Recherche

9 diplômes disponibles en VAE pour les métiers :

Management de sécurité privée

Ce professionnel exerce ses compétences de technicien aussi bien en prévention qu'en intervention. Dans le premier cas, il répertorie les risques propres à l'entreprise, les analyse et propose des moyens pour les prévenir.Il identifie les matériels mis à sa disposition et apprécie leur adéquation avec le risque correspondant. Il sait traiter les informations transmises par les moyens techniques de surveillance à distance (sur un site ou dans le cadre d'une centrale de télésurveillance)
Lors d'une intervention, il choisit les moyens matériels et humains selon la nature du sinistre et leur degré d'efficacité.Il sait discerner les limites de l'action à mener et s'il y a lieu de faire appel à des des services techniques d'assistance ( privés, publics)
Il peut encadrer une équipe et lui donner des ordres dans le respect des réglementations en vigueur. Il est également capable d'assurer les tâches administratives correspondantes.

Les compétences acquises par le titulaire du diplôme sont celles décrites dans l'ensemble des blocs de compétences.

}
L'agent de prévention et de sécurité assure la protection des marchandises, des locaux, des équipements techniques et éventuellement des personnes. Il surveille les lieux à un poste fixe ou en effectuant des rondes .
Il connaît l'emplacement des installations à surveiller et vérifie le bon fonctionnement des moyens de protection mis en place.
Il intervient également en cas d'inondation ou d'incendie et donne les premiers secours aux personnes blessées. Il fait appel aux services compétents (police, gendarmerie, pompiers) et rédige un compte rendu d'accident.
Il travaille seul ou en équipe, le jour ou la nuit, le week end. Il travaille en uniforme sauf dans le cadre de la protection de personnes ou de la surveillance contre le vol des locaux commerciaux.
.}

parcours Animateur Sécurité Santé au travail dans les PME-PMI (ASST)
parcours Sécurité des Procédés Industriels (SPI)

Activités visées :
Pour l’ensemble des parcours de la mention :
Recensement des sources de dangers, évaluation des risques d’un site, rédaction et mise à jour du document unique, recherche des textes réglementaires, animation de groupe de travail, formation et sensibilisation du personnel, analyse des accidents de travail, réalisation de l’accueil sécurité, rédaction de procédures et instruction, rédaction de plans de prévention, conduite d’audit internes, rédaction de rapport d’audit interne, détermination des indicateurs sécurité, gestion du budget, choix de fournisseurs et suivi de commandes, contact avec des organismes extérieurs (CARSAT, inspecteur du travail, assurance ; préfecture, DREAL), réalisation de bilans sécurité mensuels et annuels, recherche de subventions, réalisation de diagnostic métrologique en collaboration avec des organismes de contrôle, exploitation de rapports d’analyse.
Pour le parcours ASST :
Étude ergonomique d’un poste de travail, choix des équipements de protection individuels, gestion des EPI et habilitations,
Pour le parcours SPI :
Rapports d’accidents et d’incidents sur sites industriels, maîtrise opérationnelle des procédés, modification de procédés industriels, sureté de fonctionnement, diagnostic des dysfonctionnements, préparation aux situations d’urgence en cas d’anomalie, élaboration de scénarios, participation aux études de danger, participation à l’élaboration des PPRT.

Compétences attestées pour pouvoir exercer ces activités :
Commun aux deux parcours :
•    Savoir réaliser une analyse des dangers et risques d’un site industriel
•    Savoir vérifier la conformité réglementaire d’un site
•    Connaître et maîtriser les techniques de rédaction de la documentation.

Parcours ASST :
•    Savoir définir les actions à engager et définir un plan d’action
•    Connaître les moyens de prévention
•    Réaliser une veille réglementaire et interpréter la réglementation pour l’appliquer
•    Animer les actions engagées dans le cadre de l’amélioration continue
•    Connaître et appliquer les outils méthodologiques d’amélioration
•    Sensibiliser ou former le personnel à la sécurité
•    Réaliser les enquêtes (accidents du travail, maladies professionnelles, pré-accidents)
•    Vérifier l’efficacité des actions et réaliser des audits
•    Mettre en œuvre des éléments de gestion : équipement Individuel de Protection, habilitations, prestataires, contrôles réglementaires, etc.
•    Savoir aider la direction à mettre en place un système de management de la sécurité santé au travail (réaliser le suivi des objectifs, identifier les sources de progrès, alerter sur les dérives, mettre en place la documentation)
•    Savoir adapter le mode de communication en fonction des interlocuteurs.
•    Réaliser l’accueil sécurité
Parcours SPI :
•    Mettre en œuvre la maitrise opérationnelle des procédés
•    Élaborer des scénarios de dysfonctionnement
•    Préparer des réponses aux situations d’urgence
•    Mettre en œuvre la sureté de fonctionnement
•    Analyser les défaillances d’un procédé industriel
•    Réaliser une étude de dangers d’une installation complexe en vue de l’élaboration d’un PPRT (plan de prévention des risques technologiques)
•    Participer à l’élaboration d’un PPRT

}

Comment bien choisir son diplôme

Bien choisir un diplôme VAE

Choisir le diplôme qui correspond le mieux à votre expérience peut-être compliqué. N'hésitez pas à consulter notre rubrique de conseils sur le sujet ! Vous y apprendrez par exemple que même si vous n'avez aucun diplôme vous pouvez obtenir directement une licence par la VAE, si votre expérience le justifie !

 parcours Entrepreneuriat Technologique et Industriel

Les métiers principaux visés par le diplôme sont les suivants : Entrepreneur et consultant en organisation et management dans une entreprise industrielle ou technologique.

 Il peut :

  • Gérer une structure industrielle ou technologique dans ses différentes dimensions (technique, humaine, commerciale, financière...) et organiser l'activité dans un objectif de rentabilité économique ;
  • Manager un projet d’innovation ;
  • Conseiller et accompagner les dirigeants de l'entreprise dans l'élaboration de stratégies de transformation, d'adaptation technologique et organisationnelle et de gestion de l’innovation ;
  • Concevoir les processus de changements organisationnels et managériaux (humains, technologiques, financiers, informatiques, démarche qualité, sécurité, ...) selon les finalités attendues ;
  • Coordonner l'activité d'une équipe d’ingénieurs ou d’une équipe projet.

Ce métier requiert de gérer les interfaces entre des acteurs multiples au sein ou hors de l’entreprise.

 Les métiers d’entrepreneur ou de consultant en organisation et management correspondent à des postes d’encadrement et/ou de décisionnaires pour tout ce qui concerne l’entreprise (choix managériaux et techniques). Il s’accompagne d’une grande autonomie d’organisation, assortie d’une responsabilité importante (il est responsable du développement de l’entreprise).

Le métier visé requiert des compétences scientifiques, techniques et managériales de haut niveau, de même qu’une capacité d’adaptation. Plus précisément, il requiert :

1)       des compétences techniques et des méthodes, sous-tendues par un niveau scientifique élevé, dans la gestion d’entreprises industrielles ou technologiques ;

2)       des compétences en recherche et valorisation d’opportunités entrepreneuriales ;

3)       des compétences en management et stratégie d’entreprises industrielles ou de services aux entreprises

4)       des capacités d’initiative et d’adaptation face à des environnements complexes, changeants et multidisciplinaires.

}