Recherche

Parcourir les diplômes disponibles en VAE

Avril vous propose 2015 diplômes :

L’organisateur de réceptions est un professionnel qualifié en production culinaire et en service. Il assure des fonctions d’organisation, de gestion et de coordination de l’ensemble des prestataires d’une manifestation événementielle autour de différents types de restauration.
Dans ce cadre, il est également amené à négocier une prestation et à participer à la recherche et au développement de nouveaux produits et concepts.
Il intervient dans les fonctions suivantes :
- commercialisation-gestion : avec les clients et les fournisseurs
- organisation et gestion logistique de l'événement
- gestion et et coorfdination du personnel de l'événement (avant, pendant et après celui-ci)
- recherche et développement (nouveaux concepts, nouvelles demandes de la clientèle...)

... lire la suite

-          Usages avancés et spécialisés des outils numériques

-          Développement et intégration de savoirs hautement spécialisés

-          Communication spécialisée pour le transfert de connaissances

-          Appui à la transformation en contexte professionnel

-          Evaluation et  analyse de la motricité et de l’activité humaine en la replaçant dans son contexte de réalisation

-          Conception de matériels (dispositif, équipement et/ou matériau) adaptés aux pratiquants / opérateurs / patients dans les domaines du sport, des loisirs, du travail et de la santé

-          Conception des environnements (situations, organisations) adaptés aux pratiquants / opérateurs / patients dans les domaines du sport, des loisirs, du travail et de la santé

-          Opérationnalisation de la démarche ergonomique au service et auprès du pratiquant / opérateur / patient au sein d'un projet dans les domaines du sport, des loisirs, du travail et de la santé

Conception, coordination et management de projets en ingénierie et ergonomie du sport, des loisirs, du travail et de la santé

... lire la suite

L’infirmier évalue l’état de santé d’une personne et analyse les situations de soins ; il conçoit et définit des projets de soins personnalisés ; il planifie des soins, les prodigue et les évalue ; il met en œuvre des traitements. Il dispense des soins de nature préventive, curative ou palliative, visant à promouvoir, maintenir et restaurer la santé, il contribue à l’éducation à la santé et à l’accompagnement des personnes ou des groupes dans leur parcours de soins.

Les soins infirmiers intègrent qualité technique et qualité des relations avec le malade. Ils ont pour objet, dans le respect des droits de la personne, dans le souci de son éducation à la santé et en tenant compte de sa personnalité :

1° De protéger, maintenir, restaurer et promouvoir la santé physique et mentale des personnes ou l'autonomie de leurs fonctions vitales physiques et psychiques en vue de favoriser leur maintien, leur insertion ou leur réinsertion dans leur cadre de vie familial ou social ;

2° De concourir à la mise en place de méthodes et au recueil des informations utiles aux autres professionnels, et notamment aux médecins pour poser leur diagnostic et évaluer l'effet de leurs prescriptions ;

3° De participer à l'évaluation du degré de dépendance des personnes ;

4° De contribuer à la mise en œuvre des traitements en participant à la surveillance clinique et à l'application des prescriptions médicales contenues, le cas échéant, dans des protocoles établis à l'initiative du ou des médecins prescripteurs ;

5° De participer à la prévention, à l'évaluation et au soulagement de la douleur et de la détresse physique et psychique des personnes, particulièrement en fin de vie au moyen des soins palliatifs, et d'accompagner, en tant que de besoin, leur entourage. 

 

Les activités principales de l’infirmier sont :

- L’observation et le recueil de données cliniques

- Les soins de confort et de bien être

- L’information et l’éducation de la personne, de son entourage et d’un groupe de personnes - La surveillance de l’évolution de l’état de santé des personnes

- Les soins et activités à visée diagnostique ou thérapeutique

- La coordination et organisation des activités et des soins - Le contrôle et la gestion de matériels, dispositifs médicaux  et produits

- La formation et l’information de nouveaux personnels et de stagiaires

- La veille professionnelle et la recherche

... lire la suite

Comment bien choisir son diplôme

Bien choisir un diplôme VAE

Choisir le diplôme qui correspond le mieux à votre expérience peut-être compliqué. N'hésitez pas à consulter notre rubrique de conseils sur le sujet ! Vous y apprendrez par exemple que même si vous n'avez aucun diplôme vous pouvez obtenir directement une licence par la VAE, si votre expérience le justifie !

Les activités exercées portent sur les différents aspects du métier de l’imprimeur sur textile avec un niveau d'exigence et un degré d'excellence très élevé. Elles couvrent un vaste champ de l’impression où le professionnel  reproduit des motifs de couleur sur des tissus, des tricots ou des textiles non-tissés de différentes fibres (coton, soie, viscose, polyamide, polyester). Il installe et fixe les roules, les cylindres, la racle, les cadres et les pochoirs. En fonction des caractéristiques du tissu, l’imprimeur règle la température de séchage et ajuste les paramètres des machines. Il prépare les produits de teinture et alimente la machine en pigments. Il se charge ensuite de centrer le tissu et d’adapter la tension lors de l’entraînement de l’impression. Il peut être amené à utiliser des machines à coudre le tissu ou le cuir ainsi que des instruments de mesure tels que le spectromètre ou le radioscope. 

Les activités consistent à :

-       Analyser le cahier des charges ;

-       Réaliser les opérations de démarrage et d’arrêt des appareils ;

-       Réaliser les réglages, la programmation et le paramétrage des équipements ;

-       Réaliser les essais, des ébauches ou des tests pour contrôler la conformité des produits ;

-       Identifier défaut en cours de process et appliquer la procédure d’intervention ou d’alerte requise ;

-       Contrôler un résultat de teinte avant séchage (étalement, prise, fixation de la couleur, etc.) ;

-       Modifier et remplacer si nécessaire des éléments techniques pour assurer la qualité de la production ;

-       Coordonner et vérifier les interventions des d’autres opérateurs sur la ligne de production ;

-       Rédiger des fiches techniques ainsi que les rapports de production.

... lire la suite

Les activités exercées portent sur les différents aspects du métier du verrier avec un niveau d'exigence et un degré d'excellence très élevé. Elles couvrent un vaste champ de la verrerie, cristallerie dont le professionnel maîtrise les connaissances et les savoir-faire artistiques et techniques traditionnels du travail du verre à chaud (travail à la main ou au chalumeau) ou à froid (taille et gravure, décor, vitrail). Pour le travail à chaud tout commence avec la fabrication de la pâte de verre, à partir d'un mélange dosé de sable, de soude et de chaux.Le verrier prélève la pâte directement au cœur du four, à l'aide d'une canne creuse, pour ensuite l'étirer, l'arrondir, la façonner et il travaille à main levée ou utilise un moule. Pour fabriquer de petits objets en verre filé, le verrier utilise des tubes ou des baguettes en verre qu'il présente à la flamme d'un chalumeau.

Les activités consistent à :

- Mettre en œuvre les moyens déterminés à l'élaboration de la pièce (matière, outils, four) ;

- Collecter les informations nécessaires à la réalisation de l'ouvrage ;

- Réaliser l’étude de la gamme opératoire, étape par étape ;

- Réaliser l’évaluation des coûts de production ;

- Choisir des outillages nécessaires à sa réalisation et aux opérations de contrôle ;

- Réaliser la préparation des machines et des outils nécessaires ;

- Gérerr l'approvisionnement des matières d'œuvre ;

- Réaliser les phases de la fabrication ;

- Réaliser les contrôles avec les outils et calibres de contrôle.

... lire la suite

Les activités exercées portent sur les différents aspects du métier du potier avec un niveau d'exigence et un degré d'excellence très élevé. Elles couvrent un vaste champ de la poterie. Le professionnel intervient de manière autonome sur toutes les étapes de fabrication nécessaires à la réalisation de pièces de poterie. Il conçoit ses formes et ses décors qui sont d’essence traditionnelle ou contemporaine dans le style qui lui est propre. 
Il sait déterminer les retraits et agrandissements, définir par un dessin précis les formes et décors à fabriquer. Il est capable de tourner n’importe quel volume dans la limite permise par sa matière de prédilection (faïence,grès, porcelaine) et de respecter des dimensions précises. Il pratique et maîtrise différents procédés d’émaillage, de décoration et de cuisson qui lui permettent d’obtenir un produit fini qui correspond à ses attentes.
Il est capable d’assurer une production sérielle et de garantir une qualité de fabrication par une capacité d’auto contrôle faite d’exigence à chaque étape de fabrication. Enfin il doit être capable de réaliser des formes d’après un dessin imposé, comportant des dimensions précises à respecter, et de les reproduire en série pour répondre à un commande d’un client. 

Les activités consistent à :

-       Concevoir les formes et les décors ;

-       Déterminer les retraits et agrandissements ;

-       Définir par un dessin précis les formes et décors à fabriquer ;

-       Réaliser le tournage de tous volumes en respectant les dimensions ;

-       Réaliser différents procédés d’émaillage, de décoration et de cuisson.

... lire la suite

Les activités exercées portent sur les différents aspects du métier de restaurateur de tapis et tapisseries avec un niveau d'exigence et un degré d'excellence très élevé. Elles couvrent un vaste champ de la restauration et de la conservation qui intervient sur des tapis ou tapisseries. Avant toute intervention, le restaurateur doit connaître les souhaits du propriétaire ou du conservateur du musée. Plusieurs critères déterminent les travaux à effectuer: destination de l’objet (tapisserie murale ou de sièges, tapis de sol ou de collection), futures conditions d’exposition, valeur de l’objet et coût de l’intervention. Il peut choisir une restauration totale pour un retour de l’objet à un état presque parfait ou opter pour la conservation, opération permettant de stopper le processus de dégradation tout en respectant l’authenticité de l’œuvre. 

Les activités consistent à :

-       Analyser les matériaux et les techniques du tapis ou de la tapisserie ;

-       Situer le tapis ou la tapisserie dans son contexte historique ;

-       Identifier et analyser les dégradations afin de déterminer les interventions à effectuer ;

-       Choisir les matériaux les plus appropriés en qualité et calibre , effectuer l’échantillonnage ;

-       Installer un tapis ou une tapisserie en vue de sa restauration ;

-       Réaliser les opérations de restauration (chaînage, tramage, tissage) ou de conservation ;

-       Réaliser les finitions afin de faciliter la mise en situation de l’œuvre ;

-       Réaliser un dossier de restauration-conservation.

... lire la suite

Les activités exercées portent sur les différents aspects du métier du luthier de guitare avec un niveau d'exigence et un degré d'excellence très élevé. Elles couvrent un vaste champ avec les réalisations de tous les travaux de lutherie guitare comprenant la fabrication, la réparation et restauration des guitares acoustiques, électriques et des basses. Pour la réalisation de l’instrument, le lutier choisit les bois de résonnance (épicéa, cèdre…) et de tonalité (ébène, acajou…) qui vont déterminer la couleur sonore de l’instrument. Qu'il s'agisse de guitare acoustique ou de guitare électrique, la guitare fait l'objet de recherches permanentes de la part de nombreux luthiers soucieux d'optimiser l'instrument tout en préservant une grande tradition de facture. Les luthiers en guitare français, possesseurs d’importants savoir-faire, occupent une bonne place sur le marché haut de gamme avec une concurrence des firmes américaines et japonaises reste féroce.

Les activités consistent à :

- Réaliser des travaux  de conception, de fabricationconformément à un cahier des charges donné en maîtrisant les techniques du métier , l’emploi des matériaux et des produits les plus divers utilisés en facture de guitare ;

- Réaliser les travaux de réparation, de tout ou partie d’instrument ;

-  Concevoir et réaliser une solution à un problème d’intégrité de l'instrument, de confort de jeu, d'acoustique (sonorité, justesse, équilibre) ou d'esthétique ;

-   Concevoir et réaliser des solutions innovantes (jeu, sonorité, esthétique).

... lire la suite

Les activités exercées portent sur les différents aspects du métier avec un niveau d'exigence et un degré d'excellence très élevé. L'examen « Un des meilleurs ouvriers de France » a pour buts :

• d'améliorer la formation professionnelle des adultes,

• de développer le goût et l'attachement de l'ouvrier, de l'artisan et, plus généralement, de toute

• personne concourant à la production de biens ou de services, à l'excellence du travail,

• de permettre à chacun d'affirmer sa personnalité, son esprit d'initiative et de progrès et d'obtenir la juste récompense de ses efforts,

• de participer à la formation initiale et à l'information des jeunes,

• d'encourager l'ensemble des professionnels à prendre en compte des technologies nouvelles tout en

• sauvegardant les connaissances et les savoir-faire qui relèvent de techniques traditionnelles,

• de faire valoir la place du travail manuel de qualité dans la formation générale de tout jeune Français,

• de concourir au développement des entreprises et de leur compétitivité.


... lire la suite