Recherche

Parcourir les diplômes disponibles en VAE

Avril vous propose 1637 diplômes :

TP Développeur web et web mobile

Niveau Bac +2 / DUT / BTS

Le développeur web et web mobile développe ou fait évoluer des applications orientées web, ou web mobile ou les deux à la fois, en respectant les normes et standards reconnus par la profession et en suivant l'état de l'art de la sécurité informatique à toutes les étapes. Ces applications sont destinées à des internautes ou des salariés d'entreprise.
Le développeur conçoit la partie visuelle de l'application exécutée sur le navigateur côté ordinateur client. Il ébauche la maquette des écrans de l'interface utilisateur et prévoit la navigation de l'application web ou web mobile. Il code l'ensemble avec les langages de programmation web adaptés et une architecture applicative conforme aux bonnes pratiques du développement web et web mobile. Il réalise la partie visuelle de l'application dans un premier temps de manière statique et en la rendant adaptable au contexte puis dans un deuxième temps capable d'interagir avec l'utilisateur de manière dynamique.
En fonction des besoins de l'utilisateur, il peut installer et adapter une solution préétablie de gestion de contenu ou d'e-commerce.
Il respecte les principes de sécurisation des interfaces utilisateur et prend en compte la charte graphique, ou les interfaces utilisateur standardisées, ainsi que les règles d'accessibilité
A la suite ou en parallèle au développement de la partie visuelle, le développeur conçoit et code la partie back-end, c'est-à-dire exécutée côté serveur pour accéder aux données. Le développeur crée la base de données et développe les composants d'accès aux données pour pouvoir les afficher et les mettre à jour dans l'application web ou web mobile.
Si le choix a été fait de mettre en œuvre une solution de gestion de contenu ou d'e-commerce, il développe des modules complémentaires pour adapter la solution choisie et installée au préalable.
Il s'adapte en continu aux évolutions technologiques du secteur du développement web et web mobile. Pour assurer cette veille, l'usage de la langue anglaise est souvent requis pour la lecture et la compréhension de documentations techniques ainsi que pour assurer des échanges techniques au moyen de textes courts avec des développeurs distants pouvant être de nationalités différentes.
Il peut travailler éventuellement à distance en tant que salarié d'une entreprise, ou pour un client de la société de services qui l'emploie, ou en tant qu'indépendant directement pour un client. Ses activités diffèrent selon la taille de l'entreprise. En PME, il peut mener seul le développement d'un projet. Dans une grande structure, il travaille soit au sein d'une équipe hiérarchisée sous la responsabilité d'un chef de projet, soit en équipe pluridisciplinaire. Il applique les normes de qualité logicielle de son entreprise ou de son prestataire de services. Il applique les recommandations de sécurité émises par l'Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d'Information (ANSSI).
Les environnements de développement et de test sont prédéfinis par un Lead Developer ou un chef de projet.
Il participe aux réunions de projet et aux ateliers de présentations utilisateurs.
Dans le cadre d'un développement en approche de type Agile, il échange avec l'utilisateur ou un responsable de maîtrise d'ouvrage. Il est encadré éventuellement par un développeur plus expérimenté (lead developer).
Dans le cadre d'un développement en approche classique, il n'a pas d'échange direct avec l'utilisateur et il est encadré par un chef de projet.
Le développeur travaille en équipe. Il utilise notamment des outils de gestion de version et des outils collaboratifs. Selon le contexte, il collabore avec d'autres développeurs, un ergonome, un web designer, un architecte logiciel, un testeur et avec le responsable de la sécurité des systèmes d'information (RSSI) de son entreprise, de son client ou de son hébergeur.
Assurant sa mission dans des entreprises et des contextes professionnels divers, il est mobile géographiquement et s'adapte aux nouveaux environnements de travail.

... lire la suite

- Conception, configuration et exploitation de réseaux informatiques locaux ou étendus
- Installation, configuration et administration des systèmes d’exploitation
- Installation, configuration et exploitation des supports de transmission
- Installation, configuration et exploitation d’une infrastructure de télécommunications
- Gestion de la sécurité des réseaux informatiques et de télécommunications
- Négociation et commercialisation de solutions réseaux informatiques et de télécommunications
- Gestion de projets techniques dans le domaine des réseaux informatiques et de télécommunications
- Mise en conformité avec la réglementation des réseaux informatiques et de télécommunications

... lire la suite

L’Assistant en ressources humaines  intervient dans un ou plusieurs domaines des ressources humaines.
Il a en charge :
- La gestion administrative : établissement et gestion de la paie, gestion des entrées et sorties,  relations sociales…
- La gestion opérationnelle du personnel : recrutements, gestion des compétences, plans de formation…
- La communication interne  (si cela relève de la fonction  Ressources humaines dans l’entreprise).
Bloc 1 – Contribuer au recrutement et à l’intégration des collaborateurs
Principales activités :
Alimentation du vivier de candidatures et gestion des différents sourcings au travers d’un réseau
Préparation du recrutement en rédigeant le profil de poste à pourvoir
La rédaction et la diffusion des annonces à l’interne et à l’externe
La réception, le tri des candidatures pour une première sélection
L’organisation et la passation des tests et entretiens de premier niveau
La communication à sa hiérarchie des résultats issus des présélections
Le traitement administratif des candidatures
La rédaction et la diffusion d’outils d’intégration
Bloc 2 – Assurer la gestion de l’administration du personnel
Principales activités :
La réalisation d’une veille règlementaire régulière
La rédaction des contrats de travail, de leurs avenants et des documents liés à la fin de contrat
La mise à jour des dossiers du personnel
La gestion et le contrôle des temps de travail
La rédaction des attestations et des déclarations obligatoires
Le renseignement des tableaux de bord RH
Le suivi administratif et logistique de la relation avec les instances représentatives du personnel et les délégués syndicaux
Bloc 3 – Elaborer la paie et gérer les déclarations sociales associées
Principales activités :
La mise à jour du paramétrage du logiciel spécifique
L’établissement, l’édition, le contrôle et la diffusion des bulletins de paie
Le renseignement des tableaux de bord de la masse salariale
L’établissement du bilan social
Bloc 4 – Participer au développement des compétences des collaborateurs
Principales activités :
La définition d’une cartographie des métiers et sa mise à jour
L’organisation des entretiens professionnels
La collecte des besoins et des demandes de formation
Le déploiement du plan de formation
L’évaluation des actions de formation
La diffusion de l'information sociale

... lire la suite

Comment bien choisir son diplôme

Bien choisir un diplôme VAE

Choisir le diplôme qui correspond le mieux à votre expérience peut-être compliqué. N'hésitez pas à consulter notre rubrique de conseils sur le sujet ! Vous y apprendrez par exemple que même si vous n'avez aucun diplôme vous pouvez obtenir directement une licence par la VAE, si votre expérience le justifie !

- Ingénierie des infrastructures logicielles et matérielles de traitement de données numériques et de télécommunication pouvant impliquer plusieurs aspects dont : définition, conception, développement, vérification, intégration, déploiement, exploitation et maintenance. 

- Développement de systèmes informatiques pour la collecte, l’interprétation, le traitement et la visualisation de données de différentes natures. 

- Analyse et conception de systèmes d’information. 

- Négociation et prescription de solutions en matière d’intelligence artificielle, d’informatique et de réseaux dans les domaines administratif, industriel, scientifique et technique : organisation, mise en place, validation et suivi. 

- Organisation et conduite d'une activité de recherche et de veille dans le domaine de l’informatique et de leurs interactions : définition du problème, bibliographie, modélisation et développement, valorisation 

- Support aux utilisateurs et réalisation d’actions de formation dans le domaine de l’informatique et de ses interactions  

... lire la suite

Le chef de cuisine en restauration collective organise et met en œuvre la production et la distribution des repas dans un établissement de restauration collective.
Il conçoit des menus adaptés aux différents types de consommateurs et détermine les besoins en matières premières dans un cadre budgétaire défini.
Il veille à ce que la production et la distribution des repas s'effectuent dans le respect des règles de sécurité au travail. Il garantit la sécurité alimentaire des convives par l'application rigoureuse de la législation en matière d'hygiène.
Il assure la distribution des prestations conformément au cahier des charges dans un souci de qualité constante.
Le chef de cuisine en restauration collective manage une équipe dont la composition varie en fonction de la taille de la structure, du type de prestation et du nombre de couverts servis.
Le chef de cuisine en restauration collective assume la responsabilité du fonctionnement du restaurant collectif en rendant compte à sa hiérarchie. Il peut, en fonction de la taille de la structure, être placé sous la responsabilité d'un gestionnaire ou d'un service fonctionnel externe.
Il est en relation permanente avec ses équipiers, les clients convives, les fournisseurs et ponctuellement avec les services officiels de contrôle, les services connexes et le client signataire.
Les activités de production culinaire et de distribution des prestations sont majoritaires dans l'exercice de ses fonctions, les tâches d'encadrement des équipes et de gestion de la production occupent une place plus ou moins importante selon l'établissement.
L'emploi s'exerce dans les établissements de restauration collective publics ou privés, à caractère social, autogérés ou concédés à une société de service. Il se pratique dans les différents segments du marché (entreprise, scolaire, santé, loisirs) selon un mode d'organisation traditionnel ou industriel.
En fonction du secteur d'activité, les horaires peuvent être continus ou fractionnés, le travail peut s'effectuer en soirée, les fins de semaine et les jours fériés.
L'activité s'exerce dans les différentes zones de préparation et de distribution de la prestation ainsi que dans le bureau dédié aux tâches administratives.
Le travail implique la station debout prolongée dans des conditions d'ambiance alternant le froid et le chaud selon les productions.
L'intensité du travail varie au cours de la journée pour atteindre son point culminant au moment du service.
Le port d'une tenue professionnelle est obligatoire. La maîtrise des règles d'hygiène et de sécurité alimentaire est indispensable.
L'exercice de l'emploi requiert des capacités d'analyse, de synthèse et une aisance rédactionnelle. Il nécessite des facultés d'adaptation à la diversité des entreprises, des clientèles et aux variations des flux d'activité. Il fait appel à la capacité à encadrer, à communiquer et à gérer les conflits. Il requiert de la rigueur, de l'organisation et de la méthode dans la gestion des matières premières.

... lire la suite

- Ecoute du client et identification de son besoin
- Réalisation d'études de faisabilité
- Elaboration d'un avant-projet d'ouvrage du BTP
- Estimation économique des projets de construction
- Prescription de produits/matériaux aux clients
- Rôle de conseil et de validation des choix économiques, technqiues, environnementaux et de confort.
- Participation au montage du dossier de réponse à un appel d'offres
- Organisation, planification et installation des chantiers du BTP
- Animation d'équipes
- Suivi de chantier : délais, qualité, sécurité, administratif, financier
- Application des procédures "Qualité"
- Rédaction des rapports techniques et d'expertises

... lire la suite

L'infographiste metteur en page est un professionnel du secteur de la communication graphique et multimédia dont les activités sont associées à la chaîne graphique de production.
Ses principales missions sont la transformation de la commande client en visuels et la réalisation de supports de communication répondant à une stratégie qui intègre l'ensemble des formats numériques dans son processus de flux de production. Il réalise des supports de communication de différents formats, tailles, orientations et pour différentes plates-formes.
Il prépare la réalisation de supports de communication, contribue à leur conception et participe à leur diffusion. Il assure une veille technique, technologique et concurrentielle pour augmenter sa productivité, sa technicité et sa capacité de conseil en se tenant informé des dernières tendances graphiques.
L'ensemble de ces productions est réalisé à partir d'un cahier des charges client ou des instructions de son responsable hiérarchique. Les productions correspondent au thème de la communication du client, à son identité visuelle et elles sont respectueuses des droits d'auteur.
Il appartient à une équipe, à un service, dirigé par un responsable technique dénommé : directeur artistique, chef de fabrication ou chef de studio. Il est autonome pour les tâches techniques comme la préparation des fichiers, les photomontages, l'exécution de mise en page mais il tient compte des contraintes techniques associées aux supports et aux modes de diffusion. Il doit rendre compte de son travail à son responsable ou selon son statut directement au client.
Il est en relation avec des interlocuteurs internes intervenant sur les commandes des clients tels que directeur artistique, responsable du projet, service commercial, service marketing, chargé de communication, développeur, rédacteur, illustrateur, ainsi que des interlocuteurs externes partenaires-prestataires tels que : imprimeurs, entreprises de communication, de marquage, de signalétique, de conditionnement, photographes, hébergeurs.
L'emploi s'exerce en tant que salarié dans un service prépresse, dans la presse, une maison d'édition, une agence de publicité, un studio de création graphique, dans une structure publique ou privée ou en tant qu'indépendant avec différents statuts possibles tels que : micro-entrepreneur, artiste auteur inscrit à la maison des artistes, société unipersonnelle, travailleur indépendant ou intermittent. L'activité nécessite une station assise prolongée et continue face à des écrans. En tant que salarié, les horaires sont généralement fixes ; avec le statut d'indépendant, les déplacements et rencontres en clientèle sont fréquents.

... lire la suite

Le titulaire de cette Mention complémentaire assure l'accueil,l'information, l'assistance et l'orientation des voyageurs et des personnes qui les accompagnent . Son activité se situe dans les gares ferroviaires, maritimes, les aéroports et les halls de réception.
Par sa formation commerciale, il est capable de résoudre les problèmes rencontrés au cours d'un voyage.
Il assure l'enregistrement des passagers, de leurs bagages et éventuellement de leur véhicule.
Il organise et gère l'embarquement des passagers à bord de tout moyen de transport.
Il veille à la sécurité et à la sûreté des passagers.

... lire la suite

Diplôme Attaché(e) commercial(e)

Niveau Bac +2 / DUT / BTS

Placé(e) sous la responsabilité d’un chef d’entreprise, d’un directeur commercial, d’un responsable commercial, l’Attaché(e) Commercial(e) fait partie d’une équipe chargée de mettre en œuvre sur le terrain, la stratégie commerciale décidée au niveau de la direction.

... lire la suite