Recherche

Parcourir les diplômes disponibles en VAE

Le titulaire de ce diplôme sait utiliser les machines de fabrication industrielle de produits verriers. Il conduit tout ou partie des installations de production de la matière verrière à partir d'une salle de contrôle comportant des tableaux synoptiques, vidéo. Il surveille le bon déroulement des phases de composition (dosage et mélange des matières premières)et de fusion.
.}
Le titulaire de la mention complémentaire Vente technique pour l'habitat assure la vente de produits techniques à une clientèle composée de particuliers et de professionnels qui attend conseils et recommandations. Il propose des 'solutions' permettant de résoudre un problème lié à l'aménagement et l'entretien de l'habitat, l'équipement du chantier ou de l'atelier.
Il conseille et oriente le client, particulier ou professionnel, pour l'achat de produits de bricolage ou d'entretien pour la maison.
Il préconise ces produits, leur mise en oeuvre et leur association en vue de réaliser l'aménagement et l'entretien de l'habitat, l'équipement du chantier ou de l'atelier.
Il réceptionne, met en place les produits et assure leur présentation marchande.

Il intervient sur des produits techniquement élaborés qui nécessitent des connaissances technologiques spécifiques pour le conseil et la gestion.


.}

MC5 Zinguerie

Équivalence CAP / BEP

Le titulaire de ce diplôme est ouvrier qualifié et réalise tous ouvrages de zinguerie. Dans un atelier ou sur un chantier, il produit des ouvrages en zinc, prend en charge leur maintenance ou leur entretien en tenant compte des impératifs de qualité, de temps et de sécurité. La qualification de ce diplômé s'applique aux ouvrages de protection contre les eaux de pluie, de collecte et d'évacuation de ces eaux, en dehors de tous travaux de couverture proprement dite. .}

Comment bien choisir son diplôme

Bien choisir un diplôme VAE

Choisir le diplôme qui correspond le mieux à votre expérience peut-être compliqué. N'hésitez pas à consulter notre rubrique de conseils sur le sujet ! Vous y apprendrez par exemple que même si vous n'avez aucun diplôme vous pouvez obtenir directement une licence par la VAE, si votre expérience le justifie !

A partir d'un modèle et de boîtes à noyaux, le mouleur noyauteur réalise le moule (ou l'empreinte) et les noyaux nécessaires à la fabrication d'une pièce de fonderie en alliage cuivreux. Ces moules, généralement en sable, reproduisent en creux la forme exacte de la pièce.
Cet ouvrier qualifié contrôle la conformité de l'empreinte, vérifie le positionnement des noyaux avant d'exécuter la coulée de l'alliage. Il vérifie ensuite la dimension et la qualité de la pièce.
Il est employé dans les industries de robinetterie industrielle ou sanitaire, dans la construction navale, dans l'automobile, mais aussi dans l'ameublement, la décoration, l'ornementation ou l'industrie du jouet.
Il maîtrise le dessin technique, connait toutes les techniques de fonderie au sable par gravité ainsi que la technologie des alliages cuivreux.
.}

Le titulaire du BP vêtement sur mesure option tailleur homme conçoit et prépare le modéle. Il réalise toutes les opérations d'assemblage, de montage, d'entoilage.....
Il contrôle ses matières d'oeuvre et planifie ses fabrications et leur avancement

Les compétences acquises par le titulaire du diplôme sont celles décrites dans l'ensemble des blocs de compétences.

}
L'orfèvre est un ouvrier qualifié qui fabrique et répare les gros ouvrages en métal précieux ou non (or, argent, métal argenté, étain, acier...). Le polisseur sait polir les pièces comportant des reliefs, en ayant les bases du métier de monteur.
Il est capable d'exécuter à la main ou à la machine le polissage, d'une surface plane ou concave ou convexe, d'une pièce comportant des reliefs, des angles vifs, une mise à jour, l'avivage, la reprise du serti et du bâtage.capable.
Les titulaires de ce CAP sont employés dans les ateliers d'orfèvrerie ou chez les réparateurs.
Le polisseur connait la technologie des métaux communs, des alliages légers et des métaux précieux, la technologie des outils et outillages.
Il possède des notions de gemmologie et de ciselure.
Il est capable d'exécuter un dessin d'art et un dessin industriel.
Une solide expérience est nécessaire pour devenir restaurateur en orfèvrerie.
.}

BEP Réalisations du gros-oeuvre

Équivalence CAP / BEP

Le titulaire de ce diplôme réalise des ouvrages de gros-oeuvre tels que : maçonneries de structure, maçonneries de remplissage et de distribution, ouvrages en béton armé, travaux enterrés (fondations, soutènements, réseaux,...), finitions (appuis, seuils, enduits, chapes,...). Il réalise, à partir de directives, les travaux de cette spécialité, qui impliquent l'utilisation de plans et de documents d'exécution s'y rapportant.
Les travaux réalisés concernent le secteur de construction de maisons individuelles, de bâtiments divers, d'ouvrages d'art, des travaux de maçonnerie générale ou la fabrication d'éléments en béton pour la construction.

.}

L’agent titulaire du Baccalauréat professionnel « Environnement Nucléaire » est responsable d’une équipe opérationnelle intervenant en environnement nucléaire et travaillant sur des chantier polyvalent.

Son travail consiste à :

- gérer son équipe d’intervention ;

- assurer des opérations de logistique de maintenance nucléaire ;
- participer à la gestion de déchets des industries nucléaires ;
- contribuer aux opérations de démantèlement d’installations ;
- effectuer des travaux particuliers liés à un environnement nucléaire.

Son activité s'inscrit dans le cadre des obligations liées à la radioprotection, à la sûreté, à la sécurité et à la qualité en vigueur dans l’industrie nucléaire.

Les compétences acquises par le titulaire du diplôme sont celles décrites dans l'ensemble des blocs de compétences.

}

Le (la) technicien(ne) d'intervention en équipements de cuisines professionnelles définit, à partir d’un projet d’équipement réalisé par le bureau d’études, les moyens matériels et humains nécessaires à la mise en œuvre du projet. Il (elle) prépare les devis correspondants, puis assure l'installation, la mise en service et la maintenance des appareils et équipements de cuisines professionnelles. Les équipements sur lesquels il (elle) intervient recouvrent l'ensemble des matériels utilisés dans la restauration collective (cafétérias, restaurants d'entreprises, cuisines centrales, restauration rapide, hôtellerie et restauration hospitalière), et en restauration commerciale (restaurants gastronomiques). Il (elle) peut aussi réaliser la modification des installations en vue d'améliorer leurs conditions de fonctionnement. Il (elle) effectue son travail sous la responsabilité d'un chef de service après vente et suivant les ordres d'intervention transmis sous forme de feuilles de travail ou d'instructions verbales. Il (elle) assiste le chef de service après vente dans ses tâches de gestion et d'organisation.
L'essentiel du travail technico-administratif de ce (cette) technicien(ne) consiste à présenter, pour acceptation, des propositions de travaux aux clients.
Ce (cette) technicien(ne) exerce soit dans des entreprises artisanales, soit dans des PME de moins de 20 salariés, spécialisées dans l’installation d’équipements et de matériels de cuisines professionnelles. Il (elle) peut également exercer dans des structures de maintenance plus importantes.

1. Etudier, installer et mettre en service des équipements électromécaniques de cuisines professionnelles

Sélectionner des équipements de préparation et de distribution de cuisines professionnelles et leurs accessoires.
Manutentionner et installer des équipements de préparation et de distribution de cuisines professionnelles.
Organiser et réaliser les châssis et tuyauteries des équipements de préparation et de distribution de cuisines professionnelles.
Réaliser le tableau électrique, le montage de la câblerie, ainsi que les raccordements électriques des équipements de préparation et de distribution de cuisines professionnelles.

2. Etudier, installer et mettre en service des équipements électromécaniques de cuisines professionnelles

Sélectionner des équipements frigorifiques de cuisines professionnelles et leurs accessoires.
Manutentionner et installer des chambres froides, armoires frigorifiques de cuisines professionnelles, ainsi que leurs équipements.
Organiser et installer des équipements frigorifiques de cuisines professionnelles
Réaliser le tableau électrique, le montage de la câblerie, ainsi que les raccordements électriques des équipements frigorifiques de cuisines professionnelles.

3. Etudier, installer et mettre en service des équipements de cuisson, de laverie et de ventilation de cuisines professionnelles

Sélectionner des équipements de cuisson, de laverie et de ventilation de cuisines professionnelles et leurs accessoires.
Manutentionner et installer des équipements de cuisson, de laverie et de ventilation de cuisines professionnelles.
Organiser l'exécution du montage, façonner et mettre en place des équipements de cuisson, de laverie et de ventilation de cuisines professionnelles et leurs accessoires.
Réaliser le tableau électrique, le montage de la câblerie, ainsi que les raccordements électriques des équipements de cuisson, de laverie et de ventilation de cuisines professionnelles.

4. Maintenir au niveau IV des équipements électromécaniques, frigorifiques, de cuisson, de laverie et de ventilation de cuisines professionnelles

Prendre en compte les aspects techniques et environnementaux des équipements électromécaniques, frigorifiques, de cuisson, de laverie et de ventilation de cuisines professionnelles.
Diagnostiquer les causes de dysfonctionnement des équipements électromécaniques, frigorifiques, de cuisson, de laverie et de ventilation de cuisines professionnelles.
Remplacer les éléments défectueux des équipements électromécaniques, frigorifiques, de cuisson, de laverie et de ventilation de cuisines professionnelles et les remettre en service.
Réaliser la maintenance préventive (norme NFX 60-010) des équipements électromécaniques, frigorifiques, de cuisson, de laverie et de ventilation de cuisines professionnelles.

}
Le vitrailliste est un professionnel qualifié. Il réalise seul ou en équipe, des vitraux, exigeant la maîtrise des procédés de travail du verre (découpe, coloration et assemblage). Le vitrailliste exécute, d'après un dessin ou une maquette, des compositions décoratives ou figuratives : préparation du travail (maquette, carton, tracé, calibrage), mise en couleur du verre, coupe, mise en plomb ou sertissage, soudure. Il participe également à la pose du vitrail sur les chantiers.
Ses connaissances technologiques et professionnelles mais aussi artistiques lui permettent proposer des idées innovantes.
Il est capable de participer à la restauration des vitraux.
.}

CAP Encadreur

Équivalence CAP / BEP

L'encadreur est un ouvrier qualifié qui utilise les matériaux appropriés pour des travaux d'encadrement classiques ou contemporains, neufs ou de restauration. Il choisit les moulures, les baguettes, les cartons qu'il travaille et assemble pour mettre en valeur une oeuvre, qu'elle soit plane ou en volume.
Il connait la technologie et les techniques de mise en oeuvre du métier. Il connait aussi l'histoire et les caractères des grands style de l'ameublement.
Il est capable d'exécuter un dessin technique et artistique.
Il travaille pour les peintres, les collectionneurs, les antiquaires, les musées et les particuliers.
.}

L'ingénieur diplômé de l'ENSISA dans la spécialité systèmes de production gère des aspects scientifiques techniques, organisationnels et économiques d’une production industrielle.

L’ingénieur formé :

-          gère la production, la qualité, la logistique ou la maintenance d’installations industrielles.

-          gère le développement de nouveaux projets d’industrialisation.

-          participe à l’accroissement des performances de l’entreprise et à la démarche d’amélioration continue.

-          optimise l’outil de fabrication.

Il exerce son métier en milieu industriel.  

A. Capacités professionnelles transverses, propres à l'ensemble des titres d'ingénieur :

L'acquisition des connaissances scientifiques et techniques et la maîtrise de leur mise en œuvre :

1. La connaissance et la compréhension d'un large champ de sciences fondamentales et la capacité d'analyse et de synthèse qui leur est associée.

2. L'aptitude à mobiliser les ressources d'un champ scientifique et technique liés aux systèmes de production (voir ci-dessous)

3. La maîtrise des méthodes et des outils de l'ingénieur: identification, modélisation et résolution de problèmes même non familiers et non complètement définis; utilisation des outils informatiques ; analyse et la conception de systèmes.

4. La maîtrise de l'expérimentation, dans un contexte de recherche et à des fins d'innovation et la capacité d'en utiliser les outils: notamment la collecte et l'interprétation de données, la propriété intellectuelle.

L'adaptation aux exigences propres de l'entreprise (notamment celles des futures entreprises d'accueil) et de la société :

5. L'esprit d'entreprise et l'aptitude à prendre en compte les enjeux économiques, le respect de la qualité, la compétitivité et productivité, les exigences commerciales, l'intelligence économique.

6. L'aptitude à prendre en compte les enjeux sociaux, d'éthique, de sécurité et de santé au travail.

7. L'aptitude à prendre en compte les enjeux environnementaux, notamment par application des principes de développement durable.

8. L'aptitude à prendre en compte les enjeux et les besoins de la société.

La prise en compte de la dimension organisationnelle personnelle, et culturelle :

9. La capacité à s'insérer dans la vie professionnelle, à s'intégrer dans une organisation, à l'animer et à la faire évoluer : exercice de la responsabilité, esprit d'équipe , management de projets , maitrise d'ouvrage, communication avec des spécialistes comme avec des non spécialistes, voire la gestion d'entreprise innovante.

10. L'aptitude à travailler en contexte international: maîtrise d'une ou plusieurs langues étrangères, ouverture culturelle associée, adaptation aux contextes internationaux.

11. La capacité à se connaître, à s'auto-évaluer, à gérer ses compétences, (notamment dans une perspective de formation tout au long de la vie), à opérer ses choix professionnels.

B. Dimension spécifique propre à l'ingénieur ENSISA :

12.   La capacité à appréhender les systèmes et les problématiques dans leur globalité et à mettre également en œuvre des compétences de spécialité pointues pour résoudre les cas les plus difficiles.

13.  L’aptitude à passer à la mise en pratique sur des systèmes réels, au delà de l’étape de simulation.

C. Compétences spécifiques à l'ingénieur ENSISA, spécialité Systèmes de production :

14. La capacité à analyser et évaluer des unités, des lignes de production, l'ensemble d'un système de production.

15. L’aptitude à améliorer et optimiser une production industrielle.

16. L’aptitude à piloter, contrôler et gérer une unité, des lignes ou un système de production.

17. La capacité à mettre en place et conduire la maintenance et l'amélioration continue d'un système de production, mettre en place et piloter la qualité.

}

DU Musicothérapeute clinicien

Équivalence Bac +3 ou +4

MASTER Mention Chimie

Équivalence Bac +5 et plus

Activités visées :

- Etude de la faisabilité d’un projet répondant à une problématique dans le domaine de la chimie et élaboration des propositions techniques, technologiques au sein de bureaux d'études et d'ingénierie, d'entreprises industrielles, d'entreprises publiques /établissements publics, d'établissements/organismes de recherche, de sociétés de services dans des secteurs d’activités tels que la santé, l’agroalimentaire ou l’environnement.

- Définition et mise en œuvre des méthodes et moyens d'études associées

- Conception des solutions, des évolutions techniques, technologiques et étude des caractéristiques et contraintes du projet

- Réalisation des tests et essais, analyse des résultats et détermination des mises au point du produit, du procédé

- Elaboration et suivi des dossiers techniques de définition du projet

- Assistance technique aux différents services, aux clients

- Suivi et mise à jour de l'information scientifique, technologique, technique, réglementaire

Compétences attestées :

- Maitriser les principales technologies de la chimie (spectrométrie, RMN, électrophorèse, chromatographie…)

- Concevoir, synthétiser, purifier et caractériser des molécules en vue de l’élaboration de produits

­          - Exploiter et interpréter les données issues de méthodes physico-chimiques et d’analyse mises en œuvre dans différents secteurs activités (santé, agroalimentaire, environnement, ….).

 

- Identifier les usages numériques et les impacts de leur évolution sur le ou les domaines concernés par la mention

- Se servir de façon autonome des outils numériques avancés pour un ou plusieurs métiers ou secteurs de recherche du domaine

- Mobiliser des savoirs hautement spécialisés, dont certains sont à l’avant-garde du savoir dans un domaine de travail ou d’études, comme base d’une pensée originale

- Développer une conscience critique des savoirs dans un domaine et/ou à l’interface de plusieurs domaines

- Résoudre des problèmes pour développer de nouveaux savoirs et de nouvelles procédures et intégrer les savoirs de différents domaines

- Apporter des contributions novatrices dans le cadre d’échanges de haut niveau, et dans des contextes internationaux.

- Conduire une analyse réflexive et distanciée prenant en compte les enjeux, les problématiques et la complexité d’une demande ou d’une situation afin de proposer des solutions adaptées et/ou innovantes en respect des évolutions de la règlementation

- Communiquer à des fins de formation ou de transfert de connaissances, par oral et par écrit, en français et dans au moins une langue étrangère,

- Identifier, sélectionner et analyser avec esprit critique diverses ressources spécialisées pour documenter un sujet et synthétiser ces données en vue de leur exploitation

- Gérer des contextes professionnels ou d’études complexes, imprévisibles et qui nécessitent des approches stratégiques nouvelles

- Prendre des responsabilités pour contribuer aux savoirs et aux pratiques professionnelles et/ou pour réviser la performance stratégique d'une équipe

- Conduire un projet (conception, pilotage, coordination d’équipe, mise en œuvre et gestion, évaluation, diffusion) pouvant mobiliser des compétences pluridisciplinaires dans un cadre collaboratif

 

Chaque mention peut être déclinée en parcours (anciennement spécialités) permettant d'acquérir des compétences complémentaires. Pour plus d'information, se reporter aux liens renvoyant sur les sites des différentes universités habilités/accréditées.

BTS Technico-commercial

Équivalence Bac +2 / DUT / BTS

Le titulaire du BTS Technico-commercial a pour fonction principale la vente de biens et services qui nécessite obligatoirement la mobilisation conjointe de compétences commerciales et de savoirs techniques pour adapter l'offre aux attentes d'une clientèle. C'est un négociateur-vendeur qui conseille cette clientèle dans l'identification, l'analyse et la formulation de ses attentes.
Il élabore, présente et négocie une solution technique durable, personnalisée et créatrice de valeur.
Il assure l'interface entre l'entreprise et ses marchés (amont ou aval) d'une part et entre les différents services de l'entreprise d'autre part.
Il gère et développe ses activités dans le cadre d'une politique commerciale à laquelle il contribue.

Sa performance commerciale est conditionnée par la maîtrise et l'utilisation pertinente des technologies de l'information et de la communication.

Sa formation lui a permis d'acquérir une culture technologique transversale à tous les secteurs d'activité industriels et de favoriser ainsi son évolution professionnelle et son adaptation à des réalités industrielles complexes et extrèmement variées (bois,matériaux dérivés et associés, matériaux du bâtiment, domotique et environnement technique du bâtiment, négoce de biens et services industriels, équipements et systèmes.....)

Cinq fonctions essentielles caractérisent son activité :
- Vente de solutions technico-commerciales
- Développement de clientèles
- gestion de l'information technique et commerciale
- Management de l'activité commerciale
- Mise en oeuvre de la politique commerciale.

.

En fonction de son expérience, il peut à terme manager une équipe commerciale.
.}

Le titulaire de ce BEP est un opérateur de niveau V, capable d'assurer la conduite d'installations mettant en oeuvre des procédés de traitement ou de transformation physique, chimique, biologique de la matière en vue de fournir un produit. il doit être capable de :
- préparer les produits, les réactifs et l'installation,
- conduire des installations de production ou de traitement,
- participer à la maintenance de niveau I des appareils et installations utilisés,
- consigner les données d'exploitation,
- communiquer avec l'ensemble des acteurs impliqués,
- participer à la collecte et à la distribution des fluides.


Les compétences acquises par le titulaire du diplôme sont celles décrites dans l'ensemble des blocs de compétences.

}
Le titulaire du CAP Métiers de la gravure, option gravure d'ornementation grave à la main, d'après un dessin, une ornementation sur une pièce de bijouterie ou d'orfèvrerie. Il maîtrise l'exploitation maximale du burin: il reporte le dessin sur la plaque, précise le trait à la pointe, grave en vue d'impression sur un support donné.
Il vérifie la qualité de toutes les opérations effectuées par essais ou tests.
Il contrôle la conformité du sujet à réaliser, de l'effet visuel terminal souhaité, de la qualité d'exécution demandée.
Il assure la présentation de l'ouvrage (nettoyage, dégraissage, patine...)

Il réalise également des incrustations de nacre, d'écaille... Il maîtrise la technique du damasquinage qui consiste à incruster dans une surface métallique un filet d'or, d'argent, de cuivre pour former un motif décoratif.



.}

Le titulaire du baccalauréat professionnel “Étude et définitions de produits industriels” participe à la modification et la définition de produits industriels à dominante mécanique. Il intervient sous la responsabilité d’un chef de projet et du responsable du bureau d’études. Ses activités sont les suivantes :

- Analyse le cahier des charges, l’avant-projet, le projet, les schémas et l’ensemble de la documentation dont il dispose afin de traduire la demande en termes techniques pertinents.
- Propose, à l’aide d’outils informatiques de modélisation et de calculs, une ou plusieurs solutions répondant à la demande et tenant compte des contraintes techniques et économiques.
- Réalise les documents techniques (graphiques, épures, calculs…) correspondant à la solution retenue, procède à une étude comparative des coûts et fournit des éléments de devis.
- Élabore, à partir du cahier des charges fonctionnel et à l’aide de modeleurs 3D et de différents logiciels informatiques, le dossier du produit : modèle 3D, plans 2D, spécifications, nomenclatures, notices de montage, de maintenance…

Les compétences acquises par le titulaire du diplôme sont celles décrites dans l'ensemble des blocs de compétences.

Le titulaire du baccalauréat professionnel “Étude et définitions de produits industriels” possède une culture technique et informatique qui lui permet de procéder à l'analyse et à la modification de tout ou partie de produits industriels. Il est capable de s'intégrer dans une équipe et de situer son activité dans le cadre global de l'entreprise.

}
Le lapidaire est spécialisé dans la taille et le polissage des pierres précieuses. Les compétences du titulaire du CAP Lapidaire, option pierres de couleur couvrent principalement la mise en couleurs c'est-à-dire la recherche de la partie de la pierre à mettre en valeur, l'orientation de la coupe à suivre, les opérations de taille ronde, ovale, en trapèze, en cabochon, etc., le calibrage et la pesée.
Cet ouvrier qualifié connait les outillages, les abrasifs courants et possède des notion de gemmologie.
Il est capable de tailler, polir (sciage, encimentage, formage, taillage et polissage) et calibrer une pierre à facette ou cabochon
Il est capable de se s'exprimer graphiquement pour apprécier un volume et des tailles de pierres.

.}

CAP Bijoutier option : polissage

Équivalence CAP / BEP

. Le titulaire du CAP bijoutier option polissage travaille en bijouterie fantaisie, en bijouterie précieuse ou en joaillerie. Le polisseur assure la finition du bijou. Son rôle est primordial dans la finition du bijou. Il pratique différents types de polissage au tour, à la main, en bains, par ultrasons, par électrolyse et par ponçage. Il détermine le degré de brillance ou de matité donnant le relief. Il fait disparaître toute trace de fabrication et donne aux pièces d'un bijou leur éclat final.
.}