Recherche

Management et ingénierie de maintenance industrielle

Avril vous propose 48 diplômes pour les métiers Management et ingénierie de maintenance industrielle :

Liste des activités visées par le diplôme :

 La certification s'inscrit dans les titres d’ingénieurs en systèmes électriques du Cnam avec des compétences plus spécifiques dans les domaines des réseaux et notamment des réseaux électriques intelligents (smart grids).
Dans ces domaines, les situations professionnelles tenues par les ingénieurs de la spécialité Systèmes électriques du Cnam concernent les activités suivantes :
- Etude du besoin pour évaluer la faisabilité et établir le cahier des charges des équipements électrotechniques
- Choix des matériels, des fournisseurs et prestataires pour les réalisations en externe
- Validation, vérification des dossiers techniques et des procédures de tests
- Organisation du montage des équipements sur le site, pilotage et contrôle de la mise au point et des tests jusqu'à la mise en service
- Organisation, le cas échéant, de l’exploitation de la maintenance d’installations techniques
- Exploitation de sites de production d’énergie électrique
- Direction d’une équipe ou d’une structure d’étude et de réalisation en électrotechnique
- Gestion de l’ensemble des moyens humains, matériels et financiers alloués à la réalisation et à l’exploitation d’équipements et installations électrotechniques complexes
- Définition et gestion de l’ensemble des moyens techniques et financiers nécessaires à la réalisation

... lire la suite

Occupant des fonctions de spécialiste en énergie nucléaire, l’atomicien de propulsion navale est un expert de la conduite de la chaufferie nucléaire et des installations techniques associées (« installations machines », mécaniques et électriques) d’un bâtiment (navire) à propulsion nucléaire. Il a pour mission principale d’assurer la distribution de l’énergie (produite par la chaufferie) au sein de son unité d’emploi. Cette énergie peut être distribuée :
-       sous forme mécanique à destination de la propulsion du navire
-       sous forme électrique afin d’alimenter les appareils et systèmes nécessaires aux différentes installations (réfrigération ; usines de création et de purification d’air respirable, d’eau potable ; climatisation des baies électroniques et des systèmes informatiques ; éclairage) qui concourent à la vie courante et à la réalisation des objectifs opérationnels du navire.
L’atomicien de propulsion navale développe à ce titre des compétences particulières pour travailler dans un environnement sensible : conduire une chaufferie nucléaire* et les installations associées dans le respect des règles de sécurité ; surveiller le fonctionnement de la chaufferie, de son réacteur, des installations associées, de jour comme de nuit. Il mène également les opérations de maintenance dans les compartiments qui hébergent le réacteur et les installations techniques associées.
Travaillant dans l’environnement d’un réacteur nucléaire à eau pressurisée, il est amené à agir ou à réagir très rapidement pour concilier les impératifs liés à la disponibilité de l’unité d’emploi/du navire (produire les énergies nécessaires) et ceux liés à la sûreté de la chaufferie nucléaire qui peuvent nécessiter l’arrêt du réacteur (entraînant l’arrêt de la production d’énergie, donc la mise en place de solutions palliatives).
En mer, le réacteur nucléaire fonctionne en permanence. Les activités de l’atomicien s’articulent entre une surveillance renforcée de la chaufferie et la conduite du réacteur et des installations techniques associées.
Dans ce contexte particulier, l’atomicien dirige une ou plusieurs équipes, composées d’atomiciens, de chefs d’équipes et de techniciens d'exploitation et de maintenance de systèmes énergie propulsion et/ou de systèmes électrotechniques.
Lorsque le navire est à quai, l’atomicien assure seul la permanence et la surveillance de la conduite de ces installations nucléaires. Son expertise vise à en garantir la sûreté.

... lire la suite
L’Institut des sciences et techniques de l’ingénieur de Lyon a pour objectif de former et certifier des ingénieurs dans la spécialité 'systèmes industriels', aux compétences techniques pluridisciplinaires, comprenant de la mécanique, de l’électronique de l’automatique et des techniques numériques mais aussi de la gestion de production, de la qualité, de l’économie et du droit, en prise directe avec la problématique de la production industrielle : pour survivre dans un marché mondial de plus en plus concurrentiel, les entreprises doivent augmenter leur productivité, améliorer la qualité de leurs produits ou services, réduire leurs coûts. Toute entreprise, industrie ou organisme qui doit faire face à ce défi peut bénéficier des compétences d’un ingénieur en systèmes industriels, qu’il s’agisse d’une compagnie manufacturière ou d’une entreprise de services.

L’ingénieur en systèmes industriels est un innovateur, un coordinateur et un expert en méthodes : il cherche les moyens de faire économiser le temps, l'argent, les matériaux, l'énergie et autres ressources de l'entreprise.

... lire la suite

Comment bien choisir son diplôme

Bien choisir un diplôme VAE

Choisir le diplôme qui correspond le mieux à votre expérience peut-être compliqué. N'hésitez pas à consulter notre rubrique de conseils sur le sujet ! Vous y apprendrez par exemple que même si vous n'avez aucun diplôme vous pouvez obtenir directement une licence par la VAE, si votre expérience le justifie !

Description des emplois et activités visés

Comme l'ensemble des écoles du réseau Polytech, l'Ecole polytechnique de l'Université
d'Aix-Marseille 1 a vocation à former et certifier des ingénieurs reconnus dans leur champ technologique spécifique. La pédagogie mise en œuvre par le réseau conduit à la capitalisation de compétences « métier » spécifiques.

La spécialité Mécanique-énergétique a pour but de former des ingénieurs maîtrisant l'élaboration et la conduite de procédés, leur modélisation et leur contrôle dans les domaines de l’énergétique, des transferts thermiques et de la mécanique des fluides. Ayant par ailleurs de solides connaissances générales de sciences humaines et économiques, les ingénieurs sont aptes à intégrer des postes de responsabilité, dans pratiquement toutes les branches de l'industrie.

Les grands domaines d’application de cette formation concernent :
- Mécanique, énergétique
- Modélisation
- Matériaux
- Procédés industriels
- Bâtiment, environnement.


... lire la suite

 Le Chef d’équipe d’exploitation et de maintenance de systèmes énergie propulsion est chargé des activités suivantes :  

1. Exploitation des installations mécaniques et systèmes automatisés de production et de transformation d’énergie

Superviser l’exploitation et la conduite :  

  • des installations mécaniques et systèmes automatisés de propulsion et de production d’énergie. 
  • des installations et systèmes automatisés hydrauliques. 
  • des installations et systèmes automatisés frigorifiques et de production de froid. 
  • des installations de production et de distribution d’eau douce et d'air comprimé HP/BP. 

2. Maintenance et logistique des installations mécaniques et systèmes automatisés de production et de transformation d’énergie

Préparer, planifier et diriger la maintenance et la logistique :  

  • des installations mécaniques et systèmes automatisés de propulsion et de production d’énergie. 
  • des installations et systèmes automatisés hydrauliques. 
  • des installations et systèmes automatisés frigorifiques et de production de froid. 
  • des installations de production et de distribution d’eau douce et d'air comprimé HP/BP. 

3. Sécurité, prévention, contre les sinistres    

  • Assurer la fonction de directeur d’intervention : diriger les équipes lors d'un sinistre ou d’une intervention de premier secours aux blessés. 
  • Assurer la fonction d’officier sécurité du service : dispenser la formation sécurité et en assurer le suivi ; assurer la prévention des risques contre les sinistres et accidents 
... lire la suite
  • Analyse des besoins en vue de la conception d’un système complexe
  • Conception d’installations, de procédés ou de produits dans une stratégie de développement durable, de maîtrise de l’énergie et d’exploitation de nouvelles ressources
  • Spécification des installations nécessaires (choix des appareillages et équipements) pour répondre aux attentes en matière d'analyse et/ou de production
  • Dimensionnement et modélisation des différentes opérations à mettre en œuvre pour atteindre les objectifs fixés
  • Acquisition, exploitation et modélisation de données expérimentales
  • Analyse multi-physique et modélisation expérimentale ou numérique, des phénomènes présents dans les installations, les procédés ou les produits
  • Contrôle et optimisation de l’efficacité des systèmes au regard du cahier des charges (productivité, économie, efficacité énergétique, impact environnemental, réglementation hygiène, santé et environnement)
  • Analyse des dysfonctionnements de procédés de production, suivi des opérations de maintenance, mise en place d’une démarche d’amélioration des performances et adaptation des procédures
  • Définition, mise en application et contrôle de systèmes de management environnemental et des procédures d’hygiène et de sécurité sur les postes de travail et sur le site
  • Réalisation de veille technique, technologique et réglementaire
  • Réalisation d’audits, d’études techniques et de conseils en recherche et développement et production
  • Rédaction de rapports d’essais, de protocoles de fabrication, de notes de synthèse
  • Management d’une équipe, organisation des plannings de travail, animation des réunions de projet ou de services - Diffusion des connaissances (rédaction de rapports, présentations orales, etc.)  
... lire la suite

· Maintenance en condition opérationnelle d'un système pluritechnique ; conception des plans de maintenance  o Maintenance préventive  o Maintenance corrective  

· Amélioration d’un système pluritechnique ; justification d'une solution d'amélioration o Maintenance améliorative  o Optimisation de l'efficience d'un système  o Adaptation d'un système existant à un nouveau contexte 

· Organisation de l’installation d’un système pluritechnique ; Prise en charge des étapes d'une installation o La mise en place d'un nouvel équipement  o La réimplantation d'un équipement  o Démarrage d'une ligne de production 

· Participation à la gestion des moyens techniques et humains d'un service ; Mobilisation des ressources techniques et humaineso Fonctionnement nominal de l'équipe o Fonctionnement de l'équipe en mode dégradé  o Réorganisation de l'équipe

· Sécurisation du fonctionnement d'un système ; Maîtrise des risques   o Mise en service d'un système o Exploitation d'un système o Intervention de maintenance sur un système  

... lire la suite

Le Chef d’équipe en atelier technique naval est chargé des activités suivantes : 

1. Organisation et contrôle des interventions de maintenance     

• Organiser les opérations de maintenance des installations et du matériel de l’atelier technique

• Participer à l’optimisation de la réalisation des travaux de l’équipe 

2. Organisation de l’activité de maintenance     

• Garantir la réalisation des travaux techniques     

• Assurer une fonction de conseil 

3. Management d’équipe     

• Diriger une équipe de travail     

• Former les membres de l’équipe     

• Assurer la gestion de l’information et de la documentation technique 

4. Prévention et gestion des risques  

• Assurer la prévention et la gestion des risques 

5. Gestion des stocks     

• Effectuer la gestion des stocks des matières premières, pièces, et ensembles de rechange et outillage      

• Effectuer la gestion administrative et comptable des stocks  

6. Spécialité  Dans les spécialités suivantes :     • Systèmes mécaniques,     • Systèmes électriques,     • Structures Bois et Composites,     • Structures métalliques,     • Productique.     

• Superviser les opérations de maintenance, 

• Effectuer certaines opérations de maintenance corrective de second niveau      

• Assurer la réalisation, l’installation, et la réparation d’ouvrages et de pièces

... lire la suite

Liste des activités visées par le diplôme :

Le titre concerne une formation s’inscrivant pleinement dans les formations d’ingénieurs en
systèmes électriques du Cnam avec des compétences plus spécifiques dans les domaines de la
distribution et l’installation électrique ainsi que l’éclairage.

Dans ces domaines, les situations professionnelles tenues par les ingénieurs de la spécialité
Systèmes électriques du Cnam concernent les activités suivantes :
- Etude du besoin pour évaluer la faisabilité et établir le cahier des charges des équipements
électrotechniques
- Choix des matériels, des fournisseurs et prestataires pour les réalisations en externe-
Validation, vérification des dossiers techniques et des procédures de tests
- Organisation du montage des équipements sur le site, pilotage et contrôle de la mise au point et
des tests jusqu'à la mise en service
- Organisation, le cas échéant, de l’exploitation de la maintenance d’installations techniques-
Exploitation de sites de production d’énergie électrique.
- Direction d’une équipe ou d’une structure d’étude et de réalisation en électrotechnique
- Gestion de l’ensemble des moyens humains, matériels et financiers alloués à la réalisation et à
l’exploitation d’équipements et installations électrotechniques complexes
- Définition et gestion de l’ensemble des moyens techniques et financiers nécessaires à la
réalisation

... lire la suite