Diplômes compatibles avec la VAE pour Installation et maintenance en nautisme

Le niveau indiqué est celui que vous obtiendrez.

TP Menuisier(ère) en construction nautique

Niveau obtenu : CAP / BEP

La finalité de cet emploi est de réaliser l'installation, la pose des aménagements et de l'accastillage de pont ainsi que de rénover et réparer les éléments en bois et en matériaux composites.
Le (la) menuisier(ère) en construction nautique intervient sur des bateaux de plaisance à voiles ou à moteur :

- dans un chantier de construction pour la pose des aménagements, des réseaux et de l'accastillage de pont ;
- dans un chantier de réparation pour la rénovation des éléments en bois et en matériaux composites.

Le titulaire de l'emploi installe les servitudes de bord les plus usuelles telles que les réseaux d'eaux potable et usagée, d'électricité et de gaz.
Il pose les aménagements intérieurs tels que les meubles et les cloisons.
Il pose les éléments de finition tels que les vaigrages.
Il pose l'accastillage de pont ainsi que les capots, les hublots et les panneaux de pont.
Il rénove, répare et fabrique à l'unité des éléments en bois et en panneaux dérivés du bois tels que le mobilier et les cloisons.
Il rénove et répare les éléments en matériaux composites tels que les coques et les ponts.
Dans le strict respect des règles d'hygiène, de sécurité et de protection de l'environnement, ces opérations sont réalisées conformément aux préconisations de l'entreprise.
Le titulaire de l'emploi travaille généralement dans un chantier nautique spécialisé dans la construction ou dans la maintenance de bateaux de plaisance à voiles ou à moteur.
Son activité s'exerce le plus souvent en intérieur dans un atelier tempéré pour la pose des aménagements. Par contre, pour les travaux de rénovation-réparation, il intervient à l'extérieur de l'atelier.
Il travaille au sein d'une équipe ou parfois seul, mais sous la responsabilité hiérarchique d'un chef d'équipe ou d'un chef d'atelier. Dans les grands chantiers de construction, son activité est intégrée à un processus de production en série.
Le titulaire de l'emploi réalise des opérations de manutention manuelle ou à l'aide d'un palan. Il manipule des outillages et des produits qui nécessitent de suivre des modes opératoires de mise en œuvre rigoureux.
Parfois, son activité s'exerce en hauteur, dans des espaces réduits, dans des positions inconfortables.
Il utilise des équipements de protection individuelle tels qu'un vêtement de travail, des chaussures de sécurité, des lunettes, un masque et des gants.
En fonction de la période, de l'activité et des impératifs de livraison, il travaille le week-end ou en horaires variables. Dans les chantiers de construction de série, il a parfois un travail « posté ».
Il respecte scrupuleusement toutes les règles et procédures en vigueur dans l'entreprise. Il fait preuve de rigueur, d'organisation et de méthode dans son travail. Il respecte l'environnement de son poste de travail.

1. Fabriquer et rénover des éléments en bois et des éléments en matériaux composites pour un bateau de plaisance

Fabriquer des éléments en bois et en panneaux dérivés du bois pour un bateau de plaisance.
Rénover des éléments en bois et en panneaux dérivés du bois pour un bateau de plaisance.
Fabriquer des pièces simples en matériaux composites verre/polyester par stratification au contact.
Rénover des éléments en matériaux composites d'un bateau de plaisance.

2. Installer des aménagements de bord et poser de l'accastillage dans un bateau de plaisance

Poser des aménagements de bord dans un bateau de plaisance.
Poser l'accastillage de pont, des hublots et des panneaux de pont sur un bateau de plaisance.
Implanter les différents circuits d'un bateau de plaisance.

TP Agent de maintenance en marine de plaisance

Niveau obtenu : CAP / BEP

L'agent de maintenance en marine de plaisance assure la maintenance des bateaux de plaisance à voiles ou à moteur qu'ils soient maritimes ou fluviaux.
Il :


- réalise ou participe à la manœuvre et à la manutention des bateaux : mises au sec ou à l'eau, mâtages/démâtages et calages des bateaux ;
- entretient, carène et répare les coques, essentiellement en matériaux composite ;
- installe et entretient les servitudes ;
- installe et entretient l'accastillage et le gréement, optimise ceux-ci à la demande du client ;
- réalise l'entretien courant, et l'hivernage des moteurs hors-bords et in-bord ;
- vérifie l'installation électrique des bateaux, raccorde et met en service de nouveaux matériels ;
- prépare, organise et planifie son intervention ;
- recherche et exploite les informations contenues dans les documentations techniques ;
- échange oralement sur le travail à réaliser avec le responsable du chantier, avec le client ;
- utilise des schémas d'implantation, de raccordement ;
- renseigne les documents administratifs (fiche de réparation, bon commandes de pièces ou de matériaux spécifiques).


L'agent de maintenance en marine de plaisance travaille généralement dans un chantier nautique ou fluvial spécialisé dans la maintenance, la location ou la vente de bateaux de plaisance à voile ou à moteur.
Ces interventions portent principalement sur des bateaux en matériaux composite verre /polyester jusqu'à environ 24 mètres de longueur, qui constituent la majeure partie du parc.
Il travaille généralement seul, à partir d'une fiche de réparation ou de la demande orale du responsable parfois en présence de la clientèle.
Son activité s'exerce dans différents lieux : atelier d'un chantier, à l'extérieur, sur terre-plein ou à flot.
Il est amené à travailler en hauteur, dans des espaces réduits dans des positions parfois inconfortables. Il manipule des charges lourdes ou encombrantes, des outils ou des produits dangereux.
Il est amené à porter des équipements de protection individuelle et à respecter des règles de sécurité et de protection de l'environnement.
Il peut être conduit à : utiliser des engins de manutention, manœuvrer des bateaux au moteur, utiliser un véhicule routier pour se déplacer.
Pour la conduite des bateaux, véhicules et engins, il peut être en possession du permis ou de l'autorisation de conduite adaptée au type de véhicule (permis bateau, permis de conduire B, E, C, mention additionnelle 96) et respecter les réglementations de conduite.
Son amplitude de travail peut être variable. Durant la saison il peut travailler le weekend.

1. Réaliser la manutention et l'entretien courant des bateaux de plaisance
Manutentionner des bateaux de plaisance.
Entretenir les œuvres vives et les œuvres mortes des bateaux de plaisance.
Manœuvrer au port des bateaux de plaisance.
Réaliser l'entretien courant des moteurs des bateaux de plaisance.


2. Intervenir sur les éléments en composite et les éléments en bois des bateaux de plaisance
Effectuer la maintenance des coques et des ponts des bateaux de plaisance de structure verre/polyester.
Réaliser les opérations de maintenance des éléments en bois, non structurels, des bateaux de plaisance.


3. Intervenir sur l'accastillage, le gréement et les équipements de bord des bateaux de plaisance
Intervenir sur les équipements de confort des bateaux de plaisance.
Réaliser des opérations d'usinage et d'ajustage en marine de plaisance.
Intervenir sur l'accastillage et le gréement des bateaux de plaisance.