Recherche

Maintenance d'engins de chantier, levage, manutention et de machines agricoles

Avril vous propose 16 diplômes pour les métiers Maintenance d'engins de chantier, levage, manutention et de machines agricoles :

Il (elle) intervient sur une grande diversité de matériels (tracteurs et équipements, moissonneuses-batteuses, matériels de récolte, de fenaison, de vendange...) dont l'expertise de fonctionnement s'opère à l'aide de stations et de bancs d'essais nécessitant une connaissance actualisée des matériels et des méthodologies de diagnostic.

Pour installer des équipements sur les tracteurs et réparer des pièces défectueuses, le recours à divers procédés de mécanique générale et de soudage est fréquent.

A l'atelier, le (la) technicien(ne) de maintenance en machinisme agricole assiste le responsable d'atelier dans l'organisation et la gestion des activités. Ce qui le (la) conduit à intervenir de l'accueil à la restitution des matériels au client.

Chez le client, le (la) technicien(ne) de maintenance en machinisme agricole intervient pour installer, mettre en service ou dépanner des matériels en toute autonomie.

Il (elle) gère la documentation technique de l'atelier et transmet aux mécaniciens les informations nécessaires aux interventions de maintenance, en utilisant les techniques informatisées de communication.

Les horaires sont réguliers mais la saisonnalité des travaux agricoles tels que la moisson peut entraîner des aménagements liés aux pics d'activités.

Le permis de conduire B est nécessaire pour les déplacements chez les clients.

... lire la suite

Sous le contrôle du chef d'atelier et avec les différents services de l'entreprise, le titulaire de ce bac pro organise les interventions sur les machines. Il peut s'agir d'entretien, de réparation ou d'adaptation. Il effectue et formule le diagnostic, prévoit les moyens matériels nécessaires, désigne le ou les intervenants.
Il planifie les opérations, du démontage aux essais de remise en service.
Il est capable de réaliser l'intervention. Il contrôle, fait respecter les règles de sécurité. 
Ce mécanicien exerce aussi un rôle de conseil auprès des utilisateurs : conditions d'emploi du matériel, modification d'équipements, avis sur un achat.
Il est apte à argumenter sur les avantages d'un produit ou d'un service.

... lire la suite

Le titulaire du CAP Maintenance des matériels option Matériels de construction et de manutention assure l'entretien du matériel, la réparation, l'adaptation et les réglages, l'accueil et le conseil technique auprès de la clientèle et des utilisateurs de matériel de construction et de manutention.

Sous la responsabilité d'un supérieur hiérarchique et avec les services de l'entreprise, il peut:

-Organiser l'intervention,

-Effectuer un pré-diagnostic,

-Réaliser une intervention,

-Réceptionner et restituer le matériel.

... lire la suite

Comment bien choisir son diplôme

Bien choisir un diplôme VAE

Choisir le diplôme qui correspond le mieux à votre expérience peut-être compliqué. N'hésitez pas à consulter notre rubrique de conseils sur le sujet ! Vous y apprendrez par exemple que même si vous n'avez aucun diplôme vous pouvez obtenir directement une licence par la VAE, si votre expérience le justifie !

Sous le contrôle du chef d'atelier et avec les différents services de l'entreprise, le titulaire de ce bac pro organise les interventions sur les machines. Il peut s'agir d'entretien, de réparation ou d'adaptation. Il effectue et formule le diagnostic, prévoit les moyens matériels nécessaires, désigne le ou les intervenants.
Il planifie les opérations, du démontage aux essais de remise en service.
Il est capable de réaliser l'intervention. Il contrôle, fait respecter les règles de sécurité. 
Ce mécanicien exerce aussi un rôle de conseil auprès des utilisateurs : conditions d'emploi du matériel, modification d'équipements, avis sur un achat.
Il est apte à argumenter sur les avantages d'un produit ou d'un service.

... lire la suite

Sous le contrôle du chef d'atelier et avec les différents services de l'entreprise, le titulaire de ce bac pro organise les interventions sur les machines. Il peut s'agir d'entretien, de réparation ou d'adaptation. Il effectue et formule le diagnostic, prévoit les moyens matériels nécessaires, désigne le ou les intervenants.
Il planifie les opérations, du démontage aux essais de remise en service.
Il est capable de réaliser l'intervention. Il contrôle, fait respecter les règles de sécurité. 
Ce mécanicien exerce aussi un rôle de conseil auprès des utilisateurs : conditions d'emploi du matériel, modification d'équipements, avis sur un achat.
Il est apte à argumenter sur les avantages d'un produit ou d'un service.

... lire la suite

Le titulaire de la MC "Maintenance des installations oléohydrauliques et pneumatiques " lui permettent de réaliser un large éventail d'activités :

- maintenance, mise en service, mise au point (réglages pour conformité au cahier des charges) ;
- modification et amélioration des équipements ;
- montage, assemblage ;
- conception (rédiger un dossier technique, en participation, avec schémas et notes de calculs).

... lire la suite

Le professionnel réalise la maintenance, la réparation et le dépannage des matériels agricoles en atelier ou chez le client. Il intervient sur de nombreuses familles de matériels et d'équipements agroalimentaires, pour les cultures « céréalières » par exemple : moissonneuse-batteuse, presses ramasseuses, matériels de préparation du sol, de traitement des cultures, au matériel d'élevage ou de cultures « spécialisées » (viticulture, arboriculture). Ces matériels et équipements sont sans cesse améliorés par le déploiement de dispositif de pilotage, de contrôle, d'asservissement, de confort et de sécurité. Ces systèmes et dispositifs combinent plusieurs technologies telles que la mécanique, l'électricité, l'électronique, l'hydraulique, la pneumatique dont le pilotage est souvent assuré par des systèmes informatiques embarqués. Lors d'interventions sur ces ensembles, il s'appuie sur l'utilisation d'appareils de contrôle et de réparation propres à chaque catégorie de matériels, ce qui nécessite la connaissance de leur fonctionnement en production. Dans le cadre de ses interventions, il (elle) réalise la mise au point du matériel neuf : montage, contrôle, essai, puis livraison et réglage chez le client. Il est amené à effectuer du reconditionnement, des réparations de pièces usagées ou d'usure spécifique au matériel agricole par des opérations courantes de mécanique générale et de soudure.

Pour réaliser ces opérations, le mécanicien s'appuie sur une documentation technique qui précise les modes opératoires, les données techniques de contrôle, les réglages établis par le constructeur. Il possède les connaissances nécessaires pour interpréter la lecture de plans, de schémas de systèmes utilisant différentes sources d'énergie pour effectuer la réparation ou le dépannage de ces systèmes.

Il exécute les opérations à partir d'un ordre de réparation sur lequel sont consignés les travaux à réaliser, définis par son responsable hiérarchique.

Il peut être amené à se déplacer avec un VL ou VUL afin de se rendre chez des clients pour effectuer des interventions. Le permis de conduire B est nécessaire. Il dépanne les matériels d'après les consignes fixées par son responsable hiérarchique. Sur le site le mécanicien localise plus précisément la panne et en fonction de la situation rencontrée, il intervient souvent par échange d'organes ou de composants.

Le mécanicien s'adapte à l'environnement professionnel du monde agricole. La saisonnalité des travaux (ex : moissons) entraîne des pics d'activité, certaines interventions présentent un caractère d'urgence et le mécanicien adapte sa méthode de travail. Il possède des qualités relationnelles, une bonne représentation des risques professionnels et une sensibilisation à la protection de l'environnement.

... lire la suite