Recherche

14 diplômes disponibles en VAE pour les métiers :

Réalisation de contenus multimédias

TP Infographiste metteur en page

Équivalence Bac / BP / BT

L'infographiste metteur en page est un professionnel du secteur de la communication graphique et multimédia dont les activités sont associées à la chaîne graphique de production.
Ses principales missions sont la transformation de la commande client en visuels et la réalisation de supports de communication répondant à une stratégie qui intègre l'ensemble des formats numériques dans son processus de flux de production. Il réalise des supports de communication de différents formats, tailles, orientations et pour différentes plates-formes.
Il prépare la réalisation de supports de communication, contribue à leur conception et participe à leur diffusion. Il assure une veille technique, technologique et concurrentielle pour augmenter sa productivité, sa technicité et sa capacité de conseil en se tenant informé des dernières tendances graphiques.
L'ensemble de ces productions est réalisé à partir d'un cahier des charges client ou des instructions de son responsable hiérarchique. Les productions correspondent au thème de la communication du client, à son identité visuelle et elles sont respectueuses des droits d'auteur.
Il appartient à une équipe, à un service, dirigé par un responsable technique dénommé : directeur artistique, chef de fabrication ou chef de studio. Il est autonome pour les tâches techniques comme la préparation des fichiers, les photomontages, l'exécution de mise en page mais il tient compte des contraintes techniques associées aux supports et aux modes de diffusion. Il doit rendre compte de son travail à son responsable ou selon son statut directement au client.
Il est en relation avec des interlocuteurs internes intervenant sur les commandes des clients tels que directeur artistique, responsable du projet, service commercial, service marketing, chargé de communication, développeur, rédacteur, illustrateur, ainsi que des interlocuteurs externes partenaires-prestataires tels que : imprimeurs, entreprises de communication, de marquage, de signalétique, de conditionnement, photographes, hébergeurs.
L'emploi s'exerce en tant que salarié dans un service prépresse, dans la presse, une maison d'édition, une agence de publicité, un studio de création graphique, dans une structure publique ou privée ou en tant qu'indépendant avec différents statuts possibles tels que : micro-entrepreneur, artiste auteur inscrit à la maison des artistes, société unipersonnelle, travailleur indépendant ou intermittent. L'activité nécessite une station assise prolongée et continue face à des écrans. En tant que salarié, les horaires sont généralement fixes ; avec le statut d'indépendant, les déplacements et rencontres en clientèle sont fréquents.

1. Elaborer une proposition graphique


Recueillir et analyser les besoins client.
Définir une solution graphique.
Planifier et organiser la réalisation de supports de communication.


2. Réaliser des supports de communication


Mettre en page des documents simples.
Mettre en page des documents élaborés.
Contrôler la conformité du produit et vérifier la livraison.


3. Contribuer à la stratégie de communication


Assurer une veille technique, technologique et concurrentielle.
Promouvoir une réalisation graphique.
Personnaliser un système de gestion dynamique de contenus de sites web.
Adapter des contenus pour le web et les réseaux sociaux

}
A partir de l'idée ou du projet du concepteur créateur, le titulaire de ce diplôme réalise un prototype destiné à être reproduit en grand nombre ou en série limitée. Dans un bureau des méthodes, il procède à un échantillonnage, choisit les matières ou matériaux appropriés, établit le planning de fabrication, calcule un prix prévisionnel. A l'atelier, il travaille sur machine et, après expérience, il peut devenir contrôleur de fabrication ou de qualité.
Il maîtrise les techniques de la mise en page d'un document et exécute une maquette à partir du projet du concepteur.
Ce technicien a des compétences dans le domaine de la créativité, l'esprit d'analyse, le jeu critique, la capacité de communication et d'acquérir la maîtrise du dessin rapide (rough) et des outils graphiques informatisés (logiciels en 2D et 3D, images de synthèse, retouche d'images...).
Il a des connaissances en technologie de la communication, expression plastique, arts visuels appliqués et nouvelles technologies.
.}

BTS Design de communication, espace et volume

Équivalence Bac +2 / DUT / BTS

Le titulaire du brevet de technicien supérieur Design de communication, espace et volume est un professionnel du design, salarié ou indépendant, qui conceptualise et formalise des créations appliquées au secteur de la communication en espace et en volume. Il intervient dès l'amont de la création, intègre le cahier des charges dans sa réflexion et possède les compétences techniques nécessaires à la mise en oeuvre du projet.


Son implication dans le processus de création fait appel à la créativité, l'esprit d'innovation, la culture générale et artistique, l'identification des signes et des tendances, l'ouverture internationale, la curiosité, la capacité d'écoute, ainsi que la connaissance des univers 'produit' et des enjeux du marketing et de la communication.

Ses compétences techniques requièrent, outre une pratique de veille technologique :
- la connaissance des matériaux, de leurs propriétés, de leurs conditions de mise en oeuvre et de leurs modes d'assemblage ;
- la maîtrise des procédés d'éclairage ;
- la connaissance des outils informatiques, des logiciels professionnels spécifiques et des techniques d'impression ;
- la prise en compte des enjeux économiques, ergonomiques, écologiques, de la réglementation en vigueur et de la faisabilité des projets.

Son inscription dans la démarche de projet suppose :
- l'aptitude au travail en équipe et au dialogue avec des interlocuteurs variés ;
- la capacité d'adaptation à des contextes très diversifiés ;
- une forte et efficiente réactivité permettant le respect de délais souvent très courts.

}

Comment bien choisir son diplôme

Bien choisir un diplôme VAE

Choisir le diplôme qui correspond le mieux à votre expérience peut-être compliqué. N'hésitez pas à consulter notre rubrique de conseils sur le sujet ! Vous y apprendrez par exemple que même si vous n'avez aucun diplôme vous pouvez obtenir directement une licence par la VAE, si votre expérience le justifie !

Le Technicien Supérieur en Communication visuelle, option multimédia, conçoit, met en œuvre et coordonne la réalisation d'un processus de communication visuelle dans le domaine du multimédia, à partir d'une commande initiale pour laquelle sont précisés les besoins et les contraintes, ce pour des destinations très variées. Cette pratique professionnelle l'amène à proposer des solutions conceptuelles et stratégiques adaptées aux problématiques de la commande. II organise les niveaux sémantiques de la communication audiovisuelle avec des contenus linguistiques, des éléments graphiques et plastiques d'origines diverses et du matériel sonore. Ces propositions sont finalisées sur des supports spécifiques à la communication multimédia.
II intervient dans différents domaines :
- la conception générale et la mise en forme visuelle de supports multimédias : par exemple site intra et internet, CD rom, DVD...
- la conception et mise en œuvre de systèmes d'identification visuelle : par exemple logotype, charte graphique, signalétique...
- la création d'images : par exemple image fixe, animations, dessin animé, synthèse 3D...
.}
Ce technicien est un graphiste chargé de l'exécution d'un projet dans une agence de publicité, un studio de création graphique ou dans le service intégré d'une entreprise industrielle ou commerciale. Il doit par exemple traduire en esquisses, l'idée émise par le directeur artistique pour réaliser une affiche publicitaire, analyser la vocation d'une entreprise ou d'un événement pour créer son identité visuelle (logo et charte graphique), dessiner le nouvel emballage d'une gamme de produits alimentaires (packaging), réaliser un catalogue de vente... Ce technicien supérieur a des compétences dans le domaine de la créativité, l'esprit d'analyse, le jeu critique, la capacité de communication et d'acquérir la maîtrise du dessin rapide (rough) et des outils graphiques informatisés (logiciels en 2D et 3D, images de synthèse, retouche d'images...).
Il a des connaissances en technologie de la communication, expression plastique, arts visuels appliqués et nouvelles technologies.
.}

TP Designer web

Équivalence Bac +2 / DUT / BTS

Le designer web conçoit et réalise des outils de communication numériques adaptés à différents supports de publication, en tenant compte des standards, du référencement, de l'accessibilité et de l'ergonomie.
A partir d'un cahier des charges, d'instructions reçues d'un responsable de projet ou directement d'un client, il (elle) analyse la demande, conçoit l'interface, élabore une ambiance graphique, crée ou adapte une charte graphique et des médias. Il (elle) réalise des visuels ou des maquettes et élabore des animations.
Pour la réalisation des outils de communication numériques tels que sites web, applications web pour mobiles, il (elle) intègre les médias en utilisant des logiciels professionnels, des frameworks, des langages de description ou de programmation. Il (elle) met en œuvre et personnalise des systèmes de gestion de contenus (CMS). Pour optimiser la compatibilité, la performance, il (elle) teste ses réalisations sur différents périphériques (ordinateurs de bureau ou mobiles) et sur différents navigateurs. Il tient compte des bonnes pratiques et des règles en matière de sécurité.
Le designer web contribue à la gestion d'un projet numérique en ligne. Il (elle) assure une veille technique et concurrentielle du secteur professionnel. Il (elle) contribue à l'élaboration d'un cahier des charges, conçoit un prototype et l'interactivité avec les utilisateurs, réalise les outils pour la promotion et la communication du produit ou du service client. Il (elle) optimise le projet en utilisant des tests, des outils marketing d'analyse ou de statistiques, et travaille à l'amélioration de l'ergonomie et de l'expérience utilisateur. Afin de rendre plus efficace le référencement naturel il (elle) détermine les informations-clés à transmettre, adapte ou rédige le contenu textuel du site. Il (elle) met à jour et améliore le contenu régulièrement.
Le designer web est autonome dans les phases techniques et créatives de son activité. Selon la structure de l'entreprise et la nature des projets, il (elle) peut être en relation avec d'autres professionnels : chef de projet, directeur artistique, intégrateur web, webmaster, développeur informatique, ergonome, spécialiste du marketing, commerciaux. Il (elle) rend compte régulièrement de l'avancée de sa production au responsable du projet ou au client.
L'emploi s'exerce dans une agence web spécialisée, une agence de publicité, un studio de création graphique, dans une structure publique ou privée, ou en tant que prestataire de services indépendant. Il nécessite une station assise prolongée et un travail de façon continue face à des écrans. Les horaires de travail sont généralement fixes, mais le rythme peut varier selon l'activité et les projets à traiter.

1. Elaborer le design graphique d'un outil de communication numérique :
Concevoir un site ou une application web.
Réaliser des illustrations, des graphismes et des visuels.
Réaliser des maquettes et des interfaces.
Elaborer une animation pour différents supports de diffusion.
2. Réaliser un outil de communication numérique :
Intégrer des pages web en tenant compte des standards, du référencement, de l'accessibilité et de l'ergonomie.
Adapter des systèmes de gestion de contenus à partir d'un cahier des charges.
Publier des pages web.
3. Contribuer à la gestion et au suivi d'un projet de communication numérique :
Assurer une veille technique et concurrentielle.
Contribuer à l'élaboration d'un cahier des charges pour différents types de sites.
Optimiser en continu un site ou une application web.
Réaliser des outils de communication ou de promotion.

}

Le titulaire de ce diplôme est un des acteurs de la chaîne graphique. Toujours intégré au sein d'une équipe, ses compétences techniques et artistiques sont utilisées pour exécuter des documents techniques destinés à être imprimés. Placé sous l'autorité du responsable de projet, il participe au processus de réalisation des documents de communication visuelle.

Ses compétences avérées dans l'utilisation des logiciels de mise en page, de dessin vectoriel et de traitement des images lui permettent de participer à la réalisation de tout ou partie des documents d'exécution.

Ses aptitudes à la représentation par le biais des techniques traditionnelles d'expression (dessin) peuvent être sollicitées lors de commandes spécifiques.

Disposant d'un bon sens esthétique, il participe à travers ses interventions à la mise en place d'une démarche de qualité qu'il apprécie et met en œuvre.

Organisé et méthodique, il respecte les consignes et les procédures définies par l'entreprise.

 


Les compétences acquises par le titulaire du diplôme sont celles décrites dans l'ensemble des blocs de compétences.

}

BTS Design de produits

Équivalence Bac +2 / DUT / BTS

Le titulaire du « Brevet de technicien supérieur, Design de Produits » doit avoir la capacité à transcrire, à traduire les besoins par les scénarios d’usages et de comportements, par les formes, les matières, les couleurs pour créer des produits, qu’ils soient efficients ou en devenir. Il doit être capable de :
- situer le problème dans son contexte global, à partir des besoins des utilisateurs,
- poser les bonnes questions, et s’informer à toutes les sources disponibles,
-synthétiser ces informations d’origines diverses,trouver les bonnes solutions à la fois technologiques, formelles, esthétiques, ergonomiques, sociologiques, économiques,
-savoir les communiquer.
Il intervient depuis l’amont de la création, intègre le cahier des charges dans sa réflexion et possède une connaissance suffisante de la technique.
Il a donc des capacités à dessiner, visualiser, formaliser, maîtrise les techniques de conception et de représentation;
.}

- Définition des stratégies de communication

- Elaboration des plans de communication

- Pilotage de projets

- Conception et réalisation de dispositifs de communication

- Conseil et diagnostic

- Elaboration de la communication institutionnelle, de la stratégie de communication de la marque, de la communication interne

- Accompagnement du changement organisationnel

- Assurer une veille sur le marché, la concurrence, la presse…

- Analyser le contexte et les enjeux de la communication pour une organisation

- Identifier les parties prenantes (internes et externes) et les cibles des actions de communication

- Auditer les dispositifs de communication utilisés

- Mesurer et évaluer l’audience, l’exposition et l’impact des différents dispositifs et des campagnes de communication

- Sélectionner et hiérarchiser les médias et les réseaux sociaux

- Effectuer une veille sur les modes de vie, de consommation et de communication des publics et l’actualité du numérique

- Elaborer des stratégies de communication multicanale

- Intégrer le cadre législatif et réglementaire

- Formuler une stratégie rédactionnelle

- Manager un service de communication, une équipe au sein d’une agence

- Concevoir l’organisation pour animer et gérer des communautés

- Analyser des dynamiques d’innovation

- Diagnostiquer les dispositifs sociotechniques dans des contextes de changement technique et organisationnel

- Analyser les systèmes d’information

- Identifier les usages numériques et les impacts de leur évolution sur le ou les domaines concernés par la mention

- Se servir de façon autonome des outils numériques avancés pour un ou plusieurs métiers ou secteurs de recherche du domaine

- Mobiliser des savoirs hautement spécialisés, dont certains sont à l’avant-garde du savoir dans un domaine de travail ou d’études, comme base d’une pensée originale

- Développer une conscience critique des savoirs dans un domaine et/ou à l’interface de plusieurs domaines

- Résoudre des problèmes pour développer de nouveaux savoirs et de nouvelles procédures et intégrer les savoirs de différents domaines

- Apporter des contributions novatrices dans le cadre d’échanges de haut niveau, et dans des contextes internationaux

- Conduire une analyse réflexive et distanciée prenant en compte les enjeux, les problématiques et la complexité d’une demande ou d’une situation afin de proposer des solutions adaptées et/ou innovantes en respect des évolutions de la règlementation

Identifier, sélectionner et analyser avec esprit critique diverses ressources spécialisées pour documenter un sujet et synthétiser ces données en vue de leur exploitation

- Communiquer à des fins de formation ou de transfert de connaissances, par oral et par écrit, en français et dans au moins une langue étrangère

- Gérer des contextes professionnels ou d’études complexes, imprévisibles et qui nécessitent des approches stratégiques nouvelles

- Prendre des responsabilités pour contribuer aux savoirs et aux pratiques professionnelles et/ou pour réviser la performance stratégique d'une équipe

- Conduire un projet (conception, pilotage, coordination d’équipe, mise en œuvre et gestion, évaluation, diffusion) pouvant mobiliser des compétences pluridisciplinaires dans un cadre collaboratif

- Analyser ses actions en situation professionnelle, s’autoévaluer pour améliorer sa pratique dans le cadre d'une démarche qualité

- Respecter les principes d’éthique, de déontologie et de responsabilité environnementale

 

Dans certains établissements, d'autres compétences spécifiques peuvent permettre de décliner, préciser ou compléter celles proposées dans le cadre de la mention au niveau national.

Pour en savoir plus se reporter au site de l'établissement.

}

LICENCE Arts plastiques

Équivalence Bac +3 ou +4

Le plasticien diplômé pourra:

- Assurer la mise en oeuvre d'évènements artistiques ou de projets en rapport avec les arts

- Développer une activité créatrice autonome (démarche, projet

- Développer et communiquer la créativité plastique

- Identifier  et évaluer la qualité artistique des oeuvres par une dimension critique argumentée

- Identifier les types de publics et les modes de consommation de ces oeuvres

- Créer, organiser, valoriser les évènements artistiques

- Participer à l'éducation et à la transmission de la culture des arts plastiques, en interaction avec d'autres champs artistiques et culturels

Maitrise des techniques de création contemporaine,

- Bonne connaissance des fondamentaux théoriques et historiques artistiques

- Capacité à formuler et défendre un projet artistique et évènementiel

- Aptitude à la posture critique impliquant de nourrir les débats sur les arts actuels

- Capacité à transmettre les savoirs et savoir-faire artistiques auprès de publics divers

- Capacité à nourrir la communication et la médiation autour d’une œuvre ou d’un événement artistique

}

Parcours Gestion de la production audiovisuelle

  - Élaboration de projets scénographiques numériques, audiovisuels et interactifs dans les arts du spectacle

- Elaboration de devis et de plannings de projets d’animation

- Montage de dossiers de financement et de demande d’aides, déclarations sociales et juridiques,

- Rédaction des contrats de travail conformes à la législation sociale des intermittents du spectacle, contrats de production, de coproduction,

- Déclarations à la SACEM ou aux sociétés d’auteurs

- Suivi des traductions, des adaptations étrangères pour la distribution

- Gestion et suivi de production d’images captées

- Post-production image et son.

 

 

- Maîtriser les aspects économiques et juridiques de la production audiovisuelle,

 - Maitriser le processus de fabrication 2D et 3D, la pré-production

 - Élaborer  et gérer les budgets et les plannings de projets d’animation, de production d’images captées, de post-production image et son

 - Être capable de dialoguer aussi bien avec des créateurs et des techniciens que des directeurs de studio et des financiers et synthétiser leurs besoins.

 - Évaluer les contraintes techniques et les implications financières des choix de méthodes de fabrication

 - Assurer le suivi de fabrication image et son des produits audiovisuels, notamment des films, des documentaires et des séries d’animation ;

- Suivre la production, encadrer les équipes, faire respecter les budgets et les plannings dans un contexte de coproduction internationale

 

 

}

1/ Analyse des besoins fonctionnels et techniques d’un site web

Dans le cadre du développement d’un nouveau site web ou de l’évolution d’un site existant, le «Développeur intégrateur de solutions intranet/internet» - DISII -  prend en compte tous les besoins et contraintes des utilisateurs et de la structure, à partir d’un cahier des charges fonctionnel qui lui a été remis ou auquel il a participé.

Ainsi, il prend en compte l’environnement d’utilisation du site et de ses données, réalise un inventaire de toutes les fonctionnalités attendues du site web et en définit l’architecture pour fournir les éléments (schémas d’analyse, charte graphique, rétro-planning) permettant au chef de projet de finaliser la proposition commerciale. Il prépare le maquettage du site, ainsi que les principales pages pilotes pour illustrer la proposition commerciale.

Après validation de la proposition commerciale il conçoit différentes versions du site pour soumettre au client. Ce dernier choisi la version définitive du futur site. Le «Développeur intégrateur de solutions intranet/internet» conçoit le design en prenant en compte les standards ergonomiques.

A partir d’une veille technologique régulière et en relation avec le chef de projet, il affine les différents choix de techniques de développement. Il participe avec son chef de projet à la rédaction du cahier des spécifications techniques en réalisant la modélisation du projet. A l’aide d’outils de gestion de projet, il confirme la planification de la réalisation du site web et participe à des réunions de travail régulières qui permettent d’intégrer les remarques du chef de projet et du client.

L’ensemble du projet est conçu dans le respect de la législation en vigueur.

 

2/Développement et évolutions du site web

Seul ou en équipe, le «Développeur intégrateur de solutions intranet/internet» participe à la mise en place de l’arborescence du site permettant d’organiser les différents éléments.

Il programme les fonctionnalités, côté client et côté administrateur,  du site web dans le respect du cahier des charges et des normes, méthodes et standards définis. Il veille à sécuriser le code.

Il met en place et utilise un gestionnaire de versionning.

Il réalise la connexion du site web aux bases de données de l’entreprise.

Le «Développeur intégrateur de solutions intranet/internet » prépare et réalise des jeux de tests, qui à terme, lui permettent d’effectuer le recettage du site. Il commente les programmes développés afin de permettre la maintenabilité et les évolutions du site web.

Il emploie les techniques de référencement pour améliorer le positionnement d’un site dans les résultats de recherche.

Selon les demandes du client, il créé de nouvelles versions du site intégrant de nouvelles fonctionnalités ou des correctifs.

 

3/Intégration des technologies web

Le «Développeur intégrateur de solutions intranet/internet» recherche des bibliothèques de codes existants : librairies, interfaces de programmation (API), services web, pour les intégrer dans le site et permettre l’accès à des services connectés.

Il met en place les liens nécessaires renvoyant aux réseaux sociaux. Il intègre des applications existantes de types géolocalisation, agenda, réservation...

Il intègre les maquettes graphiques, il réalise la mise en page du site web, en organisant les espaces de contenu et en tenant compte des différents périphériques d’affichage (smartphone, tablette, ordinateur...). Il assure la cohérence entre les pages codées en html et les maquettes graphiques.

Il utilise des gestionnaires de contenu (CMS*) pour élaborer des sites de type vitrines ou marchands.

 

 4/Exploitation du site et des plateformes d’hébergement

Le «Développeur intégrateur de solutions intranet/internet» participe à la configuration et à la sécurisation des serveurs d’hébergement.

Il met en ligne sur un serveur interne ou externe, le site développé et s’assure de son bon fonctionnement. Seul ou en équipe, il met en place des stratégies de sauvegarde et de restauration des programmes et des données du site. Il peut être amené à effectuer des migrations de site ou de version de plateforme.

Dans l’objectif de réaliser la maintenance du site par d’autres développeurs,  il participe à la documentation technique du projet en français ou en anglais. Dans la cadre de l’assistance aux utilisateurs, il met en place une aide contextuelle ou intégrée au site.

Dans le cadre de la vie du site, il génère les rapports de fréquentation. Pour optimiser le fonctionnement du site, il exploite le journal d’erreurs, il identifie et traite les dysfonctionnements.

 

Les capacités attestées :
1/ Analyse des besoins fonctionnels et techniques d’un site web

- réaliser une veille technologique régulière en collectant des informations issues de sources différentes

- Inventorier toutes les fonctionnalités attendues du site, en les priorisant 

- Inventorier l’ensemble des contraintes matérielles, graphiques, temporelles et financières

-  fournir les éléments de la proposition commerciale présentant l’entreprise et l’équipe, reformulant la demande du client, précisant les choixtechniques permettant de présenter un chiffrage du projet

- participer au plan projet, en fournissant des indications de durées sur les tâches à réaliser et en réalisant un suivi régulier

-  modéliser le projet, en réalisant un schéma relationnel des données, en concevant un plan de navigation du site, en schématisant un diagramme d’état, de classes

- définir une arborescence de dossiers pour organiser les différents modules

- décliner une charte graphique en utilisant un logiciel PAO

- schématiser graphiquement les principales pages du site, à partir d’une charte graphique préalablement définie

- rédiger un cahier des spécifications techniques pour permettre la conception du site.

2/Développement et évolutions du site web

- coder les fonctionnalités du site de manière structurée, commentée et sécurisée en utilisant des langages de programmation

- exploiter une base de données en mettant en place une connexion à la base permettant de réaliser des requêtes d’ajouts, d’extractions et de gestion de données

- réaliser des tests, afin de valider le codage

- appliquer les techniques de référencement utilisées par les moteurs de recherche

- gérer les différentes versions en sauvegardant et historisant les codes dans un espace collaboratif

- mettre en place une aide intégrée au site sous la forme d’une Foire Aux Questions (FAQ), d’une aide contextuelle, d’un survol, d’une icône...

3/Intégration des technologies web

- découper en zones réactives les éléments visuels, liens, boutons, icônes... en les associant aux fonctionnalités codées

- intégrer les bibliothèques de codes existantes  (API) afin d’enrichir les fonctionnalités du site

- rendre responsive (Responsive web design) le site en respectant les préconisations d’usages

- utiliser des webservices, permettant d’interfacer des environnements distincts

- utiliser un gestionnaire de contenu (CMS) pour élaborer le site

- réaliser une démonstration du site livré au client afin de vérifier la conformité de la livraison au regard du cahier des charges du client

4/Exploitation du site et des plateformes d’hébergement

- configurer le serveur d’hébergement en respectant les préconisations de sécurité

-  mettre en ligne le site sur l’espace préalablement réservé et configuré 

- sauvegarder l’ensemble des fichiers et codes du site, ainsi que les données de la base à l’aide de scripts ou de logiciels dédiés

- restaurer le site, à partir de processus d’installation et de logiciels de sauvegarde

- générer des rapports d’exploitation,  pour améliorer la performance du site et analyser la fréquentation

- résoudre les dysfonctionnements à partir de la lecture du journal d’erreurs

- rédiger la documentation technique complète du site éventuellement à l’aide de générateurs de documentation, en français ou en anglais