévention des risques
- Mobilisation d’outils d’animation et de systèmes documentaires
- Assistance au management d’une équipe technique
- Rédaction de procédures, de rapports d’analyse
- Veille règlementaire et technique

... lire la suite

L’assistant (e) en santé et sécurité au travail  effectue des actions en milieu de travail dans un but exclusif de prévention. A la demande du médecin du travail, il contribue à repérer les dangers et à identifier les besoins en santé au travail, en priorité dans les entreprises de moins de 20 salariés et collabore à l’élaboration des fiches d’entreprise. Dans ce cadre, il visite les entreprises, participe à un premier niveau de repérage des risques professionnels, informe l’employeur sur ses différentes obligations en termes de santé au travail et sur les moyens d’aide à la prévention que peut proposer le Service de Santé au Travail.
Ses quatre activités principales sont :
- la participation à la promotion de la santé au travail, des prestations du service
- la participation à un premier niveau d’évaluation des risques professionnels  et à la définition des besoins en santé au travail
-  la participation à l’organisation et à l’administration de projets de prévention
-  le soutien à l’équipe pluridisciplinaire dans ses actions sur le milieu du travail.
Il participe donc à la promotion de la santé au travail et des prestations du service, en priorité auprès des très petites entreprises de moins de 20 salariés ; il intervient à un premier niveau de repérage des risques professionnels et à la définition des besoins en santé au travail des très petites entreprises de moins de 20 salariés.
Enfin, il participe à l’organisation et à l’administration des projets de prévention.

... lire la suite

Comment bien choisir son diplôme

Bien choisir un diplôme VAE

Choisir le diplôme qui correspond le mieux à votre expérience peut-être compliqué. N'hésitez pas à consulter notre rubrique de conseils sur le sujet ! Vous y apprendrez par exemple que même si vous n'avez aucun diplôme vous pouvez obtenir directement une licence par la VAE, si votre expérience le justifie !

- Définition, pilotage et mise en œuvre d’une démarche Qualité Sécurité Environnement 

- Définition, avec la direction, de l’orientation de la politique environnementale, qualité et de santé au travail

- Mise en œuvre de diagnostics sécurité et environnement 

- Réalisation d’audits d’évaluation du système en place et des risques professionnels, industriels et environnementaux  

- Identification des dysfonctionnements et mise en place d’actions curatives, corrective et/ou préventives 

- Mise en place d’actions liées à la protection de l’environnement 

- Veille réglementaire (évolution de la réglementation) 

- Gestion des réclamations clients ou parties intéressées 

- Etude et évaluation des mesures de prévention et de protection et leurs coûts financiers 

- Suivi de la mise en œuvre des solutions retenues  

- Animation et coordination des démarches de certification 

- Contribution à la sensibilisation et à la formation du personnel  

... lire la suite

Le professionnel titulaire du master Management de la qualité réalise des missions de management de projet, de gestion et maîtrise de la qualité, de gestion des ressources, d’animation d’équipes, de management par la qualité et de management intégré (qualité, sécurité et environnement). Il assure les activités de pilotage des processus de production de biens et de services, dans le cadre de l'amélioration de la performance en termes de coût, qualité, délai. Il met en œuvre des outils et démarches de progrès afin de satisfaire aux exigences des clients internes ou externes et s’assure de la bonne gestion de la qualité fournisseurs. Il s’assure de la conformité des résultats, mesure et pilote les performances des activités des processus de l’entreprise. Il propose des évolutions et innovations dans le cadre de l’amélioration continue, en lien avec la stratégie de l’organisation, en tenant compte des exigences économiques, sociales et environnementales. Il dirige un service et coordonne une équipe.

... lire la suite

5.1 Liste des activités visées par le diplôme, le titre ou le certificat

La certification délivrée – attestée par un titre d’ingénieur diplômé, conférant le grade de master – permet à son titulaire d’exercer des métiers d’ingénieur et d’évoluer en entreprise / organisme dans les contextes et les situations les plus variés.

Les activités visées par la spécialité « Matériaux »  sont :

-        le conseil, la mise en conformité, la préparation d'audit et la certification par rapport aux normes environnementales ;

-        le choix, la transformation des matériaux ainsi que leur mise en oeuvre pour une application spécifique ;

-        l'éco-conception, l'analyse du cycle de vie, le recyclage des matériaux ;

-        l'achat de matériaux en tenant compte de différents paramètres (propriétés physique, multiplicité de l'approvisionnement, recyclage) ;

-        le développement de nouveaux matériaux, leur caractérisation et leur validation pour l'industrie automobile ou aéronautique par exemple.

... lire la suite

- Analyse de la demande du client

- Contribution à la conception ou la correction de situations de travail ou d’usages

- Elaboration et choix des méthodes et moyens qui seront mis en place pour analyser les activités humaines de travail

- Réalisation d'un diagnostic global (pluridimensionnel) sur les situations de travail, de vie ou d’usage

- Proposition argumentée de recommandations / préconisations ergonomiques innovantes pour la conception et ou la transformation de systèmes techniques et de systèmes de travail

- Contribution à la recherche de solutions et accompagnement de leur mise en place

- Évaluation des transformations nécessaires et de leurs impacts sur la santé, la performance et la sécurité du système

- Conception et animation de modules de formation

- Répondre à des appels d’offre

- Prospection de nouveaux clients

- Gestion de projet

- Animation d'équipes

... lire la suite
Description des emplois et activités visés

La spécialité 'Matériaux : technologie et économie' forme des ingénieurs capables de choisir, acheter, vendre et intégrer dans une approche systémique les matériaux utilisés dans l'industrie, en tenant compte des contraintes reliées aux normes, à la réglementation et au respect de l'environnement (recyclage, éco-conception, développement durable).

Les grands domaines techniques de référence pour la certification s'appuient sur les transformations, les spécialités pluri-technologiques de production, les spécialités pluritechnologiques du génie civil, de la construction, du bois et enfin sur les spécialités pluritechnologiques des matériaux souples.

La spécialité comprend les filières suivantes :
Economie des matériaux et environnement, technologie et commerce des matériaux et des composants, transformation et qualité des matériaux.

... lire la suite

  Les hygiénistes du travail et de l’environnement : 

 - diagnostiquent et analysent les sources de dangers pour la santé, la sécurité et l’environnement des personnes, en s’appuyant sur une recherche et une sélection des informations scientifiques et réglementaires sur la nature et la dangerosité de ces sources ; 

- identifient la vulnérabilité, au regard des risques pour la santé, la sécurité et l’environnement, des procédés et de l’organisation du travail ; 

- évaluent les expositions et les risques pour les travailleurs, les riverains, les installations, les clients ; 

- définissent et mettent en œuvre en les hiérarchisant les moyens de prévention des risques et de protection pour l’homme et l’environnement ; 

- identifient et mettent en œuvre les procédures réglementaires à visée préventive ; 

- conçoivent et mettent en œuvre les programmes d’actions de prévention et les interventions pour limiter les risques sanitaires et environnementaux ; 

- intègrent la santé, la sécurité et l’environnement dans la politique générale de leur organisation ; 

- gèrent des projets ;  

- encadrent des équipes ; 

- dialoguent avec les différentes parties prenantes dans le domaine des risques professionnels et environnementaux.  

... lire la suite