Recherche

Parcourir les diplômes disponibles en VAE

Avril vous propose 1989 diplômes :

TP Secrétaire assistant

Niveau Bac / BP / BT

Premier interlocuteur des collaborateurs, mais également des partenaires externes à l'entreprise, le secrétaire assistant contribue à la qualité de la communication de la structure. Il en valorise l'image et assure le relais de l'information. La dimension relationnelle de la fonction est de ce fait essentielle.
Il facilite le travail de sa hiérarchie en prenant en charge la préparation des dossiers, la conception, la présentation et la diffusion de documents tels que mails, courriers, comptes rendus, tableaux ou graphiques, grâce à une orthographe et une syntaxe irréprochables. Il effectue la recherche d'informations à partir de sources identifiées et organise le classement et l'archivage physiques et numériques.
Il assiste l'équipe en gérant l'accueil des visiteurs et les flux d'appels multicanaux, en gérant la prise de rendez-vous et la tenue des agendas ainsi qu'en organisant les réunions et les déplacements.
Au sein du service commercial de l'entreprise, il traite les commandes clients ou les demandes d'achats et les approvisionnements. Il assure l'interface entre l'entreprise et ses interlocuteurs, répond aux demandes d'information et traite les réclamations courantes qu'il a identifiées et analysées, en conciliant satisfaction de l'interlocuteur et intérêt de l'entreprise. Il facilite le suivi de l'activité commerciale en produisant des tableaux statistiques et des graphiques significatifs.
Selon l'organisation de la structure, il participe au suivi administratif du personnel en tenant à jour les dossiers, en procédant aux formalités d'embauche et de départ des salariés et en apportant des réponses conformes au droit du travail aux demandes courantes d'information d'ordre social. Le secrétaire assistant peut être amené à prendre en charge de manière agile les travaux des collègues des différents secrétariats à tout moment, afin de maintenir une continuité de service, nécessitant une capacité d'adaptation et d'ouverture sur son environnement.
Selon le contexte de la structure, l'utilisation de la langue anglaise peut être demandée pour apporter des réponses à des demandes simples d'un interlocuteur anglophone. Le secrétaire assistant exerce sa fonction avec un degré d'autonomie et de responsabilité qui varie selon la taille et le domaine d'activité de l'entreprise. L'organisation des tâches qui lui incombent relève de sa propre initiative.
La multiplicité des tâches et des intervenants entraîne des interruptions fréquentes de l'activité en cours et nécessite une appréciation et une gestion des urgences et priorités.
L'essentiel de l'activité s'exerce de façon sédentaire avec l'utilisation d'outils numériques et de progiciels propres à la structure. L'évolution technologique de ces outils nécessite une mise à jour et une adaptation des compétences en permanence. Les horaires sont stables même si l'amplitude des horaires de travail tend à s'élargir pour s'adapter aux flux des sollicitations de la clientèle ou des usagers.

... lire la suite

DE Educateur spécialisé

Niveau Bac +3 / Bac +4

L’éducateur spécialisé travaille auprès d’enfants, adultes, familles et groupes en difficulté en situation de vulnérabilité ou de handicap auprès desquels il contribue à créer les conditions pour qu’ils soient protégés et accompagnés, considérés dans leurs droits et puissent les faire valoir. L’éducateur spécialisé contribue au processus de socialisation et d’autonomie des personnes. Il favorise le renforcement des liens sociaux et des solidarités dans l’environnement des personnes et de la société. Il aide au développement de la personnalité et à l’épanouissement de la personne et peut contribuer à son insertion socioprofessionnelle.

L’éducateur spécialisé établit une relation éducative à partir de ses observations et de situations du quotidien dans des espaces institutionnels formels et informels. Dans sa pratique, il adopte des attitudes et des postures basées notamment sur l’empathie, l’écoute et la bienveillance. Il s’adapte à l’autre en se rendant disponible. Il est amené à élaborer un accompagnement éducatif avec la personne ou le groupe dans une temporalité tenant compte des singularités, des aspirations et des potentialités de chacun.

Il s’inscrit dans un travail d’équipe avec laquelle il partage et analyse des hypothèses de travail adaptées aux besoins repérés. Il conçoit, conduit, évalue des actions socio-éducatives dans le cadre de projets personnalisés, crée et met en oeuvre des actions mobilisant différentes méthodologies, propose des activités, des médiations et fait preuve de créativité. Il émet des propositions pour l’analyse des besoins, l’évaluation et l’ajustement des orientations des politiques éducatives ou sociales menées dans les institutions avec lesquelles il travaille dans le respect de la confidentialité des informations concernant les personnes. Dans un but de transmission de connaissances et savoir-faire professionnels, et après l’acquisition d’une expérience significative, le professionnel participe au processus de professionnalisation y compris en exerçant des fonctions de référent professionnel auprès des personnes en formation (initiale ou continue) en lien avec les établissements de formation.


Public concerné :

Enfants, adolescents, adultes, familles et groupes en situation de vulnérabilité ou de handicap…

... lire la suite

L’ADVF réalise pour les particuliers l’entretien courant de leur logement et de leur linge en veillant à la qualité de sa prestation et en respectant les règles d’hygiène. Il (elle) intègre dans sa pratique les principes du développement durable.

Il (elle) accompagne les personnes fragilisées dans les actes essentiels de la vie quotidienne. L’ADVF les assiste pour s’habiller, pour faire leur toilette et pour se déplacer. Il (elle) les aide à préparer les repas et à faire les courses, à préserver les relations et les activités sociales. Il (elle) tient compte des attentes, des besoins et des consignes de la personne aidée et de son entourage. Il (elle) organise son travail de façon rationnelle et est réactif (réactive) face aux changements, aux imprévus et aux différentes façons de faire et d’être des personnes. L’ADVF adapte ses activités en fonction du degré de dépendance des personnes, en fonction des conditions matérielles et de la présence éventuelle d’autres intervenants. Il (elle) peut être amené à utiliser un cahier de liaison permettant la transmission d’informations et la passation de consignes.

L’ADVF assure essentiellement la garde de jeunes enfants, mais il (elle) peut également intervenir auprès d’enfants scolarisés (hors soutien scolaire).

Il (elle) intervient dans le respect des consignes des parents et des habitudes familiales pour le lever et le coucher des enfants, la toilette et le repas. Sa prestation est réalisée dans l’objectif de contribuer aux apprentissages de base des enfants. Il (elle) organise des activités ou des sorties en fonction de l’âge et du nombre d’enfants.

L’ADVF peut intervenir auprès de personnes en situation de handicap vivant à domicile. Dans l’exercice de ses activités, l’ADVF peut être amené(e) à mettre en œuvre les compétences attestées par le certificat d’acteur prévention secours du secteur de l’aide à domicile (APS-ASD)* ou par le certificat Sauveteur secouriste du travail (SST). Il (elle) veille à la sécurité des personnes et préserve sa propre sécurité en appliquant les gestes et les postures adaptés. En situation d’urgence, il (elle) applique les gestes de premiers secours et alerte les intervenants concernés.

L'ADVF tient compte des limites de sa fonction et du cadre d’intervention convenu avec la personne aidée ou les parents.

Il (elle) est en relation avec les proches de la personne aidée et les parents des enfants, avec l’encadrant de l’entreprise ou de l’association, des professionnels de la santé et avec d’autres prestataires de services. Il (elle) respecte la confidentialité des informations reçues.

L’emploi s’exerce le plus souvent à temps partiel. Les horaires sont en discontinu et les plannings variables. Le travail peut s’effectuer durant la journée et parfois la nuit, tous les jours de la semaine, y compris le weekend. Il nécessite des déplacements sur les différents lieux d’intervention. La possession du permis de conduire et d’un véhicule est souvent nécessaire.

... lire la suite

Comment bien choisir son diplôme

Bien choisir un diplôme VAE

Choisir le diplôme qui correspond le mieux à votre expérience peut-être compliqué. N'hésitez pas à consulter notre rubrique de conseils sur le sujet ! Vous y apprendrez par exemple que même si vous n'avez aucun diplôme vous pouvez obtenir directement une licence par la VAE, si votre expérience le justifie !

Il exerce sous l'autorité d'un professionnel de santé ou d'un chef de service, d'un cadre administratif ou d'un coordinateur de secrétariats d'une structure sanitaire, médico-sociale ou sociale dans le respect des procédures et de la réglementation en vigueur et en utilisant la terminologie et les techniques spécifiques au secteur. Il travaille au sein d'une équipe pluridisciplinaire et est l'interface entre tous les intervenants et le public accueilli.
Il réalise des tâches diversifiées liées à la spécialisation médicale, médico-sociale ou sociale du pôle ou du service dans lequel il exerce : admissions, renseignements socio-administratifs, saisie de comptes rendus médicaux ou opératoires, avec un degré d'autonomie et de responsabilité variable selon le contexte.
La mission d'accueil est essentielle : la qualité relationnelle, le respect de l'éthique et de la déontologie sont primordiaux dans la tenue de l'emploi. Le secrétaire assistant médico-social évalue la demande des usagers ou des patients avec discernement, les renseigne, les conseille et les oriente en prenant en compte la dimension sociale, de façon à faciliter le travail des professionnels de santé ou des travailleurs sociaux, dans le cadre de sa délégation de responsabilités.
Ayant accès à des informations confidentielles, le secrétaire assistant médico-social est soumis aux règles du secret professionnel et, dans le secteur sanitaire, exerce son métier dans le respect de la « loi relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé » et de la « loi de modernisation de notre système de santé ».
Les conditions d'exercice de l'emploi varient selon la taille et la typologie des structures - publiques ou privées - dans lesquelles le secrétaire assistant médico-social pratique son métier. Dans le milieu hospitalier, il est un relais d'information central entre le patient, le médecin, l'équipe soignante et les autres services de l'institution. Il assiste une équipe pluridisciplinaire (médecins, équipe soignante, cadres administratifs) et assure la gestion administrative dans le cadre d'une organisation optimisée du parcours de soins des patients, sous l'autorité d'un ou plusieurs responsables (médecin, cadre de pôle, coordinateur de secrétariats médicaux…). Le port d'une blouse est souvent requis. Dans certains pôles de soins, il a également le rôle de collaborateur auprès du responsable du pôle incluant des responsabilités plus élargies pouvant, parfois, nécessiter la pratique de l'anglais. Dans les secteurs social et médico-social, il peut être amené à participer au montage de dossiers de demandes d'aide financière et à l'élaboration de tableaux de suivi de budgets.
Travaillant dans un environnement informatisé, rompu à la saisie informatique rapide, il utilise couramment les outils bureautiques et de dictée numérique, les outils de communication et de partage de l'information, ainsi que des progiciels ou logiciels spécifiques à l'activité : gestion du dossier du patient ou de l'usager, planification et gestion des rendez-vous. Il est amené à utiliser de plus en plus couramment des logiciels de « reconnaissance vocale » et, d'une manière générale, le système d'information de la structure.
Les contraintes d'horaires, le travail en équipe, le face-à-face avec des publics en grande difficulté (patients ou usagers), la multiplicité des tâches administratives impliquent, de la part du secrétaire assistant médico-social, une grande adaptabilité aux personnes et aux situations et des qualités humaines prépondérantes.

... lire la suite

- Conception, préparation et organisation de situations d’apprentissage dans les disciplines enseignées à en collège et/ou en lycée à partir des instructions officielles définies par le Ministère de l’Education nationale 

- Animation et gestion d'un groupe d'élèves

- Mise en œuvre et évaluation de situations d’apprentissage

- Appartenance et participation au fonctionnement d’une équipe éducative (chef d’établissement, autres enseignants, conseillers pédagogiques…)

- Création et entretien de liens avec les parents et les partenaires l’EPLE (collectivité territoriale, associations…)

- Organisation d'évènements, de sorties en respect de la règlementation en vigueur

... lire la suite

DE Auxiliaire de puériculture

Niveau Bac / BP / BT

En tant que professionnel(le) de santé, l’auxiliaire de puériculture est autorisé(e) à dispenser des activités d’éveil et d’éducation et réaliser des soins d’hygiène et de confort pour préserver et restaurer la continuité de la vie, le bien-être et l’autonomie de l’enfant, dans le cadre du rôle propre de l’infirmier et des actes spécifiques définis prioritairement pour l’infirmière puéricultrice, en collaboration et dans le cadre d’une responsabilité partagée.

Trois missions reflétant la spécificité du métier sont ainsi définies :

1. Accompagner l’enfant dans les activités de sa vie quotidienne et sociale;

2. Collaborer au projet de soins personnalisé dans son champ de compétences ;

3. Contribuer à la prévention des risques et au raisonnement clinique interprofessionnel.


Domaines d'activités :

1. Accompagnement et soins de l’enfant dans les activités de sa vie quotidienne et de sa vie sociale en repérant les fragilités.

2. Appréciation de l’état clinique de la personne et mise en oeuvre de soins adaptés en collaboration avec l’infirmier en intégrant la qualité et la prévention des risques

3. Information et accompagnement des personnes et de leur entourage, des professionnels et des apprenants

4. Entretien de l’environnement immédiat de la personne et des matériels liés aux activités de soins, au lieu et aux situations d’intervention

5. Transmission, quels que soient l’outil et les modalités de communication, des observations

... lire la suite

Le conseiller en insertion professionnelle (CIP) favorise par des réponses individualisées l'insertion sociale et professionnelle des jeunes ou des adultes rencontrant des difficultés d'insertion ou de reconversion (en prenant en compte les dimensions multiples de l'insertion : emploi, formation, logement, santé, mobilité, accès aux droits…). Son action vise à les aider à construire et à s'approprier un parcours d'accès à l'emploi et à surmonter progressivement les freins rencontrés.
Le CIP accueille les personnes individuellement ou en groupe et facilite leur accès à des informations concernant l'emploi, la formation et les services dématérialisés. Il appréhende la personne dans sa globalité et analyse ses besoins. Il identifie ses atouts, ses freins, ses motivations et ses compétences pour élaborer avec elle progressivement un diagnostic partagé de sa situation.
Afin de favoriser les interactions entre les publics et leur environnement socio-économique, il s'appuie sur ses connaissances du bassin d'emploi, du marché du travail, de l'offre de formation, des dispositifs et des aides. Il travaille en équipe, en réseau et dans un cadre partenarial avec des structures et des acteurs de son territoire d'intervention qu'il a identifiés. Il rend compte de son activité à sa structure et aux prescripteurs et en assure le traitement administratif à l'aide d'outils bureautiques et numériques.
Afin d'accompagner les personnes vers l'emploi, le CIP définit avec elles lors d'entretiens individuels centrés sur la personne, des parcours d'insertion adaptés à leurs projets, leurs ressources et leurs besoins. Ces parcours sont structurés en étapes que le CIP réajuste en fonction de la progression effective des personnes et des évolutions de l'environnement socio-économique. Il les suit dans la réalisation de leurs parcours en utilisant les services numériques adaptés et contribue à la levée des freins rencontrés. Il conçoit, prépare et anime différents ateliers sur des thèmes liés à leur parcours d'insertion. Le CIP analyse régulièrement sa pratique afin de la faire évoluer.
A partir de l'analyse de son territoire et dans une démarche projet, il prend contact avec des employeurs pour développer des modes de coopération. Il aide et conseille des employeurs pour le recrutement et l'intégration de différents publics depuis l'analyse du besoin jusqu'à la mobilisation des mesures et prestations adaptées. Il définit des modalités de collaboration avec les employeurs et contribue à l'insertion durable des publics dans l'emploi. Il inscrit ses actes professionnels dans une démarche de développement durable.
Le conseiller en insertion professionnelle inscrit ses activités dans les missions de sa structure et respecte les principes éthiques du métier. Suivant son contexte de travail, il peut se spécialiser dans un champ spécifique de l'insertion. Autonome dans le déroulement de ses interventions, il est placé sous la responsabilité hiérarchique du directeur de la structure ou du chef de service.
Il intervient dans les locaux de son organisme et selon ses missions dans ceux des partenaires ou en entreprise.
Le CIP est en contact principalement avec le public de sa structure (jeunes, travailleurs en situation de handicap, demandeurs d'emploi, salariés, cadres, seniors, bénéficiaires des minima sociaux, personnes sous main de justice…). Il travaille seul ou en équipe et entretient des liens permanents avec les acteurs locaux de l'insertion sociale et professionnelle.
Ses interventions s'effectuent dans le cadre d'horaires généralement réguliers.

... lire la suite

L’Employé polyvalent du commerce et de la distribution peut exercer tout ou partie des domaines d’activités suivants :

1/ Approvisionnement et réassort des rayons du point de vente

L’Employé polyvalent du commerce et de la distribution est chargé de l’approvisionnement des rayons durant toute la durée de son service. Démarrant souvent sa journée avant l’ouverture du magasin, il peut réceptionner les marchandises et avoir délégation pour signer les bons de livraison auprès des transporteurs. Il effectue une vérification quantitative et qualitative des produits reçus et veille à leur enregistrement. En fonction de leur lieu de destination, il range les produits en réserve dans les lieux affectés à leur entreposage, ou prépare les palettes de réapprovisionnement des rayons.

Lors du transport et de la manipulation des produits et marchandises, il veille à porter les équipements de sécurité adéquats et à adopter les règles ergonomiques permettant de prévenir les risques liés à son activité physique, à ses gestes et à sa posture. S’inscrivant dans la politique du magasin en matière de protection de l’environnement et du développement durable pour le recyclage des déchets, il participe à celle-ci en effectuant un tri sélectif des emballages et en préparant le retour des palettes consignées auprès des fournisseurs concernés. Selon la fréquence propre à chaque magasin, il participe à l’inventaire des rayons et des stocks

Avant l’entreposage des produits dans les lieux de stockage ou en rayon, il vérifie l’état des surfaces et procède à leur nettoyage si besoin, afin de respecter les normes d’hygiène, de propreté et de sécurité propres à chaque type de marchandises. Pour la présentation des marchandises en surface de vente, et muni des autorisations nécessaires le cas échéant, il effectue l’acheminement des palettes de marchandises en respectant la sécurité des personnes et des biens. Il s’assure de l’implantation prévue pour chaque type de produit en tenant compte du plan merchandising fourni. Il installe les éléments de balisage des produits et effectue l’étiquetage de ceux dépourvus de code barre, ou modifie l’affichage des prix en fonction des opérations promotionnelles du jour. Il pose également les antivols sur les articles le nécessitant dans le respect des actions et procédures de prévention de la démarque inconnue .

Lorsqu’il procède au réapprovisionnement des marchandises dans les linéaires, il veille à leur mise en valeur et les dispose en respectant les techniques de présentation établies. Il reste vigilant sur la qualité et la rotation des produits, contrôle leur validité selon les dates limites de consommation, respecte la chaîne de froid et vérifie régulièrement la température dans les rayons réfrigérés. En respectant la politique du magasin, il retire les produits considérés comme ne devant plus être présentés à la vente, les passe en démarque et les retire de la liste du stock.

Tout au long de son service, il s’assure de la présentation attractive des produits , et réapprovisionne régulièrement les rayons afin d’adapter les quantités au flux des clients.

Etant régulièrement présent dans les surfaces de vente, il accueille les clients, les renseigne et les oriente vers les rayons selon leurs besoins.

Il rend régulièrement compte de son travail à son responsable et lui signale toute anomalie ou erreur qu’il a pu constater.

Ses principales activités sont centrées sur :

• La réception et le contrôle des livraisons de marchandises.

• Le stockage des marchandises et leur enregistrement.

• La mise en rayons et la gestion des marchandises exposées.

• L’application des règles de balisage et d’affichage des prix des produits.

• L’accueil et l’information des clients.

2/ Tenue d’un poste de caisse et gestion de caisses en libre-service

L’Employé polyvalent du commerce et de la distribution intervient au moment de la finalisation des achats clients, lorsque ceux-ci procèdent au paiement. Cette opération peut prendre différentes formes, les enseignes proposant dorénavant différentes solutions aux consommateurs, lesquelles présentent des avantages de convivialité ou de rapidité :

• Passage en caisse « traditionnelle », dont la tenue est assurée par l’Employé polyvalent du commerce et de la distribution.

• Utilisation autonome d’une caisse en libre-service, réservée généralement mais pas exclusivement aux paniers comportant un nombre d’articles limités, et dont l’Employé polyvalent du commerce et de la distribution surveille l’emploi, en portant assistance le cas échéant aux clients.

Dans les deux cas, l’Employé polyvalent du commerce et de la distribution suit les procédures d’ouverture et de fermeture de caisses. Il vérifie notamment la propreté de son environnement de travail (pour une caisse unique) ou de l’espace dédié aux caisses en libre-service. Il accueille les clients se présentant en caisse, en faisant preuve de courtoisie et en appliquant les règles de civilité définies par son enseigne. Lors du passage en caisses, et que celles-ci soient automatiques ou non, il doit s’assurer du dépôt de tous les articles par le client. Ceci peut l’amener à opérer une vérification discrète du panier ou du charriot, à demander courtoisement l’ouverture des sacs et cabas ou encore à examiner certains types d’articles (comme des cartables ou ceux conditionnés dans des boîtes en carton), afin de s’assurer qu’ils ne contiennent pas de produits dissimulés ou oubliés. Tout au long du passage en caisse, l’Employé polyvalent du commerce et de la distribution peut être amené à animer la relation avec le client, en répondant à ses demandes d’information et en traitant les réclamations qui lui sont formulées. Il peut également avoir à gérer des situations de tension avec les clients, quelle qu’en soit l’origine ; dans ce cas, il s’efforce de désamorcer le conflit et doit être en mesure de rapidement identifier la nécessité de faire appel à un supérieur ou un agent de sécurité, afin de préserver la tranquillité des autres clients.

Lorsqu’il assure la tenue d’un poste de caisse « traditionnel », l’Employé polyvalent du commerce et de la distribution récupère son caisson contenant un fonds de caisse dont il vérifie le montant global et les liquidités, et s’assure de la présence des documents lui permettant de trier et de rendre compte des différents modes de paiement. Après avoir accueilli le client, il enregistre les articles en les faisant défiler devant un lecteur optique ou en utilisant un pistolet flasheur quand il s’agit de marchandises volumineuses. Dans le cas où le produit a été mal référencé, il tape manuellement les prix ou les références des produits sur la caisse. Lorsque tous les produits ont été scannés, il présente le montant à payer au client, en ayant au préalable déduit les éventuels bons de réduction.

C’est généralement à cet instant qu’il informe et propose au client les différents services offerts par son enseigne et contribuant à sa fidélisation. Il vérifie notamment s’il est détenteur d’une carte de fidélité et, en fonction du mode de paiement, il encaisse le règlement en espèces, chèques, cartes de crédit ou bons divers, rend la monnaie si nécessaire, et remet le ticket de caisse au client, voire une facture.

Lorsque les sommes possédées en caisse dépassent un certain montant fixé par le magasin, il procède à un prélèvement qu’il transmet à son responsable. Selon la fréquence déterminée par l’enseigne ou le magasin, l’employé polyvalent effectue une vérification quotidienne, hebdomadaire ou mensuelle de sa caisse, en contrôlant tous les modes de paiement encaissés. La vérification peut être réalisée en caisse ou en salle de dépouillement selon les règles définies. Une ultime vérification est réalisée par son responsable avant validation du journal des ventes.

Lorsqu’il opère la tenue d’un espace de caisses multiples en libre-service, il invite les clients à se présenter aux caisses automatiques, en fonction de leur disponibilité et du moyen de paiement utilisé, afin de fluidifier le passage. Vigilant, il repère les utilisateurs peu familiers du dispositif et les assiste en leur indiquant les règles d’usage de l’appareil. En cas d’erreur de manipulation ou de problème technique, il intervient spontanément après avoir repéré le signal visuel indicatif : il identifie la source du blocage et opère la manipulation permettant au client de poursuivre son achat. Tout au long de son service, il veille à maintenir l’espace propre et ordonné, afin de garantir un confort d’utilisation et des conditions d’hygiène pour les clients : il range les paniers, rassemble les articles ou tickets laissés par les clients…

Ses principales activités sont centrées sur :

• La préparation du poste de travail ou de l’espace de caisses multiples en libre-service.

• L’accueil, l’assistance et l’information des clients.

• La prévention contre la démarque.

• L’enregistrement et l’encaissement des produits.

• La gestion de fin de poste et la clôture de l’espace de travail.

3/ Préparation des commandes clients en surface de vente et en « drive »

Lorsque l’enseigne propose un service de commandes, l’Employé polyvalent du commerce et de la distribution gère leur préparation et leur remise. Disposant d’un créneau de temps limité entre la réception de la commande et sa livraison, il doit être organisé, connaître parfaitement les produits et leur emplacement, et suivre une procédure lui permettant d’optimiser son temps. Selon les moments et le nombre de commandes reçues sur une plage horaire, le travail peut être stressant et très intense physiquement.

Prenant connaissance de la commande passée, il collecte les différents articles selon un parcours structuré par l’organisation de l’entreposage des produits. Pour le secteur alimentaire, celui-ci se termine généralement par les produits frais et les surgelés. Il dispose les différents produits qu’il collecte dans les bacs d’un chariot ou directement dans les sacs conçus spécialement pour regrouper les produits selon leurs catégories. Si un produit manque en stock, et si le client a donné son accord, il recherche le produit de remplacement qui correspond le mieux. Dans le cas contraire, il déclare le produit manquant et applique la procédure prévue par l’enseigne dans ce type de situation (substitution, déduction…). Pendant ou à la fin de la préparation de la commande, l’Employé polyvalent du commerce et de la distribution range les articles dans des sacs mentionnant le cas échéant le nom du client ainsi que le numéro de la commande, et les stocke dans les zones appropriées en respectant la chaîne du froid. Le client est alors prévenu que sa commande est prête. Lorsqu’il se présente au magasin, l’Employé polyvalent du commerce et de la distribution pointe avec lui la liste des produits, et indique les éventuelles modifications. Après validation de la commande et de la facture, il remet les sacs au client et clôture la commande.

Il participe au nettoyage selon les protocoles et les calendriers établis, principalement durant les moments creux séparant les différentes préparations de commande. Il veille à la propreté des espaces réfrigérés, vérifie la température des congélateurs, range les paniers et prépare les chariots avec les sacs de congélation, et les bacs produits.

Il peut également être présent au service après-vente du magasin. Dans ce cadre, il est en relation avec les clients pour les retours marchandises et gère les différents modes de remboursement proposés par l’enseigne. Une fois les produits repris, il s’occupe de les réaffecter dans les secteurs concernés.

Ses principales activités sont centrées sur :

• L’accueil et la prise en charge du client.

• La lecture d’une commande et l’organisation de sa préparation.

• La collecte ou la préparation des produits, le rangement et la préparation des sacs, bacs et chariots.

• La remise de la commande au client, et la gestion des retours marchandises le cas échéant.

... lire la suite

BP Coiffure

Niveau Bac / BP / BT

Le titulaire du Brevet Professionnel Coiffure est un professionnel hautement qualifié. Il est compétent dans l'accueil, la prise en charge et le suivi de la clientèle ; il maîtrise les techniques d'hygiène et de soins capillaires, de coupe, de coloration, d'éclaircissement, de mise en forme temporaire ou durable et de coiffage. Il conseille la clientèle et exerce une activité de valorisation des services et de suivi beauté. Il assure également la gestion administrative et financière de l'entreprise ainsi que son développement, l'animation et la gestion du personnel.

Dans ses activités d'accueil et de suivi de la clientèle, il réalise la collecte, la sélection et le traitement des informations ainsi que le suivi de la qualité de l'accueil et la prise en charge de la clientèle. Il conçoit et met en oeuvre des techniques, produits et services par :

- le conseil et la vente de produits, matériels et services,

- la conception de coiffure personnalisée,

- la mise en oeuvre des techniques de soins capillaires, de coloration et d'éclaircissement,

- la création et la réalisation de coupes aussi bien féminines que masculines,

- la conception et la réalisation de coiffures événementielles,

- la coneption de coupes masculines spécifiques ainsi que la réalisation d'une taille du système pilo-facial.

L'exercice du métier prend en compte la connaissance de l'entreprise, la règlementation et les normes en vigueur, la santé et la sécurité au travail, la qualité et le développement durable. La maîtrise des outils informatiques et des logiciels professionnels est également requise.

... lire la suite