Recherche

6 diplômes disponibles en VAE pour les métiers :

Sécurité publique

LICENCE DROIT

Équivalence Bac +3 ou +4

Activités visées : - Procéder à la conception et à la mise en place des projets d'action, rédige les textes réglementaires, suit et vérifie leur application.
- Instruit les dossiers et définit les programmes et les moyens budgétaires nécessaires.
- Assure la mise en oeuvre, dans son domaine, des objectifs fixés par la direction.
- Organise, coordonne, contrôle les activités financières placées sous sa responsabilité.
- Prépare et classe les dossiers d'affaires juridiques, met en forme les actes pour le compte du juriste dont il est le collaborateur. - Surveille la conformité des procédures, des formalités, des échéances.
- Selon la qualification, peut recevoir la clientèle, fournir des informations, rédiger des actes qui seront vérifiés par le juriste.
- Peut aussi assurer la gestion, les règlements et la comptabilité dans le cadre d'une étude.

Capacités attestées : - Posseder une culture juridique générale solide et diversifiée.
- Comprendre et utiliser les techniques indispensables pour l'analyse des discours et des pratiques juridiques.
- Préparer son orientation professionnelle dans le secteur des métiers du droit.
- Développer ses compétences dans le domaine des langues étrangères et de l'informatique.
- Connaître les grandes lignes du système juridique français.
- Répondre aux questions posées par l'analyse du discours juridique.
- Maîtriser les techniques du commentaire d'arrêt et de la dissertation juridique.

}

parcours Animateur Sécurité Santé au travail dans les PME-PMI (ASST)
parcours Sécurité des Procédés Industriels (SPI)

Activités visées :
Pour l’ensemble des parcours de la mention :
Recensement des sources de dangers, évaluation des risques d’un site, rédaction et mise à jour du document unique, recherche des textes réglementaires, animation de groupe de travail, formation et sensibilisation du personnel, analyse des accidents de travail, réalisation de l’accueil sécurité, rédaction de procédures et instruction, rédaction de plans de prévention, conduite d’audit internes, rédaction de rapport d’audit interne, détermination des indicateurs sécurité, gestion du budget, choix de fournisseurs et suivi de commandes, contact avec des organismes extérieurs (CARSAT, inspecteur du travail, assurance ; préfecture, DREAL), réalisation de bilans sécurité mensuels et annuels, recherche de subventions, réalisation de diagnostic métrologique en collaboration avec des organismes de contrôle, exploitation de rapports d’analyse.
Pour le parcours ASST :
Étude ergonomique d’un poste de travail, choix des équipements de protection individuels, gestion des EPI et habilitations,
Pour le parcours SPI :
Rapports d’accidents et d’incidents sur sites industriels, maîtrise opérationnelle des procédés, modification de procédés industriels, sureté de fonctionnement, diagnostic des dysfonctionnements, préparation aux situations d’urgence en cas d’anomalie, élaboration de scénarios, participation aux études de danger, participation à l’élaboration des PPRT.

Compétences attestées pour pouvoir exercer ces activités :
Commun aux deux parcours :
•    Savoir réaliser une analyse des dangers et risques d’un site industriel
•    Savoir vérifier la conformité réglementaire d’un site
•    Connaître et maîtriser les techniques de rédaction de la documentation.

Parcours ASST :
•    Savoir définir les actions à engager et définir un plan d’action
•    Connaître les moyens de prévention
•    Réaliser une veille réglementaire et interpréter la réglementation pour l’appliquer
•    Animer les actions engagées dans le cadre de l’amélioration continue
•    Connaître et appliquer les outils méthodologiques d’amélioration
•    Sensibiliser ou former le personnel à la sécurité
•    Réaliser les enquêtes (accidents du travail, maladies professionnelles, pré-accidents)
•    Vérifier l’efficacité des actions et réaliser des audits
•    Mettre en œuvre des éléments de gestion : équipement Individuel de Protection, habilitations, prestataires, contrôles réglementaires, etc.
•    Savoir aider la direction à mettre en place un système de management de la sécurité santé au travail (réaliser le suivi des objectifs, identifier les sources de progrès, alerter sur les dérives, mettre en place la documentation)
•    Savoir adapter le mode de communication en fonction des interlocuteurs.
•    Réaliser l’accueil sécurité
Parcours SPI :
•    Mettre en œuvre la maitrise opérationnelle des procédés
•    Élaborer des scénarios de dysfonctionnement
•    Préparer des réponses aux situations d’urgence
•    Mettre en œuvre la sureté de fonctionnement
•    Analyser les défaillances d’un procédé industriel
•    Réaliser une étude de dangers d’une installation complexe en vue de l’élaboration d’un PPRT (plan de prévention des risques technologiques)
•    Participer à l’élaboration d’un PPRT

}

Comment bien choisir son diplôme

Bien choisir un diplôme VAE

Choisir le diplôme qui correspond le mieux à votre expérience peut-être compliqué. N'hésitez pas à consulter notre rubrique de conseils sur le sujet ! Vous y apprendrez par exemple que même si vous n'avez aucun diplôme vous pouvez obtenir directement une licence par la VAE, si votre expérience le justifie !

BAC PRO Métiers de la sécurité

Équivalence Bac / BP / BT

Les «Métiers de la sécurité» se déclinent autour d’un triptyque regroupant :

-         la sécurité publique,

-         la sécurité civile,

-         la sécurité privée.

 Sécurité publique

Le/la titulaire de la spécialité «Métiers de la sécurité», après recrutement par concours ou sélection, intègre la police nationale, la gendarmerie nationale ou la police municipale.

Les activités qu’il/elle y exerce, relèvent :

- de la police administrative au sein de la police municipale,

- de la police administrative et judiciaire au sein de la police nationale et de la gendarmerie nationale.

Le/la titulaire de la spécialité «Métiers de la sécurité» est fonctionnaire d’état ou territorial, militaire ou contractuel de droit public.

Sous contrat de droit public, le/la titulaire de la spécialité «Métiers de la sécurité» peut exercer des activités d’adjoints de sécurité de la police nationale ou de gendarmes adjoints volontaires.

Sous réserve de remplir les conditions définies par la réglementation, le/la titulaire de la spécialité «Métiers de la sécurité» peut se présenter aux concours nationaux :

- de l’administration pénitentiaire,

- de l’administration des douanes.

Sécurité civile

Le/la titulaire de la spécialité «Métiers de la sécurité» peut, après recrutement par concours ou sélection, exercer le métier de sapeur-pompier professionnel, en qualité de fonctionnaire territorial au sein d’un Service Départemental d’Incendie et de Secours (SDIS).

Le/la titulaire de la spécialité «Métiers de la sécurité» peut, après engagement, exercer le métier de sapeur-pompier militaire : brigade de sapeurs-pompiers de Paris (BSPP), bataillon des marins-pompiers de Marseille (BMPM), sapeur-sauveteur militaire en unité d’instruction et d’intervention de la sécurité civile (UIISC).

Dans le cadre d’un engagement citoyen défini par un contrat de droit public, parallèlement à son métier, le/la titulaire de la spécialité «Métiers de la sécurité» a reçu la formation qui lui permet d’exercer en qualité de sapeur-pompier volontaire (SPV) dans un SDIS.

Sécurité privée

Le/la titulaire de la spécialité «Métiers de la sécurité» peut travailler soit dans une entreprise privée de sécurité soit dans un service interne de sécurité d’une entreprise.

Il/elle peut exercer certains métiers de la sécurité privée tels que, agent de sécurité, agent de contrôle d’accès, agent de surveillance, agent de gardiennage, agent de protection physique des personnes, agent de sécurité dans l’événementiel, agent de sécurité incendie.

Il/elle peut également, après avoir suivi et validé des formations complémentaires, exercer des métiers tels qu’agent cynophile, agent de vidéoprotection, agent de sûreté portuaire ou aéroportuaire, convoyeur et transporteur de fonds, agent de sécurité sur sites spécifiques et sensibles.

L’ensemble de ces emplois s’exerce dans le respect des règles d’hygiène, de sécurité, de sûreté, des principes de déontologie, conformément à la réglementation, ainsi qu’aux procédures et aux conditions d’exercice.

 

 

 

 

Les compétences acquises par le titulaire du diplôme sont celles décrites dans l'ensemble des blocs de compétences.

}